Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’offensive Villepin

L’offensive Villepin

Le procès de l’affaire Clearstream à peine débuté, Dominique de Villepin joue déjà le coup d’après en lançant coup sur coup son site personnel, le Club Villepin, et sa communauté virtuelle, Villepincom. Si l’on ajoute à cela une accélération du nombre d’interviews pédagogiques délivrés aux médias, tout dans l’attitude du meilleur ennemi de Nicolas Sarkozy tend à montrer une détermination peu commune.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour autant ce n’est pas gagné d’avance : le procès Clearstream s’annonce depuis plusieurs semaines déjà comme un déballage monumental, mêlant entre autres et dans le désordre le plus complet un Président de la République actuel (Sarkozy), un ancien Premier ministre (Villepin), un ancien journaliste (Denis Robert), un ancien directeur des RG (Yves Bertrand) - dont la propension à narrer dans les médias le contenu du moindre de ses rendez-vous supposés confidentiels amène à se réjouir qu’il ait fait carrière dans les renseignements, et non dans la médecine spécialisée -, quelques hommes politiques (DSK, Chevènement, Madelin, Hortefeux, etc.) et un joyeux duo d’intrigants mythomanes difficiles à comprendre (Gergorin et Lahoud).

Le problème pour Villepin, c’est que de ce capharnaüm médiatique n’émergent le plus souvent que deux noms, celui de Nicolas Sarkozy et le sien. Leur adversité étant depuis longtemps de notoriété commune, l’affaire Clearstream est perçue comme un élément supplémentaire de leur duel, désormais à mort (politique). "Villepin a tiré toutes les ficelles, il voulait en 2004 empêcher Sarkozy de se présenter aux présidentielles", disent les sarkozystes. "Quoi qu’il se soit passé, Villepin n’y est pour rien, et Sarkozy, qui savait tout depuis le début, a abusé de la situation pour se débarrasser de Villepin", répondent les villepinistes. Quant à leur mentor, il tente le tout pour le tout afin de sortir le débat de cette ornière politique, condition sine qua none selon lui à l’apparition d’une vérité :

"Dans la mesure où on veut ramener cette affaire à une rivalité entre Nicolas Sarkozy et moi, on voit bien qu’on veut en faire un procès politique. Je refuse. [...] Ce que nous vivons, c’est une série télévisée : à chaque fois que la vérité s’approche, eh bien il y a un nouvel épisode du feuilleton. Eh bien écoutez, soyons patients : dans quelques jours, nous connaîtrons la vérité et elle réservera, j’en suis sûr, quelques surprises."

La première des surprises, c’est donc déjà le timing des lancements médiatiques évoqués en introduction : une attitude prudente aurait consisté en l’attente du dénouement du procès, afin d’en expliquer sur un site ouvert à cette occasion les conclusions, et d’éventuellement embrayer sur une transition politique et électorale. Cela serait sans compter sans le caractère pugnace du Coq Oiseau (Galouzeau) : la meilleure des défenses, c’est l’attaque, semble proclamer à la France entière le sourire de Villepin qui orne désormais la page d’accueil de son Club.

Quelques jours auparavant, Brigitte Girardin - la Présidente du Club en question - avait prévenu par mail les internautes bienveillants de l’imminence de l’événement, et de son ambition :

"A la fois lieu d’information, de propositions et de rendez-vous, le site vous informera quotidiennement sur les actualités du club et celles de Dominique de Villepin qui vous apportera régulièrement son concours à travers ses réflexions et propositions. [...] Avec le lancement du site officiel du Club, nous vous annonçons la naissance du site communautaire « Villepincom », qui est un réseau social autour de Dominique de Villepin entièrement ouvert à tous. [...] Grâce au site, nous allons rapidement devenir des milliers. A travers sa création, c’est une communauté nouvelle, engagée, courageuse, fière, car forte de convictions partagées, qui se rassemble pour œuvrer à la construction de la France de demain."

Mais c’est sur la page d’accueil du Club que l’on trouve la définition de sa raison d’être, sous la forme d’une profession de foi collective, organisée autour d’une idéologie se résumant à l’héritage du Gaullisme tel que l’intègre la vision politique de Dominique de Villepin :

"A l’heure où la France connait une crise économique et sociale inédite, nous avons la conviction que la personne et l’action de Dominique de Villepin doivent être soutenues dans un esprit d’engagement et de rassemblement inhérent au Gaullisme. Dominique de Villepin incarne à la fois une vision internationale et une certaine idée de la France et de ses institutions."

Surprise : si De Gaulle est là et bien là (mention est faite du "Gaullisme", mais aussi d’une "certaine idée de la France"), à aucun moment il n’est fait référence à Jacques Chirac, à son héritage politique ou à continuité quelconque le concernant. Tout au plus est-il cité dans la partie "bio", lorsque Villepin évoque "[s]on action politique aux côtés de Jacques Chirac". Cet état de fait révèle un tournant crucial dans la vie politique de Villepin : le fils préféré ose enfin s’affranchir de ce père si encombrant, pour qui l’expression "action politique" était un oxymore. La rupture sarkozyste, Villepin l’a lui aussi intégrée, certes vis-à-vis de Sarkozy lui-même - il parle alors d’"alternative" - mais aussi vis-à-vis de Jacques Chirac. L’éternel "bras droit" est devenu ambidextre. Ce "cher Dominique" s’appelle désormais Villepin. Et quand il écrit lui-même sa bio sur son site personnel, c’est par le mot "demain" qu’il la conclut.

http://lapolitiqueetmoi.hautetfort.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • chmoll chmoll 15 septembre 2009 17:58

    ça vas commencer par l’affaire Clearstream, et finir par l’histouère de france

    quand j’dit affaire c plutot la suite de diner d’cons


    • bluelight 15 septembre 2009 18:45

      Villepin n’est pas gaulliste, il se vend à l’étranger pour faire un max de fric, comme expliqué par Eva Joly, de plus c’est lui qui a conseillé à Chirac de réintégrer un agité bling bling au gouvernement, avec les résultats qu’on sait, une présidence bling bling .

      Rappel sur le système pourri de Chirac :

      Le père de Chirac était un arriviste forcené, financier ayant gravi un à un les échelons d’une banque, qui a fait payer au contribuable français la fortune privée de certains avionneurs (déjà le financement public de profits privés !), Chirac a permis le maintien (sinon l’accession) au pouvoir d’un président très médiocre, François Mitterrand, qui s’il avait été un véritable homme de gauche aurait réformé la constitution de la Ve République dans un référendum imperdable en été 1981 (et la justice, n’est-ce pas Robert Badinter ?), ce qui aurait empêché aujourd’hui à un président bling bling d’abuser du pouvoir (jusqu’à metter en danger la séparation des pouvoirs, cf justice), Chirac a accepté la cohabitation trois fois ce qui a affaibli la fonction présidentielle, Chirac a été prêt à tout pour arriver (le ’parti de l’étranger’, ’le bruit et l’odeur’, vol de mallette de billets dans les années 70, quel rôle dans l’affaire Boulin ?), désormais mendie un logement bling bling à un milliardaire à la fortune douteuse, vous comprenez, 30000 euros de retraite, c’est trop peu pour se loger décemment, Chirac pseudo écologiste a toujours soutenu, comme clientèle électorale, l’agriculture productiviste, Chirac a créé une taxe sur les billets d’avion, qu’il ne paie pas (!) ... et, last but not least, a pensé se servir d’un arriviste spécialiste comme lui en traîtrise, en le nommant ministre de l’Intérieur, de fait lui permettant l’accès à la présidence de la République .
      Le bilan est accablant, et il ne sera jamais assez souligné que le bilan de Chirac se résume par l’accession de ’quelqu’un’ à la présidence de la République .
      Du père de Chirac, financier arriviste, à un arriviste bling bling dont la politique injuste et inefficace sert les nantis, il y a un lien, c’est Jacques Chirac .


      • Avalon_Girl 16 septembre 2009 00:08

        C’est Chirac qui a fait Mitterand ?

        Laissez-moi rire, c la blague du nouveau millénaire !!


      • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 16 septembre 2009 00:48

        @bluelight

        Bravo c’est exactement ça, Chirac était une crapule incapable de gouverner, qui passait son temps à bouffer et à picoler de la bière sucrée parceque c’était gratuit...Impliqué dans pas mal de sales affaires, il s’en est tiré parce que si on avait dit la vérité tout le pays en aurait été sali. Ses seules qualités était en politique étrangère, il a dit non a W Bush pour l’Irak, et ne supportait pas le gouvernement israélien. Par contre pour l’Afrique il y a joué un rôle abominable, lisez « Noir Chirac » de F X Vershave...Les français ont la mémoire courte, ou les sondages sont bien pourris...

      • Emmanuel Aguéra LeManu 16 septembre 2009 00:58

        Bluelight, laissons l’histoire juger de ceux qu’elle retiendra.
        Il semble que, comme le discours, les faits ne suffisent pas
        dans leur époque à séparer le politique de l’homme d’état aussi facilement qu’on pourrait croire.


      • bluelight 16 septembre 2009 11:24

        avalon girl,

        je n’ai jamais dit que Chirac avait fait Mitterrand
        je ne crois pas que les manoeuvres de Chirac en 1981 ait été déterminantes dans l’élection de Mitterrand
        je dirais plutôt que la médiocrité de Chirac a accepté la cohabitation
        la cohabitation est contraire au gaullisme et à l’esprit de la Ve République
        la cohabitation a permis la défaite de la droite en 1988, et d’ailleurs celle de la gauche en 2002 ...

        j’ai oublié que l’agriculture que défend Chirac ce sont les camps de concentration animale ... mais Chirac est ’sympathique’ !

        quant aux tirades ampoulées de Villepin à l’ONU, c’est de l’attrape gogo, Villepin défendait le statu quo d’un tyran sous de pseudo beaux principes, ce qui ne veut pas dire qu’il fallait que la France aille en Irak, mais que Villepin s’est offert pour pas cher une image d’homme d’Etat auprès des gogos




      • franck2010 15 septembre 2009 21:49

        Je crois Villepin moins affaibli que ne le pense le nabot.....


        • Emmanuel Aguéra LeManu 16 septembre 2009 01:00

          L’aristo dans le box,
          le gnôme au château...
          Question de panorama.
          De point de vue en quelque sorte...


        • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 16 septembre 2009 00:30

          Inculpé de « complicité d’usage de faux, recel de vol et abus de confiance », cela est assez anodin (effectivement c’est une vengeance mesquine de notre monarque)...Alors que ce type devrait être traduit en justice pour complicité active de crimes contre l’humanité pour avoir offert son concours plein de zèle à la préparation et à l’accomplissement du génocide du Rwanda en 1994 (plus de 1 million de morts)...Ainsi que de nombreux haut fonctionnaires, militaires de haut rang, et hommes politiques français, mais c’est ça le problème ils sont trop nombreux (et encore aux affaires pour certains) d’où une impunité totale et scandaleuse...(y compris dans les médias traditionnels), beurk je ne suis pas fier d’être français...


          • Emmanuel Aguéra LeManu 16 septembre 2009 01:02

            Moi non-plus.
            Qu’est-ce que Galouzeau a à voir avec le Rwanda ?


          • Lucrezia 16 septembre 2009 08:07

            Villepin : « La Ségolène » de la droite : Seul envers et contre tous ! Blanc immaculé, ayant reçu la grâce à l’ONU ....


            • diverthieu 6 octobre 2009 00:35

              Bonjour ,je pense que les deboires que mr DEVILLEPIN subit sont une punission DIVINE.Car regardez bien et de très près ce qui se passe et dont la manière que tout que passe .Pour rien et de façon gratuite il est trainé pour se défandre devant la justice.Un innocent devenu coupable au vu et su de tous par la faute d’un mechant ;dans une affaire de cuisine interne du gouvernement de mr Chiraq qui lui curieusement n’est pas éclaboussé,entendu etc...Mr DEVILLEPIN a causionné ,soutenu et rien dit sur les coups,les bètises commises en cote d ivoire .....Comme la coted’ivoire il s’en sortira et la verité sera sue aux yeux du monde parce que DIEU est FORT.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès