Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’avenir des retraites : le loup est sorti du bois…

L’avenir des retraites : le loup est sorti du bois…

Le Premier ministre avait confié à Yannick Moreau, Présidente du Comité d’Orientation des retraites (COR) la constitution d’un groupe d’expert pour lui remettre un rapport sur les mesures et réformes à entreprendre afin d’assurer la pérennité de notre système de retraite, mis à mal par le chômage et dont le déficit croissant devient une menace pour lui-même.

La conseillère d’état, entourée essentiellement de hauts fonctionnaires (on aurait aimé y voir d’autres profils…) s’apprête à remettre son rapport dans la semaine du 10 juin. Mais elle a, hier, communiqué aux syndicats l’essentiel de ses réflexions.

Ce rapport est explosif, comme l’avait laissé entendre il y a bien longtemps Michel Rocard. Que ne l’a-t-on pas écouté en ce temps-là ! Les propositions sont présentées sous la forme « d’une boite à outils » dans laquelle le gouvernement pourra piocher… rappelons que le dernier rapport du COR fixe à 20 milliards d’euros le déficit du système en 2020, c’est-à-dire demain. Mme Moreau s’est fixée une enveloppe de 7 milliards à dégager dans un premier temps, tant l’effort à mener est immense. Sa philosophie ? Impliquer tout le monde : les retraités, les actifs et les employeurs.

Inventaire à la Prévert des mesures évoquées :

  • Désindexer les retraites du coût de la vie (comme l’ont déjà fait les retraites complémentaires il y a peu, créant un précédent) pendant au moins trois années,
  • Aligner la CSG des retraités (6,6%) sur celle des actifs (7,5%),
  • Supprimer l’abattement, dit professionnel, des retraités de 10%, qui dit-on ne se justifie pas…, pourquoi l’avoir alors créé ?
  • Fiscaliser le bonus de 10% pour les heureux parents de trois enfants, qui à ce jour ne l’est pas,
  • Ramener ce bonus de 10% à un ménage (actuellement le père et la mère en bénéficie tous les deux),
  • Une hausse des cotisations est envisagée pour les salariés et les employeurs de 0,1 ou 0,2 ou encore 0,3% pendant 2 ou 3 années,
  • Allonger la durée de cotisation en la portant de 41,5 ans actuellement à 43 ou même 44 ans, bonjour les dégâts pour les séniors au chômage et privés de toute perspective d’emploi, on leur ouvre un boulevard de misère…
  • La revalorisation des retraites serait confiée au COR,
  • Les retraites des fonctionnaires seraient calculées non plus sur les six derniers mois, mais les 10 dernières années (pour le public, le calcul se fait sur les 25 meilleures années), en échange une partie des primes des fonctionnaires seraient intégrée dans le calcul des retraites.

Il s’agit à ce stade de propositions et non pas de décisions prises par le gouvernement.

Pour autant, l’automne promet d’être chaud, la totalité des centrales syndicales ont déjà pris position contre ces réformes et un sondage a montré qu’une proportion importante de français était prête à battre le pavé aussi longtemps qu’il le faudra pour défendre ses avantages sociaux.

Sur le dossier des fonctionnaires où les syndicats sont plus présents, la CGT a résumé la position de tous : Un cocktail qui n'est pas du goût de la CGT. "Si jamais l'hypothèse qui est évoquée de changer le calcul sur les six derniers mois est retenue, (...) c'est clairement un casus belli irrémédiable".

L’appel à la responsabilité et la concertation lancé par François Hollande risque de rester lettres mortes. Car une fois encore l’effort sera supporté par essentiellement les salariés, et pire les retraités, sans que l’on ne s’attaque réellement à la « haute finance », les français ne manqueront pas de mettre tout cela en vis-à-vis avec les dernières déclarations de Pierre Moscovici qui renonce à encadrer les salaires des hauts dirigeants.

Quoiqu’on en pense nombreux sont les français prêts à faire des sacrifices, pour peu que ceux-ci s’inscrivent dans un plan d’ensemble où la portée de l’effort serait justement et égalitairement réparti, nous en sommes loin. Et c’est assez inexplicable de la part d’un gouvernement socialiste et très distant des propos d’une campagne présidentielle, sommes toute assez récente, pour que les électeurs se souviennent encore des propos tenus..

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • mario mario 5 juin 2013 17:14

    bonjour Jean,

    hollande a définitivement assassiné le PS et le plus curieux est que les députés et sénateurs ne bougent un poil.

    ils croient sans doute que le moment venu des élections, les français choisirons le PS plutot que le FN en cas de duel....c’est dire comme ils sont cons !

     


    • mac 5 juin 2013 17:23

      Mitterrand avait déjà bien commencé...


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 juin 2013 17:26

      Bonjour Mario,

       

      Oui je suis un socailiste à bout.... le élus se tiennent car ils sont tenus par le parti et ils veulent garder leurs circonscriptions.... mais le point de rupture me semble de plus en plus proche.

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       

       


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 juin 2013 17:27

      @Mac,

       

      la référence à Mitterrand devient de plus en plus lointaine....non ? le monde avance...

       

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       


    • bigglop bigglop 6 juin 2013 02:40

      Hollande (Young Leader de la French American Foundation) ne fait qu’appliquer, avec application, les instructions européennes.
      Le Six Pack, adopté en novembre 2012, sur la gouvernance économique européenne, a une influence déterminante sur les régimes de retraites

      ’’dans ses recommandations du 29 mai 2013, les commissaires européens demandent à la France de "prendre des mesures d’ici à la fin de l’année 2013 pour équilibrer durablement le système de retraite en 2020 au plus tard, par exemple en adaptant les règles d’indexation, en augmentant encore l’âge légal de départ à la retraite et la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite à taux plein et en réexaminant les régimes spéciaux, tout en évitant une augmentation des cotisations sociales patronales".

      Ainsi, la retraite par capitalisation va devenir obligatoire et plus tard, très certainement, supplanter les régimes général et complémentaires.

      Pour le détail, lire le blog de Contrelacour


    • POUR LES RETRAITES IL FAUT SUPPRIMER LES 2500 OU 5000 EUROS MOIS A VIE DE NOS

      ELUS NATIONAUX( 10000 ) qui nous reviennent a 2500 euros jour. IL FAUT TOUT DE SUITE QUE LES PS MOUS METTE EN PLACE UNE VRAIE TAXE TOBIN DE 1% CETTE TAXE RAPPORTERAIT 100 MILLIARDS AN POUR LA CEE...POUR LA RETRAITE ET L ARRET A COURT TERME DU CHOMAGE

      TAXE TOBIN SUR LES FLUX FINANCIERS ET SUR L IMMOBILER DES CAPITALES COMME LONDRES OU PARIS OU LES LOYERS SONT surévalués de 40%

      VITE....VITE BOUGEZ VOUS AU PS........


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 juin 2013 18:03

        tout cela est très bien et sans doute urgent, mais est-ce nécessaire de le hurler en majuscules ???

        http://jmpelletier52.over-blog.com/

         


      • rectiF 1100 milliards an POUR LA CEE


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 juin 2013 18:09

        ah.... un tout petit effeort en direction des minuscule, cela passe mieux...


      • OUI IL Y A LONGTEMPS QUE JE NE FAIS PLUS DES MOUTONS FRANCAIS A TONDRE ET QUI EN JOUISSENT.............

        DANS CE PAYS SANS HURLER ON AURAIT JAMAIS EU 1789 .......tout est a REFAIRE


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 juin 2013 16:25

        oui mais les majuscules ce n’est pas hurler, cela fait jsute un peu bizarre et peu crédible, c’ets dommage pour vous...

         

        http://jmpelletier52.over-blog.com/

         


      • Mr Dupont 5 juin 2013 18:14

        Ho...Ho....doucement

        Le Président ne peut pas tout faire à la fois

        En ce moment ; il soulève l’Europe pour faire la guerre économique à la Chine

        http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/06/05/20002-20130605ARTFIG00408-chine-hollande-veut-organiser-un-sommet-europeen.php

        Les chinois en plus d’acheter nos vignobles veulent taxer notre pinard

        Tout ça pour quelques panneaux voltaïques... !!!!

        L’heure n’est plus à la rigolade

        Tous derrière notre Président : sus à la Chine

        Les retraites attendrons


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 juin 2013 16:26

          et bien Mr. Dupont quel allant... c’est nouveau et ironique bien sûr.

           

          http://jmpelletier52.over-blog.com/

           


        • Robert GIL ROBERT GIL 5 juin 2013 21:24

          - Si aujourd’hui 10 actifs produisent un gâteau de 100 et qu’ils ont à charge 4 retraités. C’est 14 personnes qui se partagent un gâteau de 100. Ainsi la part de chaque personne est de (100 : 14) soit 7,14.

          - Si dans quarante ans, 10 actifs produisent un gâteau de 200 et qu’ils ont à charge 8 retraités. Ce seront 18 personnes qui se partageront un gâteau de 200. Ainsi la part de chaque personne sera de (200 : 18) soit 11,1.

           C’est limpide ! Il sera donc possible de financer des retraites au même niveau qu’avant leurs réformes à remonter le temps. De plus, la part de gâteau restante pour l’investissement et l’élévation du niveau de vie sera bien plus importante en 2040 (en monnaie constante)..........

          voir : RETRAITES, ON NE NOUS DIT PAS TOUT…


          • SysATI 5 juin 2013 23:33

            Voir surtout http://www.youtube.com/watch?v=Y8zWQrsBZ_8 !!!


            C’est tout aussi limpide mais en plus très drôle :)

          • Roubachoff 5 juin 2013 21:25

            Alors, mon bon Pelletier, on a l’indignation sélective ? A première vue, vous semblez plus près de la retraite que de l’entrée en maternelle... Après cette pique amicale, sachez que pour une fois, je suis d’accord avec votre article. Si vous ne l’avez pas lu, procurez-vous le livre d’O. Lafontaine, Le Cœur bat à gauche et vous verrez... que vous n’avez encore rien vu, si j’ose m’exprimer ainsi. Fâché d’être comparé à un capitaine de pédalo, M. Hollande semble avoir décidé de devenir le seul maître à bord - après Bruxelles - du Titanic. Bonne chance à tous les soutiers du PS !


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 juin 2013 12:30

              @Roubachoff,

               

              merci je connais bien Oscar La fontaine et le programme politqiue de Die Linke... ceci dit ils sont comme leFront de Gauche en France bien loin de dégager soit une majorité, soit une alliance... pour gouverner

               

              http://jmpelletier52.over-blog.com/

               


            • Roubachoff 6 juin 2013 22:05

              @Pelletier

              Je ne parlais pas du programme de Die Linke ni de prospective électorale. Puisque vous êtes un socialiste à bout, je vous invitais à repenser à l’itinéraire d’Oskar Lafontaine. Président du SPD à l’époque de Schröder, il a quitté le parti et renoncé à tous ses mandats. Son cheminement devrait faire réfléchir les gens qui croient, aujourd’hui, avoir encore quelque chose à faire dans le PS de l’ère Hollande.


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 juin 2013 21:30

              la retraite la vraie , celle qui serait équitable et acceptable , serait de diviser

              la somme disponible et de la partager entre  tous ceux qui sont à jour de
              leurs cotisations et de leurs carrières validées . 


              faire autrement , c’ est à dire le double pour certains et le tiers pour d’ autres
              revient à dire qu’ il y aurait des personnes valant plus que d’ autres .

              • foufouille foufouille 5 juin 2013 22:37

                comme toi, certains ont pas voulu cotiser assez


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 juin 2013 16:28

                @Rocla,

                 

                idéal mais avec les 88 régimes spéciaux on n’est très loin du compte, la réforme systémique n’est pas pour demain...

                 

                http://jmpelletier52.over-blog.com/

                 


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 juin 2013 00:11

                Aucune réforme ne se ferait si on écoutait les syndicats. Ils sont tous à battre le pavé dès qu’ il n’y a plus de sucre dans la machine à café mais quand on leur demande d’aller dans la réserve ou se trouve le sac de vingt-cinq kilos, ils arguent de leur position hiérarchique et des procédures à suivre pour se défausser et faire faire le boulot par d’autres. Pas étonnant qu’ils soient si peu représentatifs et désormais inaudibles.


                Franchement, les syndicalistes de la fonction publique ne sont plus que des genres de gardes suisses qui s’imaginent être de vaillants combattants de la liberté, alors qu’ils ne sont que ridicules avec leurs autocollants CGT collés à la va-vite et leurs ballons agités sur le rythme du « tous ensemble tous ensemble ouais, ouais. ». 

                Même la Gay Pride est plus attractive ! 

                Leur rôle, qui aurait dû être celui de garant du système et du progrès social, n’est plus que celui d’amuseur public qui ne se montre et s’agite qu’au moment des élections professionnelles. C’est fou le nombre de grèves et de manifs organisées les semaines juste avant. La garde de leur mandat électif est leur seul moto, il est inutile espérer les voir en dehors de ces périodes.

                La classe ouvrière se porterait mieux si elle virait ceux qui sont devenus des parasites incapables, inaptes à représenter leurs électeurs et à proposer de vraies solutions, pas des copié-collé du programme du PCF de 1972.

                • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 juin 2013 00:33

                  Une réforme du système de retraite est totalement envisageable si les efforts sont équilibrés et bien répartis.


                  - Allonger la durée de cotisation ? 

                  Rocard a vendu la mèche il y a un moment. Le système était calibré pour que les retraités ne bénéficient de leurs retraites que peu de temps avant de mourir. Pour un système accordant plus de temps de vie, il fallait de toute façon allonger ou augmenter les cotisations. Le choix fait fut celui du crédit. Politiquement imbattable à l’époque, mais qui nous a jeté au bord du gouffre aujourd’hui.

                  Soyons francs et lucides. Les 60 ans, ce sera réservé à ceux qui auront commencé à bosser très jeunes. Les apprentis, pas les doctorants.

                  La durée de vie s’allonge, il serait idiot d’être mis au rebut quand on peut encore donner de soi-même.

                  La durée de vie en bonne santé recule ? Vrai, mais c’est surtout à cause du tabac et de l’alcoolisme féminin, qui est en train d’exploser en ce moment. Les midinettes des années 70 qui s’affichaient cigarette au bec pour s’affranchir de la société de papa découvrent les joies du cancer du poumon. Forcément, ça plombe les chiffres.

                  Supprimez donc la sèche et la canette, vous vous porterez mieux déjà.

                  - Calculer la retraite des fonctionnaires sur 10 ans et non plus 6 mois ? Je suis archi pour !

                  Enfin une mesure de justice sociale ! Il n’y a aucune raison de résumer une carrière sur 6 mois quand le reste de la population trime sur 25 ans !

                  Vous arguez de vos traitements plus faibles ? L’inclusion de primes jusque là écartées rétablira un peu l’équilibre. Mais la population ne supporte plus ce traitement de faveur totalement injustifié tout comme elle supporte de moins en moins les grèves sauvages de « solidarité » à chaque fois qu’un controleur SNCF est incapable de coller une baffe à un morpion de 14 ans arrogant et acnéique qui lui a gueulé d’aller niquer sa mère.

                  Si les syndicats avaient une once d’intelligence, ils se battraient pour compléter le système et le rendre plus juste encore en imposant le critère de la pénibilité du travail. C’est cela le plus important selon moi.

                  Une carrière passée le cul devant un clavier et une autre le marteau-piqueur en mains, ce ne sont pas les mêmes choses. Les dégâts ne sont pas les mêmes et le calcul des trimestres devrait en tenir compte.

                  Mais comme les syndicats ont d’ors et déjà décrété qu’ils ne fallait rien changer, il ne faut pas s’attendre à un miracle.

                  • Roubachoff 6 juin 2013 02:38

                    La stratégie du pouvoir, c’est de dresser les dominés les uns contre les autres. La particularité des cons, c’est de se précipiter tête la première dans le piège.

                    Nous en avons une belle illustration ci-dessus.


                    • BreizhouMix BreizhouMix 6 juin 2013 11:13

                      Ouai... est tu propose quoi alors ?



                    • chmoll chmoll 6 juin 2013 08:43

                      la constitution d’un groupe d’expert pour lui remettre un rapport sur les mesures et réformes à entreprendre a un prix fou
                      quadruple zayrault a quoi sert ton ministre et toute sa troupe ? ...a un prix fou


                      • viva 6 juin 2013 11:13

                        Les individus qui nous dominent font ce qu’ils veulent, ils ont tout pouvoir, bien sur il vont faire semblant d’être plus modéré que le rapport , en réalité ils ont déjà pris leur décision. Pour eux il convient de faire un petit peu semblant d’être à l’écoute ....


                        • spartacus spartacus 6 juin 2013 12:41

                          Le premier scandale entre tous et l’injustice suprême est curieusement « oublié ».....


                          C’est le cumul de pensions spéciales pour les retraités du public.

                          L’état est le seul employeur qui donne plusieurs retraites à taux plein a ses obligés, principalement ses élus.

                          Un type comme Ayrault recevra au minimum 7 retraites au maximum :

                          -2 800 euros par mois au titre d’ancien maire de Saint-Herblain et de Nantes.

                          -2500 euros. Comme ancien président du district de l’agglomération Nantaise puis de la communauté urbaine Nantes Métropole.

                          -1500 euros. Comme ancien président de la société d’économie mixte la SAMOA.

                          - 1500€ Comme ancien conseiller général.

                          -6 700€ euros par mois. Comme retraite d’ancien député.

                          -3 000€ Comme ancien président de groupe.

                          -2000 €euros. Comme ancien prof d’Allemand, (carrière factice et fictive)


                          Bref Hollande et Ayrault sont les champions du monde de cumuls de pensions de retraites qui affichent tous de grandes, spécifiques et dispendieuses générosités.

                          Vous imaginiez qu’ils remettent en cause ce privilège pris sur le bien commun  ?


                          En omettant le cumul de régimes spéciaux dans son rapport, cette commission est déjà lamentablement discréditée


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 juin 2013 16:30

                            88 régimes spéciaux... la réforme sytémique n’est pas pour demain, en attendant on pourrait facilement donner un plafond maximal de cumul des ertraites pour éviter certains abus...

                             

                            http://jmpelletier52.over-blog.com/

                             


                          • bakerstreet bakerstreet 6 juin 2013 17:14

                            Dans ce genre de débat, les gens ont le courage de trancher dans les intérets des autres, pourvu qu’eux ne soient pas concernés. 

                            Si l’on veut évoquer la justice, la première chose à faire serait de plafonner les retraites.
                            Tout comme les assedic, la france a la particularité et la pudeur d’exclure les plus fortunés des débats. ....Qui regardent les chiens se battre entre eux, du haut de leurs balcons.

                            • Proudhon Proudhon 6 juin 2013 18:25

                              C’est marrant on retrouve toujours les mêmes Haddok et pseudo-Spartakus qui s’offusquent sur les régimes spéciaux mais ne disent rien sur l’exemple que je citais sur un autre article avec ce retraité qui avait 50 000 euros de retraite par an et qui de plus travaillait et déclarait 24 000 euros.

                              On les ne entends pas là les guignols sur ceux-là qui bouffent les fonds de retraite avec des retraites mirobolantes. Ce sont d’ailleurs les mêmes sirs qui bouffaient l’argent des entreprises sur le dos des ouvriers avec des salaires mirobolants.

                              Les cadres supérieurs. Un véritable fléau.
                              Fainéants, incompétents, suffisants, incultes. De véritables parasites de la société.


                              • Facochon Facochon 9 juin 2013 23:46

                                Très cher Proudhon, pour vous expliquer un peu comme un cadre de supérieur est à ce point un vil parasite.
                                A toute fins utiles un retraité du privé qui a une retraite de 50000 Euros a du cotiser en un an plus que vous ne cotiserez jamais dans toute votre vie de cafard. Un cadre supérieur n’est qu’un prolétaire, il est salarié pour le compte de grandes entreprises (il ne possède pas les moyens de production) Lorsqu’on ose se prévaloir de Proudhon on commence par distinguer les classes sociales qui constituent notre société. Mais surtout vous devriez vous contentez d’intervenir sur des sujets que vous maitrisez. Le calcul des retraites n’est pas votre fort, et le fonctionnement de l’entreprise encore moins.
                                Commencez par lire Proudhon, Bakounine, Kropotkine, Marx et vous pourrez nous soumettre des arguments plus construits,....pffff  !! l’Anarchie non-structurée c’est de la daube pour Cafards de placards.
                                 petit naufragé de l’invisible au crépuscule de l’intelligence oubliée...


                              • Proudhon Proudhon 6 juin 2013 18:32

                                Quand à savoir qui paie. Et bien ce sont toujours les mêmes, les pauvres gens.
                                Si je prends l’exemple de ma mère veuve qui touche une pension de réversion de 764 euros par mois et environ 500 euros tous les trois mois de retraite complémentaire et à qui j’ai appris l’autre fois qu’elle payait plus de 400 euros par ans de csg - crds. Elle croyait que c’était ceux qui gagnaient de bonnes retraites qui payaient la csg et le crds.

                                Ce sont toujours les mêmes qui paient !


                                • noisette83 9 juin 2013 11:55

                                  mais quand est-ce que le gouvernement va annoncer comme première mesure la taxation des revenus financiers pour financer les retraites ?????????
                                  snif, je dois encore rêver .... on se tire une balle dans le pied ....


                                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 juin 2013 12:20

                                    oui à force de « rater » des réformes de guache, le gouvernement ne seduit pas la droite et perd sur sa gauche....




                                  • Facochon Facochon 9 juin 2013 23:37

                                    Vous avez réellement cru que le PS aux manettes ferait une politique à gauche ? vraiment ? vous ne seriez pas un petit lapin de 3 semaines par hasard ? ou vous êtes nés hier ? ou vous n’’avez pas de mémoire ? la Mitterandie ça vous dit quelque chose ? ça existe encore des gens comme vous au PS ?
                                    Parce que si tel est le cas il faudra les empailler pour faire un musée à la gloire de Candide  ! 


                                  • jjwaDal jjwaDal 10 juin 2013 10:25

                                    Quel monde de shaddocks !...
                                      Partout autour de moi soit des jeunes partis pour des études longues, soit des jeunes qui galèrent de petit boulot en petit boulot dans un début de carrière troué comme du gruyère. Tous auront des trous dans leur carrière professionnelle et donc pour un bon nombre les 41,5 annuités (a fortiori les 44) seront inaccessibles.
                                      Maintenir des seniors durablement dans l’emploi est largement un voeu pieux ( il crève les yeux que les maladies professionnelles et privées décollent autour de 45 ans et donc tenir quasiment 20 ans de plus (au détriment d’un remplacement par de plus jeunes) une impasse.
                                    Le monde réel de l’entreprise se tamponne que les seniors aient besoin de travailler jusqu’à 65 ans, passé 45 ans c’est déjà bien plus dur de se trouver un job.
                                      Par ailleurs personne ne regarde dans les deux directions qui résoudraient ce problème et quelques autres, à savoir les mécanismes qui ont endettés les Etats (l’obligation d’emprunter sur les marchés financiers, la privatisation complète de la création monétaire, d’une part, et le transfert important des gains de productivité (depuis 1980) pour rémunérer plutôt le capital que le travail. Il y a quasi consensus pour dire que revenir à la proportion des salaires dans le PIB du début des années 80 redonnerait environ 150 milliards d’euros de salaire en plus par an.
                                      Donc, c’est bien le verrouillage de ces deux anomalies par une caste (via traités européens, l’europe contre les peuples trouvant son apothéose ici) qui nous oblige à regarder du côté de solutions bancales qui vont enfoncer nos âgés dans la pauvreté.
                                      On commencera sa vie fauché, on se fera traire pendant plus de 40 ans et on finira fauché, quel programme...
                                      Le silence assourdissant des grands médias sur les causes profondes de l’endettement des Etats et de l’appauvrissement des citoyens est remarquable de complicité. S’acharner sur des détails concernant des gens dont l’essentiel des revenus est tiré de leur travail, c’est choisir de ne pas voir les deux pistes mentionnés plus haut.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès