Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’effarant amendement communautariste de la loi Macron

L’effarant amendement communautariste de la loi Macron

Les Etats-Unis se sont faits une spécialité des lois qui mélangent des chous et des carottes, comportant des faveurs pour acheter les votes des élus. Et voilà que la loi Macron, sensée accélérer la croissance, comporte une disposition qui permettrait aux DOM de choisir leurs jours fériés.

Ubu (communautaire) fait des lois…
 
Et après, on s’étonne que le livre de Houellebecq s’arrache ! Voici qu’un amendement socialiste permettrait aux Départements d’Outre-Mer de remplacer cinq jours fériés catholiques (le lundi de Pâques, le jeudi de l’Ascension, le lundi de Pentecôte, l’Assomption et la Toussaint) par d’autres jours, « tenant compte des spécificités culturelles, religieuses et historiques propres à chaque territoire  ». La fin du jeune du ramadan pourrait devenir férié à Mayotte, en remplacement d’un jour férié traditionnel. Cette idée n’est pas nouvelle puisqu’Eva Joly « avait proposé de rendre férié Yom Kippour et l’Aïdel-Kébir, les deux plus grandes fêtes juive et musulmane  », ce qu’appuie Dalil Boubakeur.
 
Cet amendement a été adopté dans un hémicycle « presque vide », en à peine plus de six minutes, ce qui en dit long sur l’inconséquence des présents qui devraient comprendre, surtout après les évènements du début d’année, qu’un tel sujet ne peut être traité à la légère, comme ils l’ont fait. Heureusement, ce texte peut encore être retoqué. Il est probable que le Sénat ne le vote pas et le Conseil Constitutionnel pourrait également s’y opposer. Même le ministre a jugé « le lien avec la croissance de l’emploi très indirect  ». Si cette révélation du Parisien crée un véritable scandale et que la grande majorité des Français s’y oppose, alors le gouvernement pourrait reculer et le retirer.
 
Un couteau dans le dos de la République

Ce texte pose deux problèmes majeurs, chacun suffisant pour s’y opposer avec force. D’abord, il remet en question l’unicité de la République. Ici, on nous propose de changer les jours fériés, mais le principe même de différencier nos lois et notre façon de vivre sur le territoire français en fonction des particularismes de nos territoires revient à déconstruire la République Française, effacée par les particularismes locaux. Si un tel projet était adopté, comment, demain, s’opposer à la demande d’une ville avec une très forte communauté musulmane qui souhaiterait également un réajustement du calendrier ? Et comment ne pas saisir qu’il serait aberrant de ne pas avoir le même calendrier sur notre territoire ?

Difficile de ne pas y voir une forme de haine anti-nationale, consciente ou pas, qui amène à déconstruire petit à petit ce qui fait pourtant notre identité à tous, le cadre de la principale communauté à laquelle nous appartenons tous. Bien sûr, la plupart de nos jours fériés sont d’origine religieuse, mais l’athé parfois laïcard que je suis reconnaît que notre beau pays a été la fille aînée de l’Eglise, que nos villes et villages en portent les traces, qui font partie de notre culture, de ce que nous sommes, et qu’il serait inconscient de vouloir l’effacer de certaines parties du pays. On ne choisit pas ces jours fériés comme une lessive, que l’on pourrait changer à son goût. Nos jours fériés font partie de notre identité.
 
Voilà pourquoi il est extrêmement important de s’opposer avec force à cet amendement communautariste et inconséquent : ce n’est pas un détail, c’est une attaque directe à ce qui fait la République Française et il faut envoyer le message au gouvernement qu’un tel projet est inacceptable.

Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • diogène diogène 24 février 2015 10:15

    Franchement, y a pas de quoi fouetter un chat.

    Pour vous, la « république » parait plus sacrée que la religion !

    • bourrico6 24 février 2015 11:18

      Pour vous, la « république » parait plus sacrée que la religion !

      Et comment !
      La religion n’a rien de sacré, je n’ai aucun respect pour ça, aucune considération, rien.


    • philouie 24 février 2015 11:20

      @bourrico6
      ce qu’on te demande, c’est de respecter les croyants.
      c’est ça la laïcité.


    • charlie charlie 24 février 2015 11:42

      Et nous, ce qu’on te demande, c’est de respecter les blasphémateurs.


    • philouie 24 février 2015 11:49

      @charlie
      ah j’oubliais.
      Charlie n’aime pas qu’on blasphème Charlie.


    • bourrico6 24 février 2015 11:56

      ce qu’on te demande, c’est de respecter les croyants.
      c’est ça la laïcité.

      Ben non, c’est pas ça la laïcité.
      La laïcité, c’est la garantie de neutralité de l’Etat, en clair, les les organismes publics n’ont pas à pratiquer de discrimination religieuse, et ça concerne tout l’espace public.

      Et quel respect les croyants ont-ils pour les mécréants ?
      Le respect se gagne, il ne se commande pas, et vos contes à dormir debout ne sont pas prêt de gagner le moindre respect de ma part.
      Et avec le forcing des religions qui veulent empiéter sur l’espace public, c’est mon mépris que les religions gagnent, et si elle continuent, on va passer du mépris poli, à la claque dans la gueule !


    • bourrico6 24 février 2015 12:04

      Charlie n’aime pas qu’on blasphème Charlie.

      Qu’est ce que ça vient faire la ?
      Charlie est un Dieu, une religion ?
      Tuer pour un oui ou pour un non, ici pour quelques dessins, certains trouvent ça normal, faut surtout pas provoquer ces pauvres gentils croyants, faut surtout pas les bousculer dans leur délirium.

      Arrêtes ton char Ben Hur !


    • philouie 24 février 2015 12:33

      @bourrico6
      Charlie est un Dieu, une religion ?

      ça y ressemble en effet.


    • philouie 24 février 2015 12:37

      @bourrico6
      pour rappel :
      article 1 - constituion
      La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

      loi de 1905 :
      Art. 1er – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

      Donc si tu veux être républicain, il faut respecter les croyances et permettre le libre exercice du culte.

      Maintenant tu dis :
      les organismes publics n’ont pas à pratiquer de discrimination religieuse,

      les jours fériés catho ne sont pas une discrimination religieuse ?


    • bourrico6 24 février 2015 12:44

      Donc si tu veux être républicain, il faut respecter les croyances et permettre le libre exercice du culte.

      Je respecte ce que je veux un point c’est tout, la république est une chose, moi c’en est une autre.
      Et comment croire que les gens puissent être 100% en accord avec une chose ? En dehors des religions bien sur.... smiley

      les jours fériés catho ne sont pas une discrimination religieuse ?

      Et rebelote... ça être tradition maintenant sidi bwana, et plus beaucoup de gens savoir d’ou jour fériés venir... eux juste heureux car pas aller bosser.

      Et les remplacer par ceux des autres religions c’est quoi ?
      Si tu veux être cohérent, c’est aucun jour férié !


    • fred.foyn Le p’tit Charles 24 février 2015 12:57

      @charlie...Feuilleton américain d’un soulard dégénéré..baiseur invétéré qui finit sous un métro.. !


    • charlie charlie 24 février 2015 13:15

      Merci philouie de faire de la pub à cette belle loi et à son article premier qui rappelle au sourds et malentendants que la France est une république, in-di-vi-sible, LAïQUE, démocratique (non, ce n’est pas un gros mot) qui assure l’égalité de tous les citoyens devant la loi, etc.

      Je ne me lasse pas de voir écrites et ré-écrites les valeurs fondamentales qui constituent notre pays. 


    • philouie 24 février 2015 13:29

      @charlie
      indivisible.
      Qu’est-ce que cela signifie ?
      est-ce que le club philatéliste qui regroupe les amateurs de timbre poste est contraire à la république ?
      Certainement, non.
      Que la république soit indivisible et qu’il y ait en son sein des communautés n’est nullement contradictoire.
      Ce qui n’est pas républcain, c’est qu’il y ait des traitements de faveurs, accordé aux uns et pas autres. c’est d’ailleurs la difficulté de l’octroi des subventions : donner aux uns sans donner aux autres.
      Sur cette question des jours fériés (sur laquelle je ne milite en rien), il y a simple interrogation de l’égalité républicaine et de la conformation de l’idéal à la réalité.
      Or sur ce point, il faut constater que la France n’est ni laïque, ni égalitaire.


    • charlie charlie 24 février 2015 13:44

      Apprends à ne pas confondre « communauté » et « communautarisme ».

      Apprends aussi à ne pas confondre les aides sociales et culturelles que décide la loi républicaine avec les « traitements de faveur ».

      Apprends enfin que les jours fériés sont issus d’une histoire et une culture catholique (ce n’est toujours pas un gros mot) et ne sont en aucun cas des fêtes religieuses au niveau de l’Etat.

      Oui, la France est laïque et égalitaire dans ses principes, ne t’en déplaise.


    • philouie 24 février 2015 13:52

      @charlie
      la France est laïque et égalitaire dans ses principes

      Pas dans les faits.


    • charlie charlie 24 février 2015 14:00

      C’est toi qui le dit : prouve-le et porte plainte, chez nous, il y a des lois pour cela.

      Sinon, heureux de voir que tu n’as rien à redire au reste de mon commentaire et que tu es d’accord avec moi sur l’essentiel.

    • pergolese 24 février 2015 15:39

      @philouie

      C’est pas le sens du texte...Cela signifie simplement que l’Etat (et lui seul) s’impose la neutralité et c’est tout..


    • philouie 24 février 2015 15:40

      @pergolese
       
      je ne comprends pas le sens de cette remarque.


    • pergolese 24 février 2015 15:48

      @philouie

      C’est clair pourtant...« respect » veut dire « neutralité »...Cela veut dire tout simplement que la liberté de conscience existe, la liberté des cultes aussi et que l’état n’a pas à s’aligner sur des normes religieuses et qu’il n’a pas à donner plus d’importance à l’une qu’à l’autre...E

      lles sont toutes égales de ce point de vue. Cela ne veut pas dire du tout que l’Etat admet que tous les discours se valent, que le discours de ron hubbard (le fondateur de la scientologie) vaut autant que le coran ou que Voltaire...

      Mais il y a aussi un aspect de la laicité qui est fondamental et qui est pourtant constamment laissé dans l’ombre. La laicité protège les mécréants, les agnostiques, les athéés et il permet à chacun de dire de manière claire et forte tout le mal qu’on pense des religions, qu’il s’agisse du judaisme, du christianisme (et ses multiples déclinaisons), de l’islamisme. De ce point de vue, c’est aussi le droit de hair.


    • philouie 24 février 2015 16:11

      @pergolese
      définition du mot respecter (d’après larousse) :

      • Traiter quelqu’un avec respect, déférence, avoir de la considération pour ses opinions : Je respecte vos convictions.
      • Observer ce qui a valeur de règle, s’y conformer : Respecter sa signature. Respecter l’ordre alphabétique.
      • Ne pas porter atteinte à quelque chose : Respecter le sommeil de quelqu’un.

      je pense que c’est plutôt la troisième qui convient ?

      Ne pas porter atteinte. Donc.

      Donc la république respecte. oui.

      pas vous ?

      bof.


    • TSS 24 février 2015 18:48

      @charlie
      Encore un mouton lobotomisé !!

      Charlie je l’ai lu depuis sa creation jusqu’à la pitoyable histoire de Siné accusé

       d’antisémitisme par Val, Charb avec la complicité de Cabu et depuis je ne le lis plus... !!


    • MAIBORODA MAIBORODA 1er mars 2015 10:10

      @TSS

      Personnellement je ne l’avais jamais acheté ni lu, car cela ne correspondait pas à mon sens de l’humour.
      L’affaire Val-Siné n’a fait que conforter mon opinion négative.
      Alors je n’ai pas sauté comme un cabri en criant : Je suis Charlie !

    • TSS 24 février 2015 10:24

      Pour vous, la « république » parait plus sacrée que la religion !

      Il n’y a pas photo !!

      La religion est un choix personnel qui n’a en aucun cas le droit d’interferer avec la nation

       comme le font Valls et ses copains qui vont chercher les ordres au diner du CRIF... !!


      • philouie 24 février 2015 10:32

        Un couteau dans le dos de la République ?

        ou un pas vers plus de laïcité ?


        • bourrico6 24 février 2015 11:16

          Céder aux arguments religieux est un pas vers la laïcité ?


        • philouie 24 février 2015 11:19

          @bourrico6
          évidement.
          La laïcité, c’est la liberté du culte.


        • bourrico6 24 février 2015 12:00

          La laïcité c’est surtout ce qui t’arranges surtout j’ai l’impression.

          La laïcité c’est aussi le droit pour moi de ne pas avoir à subir tes croyances d’un autre âge.

          Mais j’aime comment tu passes sans en avoir l’air de la liberté du culte à la modifications des jours fériés.
          Est ce qu’avec les jours actuels, les croyants de toutes religions sont dans l’impossibilité d’exercer leur culte ?
          Qui se plains des jours fériés en France ?
          Qui fait encore le forcing pour imposer ses modifications à tout le monde ?


        • philouie 24 février 2015 13:35

          @bourrico6
          Est ce qu’avec les jours actuels, les croyants de toutes religions sont dans l’impossibilité d’exercer leur culte ?

          Dans le culte, il y a plusieurs choses.
          Il y a le culte qui est rendu a Dieu, et il y a le culte rendu dans le temps qu’on partage avec les autres.
          c’est le sens du jour hebdomadaire chômé, où des fêtes comme Noël, Pourrim ou l’aïd el Kébir.
          Ce sont des fêtes qui se pratiquent en famille. Et c’est le sens qu’il faut y voir des jours fériés : les affaires cessent pour que chacun se retrouve avec tous.


        • JL JL 24 février 2015 10:57

          Cette solution n’est pas bonne.

          Il faut réduire le temps de travail et dans le même temps, réduire le nombre de jours fériés, pas les déplacer ; on ne peut pas faire des jours fériés à la carte : pour les fêtes religieuses,
          les jours de congé sont faits aussi pour ça.


          • philouie 24 février 2015 12:40

            @JL
            A mon sens, il faut garder pour objectif que les jours fériés soient les mêmes pour tous.
            un compromis pourrait être, des jours chômés pour tous. et des jours mobiles (comme les congés effectivement) pour tous également.


          • Armelle 24 février 2015 12:55

            Mais qu’est ce qu’ils nous bassinent ces défenseurs de la laicité avec les jours fériés, qui pour la quasi totalité, sont liés à la religion !!! Ils devraient être purement supprimés

            Mais franchement c’est quoi cette histoire ?!!? ça dénigre la religion mais ça profite des « bons côtés » que celle-ci procure !!! , c’est le même phénomène avec ces anticapitalistes qui, chaque jour en achètent les fruits !!! Ils ne doutent de rien...Tout et son contraire, la seule chose qui différencie c’est l’intérêt personnel, le « MOI JE » ça pue. Pfff
             

            • troletbuse troletbuse 24 février 2015 13:15

              Je ne suis ni croyant, ni pratiquant mais je m’accommode très bien du calendrier de la religion catholique. L’autre jour, j’ai reçu un mail d’une réponse d’un élu à un laïcard qui avait un problème de crèche. La réponse de l’élu se terminait ainsi : Je ne vous souhaite pas Bonne année 2015 car il faudrait dire 2015 après Jésus-Christ et ce n’est pas laïque. smiley Et voilà où on en arrive. Ridicule. Qu’en dîtesvous les laïcards. Quel calendrier va-t-on prendre aujourd’hui ? On pourrait reprendre le calendrier révolutionnaire, non ?


              • Manu Manu 24 février 2015 13:42

                Bizzare comme réaction pour quelqu’un qui se prétend laïc.

                Personnellement, je serai pour la bascule de tous les jour fériés d’origine religieuse aux jours de congés de chacun, une sixième semaine de congés. Ou à leur transfert sur d’autres dates importantes de notre histoire, décidées par référendum.


                • Le421 Le421 25 février 2015 08:36

                  @Manu
                  En fait, je ne vois pas pourquoi vous êtes « moinssé » (connement comme souvent, dès qu’on sort quelque chose de réfléchi)...
                  Ces jours fériés rattachés au fait religieux catholique servent de prétexte, plutôt bon d’ailleurs, à foutre le bordel.
                  Je critique ces conos de droite qui crachent sur les communistes, avec leur carte vitale* bien au chaud dans le larfeuille !! Contradiction quand tu nous tiens.
                  Alors, ce pourrais être parfaitement réfléchi de la possible substitution des jours fériés genre Lundi de Pâques ou Ascension dont, personnellement, je n’ai rien à braire, par des jours de congés alternatifs...
                  Seulement voilà, la France, c’est un pays où il est interdit de fumer dans un bar-tabac (vous n’êtes aucunement obligé d’y rentrer) et où on mets en congés un musulman pour le Jeudi de l’Ascension.
                  N’importe naouaq !!
                  Une 6ème République, avec une refonte de tout ce bordel, adapté au 21ème siècle, serait plus que nécessaire.
                  Mais les conservateurs freinent des 4 fers vu qu’ils en tirent profit !!
                  *La Sécurité Sociale, si c’est une mesure de droite, je veux bien me les couper !! Par contre, pour en profiter, ils ne sont pas les derniers... Un pègreleux ne se tape pas des cures.


                • oncle archibald 24 février 2015 13:53

                  Ils ne se contentent plus de l’argent braguette ils veulent en plus dicter les lois. Que leur importent les jours fériés de toute façon ils ne foutent rien ! Et le plus sinistre c’est qu’il y ait des députés assez inconscients pour leur prêter la main en échange de quelques voix.


                  • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 24 février 2015 14:14

                    Il n’ y a strictement aucune raison de mettre un jour férié yom kippour, pour des gens ultra minoritaires qui ne représentent même pas 0,7% population. Pourquoi pas un pour les hindouistes, les raéliens ou un jour férié de la bière qui serait beaucoup légitime d’ ailleurs vu le nombre important d’ adeptes.
                    En revanche, pour les musulmans oui la question se pose vu leur poids quantitatif dans la société française, leur donner un jour Aîd par ex sans supprimer aucun des catholiques serait bienvenu,un signe que tous les musulmans français sont les enfants de la République accueillante et chaleureuse à leur égard.


                    • Le421 Le421 25 février 2015 08:38

                      @TREKKOTAZ
                      Les trolls du FN ne vous ont pas rendu visite avec leur mitrailleuse à « moins » ??
                      Ca ne va pas tarder !!  smiley


                    • alinea alinea 24 février 2015 14:14

                      Je suis dubitative !
                      Que vient faire là ce « truc » aujourd’hui ?
                      La France coloniale, ça y’est, elle est gauloise ?
                      Pourquoi ne sait-on jamais les tenants des aboutissants ?
                      Même le 14 juillet n’est pas fête de fin d’esclavage ! Pourquoi juste la religion ?
                      Tout ça pour dire que je n’ai pas d’opinions, et que ça m’en bouche un coin !!


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 2015 07:56

                        @alinea
                        Le soufflé du11 janvier étant retombé, il faut bien que nos néo cons continuent à agiter le chiffon rouge « du choc des civilisations ».... Pour diviser les citoyens, tout est bon.


                      • Salade75 24 février 2015 14:22

                        Bonjour,
                        Vouloir rattacher les jours fériés français à une religion est un non sens en France aujourd’hui.
                        Ils sont issus de l’histoire, qui a été catholique jusqu’en 1905.
                        Aujourd’hui, il y a des jours fériés civils, et d’autres dont l’origine historique est religieuse, mais qui n’en ont plus le sens aujourd’hui (sauf pour quelques « intégristes » ).
                        ils ont vocation à regrouper la nation (à la différence des vacances dont parlent beaucoup, qui sont des actes individuels) autour de son histoire et de ses traditions.
                        Tous les jours fériés d’origine religieuse datent du 19ème siècle ou d’avant. Les nouveaux jours fériés sont tous dus à l’histoire civile.
                        Et même les lundis de Pâques et de Pentecôte, qui datent du 19ème siècle, n’ont pas été institués en tant que fêtes liturgiques.
                        Vouloir créer des jours fériés religieux aujourd’hui est vraiment un terrible retour en arrière, un véritable anachronisme.
                        Au lieu de relier la nation, il s’agirait de la communautariser.
                        Au lieu de partager une histoire et des traditions, il s’agit d’importer l’histoire ou les traditions de communautés au sein de la nation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès