Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jérôme Cahuzac, l’homme qui ne peut pas !

Jérôme Cahuzac, l’homme qui ne peut pas !

Menteur, menteur, trois fois menteur…

1er mensonge : « je n’ai pas voté Maastricht » Bien sûr que non qu’il ne l’a pas voté, il n’était pas député, ni même conseiller général, ni Maire, que faisait-il le Cahuzac à l’époque ? Il est Conseiller technique pour le médicament, il est également à l'interface du ministère avec la Direction de la pharmacie et du médicament (DPHM) dans le cabinet Evin. L’année suivante, il crée la « clinique Cahuzac » spécialisée dans les implants capillaires. Ainsi, s’il n’a pas voté Maastricht c’est que personne ne lui a demandé son avis, alors bien sûr il peut toujours dire que dans le secret de l’isoloir, il aurait déposé un non au référendum… Il ment, il ment parce qu’à la vérité il est à l’époque conseiller de Michel Rocard et que celui-ci mène une campagne soutenue pour le oui ! D’ailleurs lorsqu’il s’agit en 2008 de reconduire le traité de Maastricht, alors qu’il est député, il votera le texte comme c’est prouvé ici.

2ème mensonge : « vous n’avez jamais gagné une élection contre la droite » ici le mensonge est juste le moyen à s’essayer de faire mal. Jean Luc Mélenchon vient de dire : « Mon souci dans la vie ce n’est pas vous, mais la droite et l'extrême droite… ». Alors de nouveau il maquille la réalité, En 1998 Mélenchon gagne le canton de Massy-Ouest en battant V. Delahaye (PR) l’arrachant ainsi bel et bien à la droite, mais nous le savons depuis hier pour Cahuzac le centre n’est pas de droite….

3ème mensonge : « Nous avons réalisé la grande réforme fiscale ». Un sommet de la blague, la menterie politicienne atteint ici des niveaux jamais égalés. L’économiste socialiste Thomas Piketty, présenté comme le père du projet de réforme fiscale que nous avait présenté Hollande, parlait il y a quelques jours dans Libération d’une « improvisation fiscale consternante », il ajoutait pour faire bonne figure qu’il « faut qu’ils arrêtent de voter les yeux fermés les bricolages fiscaux du gouvernement : des augmentations de TVA, des reculades sur la taxation des plus-values, une taxe à 75% aussi mal ficelée qui conduit finalement à cette censure… Si le gouvernement ne fait pas son travail, c’est au Parlement de le faire. » Fermer le ban !

Avec ce boniment, Cahuzac se ridiculise bien sûr, mais il cocufie aussi tous les sociaux-démocrates sincères qui ont soutenu ce gouvernement, justement parce qu’ils pensent que l’impératif de justice sociale appellent une vraie réforme fiscale.

Donc il ment et en plus il méprise, il snobe, il nargue.

Il nargue : dès les premières minutes de l’émission : « Mélenchon et moi faisons partie du même monde, son apparente opposition n’est qu’illusion ». Cette posture lui permet une tentative grotesque d’essayer de faire croire que le social-libéralisme dont il accepte la qualification le concernant est une sous partie de la gauche. Il veut faire dire qu’il est de gauche ! Il nargue.

Il snobe : Se prenant pour un économiste, il interroge jean Luc-Mélenchon, sur le taux de CSG en 1994… Et pourquoi pas sur le prix des pommades anti-pellicules en 1927 ?

Chacun sa spécialité et la sienne c’est bien l’arrogance d’un planteur de cheveux ! Le débat technicien est la meilleure des cachettes pour celui qui n’a rien à dire, l’un parle de chômage et de misère, l’autre lui répond par le taux de CSG un soir de lune pendant un été pluvieux !

Il méprise : il retrouve à ce moment les mots de ceux qui désemparés par leur vacuité encrassent, salissent, raclent, pourrissent, salopent… comme une Vulgaire Le Pen, il compare Jean-Luc Mélenchon à un clown ! C’est qu’au fond il est un ennuyeux qui forcement se morfond du spectacle du réel et s’amuse aux enterrements ! fourbe

Au fond cet élégant, mi-zazou mi-muscadin est un croque mort. Démolisseur de la volonté il a tenté de cacher toute la soirée la seule vraisemblance que marque la confrontation : Cet homme ne peut pas !

Il ne peut pas prouver son innocence dans l’affaire d’UBS. Il ne peut pas réformer le statut de la banque centrale. Il ne peut pas modifier la fiscalité. Il ne peut pas abroger la dette. Il ne peut pas faire de loi contre les licenciements. il ne peut pas créer d’emplois… il ne peut rien !

C’est justement parce qu’il ne peut rien, que sur les conseils grassement payés d’Euro RSCG, il avait travaillé cette phrase de fin, elle devait achever la disqualification de Jean-Luc Mélenchon, elle avait la force du slogan vide d’une marque de shampoing : « Vous êtes un homme seul » !

Malheureusement la Politique n’est pas une affaire de capilliculteur et la phrase qui se voulait cruelle se révèle d’une insolente exactitude. Les Cahuzac et les Papandréou, les « socialistes » espagnols et portugais, les italiens, les autres, tous les autres, tous ceux de l’internationale socialiste groupés, jamais seuls, toujours en bonne compagnie ont tous échoué. Jean-Luc Mélenchon est le seul à incarner l’aspiration de millions et de millions de femmes et d’hommes qui espèrent de la Gauche.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • latortue latortue 9 janvier 2013 08:09

    une avalanche d’article pour dénigrer Cahuzac alors que c’est Mélenchon qui n’a pas été a la hauteur non pas que je veuille le défendre ,vous avez fait pareil avec MLPen,si c’est ça votre défense au lieu de vous remettre en question mes pauvres amis .d’autant que votre argument qui dit il n’a pas voté Maastricht ne tient pas du tout vous affirmez quelque chose vous Walter et quelques autres que vous ne pouvez pas prouver puisque le vote est confidentiel , c’est pas pour rien qu’il y a des isoloirs dans les bureaux de vote .
    Monsieur Cahuzac est Français et comme 12.700.000 Français il a très bien pu voter NON tout comme moi d’ailleurs a Maastricht .
    Vous essayez de masquer l’incapacité de votre poulain a prévoir , car gouverner c’est prévoir et non pas croire ce qu’on vous dit ,en accusant sans preuve Cahuzac .
    Moi ce que j’ai vu dans le débat et je l’ai déjà mis sur l’article de Dame Walter c’est ça .

    20 première minutes de débat a se congratuler

    après le grand cirque Mélenchonesque commence avec en face des réponses claires et concises d’ailleurs souvent acquiescé par Mélenchon et une belle leçon de droit fiscaux sur la fiscalité des exilés, ponctué par un vous avez bien raison de Mélenchon et nous en sommes a 35 minutes de débat

    suit une belle leçon sur la CSG mélenchon commence a s’énerver nous sommes a 42 minutes de débat et que du bla bla pour le moment

    a 50 minutes mélenchon se fait toquer sur le traité moucher plutôt si j’ai voté c’est parce que j’ai cru ce qu’on me disait (trop drôle comme défense )

    mélenchon commence a faire son cirque et s’énerve c’est plus une leçon c’est un camouflet

    il fait des moulinets avec les bras et montre du doigt on entre dans le grotesque la bouche tombante les traits tirés il sait qu’il a perdu le débat .il bafouille et se réveille enfin mais trop tard le débat est finis

    A la fin on voit Mélenchon se tourner vers son camp avec un air dépité et contrit

    on peut être dithyrambique sur ce Monsieur mais la ce soir là il a été en dessous de tout .

    Mélenchon veut la révolution par les urnes mais il sait très bien que les RÉVOLUTIONS se font dans la rue ,pas dans les urnes ,ça vient après les urnes ,il a tout faux encore et encore et au lieu de faire ce que lui demande le peuple il se focalise sur un attentisme douteux qui ne mènera jamais a rien .


    • jmdest62 jmdest62 9 janvier 2013 09:32

      @ la tortue

      au lieu de vous focaliser sur la forme ...prenez un peu de temps pour vérifier les affirmations de Cahuzac.
      Certes il a fait preuve de beaucoup d’aplomb mais ...... tous les menteurs et les escrocs font eux aussi preuve de beaucoup d’aplomb c’est d’ailleurs ça qui les rend efficaces et dangereux.

      @+


    • latortue latortue 9 janvier 2013 10:05

      jmdest62 .
      je me fou de Cahuzac je ne suis pas tombé de la dernière pluie et je sais bien que tous les politiques, Mélenchon comme les autres, mentent .
      Ce qui me choque c’est votre façon d’attaquer Cahuzac lui ou un autre d’ailleurs ,pour masquer l’incompétence de Mélenchon .
      Ce que je constate et que j’entend un peu partout , c’est que plus le temps passe plus Mélenchon déçoit son électorat ,encore ce matin sur BFM tv regardez son intervention ou il dit ’’en ce cas là c’est la guerre et je ne suis plus dans la majorité’’ça veut dire qu’il est actuellement dans la majorité alors qu’il critique allègrement les décisions du gouvernement ,
      C’est plein de petite chose comme ça ,des incohérences qui jettent le doute .La plupart des gens que je connais qui ont voté Mélenchon l’on fait car ils ont été formidablement impressionnés par ses meetings pour les élections présidentielles ,malheureusement il a laissé retomber cette formidable mobilisation ce formidable espoir qu’il avait donné a ses gens .
      que lui reste t’il a faire pour rattraper ça, c’est agir, pas les mesurettes habituelles , se faire voir a droite et a gauche non, frapper un grand coup et vous le savez bien car j’ai lu vos interventions vous pensez comme moi .


    • jmdest62 jmdest62 9 janvier 2013 10:56

      @ la tortue

      le « débat » d’avant hier est déjà passé aux oubliettes ...« l’affaire du compte en Suisse » a déjà pris le relais.
      Vous avez raison , je commence à m’impatienter car , comme je l’ai déjà écrit maintes fois , pendant que nous discutons « La machine à broyer avance » Mais , ce n’est pas l’objet de ce billet.

      Personnellement je pense que le temps est venu de prendre des positions voire entreprendre des actions plus radicales mais , je ne suis pas JL Mélenchon ni un de ses proches , mais , tout en étant « critique » (capable de discernement) je reste confiant dans sa stratégie et son action .

      Je trouve simplement votre intervention déplacée .

      @+


    • julius 1ER 9 janvier 2013 14:15

      la rue toute seule ne peut rien, mais la mobilisation est nécessaire sur des projets cela doit se traduire dans les faits par des lois mais déjà il faut qu’il y ait projet et surtout mobilisation autour de ces projets, cela peut sembler répétitif mais il n’y a pas d’autre chemin....

      le grand soir bla, bla, bla, c’est devenu une blague, maintenant il faut que les gens qui ont des propositions à faire les fassent et que derrière les gens se sentent concernés et agissent, il y a des tas de moyens d’action, la société civile, les syndicats devraient être les porte -paroles du mouvement social, tout est possible encore faut-il le vouloir ????????????
      car pour ce qui est de Cahuzac les réponses étaient «  »on ne peut pas « ce qu’il faut traduire par »« on ne veut pas » aussi pas d’alternative il faudra bien passer la vitesse supérieure et mobiliser toutes les forces de progrès ,hors de cela point de salut !!!!!!!!!!!!!!!! 

    • bigglop bigglop 9 janvier 2013 17:00

      Bonjour à tous,

      Merci @Bousquet pour cet article d’opinion (que je n’ai pas noté) même si je partage le programme du FDG, avec quelques réserves.

      Comme aurait dit Pierre Desproges : nous avons assisté à un débat capillotracté et très décevant.

      Sur la dette publique :
      -l’audit de la dette publique a été évoqué sans aucun développement, sinon qu’elle serait remboursée sur une durée plus longue.
      Quid de la distinction entre entre la dette légitime et celle odieuse.

      -sur l’action de la BCE fabriquant de la monnaie (project bonds), assimilable à des « quantitative easing » dont on connaît le succès aux Etats-Unis avec la FED, en Grande-Bretagne avec la BoE et bientôt au Japon avec la BoJ, qui ne résolvent rien sur la dette, alimentant les marchés spéculatifs en liquidités.
      De plus, il rêve de changer le statut de la BCE pour la soumettre aux « politiques » et de changer les institutions européennes de l’intérieur. Cahuzac a eu beau jeu de lui rappeler que cette solution nécessitait un vote à l’unanimité des 17 membres de la zone euro et très certainement un vote des pays membres de l’Union pour modifier les traités.

      Sur ces points, je ne suis pas l’analyse de JLM.
      Soit la France sort de l’Euro, de l’Union avec un audit de la dette indépendant, soit elle garde la monnaie unique. Une solution serait un défaut concerté de la zone euro avec une restructuration globale de la dette gérée et mutualisée par la BCE..............................................

      Pour finir, Cahuzac a indiqué que l’Etat devait trouver pour 2013 un financement sur le « marché » de plus de 170 mds €. JLM aurait dû saisir la balle au bond en lui demandant les % affectés au remboursement de la dette (capital et intérêts), au financement du déficit total, etc....
      En effet, depuis des années nous remboursons notre dette, en grande partie, par la souscription à de nouvelles dettes. En résumé, nous faisons rouler la dette et ainsi elle devient irremboursable.

      J’espère ne pas avoir été trop ennuyeux !!!


    • Cropcircle 9 janvier 2013 23:23

      merlu est comme:un clodo bourré qui insulte un flic,il multiplie les insultes pour l’exciter et au bout d’un moment le flic lui en met une magistrale,au point qu’il tombe à terre.Il se relève ensuite difficilement,s’essuie la bouche,et en titubant dit :<<Et maintenant,à qui le tour ?>>


    • Anakin Anakin 9 janvier 2013 09:18

      Ce texte est un tissu de mensonges ! Rien que le 1er chapitre est un copié/collé de l’article de madame Walter.

      Moi je me marre de voir la gauche se bouffer le nez, même Lepen doit compter les points.

      En 2017 la droite vous dira merci ! smiley


      • joelim joelim 9 janvier 2013 10:51

        Bof, Le Pen et l’UMP n’ont plus aucun intérêt, ils sont dépassés. 


        Le clivage maintenant c’est entre ceux qui défendent les citoyens en général (Mélenchon mais pas seulement) et ceux qui défendent la grande bourgeoisie corrupto-financière (le PS).

        Désolé mec. smiley 

      • Micka FRENCH Micka FRENCH 9 janvier 2013 17:03

        De l’Ecossaise,

        FRANCAIS, FRANCAISES, vous vous êtes fait berner !
        LE PS EST UN PARTI DE DROITE et il vous a bernés.

        Le délit de « publicité mensongère » n’existe pas (encore) en politique.

        Ne CHOUGNIEZ PAS. VOUS AVEZ VOTE, VOUS ETES RESPONSABLES.

        Micka FRENCH sans domicile fixe sur le Web


      • Yohan Yohan 9 janvier 2013 23:25

        « Micka FRENCH sans domicile fixe sur le Web » et qui risque de le rester longtemps si elle dit du mal de Flamby ici smiley


      • julius 1ER 9 janvier 2013 13:53

        quelles chimères, docteur schweizer ???????

        Malheureusement la Politique n’est pas une affaire de capilliculteur et la phrase qui se voulait cruelle se révèle d’une insolente exactitude. Les Cahuzac et les Papandréou, les « socialistes » espagnols et portugais, les italiens, les autres, tous les autres, tous ceux de l’internationale socialiste groupés, jamais seuls, toujours en bonne compagnie ont tous échoué. Jean-Luc Mélenchon est le seul à incarner l’aspiration de millions et de millions de femmes et d’hommes qui espèrent de la Gauche.

        c’est sûr que continuer avec ce système économique ce sera 15 millions de chômeurs avant 2015 !!!!!!!! et qu’avec des gens comme vous qui a part dénigrer ne proposent jamais rien, on a envie de dire là ou il y a la volonté il y a le chemin !!!!!!!


      • Traroth Traroth 9 janvier 2013 17:21

        @pauvres jobards : j’imagine que vous trouvez que tout va bien dans le meilleur des mondes, puisque visiblement, vous ne voulez rien changer.


      • Traroth Traroth 9 janvier 2013 18:34

        Tiens, amusant lapsus. Je m’adressais à schweitzer.ch, bien entendu. Le type qui n’a aucun argument, mais ce n’est pas grave, puisqu’il a un vocabulaire fleuri... smiley


      • francesca2 francesca2 9 janvier 2013 11:07
        Par Ariane Walter (xxx.xxx.xxx.147) 8 janvier 18:32

        encore un bobard de cahuzac :

        « je n’ai pas voté Maastricht » Bien sur que non qu’il ne l’a pas voté, il n’était pas député, ni même conseiller général, ni Maire, que faisait t-il le Cahuzac à l’époque ? Il est Conseiller technique pour le médicament, il est également à l’interface du ministère avec la Direction de la pharmacie et du médicament (DPHM) dans le cabinet Evin. L’année suivante, il crée la « clinique Cahuzac » spécialisée dans les implants capillaires. Ainsi, s’il n’a pas voté Maastricht c’est que personne ne lui a demandé son avis, alors bien sur il peut toujours dire que dans le secret de l’isoloir, il aurait déposé un non au référendum… Il ment, il ment parce qu’à la vérité il est à l’époque conseiller de Michel Rocard et que celui ci mène une campagne soutenue pour le oui ! D’ailleurs lorsqu’il s’agit en 2008 de reconduire le traité de Maastricht, alors qu’il est député, il votera le texte comme c’est prouvé ici........................................



         « je n’ai pas voté Maastricht » Bien sûr que non qu’il ne l’a pas voté, il n’était pas député, ni même conseiller général, ni Maire, que faisait-il le Cahuzac à l’époque ? Il est Conseiller technique pour le médicament, il est également à l’interface du ministère avec la Direction de la pharmacie et du médicament (DPHM) dans le cabinet Evin. L’année suivante, il crée la « clinique Cahuzac » spécialisée dans les implants capillaires. Ainsi, s’il n’a pas voté Maastricht c’est que personne ne lui a demandé son avis, alors bien sûr il peut toujours dire que dans le secret de l’isoloir, il aurait déposé un non au référendum… Il ment, il ment parce qu’à la vérité il est à l’époque conseiller de Michel Rocard et que celui-ci mène une campagne soutenue pour le oui ! D’ailleurs lorsqu’il s’agit en 2008 de reconduire le traité de Maastricht, alors qu’il est député, il votera le texte comme c’est prouvé ici.

        De quoi s’agit-il ? C’est une coopérative ou quoi ? 

        • latortue latortue 9 janvier 2013 16:27

          francesca :
          la base reprend le discour qu’on lui dit de dire et vas y coco que je copie colle
          pour les pro Mélenchon
          moi non plus je n’était pas député pas maire pas ceci pas cela mais pourtant j’ai voté contre bande de nain c’était un REFERENDUM en 92 il y a plus de 12 millions de Français qui n’étaient pas député pas maire et que sais je encore comme connerie et pourtant ils ont voté contre .
          ça s’appelle noyer le poisson en chargeant l’adversaire pour faire oublier la médiocrité de son candidat , tous les coups sont permis , n’est ce pas ce que vous reprochiez a MLP aux présidentielles ,et la présomption d’innocence vous en faite quoi bravo les révolutionnaires de pacotille il est vrais que celui qui a inventé la guillotine était franc maçon donc ceci explique cela .


        • Ariane Walter Ariane Walter 10 janvier 2013 03:18

          La réponse est toute simple.
          C’est moi qui ai copié cet extrait de l’article d’Alain !!! Et je l’ai mis sur mon fil car je le trouvais intéressant.
          Je n’ai pas mis son nom car je l’ai trouvé en statut facebook présenté d’une manière anonyme.

          C’est amusant de voir que c’est lui qui est accusé de m’avoir copiée !


        • francesca2 francesca2 10 janvier 2013 10:28

          Mais blondie, personne ne l’accuse de t’avoir copié...

          Non, vous êtes toute une clique, les petites mains du maçonnique Merluchon à bosser comme ça sur le net...vous avez envahi agoravox comme vous l’avez fait pour d’autres sites pour seriner votre propagande et donner l’illusion d’être nombreux. Futés comme vous l’êtes vous devez bosser gratuitement...

          Les urnes se chargent de vous remettre à votre place. 

        • alinea Alinea 9 janvier 2013 11:17

          Un croque-mort impuissant plein de morgue... tout à fait ça
          superbe article


          • lulupipistrelle 9 janvier 2013 12:39

            Il y a deux types d’hommes politiques actuellement ; ceux qui ont été élus en juin 2012 et ceux qui ne l’ont pas été . 




            • lulupipistrelle 9 janvier 2013 13:16

              Voilà qui me fait penser à l’élevage des chevaux : pour les saillies on utilise un hongre pour émoustiller la jument avant de la conduire à l’étalon.


            • latortue latortue 9 janvier 2013 16:32

              lulu :
              c’est pas un hongre mais un entier on l’appel un souffleur ,c’est l’éternel insatisfait il souffle mais ne baise jamais ,je ne pense pas que ça s’applique a Mélenchon ça fait 40 ans qu’il baise ses électeurs .


            • lulupipistrelle 10 janvier 2013 15:02

              Merci pour la rectification...imaginer un truc pareil, vraiment l’humaine est dégueulasse, 


            • morice morice 9 janvier 2013 13:33

              Jean-Luc Mélenchon est le seul à incarner l’aspiration de millions et de millions de femmes et d’hommes qui espèrent de la Gauche.


              mettez donc le verbe au passé, car les gens qui l’ont suivi sont écœurés par son silence : vous l’avez vu aller chez Arcelor ? NON ?

              voilà sa « proposition »


              elle n’a aucune chance de réussir. 

              Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, se rendra lundi dans ce cadre à Florange, a confirmé l’ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle, ajoutant que lui-même s’y rendra bien sûr dès qu’on l’aura invité.

              résultat ; on ne l’a pas invité...

              • LE CHAT LE CHAT 9 janvier 2013 13:51

                on ne l’a plus revu non plus à Henin Beaumont ..................


              • Ariane Walter Ariane Walter 10 janvier 2013 03:20

                Quel ridicule Morice !!
                Bien sûr qu’il est allé à Florange !
                Non mais quelle mauvaise foi.

                Mais certains le suivent , vous le savez bien !


              • Montagnais Montagnais 9 janvier 2013 13:36

                « Jean-Luc Mélenchon est le seul à incarner l’aspiration de millions et de millions de femmes et d’hommes qui espèrent de la Gauche. »


                On dira même plus, cher auteur .. mieux encore ..

                .. il l’a dit lui-même le marquis de Melenchon : des milliards ! 

                la planète entière qu’il va sauver ..

                .. des milliards de pauvre hères mettent tous leurs espoirs dans notre petit père radieux, qui va sabouler les derniers lopins de mer pour les rendre heureux. 

                Au fait, chien-chien a sa mémère est encore pas venu ici faire son petit pipi, pisser ses trois gouttes pour le salut de la « gôche » callipyge ? On espère ..

                • LE CHAT LE CHAT 9 janvier 2013 13:55

                  Il méprise : il retrouve à ce moment les mots de ceux qui désemparés par leur vacuité encrassent, salissent, raclent, pourrissent, salopent… comme une Vulgaire Le Pen, il compare Jean-Luc Mélenchon à un clown !


                  L’auteur de cet article ne vaut pas mieux que Cahuzac , pourquoi écrire une Vulgaire Le Pen ,
                  et en plus avec majuscule au vulgaire ????? Si ce n’est pas du mépris , ça !


                  • bernard29 bernard29 9 janvier 2013 15:13

                    complétement débile. il y a eu un référendum pour Maastrich .

                    Un référendum autorise la ratification du traité le 20 septembre 1992. Avec une participation de 69,70 %, le « oui » l’emporte avec 51,05 % des suffrages exprimés.


                    Cahuzac n’avait donc pas besoin d’être député ou quoi que ce soit ; il suffisait d’être citoyen .


                    • Aristoto Aristoto 9 janvier 2013 16:40

                      Ou sont les preuves de son vote ???

                      Vous etes des frustré névrotique qui attendent le premier faux pas d’un mélenchon que vous méprisez tant pour vous rouez tous sur lui !!!

                      Cela démontre que vous en êtes obsédé !! qu’est que dit la psychothérapie déjà à propos des ce genre de cas !!! Pauv’ tacheron ! Avouez qu’il vous fascine...en partie aux moins smiley


                    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 9 janvier 2013 16:10

                      ces « certains » qui se croient dans la « vraie gauche » n’en peuvent plus d’agressivité, de haine et d’élucubrations.
                      Plus personne à flinguer à droite, alors il retourne l’arme contre leur propre camps, les snipper du désespoir font pitié, vraiment ! que vous a fait le PS, votre parti ?
                      Les déçus perpétuels n’ont plus qu’à se passer les disques de Jean Ferra ou regarder les Don Quamillo pour attendre le grand soir et ses pogroms de salauds de riches ! smiley
                      continez, c’est si rare de rire...


                      • Aristoto Aristoto 9 janvier 2013 16:35

                        LEs gars ! Le progrès, la mer, l’espace ! Ca vous dis vraiment rien !!! Vous etes des vrai déviant contre nature ! Vous ne vous impliquez pas dans le cours naturel des choses !! L’évolution les amis, comme les dinausaurs vous ferez place à une éspece plus adapté à survivre sur ces Terre, mer et ciel par millions et milliards d’individus tous vouons coeurs et âmes à la grande œuvre de la nature !!


                        • olivier cabanel olivier cabanel 9 janvier 2013 18:15

                          bravo à l’auteur pour ce magnifique article.

                           smiley

                          • Jelena XCII 9 janvier 2013 18:16

                            @l’auteur, excellente conclusion. Il ne peut pas.

                            Elire un président aujourd’hui, c’est élire quelqu’un qui nous représente au G8 ou autres réunions du même acabit, pas grand chose de plus. Un président n’est plus en mesure de bouleverser les plans « du monde de la finance » et ce sera encore plus vrai en 2017.

                            C’est pour cette raison que depuis tant d’années on a droit qu’à des débats people (« viande halal » ou « mariage pour tous » par exemple) et que des sujets autrement plus importants sont mis à l’écart. L’avenir ce n’est pas nous qui le construisons, ni même nos élus, c’est encore au dessus que les « décisions importantes » sont prises.


                            • Gabale Gabale 9 janvier 2013 18:48

                              J’ai failli mourir de rire en lisant cet article d’une pauvreté insigne.

                              Trois mensonges dites-vous ?

                              Cahuzac n’a pas voté Maastricht. Avez-vous oublié que le traité était soumis à référendum ? Nul besoin d’être parlementaire. En revanche, Jean-Luc Mélenchon, lui, a clairement appelé à voter en faveur du traité sur l’Union européenne ( http://www.youtube.com/watch?v=hpmcnWmd028 )

                              Les seules élections locales que Mélenchon a gagnées l’ont été grâce à l’appui du PS. A Massy notamment. On en a même fait un sénateur. Depuis, il a tout perdu. Il s’est même ridiculisé à Hénin Beaumont. Pour une analyse, autant écouter le témoignage de Claude Germont l’ancien sénateur maire de Massy, celui qui a été le parrain de Mélenchon en politique, celui qui lui a mis le pied à l’étrier quand il végétait encore comme permanent à la fédération socialiste du Jura. ( http://youtu.be/JsdHAO8lxJo )

                              Oui la réforme fiscale est en marche
                              . Elle est d’ampleur et, bien entendu, elle nécessite du temps et des ajustements. C’est toute la différence entre la gauche qui agit et protège, la gauche qui accepte d’assumer des responsabilités politique, et celle qui se contente de contester, qui est systématiquement dans la posture des discours et des slogans.

                              Finalement, ce qui vous énerve, c’est que Cahuzac a dominé le débat de bout en bout. Ce qui vous agace, c’est que Cahuzac a été méthodique et précis tandis que Mélenchon était dans les imprécations, les jeux de mots foireux (Hollandréou, Merkoland) et les comportements de gugusse (un peu à l’image de Georges Marchais que les moins de 20 ans n’ont pas connu).

                              Que vous reste-t-il à lui opposer ? Rien. Donc, vous vous en prenez à la forme. Vous en faites alors des tonnes sur sa prétendue arrogance pour essayer tant bien que mal de combler le vide abyssal de votre article.

                              Vous souhaitez visiblement l’échec du gouvernement car vous êtes de cette gauche radicale qui, de tout temps, a été l’alliée objective de la droite et du grand capital. La droite a besoin de cette gauche radicale qui lui permet de rester toujours au pouvoir.


                              • Irina leroyer Irina leroyer 9 janvier 2013 19:42
                                Cahuzac et melanchons sont des pros de la politiques. Ne vous y trompez pas, ils n’ont rien à faire de vos problèmes. le premier vit et se complait dans l’inaptocratie qui l’a porté au pouvoir, le deuxième est un manipulateur, qui n’a aucune solution, mais comme il le sait, il se complait dans l’opposition, comme Georges Marchais à son époque. 

                                ce qui est amusant ce sont les réactions de leurs partisans respectifs :

                                parmi eux il y a des nostalgiques du communisme pur et dur stalinien ou des ignorants, voire des analphabètes. Il y a aussi les plus graves : les bobos gauchouillard, éternels insatisfaits de leur sort, d’une jalousie morbide, leur étroitesse d’esprit ne peut les sortir de l’endoctrinement dans le quel ils baignent depuis leur jeunesse. Pour ces gens là, la solution est simpliste : les coupables de tous les maux sont ceux qu’ils dénomment ultralibéraux ou néolibéraux voire même libéraux tous court. ils ne savent pas vraiment ce que c’est et ne comprennent pas grand chose au monde complexe qui nous entoure. mais ils ont résolu leur problème d’ignorance en désignant des coupables tout trouvés. Jamais ils ne se remettront en question en supposant un instant que ce qu’ils récoltent aujourd’hui c’est ce qu’ils ont semé hier.

                                leur manque de courage et leur tendance naturelle a une paresse non assumée les empêche de prendre toute initiative constructive. ils sont les enfants gâtés et dégénérés de notre société. 

                                Ils ne savent se satisfaire de ce qu’ils ont et leurs revendications sont sans limite, ils tirent sur la ficelle pour avoir toujours plus. ils n’ont aucune conscience qu« ils vivent en France, c’est à dire un univers surprotégé véritablement paradisiaque comparé au reste du monde« . A force de vouloir  »toujours plus" ils ont déséquilibré le système de protection social social dont ils sont les premiers bénéficiaires, sciant ainsi la branche sur laquelle ils sont assis. 
                                ils votent toujours contre quelqu’un. hier ils ont voté Flamby, non par conviction, mais seulement par dépit. Demain ils voteront donc contre Flamby, c’est à dire pour Marine Ou Meluche, mais toujours par dépit....

                                Irina

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Alain Bousquet

Alain Bousquet
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès