Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’anarchie, ce n’est pas le bordel !

L’anarchie, ce n’est pas le bordel !

Les médias font toujours tout pour amalgamer et confondre l’anarchie avec le désordre, le bordel ... alors que c’est exactement le contraire : l’anarchie place l’homme au centre des préoccupations de chacun alors que le capitalisme nie la vie de l’homme et considère celui-ci comme une vulgaire marchandise soumise aux règles de la production, de la concurrence et de la consommation. L’anarchie c’est la démocratie directe, la forme la plus parfaite de démocratie. C'est en pratiquant la démocratie directe que l'on peut améliorer le bien commun pour l’avantage de tous et ce dans le respect des autres et de la nature. L’anarchie n’est pas le chaos, mais la responsabilité collective.

L'on comprend aisément pourquoi l'anarchie est si violement caricaturée par le système dominant, et par une partie des sociaux-démocrates qui ne souhaitent plus changer le monde, et acceptent le cadre capitaliste comme seul cadre imaginable. Ils ont abandonné leurs idéaux, notamment le désir d’émancipation par liquidation du capitalisme, que ce soit par révolution ou par réformes.

Le mouvement anarchiste, foncièrement anticapitaliste par essence, est l’abolition du pouvoir étatique, religieux, économique et politique. Une partie essentielle du mouvement anarchiste, définit la libération collective comme un des moyens de la liberté individuelle, et pense que la compréhension du monde passe par une analyse des classes sociales. Au final l’émancipation de l’humanité doit être la fin de toutes les grandes exploitations et oppressions .Ce socle commun à une partie des anars, des marxistes ou des anticapitaliste explique que les uns et les autres se retrouvent dans des batailles communes, dans un camp commun, même si les oppositions et divergences peuvent parfois être violentes.

Marx pensait-il que le but ultime du communisme était l'anarchie lorsqu’il écrivait : « Tous les socialistes entendent par anarchie ceci : le but du mouvement prolétaire - l’abolition des classes - une fois atteint, le pouvoir d’Etat disparaît et les fonctions gouvernementales se transforment en de simples fonctions administratives. ». Il est vrai que Marx ne connaissait pas les socialistes d’aujourd’hui, et serait étonné par nos communistes !

Les hommes ne sont-ils pas capable de s’intéresser quotidiennement, hebdomadairement, ou mensuellement à la vie politique ? Ne sont-ils pas capable de définir ensemble, les règles de la vie sociale dans le respect du bien commun et de la chose publique par une démocratie directe ? Ou bien doivent-ils continuer à pratiquer la « démocratie » que l’on connait chez nous ? C'est-à-dire de voter à intervalles fixes pour des professionnels de la politique au service d’intérêts particuliers d’un clan de nantis qui nous considèrent comme la France d’en bas et dont les décisions une fois élus ne tiennent même pas compte de la personne humaine. Bon certes, le phénomène n’est pas nouveau, mais je crois que nous sommes désormais arrivés à un tel point de putréfaction de la société, qu’il y a maintenant une urgente nécessité à dresser d’abord un constat des lieux, un diagnostic sérieux, et établir le constat de décès de la démocratie, qui s’est faite occire par la ploutocratie, au service du capitalisme, qui est notre réalité d’aujourd’hui.

Sinon, en attendant, on peut toujours aller voter et changer autant qu’on veut nos dirigeants ; Tant qu’on ne renversera pas ce système (ploutocrate) lui-même, en anéantissant toutes ces institutions qui le servent si docilement, on n’en sortira pas ! Vive la grève générale expropriatrice, vive la révolution sociale et libertaire, vive l’autogestion, vive l’anarchie.

Alex CAPUCIN

Article original sur : CONSCIENCE CITOYENNE RESPONSABLE

http://2ccr.unblog.fr/2011/12/17/lanarchie-ce-n%E2%80%99est-pas-le-bordel/


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • miha 19 décembre 2011 11:47

    YEAH ! Bien d’accord, Robert Gil !!

    L’anarchie, c’est se responsabiliser, c’est réfléchir aux conséquences de ses actes, avant, pendant, après et corriger en conséquence.

    Hélas ! L’humanité est bien trop immature encore pour être capable de vivre en anarchie.

    Nous devons évoluer encore et encore.

    Merci pour cet article.


    • gaijin gaijin 19 décembre 2011 12:42

      « Hélas ! L’humanité est bien trop immature encore pour être capable de vivre en anarchie. »
      oui mais uniquement a cause de la désinformation organisée par ceux qui veulent garder le pouvoir


    • miha 19 décembre 2011 14:50

      Pas uniquement, Gaijin, pas uniquement...

       tant que les physiquement forts n’auront pas compris qu’ils ne font que prouver leur lâcheté en s’en prenant à des moins forts qu’eux ...

      tant que les intellectuellement forts n’auront pas compris qu’ils ne font que prouver qu’ils ont des lacunes dans leur intelligence en abusant des plus ignorants qu’eux...

      il faudra des lois pour, autant que faire se peut, pallier leur lâcheté ou/et leurs lacunes intellectuelles.


    • appoline appoline 19 décembre 2011 21:37

      Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois


    • bnosec bnosec 20 décembre 2011 09:09

      « L’humanité est bien trop immature encore pour être capable de vivre en anarchie »

      Tout à fait d’accord avec vous miha. Avec cette phrase vous mettez à plat tout autre argumentaire pronant une anarchie dans un monde de bisounours.
      Les gens qui pensent vraiment que l’humanité est assez mature pour se passer de loi devrait vraiment regarder le monde, et la rue, en face une petite fois dans leur vie...


    • Xtf17 xtf17 19 décembre 2011 12:38

      Mille fois d’accord !
      Vous ne seriez pas post-anarchiste plutôt ?
      Une superbe conférence à écouter (vous la trouverez sur internet) : Le Post-Anarchisme expliqué à ma Grand-mère, conférences de l’Université Populaire de Caen décentralisée au Théâtre du Rond-Point (Paris).
      A lire aussi : Politique du rebelle. Traité de résistance et d’insoumission, Grasset, Michel Onfray.
      J’ai justement un article en cours de rédaction sur le sujet du post-anarchisme en pratique, qui traitera notamment du Principe de Gulliver, à savoir le principe appliqué des micro-résistances quotidiennes aux micro-fascismes ambiants.
      Merci à l’auteur, continuez !


      • gaijin gaijin 19 décembre 2011 12:43

        j’ attends de vous lire avec impatience


      • Mor Aucon Mor Aucon 19 décembre 2011 15:25

        Vous faites bien de citer Onfray. Sa pensée est un courant d’air frais au milieu de tant de peurs et d’idées sclérosées. L’utopie anarchiste est importante, elle marque un chemin à suivre sur la voie de la réconciliation entre l’individu et la société.


      • CorsairePR CorsairePR 19 décembre 2011 13:09

        « L’anarchie c’est l’ordre sans le pouvoir » Proudhon
        Sans les pouvoirs médiatiques, politiques, policiers, intellectuels, répressifs, économiques...


        • tanguy 19 décembre 2011 15:23

          100% d’accord, ce que l’on appelle « anarchie » est en fait l’anomie (anomie = situation de chaos ou la violence domine)….

          C’est une des choses reprises dans le « dico de novlangue » disponible là : http://guerre.libreinfo.org/novlangue/dico-de-novlangue.html

          Incroyable, le nombre de concepts et définitions « tordus », ce qui empêche la discussion et la réflexion…

          Notez que si l’anarchie a tant de détracteurs c’est que c’est une doctrine qui rejette la domination. Résultat, les tenants du pouvoir en on peur et ceux qui veulent conquérir le pouvoir n’en veulent pas.... 



          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 décembre 2011 15:40

            Anarchie vaincra ! NO PASSARAN !
            Le pouvoir s’écrasera de lui même dès qu’il comprendra son incapacité à dominer ce qui est plus grand que lui : le peuple.


            • Mor Aucon Mor Aucon 20 décembre 2011 13:49

              Quand le discours anarchiste devient totalitaire par la grâce du peuple sacré.


            • Zangao Zangao 19 décembre 2011 16:04

              L’anarchie est un état qui devance l’humanité ....


              • ecophonie ecophonie 19 décembre 2011 16:12

                Responsabilité collective, paradoxe

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_du_t%C3%A9moin


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 décembre 2011 16:13

                  l’anarchie, reste en l’état actuelle une utopie, belle certes, mais une utopie.

                  La politique, pour être efficace nécessite un peu de pragmatisme, l’objectif ne peut être la révolution du grand soir, mais une multitude petites avancées, qui certes ne vont pas satisfaire les rêveurs d’utopie, mais vont améliorer l’ordinaire de petites gens.
                  http://jmpelletier52.over-blog.com/


                  • tanguy 19 décembre 2011 19:55

                    Il n’y a pas de « petites » gens... 


                  • révolQé révolté 20 décembre 2011 11:33

                    de 1789 à 1793,plus que de petites avancées je pense...
                    En tous cas pour les « sang bleu » ce ne fut pas juste une manif du peuple qui,soit dit en passant n’a rien de plus « petit » que les gouvernants.
                    Les gens pensent avoir trop a perdre pour se risquer à quelques choses qui bougerait vraiment les consciences,mais qui sait un jour....
                    J’espère être encore de ce monde pour donner la chasse à tous ses criminels en col blanc après le grand big-bang,et voir ses nantis imbus de leur petite personne trembler comme cela a pu trembler en Vendée à une certaine époque.


                  • nemo3637 nemo3637 19 décembre 2011 16:23

                    « améliorer l’ordinaire de petites gens. »
                    C’est surtout avec ce genre de perspective qu’on arrive à rien !
                    Ce n’est certes pas ce genre d’« idéal » qui va être mobilisateur.
                    Par contre le projet d’autogestion généralisée, la pratique de la Démocratie Directe, ces grandes idées de l’anarchisme, ça intéresse pas mal de gens.


                    • al.terre.natif 19 décembre 2011 17:40

                      si, je crois au contraire, que pour extraire un maximum de gens de cette situation insoutenable, il faut passer par les seuls réflexes encore actifs chez ces gens : l’individualisme, et montrer par cet individualisme que l’altruisme est possible.

                      En clair : pour que les gens se bougent, il faut qu’ils y voient un intérêt particulier, pour leur quotidien, sinon ils resteront auprès de ceux qui couvrent leurs besoins courants, en désaccord avec leur utopie personnelle !


                    • al.terre.natif 19 décembre 2011 17:41

                      tout à fait ! beau rappel


                    • alcalvel alcalvel 19 décembre 2011 17:21

                      L’ anarchie refleurira c’est la seule perspective de démocratie réel. C’est l’age de raison.


                      • ddacoudre ddacoudre 19 décembre 2011 17:56

                        bonjour gil
                         ton titre ma accroché.
                         l’anarchie c’est le libéralisme authentique il et elle repose sur l’intelligence de ne pas faire à l’autre ce que l’on ne voudrait pas qu’il vous fisse.
                        je sais que tu vas me le contester, mais tout deux repose sur de hautes valeurs humaines.
                        jusqu’à présent nous n’avons eu que des ersatz de libéralisme.
                        Une partie essentielle du mouvement anarchiste, définit la libération collective comme un des moyens de la liberté individuelle, et pense que la compréhension du monde passe par une analyse des classes sociales.
                        nous sommes bien d’accord la desus
                        ddacoudre.over-blog.com .
                        cordialement


                        • Henri François 19 décembre 2011 18:27

                          Oh oui l’Anarchie est une bien belle image de ce que devrait être l’humanité...
                          MAIS, oui mais hélas, pour exister l’anarchie suppose une intelligence Unique en chaque être humain. Une sorte d’UNITE et par conséquent dans les comportements UNICITE.... Or je pense sérieusement que Dame Nature a une sainte horreur de l’UNICITE. et pencherai plutôt pour la DUALITE .
                          Et puis si une même pensée, une même intelligence, une même façon de vivre peut subsister au sein d’une petite cellule, d’un groupe, d’une famille, il ne peut en être actuellement de même au sein d’un peuple d’une nation.
                          Sérieusement, enfin, si nous tous avons les mêmes intelligences,les mêmes pensées, qu’est ce que nous nous emmerderions !!!
                          Alors l’Anarchie doit demeurer un rêve à défaut d’une utopie... 


                          • ddacoudre ddacoudre 19 décembre 2011 19:42

                            bonjour henri francois

                            intéressant commentaire. oui la nature à en horreur l’unicité, car c’est une vue de notre esprit qui signifie autre chose, mais la dualité n’est pas un mal mais une complémentarité nous n’en faisons pas toujours le bon usage. le jour et la nuit est une dualité le chaud le froid aussi nous avons su en partie en faire de bons usages, pourquoi pas de celles que nous portons.
                            ddacoudre.over-blog.com .
                            cordialement


                          • Nina888 19 décembre 2011 20:05

                            L’anarchie à marché pendant la commune ...
                            Mais à défaut d’anarchie prenont l’ultra-démocratie (systeme où les idées et décisions sont certe pensée par une elite mais validée par le peuple ...) ce systeme proche est possible , quand on voie la super leçons de démocratie que nous montre la téléréalitée : voter et plus facile qu’il ne parait dans notre systeme ...
                            Nos idées peuvent etre mauvaise mais si nos idées sont pensée par des personnes (élue par le peuple directement ) qui ont pour missions de les penser et que seul nous, le peuple avons le droit de les valider en toute connaissance de cause alors ce systeme proche de l’anarchie peut servir de transition en attendant qu’on soit assez mure pour avoir une anarchie égalitaire .(car la loi du plus fort reste la forme la plus autocratique de l’anarchie et ne tombons pas dans ce piège là )
                            Moi je propose une loi qui fait que la loi du plus fort sur toutes ses formes soit abolie : Les faible ont plus de droit que les fort ... Les entreprises auront moin de droit que les individus , les personnes les plus puissante auront moin de droit que les personnes pauvres . Grand pouvoir nésséssite de grandes responsabilitée et si les puissants sont irresponsable alors ils ne mérite pas d’avoir les même droit que les plus démunie (à la base c’etaient l’idées des impots sur la fortune) . Comment nommer une telle loi ? « Loi de l’oncle Tom » par exemple .... loi où l’esclave à plus de droit que tous et l’empreur en à le moin , les pauvres auront plus de droit que les multinationales ... voilà la solution .... votons une telle loi ...


                            • Nina888 19 décembre 2011 21:56

                              Il faut savoir que l’anarchie est comdamnée car elle gène le pouvoir en place depuis si longtemp que ce qui nous semble du bon sens à été faussé ...
                              Comme l’Apocalypse ne veut pas dire fin du monde mais révélation ... ce qui signifirait que ce serait la fin d’un monde de ceux qui nous cache la véritée ... et le pire des mensonge est l’argent !!
                              Brulont l’argent pas le savoir !! Car le savoir même faussé peut révéler les exemple à suivre et à ne pas suivre !!! Pourquoi dire que l’Homosexualitée est un mal alors que ça ne fait de mal à personne car on fait l’amalgamme de l’homosexualitée et de la pédophilie alors que les islamiste sont pédophile en forçant à marier les petites filles à des gros pervers alors qu’il tue l’homosexualitée alors qu’elle est bien plus uttille pour la sociétée qu’on veut nous faire croire : les Homosexuels servent de contracepteur social naturel des plus éfficace , ils servent aussi de parent adoptif pour des enfants démunis et comdamné parfois à servir d’esclave sexuel , l’homosexualitée serait même , suivant ce raisonement , le remede le plus pacifique à la pédophilie . Alors les personnes qui condamne l’homosexualitée sont parfois des pédophiles ... Les personnes qui condamne la transexualitées sont eux les pires sexiste , les femmes aussi peuvent etre sexiste , surtout celle qui se croivent dans Vandread en retorquant que les transexuelle MtF sont des espions du camp male et les MtF des traitresses . De plus ces sexistes ne veulent surtout pas entendre parler de personnes intersexuée qui invaliderait leur théorie et qui selon la génèse , si elle est bien lue , serait plus proche de dieu que les hommes et les femmes et serait donc plus prompte à nous dirigée par leur genre ... (Dans l’incal , le dirigeant du monde est l’Impératoritse un etre à la foit male et femmelle .)
                              Qu’on aprènnent à lire les mots car si ça continue , la novlangue s’insinura dans notre language en déformant leur sens .... Comdamner la politique la plus libre en disant que tout en elle est bon à jetter c’est faire l’appologie de la tyranie ....
                              La Tyranie serait bonne si on etait sur que des personnes qui dirige ne sont pas égoiste et n’abuserait pas de leur pouvoir ... Le comunisme serait bon si ceux au pouvoir appliquait les enseignement de marx à fond en s’inspirant des modelles du passé (l’empire Inca par exemple) et que la figure du pouvoir soit le peuple et non un dirigeant déifié ... La démocratie actuelle est en train de tomber dans le piège de l’égo déifié ... J’aimerait que les idées politique et que les mouvements révolutionnaires puisse se passer de chef auto-proclamé , je veut que les oeuvres altruiste et anonyme soit populaires car ces auteurs ne chercherait pas à glorifier leur égo mais leur idée du moment qu’elle servent à aider les autre ... Le protestantisme proposait cela mais la peur de la dite anarchie etait si forte que Luther préféra la céder au princes allemand ... N’interdisont à personne de précher ses convictions si elle servent l’intéret de l’homme , interdisont les discriminations de toutes sorte en comdamnant tous ceux, quel que soit leur orriginne , sexe, religion ou autre qui fond des discrimination ...
                              Et pour vous désavouer ... le suicide serait préférable au génocide que nous promet nos dirigeants actuel ... Nos dirigeant risque de nous servire du soleil vert histoire de rentabiliser les pertes humaines ... à nous de choisir comment nous seront innumé , qu’on serve d’angrais, de diamant pour la futur bague de fiancaille de nos enfants, de nouriture pour nourrir les pauvres ou simplement entérré dans un cerqueil , c’est à nous de choisir pas à ceux qui nous dirige , c’est à nous de choisir quel uttillitée on devrait avoir pour la sociétée et pas les dirigeant autocratique ... Bien des mensonges ont été dit par les dirigeant , comme la diabolisation du 13 alors qu’il y à des preuve que le 13 est plus important que ce que veulent nous avouer nos dirigeant babylonien : Il y à 13 mois lunaires dans une année solaire (+1 jour de sabbat) , il y à 13 contélation du zodiac (le serpentaire) , le 13 eme arcane qui est appellée mort mais qui est en réalitée sans nom est signe d’un grand changement ...
                              Les dirigeant ont mentie jusqu’à dire qui etaient lers vrais dirigeant : les 4 familles banquaire dont les Rothchild...
                              Le pire mensonge est aussi l’existance d’une energie gratuite pour le carburant et bon marché pour tous ... l’energie libre ...
                              La politique de la pénurie aide bien les asservisseur qui ont inventé l’argent ...


                            • Mor Aucon Mor Aucon 20 décembre 2011 14:21

                              Parlez-en à la science de votre énergie libre, à moins que vous ne pensiez qu’elle est, elle aussi, totalement au service du grand mensonge planétaire.


                            • lsga lsga 19 décembre 2011 21:55

                              Anarchie.... mon premier amour ^^


                              dans le fond, je reste convaincu d’être un anarchiste.
                              L’anarchisme, c’est une manière de vivre au quotidien plus qu’une théorie de la révolution. 

                              • Nina888 19 décembre 2011 21:58

                                Je suis d’accord mais si on est pas encore mures pour l’anarchie , soyont ultra-démocrate, ce sera deja ça de ganger ....non ?


                              • Patrick Samba Patrick Samba 19 décembre 2011 22:45

                                L’anarchie est une magnifique illusion, une utopie qui par définition n’existe pas et n’existera jamais, mais néanmoins vers laquelle il faut tendre. Un vrai paradoxe, comme semble être la vie.

                                L’anarchie exprime par son nom même l’utopie qu’elle représente : « a-archie », absence de pouvoir, comme si la vie existait sans pouvoirs. Mais c’est néanmoins ce que l’humain a trouvé de mieux comme concept pour faire la louange du souci du groupe dans le respect de l’individu.
                                Et c’est pourquoi ceux et celles qui se revendiquent, ou plus précisément qui se reconnaissent dans l’utopie de l’anarchie sans s’en revendiquer (car le dogme est pour eux et elles une horreur), sont les gens les plus agréables à fréquenter....


                                • bert bert 19 décembre 2011 23:54

                                  ahahaha vraiment très fort 

                                  un article qui parle d’Anarchisme et qui cite Marx !!!!!! (marx pensait il que le but ultime allait permettre ..............................
                                  de gagner le match)
                                  un peu d’histoire ;o)

                                  • PascalR 20 décembre 2011 10:32

                                    Dans l’absolu, je me considère pas vraiment anarchiste bien cependant conscient de la terrible perversité des pouvoirs. Ceci étant, s’il y a pouvoir, c’est que les peuples le demandent et en ont besoin. Je ne suis pas convaincu que des individus puissent réellement vivre en dehors de toute forme de pouvoir ou d’état sans se mettre sur la « gueule » à un moment ou à un autre. A moins de vivre en ermite.
                                    Ceci étant, cela existe chez certains peuples racines où la forme d’autorité est très peu présente car dévolue collectivement. Mais ces gens ont atteint un degré de sagesse qui nous dépasse et sont, volontairement et par instint de survie, rester en dehors du monde moderne sans être pour autant des « sauvages ». Voir les indiens Kogis par exemple.
                                    Ce sont des exceptions cependant.
                                    L’anarchie n’est pas possible avec la masse, mais reste possible avec la tribu, quoique ...
                                    Ce serait ni une utopie ni un idéal, mais une simple vue de l’esprit comme il y en a beaucoup chez les êtres humains.
                                    La vraie question est est-ce que les individus sont capables de contribuer au bien commun sans forme de pouvoir ou d’état ? Je n’y crois absolumment pas, mais j’aimerais bien que cela soit possible car j’exècre la perversité de tout pouvoir. Anarchiste, non, mais dissident à l’espèce humaine, oui, car j’exècre aussi ce besoin de l’espèce humaine à être gouvernée et à en avoir besoin. Mais nous savons tous que c’est la masse qui fait le système, pas les marginaux qui sont parfois pires.


                                    • gaijin gaijin 20 décembre 2011 11:04

                                      mais bien entendu un véritable anarchiste ne se définit même pas comme tel
                                      il ne faut pas confondre par ailleurs sans forme de pouvoir et sans organisation
                                      quand au reste non l’ espèce humaine n’a pas besoin d’être gouvernée c’est une imposture qui s’ auto entretien depuis des milliers d’années mais c’est une imposture quand même
                                      il se peut d’ailleurs que grâce aux outils de communication et d’information moderne le mythe soit en train de se fissurer
                                      ce n’est pas la masse qui fait le système c’est une minorité d’individus qui savent comment la manipuler
                                      mais regardez : on a démasqué les prêtres et maintenant c’est le tour des politiques :
                                      individus médiocres et mesquins, menteurs, hypocrites uniquement préoccupés de leurs propres intérêts sans aucune vision ni capacité a prévoir .......
                                      « dissident de l’espèce humaine » dites vous
                                      mais l’espèce humaine humaine reste un rêve a construire il n’y a pour l’instant qu’une horde de singes sapiens avec des grosses machines
                                      l’anarchie c’est le libre exercice de la responsabilité individuelle ........
                                      n’attendez pas


                                    • PascalR 20 décembre 2011 11:31

                                      Je trouve vivifiant la confiance que vous mettez en l’espèce humaine et l’espoir que vous portez, et vous avez raison de dissocier pouvoir et organisation.
                                      Je n’ai pas cette vision, si la masse (6 milliards d’individus) ne cautionne pas inconsciemment les manipulateurs alors pourquoi sont-ils là ?
                                      Je constate, dans la vie courante, que 2 voisins sont incapables de s’entendre sur un bout d’herbe qui dépasse de la clôture (caricature hélas plus que réaliste), alors comment concilier des milliers, des millions d’individus dans une organisation à but commun ?
                                      En France notamment, avec notre individualisme et notre corporatisme absolus, je doute.
                                      L’anarchie : le libre exercice de la responsabilité individuelle au service de la responsabilité collective.
                                      Ce débat est très intéressant mais il est très lié à la nature humaine même.


                                      • gaijin gaijin 20 décembre 2011 14:01

                                        l’immense masse n’a qu’une envie : pouvoir faire sa petite vie tranquille ( j’en fais partie )
                                        au final elle se fout de la politique
                                        elle s’en fout tellement que quand un crétin veut le pouvoir elle n’est pas disposée a se bouger pour l’en empêcher ( jusqu’ a ce qu’il soit trop tard )
                                        quand aux voisins qui se foutent sur la gueule ça fait partie des aléas normaux de l’existence si les choses dépassent le simple conflit une assemblée locale de citoyens lambdas peut trancher la question ......
                                        pas besoin d’un état de lois incompréhensibles ni d’avocats qui ont intérêt a faire durer le conflit

                                        une petite citation pour la route :
                                        « je crois que la folie c’est de voir la vie telle qu’elle est et non pas telle qu’elle devrait être »
                                        jacques brel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès