Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’Europe à nouveau au secours des banques

L’Europe à nouveau au secours des banques

Selon la formule toujours opérationnelle bien qu’usée à force d’avoir déjà bien servi : le libéralisme c’est la privatisation des profits et la socialisation des pertes, et dans les banques on sait de quoi on parle car l’argent c’est leur métier, le pourri des banques finit toujours par être repris par les États et donc les contribuables. Aujourd’hui le projecteur s’oriente vers l’Italie.

« un accord a été trouvé entre la Commission européenne et l’Italie permettant de lancer un mécanisme pour aider les banques du pays à se défaire de leurs créances douteuses »

Vous ne comprenez pas ? La banque pour booster son résultat spécule sur des investissements qu’elle sait pourris. Comme c’est pourri, ça rapporte gros, mais ça peut aussi coûter très cher. Tant que ça rapporte c’est la banque (et ses traders) qui empochent. Quand ça se retourne, c’est le contribuable qui ramasse la casse sur le tapis.

dans les nouvelles règles ce n’est pas le contribuable en tant que tel, mais le contribuable en tant que déposant auprès de sa banque, et détenteur de retail bonds comme ils disent dans leur argot pour mieux noyer l’épargnant, qui sera taxé pour le renflouement, une façon d’habiller autrement la ponction sur le peuple —

En Italie, le chiffre de 200 milliards d’euros est couramment mentionné. Puis les jeux repartiront comme avant, comme ils sont repartis après la crise de 2008 et les crises à répétition mais limitées à un pays qui ont suivi. 

Mais le plus cocasse de l’histoire, c’est que les spéculateurs spéculent sur les titres bancaires en fonction de paris et d’une cote établie en fonction d’une espérance (au sens statistique) sur les pertes qui seront prises en charge par le contribuable-déposant.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 21 avril 10:52
     « L’Europe à nouveau au secours des banques »...Une réalité pourtant connue l’UE étant là pour ça..Vous avez dit magouilles... ?

    • Olivier 21 avril 11:51

      Normal, ce sont les banques et les institutions financières qui gouvernent, par le truchement des politiciens-hommes de paille ! Pourquoi s’embêter à faire des investissements profitables à l’économie quand il est si simple de tondre le con qui paye tribut. Avec un (finalement) petit chèque et une belle villa aux îles données au politicard de service, et c’est l’équivalent du tout l’impôt sur le revenu du pays qui tombe dans la poche de nos petits malins. 

      Bravo, d’autant plus que du fait de sa connerie cosmique, le citoyen lambda n’a rien compris et continuera à voter sagement pour les politiciens de la clique !

      • howahkan howahkan Hotah 21 avril 12:28

        Chaque faux faux billet donné aux banques accroit de + en + la pauvreté partout ailleurs....

        quand je pense que l’argent n’existe pas..çà laisse songeur non smiley tous les billets sont donc faux...et ceux la sont des faux faux .. smiley

        cela dit c’est le peuple qui est responsable là encore car le peuple il veut la même chose que en haut....c’est a dire tout ce que je peux pour moi...et le peuple est celui qui a enfanté ces élites a son image la plus vile , car la compétition qui élimine donne cela...donc tout va bien et il n’y a rien a y redire car vous souhaitez toujours garder ce schéma de guerre entre tous....car j’espère gagner le pactole

        tous pourris ? globalement oui bien sur..saut peut être une ultra minorité

        notre sort d’aujourd’hui fut scellé le jours ou un quelqu’un a échanger (troc) avec un autre quelqu’un pour en tirer profit....il y a donc longtemps, très longtemps ...

        A partir de là chaque humain est responsable et c’est à lui de changer car ce monde c’est le sien aussi, si si si !! et apparemment riche ou pauvre il n’en est encore pas du tout question...

        la peur rend con, si cela n’était que cela ça irait encore peut être, mais la douleur de cet état rend aussi méchant ,mauvais etc suicidaire ou guerrier etc

        bon je dois faire une tarte aux pommes..


        • elpepe elpepe 21 avril 22:42

          @howahkan Hotah
          salut c est quoi la recette du napage pour les pommes ?


        • zygzornifle zygzornifle 21 avril 13:47

          le principe de l’Europe est de dépouiller ses citoyens de base pour financer les banques et les lobbys et de gaver ses députés.....


          • izarn 22 avril 02:01

            Vous avez la démonstration que nous sommes en dépression.
            Voila tout.
            Regardons le BDI :
            Ouf un petit rebond riquiqui....
            Comme dit Delamarche : Fourguer 10 dollars pour un dollar de croissance, c’est top, non ?
             smiley


            • nemo3637 nemo3637 22 avril 08:09

              Comme disait la mère de Napoléon et Mario Draghi « Pourvou qué ça doure... »
              Mais là on se sent roulé dans la farine, impuissant, rabachant notre « je-vous-l’avais-bien-dit ».
              Et il faudrait s’intéresser aux élections, à la tête du gugusse qui pourrait se présenter...
              Mais qu’est-on allé faire dans cette galère du Mordor ?


              • ENZOLIGARK 22 avril 17:10

                Banqueroute ... PLU$ C ’ EST GRO$ MIEUX CA PA$$E ... [ page 28 ] ..., Les Dossiers du Canard enchaine « Ces tres chers banquiers » ... No 135 - avril 2015 - ... . ... A FRANCIA FORA ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per Corsica * ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès