Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’impayable Sarkozy

L’impayable Sarkozy

Notre bien-aimé célibataire président, Nicolas Sarkozy, s’est accordé une maigre augmentation (140%) de salaire pour l’année à venir. De quoi rejoindre ce rupin de Fillon et ne plus être le parent pauvre de l’Europe.

Ce n’est pas parce qu’on va tailler le bout de gras avec quelque cheminot en détresse qu’on ne garde pas l’amour des chiffres. Nicolas Sarkozy, vilipendé scandaleusement pour sa ravissante sortie américaine, abandonné sur la route de la République par une femme sans cœur qui préfère les vitrines aux ors, se console comme il peut, en arrondissant ses fins de mois prévues rudes (municipales oblige) pour 2008. Le salaire du président devrait ainsi (selon l’hebdomadaire Profession politique) passer de 101 488 euros par an à 240 000. Mensuellement, le butin passerait en net, de plus de 8 000 à 20 000 euros. Une jolie promotion, certains diront prime sur objectifs, d’autres plus-value, d’autres prise d’intérêts, et d’autres encore délit d’initié. D’initié de l’Elysée sans doute. 20 000 euros par mois, c’est pas mal pour le phare de la France mais c’est encore moins bien qu’Angela Merkel, la peu séduisante cheftaine allemande, qui culmine elle, déjà, à 21 262 euros, selon Le Figaro. L’Express s’est même offert le luxe de produire un tableau indiquant les rémunérations de différents gouvernants, où l’on voit qu’il vaut mieux être Premier ministre en Belgique (15 082 euros) qu’en Slovaquie (2 684 euros). Que Jacques Chirac, hors frais de bouche et compte japonais, ne culminait qu’à 6 714 euros ! Que le Premier ministre luxembourgeois n’a que 18 500 euros à planquer dans son paradis fiscal ou que le moindre petit secrétaire d’Etat, aux Sports ou ailleurs, tout jambon tranché, touche aujourd’hui plus que le président en personne : 12 795 euros en moyenne pour Laporte et consorts. Le prix de l’ouverture, peut-être.

Ces chiffres, on le voit, sont loin de faire tourner les têtes. Pas de quoi déprimer la ménagère de moins de 50 ans. Au jour d’aujourd’hui après tout, notre Immense Grandeur ne gagne qu’un peu plus de 8 000 euros pas mois, et ça lui suffit pour passer des vacances sur un yacht ou dîner aux Fouquet’s. Avec un tel médiocre salaire, vous attrapez non les mouches, mais du Drucker, du Macias ou du Barbelivien ! Et du Glucksman, du DSK, gens peu vénaux, comme on le sait. C’est d’ailleurs ce modeste salaire qui a dû tromper certains « ouverts », qui n’avaient jamais vu encore de patron si mal payé. Certes le train de vie de l’Elysée, on le sait, est faramineux, mais le maître des lieux gagne en un mois ce que Thierry Henry, au hasard, amasse en une journée. N’importe quel joueur boiteux du PSG, ou de l’OM, poltrons du championnat de Ligue 1, palpe davantage que le jogger célibataire et nerveux de Neuilly. Nombre d’animateurs de télévision, étrangleurs ou non, valets du pouvoir ou moins, imitateurs chauves ou présentateurs à implants, se dorent bien plus la tranche que Sarko. Sarkozy, une sorte de prolétaire chez les riches. Un riche pauvre. C’est peut-être pour cela qu’il n’a pas pu garder sa première dame : pas assez de revenus pour qu’elle puisse jouer à Paris Hilton chez les grands couturiers ou certains joailliers. Avec 8 000 euros par mois, Nicolas n’avait même pas de quoi dégainer son bouclier fiscal ! Quelle honte ! Et on ne nous disait rien, et l’on nous laissait penser que cet homme-là, court de taille mais fort en verbe, se drapait de billets verts pour jouer avec ses amis du CAC40 ! Comme si, à 8 000 net, tu pouvais en avoir beaucoup, de potes, au CAC40 !

En s’octroyant dès aujourd’hui une grosse rallonge, Sarkozy met de la cohérence dans sa vie. De la graisse sur sa chaîne de vélo. Les talonnettes ne suffisaient plus. Pour la grandeur, il faut quelques zéros, lui le sait bien. Quelques zéros aussi pour assurer sa droite, pour recentrer le débat, et provoquer à nouveau, quelques grincements par ci, par là, chez les cheminots, les profs ou les stewards. Et puis, nous rappelle-t-on, le dernier président à s’être ainsi haussé d’une tranche n’était autre que de Gaulle. En politique, régulièrement, s’en remettre à de Gaulle est bien utile. Pour faire passer quelques pilules, rappeler qui est le boss ou ne pas avoir à se justifier. Le budget de l’Elysée va tripler en 2008, apprend-on aussi. Pourquoi pas ? Un salaire qui double et demi, un budget qui triple, et une commission Balladur qui renforce la mainmise du président, son omnipotence, son indiscutable domination. Lui devant, nous derrière. Nicolas Sarkozy fait le vide par le spectaculaire. Il laisse passer les chiffres, sous prétexte de « transparence ». Il qualifiera certainement de « tout à fait naturelle » cette augmentation de capital. Au nom de quoi, dira-t-il, le président de la République française devrait-il être moins bien payé que ses homologues de l’Union européenne ? Au nom de quoi le président de la République française devrait-il être moins bien payé que son Premier ministre, que le dernier des secrétaires d’Etat ? Et, de toute façon, c’est moins que Merkel, moins que Bush, ce dernier culminant à plus de 24 000 euros mensuels. On l’entend déjà gesticuler ainsi, plaider son cas. Convaincant et démonstratif, comme d’habitude. Ou agaçant et hypocrite. On entend déjà aussi, les Montebourg et Mamère s’agiter en vain, gueulards et jaloux.

Ses vacances, ses amis milliardaires, son divorce et maintenant son salaire. Tout, chez Sarkozy est là pour qu’on en parle, sans fin. Avec dégoût ou admiration, peu importe, tant qu’on en parle. Décidément, ce président bouillant, qui passe de l’état de grâce à l’état de vache grasse, est impayable.


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

218 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 30 octobre 2007 09:52

    Rien de bien nouveau à lire ce matin chez la secte des TSS et une fois de plus,nous constatons les dégats de cette argumentation primaire qui à nivelé le débat d’idées et de société.

    La haine que porte le TSS n’est pas saine et tout ce que fera le président par les français sera forcement mauvais !

    Il n’y a rien que de voir un président etre rémunéré et par rapport au caisse noire par le passé avec Chirac ou Mitterrand,cette augmentation permet d’avoir une transparence qui n’existait pas auparavant.

    Ensuite,chacun est libre d’avoir les amis qu’ils veut et vous n’avez pas à porter des jugements de valeur car cela s’appelle la démocratie


    • JL JL 30 octobre 2007 13:31

      «  »il n’a ni loyer, ni frais de personnel à l’Elysée par exemple.«  »

      Peut-être une pension alimentaire à verser ... ? smiley


    • Avatar 30 octobre 2007 14:00

      Le vrai Sarkozy :

      http://fr.youtube.com/watch?v=dLbLLoqFOOo

      Qui est vraiment Sarkozy ? (analyse de Miller)

      http://fr.youtube.com/watch?v=wW7Uh-tBFVI

       smiley


    • cyrkar 30 octobre 2007 14:42

      Lerma, tu es vraimment un rigolo, comme ton maitre.

      Le procédé qui consiste à accuser les autres de ses propres travers, ou à repondre à une question par une autre question mais négative celle-ci ; ce genre de procédé donc ne berne que les idiots. Car en effet, il apparait que ce sont plutôt les sarkozystes (dont tu es un fier représentant) qui se comportent comme des groupies ecervelées ayant supprimé tout sens critique.

      En ce qui me concerne, je vomis ton maitre et tout ce qu’il représente mais t’accordes volontiers le fait que 20.000 euros mensuels pour un président ne me parait pas exagéré quand nimporte quel heritier ne sachant rien faire de son cerveau et de ses doigts peut gagner la même somme en quelques secondes et sans même le savoir. Reconnais simplement que le moment est mal choisi et que l’exemplarité que doit représenter tout « chef » n’est pas au rendez-vous.

      Mais rassurez-vous, Maître Nico a bien d’autres mesures bien plus dangereuses dans sa besace et comme tous ses copains, lerma crieras au scandale quand sa petite personne sera touchée : « Ah oui mais moi c’est pas pareil »

      Au fait cher lerma, ton maître t’as déjà bien envahi car la démocratie c’est un peu plus que cela : « chacun est libre d’avoir les amis qu’il veut » un peu court comme définition. Mais j’imagine que tu confonds liberté et choix entre 50 pq différents chez carrefour.


    • Rage Rage 30 octobre 2007 14:47

      Et une provocation de plus, une !

      Qu’on parle de Sarkozy, qu’il occupe l’espace médiatique, que la nouvelle plus grosse aujourd’hui qu’hier attise les foudres qui cesseront demain pour se focaliser sur autre chose.

      En ces moments de « serrage de ceinture » pour nous, pauvres prolétaires inconscients que nous sommes, voilà « L’EXEMPLE » d’une gestion rigoureuse et rationnelle : mise à niveau avec le « haut du panier » des rémunérations de chef d’Etat (l’Allemagne c’est « juste » 20 millions d’habitants en plus, les USA 300 millions et la 1ère puissance mondiale). 20 000€/net, direct sur le compte épargne.

      Triplement des frais de l’Elysée - quand on sait qu’ils se sont envolés sous Chirac-, envoyez donc les millions d’euros mesdames messieurs les contribuables.

      Surtout, travaillez plus pour payer plus.

      Bien évidemment « tranquille », pas d’énervement, cool zen lexomil, quand on rame on SMIC ou même à 2xSMIC avec des hausses de salaires d’environ 0% l’an, c’est « un peu » provocant de constater cette débauche d’argent, ce débalage de rémunérations : 12 000€ pour les 30 secrétaires d’état - ministre de fait- on ne sait même plus combien pour les ministres et on oublie la pléthore de « sbires » courant à 4000-5000€/nets par mois pour faire des notes et autres rapports.

      L’argent coule à flot, il en arrive toujours. Piochons donc quelques dizines de millions, déconnectons nous de la valeur de cet argent et envoyons les stats : « t’as eu quoi comme promo cette année ? Pff, je n’ai eu que 1000€ de hausse par mois, trop naze mec ».

      20 000€/mois soit 130 000F. La somme n’est pas choquante pour de si hautes responsabilités, la question n’est même pas là.

      La question, c’est que beaucoup trop sont arrosés, que l’annonce est faîte alors que l’on « dispense » à la plèbe de l’austérité - et des jeux - et qu’enfin on octroie avec une croissance 0 des primes à la nullité.

      La valeur de l’argent, la raison, la rationnalité sont des mots sortis du vocabulaire de la Sarko family : le pillage du pays a commencé depuis longtemps, mais là on change de braquet. On ne veut plus jouer « petit », on veut jouer avec les grands (comme les USA) : on veut jouer en D1 alors qu’on a le niveau de division d’honneur (D5).

      En bas, la masse trime pour 1000 à 3000€.

      En haut, les « représentants du peuple », se gargarisent avec des salaires mensuelles équivalents aux gains annuels des meilleurs cadres.

      Quant à la classe moyenne, qu’on l’écartèle encore, qu’elle paie, et surtout qu’elle ne dise rien : TF1 est là pour lui parler d’autre chose...

      Effectivement, ensemble, pour ces 5 -10 000 « riches », tout devient possible...


    • Rage Rage 30 octobre 2007 14:59

      J’ajoutte :

      1. Comme par hasard un nivelement par le haut.

      2. Etrange : je ne l’ai pas entendu dans les promesses électorales...

      3. Pour quelques millions de plus, il va y en avoir des tribunaux, cheminots etc... en moins

      4. 47% des français n’ont pas été suffisemment martelés par TF1 pour sombrer vers cet individualisme malsain qui arbore les privilèges à 5€ mais laisse passer les énormités à plusieurs millions d’euros. Et ça se plaind de payer des impôts !

      5. France, orgueilleuse et généreuse, tu n’es bonne qu’avec tes ennemis.


    • lionprince lionprince 30 octobre 2007 16:15

      Je suis écoeuré. Les français les plus modestes doivent faire des efforts nous dit Sarkozy. Triste exemple et révélateur des mensonges. Y a-t-il encore des gens aveugles en France.


    • Rage Rage 30 octobre 2007 17:28

      Et je complète encore :

      Quels coûts pour les conseils des ministres « décentralisés » ?

      Quels gains ou retours sur « investissement » ?

      Continuons à balancer l’argent par les fenêtres... il y a Veolia, Vinci, Bouygues, Eiffage and co à la réception...


    • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 30 octobre 2007 21:29

      avait-il besoin de faire cela ? Juste dans ce tourbillon de greves...

      Un culot ou une inconscience ou une absence légère du sens de l’Etat et de l’Ethique ?

      Qui sait...


    • Gilles Gilles 31 octobre 2007 07:24

      « Quels coûts pour les conseils des ministres »décentralisés«  »

      Il faudrait en effet un article la dessus

      J’ai entendu sur France Culture qu’outre les ministres, le personnel, il a fallu pas moins de 1500 policiers pour entourer Sarko. Même en Corse il n’y pas autant de flics disponibles, donc on les a transportés du contient (avion, bateau ?). Les rues ont été coupées, les voitures en stationnement virées à la fourrière et les piétons interdits de passage dans les rues adjacentes...même le pro Sarko Corse ont trouvé ce déchainement de poulets ubuesque

      Questions : Quelle est l’empreinte Carbone de Sarkozy en déplacement ? Combien de Boeing pour sa troupe ? De limousines ? Après le Grenelle, ça fait tâche.....

      Et bien sûr quant au coup financier de quelques millions d’euros, une goutte d’eau dans les dépenses paranoiäques du président. Sarko emploi pour lui même et sa famille encore beaucoup plus de crs et gardes du coprs que ses prédécesseurs et collègues étrangers

      Mais la mégalomanie, oups pardon le talent de chef, se doit d’être récompensée....


    • panpan 1er novembre 2007 21:24

      Je ris parce qu’à Carrefour, on n’a pas le choix du tout entre 50 PQ différents. Ca c’est ce qu’on vous fait croire. Mais moi, je ne trouve même plus le PQ que je veux.Il n’y a plus que « Carrefour » et parfois « Moltonel », quand ils (Carrefour) ont bien voulu en acheter. Alors la liberté, vous repasserez... C’est dingue.. Heureusement que Sarkozy va aussi remédier à tout cela...


    • guillaume 2 novembre 2007 12:02

      Je suis plutôt d’accord avec lerma. Ce qui m’étonne c’est cette valeur vôtée au gré du vent comme une par l’assemblée. Quand je pense à tout le système compliqué voté dès les premières lignes de la constitution Américaine de 1786, à peine retouché à quelques reprises.

      Bref, l’augmentation et surtout le niveau me paraît normal, voire en dessous de ce qu’il devrait être.

      Ce qui m’a choqué et personne n’a noté : comment se fait-il que la cohorte de ministres et de secrétariats de toutes sortes se donnent autant, en constante augmentation alors que le président, lui en arrive à avoir la rémunération la plus basse ? Etonnant ! Pas vraiment étonnant : les ministres sont des fonctionnaires par statut. C’est là où on voit à quel point les dépenses de l’Etat augmentent de façon automatique et chroniques. De même, il est important de noter que si le chef de l’Etat et les ministères ont des revenus en proportion des autres pays, ce n’est pas le cas des Français. Les Français sont désormais le peuple le plus taxé du monde (devant même les Suèdois). Et ils ont un revenu net (c’est de ça qu’on parle pour les ministres et le président) très inférieur aux autres pays développés. Les Français ont un pouvoir d’achat inférieur aux Portugais, qui ne brillent pourtant pas par leur PIB par habitant. La faute à la sécu et à l’administration (pourtant la voirie, les édifices publiques, la justice, la police et même l’armée coûtent des clopinettes dans les dépenses nationales). on aurait aimé que le président et les ministres fassent preuve de cette solidarité de revenus et se le donnent en proportion du revenu net français par rapport aux autres pays.


    • guillaume 2 novembre 2007 12:17

      J’ai oublié de préciser. Ce revenu est toujours inférieur aux revenus des autres dirigeants internationaux, et surtout très inférieur aux revenus officieux de ceux-ci (effectivement comme l’ont pratiqué Mitterrand, Giscard, mais pas Chirac justement).

      Néanmoins quelques exceptions notables : le président de l’Irelande (un boute de terre de 3 millions d’habitants reçoit 270 000 euros par an). Le président des Etats-Unis reçoit 400 000 dollars par an (soit en gros pas très loin du président de l’Irlande). Le premier ministre du Royaume-Uni reçoit 190 000 livres (premier Lord + parlementaire) soit en gros 270000 euros.

      Inutile de dire qu’en revenus nets, un Américain ou un Britannique (un Irlandais aussi) gagnent nettement plus par contre qu’un français.


    • jps jps 3 novembre 2007 11:51

      il convient de mettre en parallèle avec des références appropriées et analyser suivant un certain contexte : http://poly-tics.over-blog.com/article-7221881.html


    • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 10:05

      Il est normal que son salaire soit aligné sur celui de son premier ministre puisque c’est lui désormais qui dirige la politique de la nation à la place de ce dernier. Cela sera entériné par la réforme de la constitution (artilce 20).

      D’autre part, votre article isole complètement cette mesure de l’ensemble de la réforme comptable présentée. L’esprit de cette mesure est aussi la transparence (vous savez très bien que Chirac gagnait peu mais magouilllait dans l’ombre...) Au moins là chacun saura ce qu’il gagnera réellement !

      Voir ici : http://www.professionpolitique.info/article24489.html

      Votre article ne vise qu’à lever l’indignation pour faire de l’audience et n’engage aucun débat digne d’un média citoyen.


      • Niamastrachno Niamastrachno 30 octobre 2007 10:44

        Demian West / débat sérieux...

        Bel oxymore...


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 11:03

        @ DW

        Va donc chez PANDA !


      • Yannick J. Yannick J. 30 octobre 2007 13:13

        salut mon gasty ! j’ten sers une ???

        nan parce moi j’ai pas eu d’augmentation mais bon je suis pas président non plus donc....


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 13:19

        J’ai ouvert un bistrot, c’est ma tournée ?

        http://agastine.club.fr/WebRueduGastyVox2/index.php


      • Yannick J. Yannick J. 30 octobre 2007 13:25

        j’my suis inscit !


      • T.REX T.REX 30 octobre 2007 13:41

        Mon cher Gatsy, C’est quoi le lien pour visiter le Zoo du Panda ? ça peut m’intéresser, car sur Avox, y’a de l’Intox.

        J’ai l’impression que les articles « futiles » ou « sans buts » on plus de succès participatif que ceux qui militent pour une évolution de notre société et une action des citoyens.


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 14:07

        Salut « T. REX » c’est ici !

        http://www.panda-france.net/


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 15:24

        Ce lien pour Le panda ( l’autre semble indisponible )

        http://www.panda-france.net/index.php


      • Marsupilami Marsupilami 30 octobre 2007 15:31

        @ Gasty

        Un lien qui va te passionner sur Edwabelaw. Sur le site d’Edwabelaw, pas une seule représentation de toile de l’immense peintre internationalement reconnu Dément à l’Ouest. Isn’t it strange ? Le barbouilleur-taggueur nous aurait-il joué un tour Panda ?


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 15:31

        @ DW

        Chez Gasty on rit gratis ! T’es vraiment stupide de leur payer une tranche de rigolade. smiley


      • Gasty Gasty 30 octobre 2007 15:36

        Merci « Marsu » smiley Je vais ouvrir un cabinet spécialement pour DW avec un droit d’entrée à sa démesure.


      • christophe93 30 octobre 2007 15:56

        diriger l’action gouvernementale c’est une chose mais être responsable c’est autre chose : sarko commande mais c’est toujours le PM à qui on demandera des compte car lui seul est responsable...


      • lionprince lionprince 30 octobre 2007 16:23

        LA TAVERNE, Pourquoi ne pas aligner le salaire du premier ministre sur celui du président ? C’est Sarkozy et Fillon qui nous font la morale sur le fait que l’on ne peut pas continuer à avoir des avantages !


      • Avatar 30 octobre 2007 16:26

        A Propos de cabinet (d’avocats smiley) Mr West,

        et vu que vous vous targuez de bien connaitre Mr Revelli,

        pouvez-vous lui demander qui est l’auteur de cet article :

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=30986

        publié aujourd’hui ???

        Outre l’absence d’auteur, il y est impossible d’écrire un commentaire...

        Cela ressemble fort a l’expression d’un droit de réponse qui aurait normalement dû être de la plume de l’intéressée ; ou me trompe-je smiley ?

        Agora vox populi se fait-il dicter des écrits par des fonctionnaires du ministère de la propagande ?

        Cordialement.

        Avatar.


      • Avatar 30 octobre 2007 16:37

        Peut-être Demian,

        Mais de qui émane cet écrit ???

        Et pourquoi interdir de le commenter ???


      • Avatar 30 octobre 2007 16:46

        A l’auteur,

        Désolé d’intervenir sous votre article.

        Aux responsables du site :

        Pouvez-vous préciser qui est l’auteur de ce texte que vous publiez ce mardi 30 octobre ?

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=30986

        Pourquoi y est il impossible de laisser le moindre commentaire ?

        Merci d’avance.


      • Avatar 30 octobre 2007 16:48

        A Demiane,

        Il n’existe pas de question idiote.

        Seules les réponses le sont parfois...


      • Sigefroid 30 octobre 2007 17:37

        Ah poète du Café du Commerce, toujours à faire la morale et vouloir décider ce qui est bon ou pas ... chez les autres ! Allez jouer un peu de guitare dans le Métropolitain (« Gare au gorille » par exemple) et laissez à chacun sa liberté d’opinion ! smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 30 octobre 2007 17:54

        @Avatar,

        Voyons, tu vas tout savoir dans le livre. Le prix sera sur le livre. Et comme t’as dit la claque, tu pourras répondre quand il y aura prescription. smiley


      • La Taverne des Poètes 30 octobre 2007 18:52

        Sigefroid : en quoi vous retirerais-je votre liberté d’opinion en exprimant la mienne ?


      • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 30 octobre 2007 21:33

        oui Tout cela n’est pas de bon augure !!!


      • ddacoudre ddacoudre 30 octobre 2007 21:37

        Bonjour demian west.

        Dommage tant de vote négatif. Tu as raison que le premier homme de France, de part la fonction, soit si peu rémunéré est indécent, surtout quand l’on est en service 24H/24H. Que le sujet ne soit pas très sérieux et n’engage pas l’avenir du pays je suis aussi d’accord.

        Qu’Agoravox en s’étant ouvert à tous soit la représentation de nos intérêts médiatiques, type café du commerce ou people qu’on peut regretter, je suis encore d’accord avec toi.

        Mais l’article est bon, traité même avec une pointe d’humour presque satirique.

        Les Français ont été sorti des débats sérieux, souviens toi des années 60, 70, 80.

        J’ai connu les réunions avant la télé est le temps libre, passer à bricoler, jardiner, se divertir ou à s’agglutiner dans les temples de la consommation.

        Alors il ne reste plus beaucoup de place pour l’info, d’autant plus qu’il n’y a plus de débat de société depuis 1985 ,89.

        C’est de la polémique autour des personnes, des contres verses d’options, des replis sur égologisme, de la culture de la peur, de la désinformation sélective, de la manipulation thématique, le tout présenté dans un paquet cadeaux théâtral des meilleurs vaudevilles.

        Soumis à ce régime depuis plus de trente ans sous le label markéting, il serait surprenant que l’on n’en retrouve pas les effets, c’est d’ailleurs sur ces effets que surfe le président Sarkozy.

        Ensuite il y a l’effet papagaillou, car la nécessitée de vendre au moindre coût, empêche les organes nationaux de prendre des risques d’originalités informatives qui menuiserait les ventes de telle manière que l’on accepte d’écouter et de lire que des « copies ». Pour le plaisir je vais rappeler brièvement l’histoire du Papagaillou (le journaliste en à fait un livre de 50 pages qui s’intitule ainsi). Ce chef Samoa invité par un journaliste occidental dans l’Europe de 1957 rentre dans son village et raconte son voyage, et il explique à ses villageois que les européens se parlent peu, parce qu’ils lisent dans de grandes feuilles tout ce qu’ils ont à savoir pour la journée, si bien, qu’ils n’ont plus rien à se dire (no coment). Bien naturellement nous reprenons ce que nous instillent les autres, mais toute notre existence est comme cela.

        Là où tu as raison c’est qu’il faut en sortir car l’on ne peut rester enfant toute son existence sans devenir immature.

        Et encore faut-il avoir eu du temps pour apprendre, mais où le prendre ? Seul 4% des Français lisent des livres éducatifs, donc nous ne régurgitons que ce dont nous avons été nourris, et après la scolarité, l’éducation est professionnelle et médiatique (lu et entendu) pour l’essentiel

        Alors le sérieux dans la rémunération du président, c’est l’instant choisi pour faire cette augmentation et ce qu’elle recouvre car le président est un intelligent calculateur. Est-ce une provocation, ou s’est-il appuyé sur une étude d’opinion, car il ne peut pas ignorer que cela s’oppose aux efforts et restrictions qu’il organise.

        Cordialement.


      • ddacoudre ddacoudre 30 octobre 2007 21:48

        bonjour léon

        bien vue. mais si tu as été attentif depuis un certain temps ils se montrent médiatiquement plus souvent. j’avais soulevé à la taverne le problème du rôle traditionnel de fusible que recouvrait le poste de premier ministre pour ne pas déstabiliser le président dans le cadre d’un échec de la politique que le président demandait au gouvernement de conduire.

        En étant en permanence l’homme de proue en cas d’échec le président devient son propre fusible.

        cordialement.


      • Marc Bruxman 31 octobre 2007 00:21

        Tout à fait.

        La seule chose que l’on peut reprocher c’est le manque de tact mais la réforme des finances de l’élysée est globalement favorable. Je préfére un gros salaire franc, net et connu qu’un ensemble d’enveloppes qui circulent en liquide comme c’était le cas jusqu’a prèsent.

        Sur le timing de l’annonce il a fait une connerie je pense... L’idéal pour passer ce genre de mesure serait typiquement qu’elles s’appliquent au mandat suivant. Chirac aurait pu le faire... Il a raté ca aussi.

        Et par ailleurs, il faut rappeler qu’un salaire de président ou premier ministre est largement inférieur à ce que certains peuvent espérer dans le privé.

        Lorsque Thierry Breton a été recruté à l’économie, il a fallu faire des aménagements pour que celui-ci puisse ne serait-ce que payer ses impots.


      • Martin Lucas Martin Lucas 31 octobre 2007 09:30

        Et moi je préfère un salaire dans les limites du raisonnable, (qu’il me paraît avoir dépassé depuis longtemps, de mon niveau de 1,5 smic), franc et sans enveloppes qui circulent. Sommes nous si peu regardants aux personnes qui montent sur le trône ?

        On ne neutralise pas un truand en lui donnant des gages.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès