Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’insécurité et la manipulation du gouvernement

L’insécurité et la manipulation du gouvernement

Deux études abondamment instrumentalisées par le gouvernement laissent croire que l’action du gouvernement en matière de lutte contre la délinquance serait approuvée par les Français. En réalité, il s’agit de l’appréciation de projets de mesures d’exception, pas de l’appréciation par les Français de la politique de sécurité ni de la délinquance perçue par les Français. Car lorsqu’on interroge les Français sur l’action du gouvernement en matière de sécurité, les jugements sont radicalement différents.

Entre Août 2007 et décembre 2009, la confiance dans l’action du gouvernement sur la sécurité est passée de 78% à 49%, soit -29 % (Baromètre IFOP/Ouest France). En juillet dernier, à l’affirmation « Vous constatez que la délinquance a augmenté » , 59% des Français répondaient positivement (France Soir/Ifop) contre seulement 43% en février 2007 soit +16 points. Des résultats très loin de la propagande du gouvernement.

Maintenant, revenons à la réalité, 5 chiffres démontrent l’échec de la droite :

1) + 22% : c’est la hausse depuis 2002 des atteintes aux personnes. Atteintes de plus en plus violentes.

2) + 40% : c’est la hausse depuis 2004 du nombre de blessés dans les forces de l’ordre.

3) – 11 000 : c’est le nombre de suppressions de policiers et de gendarmes que nous atteindrons en 2010.

4) – 20% : c’est la baisse en moyenne du budget de fonctionnement du ministère de l’Intérieur.

5) 30 000 : c’est le nombre de peines non effectuées, notamment par manque de moyens alloués au ministère de la Justice. On préviendra la récidive en condamnant les premiers actes, mais surtout en s’assurant que les peines des primo délinquants sont bien effectuées. Il n’y a quasiment aucune récidive lorsque dès la première infraction il y a condamnation et que la peine est effectuée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Cogno2 11 août 2010 12:13

    Et pour ceux qui sont nés ici ? Dans un camp à vie, avec déchéance de droits civique ? un sorte de retour au statut d’esclave, de non-citoyen ?
    Ca fait léger.


  • florent1968 florent1968 11 août 2010 16:31

    imaginez un instant que les pays exterieurs appliquent la même peine à nos compatriotes et que nous recupérions sur notre territoires tous ceux qui ont été condamnés à de lourdes peines !
    que deviennent t-ils des apatrides ?

    Vous parlez de l’immigration subie...je vous rappelle que nous avons à l’étranger plus de 2000 0000 de nationaux....s’ils revenaient...comme ce fut le cas de ceux qui étaient en Cote d’Ivoire ça se passerait comment à votre avis ?

    Vu comment ont été traité ceux qui sont revenus de Cote d’ivoire...à mon avis ...TRES TRES MAL !!!!!


  • birdy 11 août 2010 10:39

    Rigolo que les gauchistes qui parlent de manipulations ne proposent jamais de référendum pour en avoir le coeur net !


    Il faut croire que l’avis des français ne doit pas les arranger pour qu’ils s’abstiennent systématiquement de le demander.

    • Cogno2 11 août 2010 12:09

      Gauchistes, gauchistes, putain de merde quand est ce que vous allez grandir ?

      Et l’autre trou de balle de pierpaolo avec ses vérités ultime, et ton « gauchiste », c’est pas une vérité ultime que tu balances ?
      Regardes toi avant de balancer tes pseudo-vérités, pauvre gamin attardé.


    • Cogno2 11 août 2010 12:12

      Depuis quand les gauchistes s’inquiètent-ils de l’avis du peuple ?

      Et Sarko et sa clique ?
      Allez, ose répondre, quand Sarko s’inquiète du peuple ? Quand la droite s’inquiète du peuple ? C’est un principe gauchiste, (comme tu dis si bien avec tant de mépris et d’ignorance) de s’intéresser au peuple, espèce d’inculte, espèce de menteur.


    • frugeky 11 août 2010 11:01

      Ces « projets » du président, plus que du gouvernement, ne sont là que pour tenter de masquer les affaires WOERTH et KARACHI, et ne seront pas suivis d’effets (anticonstitutionnels) comme le reconnaissent même les tenants de la pire extrême droite (voir ci-dessus).
      Baisse du nombre d’effectifs dans les polices (on a du mal à voir encore une gendarmerie), fermeture des tribunaux (c’est sans doute qu’on préfère s’en passer pour aller peut-être à quelque chose de plus expéditif).
      Comment les rodomontades du très-petit-père-du-peuple pourraient-elles être autre chose ?
      « Quand on n’a pas de talent, il faut bien bouger les bras. » Coluche.


      • manusan 11 août 2010 11:27

        9 ans au pouvoir, que le gouvernement prenne ses responsabilités : qu’il démissionne.


        • Firedog Firedog 11 août 2010 15:10

          Les français qui croient encore ce gouvernement sont des crétins. Qu’on me cite une seule de leurs réformes qui ait porté des fruits positifs.


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 11 août 2010 15:52

            L’auteur :
            Deux études abondamment instrumentalisées par le gouvernement laissent croire que l’action du gouvernement en matière de lutte contre la délinquance serait approuvée par les Français. En réalité, il s’agit de l’appréciation de projets de mesures d’exception, pas de l’appréciation par les Français de la politique de sécurité ni de la délinquance perçue par les Français.
            _____

            Oui, cette nuance est importante.

            Les Français approuvent les mesures annoncées (suppressions de la nationalité dans quelques rares cas) en ce sens que ces mesures sont mieux que rien.

            Cela ne veut pas dire qu’ils approuvent globalement la politique de sécurité du gouvernement. Ils voient bien que ce ne sont que coups de menton non suivis d’actes. Depuis le temps que Carlito devait passer le karcher ...


            • fred74 fred74 11 août 2010 17:33

              De toute façon, au point ou ils en sont ils risquent le tout pour le tout, uniquement pour attirer la sympathie des électeurs du FN. C’est vraiment du grand n’importe quoi !
              Ils n’ont plus aucune chance de ce coté. Plus personne n’est capable de dire ou nous allons, en tout cas pas un seul homme politique, enfin ceux que nous voyons chaque jours qui passe.
              Du point de vue de pas mal de citoyens il est probable que le partie le plus en vue ais de grande chance de sortir du lot..... Le peuple en a marre.... enfin devant les urnes . C’est une autre histoire. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès