Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’essentiel du programme du FN (partie 1)

L’essentiel du programme du FN (partie 1)

 Lors de son invitation à ONPC Le président de l'UPR en début d'émission a été attaqué par Mr Caron au sujet du FN et de sa position concernant l'union européenne. il ne s’est pas bien défendu et Mr Caron l’a traité de menteur sans réaction du dit interressé (ou bien cela a été coupé au montage).

 Mais alors Mr asselineau est-il-un menteur ? le FN propose-t-il de sortir de l'UE ?

   Il faut bien distinguer ce qui relève des postures prises dans les médias par les différents lieutenants d'un partis afin de ratisser large, de ce qui constitue le véritable projet politique, celui-ci est contenu dans le programme et les professions de foi.
  C’est comme cela que Mr Caron a fait mentir le président de l'UPR, en brandissant une pétition sur la sortie de l'union européenne(UE) trouvée sur le site du FN, pour autant ce qui définit le projet politique tangible d'un partis est contenu dans le programme anisi que les professions de foi.
  Cet article reprends les points essentiels du programme du FN concernant entre autre l'OTAN,l'UE et l'euro pour mieux comprendre.
 
  Voici donc ce qu’on trouve dans le programme du FN dans "les positions" (ce sont les propositions tangibles du partis)
 
Dans la partie défense
 
"Recentrer notre stratégie et assurer notre indépendance. Il faut que la France soit en mesure de défendre par elle-même ses intérêts et de garantir sa sécurité. Pour cela, il faut dénoncer la participation de la France au commandement intégré de l’OTAN."
 
 Cette partie est claire n’en déplaise à Mr asselineau "il faut dénoncer la participation de la france au commandement intégré de l’OTAN" signifie bien en substance que le FN propose la sortie de la france du commandement intégré mais donc pas une sortie totale comme le propose l’UPR.
Mr asselineau devrait arrêter de dire sans cesse que le FN ne dit mot concernant l’OTAN car cela est faux Mr asselineau se trompe sur ce point.
 
 
Dans état fort
 
"La hiérarchie des normes qui prévalait avant les dérives jurisprudentielles sera réaffirmée. La Constitution,plus largement le bloc de constitutionnalité, est la norme suprême, à laquelle doit se conformer l’intégralité du droit français et conserve sa supériorité sur les Traités internationaux.
La loi française retrouvera sa supériorité sur le droit européen dérivé (directive, règlement, etc.). Ces éléments feront l’objet d’une discussion avec nos partenaires européens dans le cadre de la renégociation nécessaire des Traités européens. La France se tiendra à sa doctrine en cas d’échec des négociations.
Le ministère des Souverainetés sera chargé de coordonner sur un plan technique la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu."
 
  Là ça devient beaucoup plus compliqué et alambiqué ils veulent que le droit national soit supérieur au droit européen , le droit européen ce sont des traités internationaux, de fait ils sont supérieurs au droit national (mais théoriquement la constitution reste supérieure mais seule la constitution) ; c’est comme ça que le droit international fonctionne ce n’est donc pas cohérent.
  Mais passons à la suite car ils donnent la méthode pour obtenir cela, c’est la renégociation des traités européens avec nos partenaires, c’est à dire de changer les traités européens existants, et là comme le claironne Mr asselineau il faut l’unanimité des états de l’union pour des changements aussi radicaux ce qui n’est pas possible.
  Mais alors que fait-on en cas d’échec des négociations ?
Réponse du FN : la france s’en tiendra à sa doctrine , ce qui en substance ne veut rien dire, quelle doctrine ? de quoi parle-t-on ? Si les négociations échouent les traités restent tel quel et après ? Evidemment les frontistes se rattacheront encore et toujours à cette phrase pour "prouver" que le fn veut sortir de l’UE.    Hors la seule chose que l'on peut dire sur ces propositions c'est que le FN veut changer l’europe et Mr asselineau a raison sur ce point, plus bas nous verrons de quelle europe il s'agit car le programme le détaille.
 
Dans europe
 
"Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes."
 
  Le point d’orgue, ici toujours question de renégocier les traités donc de changer d’europe et de "jeter les bases d’une europe ....." Bref jeter les bases d’une autre europe encore un point pour Mr asselineau.
  l’article 50 est placé en préambule alors qu’il n’a rien à faire là, cet article ne définissant que les modalités de sortie d’un état de l’union, c’est complètement alambiqué mais n’a pour but que d’essayer de contenter la frange frontiste qui veut sortir de l’UE et d’ailleurs les frontistes s’attachent beaucoup à cette phrase pour "prouver" que le FN veut sortir de l’union.
 La suite est très intérressante en effet le FN y expose sont projet d’autre europe.
 
 
"Aux termes de ce processus , il faudra :
que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts sur des sujets tels que l’immigration ou les règles devant régir les échanges extérieurs et la circulation des capitaux ;
que la France rétablisse la primauté du droit national sur le droit européen ;
que la France retrouve la maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire ;
que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ;
que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.
Nous ramènerons ainsi à leur juste place les utiles coopérations européennes : de projet, de concertation, mais en nous affranchissant de la tutelle du Super-Etat eurocratique qui, depuis Bruxelles et Francfort, prétend régir tous les aspects de la vie politique, financière, économique, sociale et culturelle de 450 millions d’Européens."
 
 Donc au terme du processus de renégociation des traités, le FN expose ici ce qu'il veut pour l’europe , rappellons ici encore que cette renégociation nécessite l’unanimité des états de l’union, un tel projet est en fait impossible à mettre en place .
 Et donc en cas d’échec des négociations que propose le FN ? rien ha si "la france se tiendra à sa doctrine" ce qui ne veut rien dire et certainement pas sortir de l’UE.
 
Dans notre politique étrangère
 
"L’avènement d’une Europe des Nations, une sortie du commandement intégré de l’OTAN et l’offre faite à la Russie d’une alliance stratégique poussée, fondée sur un partenariat militaire et énergétique approfondi, le refus de la guerre d’ingérence et le soutien au droit international."
 
  A signaler "l’avènement d’une europe des nations" ici le FN se place dans l’hypothèse ou son projet d’autre europe serait advenu, le FN propose donc bien une autre europe comme le claironne Mr asselineau.
 
Dans dette
 
"La maîtrise dans la durée de l’endettement public sera inscrite dans une loi cadre qui instaurera à terme l’obligation d’un déficit structurel égal à zéro afin qu’aucune mesure budgétaire ne soit gagée par la croissance."
 
  Un point crucial que j’ai relevé de longue date dans le programme du FN, ici les choses sont claires, "interdiction du déficit structurel" ce qui est une position parfaitement néolibérale et totalement absurde puisqu’elle place l’état dans une situation ou il n’aura pas les marges de manoeuvre pour appliquer les autres propositions du FN.
  De plus, d’un point de vue économique c’est une très mauvaise mesure qui coupe toutes possibilités de relance contracyclique en cas de crise économique.
 
Dans euro
 
"Il convient à présent de refuser d’engager des politiques d’austérité sans issue au nom de la préservation d’une monnaie qui étouffe l’Europe. Ces plans successifs d’austérité frappent toujours les mêmes : classes populaires et moyennes, retraités, fonctionnaires, PME/PMI. La France doit donc mettre son véto aux inutiles et ruineux plans de renflouement des pays victimes de l’euro. L’argent des Français doit rester enFrance."
 
  Alors on ne peut être que d’accord avec le fait que les politiques d’austérité sont une catastrophe, on le voit tous sous nos yeux, l’UE entière s’enfonce dans la récession même l’allemagne.
  Mais comment s’y opposer ?"la france doit mettre son véto ..." mais de quel véto le FN parle ? Nous ne disposons d’aucun véto aux directives de la commission européenne.
 
  Par ailleurs, juste au dessus le FN propose d’interdire les déficits structurels ce qui est une politique d’austérité de fait et s’inscrit tout à fait dans la même politique économique , le FN est ici parfaitement incohérent et dit en fait une chose et son contraire dans son programme.
 
"la France doit préparer, avec ses partenaires européens, l’arrêt de l’expérience malheureuse de l’euro, et le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité. Le couple franco-allemand doit jouer ce rôle moteur dans cette concertation et cet arrêt programmé de l’expérience de l’euro. Il doit retrouver l’initiative et permettre à la zone euro de sortir du marasme. L’Allemagne y est prête, car elle sait qu’elle ne pourra pas financer sans fin tout le reste de la zone. Une majorité d’Allemands (54% en octobre 2011) sont favorables à un retour au Mark. Sortir de l’euro constitue un défi technique, mais ne provoquera
aucunement le cataclysme décrit par les idéologues et autres fanatiques de la monnaie unique. Bien préparée,concertée avec les autres nations européennes, la fin ordonnée de l’euro est la condition de la renaissance économique de la France. Rester dans l’euro, c’est se condamner à « mourir à petit feu », selon l’expression de l’économiste Alain Cotta."
 
  Alors là c’est du grand art, il faut leurs reconnaitre au FN qu’ils sont malins, ici tous les frontistes voulant croire que le FN propose une sortie de l’euro diront que c’est le cas et que cette partie du programme le prouve.
  Pourtant si l’allemagne veut sortir de l’euro, cela ne suffit pas, les traités européens ne prévoient pas de sortie de l’euro ; il faudrait donc ouvrir une négociation avec tous les états de la zone euros et même tous les états de l’union puisqu’il est prévu que certains d’entre eux doivent entrer dans la zone euro.
  Le fonctionnement de l'euro est définit dans les traités, on retombe toujours sur la nécessité de renégocier les traités ce qui n’est pas possible.
  D'ailleurs dans le projet d'autre europe exposé dans le programme il est bien fait mention de retour à la souveraineté monétaire, sauf que ce dit projet n'est effectif qu'une fois le processus de renégociation des traité terminé et réussi,la solution pour sortir de l'euro pour le FN s'inscrit bien dans cette même renégociation des traités.
  Le FN ne propose donc pas la sortie de l’euro de manière unilatérale par la sortie de l’UE comme le propose l’UPR ; mais propose une fois encore une renégociation et en cas d’échec de cette négociation que propose le FN ? rien il n’y a rien dans le programme.
 
  Je finirais par une remarque sur le programme du FN :
Le thème de l’immigration est repris dans de multiple points du programme avec une certaine obnubilation et une islamophobie.
  Ainsi entre autre dans leurs projet d’autre europe, pas d’entrée de la turquie, également une renégociation des traités que l’on a avec les pays du maghreb en vue de stopper l’immigration venant de ces pays, il est question également des immigrés un peu partout avec suppression de l’AME, suppression du droit du sol, suppression du regroupement familial etc.
  Ce qui transparaît clairement est l’idée phare du FN depuis 40 ans c’est que ce sont les immigrés qui ruinent la france et que les musulmans sont une menace.
  Le discours social et anti européen du FN n’est prégnant dans les médias que depuis la crise économique de 2007.
  La base du FN n'a pas complètement changé, le programme du FN essaye donc de plaire aux différentes franges des militants et électeurs du FN ce qui aboutit à un programme aux nombreuses incohérences.
 
Sources :
1-Le programme du FN version complète
http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/
 
2-invitation du président de l'UPR à ONPC sur france 2 le 20/09/2014
http://www.dailymotion.com/video/x26c3jd_onpc-du-20-09-francois-asselineau-face-au-duo-salame-caron_tv

Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • armand 3 octobre 2014 12:24

    et encore un auteur fantome


    • lsga lsga 4 octobre 2014 13:29

      Pas étonnant en même temps... Asselineau se cache au fond d’un trou à l’heure actuelle.


      Ce n’est pas que « il s’est mal défendu », c’est qu’il a été absolument lamentable. Sa prestation de Castafiore qui monte dans les aiguës à chaque crise de nerfs a été absolument lamentable. Même Sardou, vieux réac devant l’éternel, c’est foutu de sa gueule et de sa volonté de retourner à un programme économique vieux de 70 ans. 

      Bref, Asselineau a été minable. Il doit encore en avoir des crises d’angoisses.

    • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 20 décembre 2015 00:18

      @lsga

      Si mauvais que ça ?

      Pourtant, on a multiplié par 4 le nombre d’adhésions quotidiennes au parti dans les 15 jours qui ont suivi la diffusion de cette émission.

    • armand 3 octobre 2014 12:48

      et encore un auteur fantome , j’ai oublié « de plus » voir article plus haut


      • cristobool 3 octobre 2014 13:33

        bouhouhou je suis un fantôme ^^


        • juluch juluch 3 octobre 2014 13:49

          Je pense qu’en cas d’échec de négociations avec les autres membres de l’EU, le FN sortira de l’Europe.


          Rien ne peut l’empêcher.

          • cristobool 3 octobre 2014 14:00

            ha non rien ne l’empêche mais ce n’est pas dans le programme , en revanche dans celui-ci est bien mentionné et un peu détaillé un projet d’autre europe après la renégociation des traités.


          • _Ulysse_ _Ulysse_ 3 octobre 2014 15:51

            « Je pense qu’en cas d’échec de négociations avec les autres membres de l’EU, le FN sortira de l’Europe. »

            Tu as le droit d’y croire smiley, mais ce n’est pas précisé dans le programme, un oubli ? smiley


          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 16:07

            il y aura un référendum d’après un article de journal


          • HELIOS HELIOS 3 octobre 2014 16:53

            ... pour faire court : prétendre que les décisions de la France ne peuvent être mise en œuvre, uniquement parce qu’un traité, si international fut-il, ne le permette, ET que l’unanimité exigée par ce même traité l’en empêcherait est un aveuglement coupable.


            La France et ses citoyens, jusqu’à présent, ne sont pas administrés ni dépendants de qui que ce soit d’autres... et c’est en toute connaissance de cause, guidées par leur élites politiques qui les représentent, qu’ils ont modifiés la constitution pour se mettre en accord avec les traités européens.

            N’oublions pas que ce que le peuple a fait, le peuple peut le défaire.

            Donc, un simple referendum permet a la France de modifier son comportement vis a vis des traites européens, unanimité des autres ou pas... car rappelons le, le peuple est souverain.

            Alors, ensuite, les conséquences peuvent être complexes
            D’autres pays pourraient profiter de la situation pour refuser/exiger/modifier certains contrats avantageux pour la France, mais peu importe, il faut toujours se rappeler que lorsqu’un état n’est pas d’accord avec le comportement d’un autre état il n’y a que deux solution, « l’accord » avec négociation etc ou « la guerre ».

            Je vois mal le Luxembourg, l’Autriche ou Malte déclarer la guerre a la France, mais je ne vois pas non plus l’Allemagne le faire.. et encore moins l’Angleterre qui dispose déjà des exceptions aux traites que nous souhaiterions mettre en place chez nous.

            Le plus gros problème viendrait des institutions internationales (réseaux bancaires, droits des sociétés, accords divers) qui pourraient profiter de l’occasion pour modifier leur comportement, mais encore une fois, la France ,’est pas Chypre, et on ne joue pas aussi simplement avec... d’autant que notre pays a aussi des arguments... vous savez tous que le soleil ne se couche jamais sur notre territoire.... 

            Quand aux autres « grands », russes, chinois ou américains, ils resteraient dans l’expectative avec un minimum d’interaction trop heureux (a courte vue) que l’Europe se démantèle provisoirement.

            En conclusion, dans votre article cher auteur, vous ne pouvez evoquer « l’unanimité » dans la décision européenne, pour rejeter le programme du FN, celle ci n’ayant de valeur qu’auprès de ceux qui ne veulent pas la transgresser !

          • cristobool 3 octobre 2014 17:36

            un article de journal mais faut regarder les programmes c’est quand même la base non ?


          • cristobool 3 octobre 2014 17:43

            Oui oui toujours le même discours ... il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ...


            en fait vous suggérez de désobéir aux traités ce qui est dit entre les lignes dans ce programme en cas d’échec des négociations ... ha oui mais au fait quelle négociations déjà ? Ha oui celle pour enjoindre les autres états de l’union à accepter le projet d’autre europe du FN détaillé dans ce programme.

            désobéir aux traités tout en restant dans l’union européenne c’est absurde lorsqu’un état ne veut plus appliquer un traité international il en sort tout simplement posez vous la question la france a t elle déjà cessé d’appliquer un traité international violant le droit international sans que cela ait de conséquences ? 

          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 18:05

            « un article de journal mais faut regarder les programmes c’est quand même la base non ? »
            c’est le père qui l’avait fait et il est à la retraite, maintenant


          • cristobool 3 octobre 2014 18:10

            ? ?????????????????????????????????????

            programme de 2012 c’est marine le pen qui était candidate avec 17.9% au premier tour

          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 18:15

            mais c’est son programme à lui


          • cristobool 3 octobre 2014 18:17

            et pourquoi marine le pen s’est présentée avec le même alors ? si c’était pas le sien ?


          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 18:39

            lis plus haut. le pére était pas à la retraite


          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 18:44

            "Il faut l’avouer : il n’a pas de page Wikipédia. Enfin, pas en français. Elle existe en arabe, en grec, en tchèque, en roumain et même en espéranto ! Un comble pour un souverainiste… Mais en français, elle est sans arrêt effacée. Pour cause de « non-représentativité ». Sa version la plus complète est donc en anglais. « Vous parlez bien anglais, non ? », se vexe celui qui a combattu la loi Fioraso sur l’enseignement de la langue de Nelson dans les universités. Sur sa fiche, on apprend qu’il a fait HEC, puis l’ENA, avant d’entrer — « c’était plutôt honorifique » — à l’Inspection générale des finances. C’est sûr, on a connu plus glamour. Mais l’homme est avant tout un fonctionnaire. Efficace. Il enchaîne les ministères : Bérégovoy, Balladur, Sarkozy… Sans faire de vague, ou presque : « Je n’ai jamais caché mes opinions anti-européennes ». Mais partout où il passe, elles sont moquées. Même au RPF de Charles Pasqua et Philippe de Villiers ou au RIF de Paul-Marie Coûteaux. « J’ai fini par comprendre qu’aucun d’eux ne voulait vraiment sortir de l’Europe. » C’est pour ça qu’il crée l’UPR. Par frustration."

             smiley smiley


          • foufouille foufouille 3 octobre 2014 18:54

            « François Asselineau obtient au final 0,58 % des suffrages (189 voix)4,20. En 2014, lors des élections européennes, il conduit en île-de-France une liste qui obtient 0,58 % des suffrages (17 864 voix)21. »

             smiley smiley


          • cristobool 3 octobre 2014 18:58

            Vous faites du hors sujet.


          • Onecinikiou 3 octobre 2014 19:06

            Cher auteur,


            Le clan Le Pen a démontré empiriquement avoir cent fois plus de couilles que l’ensemble de l’évantail poltique français de ces trente dernières années. 

            Asselineau compris bien évidemment, qui s’est piteusement contris en génuflexions puisqu’il dû abjurer publiquement lui aussi qu’il n’était pas antisémite (entre autre), et qu’il navait rien à voir avec l’hydre fasciste « incarné » par Dieudonné M’Bala, Alain Soral, et Serge Ayoub...

            L’auteur ne comprend manifestement pas que les dirigeants frontistes sont d’authentiques patriotes et dissidents à l’odro-libéralisme et à l’oligarchie qu’il sert. Pour preuve les innombrables attaques, diabolisations (quasi procès en sorcellerie), délégtimations qui les ont frappés ces denrières décennies de la part de tous les organes du système merdiatique sous son contrôle, et ce avec une constance remarquable. 

            Il ne comrpend pas que les dirigeants frontistes appliqueront un programme de rupture et de nécessaire sursaut national une fois au pouvoir, que c’est leur raison d’être, et déjà pour la raison qu’ils ont les couilles pour le faire, alors qu’Asselineau peut palabrer des heures lors de ses conférences anonymes puisqu’il s’écrase comme une merde une fois mis face à ses ennemis et ses représentants. Ses supposés ennemis qui plus est où en fait il passe à présent l’essentiel de son temps à conchier le Front National, son programme, et ses dirigeants. L’imposture est donc à son comble. 

            En médiocre de la politique qui croit à la pureté des positions - MAIS QUI NE PESENT QUE 0,48% AU FINAL DANS LES URNES - l’auteur ne comprend visiblement pas que les précautions langagières et conceptuelles que recouvrent en effet les éléments programmatiques du projet poitique du Front sur la question de l’Union et de l’Otan (moins sur l’euro de manière incontestable) sont liés en réalité à l’offensive merdiatique considérable de la part de tous els réseaux de puissance affiliés à la ploutocratie aux manettes, et à laquelle s’exposerait instantanément toute formation politique qui se risquerait à se positionner de manière brutale et radicale sur ces questions pourtant fondamentales, et qui équivaudrait finalement à un suicide poltique immédiat.

            L’auteur ne comprend rien à la poltiique telle qu’elle se pratique aujourd’hui, au COPRS DEFENDANT des dirigeants du Front qui ne prennent qu’acte de ces considérations qui leurs préexistent, et sans lesquelles toutes prises de pouvoir poltiique à moyenne échéance - pourtant vitale pour la survie de notre Peuple et de notre Nation - est inenvisageable. 

            Asselineau politiquement n’est rien, il ne représente rien, et sauf à croire que les poules auront des dents, n’a aps vocation à représenter grand monde dans le laps de temps qui lui reste à vivre. Là aussi sont des considérations de toute première importance, en particulier pour ses adeptes qui le suivent et reprennent aveuglement ses éléments de langage grossiers et mystificateurs. 

            Quand vont-ils décider à prendre serieusement position vis à vis du seul parti en capacité objective de renverser la table idéologique et reprendre les rênes du pouvoir en France, et sur la France. Au lien de passer leur temps à tirer dans le dos de gens qui ont compris, trente ans avant Asselineau, ce qu’est la dissidence et ce qu’il en coute de l’incarner. 

            En général, et pour conclure, une question simple suffit d’ailleurs pour démystifier nos faux opposants au Système et les séparer des véritables résistants à son ordre impitoyable : aux prochaines élections présidentielles, qui verront selon toute probabilité pousser au second tour la candidate patriote et souverainiste du Front National Marine Le Pen face à une marionettes interchangeables de l’UMPS, golaiter de l’Empire euro-atlantique, POUR QUI voteront en conscience nos farouches partisans d’Asselineau ??

            A chacun dorénavant de se prononcer. Que l’auteur commence donc par dévoiler le jeu qu’il cache sous la table !

          • cristobool 3 octobre 2014 19:32

            Je ne cache aucun jeu si ce n’est de mettre en exergue prochainement d’autre points du programme du FN.


            Que pour vous un vrai dissident doive être antisémite et obnubilé par le lobby juif n’est que votre appréciation personnelle des choses mais 80% des français récusent tout antisémitisme, avec des dissidents comme les vôtres on est pas sortis de l’auberge !

            Le FN fait 20 % depuis déjà longtemps et n’a jamais franchi son plafond de verre en nombre d’électeurs nous verrons ce qu’il en sera en 2017.

            Selon vous un partis politique doit donner une fausse ligne politique dans son programme et ses profession de foi pour ensuite n’en rien respecter c’est encore votre appréciation des choses mais alors les électeurs doivent vraiment être perdus !

            oui vraiment je ne comprends rien c’est sûr 
            Et pour finir ai-je prétendu que l’UPR de Mr Asselineau avait une chance d’accéder au pouvoir ? Ai-je prétendu que l’UPR était une formation politique qui compte ?

            Le procédé de faire dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas dit est habituel mais cela ne constitue en rien un argument

            Enfin je terminerais en disant que c’est un comble pour reprendre votre expression que des sympathisants du FN viennent se plaindre d’un article qui ne fait que reprendre ce qui est dit dans le programme du FN , je ne fais pas d’attaque basée sur rien contrairement à beaucoup et beaucoup de journalistes et je continuerais ne vous en déplaise à me baser sur le programme du FN pour en faire la critique.



          • Onecinikiou 4 octobre 2014 00:22

            Vous ne répondez aucunement à la question posée, malgré vos circonvolutions. J’en conclue donc que nous assistons à une pantalonnade de votre part en bonne et due forme. 


            Alors, PS ou UMP aux prochaines présidentielles.. !!?

          • Onecinikiou 4 octobre 2014 00:35

            Quand à l’accusation lancinante d’antisémitisme, en bon soumis dans votre genre, tétanisé par le « rayon paralysant » du Lobby communautariste surpuissant, et qui valide intégralement ses présupossés manipulatoires à visée disqualifiante, je vous conseil de réviser votre sophistique prise sous la dictée de vos maitres en la matière : Jean Marie Le Pen n’est pas plus antisémite qu’un Mélenchon (exemple tout à fait fortuit), accusé par deux fois ces derniers mois lui, de l’être authentiquement, et toujours par les mêmes :




             smiley 

            Mais on ne fait boire un âne qui n’a pas soif. 

          • cristobool 4 octobre 2014 09:25

            J’ai répondu à votre post monsieur il est probable qu’en 2017 aucun partis présent n’ait un programme cohérent donc tout comme en 2012 je ne voterais pas.


          • cristobool 4 octobre 2014 09:33

            Ces histoires de lobby juifs ne sont là que pour détourner le regard des gens crédules comme vous des véritables enjeux et mécanismes de pouvoir actuels.


            Le pouvoir étatique français est de plus en plus faible il est donc logique de voir le pouvoir des lobby augmenter et pas juste le lobby juif conclure que c’est le lobby juif qui dirige tout en france est une grossière erreur de raisonnement je sais que votre ami Alain soral grand acteur de talent vous a mis ça dans le crâne mais je vous invite à réfléchir par vous même ; vous n’avez qu’à lire le grand échiquier qui expose la géopolitique américaine pour mesurer l’étendue de votre erreur, les USA ne roulent que pour eux afin de diriger le monde entier leurs géopolitique n’est pas dictée par israël comme le claironne Mr Soral qui ne fait que reprendre des choses passées dans les médias et donc grossis et mis en exergue mais non représentatifs de la réalité dans son ensemble vous ne croyez quand même pas que les médias aux ordre du système vont dévoiler qui se cache derrière véritable pouvoir ? mais à part ça c’est moi qui n’ait rien compris 

          • Onecinikiou 4 octobre 2014 16:53
            ll reste à prouver que vous n’avez pas voté en 2012 au second tour pour l’une ou l’autre des marionettes de l’oligarchie. Vu votre verbiage lénifiant sur le Front National qui fait objectivement le jeu de ses adversaires précités, je n’y crois guère, et vous ne concéderai certainement pas le bénéfice du doute.

            Il n’y a pas, en effet, de monocausasité concerant les déterminismes qui animents les relations internationales. 

            Mais soutenir comme vous semblez le suggérer que le Lobby pro-israélien, qui est de fait, en France (ce qui n’est pas le cas aux Etats-Unis), assimilable à un lobby juif, aurait un même pouvoir et influence qu’un autre, par exemple celui des garçons-coiffeurs, est une grotesque bouffonerie.

            Et il n’y a pas besoin d’être Soral ou quiconque d’autre pour l’admettre. 


            Il faut seulement ouvrir les yeux, et réclame en revanche un minimum de courage et d’honneteté intellectuels. 

            Ce qui, dans votre cas, reclamerait un effort absolument intolérable. Autant dire donc, rédhibitoire.

          • cristobool 4 octobre 2014 17:50

            Très bien votre ton accusatoire « qu’avez votez en 2012 » est ridicule en quoi est ce un argument ? et vous comment prouvez vous ce que vous votez ? il faut prouver qu’on a voté ceci ou cela pour être crédible c’est ça ? et c’est vous qui parlez de bouffonnerie ?

            Alors le lobby israëlien en france est tellement puissant pour vous ....

            très bien alors imaginez que demain votre souhait est exhaussé ; il n’y a plus de lobby israëlien en france et tout et tout ...

            et donc que se passe-t-il donc d’extraordinaire ? la france recouvre sa totale souveraineté le peuple est libéré de la férule israëlienne ?

            Voilà ce qui se passerait mon cher monsieur ... On ne parlerait plus de Mr soral ou encore de dieudonné , moins de juifs à la télé et après ? qui dirigerait la france ? qui prendrait toutes les décisions stratégiques en matière monétaire diplomatique et militaires , sociale et économiques ?

            Toujours les mêmes , la commission européenne, l’OTAN et la BCE , toutes les politiques sont fixées dans les traités européens , la ligne politique ne changerait en rien , on continuerait de présenter des lois avec le nom du ministre en charge apposé dessus (comme la loi HPST dite loi bachelot) alors que ce ne sont que les transcriptions en droit national des directives européennes.

            Cette thèse qui consiste à mettre le lobby juif au sommet du pouvoir est ridicule elle ne tiends pas une seconde face à une analyse sérieuse ; le jour ou Mr soral étayera ses thèses de sources fiables les poules auront des dents, je suis le personnage depuis longtemps peut être plus longtemps que vous il y a quelque années il ne parlait pas des juifs sans cesse comme aujourd’hui peu à peu il a développé ses thèses délirantes en arborant un look de rebelle qu’il n’avait pas auparavant , c’est un acteur , la réconciliation sur le dos des juifs... son nouveau truc ne fait que faire passer tous les français musulmans pour des antisémites patentés alors qu’ils sont déjà stigmatisés depuis 20 ans dans ce pays au nom du « choc des civilisations », il importe le conflit israëlo-palestinien en france comme d’autre et en réalité fait le jeu du lobby israëlien lui-même qui peut l’agiter comme épouvantail pour prouver que les juifs en france sont en danger et les inciter à partir en israël et à pouvoir se victimiser pour justifier les agisseents de l’état israëlien , mais mon cher monsieur il y a un petit détail ON EST EN FRANCE ON EST PAS EN ISRAEL.

            Et votre ami Mr soral n’a t il pas récemment appelé à ne plus voter FN ? ^^ on ne les entends pas beaucoup les soraliens sur le sujet même sur E&R ils font les autruches ....


          • Onecinikiou 4 octobre 2014 23:49

            C’est décidemment une démonstration par l’absurde !


            Je vous ai déjà dit que de reconnaitre l’influence déterminante du Lobby judéo-israélien sur la politique étrangère de la France, mais aussi sur la conduite de sa politique intérieure, nécessitait courage et honneteté. Comme vous êtes dépourvu au mieux du premier, au pire des deux, vous ne pouvez admettre l’évidence empirique, et démontrée comme tel. 

            La liste des soumissions diverses et variées de nos politiques soumis aux injonctions du Lobby sont innombrables, inrecensables : de la loi Gayssot anticonstitutionnelle par principe, à la jurisprudence Dieudonné sans précédent dans toute l’histoire de la République, en passant par le dîner annuel du CRIF où se prosterne chaque année l’ensemble de la classe merdiatico-politique (hormis les authentiques patriotes, et c’est tout sauf un hasard), aux sujets frappés de tabou - dont celui précisément de cette domination - partout dans les médias dominants, au fait que l’antiracisme idéologique et institutionnel soit totalement noyauté par ses agents et par conséquent dévoyé pour servir ses intérêts exclusifs mortifères, à la question de la brutale et radicale réorientation géopolitique de la France ochestrée ces dix dernières années sur pression des cadres du Lobby (BHL en particulier...), sans compter évidemment son rôle absolument majeur dans le fait d’avoir méthodiquement opéré une politique de disqualification des idées patriotes en participant à déconsidérer et diaboliser le SEUL PARTI français qui défendait haut et fort les couleurs d’une France souveraine et indépendante ces trente dernières années quand les autres se fourvoyaient piteusement dans l’euro-libéralisme et la fédéralisation, la liste serait trop longue à dresser pour être exhaustive.

            Serment du B’nai B’rith faisant foi.


            Evidemment tout cela n’existe pas, et n’est que le fruit de mon imagination fertile. 

            Seriez-vous d’ailleurs capable - auriez-vous seulement le courage - de nous donner les noms des deux derniers Ministres des affaires étrangères français (dont celui en exercice) et leur consonance dénuée de toute ambiguïté concernant leur allégeance profonde ?

            Je vais vous dire le fond de ma pensée : vous n’avez pas plus de couilles que votre mentor. 

            La réalité, que vous n’encaissez pas pour des raisons d’ordres psychologiques, dément vos assertions et confirment amplement les miennes. 

            Face à elle, il ne vous reste plus que le déni et la dissonance cognitive pour échapper à vos contradictions. Contradictions béantes doctrinales et idéoligiques, qui supposerait pour vous en émanciper de révisiter votre imaginaire au lieu d’extrapoler à partir de votre propre grille de lecture universalisto-humaniste et pseudo-cohérente qui n’est certainenement pas celle de vos ennemis, que vous avez d’ailleurs mal - ou pas - identifié. Ils se servent de vos préjugés infantiles pour mieux vous manipuler et se gausser incroyablement de vos erreurs conceptuelles consternantes. 

          • emphyrio 5 octobre 2014 00:16

            « Seriez-vous d’ailleurs capable - auriez-vous seulement le courage - de nous donner les noms des deux derniers Ministres des affaires étrangères français (dont celui en exercice) et leur consonance dénuée de toute ambiguïté concernant leur allégeance profonde ? »


            La consonance c’est le bruit que vous faites en essayant de résonner 

          • cristobool 5 octobre 2014 10:01

            Vous êtes ridicule vos seuls argument c’est :


            -dire que je n’ai pas de couilles parceque je ne pense pas comme vous je sais que flatter la virilité de ses auditeurs est une des technique de manipulation de votre gourou mais vous pouvez garder ça 

            -dire que j’aurais dis que le lobby israëlien n’était pas puissant en france , ce que je n’ai jamais dis mon cher monsieur encore le technique de faire dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas dit pour le discréditer.

            Oui le lobby isrëlien est puissant en france c’est un fait et je ne l’ai jamais contesté toute votre argumentation tombe à l’eau...

            Vous ne répondez en rien au fait que vous vous trompez de cible l’origine du pouvoir n’est pas israël mais bien la construction européenne et l’influence américaine est bien plus grande en france que celle d’israël qui est un pays de 6 millions d’habitants ...
            Un raisonnement par l’absurde est bien valide si nous nous défaisions du lobby israëlien qu-est ce que cela changerait ? 
            notre position du l’ukraine changerait ? non
            notre position sur l’EIIL changerait ? non
            notre posistion sur l’iran changerait ? non
            notre position sur la russie changerait ? non

            comme j’ai dis plus haut il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

            alors oui il y a une chose qui pourrait changer c’est la position de la france sur le conflit israëlo-palestien justement parceque cela concerne israël vous surestimez énormément l’importante du lobby israëlien et vous n’avez aucun sens des hiérarchies du pouvoir.

            Quand vous vous balladez dans les rues vous voyez des écris en hébreu partout ? vous allumez votre TV c’est des films israëliens ? NON l’infulence des USA est partout notre façon de nous habiller de vivre, les films , la musique la manière de gérer les entreprises même de pratiquer la médecine , la langue anglaise est partout ..........

            Tout ça parceque les USA sont quand même un grand pays de plus 300 millions d’habitants , la première puissance mondial , la première armée au monde et qu’au travers de l’histoire les pays puissants ont toujours influencé , vassalisé les autres c’est comme ça.


          • crac_1_bourre-pif crac_1_bourre-pif 5 octobre 2014 20:28

            « les dirigeants frontistes sont d’authentiques patriotes et dissidents à l’odro-libéralisme et à l’oligarchie qu’il sert. »

            Onecinikiou,
            Le FN fait partie intégrante du système. Regardez ce reportage de FR3, « Le diable de la République : 40 ans de Front national » :
            http://www.youtube.com/watch?v=nmtCEetxjJE

            Lepen a été propulsé par Mitterrand dans les médias dans les années 80 (témoignage de Roland Dumas), il a été reçu en grande pompe par Reagan alors qu’il n’en était qu’à ses débuts, financé très généreusement par la secte Moon faux nez de la CIA (témoignage de Pierre Ceyrac, ex député FN), etc.

            http://www.dailymotion.com/video/xqvio7_qui-financait-le-front-national-dans-les-annees-80_news
            https://www.youtube.com/watch?v=csVbQV5Os4M

            Le FN n’est pas dissident loin de là, sinon pourquoi aurait-il bénéficié d’une si considérable promotion médiatique ? Non, ce n’est une croquemitaine de pacotille, juste là pour salir toute idée de souveraineté nationale grâce à de soit-disants « dérapages » largement médiatisés et minutieusement calculés.

            Le FN, c’est bien au contraire le rouage essentiel du système FNUMPS.


          • Onecinikiou 5 octobre 2014 23:12

            Je connais parfaitement cette vulgate asselinienne.


            Si vous saviez, vous et votre mentor, lire entre les lignes, ce qui suppose de vous départir au préalable de vos préjugés sur le Front national que les médias dominants vous ont mis dans la tête - car c’est bien les médias dominants qui depuis trente ans formatent l’opinion le concernant, des médias sous contrôle exclusif du Capital, là est déjà un indice de très grande importance et qui normalement devrait mettre la puce à l’oreille de nos faux dissidents - mais qui aurait aussi pour conséquence de révolutionner votre système de pensée, vous sauriez alors que ce n’est pas le FN qui diabolise les idées souverainistes, patriotiques et nationales, ni non plus qu’il ne consente par ses « dérapages » (novlangue) à sa propre diabolisation (et qui est d’une rare ineptie), mais essentiellement ses adversaires politiques et ennemis ontologiques qui ont instrumentalisé en toute occasion les positions politiques courageuses et d’une incroyable lucidité de ses dirigeants historiques.


            Vous en concluriez fort logiquement, si vous aviez une once de courage et d’intelligence, que quoi qu’ils puissent faire, quels que puissent être les gages de bonne conduite, les preuves de bonne volonté, les signes d’allégeance et les multiples génuflexions qu’ils puissent donner aux différents lobbys (un en particulier, plus que jamais à la manoeuvre ces derniers temps) et puissances transverses qui nous gouvernent, que si un jour il vous venait un court instant à l’idée de défendre avec courage et cohérence des idées souverainistes et nationales, et qu’alors vous démontriez votre potentiel de sérieux et donc de dangerosité contre les intérêts capitalistiques et idéologiques du Système : vous seriez alors méthodiquement diabolisé - indépendemment de votre tenue impécable par ailleurs sur les questions connexes sur l’antisémitisme ou la xénophobie - comme l’a été le Front national, et comme il l’est toujours, par les canaux de propagande que le Système détient de façon monopolistique. Là est la plus simple réalité.


            La liste est en effet sans limite de tous ceux, tout évantail poltiique confondu, qui ont été systématiquement attaqué dès lors qu’ils ont cherché à mettre en évidence les réseaux de puissance, très souvent masqués d’une large opinion publique. Avec évidemment à la clé, la disqualification suprême par l’accusation d’antisémitisme : Le Pen, Boniface, Dupont-Aignan, Mermet, Chauprade, Mélenchon, Labévière, Taddeï, des hommes de gauche et de droite, non soupçonnables a priori de proximité avec l’idéologie nazie, et qui pourtant ont été tous plus ou moins nazifié à cette occasion par le(s) lobby(s) et ses agents pour les faire taire.


            Le comble de la bêtise serait de participer maintenant à la diabolisation du FN par le recours aux mêmes techniques puériles usitées par les idiots utiles et faux opposants du Système, qui outre qu’étant la manifestation et le reflet d’une réflexion politique égale à zéro, équivaut à se tirer une balle dans le pied puisque cela participe du discrédit d’idées (le souverainisme notamment) dont le FN est indéniablement porteur puisqu’il est le seul à les porter avec constance et objectivité depuis trente ans contre vents et marées. On toucherait ainsi le fond en terme de crédibilité et de cohérence politique.


            A contrario de certains « terrorisés » parmi mes interlocuteurs, je n’ai - et beaucoup avec moi - n’ont plus vocation à se soumettre à la dictature du politiquement correct, aux représentations et catégorisations dominantes, qui sont autant d’instrument dans les mains de l’idéologie dominante, soit de la caste qui domine outrageusement en France, et sur la France.


          • Onecinikiou 5 octobre 2014 23:29

            Cher christobool,


            Vous pouvez tout à fait vous revendiquer anti-américain en France en 2014, sans risquer une mise à l’index. Beaucoup l’on été d’ailleurs par le passé et l’on suffisament revendiqué sans que cela n’influe nullement sur leur carrière (je pense notamment aux ex soixante-huitards tendance trostko-maoiste qui ont fait florès depuis dans les médias mainstream). Cela suffit à disqualifer votre comparaison grotesque.

            Non ce dont je parle ici est bel et bien d’un sujet dont il est interdit de parler dans les médias grand public sous peine d’excommunication immédiate - chacun qui a quelques couilles le sait bien - et qui est pourtant un sujet central, fondamental, et qui structure une bonne part de la politique intérieure des Etats occidentaux, et sans doute plus encore leur politique extérieure : la domination d’une Communauté toute puissante, d’un Lobby tout puissant judéo-sioniste, sans lesquels on ne peut comprendre effectivement un certain nombre de positionnements, d’actes, de partis pris, en France et aux Etats-Unis en particulier (deux des pays qui disposent des plus fortes communautés juives au monde après Israël, et c’est tout sauf un hasard), sur la politique qui est conduite par les plus hautes autorités de l’Etat, et qui infuse par capillarité l’ensemble de notre système politique, médiatique et idéologique. 

            Sans laquelle on ne peut comprendre l’omnipotence et omniprésence des représentants de ladite Communauté - BHL en étant l’archétype poussé jusqu’à l’absurde, mais il en est d’autres - qui influencent considérablement et de manière déterminante la prise de décision du souverain élu, quel qu’il soit par ailleurs et ce depuis l’éviction du Général, qui avait parfaitement pointé en son temps les dysfonctionnements en cours (fameuse conférence de 1967), les tentations hégémoniques illégitimes desdits représentants. 

            Sans laquelle on ne peut expliquer justement le comportement jusqu’au-boutiste et finalement ridicule il y a peu des autorités françaises dans l’affaire syrienne (Fabius), et concomittament concernant le dossier du nucléaire iranien, qui sont autant de conflits réel ou potentiel éminemment importants et explosifs dans la mesure où les grandes puissances (Etats-Unis et Russie au premier chef) étaient à deux doigts d’une confrontation directe si la raison n’avait prévalu dans chacun des deux camps, et ce contre l’hystérie et les intérêts sionistes. 


            Sans laquelle on ne peut expliquer l’intervention en Libye (Kouchner alors ministre des affaires étrangès), avec les conséquences heureuses que nous connaissons désormais (déstabilisation de l’Afrique, guerre du Mali, renforcement des djihadistes, boat people etc…), et qui a été très directement voulue, suscitée, organisée, et fomentée par les officines de domination sioniste en France, avec l’apport décisif du fauteur de guerre Levy toujours lui.

            Sans laquelle on ne peut comprendre le deux poids deux mesures évident dans le traitement de l’information des mass-médias occidentaux - et du silence assourdissant des dirigeants occidentaux surtout - quant il s’est agit des opérations meurtrières contre Gaza.

            Sans laquelle enfin on ne peut raisonnablement comprendre la mise au ban du dorénavant premier parti politique de France en terme de voix, j’entends parler ici du Front national et ses dirigeants taxé d’extrême-droitisme, qui n’ont visiblement pas reçu l’extrême onction de la Communauté pour gouverner ce pays. 

            Un parti que le Lobby ne contrôle pas encore suffisamment et totalement, a contrario de tous les autres (« extrême-gauche » inclue), qui ne lui a pas donné suffisamment de gages de bonne conduite et de soumission, qui en réalité n’a pas fait totalement allégeance à ses intérêts et vision du monde pour qu’elle accepta de lui laisser le champ libre et gouverner ce pays, de peur que cela ne se retourne contre elle, ses intérêts, sa vision du monde. Ce qui en dit long sur sa puissance objective.

            Si là n’est pas déterminant pour la conduite des affaires de ce pays, avant tout autre débat fusse-t-il essentiel, que le peuple puisse choisir librement et démocratiquement ses représentants sans qu’ils ne soient soumis à un traitement politico-médiatique spécial, partial et arbitraire sur ordres et injonctions de la Communauté, selon qu’ils respectent scrupuleusement ou non ses oukases et diktats, si là n’est pas un sujet fondamental, alors cela équivaut à abdiquer tout esprit critique, tout sens des responsabilités, tout esprit de hiérarchisation des priorités. 

            Car comment croire reprendre le pouvoir politique en France, opérer le nécessaire sursaut national et populaire, sans devoir s’affranchir au préalable de cette contrainte objective ? Cela n’a pas de sens.

            Il est donc d’une urgence vitale de mettre en évidence le marqueur ultime en mesure d’expliquer à la fois l’imposture grossière, mais aussi la toute puissance et volonté de domination de ces Communauté et Lobby, qui dans le fait est qu’ont ne peut justement pas dénoncer cette imposture au motif précisément de sa toute puissance, notamment lorsqu’il fait remarquer que les mêmes qui verrouillent les organisations pseudo antiracistes en France, qui verrouillent tout débat public en France concernant l’immigration, la République, l’assimilation, en invoquant inlassablement discrimination, stigmatisation, xénophobie, racisme, et antisémitisme (dans cet ordre) pour chercher à disqualifier systématiquement leurs adversaires, sont les même exactement qui soutiennent la politique d’authentique apartheid, là-bas, en israël. 

            Des faits ?







          • Onecinikiou 5 octobre 2014 23:31
            Et ce sont les mêmes qui fixent les règles du débat en France ? Qui dictent aux médias dominants leur vocable et vocabulaire (« extrême-droite », « dérapage », « provocations » etc…) ? Qui dressent les listes des infréquentables ? Qui disqualifient politiquement et médiatiquement en usant des vecteurs qu’ils contrôlent et influence ? Qui excluent du champ « républicain » quiconque ne se soumettraient pas suffisamment à ses intérêts ? 

            Comment peut-on refuser de voir la réalité, aussi abjecte et cruelle soit-elle ! En réalité la diabolisation du Front national et celle de ses dirigeants et ce depuis des décennies, méthodique, orchestrée, et imposée à l’ensemble de la classe et caste politico-médiatique, est du fait et de la responsabilité essentiellement de la Communauté et Lobby judéo-sioniste « français ». 

            Indubitablement, incontestablement.









            Tout le monde étant contraint de leur emboiter le pas…

            Le grand Capital apatride :




            Les loges affairistes  :



            Les syndicats, ce qui signe leur trahison et compromissions, étant donné qu’ils tiennent le même discours :







            Les médias dominants et leurs agents stipendiés :



            C’est d’ailleurs là un critère authentique de dissidence au Système (qui réunit l’ensemble des composantes qui ont été invoquées) : le jour où le Système vous sert la soupe - comme pour les gauchistes type Besancenot - alors vous savez que vous avez trahi !



          • cyrus cyrus 3 octobre 2014 15:12

            Les promesse n’ engage que ceux qui les écoute chaque président nous l’ as fait , le fn ne fait pas exception a la règle (le but étant de gagner l’ élection en rassemblant le maximum des vote moutons).Faute d’ engagement sous forme de contractuelle et non contestable il est sage , de les considéré comme nul et non avenue , révisable sans avertissement . c’ est donc de la pub et non un engagement. Ceci dit , asselinau ne s’ engage pas non plus ( ce qui est relativement honnête de sa part mais ne fait pas non plus avancer les chose ), a lui de montrer l’ exemple en s’ engagant de maniere juridique ( avec des contrepartie en cas de non execution du contrat) plutot que de repondre « on verrra » on « negociera plus tard » , ca rend son programme creux et ouvert a du grand n’ importe quoi a l’ arrivé .


            • _Ulysse_ _Ulysse_ 3 octobre 2014 15:36

              Dans son programme, Asselineau s’engage fermement à Sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN.
              C’est le socle de son programme, ce serait déjà bien plus que n’ont fait ses trois prédécesseurs au cours des 19 dernières années.

              Ensuite, il y a d’autre propositions, on ne peut pas dire que ce soit un programme creux.
              Le socle du programme (UE, euro, OTAN) est trans-courant dans l’opinion (on se souviens du vote de 2005 sur la constitution). C’est pour cela que le programme évite volontairement les sujets clivant gauche/droite même si le programme est déjà plutôt trop à gauche pour les gens de droite (nationalisations, logements sociaux, augmentation des remboursements de la sécu, contrôle des capitaux) . Bref, alors c’est sur que le prix à payer pour rassembler sur l’UE, l’euro et l’OTAN c’est de devoir renvoyer certains sujets à plus tard et à des référendums mais après tout organiser des référendums n’est pas une mauvaise manière de résoudre certaines questions non ?

              Ce refus de s’engager sur certains sujet est souvent critiqué mais si l’on compare aux partis qui ont dans leur programme la sortie de l’UE (PRCF, MPEP, POI) forcé de constater que ceux-ci avec leur fort ancrage à gauche végètent pendant que l’UPR d’Asselineau ne cesse de grossir.

              Je suis un pragmatique et à la fin c’est le résultat qui compte. Ne vaut il pas mieux qu’Asselineau Sorte la France de l’UE/euro/OTAN plutôt que d’attendre éternellement que d’autres mouvements qui eux s’engagent sur plus de choses le fassent ?

              Après la sortie, rien n’empêchera les électeurs de voter ce qu’ils veulent aux élections suivantes après tout.

              En matière de pragmatisme, croyez vous vraiment que l’UMP ou le PS arrangerons quoi que ce soit d’ici 2022 ?


            • eresse eresse 4 octobre 2014 03:12

              Bonsoir,

              le problème de l’UPR, c’est justement ASSELINEAU.
              Si il est considéré comme un bon pédagogue, il n’est absolument pas charismatique. Il est temps de vous trouver une « Figure » et de changer votre mode de communication.


            • bourrico6 6 octobre 2014 08:51

              Si il est considéré comme un bon pédagogue, il n’est absolument pas charismatique.

              On s’en fout, le dernier à avoir eu une once de charisme fut Chirac.
              Ni le nabot, ni la tête d’huitre n’ont le moindre charisme, c’est même tout le contraire, ce sont des têtes à claque.


            • non667 3 octobre 2014 15:27

              pourquoi demander un programme détaillé au fn ? on sait ce qu’ils valent (hein Mr hollande ! )
              jmlp plus nationaliste et anticommuniste que de Gaulle refuse de se revendiquer du général
               c’est pourtant bien sa doctrine que marine ressuscite «  »L’avènement d’une Europe des Nations « 
              opposée à l’Europe »supranationale judéo-américane de l’umps......


              d’ asselineau : ses attaques contre le fn montrent qu’il est une taupe du N. O .M.
               destiné (toléré/financé ) a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » qui n’ont pas les c....lles pour inclure dans leurs programmes l’arrêt de l’immigration : dupont gnangnan ,de villiers ,.............

              bien juste de ne pas inclure dans les souverainistes le fdg ,melanchon étant par ses discours clairement « les étrangers d’abord » !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès