Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’autre pays du fromage

L’autre pays du fromage

Autant de fromages dans notre doux pays que de jours de l’année, nous affirme-t-on.

Mais le fromage peut se glisser dans la parodie et, à la veille du deuxième tour de la primaire socialiste, on s’aperçoit qu’il est possible de décliner en fromages tous les acteurs de la présidentielle qui s’annonce.

Alors autant s’en payer une tranche, puisque le fromage semble en tenter plus d’un.

Fromages à pate molle, fromages crus, ou cuits, odorants, parfois à la limite de l’acceptable, comme le Puant Macéré, ce fromage au goût suave, mais dont l’odeur en fait fuir plus d’un, ils sont l’une des richesses gastronomiques du pays.

Ce « puant » nous vient tout droit de Lille, et son caractère vindicatif nous rapproche d’une certaine Martine, qui voudrait se faire passer pour Brie, et qui n’est qu’Aubry.

Appelé aussi « Vieux Lille », ou « Gris de Lille », le Puant macéré est le fromage préféré des ouvriers, et surtout des mineurs de fond, lesquels en font leur petit déjeuner, accompagné d’un café bien noir, arrosé d’un peu d’alcool de genièvre, d’une bière de garde, voire d’un ballon de rouge corsé.

Martine est-elle moulée à la louche, comme certain fromages ? Pas sur, car le « Vieux Lille » est un fromage carré, dont les angles même légèrement arrondis ne supportent ni les contradicteurs, ni la concurrence, fut-elle Royale.

Cette Royale qui perdit pour quelques voix la place qui lui revenait de droit, s’il faut en croire ceux qui dénoncèrent la fraude (lien) et qui, en pleurs vient de quitter le rang des prétendants, son carrosse étant redevenu citrouille depuis son échec présidentiel de 2007.

De quoi en devenir chèvre, comme les fromages de sa belle région de Vendée, dont le « Trois Cornes  », ce joli fromage lisse et onctueux, à la douce saveur caprine.

Décidemment les cornes sont une constante dans la vie de l’ex-candidate, se plaignant d’avoir été trompée par son compagnon Hollande. lien

Justement, Hollande, l’autre pays du fromage, qualifié par ses détracteurs de « fromage à pate molle », n’est peut être pas l’acteur sans saveur que l’on nous décrit, car l’Auvergne, dont il dirige le destin depuis quelques temps est une région dont les fromages ne laissent personne indifférent.

De la Fourme d’Ambert, au Salers, en passant par le Cantal, les fromages d’Auvergne cachent sous des aspects doux et trompeurs, des caractères puissants et affirmés, et comme le conseillait récemment un humoriste, préférez un Saint Nectaire au Nain Sectaire, lequel sera périmé en mai 2012. lien

C’est le Salers qui semble le mieux correspondre au candidat président, car avec son singulier gout corsé, sa croute bedonnée dorée, épaisse et parsemée de fleurs rouges et orangées, les 45 kilos de ce fromage au lait cru en font un concurrent de poids.

Sa bonhommie, et son sens aigu de l’humour laisseront à n’en point douter des traces dans la campagne présidentielle.

Voici venu le tour d’un challenger, l’homme qui monte, Montebourg pour être précis, dont la région Bourgogne a fait son drapeau.

Sa région est riche en fromages hauts en couleur : du Poiset au Marc, au Bouton de Culotte, en passant par le Racotin, le Cendré de Vergy, l’Epoisses à pate molle, la Tomme de l’Auxois, son terroir secret mérite le détour, et la Faisselle de chèvre de la Pierre qui Vire colle le mieux à l’image du 3ème homme.

Il a crée la surprise un certain 9 octobre, (lien) s’exprimant avec une certaine noblesse, et la « pierre qui vire » pourrait au dernier moment faire basculer l’élection, d’autant qu’un autre fromage de Bourgogne, le fondant de Port-Aubry est un indice supplémentaire.

Sur le chapitre des « fromages qui puent », on ne peut ignorer le Munster.

Ce fromage au lait de vache, a pâte molle et croute lavée, a un nom qui peut prêter à confusion, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, son étymologie vient de monastère, et non pas de monstre…lien

Et pourtant.

Ce « monstre » de fromage à la particularité de sembler fréquentable, mais lorsqu’il a pris de l’âge, son parfum en faire fuir plus d’un.

Marine Le Pen serait-elle ce munster ?

Elle affirme à tort avoir changé, (lien) se voulant fréquentable, mais lorsque l’on trempe, comme le veut la coutume, une tranche de pain tartiné au Munster dans une tasse de café noir, (vidéo) il arrive que le café en devienne imbuvable, rendant le fromage immangeable. lien

D’ailleurs c’est en Alsace, patrie du Munster, que le FN fait habituellement recette.

A Luttenbach-près-Munster, Jean Marie Le Pen, tête de liste en 2002, y a réalisé le joli score de 28%. lien

Il serait injuste d’oublier dans cette liste le Bayrou Béarnais, qui sous son béret basque n’ignore pas les fromages de sa montagne.

Il ne fait pas tout un fromage de l’agitation électorale actuelle, et se sent prêt à ramasser la mise, sans se presser.

Un renard rusé à fait lâcher à Borloo son fromage, pourtant indispensable compagnon de son vin, et d’autres pourraient suivre, ce qui redonne l’espoir au béarnais qui a déclaré « vouloir tout faire pour réussir le rassemblement au centre ». lien

Sa région, avec ses crus de Manseng à déguster avec un fromage de brebis ne fait pas de Bayrou un mouton, loin de là, et le bélier qu’il se veut être, en a manifestement plus qu’assez de porter les cornes. lien

Il n’existe qu’un fromage de brebis pyrénéen a avoir obtenu une AOC, et sa rareté en fait sa valeur : c’est l’Ossau Iraty. lien

Ce fromage pourrait personnifier le candidat centriste, rare, et donc recherché.

Bayrou se laissera-t-il tenter par les sirènes de droite ou de gauche, qui voudraient bien, une fois de plus, l'attirer dans leur camp…juste le temps d’une élection ?

Quand à Mélenchon, ou Eva Joly, personne n’imagine leur victoire, et pourtant l’un et l’autre n’ont pas l’intention de quitter le plateau (de fromage) sans combattre.

Tous les deux fustigent ceux qui ne veulent que le pouvoir pour le pouvoir, et même si leurs idées de justice sociale pourraient les faire passer par certains pour des naïfs, ils n’ont surement pas dit leur derniers mots.

Le Mélenchon s’amuse du petit jeu politique, lorsqu’un Elkabach, mal inspiré, décommande au dernier moment, par SMS, sa venue à la matinale d’Europe 1, à l’occasion de laquelle il devait commenter la primaire socialiste. lien

Il a aussi son avis sur le fromage : « François Hollande et tous les autres fromages lyophilisés » a-t-il déclaré récemment. lien

Quant à Eva Joly, elle en prend pour l’instant plein la poire, avant le fromage, s’il faut en croire Laurent Ruquier. lien

En attendant ce fromage, elle n’a pas craint de s’attaquer aux gros poissons, et Roland Dumas, l’homme aux chères Berlutis, en sait quelque chose, (lien) tout comme Bernard Tapie, (lien) l’ami caché de Nicolas, (lien) et même si elle a tenté en vain un rapprochement avec le marchand de fromages béarnais, révolutionnaire en espadrilles, elle a fini par s’imposer comme tête de proue des écologistes, malgré un Hulot conquérant. lien

Le soufflé au fromage Hulot que les médias avaient fait monter s'est effondré encore plus vite qu’il était monté. lien

Quant au « vicomte », De Villepin, il semble s’occuper plutôt du pot de fromage blanc de son « ami » Nicolas, tout comme de son labrador que ce dernier a fait piquer, c’est en tout cas ce qu’il a déclaré dans « on n’est pas couché » en novembre 2010. lien

Pourtant le fondateur du parti « République Solidaire  » ne dédaigne pas un bon fromage, mais pour l’instant, même s’il a déjà le pain, il n’a pas encore le camembert, et il est loin d’être grillé.

Et puis il sait, comme le grand Charles, qu’il est compliqué de gouverner un pays qui a 345 fromages. lien

Pendant ce temps la, sous sa cloche, un petit fromage sec, peut être de Chavignol  ?, s’impatiente, frappant de ses petits points nerveux le bord du plateau de fromages, furieux de voir les français se passionner pour les primaires socialistes, affirmant que ça ne respecte pas les règles de la 5ème République, ce que dément son propre camps.

En effet, Fillon est convaincu que les primaires sont « un processus moderne qui convient à droite comme à gauche ». lien

Coppé, lui aussi, en semble d’accord. lien

Xavier Bertrand a estimé que les «  primaires étaient en train de trouver leur place dans la vie politique française  ». lien

Bernard Debré n’en pense pas moins. lien

Même Valérie Pécresse, porte parole du gouvernement, a estimé que l’UMP n’échapperait pas à une primaire…en 2017. lien

Espérons que l’autocrate présidentiel, hostile à ces primaires, (lien), évoquant à tort la pensée de Charles de Gaulle, (lien) n’en fera pas tout un fromage, car comme dit mon vieil ami africain : « là où les vautours virevoltent, il y a une carcasse ».

En collaboration avec Corinne Py.

L’image illustrant l’article provient de « bouffonduroi.over-blog.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 13 octobre 2011 09:36

    Bonjour, Olivier.

    Merci pour cet article savoureux. Pas sûr qu’il soit goûté par Copé, alias le « débris de Meaux ».

    Cordialement.


    • gaijin gaijin 13 octobre 2011 09:49

      le petit crottin de chavignol ne doit pas non plus gouter la plaisanterie .....
      espérons qu’avec son sens de l’humour habituel il n’en fasse pas .....tout un fromage


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 11:14

      Fergus

      lorsque les hommes politiques ne sont pas capables d’humour, il faut qu’ils changent de fonction...
       smiley
      merci de ton commentaire

    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 11:16

      gaijin,

      le petit crottin est pourtant un fromage non dénué d’intéret, 
      mais certains, vaut mieux les laisser sous cloche.
       smiley

    • Kalki Kalki 13 octobre 2011 14:13
      • Union des moutons de panurge va t’elle garder son chef ?
      • sarkozy va t’il sauver la planète de lui meme et du capitalisme ?

        SARKOZY 2012

        INTELLIGENCE ZERO !

        Comment faire pire que sarkozy pour l’économie ?
      • il y a moyen de trouver attendez
      • pire que l’esclavage ou le nazisme ?

        on doit pouvoir faire

        A oui : payer des cons incompétents à rien foutre et critiquer les socialistes après il faut le faire ... aussi


    • gaijin gaijin 13 octobre 2011 09:47

      salut olivier
      article savoureux a ton habitude ......
      la politique vaste plateau aux saveurs et odeurs diverses ....
      qui n’est pas sans me rappeler cette histoire
      « maitre électeur sur une urne perché
       tenait en son bec un fromage
       maitre renard par l’odeur alléché
       lui tint a peu près ce langage :
       ................
       ...............
       apprenez que tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute
       cette leçon vaut bien un fromage sans doute »

      http://www.google.fr/imgres?q=renard&um=1&hl=en&biw=1121&bih=646&tbm=isch&tbnid=A-rbFg0U7PY4HM :&imgrefurl=http://www.centerblog.net/humour/220848-22-le-cochon-et-le-renard-&docid=Rmn-0JEMwKvoHM&imgurl=http://goulouche56.g.o.pic.centerblog.net/9zyxzxis.jpg&w=436&h=500&ei=RpWWTt7HKpK68gPB_dnBBQ&zoom=1


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 11:20

          kéké

          merci de ce lien, 
          j’avoue que le sujet évoqué est passablement obscur.
          je vais essayer de trouver d’autre pistes pour bien comprendre de quoi il en retourne,
           smiley

        • gaijin gaijin 13 octobre 2011 12:08

          ça revient au bon vieux proverbe :
          « on est ce qu’on mange »


        • LE CHAT LE CHAT 13 octobre 2011 11:23

          salut Olivier ,
          merci pour cet article fromager .
          Le FN fait aussi un bon score à Maroilles ( 26,7% au second tour des régionales 2010 , 19.,8% au premier tour des cantonales 2011 ) , ça se tient avec le munster ! smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 11:25

            au Chat

            merci pour l’info,
            le Maroilles est un peu moins fort que le Munster ?
            disons qu’ils se marquent à la culotte
             smiley

          • LE CHAT LE CHAT 13 octobre 2011 11:37

            tout dépend de la maturation ,en été vaut mieux éviter d’avoir le maroilles au frigo , ou alors dans une boite étanche , c’est une arme de destruction massive ! smiley
            j’adore manger la tarte au maroilles , à cuisiner fenêtres ouvertes !


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 14:02

            au chat

            des rumeurs persistantes attribue l’explosion d’AZF à une boite de maroilles oubliée dans un casier ?
             smiley

          • SergeL SergeL 13 octobre 2011 12:13

            Dans le Nord à Lille, on fabrique la Mimolette:appelée le « vieux Hollande » ou la « boule de Lille » selon son affinage. On reconnaît l’âge quand la pâte devient de plus en plus cassante.


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 14:03

              Serge

              je savais que grâce à cet article, j’apprendrais des choses en matière de fromage, et je n’avais pas tort.
              merci pour le « Vieux Hollande »
               smiley

            • SergeL SergeL 13 octobre 2011 14:21

               la Mimolette:appelée le « vieux Hollande » (gauche molle) ou la « boule de Lille » (gauche dure)


            • SergeL SergeL 13 octobre 2011 12:23

              Marine Le Pen serait un fromage qui pue sans saveur ( fadasse ) , fabriqué avec des chutes de différents fromages .


              • gaijin gaijin 13 octobre 2011 12:41

                en ce qui me concerne étant donné que même a distance il me donne des nausées on pourrait l’attribuer a sarkozy
                mais c’est sans doute faire injure aux artisous


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 14:04

                écureuil bleu

                à ne pas confondre avec le nain sectaire qui nous casse les noisettes.
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 14:05

                ceci dit, les fromages qui se déplacent tout seul justifient à eux seul la cloche à fromage.

                des histoires courent sur des fromages qui se seraient échappés pendant la nuit.
                 smiley

              • SergeL SergeL 13 octobre 2011 14:16

                « Enfin,... on ne va pas en faire un fromage ! » aurait il répondu :

                http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/10/13/cest-ma-tournee-nicolas-sarkozy-quitte-un-comptoir-sans-payer/


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 16:25

                  Serge

                  faut dire à sa décharge qu’avec la modicité de son salaire mensuel, ça faisait une jolie note à régler.
                  ceci dit, il ne devrait pas abuser du café, 
                  et puis il a fait mieux à plusieurs reprises, comme à Valence par exemple, ou il a invité à nos frais, un milliers de drômois a festoyer à sa santé.
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 16:19

                  écureuil bleu

                  oui, effectivement, c’est ce que je prépare.
                  comme vous le dites, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme apocalyptique, mais ce qui me choque, c’est le silence qui entoure ce qui se passe un peu partout, notamment aux iles canaries.
                  quid du réveil possible de la ceinture de feu... ?
                  toujours cette peur d’affoler les populations ?
                  en tout cas merci de tous ces liens
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 17:17

                  ecureuil

                  merci de m’aider
                  ceci dit, y a pas le feu... (si on peut dire) quoique,
                  bref je ne compte pas proposer l’article avant lundi ou mardi...
                  juste avant, la place sera aux indignés...vu ce qui se prépare samedi.
                   smiley

                • Marco07 13 octobre 2011 16:14

                  Quand à Mélenchon, ou Eva Joly, personne n’imagine leur victoire, et pourtant l’un et l’autre n’ont pas l’intention de quitter le plateau (de fromage) sans combattre.*


                  Youpi, entre un franc maçon et une femme qui souhaite mutualiser les dettes Européennes, quel beau panel.


                  • Marco07 13 octobre 2011 16:17

                    D’ailleurs, pour 2012, vous pouvez-vous avancer et commencer la rédaction de l’article sur la défaite d’EELV et du FG.

                    Peut-être un coup de la CIA ?!


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 16:28

                    marco

                    a votre place, je ne m’avancerais pas trop,
                    rappelez vous 2002.
                    on n’est jamais à l’abri d’une surprise.
                     smiley

                  • Marco07 13 octobre 2011 16:35

                    Vous pensez à Marine ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 2011 16:38

                    marco

                    hélas, oui...
                    mais d’autres challengeurs pourraient créer la surprise.
                     smiley

                  • SergeL SergeL 13 octobre 2011 18:17

                    Par Marco07(xxx.xxx.xxx.243)13 octobre 16:14

                    une femme qui souhaite mutualiser les dettes Européennes

                    Qu’ est le problème ?


                    Éradiquer la dette et les déficits publics

                    Privilégier la bonne dépense publique à la mauvaise

                    Sortir de la spirale de la dette

                    voilà le programme du vaste programme du FN pour 2012.

                    «  nationalisation » de la dette : proposition du FN

                    Où es l’ efficacité de cette solution par rapport aux Euro-obligations ?


                  • Marco07 13 octobre 2011 18:48

                    Le problème....

                    Il est hors de question de payer les dettes des autres pays qui doivent être déclarés en faillite.... Simple. Il est hors de question que les Grecs soient mis sous perfusion pendant les 20 prochaines années et qu’ils se saignent pour rembourser les banques et les dettes contractés par leurs chers élus.... Il font faillite et repartent à 0. Simple et c’est pas le peuple qui en fait les frais sur 1 génération ou plus. -l’esclavagisme moderne-


                    De 2, il est hors de question de mutualiser les dettes, parce que sinon il faut mutualiser les recettes (logique).. Et ça revient au feu vert à un gouvernement Européen qui n’a pas été élu (on s’en rapproche de plus en plus). Les gouvernement ne seront plus que des pantins face au gouvernement Européen (c’est déjà presque le cas).

                    Donc j’aime bien Eva, elle a des bonnes idées, mais pour ça je ne voterais pas pour elle.

                  • Marco07 13 octobre 2011 18:52

                    Et associé aux Eurobonds il y aura quoi ? Faut pas rêver, qui dit emprunt groupé dit obligation (et avec l’équipe de bras cassés qui constituent l’Europe, c’est pas dit que Moody’s & cie nous accordent une bonne note, deux infirmes ne font pas un valide). Peut-être un peu plus de gouvernance économique Européenne. Génial, c’est on ne peut plus efficace.


                    Au moins le programme vert sera en route : des peuples pauvres, moins de consommation et du coup moins de co2 équivalent. J’ai hâte.

                  • Marco07 13 octobre 2011 18:56

                    Et de 3, je n’ai pas encore eu le temps de regarder le programme du FN, mais au hasard, nationalisation de la dette, ça veut pas dire moins d’intérêts ? (les intérêts coûtent aussi cher que le budget de l’éducation nationale tant critiqué)


                  • SergeL SergeL 13 octobre 2011 19:55

                    Il est hors de question de payer les dettes des autres pays qui doivent être déclarés en faillite....

                    on est bien d’ accord : pas question de renflouer les banques françaises qui ont dans leur bilan une grosse partie de la dette grecque et de recapitaliser ces banques par de la dette française.

                    La solution d’ Eva JOLY , nous permet de court circuiter la contribution que veut mettre en place le gouvernement Sarkozy.


                    Les Euro-bonds sont émis par la BCE.


                    nationalisation de la dette, ça veut pas dire moins d’intérêts ?

                    Passer de l’ € au F & nationaliser la dette : c’ est l’ asphyxie économique garantie ( perte de confiance totale avec une monnaie dévaluée ). Qui voudra de notre monnaie ? D’ où achat sur les marchés de moyens de paiement ( Dollar,...) et retour au point de départ .


                  • Marco07 13 octobre 2011 20:24

                    Passer de l’ € au F & nationaliser la dette : c’ est l’ asphyxie économique garantie ( perte de confiance totale avec une monnaie dévaluée ). Qui voudra de notre monnaie ? D’ où achat sur les marchés de moyens de paiement ( Dollar,...) et retour au point de départ .



                    Bof, avant ça marchait très bien, et d’autres pays qui n’ont pas l’€ ou le $ s’en portent très bien, voir bien mieux que nous... Asphyxie économique garantie ? Marrant, mais de plus en plus d’économistes reviennent là dessus. Moi je me rappel d’avant l’€, les courses, les paiements... 200F n’avaient absolument rien à voir avec 30€... 500F, absolument rien à voir avec 76€... 500F c’était le prix d’un caddie rempli de nourriture à Continent (avec viande et légumes), aujourd’hui le même caddie vaut combien ? 150-200€ (je ne parle pas d’un caddie avec des produits de merde)... Et pourtant l’écart salaire n’était pas élevé par rapport aux salaires actuels L’Euro nous a fait beaucoup de promesses (je vous invite à relire les arguments de l’époque) et à en tirer vos conclusions... Parce que partir en vacances et échanger ses € contre des lires (ou drachmes par exemple), mine de rien, c’est nettement moins contraignant que de vivre avec un pouvoir d’achat nettement inférieur. (et encore je ne parle pas du tarif énergétique)

                    Pour la perte de confiance... vous pensez qu’actuellement la confiance en l’€ est de mise avec le défaut Grec en vue, l’Espagne l’Italie et le Portugal ? Et les QE à l’européenne qui se profilent... Confiance....

                  • Marco07 13 octobre 2011 20:28

                    Et petite précision, par exemple, le précieux or noir, il est acheté en quoi ?.. $...


                  • Marco07 13 octobre 2011 20:37

                    Les Euro-bonds sont émis par la BCE.

                    Et mis en vente sur le marché. J’en reviens à ce que j’ai dit, deux infirmes ne font pas un valide.
                    Il ne faut pas rêver, deux B ne font pas un A...

                  • SergeL SergeL 13 octobre 2011 21:22

                    Un eurobond est une obligation émise par « l’Europe » , non soumis au marché , pour financer directement les États Européens : c’ est uniquement un outil financier, la réussite de ce moyen dépendra de la mise en place d’ une politique Européenne fédérale. .

                    1 € = 1.40 $ suite à la mise en place du Franc ( 1 F = 1 € ) + dévaluation

                    1 F = 1,90 $

                    compte-tenu de la mondialisation réelle : l’ économie dans ces conditions se rétracte ,puis s’ asphyxie

                    ( avant les produits français étaient majoritaires : aujourd’hui les produits sont mondialement combinés.)


                  • SergeL SergeL 13 octobre 2011 21:25

                    Un eurobond est une obligation émise par « l’Europe » , non soumis au marché , pour financer directement les États Européens : c’ est uniquement un outil financier, la réussite de ce moyen dépendra de la mise en place d’ une politique Européenne fédérale. .

                    1 € = 1.40 $ suite à la mise en place du Franc ( 1 F = 1 € ) + dévaluation

                    1 F = 0.90 $

                    compte-tenu de la mondialisation réelle : l’ économie dans ces conditions se rétracte ,puis s’ asphyxie

                    ( avant les produits français étaient majoritaires : aujourd’hui les produits sont mondialement combinés.)


                  • Marco07 14 octobre 2011 09:51

                    Ces obligations sont émises par la BCE, mais détenu par d’autres. (banques d’investissement & cie, organismes, etc...).


                    la réussite de ce moyen dépendra de la mise en place d’ une politique Européenne fédérale. .
                    Et la prochaine étape ? 

                    compte-tenu de la mondialisation réelle : l’ économie dans ces conditions se rétracte ,puis s’asphyxie 
                    Pour faire autant argumenté, bof, certains secteurs en souffriront, d’autres au contraire iront mieux... De toutes manières, je prends ce genre d’argument à la rigolade, quand on voit qu’ils sont soutenus par les mêmes qui nous ont menés dans le mur aujourd’hui, et que ho miracle ils ont la solution, je préfère encore me fier aux avis économique version pmu... ou d’autres un peu plus critiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès