• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jusqu’à quand devra-t-on supporter l’humiliation dans les (...)

Jusqu’à quand devra-t-on supporter l’humiliation dans les villes populaires ?

Il ne suffit pas d'aller au chevet de Théo, il faut des ACTES, Monsieur le Président !

Pendant que Fillon qui veut faire oublier l’énorme boulet qu’il a au pied demande que la majorité pénale entière soit donnée aux jeunes dès 16 ans, pendant que Le Pen aussi embourbée que son collègue dans les « affaires » exprime la haine qui est la sienne contre les jeunes de quartiers et pendant que Macron veut 15 000 nouvelles places de prison, les élus de terrain de Seine Saint Denis, eux, expliquent la situation et proposent des réponses

 

« mercredi 15 février 2017[]

Texte collectif d’élu(e)s de Seine-Saint-Denis

Les signataires : Éliane Assassi, sénatrice, présidente du groupe CRC, Patrick Le Hyaric, député européen, Patrice Bessac, maire de Montreuil, Meriem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, conseillère départementale, Carinne Juste, maire de Villetaneuse, Laurent Russier, maire de Saint-Denis, Azzedine Taïbi, maire de Stains, conseiller départemental, Taylan Coskun, conseiller régional, Didier Mignot, conseiller régional, président de l’Adecr, Dominique Attia, Pascal Beaudet, Belaïd Bedreddine, Silvia Capanema, Dominique Dellac, Pascale Labbé, Abdel Sadi, conseillers départementaux, Jean-Charles Nègre, conseiller territorial, vice-président d’Est Ensemble, Frédéric Durand, Marie-Claire Lafon, Gaylord Le Chequer, Jean-Marie Touzin, François Cochin, Stéphane Peu, Delphine Zoughebi-Gaillard, candidats du Front de gauche aux élections législatives.

Le jeudi 2 février dernier, un jeune homme, Théo Luhaka, a été victime d’un viol. Quatre policiers sont mis en examen, dont un pour viol. Cet événement a provoqué un vif émoi dans son quartier, mais plus largement dans de nombreuses villes populaires.

Les proches, le jeune homme lui-même et les habitants de son quartier ont exprimé leur volonté d’une application ferme des principes de justice. Ils ont fait preuve d’un courage et d’une responsabilité exemplaires en appelant au calme. Malgré les souffrances, ils refusent de transformer leur colère, légitime, en violence.

Le temps de la justice est un temps long, nous le savons, mais elle doit être la même pour tous. Nous vivons déjà ce scénario insupportable puisque des jeunes Aulnaysiens ont déjà été condamnés en comparution immédiate après les nuits d’émeutes dans la ville sans avoir été pris en flagrant délit de dégradations ou de violences. Douze ans après la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, il serait insupportable d’assister à de nouvelles scènes terribles de violence. Toutes les responsabilités doivent être clairement établies.

Nous, élus de Seine-Saint-Denis, sommes confrontés à ce climat social tendu. Nous voyons les dégâts causés tous les jours par les destructions d’emplois, les fermetures ou les dégradations de services publics et les discriminations dont nombre de nos concitoyens nous font part.

Les médias n’ont à l’égard de notre département que des discours stigmatisants qui le présentent comme le repaire des réseaux criminels, de l’intégrisme religieux et de la fraude sociale généralisée.

Pour les Séquano-Dyonisiens, c’est l’humiliation et la relégation quotidienne.

Les relations entre les forces de police et la jeunesse sont à cet égard symptomatiques. Elles constituent une violence supplémentaire pour ces jeunes, dont la classe sociale, l’origine réelle ou supposée, la couleur de peau sont devenues des prétextes d’humiliation. Les rapports académiques ou institutionnels – y compris du Défenseur des droits – illustrent, les uns après les autres, ces pratiques dégradantes et discriminantes.

Comment dès lors en appeler à la République quand sa devise n’existe que sur les frontons des édifices publics ? Comment lutter contre l’abstention, en appeler à la participation citoyenne quand on ne reçoit que la violence comme réponse ?

Nous croyons que la République est la réponse à tous ces maux. Mais notre République ne joue plus son rôle. Elle doit se donner tous les moyens pour transformer ses valeurs constitutives en actes : Liberté, Égalité, Fraternité.

Il est temps d’agir pour en finir avec les contrôles au faciès et les pratiques parfois racistes dans l’institution policière. Nous refusons par ailleurs l’amalgame entre ces quatre policiers et l’ensemble des fonctionnaires de police.

Élus et citoyens ne sont pas contre la police. Nous exigeons ici comme sur tout le territoire national le même droit à la justice, à la sécurité et à la tranquillité publique.

Nous appelons même à renforcer le nombre des policiers face aux politiques de réduction des effectifs, à renforcer leur formation et à rompre avec la politique du chiffre, qui pénalise le travail d’investigation, notamment contre les trafics. Construisons les missions de notre police républicaine avec les agents et leurs représentants mais aussi les citoyens, les acteurs spécialisés de la prévention, de l’éducation, dans un dialogue responsable et d’intérêt général.

Inventons une nouvelle police de proximité formée pour les mener à bien. Il est par ailleurs possible d’instaurer dès maintenant le récépissé de contrôle d’identité.

Nous appelons à la constitution d’une mission d’enquête parlementaire sur les pratiques policières qui pourrait ­appuyer ce processus. Agissons contre les discours de haine qui gangrènent notre société. Nous en avons assez d’être catégorisés comme un territoire de non-droit quand les évadés fiscaux, les délinquants en cols blancs, certains élus bénéficient de la plus grande mansuétude. Depuis des années, nous sommes le laboratoire des politiques de régression sociale et de discriminations.

Pourtant, la Seine-Saint-Denis a besoin, au nom de l’égalité républicaine, que l’accès aux droits fondamentaux de tous ses habitants soit garanti, notamment, d’un renforcement de tous les services publics, car ils sont la seule richesse de ceux qui n’en ont pas. Par-delà les mécanismes de péréquation existant, le renforcement de la solidarité financière entre tous les territoires est une urgence, plus que jamais indispensable ! Sortons de la logique stérile de l’austérité et construisons ensemble les résistances de demain. »

 

 

Ce constat est partagé par de très nombreux professionnels et militants associatifs de terrain qui savent qu’il ne faut plus se contenter d’en appeler à la citoyenneté si la discrimination se poursuit dans nos quartiers de la République !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

248 réactions à cet article    


  • juluch juluch 17 février 12:20

    Hollande a fait une autre connerie de son mandat en se rendant au chevet de quelqu’un sans attendre que l’enquête suive son cours et donne ses conclusions !


    Un n’importe quoi qui a foutu le feu au poudre !

    il semblerait d’ailleurs que les cams donneraient apparemment raison au policier.....

    Connard de politiques !

    • rocla+ rocla+ 17 février 12:31

      @juluch


      Hollande c ’est l’ ami  des étoiles filantes du monde . 

      La rom Léonarda dont la famille a couté 500 000 euros aux contribuables 
      est appelée au téléphone par notre guignol national . 

      Maintenant il se rend au chevet d’ un récalcitrant au contrôle de police , 
      un genre de gus qui obtempère pas alors que ces faits sont réprimés par la loi .


      Et c’ est qui qui va voir ce guignol ? ben l’ autre guignol en la personne de Hollande 
      au pouvoir grâce  aux votants de gauche . 


    • ZenZoe ZenZoe 17 février 14:19

      @juluch
      Oui, le brave Théo aurait même déclaré au flic qui lui demandait ses papiers : « ton contrôle je m’en bats les couilles » avant de se lâcher tous azimuts avec les pieds et les poings.
      Et c’est ce gugus que Hollande va voir à l’hosto !


    • Pseudonyme Pseudonyme 17 février 14:33

      @ZenZoe
      Ben alors pourquoi ne pas lui avoir mis direct un coup de pied dans les couilles ..... !


    • mmbbb 17 février 20:37

      @rocla+ bof tant que ces cretins de francais paient et Chalot est pour une immigration incontrolée La misere c’est son fond de commerce comme celui du Pape qu il exècre pourtant .


    • Cadoudal Cadoudal 18 février 01:59

      @mmbbb
      Ouais, mais au moins avec Chalot ; on a la liste des collabos...

      ’Le vrai problème aujourd’hui, c’est la #colonisation de la France : migratoire, économique et culturelle."
      https://twitter.com/dupontaignan/status/832576949272850432

      La parole se libére, les collabos se radicalisent, la guerre est proche...

      Vae Victis


    • mmbbb 18 février 11:49

      @Cadoudal comme le dit Poutine « la France sera colonisée par ses anciennes colonies » Il n’a pas tort C’est surtout les futures generations qui devront soit vivre en bonne harmonie ou subir la loi du nombre . Lorsque l on regarde l ’evolution de cette societe francaise depuis quelques decennies, j’ai vraiment des doutes sur le «  vouloir vivre ensemble » . 


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 février 20:19

      @juluch
      «  attendre que l’enquête suive son cours et donne ses conclusions »


      Vous ne vous gênez pas pour juger violemment sans attendre...

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 12:42

      Un brave petit soldat de la gamelle subventionnée, ce Chalot !

      Toujours prêt à défendre les seuls intérêts de ses clients-électeurs...


      • OMAR 17 février 16:36

        Omar9

        Tiens, Chalot qui pond un de ses rares billets constructifs et avérés.
        Et toute la meute qui lui tombe dessus.

        Faut pas défendre les jeunes banlieusards, c’est tous de la caillera...
        Parole de chemise brune...


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 17:07

        @OMAR

        Recopier servilement un tract produit dans les salons de la gauche mondaine serait un billet « constructif » ?

        Vous devriez proposer Chalot pour le prochain Nobel de littérature...


      • Cadoudal Cadoudal 18 février 02:16

        @OMAR
        Tiens mon colon :

        https://infogr.am/63af14ef-8711-4002-b384-e6058ce56643

        Elle baisse a vue d’œil ta cote de popularité...


      • OMAR 18 février 12:27

        Omar9

        @Cadoudal

        Ce sont les mêmes statistiques présentées quand cela concernait les juifs, les blacks, les ritals, les polacks, les soviétiques et les communistes, etc...
        C’est juste une question d’époque et de mode.
        Dans quelques temps, ça sera au tour des chinois ou des indous..
        Des énergumènes de ton acabit, ils leur faut un épouvantail pour les terroriser et les mener à la baguette...
        Pitoyable....


      • Cadoudal Cadoudal 18 février 19:59

        @OMAR
        Regarde d’où tu me parles mon colon, le même décor et le mème mobilier que ton cousin de Bruxelles, de Francfort, de Madrid ou d’ailleurs : Le drapeau Algérien, le poster de la Mecque, les photos de ta nombreuse progéniture, tous et toutes mariées avec des Algériens.
        Et tu viens me causer de la France, me donner des leçons d« antiracisme, d’ouverture d’esprit ou de démocratie...
        Ça fait un bail que je te connais mon colon, ton double discours, ta haine de la France n’ont aucun secret pour moi.
        Partout les mêmes causes produisent les mêmes effets, ta religion totalitaire et tes velléités colonialistes passent mal auprès des indigènes Européens.
        Je n’ai jamais fréquenté l’école de la Marocaine, les injonctions des officines collaborationnistes me laissent de marbre, je connais un peu ce vaste monde et son histoire, alors ton argumentaire foireux et la prétendue peur que tu m’inspirerais, garde les pour les naïfs, les couilles molles ou les hypocrites qui pullulent sur ce site.
        çà serait bien qu’un jour tu nous cause comme tu causes avec tes gosses ou avec tes compatriotes a la sortie de la mosquée...
        Après tout, si les Français, trahis par leurs »élites" font une fois de plus le choix du déshonneur et de la collaboration avec l’envahisseur, c’est qu’ils méritent leur disparition programmée dans les poubelles de l’Histoire.


      • Pere Plexe Pere Plexe 18 février 20:24

        @Robert Lavigue
        Gamelle subventionné...à l’heure des affaires Fillon et Le Pen vous pourriez faire un effort pour renouveler un peu vos critiques un poil éculés.


      • Albert123 17 février 12:42

        « Nous croyons que la République est la réponse à tous ces maux. »


        faut vraiment pas avoir chercher à connaitre ceux qui l’on mis en place vos si merveilleuses 5 républiques successives pour balancer une absurdité pareille.

        je vois également que votre tribune gauchiste épargne totalement la magistrature, qui vient encore de libérer une racaille qui a donné un coup de couteau à un agent des forces de l’ordre.

        La réponse que vous proposez tient surtout à faire en sorte que ce qui est la cause de tous les maux ne soit surtout pas remise en question. 

        vous ne faites que défendre l’idéologie à la source de tous les problèmes que vous dénoncez,

        et vous savez quoi « Dieu se rit de ceux qui maudissent les conséquences des causes qu’il chérissent »






        • Pere Plexe Pere Plexe 18 février 20:55

          @Albert123
          C’est con mais les magistrats appliquent la loi...quel scandale !

          D’ailleurs le procureur pouvait faire appel ce qu’il n’a pas fait. 
          Pareillement pour sa victime.
          Curieux non ? Peut être les faits sont il un peu différents de ceux présentés par Alliance...

          Pour ce qui est de la république c’est sans conteste le moins mauvais des régimes politiques. 
          Et ceux qui contestent ce fait sont tout a fait marginaux ne vous déplaise.
          La droite ou l’extrême droite ne remettent pas officiellement en cause la république.

        • Alren Alren 17 février 12:48

          un récalcitrant au contrôle de police

          Théo n’était pas récalcitrant au contrôle de police (arbitraire d’ailleurs : s’il avait eu l’air d’un bourgeois de race blanche, on l’aurait laissé en paix) ;

          Il était récalcitrant à l’interpellation par Barbe Rousse de sinistre réputation à Aulnay, suivie d’une rétention sans raison au commissariat dont le chef, un commissaire de police de la République (!), garant des droits des citoyens (! !!) a été condamné pour avoir laissé ses subordonnés frapper devant lui des jeunes arrêtés par pure haine raciale et sociale.

          Si Le Pen était présidente avec de tels soutiens, le pays serait à feu et à sang en quelques jours !


          • ZenZoe ZenZoe 17 février 14:21

            @Alren
            Théo n’était pas visé par le contrôle initialement. Il passait par là, a vu ses potes se faire aborder par les policiers, et a foncé dans le tas.


          • Cadoudal Cadoudal 18 février 12:25

            @Alren
            Si le vieux jean-Marie avait été au pouvoir il y a trente ans, les banlieues Française ne seraient pas devenues des colonies afromusulmanes et les flics souchiens les derniers représentants de la France dans ces contrées hostiles...

            Maintenant que la guerre est devenue inévitable, il te reste juste a choisir ton camp.

            En matière de haine raciale et sociale, je te conseille d’aller faire un petit tour a la FNAC, c’est en vente libre au rayon musique...

            "La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. (à propos des blancs) Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre (toujours à propos des blancs) Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir (vous ne rêvez pas) Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile"
            http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/10/05/31001-20151005ARTFIG00352-petite-anthologie-du-rap-anti-francais.php


          • France Républicaine et Souverainiste France Europe République 17 février 12:57

            Pour CHALOT, la loi de la jungle justifie que l’on retire la police des quartiers : vive les caids, à bas la justice !

            A noter que parmi les signataires de sa pétition, il n’y a que des petits bobos dont aucun ne réside en quartier populaire, comme d’hab’

            • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 12:58

              Jusqu’à quand devra-t-on supporter l’humiliation dans les villes populaires ?

              L’humiliation pour les quartiers populaires ne serait-elle pas de devoir continuer à supporter Chalot, ses comparses de la gamelle, les truqueurs citoyens et leurs clients ?


              • Pseudonyme Pseudonyme 17 février 14:21

                @Robert Lavigue

                Éliane Assassi, sénatrice, présidente du groupe CRC, Patrick Le Hyaric, député européen, Patrice Bessac, maire de Montreuil, Meriem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, conseillère départementale, Carinne Juste, maire de Villetaneuse, Laurent Russier, maire de Saint-Denis, Azzedine Taïbi, maire de Stains, conseiller départemental, Taylan Coskun, conseiller régional, Didier Mignot, conseiller régional, président de l’Adecr, Dominique Attia, Pascal Beaudet, Belaïd Bedreddine, Silvia Capanema, Dominique Dellac, Pascale Labbé, Abdel Sadi, conseillers départementaux, Jean-Charles Nègre, conseiller territorial, vice-président d’Est Ensemble, Frédéric Durand, Marie-Claire Lafon, Gaylord Le Chequer, Jean-Marie Touzin, François Cochin, Stéphane Peu, Delphine Zoughebi-Gaillard, candidats du Front de gauche aux élections législatives. n’ont pas aimé *


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 15:39

                @Pseudonyme

                P’tain, il en fréquente du beau monde le camarade Chalot quand il sort dans le Neuf-Trois !
                Toute la vraie gauche des salons mondains...

                Le Who’s Who des damnés de la terre ?


              • marceau 17 février 21:01

                @Robert Lavigue

                « Quartiers populaires », j’aime bien l’expression utilisée, par les gauchards ineptes et incultes, pour désigner les quartiers arabo-musulmano-africains.

                Le peuple n’est pas une menace, ni un danger, et il ne l’a jamais été, pour le reste de la population, les arabo-musulmano-africains bercés , depuis leur naissance, par un racisme anti blancs frénétique , eux sont un danger , sont le danger.

                Et quoi que vous pourriez dire ou penser ne changera rien au problème ou, si vous préférez aux problèmes !


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 21:37

                @marceau

                La bande à Chalot utilise même l’expression « Villes populaires », un euphémisme pour désigner leur clientèle multiculturelle !

                Il est vrai qu’ils ne peuvent pas utiliser quartier ouvrier ou ville ouvrière. Il y a bien longtemps que la gauche chalotiste n’a plus sa place auprès des rares ouvriers qui restent...


              • straine straine 17 février 13:10

                Qui protège Théodore Luhaka ?
                "Le président Hollande, grand fan de football, n’aurait-il pas reçu un coup de fil de Jean-Pierre Louvel en faveur du frère de sa belle-fille ?

                À force de cacher le nom et même le prénom du « jeune » prétendument violé, on aurait presque tendance à l’envisager !

                Après le lobby des « tribus dominantes », est-ce le début du « lobby du ballon rond » ?"

                http://minu.me/e0op

                .


                • meslier meslier 17 février 13:22


                  C’est pas marrant pour les délinquants , mais c’est pas marrant non plus pour les policiers .

                  Il y a une chose à retenir c’est : « force doit rester à la loi » sinon c’est la jungle .


                  • Abdu Abdu 18 février 02:05

                    @meslier
                    Bien entendu.

                    Il faut que la force soit juste et que la justice soit forte.

                    Dans cette action, des policiers ont fait preuve de faiblesse et d’injustice.
                    Ce n’est pas acceptable de part leur fonction.
                    Ça porte préjudice à l’uniforme qu’il porte et au pays qui le leur a confié.

                    Il est possible que la police manque d’effectifs pour assurer correctement ses missions.
                    Il est possible que ses missions soient mal définies, que son organisation ne soit pas adaptées.

                    Il n’est pas possible de considérer comme un accident la mutilation d’un éducateur.

                    Si la police ne connait pas les éducateurs en fonction dans un quartier, si elle n’a pas noué de relation coopérative avec eux, elle ne peut pas remplir ses missions.
                    Si elle ne les respecte pas, elle passe à mon sens de situation d’échec à une situation de faute.


                  • Cadoudal Cadoudal 18 février 12:48

                    @Abdu

                    Un éducateur ....

                    Relation coopérative ...

                    Je doute fort que taper sur les flics soit considéré comme une relation coopérative a Kinshasa, mais je vois que le fils de clandestin a vite intégré les us et coutumes de notre république pourrissante...

                    Un retour au pays lui ferait le plus grand bien, histoire de réactualiser son vocabulaire.

                    Quant a vous, cher colon, je ne sais quelle riante contrée musulmane vous avez lâchement fui, mais je doute fort également que les flics s’y laisse tabasser sans réagir par les rejetons de clandestins...

                    Un petit retour au pays pour vous aussi, histoire que vous arrêtiez un moment de nous prendre pour des cons ???


                  • Laurent 47 19 février 17:20

                    @Abdu
                    Si c’est prouvé par la Justice, puisqu’il y a un doute sur les conclusions de l’ I.G.P.N. !
                     


                  • Louve Louve 17 février 13:26

                    Encore un article qui encourage les émeutiers et les petites frappes qui crament les voitures. Culture éternelle de l’excuse pour les racailles.


                    « Les pauvres chéris, c’est pas leur faute, il faut les comprendre... » disent les ahuris du gauchisme en fin de parcours.

                    Au fait, n’avez-vous pas remarqué que la  presse d’état, qui a dressé le bûcher des quatre policiers de Bobigny, se fait silencieuse depuis quelques jours ? 

                    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 13:50

                      @Louve

                      Comme tous les politiciens (et Chalot en est un), les ahuris du gauchisme en fin de parcours ont des comptes à rendre à leurs patrons !
                      Et comme leurs patrons ce sont ces ’chances pour la France’...


                    • Louve Louve 17 février 14:15

                      @Robert Lavigue


                      J’ai beaucoup entendu parler de vous, je suis donc ravie de faire votre connaissance. On m’a accusée d’être votre deuxième pseudo smiley. Enfin, j’ai pas trop compris ce qu’il me disait le gugus, c’était indéchiffrable, la Skunk du Lidl de Saintonge sans doute...

                      C’est au moins le troisième article qui va dans le même sens depuis quelque jours. Agoravox est un media qui se veut citoyen, il devrait donc être « trans-courants » et laisser parler plusieurs voix pour faire un vrai débat. 

                      Les auteurs de ce site ont l’ai déconnectés du monde. Aujourd’hui il y a des millions de personnes qui s’élèvent contre ces émeutiers. Les électeurs de Marine, ou de Fillon, sont tous derrière la Police. 

                      Comment se fait-il que nous n’entendions pas ces voix sur une plateforme citoyenne ? 

                    • Louve Louve 17 février 14:20

                      Erratum : ils ont l’aiR déconnectés du monde. 


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 février 14:20

                      @Louve

                      ah, vous trouvez qu’on ne vous entend et qu’on ne vous voit pas ?

                      Encore une pauvre victime qui veut nous faire verser des larmes de crocodile, comme les « jeunes » qui « manifestent » .


                    • pemile pemile 17 février 14:25

                      @Louve « Aujourd’hui il y a des millions de personnes qui s’élèvent contre ces émeutiers. »

                      Dont théo et sa famille, non ?


                    • Louve Louve 17 février 14:29

                      @Olivier Perriet


                      De victime je n’en vois qu’une, et elle s’appelle France

                    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 14:34

                      @Louve

                      Bonjour, les mythomanes citoyens prêtent toujours aux autres leurs petites turpitudes, d’où leur manie d’imaginer que les autres aussi interviennent sous plusieurs pseudos !
                      Le spécialiste des comptes multiples étant l’inénarrable faussaire Chalot qui a plusieurs fois été pris les doigts dans le pot de confiture (sans aucune conséquence, bien entendu)

                      Comment se fait-il que nous n’entendions pas ces voix sur une plateforme citoyenne ?
                      C’est dans l’ordre des choses... La mafia civique veille au grain.

                      Agoravox est un media qui se veut citoyen, il devrait donc être « trans-courants » et laisser parler plusieurs voix pour faire un vrai débat.
                      Il y a loin de la coupe aux lèvres ! D’ailleurs, ce n’est qu’un slogan destiné à donner le change.
                      Les comparses qui s’approuvent les articles entre eux ont une définition assez limitée de ce que peut être un débat.
                      De leur point de vue, cela consiste surtout à leur cirer les pompes et à approuver les balivernes citoyennes de leurs complices en écriture.
                      Quand ils estiment que vous dépassez les bornes, ils suppriment vos commentaires.
                      Pour ces fumistes du quotidien (du genre Nabum, Cabanel, Rosemar ou Panda), la liberté d’expression se limite à leur médiocrité.

                      bien à vous,


                    • pemile pemile 17 février 14:43

                      @Louve « laisser parler plusieurs voix pour faire un vrai débat. »

                      Mais je constate au passage que vous avez fait supprimer quelques uns de vos messages les plus puants d’hier soir ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès