Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’essentiel du programme du FN (partie 2)

L’essentiel du programme du FN (partie 2)

  Il s'agit de la première partie concernant l'immigration et la réforme de la nationalité française, ce thème est comme on peut s'en douter très présent dans le programme du FN, à tel point qu'il s'agit bien du fil conducteur du programme, ces thèmes reviennent dans presque tous les chapitres. Il y aura d'autres articles sur le sujet tant les propositions sont nombreuses.

  Nous avions vu lors de la première partie les points essentiels du programme du front national concernant l'union européenne, la monnaie unique ainsi que la participation de la france à l'OTAN.

  Il en ressortait que le front national propose une renégociation des traités européens afin de changer l'union en une "europe des nations". La sortie de la monnaie unique n'est proposée qu'au travers de cette même renégociation.

Etant donné que des changements aussi conséquents demandent l'unanimité des 28 états, celle-ci est impossible. (première partie

  Il faut bien distinguer ce qui relève des postures prises par les différents lieutenants d'un parti afin de ratisser large, de ce qui constitue le véritable projet politique. Celui-ci est contenu dans le programme ainsi que dans les professions de foi.
  
Dans état fort
 
"Application ferme sur l’ensemble du territoire national de la loi de 1905 de défense de la laïcité. Cette loi ne doit pas être modifiée."
 
  Cette proposition peut étonner, en effet la laïcité est appliquée en France de manière globale. Évidemment on peut toujours trouver des faits divers comme contre exemples.Toujours est-il que l'on a plutôt assisté à des mesures durcies tout particulièrement la très controversée loi contre le voile islamique, qui d'ailleurs soit dit en passant fait fi du principe même de laïcité puisque visant une religion en particulier et non l'ensemble.
  Qui plus est la loi interdisait déjà tous signes ostentatoires avant celle-ci, bien sûr la rédaction de cette loi ne précise jamais que l'Islam est visé, sinon elle serait anticonstitutionnelle.
  Dès lors on peut se demander ce qu'une "application ferme" veut dire, à part peut-être jeter de l'huile sur le feu de l'islamophobie régnante dans le monde politico-médiatique en France.
 
"Mise en place d’un ministère de l’Intérieur, de l’Immigration et de la Laïcité
Rétablissement du principe d’égalité et de méritocratie : bannissement des pratiques de discrimination positive dans tous les secteurs de la société (école, université, entreprise, administration)."
 
  Alors cette partie prête à sourire tant elle semble se fonder sur des croyances supposées des électeurs du front national ou de ses dirigeants.
  Il y aurait donc une discrimination positive dans l'éducation nationale, l'entreprise et l'administration, mais quel groupe est visé par celle-ci ?
  La discrimination positive en France vise particulièrement les femmes et non les personnes immigrées (ou d'origine immigrée ?) comme supposé implicitement par ce qui vient en préambule, à savoir la création d'un ministère de l'intérieur, de l'immigration et de la Laïcité...
  Un tel libellé pour le ministère de l'intérieur tend à montrer qu'il y aurait un lien entre la menace de la laïcité et l'immigration et un lien entre la sécurité et l'immigration. Si de tels liens peuvent malheureusement exister cela n'est rendu possible que par la concomitance d'autres phénomènes, à savoir :
  • L'organisation systématique par les offices HLM et la politique de la ville de l'exclusion sociale des personnes immigrées.(1)
  • Le manque de contrôle aux frontières.
  • La carte scolaire qui prolonge l'exclusion sociale des personnes immigrées.
  • La politique systématique de l'éducation nationale dans les ZEP et les établissements concentrant les enfants des personnes immigrées et d'origine immigrées à lisser les résultats scolaires non seulement des évaluations,des notes mais aussi du baccalauréat afin d'homogénéiser les résultats entre établissements.Cette politique tendant à ne faire qu'aggraver les inégalités de niveau entre les établissements et donc donner de moins en moins de chances aux enfants scolarisés dans les établissements de piètre niveau.
  • L'esprit colonialiste régnant dans une large frange des responsables politiques toutes tendances confondue, car souvent eux-même issus d'ancienne famille coloniales françaises.
  Ce libellé n'a ici qu'une vocation provocatrice et certainement pas d'apaisement.
Il n'y a en France aucune discrimination positive visant des personnes immigrées ou d'origine immigrées dans l'école ou l'administration, ce qui est dit entre les lignes mais relève du fantasme le plus absolu afin de plaire à l'éléctorat du FN.
 
 
Dans immigration
 
"Réduction en 5 ans de l’immigration légale de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an (division par 20), en privilégiant les talents qui permettront le rayonnement de notre pays et l’innovation. Modifications législatives et réglementaires du Code de l’entrée et du séjour des étrangers (CESEDA) en ce sens."
 
  Alors le FN veut pratiquement abolir l'immigration en France en 5 ans, puis après ? l'objectif zéro est-il poursuivi ?
A ma connaissance aucun pays dans le monde ou presque n'a une politique d'immigration zéro ; mais surtout on peut se demander quel est l'objectif poursuivi avec cette politique ?
Plus haut dans le préambule du chapitre sur l'immigration on trouve la justification suivante :
"L’immigration est pourtant une source de coûts très importants ; elle est
utilisée par le grand patronat pour peser à la baisse sur les salaires et déstabilise en profondeur notre société et ses équilibres. L’assimilation n’est plus possible dans un tel
contexte d’immigration de masse."
 
  La chose est suivie d'une évaluation de 70 milliards d'euros comme coût pour la France, évaluation faite par un économiste je ne sais comment ; il est évoqué le coût de l'AME mais nous y reviendrons.
  L'intégration des personnes immigrées en France est défaillante pour de multiples raisons dont certaines que j'évoquais plus haut, une immigration trop importante en période de chômage aggravé est un facteur cela est vrai mais ne justifie pas une politique migratoire aussi stricte.
 
  L'évaluation du coût prête à sourire car dans sa politique migratoire le FN ne tient aucun compte du problème démographique.
  Les sociétés européennes sont dans un processus de suicide démographique, (2) la situation française est moins mauvaise que celle de nos voisins entre autre grâce à notre immigration. Stopper l'immigration nécessiterait en contrepartie une remontée spectaculaire de la natalité, il est vrai que le programme du FN comporte une forte politique familiale mais celle-ci ne suffirait pas, car les tendances sont trop lourdes et portées par de multiples facteurs dans nos sociétés dont il faudrait un ouvrage entier pour traiter.
 
  Toujours est-il qu'une immigration à zéro rajouterait grandement au phénomène, certains pays européens vont connaître une diminution de leurs populations de 30% en l'espace de trente ans parfois même plus, l'impact économique de cela a-t-il été pris en compte ? On peut en douter.
  Pour ce qui est de la pression à la baisse sur les salaires, ceci est vrai mais ne justifie pas une politique si stricte d'une part et peut aussi se régler par d'autre moyens et réglementations dans le droit du travail, comme le niveau du smic par exemple.
 
"Suppression du regroupement familial.
Réduction drastique du nombre de demandeurs d’asile admis à rester en France. Le budget de l’asile représente un coût en progression constante (+27% en 2011, à 376 millions d’euros). La France doit procéder aux révisions constitutionnelles, législatives et réglementaires pour atteindre cet objectif."
 
  Mais qu-est ce que le droit d'asile ? "la protection qu'accorde un État d'accueil à un étranger qui ne peut, contre la persécution, bénéficier de celle des autorités de son pays d'origine"(3)
Ce sont les réfugiés politiques, le seul motif invoqué est le coût au demeurant mineur dans le budget de la nation, je ne sais ce qui peut motiver une telle politique en dehors de la xénophobie pure et simple.
 
 
"l Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières."
 
  La reprise de contrôle des frontières peut tout à fait se justifier, après tout dépend ce qu'on en fait et ce que propose le programme du FN est le plus souvent très discutable voire incohérent. Ainsi si nous quittons schengen l'article 67 du TFUE (4) s'applique toujours qui stipule dans son alinéa 2 : "Elle assure l'absence de contrôles des personnes aux frontières intérieures et développe une politique commune en matière d'asile, d'immigration et de contrôle des frontières extérieures qui est fondée sur la solidarité entre États membres et qui est équitable à l'égard des ressortissants des pays tiers. Aux fins du présent titre, les apatrides sont assimilés aux ressortissants des pays tiers."
 
"Réduire la durée maximale de la carte de séjour de 10 ans actuellement à 3 ans renouvelable avec un strict contrôle des conditions d’obtention.
Renégociation de la Convention européenne des droits de l’homme, et notamment de son article 8 qui est utilisé par les associations de promotion de l’immigration pour accroître l’immigration vers la France."
 
  On peut toujours discuter les détails des cartes de séjour pour les résidents étrangers ; toutefois étant donné que le FN propose la suppression du droit du sol (voir plus bas) nous serions alors dans la même situation que l'Allemagne avec de nombreuses personnes de nationalité étrangère résidants, travaillants en France, fondants une famille mais sans pouvoir acquérir la nationalité française.
  C'est ainsi qu'en Allemagne il y a 6 millions de personnes étrangères vivant sur leurs sol (5) contre 3.7 millions en France alors que l'immigration y est plus forte. (6)
  L'Allemagne a donc récemment introduit le droit du sol pour palier ce phénomène et tenter de contrebalancer une natalité catastrophique, afin il ne faut pas se le cacher de peser face à la France.(7)
 
  Dès lors, en quoi est-ce logique de vouloir restreindre la durée des cartes de séjour ? On peut poser la question.
  Pour finir là dessus je ne sais pas ce que le FN nomme "associations de promotion de l'immigration" je laisse chacun juger des termes employés et de leurs pertinence.
 
"Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative : être français est un honneur.La naturalisation se mérite et doit être soumise à des conditions strictes de présence paisible et prolongée sur le territoire, en situation légale, de maîtrise de la langue française et de preuve d’assimilation. Plus généralement la double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux
nationalités."
 
  A noter que les preuves d'assimilation demandées ne sont pas détaillées, quelles sont-elles ? Également il est intéressant de noter que la double nationalité sera conservée pour les pays de l'union européenne, confirmant une nouvelle fois que le FN ne propose pas la sortie de l'UE.
  Dans sa vision de l'europe le FN refuse l'entrée de la Turquie, on voit ici que la vision du FN de l'union européenne est bien celle d'une europe blanche et chrétienne.
 
"Lutte contre l’immigration clandestine, qui doit être ramenée à zéro. Expulsion systématique de toute personne qui entre ou se maintient illégalement sur le territoire national. Suppression des pompes aspirantes de l’immigration clandestine, telle que l’Aide Médicale d’Etat, réservée aux migrants clandestins.
Suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins.
Les manifestations de clandestins ou de soutien aux clandestins seront interdites."
 
  Si on peut approuver la lutte contre une immigration clandestine, il faut souligner que l'appartenance de la France à l'union européenne n'y aide pas comme on l'a vu plus haut avec l'article 67 du TFUE (4). Le FN dans la renégociation des traités européens qu'il propose (9) pourrait tenter de revoir la politique migratoire, toutefois une telle renégociation est impossible et le FN ne propose pas la sortie de l'UE.Cette politique de lutte contre l'immigration clandestine est illusoire et nous conduirait à une chasse à l'homme pour reconduir toujours plus de clandestins, cela n'est décidément pas une bonne solution.
  A noter également l'interdiction de manifester en soutien à des clandestins, les interdictions de manifester ne sont en général pas l'apanage des états les plus démocratiques. On voit une nouvelle fois l'obnubilation du FN concernant l'AME, sa suppression revient de nombreuses fois dans le programme quelque fois qu'on aurait pas compris.
 
Conclusion
 
  Au terme de ce premier article concernant le thème de l'immigration dans le programme du FN on peut résumer que le FN propose :
 
  • Une application ferme de la laïcité sans la définir mais tout le monde sait quel groupe est visé.
  • Un libellé provocateur pour le ministère de l'intérieur.
  • Une suppression d'une fantasmagorique discrimination positive des personnes immigrées (ou d'origine immigrée) dans l'école,l'administration et les entreprises.
  • Une politique migratoire tendant vers zéro absurde au vu de notre démographie et en contradiction avec les traités européens.
  • Une attaque contre les réfugiés politiques, signe de xénophobie.
  • Une sortie de Schengen mais sans sortie de l'UE, les traités définissant une politique similaire à celle de Schengen.
  • Une diminution des durées de carte de séjour contradictoire avec la suppression du droit du sol.
  • Une expression n'ayant rien à faire dans un programme politique "les associations de promotion de l'immigration".
  • La suppression de la double nationalité, conservée pour les pays européens, illustration de leur vision blanche et chrétienne de l'UE.
  • La suppression du droit de manifester pour soutenir des clandestins,proposition antidémocratique.
  • La suppression de l'AME représentant 1 milliard d'euros sur un budget de la santé avoisinant les 240 milliards,afin de laisser des clandestins mourir sur notre sol juste parce qu'ils sont clandestins ? Pourtant on soigne même les pires criminels...
 
1-politique du logement des immigrés
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/xxs_0294-1759_1999_num_64_1_3894
 
2- suicide démographique
 
3-droit d'asile par l'OFPRA
 
4-article 67 du TFUE
 
5-nombre d'étrangers en Allemagne
 
6-nombre d'étrangers en France
 
7- immigration en Allemagne et démographie
 
8-le projet du FN (version complète)
 
9-L'essentiel du programme du FN (partie 1)
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • soi même 13 octobre 2014 11:33

    Que de manque de mémoire en 64, c’était les mêmes qui criaient l’Algérie française !


    • cristobool 13 octobre 2014 17:09

      Oui mais ce sont les mêmes qui avaient l’habitude de traiter les algériens en sous hommes qui ont eu du mal à voir ces même algériens devenir français après ...

      C’est une bonne part de l’origine du FN un ressentiment d’anciens colons français ayant perdu la poule aux oeufs d’or lors de l’indépendance de l’algérie.

    • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2014 17:30

      ...c’est qu’ils évoluent.
      La preuve ils applaudissent Zemmour !
      Qui aurait cru qu’ils allaient devenir fan d’un juif issu de l’immigration algérienne ?


    • OMAR 13 octobre 2014 18:46

      Omar33

      Et à voir leurs affiches :

      S’il n’y avait pas d’Algérie, il n’y aurait jamais eu de F.N....


    • lsga lsga 13 octobre 2014 23:42

      C’est simplement faux.


      Les émeutes et les contestations dans les colonies ont éclatées avec pour revendication l’égalité de Droit entre les Français et les autochtones. Les algériens voulaient la nationalité française. Ils auraient du l’avoir, car l’économie française exploite les ressources algériennes. Ce sont les intellectuels petits bourgeois, prétendus révolutionnaires, et les politiques professionnels qui ont détourné le mouvement vers la revendication de « l’indépendance nationale ». Indépendance qui n’est qu’une vaste fumisterie. Dans un monde ou la production est la distributions sont mondiales, il ne peut exister aucune indépendance nationale. 

      Aujourd’hui, l’enjeux est toujours le même : qui décident comment on exploite quelles ressources premières ? 

      Pour reprendre le contrôle de Total, d’Areva, de Carrefour, de Monsanto, de Google, de Facebook, de Coca-Cola, de Samsung, etc. c’est une démocratie directe mondiale que nous devrons instaurer.



    • devphil30 devphil30 13 octobre 2014 11:40

      Article partisan ..............


      • Dwaabala Dwaabala 13 octobre 2014 13:00

        Touche pas à mon FN ?


      • cristobool 13 octobre 2014 16:03

        En effet lorsque l’on critique un programme d’un parti politique l’avis est forcément partisan, mais j’ai au moins le mérite de ma baser sur le programme du FN pour le critiquer et pas sur du vent !


      • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2014 17:26

        Oui.Mais moins que le programme du FN...


      • HELIOS HELIOS 13 octobre 2014 19:26

        ***** « Etant donné que des changements aussi conséquents demandent l’unanimité des 28 états, celle-ci est impossible. (première partie) » *****


        évidement, c’est facile de se baser un article (que vous avez ecrit vous même) où vous n’avez rien démontré du tout et vous continuer a prendre pour argent comptant l’avis de ceux qui sont comme vous « forcement partisans » !!!

        Alors, l’avis requis pour une décision ne s’applique que pour des conditions spécifiques a l’interieur de l’UE. Lorsque vous etes a l’exterieur, comme le propose le FN, l’unanimité ou même l’avis d’un seul etat est inutile car hors de propos.

        L’unanimité ne serait requise que - lors du processus de sortie de l’UE - sur des compensations « techniques » ou « reglementaires » qui a l’evidence concernent toute l’UE donc les 27 etats restants... et, a defaut d’unanimité, c’est la version minimum qui sera automatiquement retenue.
        Toute autre contrainte est impossible a mettre en oeuvre... pensez vous que les USA, l’Europe et d’autres pays peuvent imposer a un pays tiers quoi que ce soit ? ont-ils reussi a convaincre l’Iran de respecter des traités ? non, seule la guerre est a même de le faire, en supposant la victoire. on attends la declaration de guerre des 27 pays de l’UE contre la France, ah, ah, ah !

      • cristobool 13 octobre 2014 19:46

        vous faites du hors sujet ce débat a déjà eu lieu sur le premier article et les réponses vous ont déjà été faites vous voulez un copié collé ici ?


      • cristobool 13 octobre 2014 19:58

        vous faites du hors sujet ce débat a déjà eu lieu sur le premier article et les réponses vous ont déjà été faites vous voulez un copié collé ici ?vous racontez n’importe quoi -la france est une puissance nucléaire il serait hasardeux pour les pays européens de nous déclarer la guerre d’autant que nous possédons l’une des plus importante armée en europe.-l’article 50 fixe les modalités de sortie vous confondez tout l’unanimité requise concerne la décision de prolonger le délais de 2 ans « 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

        2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

        3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.

        4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.

        La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

        5. Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49. »

        -Le FN ne propose en aucun cas la sortie d’UE mais bien une renégociation des traités 

        l’essentiel du programme du FN (partie 1) extrait :

        « Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes. »

         Le point d’orgue, ici toujours question de renégocier les traités donc de changer d’europe et de « jeter les bases d’une europe ..... » Bref jeter les bases d’une autre europe encore un point pour Mr asselineau.
         l’article 50 est placé en préambule alors qu’il n’a rien à faire là, cet article ne définissant que les modalités de sortie d’un état de l’union, c’est complètement alambiqué mais n’a pour but que d’essayer de contenter la frange frontiste qui veut sortir de l’UE et d’ailleurs les frontistes s’attachent beaucoup à cette phrase pour « prouver » que le FN veut sortir de l’union.
         La suite est très intérressante en effet le FN y expose sont projet d’autre europe.

      • HELIOS HELIOS 14 octobre 2014 15:49

        c’est bien ça... je vous cite (dans la partie en gras) et vous m’apportez la confirmation sur un plateau... vous vous contredisez, .... quelle purée il doit y avoir dans votre crane....


      • cristobool 14 octobre 2014 17:58

        Absolument pas , c’est vous qui faites la confusion entre l’unanimité requise pour sortir de l’UE (que vous prétendez inscrite dans l’article 50)


        et l’unanimité requise pour prolonger le délais de 2 ans pour les négociations sur les modalités de retrait d’un état de l’union qui elle est présente dans l’article 50.

        Soit vous faites erreur soit vous êtes de mauvaise foi 





      • HELIOS HELIOS 16 octobre 2014 22:36

        ... je ne fais que copier le 4eme paragraphe de votre article ci-dessus. 

        Moi, je n’ai jamais dit cela, j’ai toujours dit que s’il y avait unanimité a reclamer ce ne serait pas pour la sortie de l’UE, mais pour les negociations ensuite.

        Je maintiens fermement que la constitution française permet aux citoyens, sans passer par le parlement, a abroger quelque traité que ce soit, en accord avec les autres parties ou sans cet accord.

        C’est justement cet argument que je mets toujours en avant pour contrer ceux des defaitistes qui pensent qu’il est impossible de sortir de l’union, avec ou sans article 50, mais de façon civilisé, avec cet article 50.

      • leypanou 13 octobre 2014 12:08

        « Une application ferme de la laïcité sans la définir mais tout le monde sait quel groupe est visé. » : si on veut une application vraiment ferme de la laïcité, on commence par annuler les accords pour les départements de l’est de la France qui font financer les salaires des curés, imams, pasteurs et autres rabbins par l’état français.

        Le reste n’est que baratin.


        • cristobool 13 octobre 2014 15:03

          En effet mais si le FN avait l’intention de rétablir une parfaite laïcité dans ces départements ce serait explicité dans le programme, c’est ce que le FN aime appeler le « deux poids , deux mesures » n’est ce pas ? 


        • bourrico6 13 octobre 2014 15:26

          C’est tiré par les cheveux, personne ne l’a fait parce que ça ne passera pas sans douleur.
          Le bénéfice est nul en rapport au risque politique.

          Ensuite, il est important de noter que la laïcité, concerne les institutions de l’Etat, pas le citoyen.


        • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2014 17:36

          Appliquer « une ferme laïcité » et défiler avec Civitas...Ils osent tout !
          Et on prends des cadres de Civitas pour mener campagne sous la bannière Rassemblement Bleu Marine.
          C’est sur la laïcité est en bonne voie....


        • non667 13 octobre 2014 12:15

          te fatigues pas ! smiley  smiley  smiley  smiley

          le pen vite ! vive le F.L.N.= Front de Libération Nationale


          • bourrico6 13 octobre 2014 12:43

            Moi j’adore les affichettes :

            - La première bof... à part une certains rancoeur envers les Algériens ?
            - La seconde : « Choisis ta France », la c’est du lourd, avec d’un coté un « galérien » sur fond de guerrilla urbaine, et de l’autre, le paisible village rural de la Gaule profonde, mais moderne, et deux têtes de vainqueurs en premier plan.
            Ringard !
            - n°3 : « Tu niques la France, dégages ».... ah.... c’est quoi niquer la France ? Ah si, je sais, c’est les allocations, le chômage central, la CMU, etc.
            Bon, moi je connais très bien de bon Gaulois bien blancs, bien Français comme il faut, dont le passe temps consiste à jongler entre les Assedics et le taf au noir, tout en étant à la CMU. Ce n’est pas des « on dit », ce sont des membres de ma famille...On va les faire dégager ou ?
            Et les traitres PS/UMP on les dégages ou ?
            Bruxelles, les USA, brefs, tous ceux qui « niquent » la France, on les dégage ou ?
            - n°4 : « les immigrés vont voter » ... ah ? première nouvelle, c’était quoi tout ce foin pour ne pas leur donner le droit de vote il y a quelques temps ? Une illusion ? La, on est dans l’approximation qi permet de faire un gros bobard.
            - n°5 , c’est une perle, le FN a chiffré on ne sait comment un coût de l’immigration... on ne sait plus quoi inventer pour faire peur. Et au passage, l’Algérie prends encore une dose.

            Tout ceci est aussi subtil qu’une propagande Stalinienne ou Mussolinienne.


            • Dwaabala Dwaabala 13 octobre 2014 12:50

              C’est le FN qui risque de nous coûter très cher.


              • legrind legrind 13 octobre 2014 12:52
                La suppression de l’AME représentant 1 milliard d’euros sur un budget de la santé avoisinant les 240 milliards,afin de laisser des clandestins mourir sur notre sol juste parce qu’ils sont clandestins ? Pourtant on soigne même les pires criminels...

                Bon cet AME à 1 milliard d’euros/an ne dérange visiblement pas l’auteur, que des français ne puissent plus se soigner correctement, du tout même, non plus , l’auteur n’envisage pas une seconde que ces clandestins pourraient tout simplement se barrer s’y on les y incitait fortement,
                Pourquoi l’AME à 1 milliard d’euros n’augmenterait pas à 2 -3 et plus les prochaines années et plus même si on continue comme ça ?
                De toute façon l’immigration est une chance, un enrichissement, il faut vraiment être un facho pour croire qu’elle est en train de provoquer une désintégration du tissu social, culturel, civilisationnel même de notre nation.
                Heureusement pour les français paumés il y’a Samba qui sort pour remettre les pendules à l’heure !

                • cristobool 13 octobre 2014 15:22

                  Il ne s’agit pas de savoir si l’AME me gêne ou pas, tout d’abord son coût est faible dans l’ensemble des coûts de santé ce n’est pas ça qui grève le budget ;d’autre part si son coût a augmenté ces dernières années c’est faute aux réglementations européennes (article 67,77,78,79 du TFUE) et à l’espace shengen qui fait qu’il y a une augmentation du nombre de clandestin ; régler le problème de l’immigration clandestine et le coût de l’AME diminuera , le problème c’est que pour cela il faut sortir de l’UE.


                  Autre chose,plaçons nous dans l’hypothèse ou l’AME n’existe plus que se passe-t-il ?
                  Les clandestins malades on les laissera mourir ? évidemment que non , les cas sérieux seront hospitalisés et leurs soins seront bien payés par la sécurité sociale sauf qu’ils ne seront pas budgetisés, voir l’AME comme une « pompe aspirante » est une fumisterie !

                  Pour l’intégration , je ne nie pas les problèmes ni dans l’article ni ici , mais si vous vous intérressiez à l’intégration des précédentes vagues d’immigration en france vous vous rendriez compte que les italiens ont mis près de 200 ans à s’intégrer,beaucoup de portugais parlent à peine français et vivent en communauté sans pour autant qu’on nous en parle à la télévision tous les jours ...

                  Le gros du problème d’insécurité et d’intégration est concentré dans les cités et il y en a surtout en région parisienne beaucoup moins ailleurs,c’est là qu’il faut agir et pas laisser le qatar agir à notre place comme ce que l’on fait aujourd’hui.

                  Il n’y a pas d’islamisation de la france,il y a environ 7 millions de français d’obédience musulmane dont seulement 2.5millions sont pratiquants ; il y a un processus d’intégration mais cela prends du temps bien que l’on fasse tout pour radicaliser les musulmans en france.

                  Il faut avoir une vision globale , pas juste regarder la cité d’à côté et généraliser.
                  Je n’ai pas cette vision d’une immigration source d’enrichissement, cela peut apporter du point de vue culturel certe mais c’est surtout un déracinement pour les gens qui arrivent et un moyen de palier à notre natalité trop basse,mais ce n’est pas de la faute des immigrés si on fait plus de gosses en europe.

                • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2014 17:47

                  Au moins c’est clair le FN préfère laisser crever les pauvres


                • legrind legrind 13 octobre 2014 19:38
                  Pour l’intégration , je ne nie pas les problèmes ni dans l’article ni ici , mais si vous vous intéressiez à l’intégration des précédentes vagues d’immigration en france vous vous rendriez compte que les italiens ont mis près de 200 ans à s’intégrer,beaucoup de portugais parlent à peine français et vivent en communauté sans pour autant qu’on nous en parle à la télévision tous les jours ...

                  Il n’y a pas de problèmes d’intégration : il n’y a pas d’intégration et la comparaison vaseuse de ce qui se passe depuis 30 ans en France avec l’immigration italienne est le genre même de conte de fée de gauche qui eu marché mais qui ne marche plus.

                • rocla+ rocla+ 13 octobre 2014 20:02

                  Faux les pilotes en grève font crever une compagnie d’ aviation .

                  500 millions d’ euros de perte en quinze jours .


                • juluch juluch 13 octobre 2014 13:04

                  Vu que Hollande se représentera en 2017, je suggère que vous votiez pour lui.


                  • bourrico6 13 octobre 2014 14:14

                    Ca fait léger non ?
                    T’as l’intention de voter pour ce qui est décrit plus haut ?
                    Tu crois que c’est mieux ?

                    Ce n’est pas parce qu’il fait soif qu’il faille se jeter sur la première gourde qui passe.


                  • juluch juluch 13 octobre 2014 15:46

                    On a les mêmes depuis 30 ans, autant essayer autre chose.


                  • cristobool 13 octobre 2014 16:04

                    Ce n’est pas une raison pour voter pour n’importe qui non plus.


                  • juluch juluch 13 octobre 2014 16:30

                    Sarkozy et Hollande n’étaient pas n’importe qui après tout......on a vu le résultat.


                  • cristobool 13 octobre 2014 16:57

                    non mais si les gens avaient regardé leurs programme ils les auraient pas élus non plus


                  • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2014 17:48

                    ...alors que Pétain.


                  • juluch juluch 13 octobre 2014 18:34

                    L’un et l’autre n’ont rien tenu ou mis leurs force dans n’importe quoi.


                    Hollande n’a pas été élut pour un programme, mais pour virer Sarko.....de justesse d’ailleurs.

                  • rocla+ rocla+ 13 octobre 2014 20:03

                    Il se présente ?


                  • juluch juluch 13 octobre 2014 21:47

                    Oui Rocla il se représenterai d’après les infos.


                    Qui tu verrais Corso ?

                    Mélanchon ?



                  • VIP erre 13 octobre 2014 22:43

                    «  Non pas ceux de la vraie gauche qui diraient :« voilà mon programme , votez pour moi  »

                    Mon pauvre Sampiéro, si vous voulez la vraie gauche, déterrez JAURES ...

                    Et arrêtez de nous bassiner avec MELENCHON, l’imposteur !


                  • INFOCOM-Net INFOCOM-Net 13 octobre 2014 13:08
                    Mensonge d’Etat à 70 milliards : La vérité sur le vrai coût de l’immigration en France…

                    • cristobool 13 octobre 2014 15:42

                      Bien alors votre lien confirme tout à fait ce que j’écris dans l’article cet évaluation du coût de l’immigration est fantaisiste , d’une part elle ne tiens aucun compte de la démographie mais cela va encore bien plus loin :


                      -elle amalgame personne immigrées et personne d’origine immigrées et additionne tous les coûts d’éducation etc des ces enfants etc probablement que le mieux effectivement c’est q’uils n’aillent pas à l’école ! pour l’intégration et pour qu’ils trouvent un emploi et contribuent plus tard à la richesse nationale ce serait une grande idée ! 

                      -Ils trouvent un chiffre en réalité de 35 milliards mais le double car ils ont trouvé que c’était pas assez ... un peu faible comme argument ça fait sérieux pour une « étude » pouf 70 milliards !

                      -ils avouent que les « immigrés » contribuent au PIB à hauteur de 10 milliards mais oups ils oublient de le soustraire au coût direct qu’ils trouvent ...

                      Donc si on résume leurs étude trouve un coût de 25 milliards d’euros et non 70 , sans tenir compte de l’apport démographique.

                      Enfin ils remettent en cause le rapport de la cours des comptes qui chiffre à 700 millions le coût de l’immigration , on peut toujours discuter sur le rapport de la cours des compte mais généralement leurs travaux sont fiables.

                      Cette évaluation à 70 milliards est un gros mensonge voilà tout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès