Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’imposture Jean-Louis Borloo

L’imposture Jean-Louis Borloo

Les raisons qui font douter de la crédibilité de Jean-Louis Borloo

Qui est Jean-Louis Borloo ? A dire vrai, nombreux sont ceux qui se posent aujourd'hui la question en étudiant le parcours de celui qui fut avocat d'affaires, maire emblématique de Valenciennes puis ministre sous le mandat de Jacques Chirac.

Jean-Louis Borloo exprime le souhait d'être candidat à la présidentielle de 2012, en vue d'incarner un sang neuf, le renouveau de la classe politique. Problème : il fait de la politique depuis... 1989, lorsqu'il s'est fait élire à la tête de Valenciennes ! Par ailleurs, il a rejoint l'UMP en 2002, s'est battu pour le candidat Jacques Chirac, avant de devenir son ministre de la ville, puis ministre de l'Emploi et de la cohésion sociale. Il devient ensuite ministre de l'Economie sous Nicolas Sarkozy, avant de se retrouver à la tête du ministère de l'Environnement, en raison de sa gaffe médiatique concernant la TVA sociale. Bref, il a servi les gouvernements de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy depuis 2002. 

Ensuite, la plupart des idées que Jean-Louis Borloo a défendus, notamment ses fameuses maisons à 100 000 euros, ou encore la taxe carbone, se sont heurtées à un mur et n'ont pas été suivies d'effet. Par ailleurs, en dehors sans doute de la loi Borloo permettant aux entreprises de réduire leurs impôts dans le cadre de services à la personne, on ne voit pas très bien ce que l'on peut retenir depuis ces 9 dernières années de l'action ministérielle de Jean-Louis Borloo.

Enfin, Jean-Louis Borloo donne le sentiment de s'imposer à Nicolas Sarkozy uniquement par dépit, comprendre : parce que le Président sortant ne lui a pas confié Matignon. En effet, Jean-Louis Borloo a tout accepté : la gestion liberticide des roms, la déchéance de la nationalité, voulue par le Président, l'abandon du Grenelle de l'Environnement " l'environnement, ça commence à bien faire " dixit le Président, ce sur quoi il s'était battu jusqu'à présent ! 

C'est ainsi que Jean-Louis Borloo, qui fut vice-président de l'UMP, prend donc ses distances avec le parti majoritaire et souhaite être candidat à la présidentielle. Malheureusement pour lui, les électeurs risquent de ne pas être dupes : comment des électeurs de gauche pourraient-ils plébisciter un homme qui a été de tous les gouvernements de droite depuis ces dix dernières années et apporterait ses voix en faveur du Président sortant lors du deuxième tour de l'élection présidentielle ? Comment des électeurs de droite pourraient-ils voter pour un homme qui passerait alors pour le diviseur de la majorité, alors même que celui-ci a tout accepté jusqu'à présent, et ne voudrait se présenter uniquement parce que le Président ne lui a pas offert Matignon sur un plateau ? Bref, il se pourrait bien que la candidature de Jean-Louis Borloo finisse dans une impasse et que celui-ci décide, à terme, de ne pas se présenter, joue au bluff en vue de faire monter les enchères et de décrocher Matignon, si le Président sortant se fait réélire en 2012.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 2 juin 2011 11:54

    Je ne connais pas JLB et ne l’aprécie pas plus que cela....
    A vrai dire il m’indifére !

    Mais cet article est cousu de hargne et n’est fait que pour démolir.


    • Alpo47 Alpo47 2 juin 2011 14:43

      Cet homme n’a RIEN, mais alors .... R.. I... E ...N pour accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat, c’est ... du vent.
      Personnage donc totalement inconsistant, à l’intellect confus, sans conviction ni caractère ...JLB est à l’image d’une bonne partie de nos politiques.

      Une chose en sa faveur toutefois : Pourrait il faire aussi mal et être pire ... que Sarkozy ?


        • Salamanca Salamanca 2 juin 2011 16:44

          C’est un opportuniste, un carriériste !


          • Dzan 2 juin 2011 19:39

            Et au 2eme tour
            Votez tous pour mon bon Maître Tsarkozy de Nagy Böcsa !!!


            • Spip Spip 2 juin 2011 20:48

              Les centristes ? Ça n’existe pas, c’est comme si dans un match PSG/Marseille, tu étais pour l’arbitre. Jamel Debbouze, entretien...


              • Diogene2synapses Diogene2synapses 2 juin 2011 23:23

                Borloo sent un peu trop le gaz de Schiste, non ?


                • THOMAS 3 juin 2011 07:15

                  Hypothèse : Sarkozy est réélu Président en 2012, la gauche remporte les législatives. Donc cohabitation.

                  Intéressant, non ?

                  Je me demande quelle sera la réaction de M. Sarkozy si un cas pareil a lieu, lui qui veut tout faire tout seul parce qu’il trouve, parait-il, que les autres sont des connards d’incapables.


                  • ravachol 3 juin 2011 08:38

                    Bonjour,juste pour situer un peu plus le bonhomme,c’etait l’avocat d’affaire de tapie,c’est lui qui a monte les dossiers d’acquisitions de nombreuses societes que tapie pressait comme des citrons apres

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès