Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’autre François...

L’autre François...

L’improbable victoire, en 1986, d’un certain François, et l’histoire cocasse de la dissolution décidée par Chirac, sur les conseils de son 1er ministre Villepin, de la même promotion qu’un autre énarque et confrère, un autre François, nous interroge sur la possibilité d’une répétition historique.

En effet, c’est Hollande qui, dans le droit fil chiraquien, de par sa terre d’élection, et son fonctionnement politique, se rapproche le plus de Mitterrand mais aussi de Chirac.

Qui a oublié que sans les discrètes consignes de vote du buveur de Corona corrézien, Mitterrand n’aurait peut-être pas emporté le morceau ?

Qui a oublié que sans les voix du camp de gauche, Chirac n’aurait pas gagné la partie en 2002 face à Le Pen ? lien

C’est cette réflexion que devrait se faire l’autocrate présidentiel actuel, car il se trouve confronté à un triple problème.

D’abord assumer l’échec de son quinquennat, avec son lot de promesses non tenues, et le justifier autrement qu’en affirmant que c’est « la faute à la crise  », d’autant que l’Allemagne, qui subit la même crise,s’en sort mieux la France. lien

Ensuite gérer le challenger qui se trouve en face de lui, adversaire réellement dangereux, parce que cultivé, sachant manier l’humour, qualités qu’il maitrise mal, et enfin contrer des chiraquiens à court de revanche.

Car de Villepin à Debré, en passant par Juppé, la partie est loin d’être gagnée, d’autant que dans son propre camp, des dents commencent à rayer le parquet, et les appétits s’aiguisent, constatant la fragilité du candidat de l’UMP autoproclamé.

Devant la possibilité d’une défaite de son candidat, Copé n’attendra peut-être pas 2017, et Juppé qui se dit fidèle, s’il est encouragé par ses amis, pourrait être tenté de jouer les troubles fêtes. lien

A n’en point douter la présidentielle de 2012 risque d’être animée, car on n’est jamais à l’abri d’une surprises.

Ségolène, privée de victoire à 3 reprises pourrait ruer dans les brancards.

La première fois, plombée par son propre camp, elle a perdu la présidentielle,

La deuxième, lors de probables tricheries elle a été privée du poste de secrétaire général pour le plus grand profit de Martine.

Et la troisième, écartée du 2ème tour de la primaire socialiste, manifestement suite à son échec présidentiel.

Pourquoi n’imaginerait-elle pas quitter son propre camp, et briguer une place de choix aux cotés d’Eva Joly  ?

N’a-t-elle pas été ministre de l’environnement au sein de la gauche pluriel du gouvernement Mitterrand ?

Son propre camp qui n’a cessé de l’humilier, au point qu’elle se trouve obligée de soutenir son ex-compagnon, lui qui l’a quittée pour une autre, au second tour des primaires socialistes, avec un score misérable de 7%, ne la poussera-t-elle pas à se désister et rejoindre le camp des écologistes ?

Ce serait une belle réponse de la bergère au berger.

Et puis quoiqu’en disent certains aubrystes, une partie de ces partisans déçus pourraient répondre absent lors du premier tour de la présidentielle, rejoignant le camp improbable des mélanchonistes, affaiblissant ainsi le PS, privant de second tour l’autre François.

Des lors tout reste possible, car Marine Le Pen reste en embuscade, tentant de se refaire une virginité antiraciste, grignotant des parts de marché du commerce droitiste, et à force de tirer la couverture à lui, toujours plus à droite, Sarközi risque de perdre une partie de son camp.

Il faut découvrir avec intérêt, sur son blog, la prose récente d’Hervé Gaymard, ce chiraquien sarkoziste, nostalgique de l’UDF, pour découvrir à quel point le camp UMP se trouve déchiré. lien

Mais revenons à l’autre François : s’il fait preuve de timidité sur le chapitre nucléaire, alors que Fukushima risque d’ici avril 2012 de nous réserver de bien mauvaises surprises, il donnera un avantage certain aux écologistes, et pourrait se retrouver dans la délicate posture qu’à connu Jospin en 2002.

C’est l’effet « Bandwagon  » qui pourrait faire perdre le candidat présidentiel.

Partant sur le concept que les sondages influencent l’opinion, François Miquet-Marty, analyste politologue, décrit ce phénomène : «  sur la base d’enquête d’opinion, les journalistes accordent une visibilité plus forte au candidat, le présentent comme un possible challenger de ses compétiteurs les mieux placés. Ainsi s’installe un double phénomène de visibilité et de crédibilité croissantes qui favorise, en retour, une progression des scores du candidat sur des registres différents  ». lien

Or le 19 octobre 2011 un sondage donnait Hollande gagnant au second tour face à Nicolas Sarközi avec un score de 62 contre 38. lien

Rappelons-nous qu’en 2002 l’institut LH2 avait publié dans « libération » un sondage favorable à Jospin, avec un score de 66% contre 34% pour Chirac. On connait la suite. lien

Devant la menace que fait peser pour Sarközi la candidature de Hollande, le cabinet noir du premier va commencer à jeter ses premières « boules puantes », afin de délégitimer son adversaire, l’attaquant sur sa sincérité, et le décrivant comme un manipulateur sans scrupule, allant dans l’imposture jusqu’à se travestir de droite. lien

Et puis, François Hollande s’est accroché une première casserole, qui porte le joli nom de Caton.

Sous le pseudo de Caton, André Bercoff, journaliste de sensibilité à gauche, se faisant passer comme un puissant homme de droite, écrit un pamphlet assassin contre « son propre camp » : « pour vaincre la gauche, il faudra se débarrasser de la droite » (Fayard éditeur). lien

Le livre fait un malheur, et lors d’une interview en 1983, c’est Hollande, (alors directeur du cabinet de Max Gallo, porte parole de la Mittérandie), qui, se faisant passer pour Caton, répondra aux questions du journaliste de France Inter, ce qu’à dévoilé Jean Michel Apathie début octobre sur l’antenne de Canal +. lien

Puis, ce même cabinet noir va insister sur son inexpérience ministérielle. lien

Enfin, Hollande, à force de jouer la gauche du centre pourrait perdre des voix pour le plus grand profit de Bayrou, lequel n’a pas dit son dernier mot, car tant qu’à choisir la voie centrale, l’électeur pourrait préférer l’authentique à la copie, et un parti d’écologiste, menée par l’ex juge anti-corruption, alors que les « affaires » ne sont toujours pas réglée, et renforcé au deuxième tour par l’extrême gauche et les royalistes pourrait se retrouver au cœur du jeux présidentiel.

Tout cela n’est bien sur que suppositions, et projections sur l’avenir, mais il ne faut jamais mésestimer l’adversaire.

Car comme dit mon vieil ami africain :

« Le bœuf ne se vante de sa force devant l’éléphant ».

L’image illustrant l’article provient de « radiovisyonplusfm.com »


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 octobre 2011 09:39

    À l’auteur :

    L’improbable victoire, en 1986, d’un certain François,


    1986 ? ? ?

    • oncle archibald 19 octobre 2011 11:05

      Ben oui Jean Pierre avec notre « Olivier de Bretagne » marque déposée, c’est toujours du lappe-pré .. On n’est pas à quelques années près .. Olivier vient d’inventer le premier quinquenat de François Mitterand ..


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:08

      oups...

      bien sur, il fallait lire 1988 !!!
      mais le politologue averti que vous êtes avait bien heureusement rectifié !
       smiley

    • Jr.Bupp Jr.Bupp 19 octobre 2011 15:49

      Que l’on parle nucléaire ou politique, on apprécie toujours la précision de vos écrits... Cabanel !


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 16:40

      burp

      a vos souhaits !
      hips
       smiley

    • Jr.Bupp Jr.Bupp 19 octobre 2011 17:12

      Pas de quoi !


    • JL JL1 19 octobre 2011 09:56

      Bonjour Cabanel,

      « quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup » (la grand mère de Martine).

      Les hollandistes qui ont pour Flamby les yeux de Chimène feraient bien d’exiger de lui des réponses très claires au sujet du nucléaire et de nombreux autres points aussi importants.

      Pour ma part, je dis qu’il est bien malin celui qui sait quels seront les finalistes : si les Français ouvrent les yeux, je ne donne pas cher des deux favoris. Et les sondages ne sont que poudre aux yeux vu que ne sont publiés que ceux qui sont favorables à ces deux-là : parce que ces deux-là sont les candidats de l’establishment, le seul qui a les moyens de faire et publier des sondages à une échelle significative.

      N’oublions jamais : « La liberté de la presse est entière, il suffit d’avoir les milliards nécessaires » (Alfred Sauvy).


      • oncle archibald 19 octobre 2011 11:56

        Un deuxième tour BAYROU c/ JOLY ... ah quel joly rêve ... et quel grand coup de pied dans la fourmilière ce serait ...Explosion du PS et de l’UMP, recomposition des morceaux autour des « vrais » centre d’intérêt, législatives imprévisibles .. .. Ca ferait un bien fou !


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:09

        JL

        vous avez raison, 
        il faut toujours se méfier des sondages !
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 16:42

        cher oncle

        oui, je vous avoue que ce scénario m’amuse beaucoup aussi.
        mais il peut y avoir aussi une second tour Bayrou face à marine, ou Bayrou face à Eva
        à votre avis quelles sont leurs chances ?
         smiley

      • oncle archibald 19 octobre 2011 17:49

        Bayrou contre Marine, Bayrou est élu « fingers in the nose » ou alors c’est à désespérer de tout ..

        Bayrou contre Eva ce serait moins facile sans doute mais je pense que c’est Bayrou qui passerait quand même, d’abord parce que je le préfère et aussi parce que je pense que le fort accent de Mme Joly la desservirait.... 

        De toute façon dans l’une ou l’autre des hypothèses, ce seraient les législatives qui permettraient d’y voir plus clair et de recomposer le paysage politique Français ...

      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 18:05

        cher Oncle

        les doigts dans le nez ?
        en êtes vous bien sur ?
        vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a l’épaisseur d’une feuille de cigarette entre l’UMP et le FN, au point que certains imaginent de temps à autre une fusion entre les deux partis.
        alors faites le calcul, additionnez les voix du FN et celles de l’UMP, et faites en une déduction...
        quand a un duel Bayrou Joly, je veux bien admettre l’accent de cette dernière, mais qui des 2 voudra mettre derrière les barreaux les barons politique de la corruption ?
        Bayrou aurait-il le courage de s’en prendre à Sarkozy, à Balladur, et à d’autres ?
        je n’en sais rien, mais ce que je sais c’est qu’Eva n’a pas hésité une seconde à mettre quelques gros poissons de l’autre coté des barreaux.
         smiley

      • oncle archibald 19 octobre 2011 19:14

        Olivier, lorsque vous écrivez « il y a l’épaisseur d’une feuille de cigarette entre l’UMP et le FN, au point que certains imaginent de temps à autre une fusion entre les deux partis »  je retrouve bien dans votre prose tout ce que je déteste .. 

        Ca c’est dans la propagande du PS et de ses alliés, démentie par les faits ... Si l’UPM a perdu tant et tand d’élections régionales, municipales etc .. c’est précisément parce qu’elle n’a pas voulu se compromettre avec des gens dont elle ne partage pas les valeurs .

        Votre mauvaise foi explique bien pourquoi, moi qui suis un adepte de la clarté et de la droiture, moi qui suis un partageux de nature, moi qui suis dans les petits revenus toujours matraqué et jamais bénéficiaire de quoi que ce soit, je me refuse à voter socialiste. Car s’autoproclamer « saint » ne suffit pas. Vous le savez, même au vatican il y a des procès en béatification et la foule a beau crier « santo subito » il faut vérifier, argumenter, et de préference pas avec des mensonges. Et en plus quand on est très loin d’être « saint » ..

        Cependant, pour vous rassurer, si le deal était Eva Joly contre Marine le Pen ou Francois Hollande contre Marine le Pen, je puis vous dire dès aujourd’hui que je n’hésiterai pas une seconde à faire « une exception à ma règle ». Quand il le faut il est d’usage, même chez les centristes, ces pauvres mecs qualifiés par d’aucuns de ventre mou de la nation, de faire passer l’intérêt commun avant son ressentiment.

      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 19:45

        cher oncle

        vous êtes gonflé !!!
        je vais vous démontrer facilement avec liens a l’appui que vous êtes dans l’erreur la plus grossière, et qu’il ne s’agit pas de « propagande mensongère du ps et de ses alliés »
        connaissez vous Christian Vanneste ? il milite depuis des lustres pour une alliance entre le FN et l’UMP.
        ou cet autre ump, xavier lemoine qui a déclaré :«  il est nécessaire et indispensable que l’on arrive à l’union de toutes les droites, y compris avec le fn »
        avez vous oublié les manoeuvres d’alain madelin qui en 1998 soutenait l’alliance avec le FN ?
        meme posture pour Charles Millon, Jean Pierre Soisson, Jacques Blanc, Charles Baur, qui ont tous étés élus avec les voix du FN...
        et quid du silence de ’l’ump« refusant récemment un »front républicain« afin de ne pas priver le FN d’une victoire ?
        et quid des déclarations de Guéant, que l’on croirait sorties de la bouche de Le Pen : »les français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux » ?
        ou des déclarations d’hortefeux « quand y en a un, ca va, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose problèmes »...
        je vous propose un best off qui ira encore plus loin dans un de mes articles récent.
        bien a vous, et merci de défendre la vérité...tout comme j’essaye de le faire, en proposant des liens qui confirment mes dires.
         smiley



      • oncle archibald 20 octobre 2011 09:07

        Attendons un deuxième tour Eva Joly contre Marine le Pen ou Francois Bayrou contre Marine le Pen, et vous verrez alors qui est avec qui..

        Et confondre « être élu avec les voix de JMLP » et « faire un accord électoral avec JMLP » c’est tout simplement une mauvaise foi inqualifiable. Les socialistes ne sont-ils jamais élus avec les voix de ceux qui avaient voté Krivine ou Arlette ou facteur au premier tour ? Pensez vous que ces personnages soient « républicains » alors qu’ils prônent une dictature, fut elle « du prolétariat » ?

        Celui qui a eu les cou.. de dire niet à Le Pen, et d’accepter en conséquence une cohabitation, fut Jacques Chirac, donnez moi des liens qui prouvent le contraire au lieu de fantasmer.

      • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2011 10:09

        cher Oncle, 

        vous mélangez tout !
        je ne crois pas que jacques Chirac ait grand chose à voir avec Sarközi.
        et ce n’est pas un scoop.
        je suis sur que s’il avait été président au moment des élections en question, il aurait appelé au sursaut républicain.
        mais l’UMP a réagi différemment, laissant la possibilité au FN de gagner quelques places, vous le savez très bien, et je suis désolé de vous laisser l’avantage sur la question de la « mauvaise foi »
         smiley

      • devphil30 devphil30 19 octobre 2011 09:57

        « Son propre camp qui n’a cessé de l’humilier, au point qu’elle se trouve obligée de soutenir son ex-compagnon, lui qui l’a quittée pour une autre »

        Attention a ne pas déformer la vérité , il y a eu séparation mais ce n’est pas Hollande qui est parti pour une autre. 

        « Et puis, François Hollande s’est accroché une première casserole, qui porte le joli nom de Caton.

        Sous le pseudo de CatonAndré Bercoff, journaliste de sensibilité à gauche, se faisant passer comme un puissant homme de droite, écrit un pamphlet assassin contre « son propre camp » : « pour vaincre la gauche, il faudra se débarrasser de la droite » (Fayard éditeur). lien »

        Si c’est une casserole alors sarko traine des marmites entières de malversations ....

        Par contre les affaires en cours pour sarko et sa bande de scélérat , vous n’en parlez pas ....

        Philippe

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:14

          devphil

          c’est ségolène qui l’a avoué, il y a peu, elle a été trompée par hollande...
          « j’ai été trompée » et « la situation à duré pendant longtemps »
          au sujet des casseroles, si hollande en a une accrochée (de petite taille), c’est vrai que sarko en a toute une batterie.
          quand a la bande de scélérats, si vous m’avez bien lu, j’écris régulièrement des articles à ce sujet, mais ce n’était pas au coeur de celui ci, comme vous l’avez bien compris.
          merci de votre commentaire
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:17

          orion

          j’ai eu hier le grand plaisir de rencontrer a nouveau Paul Ariess, et je crois qu’il aurait applaudi, tout comme moi, ton commentaire,
          son dernier livre est une merveille de clarté.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:19

          gélone,

          comme cela a été prouvé scientifiquement maintes fois, l’identité nationale n’a rien a voir avec tout ça,
          il y a seulement une Allemagne qui a une balance économique qui penche dans le bon sens, et en France, c’est juste le contraire,
          juste une affaire de gestion.
          soyez lucide.
           smiley

        • oncle archibald 19 octobre 2011 12:31

          Il y a surtout en Allemagne des syndicats ouvriers beaucoup moins politisés, puissants et respectés, qui n’hésitent pas à rechercher avec le patronat des solutions pour assurer l’avenir des entreprises au lieu de brailler que les employeurs sont des voleurs et de proposer la gréve comme seule solution aux problèmes des entreprises.

          Exemple flagrant le port autonome de FOS Marseille .. Quand les pétroliers attendent un mois à l’ancre avant de pouvoir décharger, ils ne viennent plus à Fos et on ferme les raffineries ..En Allemagne on s’entend pour envoyer les salariés en formation pendant la baisse d’activité de façon à ce qu’il s soient plus compétitifs lorsque les commandes reviendront ...

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 16:45

          cher oncle

          c’est l’une des différences que nous avons avec l’Allemagne
          mais il y en a tant d’autres :
          leur balance commerciale positive en est un autre,
          ou leur courageuse sortie du nucléaire...
           smiley

        • oncle archibald 19 octobre 2011 17:17

          A propos de à la française et de gestion à l’allemande j’en connais une bonne ...

          C’est un mec, il meurt et il arrive en enfer ... merde .. pas de pot. 

          Alors Lucifer arrive et lui dit : voila, tu vas être plongé dans une piscine pleine de merde et tout autour il y aura des mecs avec des gros batons, chaque fois que tu sortiras la tête pour respirer il te tapperont sur le crane. mais tu n’est pas mauvais bougre, hje te laisse choisir : tu veux la piscine Française ou la piscine allemande ?

          Le mec il demande c’est quoi la différence entre la Française et l’Allemande. lucifer lui répond il n’y en a pas c’est pareil..

          Le mec il est vachement embété .. il ne sait pas quoi dire quand juste a coté de lui un vieux damné lui dit à voix basse : ... prend la Francaise .. 

          Pourquoi qu’il lui demande ..

          Parce que dans la française entre les jours de grêve, les jours de rtt, les congés maladie, tu ne seras emmerdé qu’à peine un ou deux jours par mois ..

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 18:21

          cher Oncle

          votre blagounette est amusante...
          les français aiment critiquer les grèves, mais sont bien contents lorsqu’elles aboutissent et leur permettent des avantages sociaux,
          les francais aiment critiquer les grèves, mais ils voudraient qu’elles ne les gènent pas, qu’on ne les voient pas, au mieux, ils accepteraient qu’une grève se tienne un dimanche, et de préférence la nuit.
           smiley
          et notre autocrate présidentiel songe avec délice le moment ou il pourra interdire les grèves.
          quel monde voulez vous ?
          celui là ? ou l’autre ?
          je crois que les citoyens responsables acceptent les désagréments que peuvent provoquer grèves et manifs, et que seuls ceux qui acceptent tout, la tête baissée, comme des moutons dociles, pestent contre les actions citoyennes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 18:26

          j’ajouterais après avoir écouté avec bonheur hier soir une conférence de Paul Aries, près de chez moi, il a dit une phrase frappée au coin du bon sens :

          « il existe la désobéissance civile, mais aussi l’obéissance criminelle »
          et réfléchir, c’est déjà désobéir...
           smiley

        • SergeL SergeL 19 octobre 2011 18:32

          oncle archibald(xxx.xxx.xxx.88)19 octobre 17:17

          certains jours la piscine est privatisée

           


        • oncle archibald 19 octobre 2011 19:26

          Cher Olivier je voulais juste illustrer le propos qui constate que l’économie allemande se porte mieux que l’économie Française, sans que pour autant les écoliers soient à l’abandon, sans que les gens ne soient pas soignés, etc etc..

          Et aussi pourquoi le port de Fos-Marseille, qui est super bien placé à proximité du canal de suez, qui est le seul d’Europe qui peut encore se développer, il y a de la place pour cela alors que les autres grands ports sont coincés, voit son trafic baisser chaque année pendant que Gènes, Barcelone, Rotterdam, etc... multiplient leur trafic par 1.5 chaque année puisque tout ce qui se fabrique en Asie arrive par bateaux ... 

          Voili-voilou .. Maintenant si vous trouvez génial de se tirer une balle dans le pied comme l’on fait les dockers de Fos-Marseille qui s’étonnent que leur raffinerie ferme alors qu’ils ont empeché pendant un mois entier les pétroliers de décharger .. je vous laisse à vos rêves qui ont bien peu de chances de se réaliser ...

        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 octobre 2011 11:11

          Slu O,

          j’ai vu passer les oies sauvages trois jours durant par groupes de milliers et plus s’envolant à mille mètres vers l’Afrique...ce mouvement entièrement planifié par la nature sauvage est formidablement organisé et activé trois jours avant la pluie et le vent. Sans sondages d’opinions, sans groupes rebelles armés, sans médias écrits ou télévisés, sans chefs de partis au discours appuyés, sans élites décideuses et financières, sans agences de notations discriminatoires, sans touitteurs ou profilbook, en tout liberté, ça fait rêver...Et lui, http://www.lejdd.fr/Culture/Livres/Actualite/Sylvain-Tesson-raconte-son-odyssee-dans-les-forets-de-siberie-391375/ quelle leçon aussi.

          Tu as raison, notre juge anti corruption est aussi apte à rétablir la nature que les grands groupes contrarient tous les jours un peu plus en spéculant sur la perte de tous et toutes, sauf qu’elle a cautionné la guerre en Libye...


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:20

            lisa

            je partage et remercie
            et vive les oies sauvages.
             smiley

          • Tall 19 octobre 2011 11:46

            Je connais un ami d’un ami africain qui est en train de bidouiller un plan pas possible pour voir Eva Joly au 2e tour smiley

            Mais bon, vu qu’ elle a été 2e dauphine de miss Norvège en 69., on peut comprendre

            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:20

              Tall,

              ce« n’est bien sur qu’un scénario, mais comme disait je ne sais plus qui, »ensemble, tout devient possible"
               smiley

            • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2011 13:52

              « ensemble, tout devient possible »..... smiley

              Quand il disait ça, « ensemble » voulait dire « nous, les riches »......


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 13:56

              Pyra

              c’est que les français ont compris,
              mais un peu trop tard.
               smiley

            • Clojea Clojea 19 octobre 2011 12:16

              Salut Olivier. Merci pour l’article. En tous cas, vivement 2012 et la fin des élections (piège à c...., utilisé déjà en 1956), que l’on respire un peu. Ras le bol de les voir à la télé, ou en photos en train de raconter toujours les mêmes salades. Comme disait François Béranger dans une de ses chansons, les élections, c’est magouille blues.
              Lien : 
              http://www.dailymotion.com/video/x1lzya_magouilles-blues-francois-beranger_music





              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 12:22

                Clojea

                merci de ce superbe lien, j’adore Béranger !
                il est d’ailleurs originaire de ma région...
                et merci de ton commentaire, que je partage, bien évidemment.
                 smiley

              • gaijin gaijin 19 octobre 2011 13:20

                quoi qu’il arrive il n’y aura pas de lendemains qui chantent pour la simple raison que nous en sommes au stade des conséquences
                si tout va bien les années qui viennent seront calamiteuses et la droite qui le sait très bien prépare 2017 ensuite on va reprendre 10 ans de sarkozy
                a moins que ça ne soit pire
                les jeux sont faits .....
                rien ne va plus ....
                http://www.youtube.com/watch?v=_sGKJ5gJC1c


                • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 13:46

                  gaijin

                  sauf si la donne change, que l’immunité parlementaire soit supprimée, et que les coupables éventuels des affaires karachi, bettencourt et consorts soient enfin jugés.
                  et là, beaucoup de choses pourraient changer.
                  et puis, pas sur que les citoyens indignés aient envie d’attendre
                  merci de ton commentaire
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 16:47

                  orion

                  oui, mad max
                  avec des femmes et des hommes qui vivent dans les sous sol de New york ou d’ailleurs...
                  un parfum d’apocalypse
                   smiley

                • De la hauteur 19 octobre 2011 13:34

                  Boujour Olivier, en dehors tous les problèmes arithmétiques que vont poser ses élections, il y a des thèmes qui vont resurgir.
                  Il y a un qui liée à cette crise financière avec cette impossibilité de l’Etat à se désendetté.
                  Le fait que l’Etat soit soumis à des directives Européenne qui sont contraires aux intérêts national.
                  Dans la situation actuelle, il y a aucune possibilité politique réel de s’émancipé de emprise financière.
                  Qu’il y a un fort ressentiment à rompre avec l’Europe.
                  Qu’il y l’affaire du Gaz de schistes qui n’est toujour pas régler.
                  Qu’il y a le problème du nucléaire, et jusqu’à présent avec le lobby pro Européen se sont les deux critères qui sont reconnus par l’etablismans étatique et aucun partie échappe à cette régie si il veux avoir des élues.

                  Donc dans ces conditions que se soit Hollande, où joly, où Le Pen, où Sarkozi cela ne vat pas changé grand chose à cette régie du jeux qui prévos depuis 60 ans. 

                  Nous sommes dans la merde et ces élections mous maintiendras dans la merde.

                  Car je ne vois pas quelle volant économique, social, politique que le prochain élues pourra activé indépendamment des directives et de la tutelle Européenne ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2011 13:49

                    de la hauteur

                    le traité infame de lisbonne remet en cause la démocratie
                    lorsqu’un peuple refuse l’europe qu’on leur propose, il n’est pas légitime de faire accepter ce qu’un peuple a refusé,
                    le nucléaire, les gaz de schiste, les banques sauvées au mépris des peuples, ça commence à faire beaucoup, et effectivement, je ne serais pas surpris qu’un autre scénario se mette en place.
                    merci de ton commentaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès