Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’immobilisme s’est mis en marche

L’immobilisme s’est mis en marche

Avant l'enterrement de la Ve et le prochain passage à la VIe République, un petit retour à la IVe s'impose sous la forme d'une citation d'un Président du conseil, Henri Queuille, qui disait que l'immobilisme est en marche et que rien ne saurait l'arrêter, mais aussi : « Il n'est point de problème qu'une absence de solution ne puisse résoudre »

JPEG - 51.4 ko
http://www.elunet.fr/index.php/category/Les-derniers-billets/page/56

Car il reste à expliquer le peu d’adhésion électorale populaire : échec différentiel à la
présidentielle (16% à Le Pen), même si nous nous voulûmes satisfait du « score à deux
chiffres » de notre candidat, échec absolu aux législatives (le groupe GDR a pu atteindre le quota parce qu'après tractations le PS nous a refilé un des siens), échec absolu aux municipales, échec absolu aux européennes.

Sur ce fond, les journées de La Rochelle du PS sont pour nous un non-évènement.

Comme les socialistes, fussent-ils « nombre de socialistes » (L'Humanité.fr), se rangeront sous la bannière hollandaise quoi qu'il arrive, on voit d'ici les perspectives qui sont ouvertes par l'attente de quelque chose de ce côté-là.

Présentons au peuple une position de classe si nous en sommes encore capables au lieu de nous accrocher à leurs basques et nous verrions bien ce qu'ils en feraient.

Tout le reste n'est qu'illusion destinée à maintenir en survie artificielle une malade, la gauche, en état végétatif devenu chronique.

Je lis dans un commentaire sous un article relatif à ces journées que l'objectif des vrais communistes doit être le partage des richesses. Intéressant car cela correspond d'assez près à l'état théorique général.

Il s'agit en fait d'un bien piètre idéal que de vouloir partager le gâteau sans vouloir tenir compte de la façon dont il a été fabriqué : en fait, c'est un appel à la collaboration de classe la plus plate ; mais il faut constater d'une part que ce fut pendant longtemps notre mot d'ordre au moins tacite et craindre d'autre part que ce soit là l'horizon toujours renouvelé, - et pour cause ! de bon nombre de ceux qui se pensent communistes aujourd'hui.

Fait aggravant : ce genre de revendication traîne sur son dos comme la tunique de Nessus le soutien à l'impérialisme (national, européen, atlantiste) qui permet justement la production de la richesse en question, qu'elle soit partagée ou non entre les Français.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 2 septembre 2014 11:47

    Donc, comme disait Chirac : « Il est urgent de mettre un frein à l’immobilisme... »


    • Dwaabala Dwaabala 2 septembre 2014 13:04

      Au-delà des bornes il n’y a plus de limite (G. Pompidou)


    • bibou1324 bibou1324 2 septembre 2014 11:56

      Kamoulox !


      Non sérieux, cet enchaînement de mots veut dire quelque chose ? L’avant dernier paragraphe, on dirait qu’il a été rédigé en prenant des mots au hasard dans le dictionnaire, et en les mettant à la suite.

      C’est quoi une « collaboration de classe la plus plate » ?

      • Dwaabala Dwaabala 2 septembre 2014 12:51

        Lisez : Appel le plus plat à la collaboration de classe.
        J’ai cru pouvoir compter sur le niveau de culture du lecteur pour me permettre cette petite figure de style.


      • bibou1324 bibou1324 2 septembre 2014 13:12
        « Appel le plus plat à la collaboration de classe » ne veut rien dire pour moi non plus.

        J’ai encore relu 3 fois ce paragraphe, et votre explication. Je ne dois pas avoir la culture nécessaire pour les comprendre je suppose.

        « Plate » étant mis au féminin, c’est obligatoirement la « collaboration » ou la « classe » qui est plate, et certainement pas « l’appel ». Du coup votre explication ne colle pas avec le texte.

        Dans tous les cas, je ne sais pas ce que vous entendez par « classe » ni ce que le mot « plate » veut bien vouloir dire dans ce contexte. Ni de quel appel il s’agit, ou bien qui appelle à quoi.

        A vu de nez, il y a une histoire de communisme dedans, mais je ne saurais dire si vous êtes pour, contre, ni même quelle vision vous défendez.

      • Dwaabala Dwaabala 2 septembre 2014 14:09

        Bornons-nous à la question du style, voulez-vous ?
        Une hypallage, cela vous dit-il quelque chose ?
        Quand C. Baudelaire écrit :
        J’aspire, volupté divine !
        Hymne profond, délicieux !
        Tous les sanglots de ta poitrine. 

        Le critique remarque que divine (féminin) est davantage en harmonie sémantique avec hymne (masculin) et que profond, délicieux (masculin) est en parfait accord avec volupté (féminin).


      • zygzornifle zygzornifle 3 septembre 2014 08:30

        on peut s’épuiser a courir sur place .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès