Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Karachi : une plainte vise Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Franck (...)

Karachi : une plainte vise Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Franck Louvrier pour « violation du secret de l’instruction », « violation du secret professionnel, recel et complicité » ainsi qu’« entrave au déroulement des investigations »

Deux familles de victimes de l'attentat de Karachi ont déposé plainte ce lundi, avec constitution de partie civile, pour "violation du secret de l'instruction de l'enquête" et "violation du secret professionnel" contre Nicolas Sarkozy, Franck Louvrier et Brice Hortefeux.

Cette plainte a été déposée devant le doyen des juges d'instruction du TGI de Paris par Me Olivier Morice, avocat des familles de victimes de l'attentat de Karachi, qui avait fait 14 morts, dont 11 Français en 2002.

Elle concerne un communiqué de l'Élysée diffusé le 22 septembre 2011, dans lequel la présidence avait alors assuré, après la mise en examen de Nicolas Bazire, l’ancien directeur de campagne d’Edouard Balladur, que "Nicolas Sarkozy n’apparaît dans aucun des éléments du dossier". Il devait mettre un terme à la polémique qui pointait du doigt le rôle de Nicolas Sarkozy dans le supposé financement occulte de la campagne présidentielle d'Édouard Balladur en 1995, intimement lié avec le volet financier de l'affaire Karachi.

Le communiqué avait déclenché la stupeur dans la classe politique et les syndicats de magistrats. Comment comment la présidence avait elle pu en être aussi sûre sans avoir eu accès aux éléments du dossier, ce qui serait anormal en vertu de la séparation des pouvoirs ?

Le président de l’Union syndicale des magistrats, Christophe Regnard, avait réagi vivement en déclarant : "C'est assez incroyable que l'Elysée reconnaisse aussi benoîtement qu'il a eu accès à des pièces. Il ne faut pas être naïf, on sait que les informations remontent. Mais d'habitude cela demeurait caché !". D'ailleurs Matthieu Bonduelle, également du Syndicat de la magistrature, avait lui aussi réagi en trouvant inacceptable ces incursions scandaleuses de l’exécutif, en particulier de l’Elysée dans le cours de la justice. (Voir vidéo ci-dessous).

Me Olivier Morice, le 26 septembre 2011 avait déposé une plainte contre les conseillers de la présidence de la République, elle avait été classée sans suite par le parquer de Paris. L'avocat avait reçu, le 4 janvier 2012, un courrier de François Molins, procureur de Paris, justifiant le classement sans suite de la plainte, cans lequel on pouvait lire : "Aucune enquête n'a été ordonnée à propos du communiqué de presse du 22 septembre 2011, dès lors que ce communiqué a été publié au nom du président de la République."

Or, depuis le 15 juin, Nicolas Sarkozy n'est plus protégé par son immunité présidentielle découlant de l'article 67 de la Constitution, il peut donc être visé par une procédure judiciaire. C'est pourquoi les familles des victimes de l'attentat ont réitéré leur plainte.

D'après l'avocat Olivier Morice, concernant le fond du dossier, sa plainte rappelle : "il est manifeste à travers le communiqué de la présidence de la République que Nicolas Sarkozy n'est pas mis en cause, dans l'affaire dite de Karachi, en sa qualité de président de la République, mais du fait des fonctions qui étaient les siennes, en sa qualité de ministre du budget du gouvernement dirigé par Edouard Balladur de 1993 à 1995. Les actes qui sont susceptibles de lui être reprochés sont des actes totalement étrangers à sa fonction de président de la République".

A la suite de cette plainte, un juge d'instruction devrait être désigné pour mener des investigations, mais seulement si cela est estimé nécessaire.

Le 12 mars 2012, François Hollande s'était engagé à déclassifier les documents relatifs aux contrats d'armement cités dans l'affaire Karachi, depuis il l'a confirmé le mercredi 6 juin. Cela fait des mois que les juges en charge de l'enquête bataillent pour obtenir la levée du secret défense face à un gouvernement peu coopératif. (Voir vidéo ci-dessous)

Sources : 20 minutes, Le Monde, TF1, Le Monde,


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • ALasverne ALasverne 18 juin 2012 15:38

    Guéant à la benne, Morano au rancard, Lefebvre à la buanderie, et notre nobliaux brun de l’UMP qui voit s’approcher le couperet. La journée est plutôt bonne.
    On dirait bien qu’ils sont un peu pressés, ces juges, légèrement vindicatifs. Ce serait quand même très malheureux qu’un président de la France se retrouve en taule, avec des malfrats basanés qui feraient rien qu’à l’embêter.


    • zappa zappa 18 juin 2012 16:11

      Merci pour l’article,

      SAS Sarko dont l’oeuvre justiciable est énorme (voir liste IMHOTEP) devrait déjà rendre des comptes. Mr Hollande devrait le faire protéger par la justice au moins comme témoin dans toutes ces affaires sachant qu’il en va de la crédibilité de cette derniére. Le fait de relater sa présence au conseil constitutionnel et de spéculer sur ses avantages est une épreuve de plus que subissent les Français. Arrétons le ! comme P Demaistre qui lui attend en prison.


      • Micka FRENCH Micka FRENCH 19 juin 2012 10:37

        De l’Ecossaise...

        Il est qu’IMHOTEP nous manque énormément....

        Micka FRENCH
        http://mickafrench.unblog.fr


      • robert 18 juin 2012 18:23

        Merci , je viens de lire cela en Belgique, je commence à penser que s’il a demandé (et obtenu....) une si forte protection policière ce n’est pas pour rien.


        • citoyenrené citoyenrené 18 juin 2012 19:51

          intéressant article

          on verra vite si Hollande déclassifie les pièces et s’il laisse la justice totalement libre

          concernant le gangster sarkozy, Saint Hélène serait encore une trop belle destination


          • Emmanuel Aguéra LeManu 19 juin 2012 10:59

            A la Santé ! ou dans le formol !(les deux n’étant pas incompatibles).


          • CHIMERE 19 juin 2012 12:13

            Je propose la création d’un établissement pénitentiaire de « rééducation » sur l’archipel des Iles Kerguelen,dans le sud de l’océan Indien,il n’y a pas d’aéroport,pas de port non plus,ce qui en ferait un site encore plus à l’abri d’une opération « maussade sauce Etat-Unienne » que l’Ile du Diable....


            Il y a,parait il,dans ces îles,un climat vivifiant,qu’apprécieraient nos chers escrocs, BANKSTERS,et tous leurs valais..

            et également beaucoup de cailloux à casser.....

          • hopeless 18 juin 2012 21:15

            J’espère concernant Sarkozy qu’on ne se limitera pas à ses problèmes d’escroqueries financières. Il y a aussi les crimes contre l’humanité et crimes de guerre, qui devraient permettre de le mettre au trou définitivement, en compagnie des consorts BHL et Juppé, entre autres ...


            • anar75 anar75 12 septembre 2012 03:20

              Toi je t’adore déjà..


            • Griffe 18 juin 2012 22:26

              « Cette plainte a été déposée devant le doyen des juges d’instruction du TGI de Paris par Me Olivier Morice »

              On savait bien morice allait finir par le faire smiley


              • Emmanuel Aguéra LeManu 19 juin 2012 10:59

                on a le Morice qu’on mérite...


              • soubise 18 juin 2012 22:55

                J’ai des gros doutes concernant le fait que Hollande aiderait la justice à avancer...
                Mais je l’espère fort.
                Qui pourrait faire en sorte qu’une levée collective de voix demandent au TPI de juger justement les trois fomenteurs de cette guerre de Libye...
                Là encore lorsque je vois Hollande jouer ce qu’il joue contre la Syrie, j’ai des gros doutes sur sa façon de voir l’international.


                • Wendigo Wendigo 19 juin 2012 01:08


                   Cette plainte n’abboutira pas, puisqu’il n’existe aucun Nicolas Sarkozy dans l’état civil Français, il aurait fallu quelle soit déposée au nom de «  Nicolas Sarközy de naguy bosca », pour quelle le concerne !
                  S’il est malin il jouera là dessus pour la faire capoter.

                  Tiens d’ailleur elle en est où la plainte contre lui déposée à Nice en février dernier ?


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 19 juin 2012 11:00

                    comme tous les pêts dans l’eau... flop !


                  • escudo escudo 24 juin 2012 17:38

                    « Nicolas Sarkozi de Nagy Bocsa » c’est pas facile d’écrire en Hongrois...


                  • anar75 anar75 12 septembre 2012 03:24

                    Donc, on peut le poursuivre pour présidence de la république sous un faux nom ?

                    De toute façon si cette erreur fait que ça ne passe pas, une autre plainte sera faite...

                    En Février, n’était il pas encore président ?

                    J’ai vu une liste de plus de 50 affaires le concernant.

                    Faut vraiment une 6e République, et lever tous les secrets de la 5e, je parie que le peuple aura des envies de lynchage castéene...


                  • Bulgroz 19 juin 2012 13:48

                    Merci Imhotep pour vos articles.


                    • menou69 menou69 19 juin 2012 14:29

                      @ Bulgroz

                      Je ne comprend pas votre commentaire, je suis menou69 venant du Post et non pas Imhotep que je ne connait pas d’ailleurs et dont je n’ai jamais lu un article.

                      Si vous ne me croyez pas, écrivez un message en cliquant sur la case contact en haut à droite à côté de la case rechercher, en demandant si menou 69 et Imhotep sont la même personne utilisant deux avatars.

                      J’aimerais être reconnu comme seul rédacteur de mes écrits, et cela commence à me fatiguer que l’on suggère que je suis Imhotep.

                      Je demande à Imhotep de se manifester et de confirmer ma déclaration


                    • mortelune mortelune 24 juin 2012 13:25

                      Ils vont tous se ruer sur l’affaire Karachi sachant que Sarko joue un rôle a minima dans cette affaire. Le reste sera étouffé car encore trop chaud et le risque d’une condamnation bien trop réel.

                      Si sur un mal entendu il devait être mis au banc des accusés je crains pour lui qu’un sors bien plus cruel que la prison soit décidé dans les très hautes sphères du pouvoir mondial qu’il a tend aidé. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès