Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jospin, le pot aux roses

Jospin, le pot aux roses

Voilà depuis des mois que la famille PS au grand complet se posait régulièrement cette question : « Jospin : ira, ou ira pas ? » L’ancien premier ministre leur a (enfin) répondu. Le pot aux roses du retour Jospin a enfin été révélé au grand jour. Un retour qui, cependant, inquiète plus qu’il ne rassure le Parti socialiste. Et aussi la France.

L’autre soir sur TF1, tout portait à la confusion. Étions-nous subitement revenus en 2001 à dix mois de la présidentielle de 2002 ? Étions-nous au temps de la cohabitation Chirac-Jospin ? Etait-ce Lionel Jospin qui était Premier ministre ? Une étrange impression de déjà vu nous saisissait.

On assistait donc au retour officieux de Lionel Jospin en politique, après qu’il eut claqué violemment la porte en 2002, au lendemain de son élimination de candidat du PS à une présidentielle.

Le pot aux roses, après un mystère soigneusement entretenu, était enfin découvert ! Ou plutôt révélé ! Une surprise ? Pas tant que cela, me direz-vous. En effet, ce retour, tant de fois annoncé, virait, à la longue, au secret de Polichinelle.

Si Lionel Jospin voit la vie en rose, il en va autrement au Parti socialiste. Depuis plusieurs mois, à l’instar de Belphégor qui hante les couloirs du Louvre, Lionel Jospin hantait la rue de Solférino, le quartier général du Parti socialiste. Il n’était pas présent physiquement ou seulement par apparitions furtives, mais son ombre planait lourdement.

Il hantait aussi les esprits des éléphants, autrement dit, des leaders du PS, tous candidats à l’investiture pour la présidentielle de 2007. Pour ces derniers, le cauchemar tant redouté - le retour de Lionel Jospin - est donc devenu réalité.

Certes, l’intéressé ne l’a pas explicitement exprimé. Mais il faudrait être terriblement dur de la feuille ou obstinément candide pour ne pas comprendre que Lionel Jospin revenait sur son engagement fait au lendemain de sa défaite aux présidentielles de 2002 de se retirer définitivement de la vie politique. Une phrase circonstancielle, prononcée sous le coup de la rancœur, consécutif à la défaite cinglante, donc imputable à un coup de sang qu’il doit amèrement regretter. D’ailleurs, Lionel Jospin, lors de son intervention, a réfuté l’adverbe "définitivement".

Un retour qui commence donc mal pour l’ancien Premier ministre. Et probable candidat. D’abord, il renie sa promesse. Rien de trop grave jusqu’ici, cependant, car tous les candidats ont prouvé dans le passé que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ! Le peuple français l’a appris plus d’une fois à ses dépens. Ensuite, il a fait preuve de mauvaise foi en justifiant son retour de façon complètement abracadabrantesque !

Dernier mauvais point : au lieu de rassembler, comme il prétend être le seul en mesure de le faire à gauche, ce retour, dans un premier temps, divise son camp. Il y a d’un côté ceux et celles qui se félicitent de ce come back. De l’autre, ceux et celles qui font grise mine, car c’est un obstacle de plus sur la route de leurs ambitions élyséennes.

Difficile aujourd’hui de connaître le rapport entre les deux camps. En tout cas, voilà qui promet du spectacle et une belle bataille au PS. Le parti n’avait probablement pas besoin de ce nouvel entrant dans l’arène des investitures, car il ajoute, sans conteste, à la confusion ambiante !

Cependant si Lionel Jospin a probablement toute sa place dans ce débat politique, il effectue un retour pathétique. Il est le seul, avec ses plus proches fidèles, à croire en son étoile.

Surtout, le problème est que Lionel Jospin fait de sa candidature en 2007 une affaire personnelle. Il a manifestement un problème avec lui-même. Et il pense que cette nouvelle candidature lui permettra de le résoudre. Par ailleurs, on a la désagréable impression qu’il a un compte à régler avec le peuple français. Comme s’il avait un affront à laver. C’est là que le bât blesse.

La présidentielle est probablement la rencontre entre un homme et un peuple. Mais aussi, et surtout, un projet et un peuple. Quel est celui de Lionel Jospin ? Pour l’instant, difficile à dire. Mais laissons du temps au temps pour qu’il l’affine et le révèle dans ses détails. A l’avenir, il lui faudra plus qu’une tribune très triviale faisant l’inventaire des principaux enjeux de la France pour convaincre.

Enfin, et c’est le plus gênant : Lionel Jospin n’a toujours pas analysé les raisons de son élimination prématurée. L’ex-futur-ex-retraité de la vie politique française en conserve une lecture erronée. Il est toujours persuadé, en effet, qu’il doit sa défaite à la présence de Jean-Pierre Chevènement. Quand comprendra-t-il qu’il est le premier et seul responsable de sa déroute ? Tant qu’il fera l’économie de cette analyse, il est sûr que Lionel Jospin manquera un nouveau rendez-vous avec le peuple français. Peut-il s’offrir ce risque ?

Donc, s’il vous plaît, peuple de gauche, retenez Jospin avant qu’il ne commette un nouveau malheur pour la France ! Et pour vous !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • bernard29 candidat 007 30 juin 2006 11:41

    Vous vous interrogez sur le projet de Jospin : « Quel est celui de Lionel Jospin ? Pour l’instant, difficile à dire ».

    Mais c’est aussi, évidemment, celui du PS non ?

    C’est ça qui est fort. Tous les pré-candidats présidentiels ont le même projet. Mais le PS fait tout pour ne pas parler du projet.iL EST ENTENDU pour tout le monde qu’il est de gauche. le PS pour celà met deux contre-feux aux questionneurs potentiels.

    1) Montrer la diversité et la qualité des prétendants à la candidature. On est de gauche et on a des hommes et femmes de qualité ! en plus c’est une compétition que voulez vous de plus ?.

    2) Attention, si vous ne votez pas pour nous, pour notre candidat issu, démocratiquement hein, ce sont les militants qui ..., de la palette socialiste qui va du blairisme au nonisme, de la continuité à la rupture, de la femme à l’homme, le 22 avril 2007, ce sera de votre faute.

    Si Jopin est le pot aux roses, la stratégie PS, est claire comme de l’eau de roche. Emulsionner la surface des choses, pour ne pas troubler l’ordre des choses socialistes. Ah oui, ce matin à la radio, j’ai entendu que Ségolène va se marier pendant la trêve estivale et politique. « La présidente PS de Poitou-Charentes a évoqué jeudi la possibilité d’un mariage civil cet été avec le Premier secrétaire du PS, selon Le Figaro ». Paparrazi a vos clics, Paris match, l’exclusivité ?, sondeurs à vos marques, analyseurs à vos analyses. Dans nos sociétés individualistes, Existe ’ton à un retour du mariage, à la famille, ..Une arrivée d’air chaud sur nos valeurs ancestrales ? Ira ’telle à l’Eglise ? Sera t’elle en blanc, avec des fleurs d’orangers ? fabius sera t’il inviter à la noce ou seulement à la mairie et à l’apéro ?

    Ce sera la saga de l’été.


    • Steph (---.---.82.237) 30 juin 2006 11:52

      Dire que Jospin est le seul responsable de sa déroute, c’est un peu fort. Je suis globalement d’accord qu’il n’aurait pas du revenir sur sa décision car cela ne peut-être bon pour la gauche. Jospin a seulement été victime de la dispersion des voix à gauche. Un peu plus d’écologie dans le programme du PS lui aurait sans doute évité cette déculotée et le fait que tant de gens votent pour les Verts par exemple.

      Et puis pour reprendre un récent commentaire, les articles d’AgoraVox commencent à sérieusement perdre de leur neutralité politique. On aime bien taper sur la gauche ici. C’est vrai que Sarko et ses amis sont tellement mieux !


      • stephane (---.---.202.18) 30 juin 2006 12:49

        je ne tape sur la gauche. je fais part de ma reaction par rapport a un fait politique. d ailleurs je pense que Lionel Jospin a commis un erreur en se retirant de la politique en 2002 precipitemment. du a la pression de l evenement a l epoque. Et je pense qu il sera tres utile au PS dans le debat politique. apres, chacun ses choix et ses responsabilites. quand il le faut je ne menage pas non plus les leaders de droite. je suis soucieux avant tout du sort de la france et des francais. merci de votre interet.


      • Bulgroz (---.---.33.5) 30 juin 2006 12:03

        @ Steph,

        Un peu plus d’écologie dans le programme du PS lui aurait sans doute évité cette déculotée et le fait que tant de gens votent pour les Verts par exemple.

        Tu es complètement à côté de la plaque, Jospin a été battu par Lepen, il y a plus de gens qui traditionnellement votent à gauche qui ont voté à Droite que d’électeurs ayant voté pour les verts.

        Des messages de Jospin contre l’immigration incontrôlée et l’Islamisation de la France auraient été bien plus utiles.

        Les verts, du moins dans leur composante actuelle, ne servent à rien, ni dans un sens ni dans un autre.


        • Steph (---.---.82.237) 30 juin 2006 14:49

          Je suis complètement à côté de la plaque, pas sûr quand même ... Je suis complètement d’accord que la poussée de l’extrême droite est un facteur important sinon fondamental dans la défaite. Tout ce que je dis, c’est que les voix de la gauche se sont dispersées. Je sais de quoi je parle, j’ai voté Vert au premier tour parce que je trouvais que le programme socialiste n’était pas assez écologiste, mal m’en a pris. Si la gauche était moins désunnie, elle pourrait faire front contre la droite et le FN. Ca n’a pas été le cas.

          « Les verts, du moins dans leur composante actuelle, ne servent à rien, ni dans un sens ni dans un autre. » Tu n’as certainement pas conscience de ce que tu dis et du désastre écologique actuel.

          « Des messages de Jospin contre l’immigration incontrôlée et l’Islamisation de la France auraient été bien plus utiles. » Certainement ... Que dire contre de tels propos ...


        • Boke (---.---.91.222) 30 juin 2006 12:07

          Si tant de sympathisants de Sarkosy continuent à dire que Jospin serait la pire chose qui pourrait arriver à la gauche, on (et lui aussi)va finir par croire que finalement il a ses chances et que les réactions de ces sympathisants ne reflètent que la peur d’un concurent sérieux...

          En attendant c’est le seul qui a réellement parlé de politique dans cette campagne sans faire de démago et de populisme(Bon Bayrou aussi mais là il est trop occupé à couper le cordon avec l’UMP...), j’entends par là que c’est le seul que j’ai (j’insiste sur le fait que ca ne concerne que moi) entendu parler d’avenir et d’énergie par exemple, un sujet pourtant extrèmement préocupant.

          Qu’on ne se méprenne pas, j’ai pas dit que j’adhérais, seulement que c’est le seul qui a parlé de vraie politique jusqu’à présent.


          • Bloggy Bag (---.---.152.115) 30 juin 2006 13:49

            Non, pas le seul qui en ait parlé, mais dans les commentaires politiques, le seul auquel les commentateurs laissent une place pour le contenu politique, préférant habituellement le côté people à la pensée politique.

            Pour ne citer que l’exemple du plus « technique » à gauche, qui connaît les propositions de DSK ? Qui s’est coltiné ses notes de la fondation Jaurès (« Pour l’égalité réelle, note pour un réformisme radical » par exemple) ou les propositions sur son site de campagne ( http://dsk2007.net ) ?

            Du contenu et des propositions, il y en a. Des électeurs qui en demandent, je ne suis pas sûr...


          • Boke (---.---.91.222) 30 juin 2006 14:22

            Je suis absolument d’accord avec vous, j’aurais du préciser, c’est le seul que les journalistes ont décidé présidentiable, et donc potentiellement présidentiable, qui a eu un discours réellement politique.

            DSK, les journalistes et les institus de sondages ont décidé qu’il ne le serait pas, il ne pourra donc pas l’être. Triste, n’est ce pas ?


          • Bloggy Bag (---.---.152.115) 30 juin 2006 15:13

            Triste, probablement, mais on va peut-être assister à un phénomène intéressant de défiance. En effet, DSK a un avantage considérable en dépit du désintérêt qu’il inspire aux médias : il a une très forte visibilité sur internet (voir une de mes pages sur le sujet).

            D’un côté on a des médias qui depuis 6 mois nous abreuvent d’une vision politique people vide de sens, et de l’autre la toile, bénéficiant d’une image de plus grande liberté (de contradiction et de débat entre autres). Je suis prêt à prédire que l’intoxication sera rejetée le jour du choix des militants socialistes (dont près d’1/4 sont issus de la dernière campagne web du PS), ne serait-ce que parce qu’il est difficile de maintenir une imposture aussi longtemps, surtout qu’il est question de notre avenir...


          • frederic (---.---.219.110) 30 juin 2006 15:13

            Les termes de « démagogie » et de « populisme », parfois même de « fascisme »(à prononcer de préférence en tordant le nez de mépris)pour disqualifier un discours, ou les personnes qui le tiennent, en renvoyant implicitement à un « politiquement correct », sont presque systématiquement un aveu d’impuissance à argumenter.

            Qui plus est cette pratique de disqualification contient implicitement l’aveu que, pour celui qui les utilise, il n’y a pas de différence entre « défendre les intérêts populaires » (ceux des « petits blancs » comme a osé dire un hiérarque PS ex trotskyste) et le fait de tromper et de manipuler le peuple en vue de servir ses propres intérêts.

            Mais que nos petits intellectuels -ou prétendus tels-, et nos autodénommées « élites » ne se fassent pas d’illusion : on ne peut dénier indéfiniment la réalité.


          • jcm (---.---.100.8) 30 juin 2006 14:30

            De droite ou de gauche (peu me chaut, c’est la qualité qui doit primer) vous n’êtes donc pas capables de voir que le texte de L. Jospin est à ce jour, de tous les textes programmes pour 2007 que nous ayons pu lire, celui qui présente le plus de qualité ?

            Et de qualités dans le projet, pas seulement dans l’écriture !

            Avec un enjeu qui me semble essentiel : « Alors renaîtront peut-être dans notre pays la conscience d’un destin collectif et l’espoir d’avenirs individuels... ».

            N’ayant pas d’affinités particulières avec L. Jospin, et à la recherche d’un projet de grande qualité pour 2007, proposez mieux si vous trouvez et j’adhèrerai !


            • frederic (---.---.219.110) 30 juin 2006 14:52

              Pot aux roses ou poubelles de l’Histoire ?

              Après avoir été honteusement licencié par son propre électorat traditonnel pour n’avoir rien compris aux raisons du mécontentement populaire, le revoilà nous chantant la romance « Non, je n’ai pas changé ».

              1) Il n’a rien compris au mécontentement social des classes populaires et de la grande majorité des salariés préférant flatter les bobos.

              2) Il n’a rien compris à la sanction populaire de sa lâcheté par rapport à l’immigration-dumping-social et à la question des banlieues sur laquelle il est incapable de sortir du préchi-précha politiquement correct et réactionnaire.

              3) Il a confirmé en préconisant de voter oui au projet constitutionnel libéral-réactionnaire qu’il était définitivement hors jeu et définitivement incapable de comprendre les aspirations populaires.

              4) Ses déclarations au « Monde » sont un navrant bol d’eau tiédasse où on chercherait en vain l’ombre d’une nouveauté.

              Pour faire bref, je ne pense pas que ce soit son nouveau brushing qui puisse le sauver du cimetière des éléphants. A moins qu’en le choisissant le PS ne décide de se suicider en masse en faisant élire à coup sûr Sarkozy.


              • Le sondagophobe (---.---.126.57) 30 juin 2006 15:01

                Le problème de Jospin, c’est qu’on l’a vu à l’oeuvre pendant cinq ans.

                Et la population qui votait traditionnellement à gauche n’a pas été convaincue par ses actions face à l’insécurité, au chomage, au coût de la vie.

                Il était déconnecté des Français de base (80% de la population). Il le reste.

                Dire celà ne signifie pas qu’on est de droite ou de gauche, mais qu’on a vécu pendant cinq ans sous son gouvernement.

                Et comme les « éléphants » du PS étaient dans son gouvernement, le raisonnement vaut pour eux.

                La chance de Ségolène Royal est d’avoir été méprisée par Jospin et n’avoir eu qu’un strapontin.

                Elle a une double image : nouvelle et expérimentée. Ce n’est pas contradictoire, c’est complémentaire. Et bénéfique pour elle.


                • Marsupilami (---.---.176.12) 30 juin 2006 15:16

                  Ouaf !

                  Ce capitaine indigne a abandonné son navire au milieu de la tempête. Qu’il retourne à sa retraite et qu’il disparaisse pour de bon de la vie politique.

                  Le PS n’a pas besoin de lui pour représenter son lamentable programme politique.

                  Houba houba !


                  • CAMBRONNE (---.---.106.184) 30 juin 2006 18:36

                    Pas d’accord MARSUP !

                    Arretez donc de tirer sur Jospin . Je dis et redis que c’est le meilleur candidat potentiel de la gauche .

                    Regardez comme il est sérieux , il est venu en pleine coupe du monde pour dire que le foot ce n’était pas important . Il faut le faire quand même , alors que ce démago de Chirac sera demain en Allemagne pour soutenir les Bleus .

                    Souvenez vous d’ailleur qu’au cours d’un Match France Algérie , il a su garder son sang froid et a bien embété les siffleurs en faisanr semblant de ne rien avoir entendu .

                    C’est un homme de sang froid , rassurant pour l’ avenir , et tout .

                    De toute façon , je ne voterai pas pour lui , mais ça c’est parceque je suis sectaire .

                    Prenez le comme guide et vous en prendrez encore une , de belle taille , tricotée main .

                    Vive la république quand même .


                  • nofoot (---.---.94.25) 30 juin 2006 16:51

                    Jospin ira ou ira pas... la vrai question c’est l’electeurs voudra ou voudra pas de Jospin...

                    Perso jospin veut pas....

                    Je paye encore en 2006 mon statut de salarie de seconde zone sous contrat emploi-jeune....

                    Because les employeurs publics ont cotisés dans un systeme d’indemnisation chomage au rabais... en clair je voulais faire une formation de patissier pour trouver un boulot rapidement c’est impossible.... car mon assurance chomage est paye par mon ancien employeur (la mairie de paris) pas par les assedic....

                    bref je suis un chomeur de seconde zone avec moins d’outil pour retrouver un emploi merci Jospin...et merci Sauter et delanoe .....

                    Les syndicats sont des collabos ils n’aurait jamais dut accepter la mise en place de syteme d’indemnisation chomage parallele autre que les assedic pour des salaries de droit privé...

                    C’est autrement plus honteux que le CPE... mais la ce sont les syndicat cgt, cfdt, fo etc qui ont vendue les salaries de droit privé pour cirer les pompes des employeurs publics.....

                    quand on dit que les syndicalistes sont majoritairement des fonctionnaires... les regimes d’assurance chomage des emplois jeune en sont la parfaite illustration....

                    Faut arreter de delire Jospin je fait partie de ceux qui l’ont envoyer se faire voir..

                    le PS a un énorme handicap ses elephants (lang, fabius, emanuelli, melanchon, carreshe,) dont les electeurs lambda ne veulent pas

                    y’a bien que des vieux militants has been du ps pour s’interesser a ces pachidermes....

                    Toute façon plus le temps passe plus j’en arrive a la conclusion que le partie socialiste ne veut pas gagner...

                    d’un cote c’est pas plus mal car au niveau economique il tient pas la route et la france a pas besoin d’un partie politique n’assume pas pleinement l’economie de marché, qui a un rapport névrotique avec l’argent et qui dialogue avec l’extreme gauche... et contribue a banaliser ces idées...

                    Le jour ou le PS arretera de dialoguer avec l’extreme gauche et assumera pleinement son role de partie socio democrate de gauche et defendra pleinement l’economie de marché comme les autres partie socialiste en europe je voterais peut etre a nouveau pour eux... pour l’instant le partie socialiste m’exaspere...


                    • Sam (---.---.139.7) 1er juillet 2006 09:14

                      d’un cote c’est pas plus mal car au niveau economique il tient pas la route et la france a pas besoin d’un partie politique n’assume pas pleinement l’economie de marché, qui a un rapport névrotique avec l’argent et qui dialogue avec l’extreme gauche... et contribue a banaliser ces idées...

                      Le névrotique, c’est toi. Si Jospin, Delanoe et consorts rogne sur les indemn, les font verser au rabais, c’est pour quoi à ton avis ?..Pour le projet socialiste, pour incarner les valeurs de gauche ?.. C’est évidemment pour satisfaire les patrons, la finance, l’économie de marché. C’est ça « assumer pleinement l’économie de marché ».

                      Tu te plains, ça veut dire que t’assumes pas ?..Alors demande pas aux autres de porter ce que t’es incapable de supporter. On peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. On peut pas demander à en prendre plein la gueule et attendre que les autres vous apportent les pansements.

                      La schizophrénie que tu développes, un jour elle va te péter à la gueule. Alors sans doute, comme bcp de petits loups aux dents fragiles, tu regretteras que les dénonciations faites par l’extrême-gauche n’est pas été plus écoutées et plus répandues. Mais il sera trop tard, tu seras qu’un kleenex. Usé.


                    • anonyme (---.---.89.199) 5 août 2006 06:58

                      Tu baratines, mon pote : si tu t’inscris à l’Anpe, même en tant qu’ancien emploi-jeune à la Mairie de Paris, tu bénéficies exactement des mêmes droits que quelqu’un d’autre en terme de formation...

                      Tu fais ce commentaire pour induire les autres en erreur et le pire c’est que les autres puissent te croire sans aller vérifier : c’est pour ça que certains font des bons scores aux élections !!!


                    • plo (---.---.1.175) 30 juin 2006 17:41

                      je crois que l’on va encore bien rigoler le soir du premier tour, j’attends ça avec impatience !....


                      • papymouzo (---.---.245.115) 30 juin 2006 23:02

                        Les promesses n’engagent que ceux qui y croient,dixit charlie.

                        « La prèsidentielle est la rencontre entre un homme et un peuple », loin de moi pro-jospin, mais dans l’environement, global pourquoi pas ??? élu au premier tour en 2007 !!’ .

                        La France,le peuple Français !!!

                        Mais encore faut-il qu’il donne des gages à la gauche du NON !!!car nous gardons aussi le droit d’inventaire

                        Salut,fraternité et liberté.

                        Papymouzo.


                        • patviro (---.---.76.132) 30 juin 2006 23:04

                          excellente analyse que je partage le Jospin est vraiment trop Orgeuilleux il va prendre une Nouvelle veste... il l aura chercher ... venir faire le beau a 70 ans..... « Si les circonstances » l appellent ..... ca doit rendre fou....le pouvoir pour qu ils soient tous pret a tout pour le prendre ou le garder !!!


                          • cyrille (---.---.23.235) 1er juillet 2006 00:20

                            cher ami, je partage globalement votre point de vue, cepednant, je tenais à corriger un erreur (dont je me suis assuré ). « retirer définitivement de la vie politique » n’est pas l’expression de Lionel Jospin en 2001, mais « retirer de la vie politique dès la fin des élections » Je viens de revoir une video de son intervention d’alors. Simple précision historique...


                            • minijack minijack 1er juillet 2006 07:32

                              Le pote aux roses serait-il devenu la potiche encombrante qu’on ne sait plus où poser ?

                              Déjà qu’un poing étranglant une rose était un symbole bien peu avenant, voilà que même les vieux pots deviennent gênants...

                              Vivement une présence féminine dans la maison, pour remettre un peu d’ordre !

                              .


                              • Sam (---.---.139.7) 1er juillet 2006 09:02

                                En voilà un homme qu’il a une parole..A peu près autant que Sarko a d’humanité.


                                • pral (---.---.179.198) 1er juillet 2006 10:06

                                  ARRETEZ de nous parler du grand retour et du grand soir ! soit le P.S. en a et ses candidats « jean foutre » et « lionel Royal » dit le hollandais ont des projets, des convictions et des messages d’espoir pour les français et la france-et ils partent à l’assaut du suffrage universel ! soit ils et elle se dégonflent et le PS connaitra un sort identique à 2002 ! C’est le grand cirque de Solférino avec des prétendants et leur cour qui sont la risée des français ! Et vogue la galère ! pendant ce temps Nicolas engrange sur le fond et la forme, ralliant de plus en plus de déçus du mitterandisme et du hollandisme !


                                  • TACHI (---.---.217.86) 1er juillet 2006 11:33

                                    Bonjour ! Enfin JOSPIN. Oui c’est bien,mais que veut-il ?Est il convaincant ?Est il accepté au PS ?Son Ambition Politique est elle toujours valable pour Le Peuple Français ?Quel Image pour La France de demain ?Depuis DE GAULLE jusqu’à ce jour,la maturité des Français et Française bat son plein au sein de L’UNION EUROPEENNE.Donc attention au pot de rose ! Je voudrais tout simplement,en tant que spectateur de loin,(bien que je ne sois français)pour ma part,dire que le temps passé ne revient jamais,quelque soit cequ’on a été,positif ou négatif,de bien vivre le présent pour préparer le futur.Et ça c’est Le Peuple qui décidera pour 2007 !Je vs remerçie. Cordialement !


                                    • guevara (---.---.59.62) 1er juillet 2006 12:54

                                      Si l’équipe de france gagne le mondial, il aura toutes ses chances le jospin ! Zizou avait bien dit qu’il arretait, il est revenu aprés...

                                      Et oui effectivement il n’a jamais dit définitivement !! Vous pouvez écoutez son intervention autant de fois que vous voulez vous n’entendrez pas ce mot. Moi qu’il reviennent ne me choque pas... A vrai dire je m’en fou, je ne vote pas PS ni pour aucun de ses partis productivistes !! vive la décroissance soutenable !!!


                                      • djynny (---.---.140.167) 1er juillet 2006 17:25

                                        C’est des pronostics ou vous savez vraiment lire dans les penssées de Jospin ???? C’est dingue ; il faut remettre les choses à leurs places : « J’assume l’entiere responssabilitée de cet echec en me retirant de la vie politique » Déjà : Il n’avai pas a assumer l’entiere responssabilité de cet echec, ( quel homme politique français l’a fait avant lui ? Est-ce sa politique qui à été sanctionné lors de cette élection ? ) Ensuite ; il revient avec des pincettes ; en gros si j’ai un rôle à jouer lors des prochaines elections je le jouerai.

                                        Et il n’y rien d’autre à dire alors arreter de le bombarder de critiques stériles et haineuse SVP ; vos propos sont pathetiques.. en tout cas c’est mon avis.


                                        • coolbaba (---.---.11.82) 2 juillet 2006 21:33

                                          Mon cher stephane,

                                          si les « Verts » français étaient des écologistes, cela se saurait !!! Et j’aurais pu une fois sans rire voter pour eux !

                                          Rappelle-toi les mesures phares du « projet » défendu par le bouffon Mamère en 2002 :

                                          - légalisation de tous les sans-papiers

                                          - droit de vote à 16 ans

                                          - Légalisation du Cannabis

                                          - Mariage et adoption pour les couples homosexuels

                                          - arrêt du Nucléaire

                                          Certifié exact, j’ai gardé le tract de la campagne pour le faire encadrer !

                                          ... Vive l’écologie en effet !!! A part eventuellement pour ce qui est du dernier point, peux-tu me dire ce qu’il y avait d’écologique dans ce programme ???

                                          oui, l’enjeu écologique -déjà tragique- devrait être un axe incontournable de toute action politique aujourd’hui, et au niveau mondial. Mais il faudra plus espérer dans ce domaine sur des gens comme Corinne Lepage ou Nicolas Hulot, certes très isolés, mais sincèrement écologistes eux, que sur ces bataillons de vieux gauchistes sur le retour qui composent le parti vert français !!

                                          Soyons désespérés, certes, mais restons lucides et sérieux !


                                          • maniaka (---.---.108.246) 3 juillet 2006 20:10

                                            A mon avis, celui qui a écrit cet article est cinglé.Car son analyse relève plus de ses fantasmes personnels que de la réalité presente. Car nous avons tous, peuple Français besoin du retour de Jospin et ce sera d’ailleurs une occasion pour nous de nous repentir:Pour avoir choisi « barabas » à la place de « Jesus ». L’auteur del’article oublie peut-être que jospien a été le premier ministre depuis l’après général de Gaulles à rester 5ans au poste de premier ministre et à faire sensiblement baisser le chômage de 12.6% à 8% .Pour Rappel, même Bill Clinton qui fut l’un des présidents les plus aimé et apprécié n’avait pas en l’espace de 5ans fait reculer le chômage de 4.5% . Mais comme nous sommes souvent amnésiques, ça ne me surprends pas beaucoup de lire ce genre d’article. Et le masochisme dont nous souffrons nous fait peut-être rêver d’un Sarkozy qui entraînera tout droit le pays vers la déchéance, le communautarisme, et d’autres......

                                            Il est tant de vous réssaisir et voir où se trouve l’intérêt du pays. C’est bien cela « AIMER SON PAYS »


                                            • Vilain petit canard Vilain Petit Canard 5 juillet 2006 15:02

                                              L’article est excellent, il aurait pu être titré : Jospin, le retour de la Momie.

                                              Voilà un type dont personne ne veut, à part quelques affidés qui espèrent encore un poste s’il revient aux manettes (Aubry, Glavany, etc.). Il se pose en père-la-morale, alors qu’il a démontré :
                                              - qu’il mentait (le trotzkyste, c’est pas moi, c’est mon frère)
                                              - au passage qu’il était lâche (je serais son frère, je ne lui parlerais plus)
                                              - qu’il était capable de récidiver dans le genre avec une mauvaise foi insigne (Chirac « vieilli et usé » ? : « Non, ça ne me ressemble pas »)
                                              - qu’il accuse tout le monde son malheur (Chevènement, les journalistes, etc.)
                                              - qu’il est persuadé que tout repose sur lui (il accepte la pleine responsabilité de son échec, hein, pas celui du PS)

                                              Bref, un pauvre mec, qui étale son bulletin et commente ses bonnes notes (le-chômage-a-baissé), et ne comprend pas pourquoi il n’a pas le Prix de Camaraderie. Allez, fermez le ban (tirez la chasse, diraient certains moins bien éduqués), et laissez-le croupir à l’Ile de Ré.

                                              C’est à se demander si Sarko ne l’a pas manipulé pour se refaire 2002 à son profit (Sarko à 82% : vous imaginez ?).


                                              • Philgri (---.---.140.30) 15 juillet 2006 02:39

                                                5 ans de vacances, trop difficile d’être dans l’opposition. Jospin l’Homme, qui a vu l’Homme se faire bouffer par l’Ours et qui n’a rien dit.

                                                Je m’aperçois que bon nombre de Français non pas encore saisis, que le Capitalisme mondial a épousé le Communisme local. Ils ne comprennent toujours pas La Comédie de ce petit jeu qui ne peut hélas que mal finir. Car nous sommes et la farce du Dindon et le Dindon de la farce !

                                                En Allemagne, ils ont fini de se mettre d’accord. On appelle ça coalition. Un peu la cohabitation en plus mieux ensembles. Enfin... à suivre.

                                                Alors Jospin, soit tu l’ouvres, soit tu ne l’ouvres pas, mais tel que je t’ai aperçu, il va falloir plus d’assises et moins de blabla. 5ans déconnecté c’est long...


                                                • yamousso (---.---.74.16) 9 août 2006 22:30

                                                  si tant est que jospin a eu le courrage de revenir, c’est déjà bien. Pourquoi polémiquer sur des détails qui à mon sens ne sont plus important je dois dire. Se mettre à la place d’autrui pour comprendre le pourquoi et le comment des choses n’est pas chose aisée.

                                                  Aussi, je pense que vos explications sur le sujet sont très faciles. vous ne voyez en réalité que la face de ce qui vous est restée comme des résidus de souvenirs sur le retrait de jospin, qui vous a fait mal. Et pour lequel vous aussi semblez ne pas vouloir le lui pardonner...

                                                  N’oubliez pas que le temps permet de revenir ou pas sur nos décisions. Et pas mal de situations implicites ou explicites, volontaires ou involontaires peuvent nous faire revenir sur une décision. Même prise sans coup de tête, cela veut dire pensée, analysée et decidée sagement. Aussi un homme, doit savoir marcher sur le sentier de la vie pour comprendre les signes afin de ressaisir à temps, dans chaque chose et pour chaque chose. Reconnaitre à un moment avoir fait l’erreur de prendre telle ou telle décision et revenir là dessus, franchement je ne vois pas quel mal il y a à cela. Est- ce pour autant qu’il ne puisse pas être l’homme de la situation ?

                                                  Je pense que vôtre article loin d’une analyse est plutôt une invite à le sanctionner. Car nous ne voyez pas comme jospin les interprétations que peuvent donner son retrait et que peuvent prendre aussi votre article. Comme l’interprétaion que vous donnez de son retour...

                                                  Modestement , je peux juste dire que jospin est un Homme spontané. Et un Homme spontané ne sait pas tricher. C’est un Homme de bon sens qui dit ce qu’il ressent dans son coeur par rapport à une situation.C’est un Homme de coeur qui ne triche, ni avec lui même ni avec les autres.

                                                  Aussi même si pour moi son retrait avait été une erreur , mais pas une catastrophe comme vous en donner l’impression. Eh bien aujourdhui, il fait bien de revenir.

                                                  De plus qu’il ait été là ou que ce soit maintenant qu’il revienne,où est le problème ? puisque, sa présence aurait toujours génée ceux qui aspirent au fauteuil présidentiel. Alors aujourd’hui ça change quoi ? ou plutôt je dirai ça craint quoi ? s’il vous plaît , est ce que le fait d’échouer à un moment de sa vie, fait d’un individu un minable ? avoir échouer aux élections de 2002 ne veut pas dire qu’il est minable ,sauf que des erreurs même les plus minimes n’ont été prises très tôt en compte .

                                                  De plus je pense qu’il n’a pas eu tort d’imputer à chevennement tout l’échec de ces présidentielles en 2002. Cela n’engage que moi bien sûre. Amicalement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès