• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’École de papa revisitée

L’École de papa revisitée

J'ai critiqué Macron, les Financiers et les médias qui l'on fait élire, mais quand cet homme prend il me semble une bonne initiative, il faut avoir l'honnêteté de la saluer.

Il a nommé à l'éducation nationale un homme qui s'y connaît et qui veut remettre sur les rails la train scolaire qui a déraillé il y a belle lurette, devenant une fabrique a crétins.

 

 

      Jean-Michel Blanquer.

Cet homme directeur général de l'ESSEC va tenter de refaire de l'école un lieu de réussite et un creuset de l'intégration, si ses actions suivent ses discours.

 

C'est un gage donné aux traditionalistes.

Conserver ce qui a fait ses preuves et l'alimenter par des nouvelles approches.

Revenir aux fondamentaux.

Le professeur est là pour transmettre son savoir, l'élève est là pour apprendre.

 

Les principales mesures sont pleines de bon sens.

 

Enseignement poussé du Français et des mathématiques

Nos enfants vont-ils enfin savoir lire, écrire et compter.

 

Préparer une autonomie plus grande des établissements

Pouvant aller jusqu 'au recrutement des professeurs, avec cependant une obligation de volume horaire garanti en Français et mathématiques

 

Retour enfin du latin et du grec.

Un enseignement tellement enrichissant, ceux qui ont eu la chance de le recevoir peuvent en témoigner.

 

Retour de l'enseignement bilingue langue Européenne

Adieu enfin aux excentricités de Najat Vallaud Belkacem, et ses langues des pays d'immigration.

 

Éducation musicale

La musique doit être la seconde langue obligatoire qu'il faut apprendre.

Ouvrir l'oreille à des répertoires nouveaux, fêter la rentrée scolaire par un orchestre symphonique accueillant les élèves, développer les chorales scolaires, par le vivre et faire ensemble, quel beau projet.

 

 

Devoirs faits à l'école.

Très bonne initiative pour conserver l'égalité des chances, ceux qui vivent dans un milieu défavorisé et où il est difficile de faire ses devoirs pour diverses raisons seront moins pénalisés.

 

Cours de soutien gratuits.

Toujours dans ce souci d'égalité des chances.

 

Lectures à voix haute en classe

et aussi à la maison quand cela est possible.

Essayer d'apprendre à bien prononcer à haute et intelligible voix, ne plus marmonner ni ânonner. Apprendre les labiales, les dentales les sifflantes, les gutturales, les nasales.

Réciter des fables de Lafontaine, très bon exercice.

 

Redoublement

Un élève qui est largué pour diverses raisons, mieux vaut le faire redoubler et l'aider dans ses points faibles pour que le redoublement soit positif.

 

Enseignement professionnel tiré vers l'excellence.

Redonner ses lettres de noblesse à l'enseignement professionnel.

Ne plus considérer cet enseignement comme la voie de garage des ratés de l'enseignement traditionnel.

 

Réduction des vacances d'été et semaine de 4 jours.

Un meilleur équilibre des temps de travail.

 

Tout cela me semble parfait.

Mais il faut quand même s'interroger sur certains points délicats qui vont demander une attention particulière.

 

Points importants non abordés

 

La discipline, l'absentéisme, la violence entre élèves et celle envers les professeurs. Refaire que l'école redevienne un sanctuaire ?

 

Qu'y a-t-il de prévu pour les quartiers difficiles, objectif primordial.

Quartiers où il a des problèmes spécifiques pour lesquels l'effort doit être nettement plus important, car de la réussite de ces élèves dépend l'intégration et la réussite du vivre ensembleL'enjeu est immense.

Moyens financiers, moyens humains et matériels, volonté et formation spécifique du corps enseignant, beaucoup de paramètres qui vont décider de la réussite de ce projet vital pour l'avenir du pays. Trop de générations ont déjà été sacrifiées.

Donner un blanc seing non, mais cette nomination et le projet présenté sont de bonne augure.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 10 juin 11:29

    Très bien. Si l’on revient à l’école traditionnelle qui a fait l’excellence de la France depuis 2 000 ans, nous ne pouvons qu’approuver. Il reste à voir maintenant s’il est sincère et si on va lui donner les moyens d’appliquer ses réformes. J’espère que ce n’est pas un clip de campagne pour le vote des législatives. 


    • moderatus moderatus 10 juin 11:46

      @La mouche du coche

      Je pense que le bonhomme sait faire , le pourra-t-il, le voudra-t-il, ?

      est ce de la com ?

      wait and see


    • Sergio Sergio 10 juin 12:53

      @moderatus


      En tous les cas, c’est un art de ne pas tirer sur le pianiste, je dois vous le reconnaître. J’ai la certitude qu’il se retrouvera comme beaucoup d’autres, bien seul face à sa tâche.

    • Alren Alren 10 juin 18:23

      @La mouche du coche

      Si l’on revient à l’école traditionnelle qui a fait l’excellence de la France depuis 2 000 ans

      La France n’existait pas il y a 2000 ans figurez-vous ! C’était une zone de tribus nommée Gaule.
      Vous savez ? Vercingétorix, habillé en Mérovingien sur les dessins-tableau de l’époque Jules Ferry ! Histoire pour ignares ...

      Et ne croyez pas que les Allemands considéraient dans les années 1890, l’école française comme supérieure à la leur. Cette reconnaissance d’une « excellence française » est une légende française.

      Macron, le MEDEF et l’UE ne veulent pas améliorer l’école publique. Et c’est pourquoi il n’y aura pas de moyens supplémentaires pour dédoubler les CP et CE1 dans les zones en difficulté sociale.

      Évidemment, les merdias ne viendront pas filmer les classes sans remplaçants mais ces classes où il y aura deux maîtresses dans la classe de 26, car il n’y aura pas, du fait de la hausse des effectifs, assez de locaux scolaires disponibles pour faire des classes de 12-14 CP ou CE1.

      C’est bien gentil de vouloir redresser le niveau général et les exigences de compétences et de savoir.
      Mais le résultat c’est qu’il y aura davantage d’élèves en difficulté, élèves que faute de matériel pédagogique et de professeurs surnuméraires, on ne pourra pas « rattraper ».

      Ils seront alors contraints à un redoublement non-aménagé qui amputera encore plus un budget EN qui, pour cause d’austérité, ne devra pas augmenter.

      Pourra-t-on tripler une classe comme autrefois ?


    • moderatus moderatus 10 juin 18:55

      @Sergio

      Bonsoir Sergio,

      Ce n’est pas de l’art c’est de l’honnêteté,

      J’ai’ été un de ceux qui ont écrit le plus d’articles contre Macron, Mais si dans la montagne de choses contestables, il y a un élément positif, il faut le reconnaître.

      Le programme de ce ministre me parait aller dans le bon sens , nous jugerons sur pièces , mais l’objectif est bon.

      L’avenir de nos enfants et petits enfants est en jeu, on ne peut pas faire d’idéologie.


    • moderatus moderatus 10 juin 19:15

      @Alren

      Si on ne fait rien c’est sur que nous continuerons à avoir des fabriques à crétins.

      Revenir aux fondamentaux est une voie primordiale , que les élèves en rentrant en 6ème sachent lire écrire et compter , c’est le minimum.

      Ensuite chacun choisira sa voie suivant ses possibilités ;

      Faire de tous des faux bacheliers ne sert à rien, il y a des filières techniques et professionnelles qui doivent redevenir des filières d’excellence


    • clostra 10 juin 20:02

      @moderatus
      il est vrai que l’éducation nationale, les universités françaises fabriquent tellement de crétins qu’on nous pique nos chercheurs, on a quelques beaux spécimens, des fleurons aéronautiques, génétiques et j’en passe

      ASSEZ de ces crétins de français !

      Bon on en était où ?

      les langues pour les binationaux, quel crétin voudrait qu’ils n’en parla qu’une surtout si on leur demande de choisir leur nationalité ... quid des immigrés, enfants d’immigrés rêvant du pays que leurs parents ont quittés la mort dans l’âme ... quid de ces langues vivantes qui s’échangent entre elles (l’arabe féconde et a fécondé la langue française presque autant que l’anglais et l’italien) ?

      et puis, on le sait : la somme des connaissances demandés en fin de cycle scolaire peut être acquise en quelques années ... alors beaucoup se passe ailleurs. Ecourter les vacances ? la vraie raison c’est quoi ? c’est qu’il n’y a plus personne pour leur enseigner la vraie vie, qu’on pourrait mobiliser ces fameux agriculteurs qui dépérissent pour des séjours à la ferme, par exemple.

      Le redoublement : manque d’imagination ! mieux vaut encore créer des modules ce qui se fait au Canada je crois.

      Oui, c’est vrai, la France est un pays de crétins. Trouvez-les !


    • non667 10 juin 21:09

      @moderatus
      wait and see

      c’est tout vu :il ne fera pas la rentrée 2018 !
      le crijf et les syndicats pourris de l’e.n. vont y mettre bon ordre !


    • moderatus moderatus 10 juin 21:28

      @Mona

      Je l’ignore, je ne regard que le programme, Il me parait cohérent

      Est-ce que l’action suivra la réflexion, je n’en sais rien,

      A voir


    • moderatus moderatus 10 juin 21:40

      @clostra

      Bonsoir ,

      désolé mais vous faites un salmigondis indigeste de questions éparses .
      Je veux bien dialoguer avec vous si c’est votre souhait, mais sur des questions précises, là j’avoue je sature, la réponse est impossible puisque les questions trop confuses.

      0 votre disposition pour échanger.


    • clostra 11 juin 00:39

      @moderatus

      redoublement :
      je reprends un point calmement (parce que le sujet m’énerve) : le redoublement par exemple : quelle meilleure intégration, élément d’identité, d’appartenance que d’évoluer dans sa classe d’âge ? (NB on fait parfois redoubler des surdoués)

      langue :
      bien sûr, le latin, le grec, langues anciennes qui irriguent le français, dont la connaissance permet d’intégrer un passé, une histoire, un mouvement mais ce ne sont pas les seules, bien que l’anglais uniformise l’humanité dans une sorte d’espéranto bien utile au demeurant, mais pour nous français francophone d’autres histoires se jouent avec d’autres langues, bientôt également africaines grâce aux bilingues de la francophonie.

      les vacances :
      la vraie vie, celle de prendre soin de soi, des autres, de son autonomie alimentaire, de la perception de la nature, de ses cycles, du temps qui passe, du désoeuvrement parfois, du repos, de l’ennui, de sa famille, grand-parents, cousins, cousines, d’autres façons de vivre etc les vacances c’est primordial (nous ne sommes pas plus crétins d’avoir eu 3 mois de vacances ! et d’apprendre chaque année pour la rentrée ces inoxydables poésies sur les vendanges) tout en bénéficiant du jeudi complet, oui on allait en classe le samedi matin, ce qui pose maintenant un problème pour les WE chez papa ou maman. Doit-on pour autant amputer les grandes vacances dont la particularité est d’être en été propice à la vie dehors ? après ce sont des calculs apothicaires 15 jours par-ci 15 jours par là ...

      etc

      le vrai problème, ce n’est pas le contenu, ni la taille du contenu (« mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine ») à la fin de ses études (qui parfois signe l’abandon de la lecture, de l’écriture, du calcul ...), mais bien la pédagogie, la bienveillance. Je ne connais aucun enfant qui n’ait envie de rien faire ... alors aidons-le à faire ce qu’il a envie de faire !

      Par contre oui bravo pour la musique, les chorales, les orchestres, les must du faire du beau ensemble !


    • moderatus moderatus 11 juin 08:49

      @clostra

      Bonjour, je vois que vous avez bien étudié le sujet et vu certains points faibles ou négatifs.
      Exact on fait parfois redoubler des surdoués où les fait sauter des classes ce qui n’est pas mieux,j’ai le cas dans la famille.

      Je crois ,mais vous me donnez votre avis que l’idéal serait de faire des classes suivant le niveau,

      Au même âge , certains n’ont pas la même maturité ni le même rythme. Je crois que cela se pratique dans certains pays , et donne de bons résultats.

      Quand au Latin j’en ai fait plusieurs années , c’est une source de connaissances immenseet sa pratique une école de rigueur.

      mais pour vous qui êtes je crois dans le milieu associatif, Faire de la musique, participer à des chorales, quel merveilleux apprentissage du vivre ensemble.

       Quand à la finalité de tout cela

      John LENNON a eu une réflexion superbe

      A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.

    • Jean 11 juin 18:13

      @La mouche du coche, ha l’école d’il y a 2000 ans ! ça devait être quelque chose  smiley


    • clostra 12 juin 00:17

      @moderatus
      au contraire, plutôt que de faire des classes de niveau (j’ai employé le terme de « classe d’âge »), faisons plutôt des modules en maintenant les enfants du même âge dans la même classe, les modules pouvant être validés un an avant, un an après ou l’année en cours (ces modules étant bien sûr liés à une acquisition nécessaire pour entreprendre le module de niveau supérieur). Il me semble que c’est ce que pratique le Canada au moins pour le collège (?)

      John Lennon m’avait sans doute précédé quand à l’issue d’un DEA le responsable m’a demandé ce que j’attendais (nous parlions d’emploi), je lui ai répondu « le bonheur » (non il n’avait pas l’air très heureux, mais franchement ce n’était pas mon problème, c’est surtout qu’il a manqué tomber de sa chaise)


    • moderatus moderatus 12 juin 09:17

      @clostra

      Bonjour,

      je ne suis pas contre votre solution, ce qu’il faut c’est rompre l’immobilisme actuel mettre en place votre idée , la mienne ou une autre, mais faire une évaluation rapide.


    • njama njama 10 juin 12:59

      @ moderatus
      Adieu enfin aux excentricités de Najat Vallaud Belkacem, et ses langues des pays d’immigration.

      Je me permets de vous rectifier, ce dont vous parlez n’ a jamais fait partie des programmes scolaires de l’Éducation nationale. C’est l’argument souvent avancé par ceux qui pensent que la France va être arabisée...

      Dans les écoles, il n’y a pas de postes dédiés pour des professeurs certifiés en langues étrangères, et donc c’est une idée sans lien avec l’Éducation nationale un peu comme les activités « périscolaires » (facultatives) n’en font pas partie, même si celles-ci se déroulent dans des écoles.

      Concernant ces enseignements de langues des pays d’immigration pour reprendre votre expression il s’agit d’un enseignement facultatif, optionnel, dans le cadre de l’ELCO, c. à d., les enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO) concernent neuf pays : l’Algérie, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, le Maroc, le Portugal, la Serbie, la Tunisie et la Turquie. Ils sont mis en œuvre sur la base d’accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne du 25 juillet 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants.

      à raison d’une 1h 30 à 3 h par semaine. Ils sont pour la plupart organisés après la classe, le mercredi et à titre exceptionnel, le samedi.

      Dans le second degré, les cours sont organisés en collège et lycée professionnel. Les cours sont donnés par des enseignants originaires des pays concernés qui sont mis à disposition par leurs gouvernements respectifs ou recrutés localement par les autorités consulaires.

      http://eduscol.education.fr/cid52131/enseignements-de-langue-et-de-culture-d-origine-elco.html


      • Alren Alren 10 juin 18:28

        @njama

        J’ai connu une époque où il y avait suffisamment d’élèves d’origine cambodgienne pour que soient organisés dans les locaux scolaires, mais le soir bien après la classe, des enseignements sur la langue et la culture du Cambodge, sans que cela pose à la mairie ou aux enseignants le moindre problème.


      • moderatus moderatus 10 juin 19:03

        @njama

        Toujours votre communautarisme qui vous démange, les directives Européennes je m’assoie dessus , ce qui m’intéresse c’est l’ avenir de mes enfants et petits enfants, et pas des considérations politiques.

        Apprendre l’Arabe, le croate , le serbe aucun avantage.

        Que ces immigrés apprennent le Français à l’école c’est cela l’important , leur langue maternelle ils l’apprendront à la maison avec leurs parent, et je vous parle d’expérience.

        Si on prononce le mot immigration ou Islam, vous avez une réaction épidermique qui vous empêche de réfléchir sainement.

        Corrigez cela car vous êtes un obstacle au vivre ensemble.


      • Cadoudal Cadoudal 10 juin 19:17

        @njama
        Dans la bonne vieille ville de Vannes, ça pullule les profs mis à disposition par les puissances occupantes.

        J’aime bien le terme « mis a disposition », ça pourrait faire penser que les puissances occupantes font un geste de fraternité envers les indigènes en leur permettant d’accéder aux richesses culturelles de leurs futur maitres...

        Que nenni, de tout temps les vaincus ont du supporter les couts d’entretien des forces d’occupation, ça n’a pas changé, comme en 40 les Vannetais se doivent de loger, nourrir, salarier, fournir en chair fraiche les représentant des forces du bien, hier le troisième Reich, aujourd’hui l"empire Ottoman..

        Autre constante historique, la présence des homosexuels à la tète des collaborateurs, http://www.letelegramme.fr/local/morbihan/vannes-auray/vannes/lycee-saint-paul-la-turquie-a-l-honneur-31-01-2011-1192307.php,&nbsp ; l’histoire n’est qu’un éternel recommencement et c’est toujours plaisant de le constater en tant que témoin direct, même à l’échelle d’une petite ville comme Vannes...




      • moderatus moderatus 10 juin 19:23

        @Alren

        Désolé mais je ne suis pas du tout d’acord avec vous.

        On n’est pas dans le creuset de l’école Française, pour apprendre le cambodgien .

        On est là pour apprendre le Français, l’histoire et la culture Française et s’intégrer à ce pays d’accueil .

        Le cambodgien et ses traditions, les parents sont là pour les transmettre.
        Mettre les doigts dans ce système c’est le multiculturalisme et le communautarisme qui divise la population, on voit bien en Europe, Allemagne , Angleterre et, chez nous et ailleurs ,les dégâts que cela provoque.


      • Jelena Jelena 10 juin 19:29

        @moderatus >> Apprendre (...), le croate , le serbe aucun avantage.
         
        Il n’y a pas lieu d’apprendre les deux, vu que c’est la même langue. smiley


      •  C BARRATIER C BARRATIER 10 juin 21:14

        @moderatus
        moi je sui d’accord avec njama


      • Cadoudal Cadoudal 10 juin 21:22

        @C BARRATIER
        « moi je sui d’accord avec njama »

        Vu ton affligeant CV, qui pouvait se douter du contraire, toute une vie à téter le Mammouth, j’ose à peine imaginer quels réseaux collaborationnistes tu fréquentes...

        Je te confierais pas ma fille 5 minutes...


      • moderatus moderatus 10 juin 21:33

        @Jelena

        merci du renseignement, mais j’aimerai avoir votre avis

        pensez vous qu"il est utile d’apprendre au immigrés leur langue maternelle ?

        Ne pensez vous pas que la priorité est de leur apprendre le Français afin de pouvoir s’intégrer ?


      • moderatus moderatus 10 juin 22:01

        @C BARRATIER

        Bonsoir,

        D’accord OK mais sur quoi s’il vous plait ?
        j’aimerai le savoir


      • Ouam Ouam 11 juin 02:19

        @C BARRATIER

        Allez vivre en croatie alors, emmenez njama avec vous.
         
        Njama qui fera peut etre un petit détour vers le quatar ou l’arabie sahoudite pour s’y fixer définitivement.
         
        Merci d’y etre passé nous rendre visite, nous vous souhaitons un bon & agréable voyage.


      • Ouam Ouam 11 juin 02:33

        @moderatus
        salut modératus
         
        Comme d’ab merci pour tes articles
        Ne le dis pas assez ainsi qu’aux autres rédacteurs d’a vox qui oeuvrent pour le bien commun smiley
         
        pour ceci...
        « D’accord OK mais sur quoi s’il vous plait ?
        j’aimerai le savoir
         »
        La c’est plus de la dévotion, tu frise l’abnégation  smiley smiley
         
        ps : ce matin, ca va etre la sortie des cannes à peche
         
        ps2 : sur l’article
         pfffff je doute (hélas) qu’il puisse faire ce qu’il dit, puis si il est sincère, il va se faire virer par le panier de crabes qui à tout interet que le boxon continue, je m’étendrai pas, j’suis sur que tu a compris


      • Jelena Jelena 11 juin 08:21

        @moderatus : La majorité des serbes vivants en France, sont venus dans les années 60. A l’époque le français était la première langue étrangère en Serbie, ce qui fait de Gaulle favorisait cette immigration par rapport aux autres.

        Quand aux croates, ils sont pour ainsi dire invisibles en France. Quand un croate faisait ses valises, c’était direction Germany...

        Toujours est-il qu’aujourd’hui 98% des migrants en provenance des Balkans sont des albanais... Ce qui fait que je ne vois pas pourquoi Serbie-Croatie figurent sur cette liste.


      • moderatus moderatus 11 juin 08:28

        @Ouam

        Bonjour Ouam,

        La c’est plus de la dévotion, tu frise l’abnégation

        Tu as raison, mais je pose les questions alors que je crois connaitre les réponses , mais j’aime bien qu’ils les énoncent clairement.
        m^me J’ai lu des articles sur Blanquer, et bien regardé son programme, même si on est contre Macron 100% il faut avoir l’honnêteté de reconnaitre que son programme pour moi va dans le bon sens, à part les réserves que j’ai prises sur les quartiers difficile sur lesquels je n’ai rien trouvé comme effort.

        Aura-t-on le courage de le laisser faire, aura-t-il celui de l’imposer, j’ai des doutes moi aussi,
        mais on aura vite la réponse.

        Mais c’est certain que ça ne va pas dans le sens du multiculturalisme voulu par Macron et dont on a pu apprécier les résultats en Angleterre et en Allemagne.


      • njama njama 11 juin 12:28

        @moderatus

        toujours aussi peu de rigueur intellectuelle dans vos articles et commentaires.
        Les cours de langues ELCO c’est hors horaires scolaires et sont facultatifs, comme les activités péri-scolaires. De plus cela ne concerne que très peu d’écoles en France. Vous laissez accroire à une généralité pour quelques cas sans lien avec « l’Éducation nationale », vous trompez vos lecteurs. 

        pensez vous qu’il est utile d’apprendre aux immigrés leur langue maternelle ?

        pensez-vous qu’il est utile d’apprendre aux souchiens leur langue maternelle ? smiley
        L’apprentissage d’une langue ce n’est pas que l’oral, encore que oraliser correctement en fasse partie ... l’oral et l’écrit se rejoigne, vous devez bien savoir puisque vous faites la promo de langues mortes à déclinaisons ... Notez que l’allemand a quasiment les mêmes règles grammaticales que le latin, étudiez l’un ou l’autre, au niveau de l’exercice intellectuel cela revient au même à ceci près que la latin ne sert plus à personne et n’est parlé qu’au Vatican.

        @Ouam
        Njama qui fera peut etre un petit détour vers le quatar ou l’arabie sahoudite pour s’y fixer définitivement.

        Décidément vous avez des problèmes de perception ! vous m’auriez dit Syrie, Liban, Palestine ... mais pour vous tout cela est peut-être du pareil au même


      • njama njama 11 juin 13:29

        @Cadoudal
        merci pour les liens
        donc 85.000 élèves sont inscrits dans un ELCO, soit 1,25 % des 6 808 900 élèves du premier degré (source education.gouv.fr 2016)


      • njama njama 11 juin 13:35

        les ELCO seront remplacés par les EILE (Enseignements Internationaux de Langues Etrangères) facultatifs ...

        Il s’agit d’un enseignement de 1h30 à partir du CE1 en plus des 24h de cours (contre 1h30 à 3h aujourd’hui). Les exigences seront renforcées dans le recrutement des enseignants (+ obligation de maîtriser le français) et dans le contenu des enseignements. L’enseignant est inspecté.

        http://lea.nathan.fr/actualite/breves-agenda/rentree-2016-apprentissages-des-langues-vivantes




      • Ouam Ouam 11 juin 14:59

        @njama
        "Décidément vous avez des problèmes de perception ! vous m’auriez dit Syrie, Liban, Palestine ... mais pour vous tout cela est peut-être du pareil au même« 
         
        Bonjour,
         
        nonon, vous ne m’emmenerez pas sur ce terrain, vous connaissez d’ailleurs parfaitement mes condamnations sans réserves sur ces différents plans.
        Vous avez oublié l’irak dans votre liste, et de mon coté j’ai oublié la république islamique d’iran dans ma rearque précédente.
         
        Ayant je pense suffisemment lu, savoir de quoi je VOUS parle exactement en ayant cité précisément ces pays, et pas les autres de votre liste qui sonts euxs les victimes pour différentes raisons qui sonts hs dans l’article, mais on en reparlera à l’occasion dans lza bonne section.

        J’appelle un chat un chat, je ne défends jamais l’inexcusable d’acun bord quelqu’il soit par pure idéologie ou par dogme, car c’est une prison,ne puis y souscrire aimant trop la liberté.
         
        Relisez les commentaires de mona qui fonts tres plaisir à lire (sur le sujet) ou j’adhere completement.
         
        ps juste pour vous : une langue d’un pays, sa formulation, son écrit, sa syntaxe etc....
        refletent le mode de pensée du peuple qui la pratique.

        Ce qui vous explique ma position tranchée sur ce point précis, qui est à l’opoosé du votre (et des colonisateurs), cad ceux que ma grand mere appellais les »collabos" de son époque,
        ou la langue (le francais) devais etre remplacé par le teuton.

        et si on désire pour de multiple raisons apprendre sa langue d’origine on le fait chez soi.
        Ce qui de plus enferme l’individu danns sa spécificité et empeche l’assimilation,
        le différence enrichit, mais lorsqu’elle est massive elle deviens excluante.
         
        Vous devriez revoir l’histoire de la tour de babel, ou tous les hommes dans cette folie ne se comprenaient plus.
        Parler la meme langue, c’est se comprendre, échanger, débattre, etc...
        bref....


      • njama njama 11 juin 15:14

        @Ouam

        A ce que je sache , je n’ai jamais dissimulé ma très grande empathie pour le pays du Cham 
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Bilad_el-Cham

        mais ce n’est pas les pays que vous citiez
        dsl j’oubliais la Jordanie, et surtout le territoire du Sandjak d’Alexandrette syrien insidieusement donné par la France mandataire à la Turquie


      • moderatus moderatus 11 juin 17:04

        @njama

        Je crois que Ouam a raison Vvous seriez plus heureux ailleurs qu"en France.

        Votre terme de souchien marque bien votre radicalité et votre mépris pour le peuple de France


      • moderatus moderatus 11 juin 18:10

        @njama

        On supprime enfin les ELCO, et j’espère ses dérivés

        Quelle absurdité immense d’enseigner les langues et cultures d’origine.
        Encourager le communautarisme, quelle ineptie.

        Quand on pense aux 25% d’élèves qui rentrent en 6ème sans maitriser la langue du pays d’accueil et ont des difficultés d’intégration énormes, qui vont les handicaper à vie, quel gâchis.

        Il faut apprendre la langue et la culture du pays qui vous reçoit.

        les parents sont là pour transmettre la langue maternelle et le part de culture nécessaire.

        j’espère que vous n’êtes pas un défenseur de cet écueil à l’intégration.


      • Cadoudal Cadoudal 12 juin 10:08

        @moderatus

        Souchien :

        « Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. »

        Vous n’êtes pas sans savoir, du moins je l’espère pour quelqu’un semblant se soucier de l’avenir de ses enfants, que l’Education Nationale est un vivier du PIR, nombreux y sont les militants de ce sympathique parti comme Njama.

        Je pense que vous seriez plus heureux ailleurs qu’en France mon cher Moderatus : Faites comme Fergus : « Bien qu’aucun élu officiel de la tribu n’ait signé le document, que la majorité de la tribu n’était pas d’accord » https://fr.wikipedia.org/wiki/Piste_des_Larmes


      • moderatus moderatus 12 juin 10:33

        @Cadoudal

        Ce n’est pa très agréable de se faire traiter de souchien, je ne me souviens plu de qui venait cette apostrophe intelligente.

        J’ai lu votre lien, j’espère qu’on ne promet pas aux souchiens le sort des Indiens d’Amérique.

        pour ma part je n’ai pas l’honneur d’être souchien, car petit fils d’immigré.

        Bonne journée à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès