Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP après Copé : le pire n’est pas exclu

L’UMP après Copé : le pire n’est pas exclu

Il y a quelques jours, le scandale Bygmalion avec le financement par l’UMP d’une partie de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 a poussé Jean-François Copé à la démission de la présidence du mouvement. Quelles pourraient être les conséquences de cette nouvelle affaire pour la droite et la France ?

La descente aux enfers
 
La première place du FN aux élections européennes doit sans doute beaucoup au PS et au bilan désastreux d’une majorité qui a échoué à inverser la courbe du chômage, qui annonce un retour de la croissance infirmé par les premières statistiques, et dont la politique d’austérité ne tient même pas ses objectifs budgétaires. Mais le score historique du parti de la famille Le Pen doit aussi beaucoup à la situation du parti d’opposition, qui était traditionnellement le plus important. Depuis 2 ans, nous avons eu droit à une guerre des egos, à une élection truquée pour sa présidence, un ancien président qui donne des conférences à prix d’or pour des banques, et enfin, les multiples ramifications du scandale Bygmalion.
 
Les révélations continues sur l’affaire Bygmalion ont poussé Jean-François Copé à démissionner, du fait des liens qu’il a avec les dirigeants de cette société. Après l’avoir nié, il a fini par reconnaître que l’UMP avait réglé des frais de la campagne de Nicolas Sarkozy pour qu’il ne dépasse pas le plafond. Du coup, le parti d’opposition, avec avoir été largement devancé par le FN aux européennes, est entré dans une nouvelle crise et a mis en place un triumvirat d’anciens premiers ministres (Juppé, Raffarin et Fillon), dont deux pourraient être candidats en 2017 si Sarkozy décide de ne pas y aller. Mais la situation n’est pas apaisée pour autant, comme le montrent les déclarations de Rachida Dati.
 
Pourquoi ils pourraient ne rien changer

Certains pensent que cette crise pourrait être bénéfique. Quelques uns estiment que cela pourrait aboutir à l’explosion du monstre idéologique contradictoire que représente l’UMP entre centristes, libéraux et post-gaullistes et contribuer à l’émergence de courants plus cohérents idéologiquement. Enfin, la démission de Jean-François Copé est accueillie avec un certain bonheur par ses détracteurs, dont je fais clairement partie. Malheureusement, il n’est pas exclu que cette crise ne produise rien de bon, malgré le mauvais résultat des élections européennes. En effet, le contexte politique actuel peut, au contraire, pousser l’UMP à continuer dans l’impasse dans laquelle elle s’est engagée lors de sa création.

Après tout, les cyniques peuvent se dire qu’une répétition des élections européennes en 2017 ne pose pas de problème puisque le candidat de l’UMP ne devrait pas avoir de problème à battre Marine Le Pen au second tour, l’essentiel étant l’élimination de François Hollande dès le premier. En outre, il ne faut pas oublier que les centristes, qui ont recueilli 10% le 25 mai, sont revenus clairement dans l’orbite de l’UMP, ce qui semble devoir garantir une majorité solide. La perspective de la victoire devrait assurer un minimum de discipline, comme au PS avant 2012… Et il ne faut malheureusement pas enterrer Jean-François Copé : n’oublions pas que Sarkozy et Juppé l’avaient été avant lui…

La crise de l’UMP est une nouvelle illustration de l’ineptie profonde de ce parti, qui n’a aucun programme clair après deux ans d’opposition et affiche souvent un argumentaire navrant de bêtise. Mais le pire est qu’avec la situation du PS, il est plus que possible qu’il se contente de sa médiocrité actuelle.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 2 juin 2014 10:23

    RIP à l’UMP...morte d’avoir trop magouillé.. !


    • Tintin Tintin 2 juin 2014 16:19

      Oui
      Alors trois nouveaux ripous vont fonder une nouvelle UMP en en changeant le nom.
      Et nous repartons pour un nouveau tour de manège.
      Qu’est qui va changé avec le plombé du Canada , Filoux l’absent ancien complice de Sarcony , et le RATfarin.
      Il y a a droite des politiciens honnêtes alors pourquoi reprendre les plus fumeux ripoux pour les étouffer de nouveau ?
      Je ne suis pas de droite mais il faut le dire a droite il y a des hommes de valeur pour remplacer ces ripoux !
       Ensuite chacun ses idées politiques.

      @ claude-michel  tu as résumé la situation en disant :

       « RIP à l’UMP...morte d’avoir trop magouillé.. ! »

      Et comme pour la monarchie la droite va crier : Vive le nouvel « ...... » il vont bientôt nous donner le nom ce qui est normal.


    • Baarek Baarek 3 juin 2014 10:44

      Le roi est mort, vive le roi !

      SFIO devint PS

      RPR devint UMP

      Le roi est mort, vive le roi !


    • colere48 colere48 2 juin 2014 10:35

      Le pire est certain !! smiley  smiley
      Une classe de politiques ripoux de gauche à droite en passant par le centre !!
      Alors la « justice » aura-t-elle le courage de curer les écuries ?
      Le choc de la« vérité » révélée serait tel que peut-être le peuple se sentira obligé de redevenir souverain !


      • Furax Furax 2 juin 2014 12:01

        f« Alors la « justice » aura-t-elle le courage de curer les écuries ? »
        Vous pouvez compter dessus ! smiley
        Les « problèmes » de financement de la campagne de Balladur ne sont pas encore jugés !
        Alors ceux là !
        Lorsqu’elle était ministre de Jospin, Ségolène Royal, effarée par les affaires de pédophilie, avait décidé que tout enseignant soupçonné de pédophilie (simple dénonciation, avant toute mise en examen ou jugement) devait être suspendu de son poste, sans salaire, jusqu’à aboutissement de l’affaire devant la justice.
        C’est exactement ce qu’il faut appliquer aux politiques pour tout soupçon de malversation.
        Sans cela, dans dix ans, lorsqu’un parlera des affaires actuelles, de Coppé, Sarkozy etc.on entendra toujours les mêmes ritournelles : laissons faire la justice, présomption d’innocence...et ils continueront tranquillement à sévir !


      • Luc le Raz Luc le Raz 2 juin 2014 12:10

        Bonjour Furax,
        « et ils continueront tranquillement à sévir ! » et à encaisser ! smiley


      • morice morice 2 juin 2014 12:24

        ah un Lepeniste vient nous dire « tous pourris » : ça fait 50 ans qu’il nous le fait, le père borgne...


      • Furax Furax 2 juin 2014 12:35

        Dis donc Morice à qui tu parles là !

        Je viens de voter pour tes articles Dugland !


      • Tintin Tintin 2 juin 2014 16:29

        Oui  colere48
        La France est comme un énorme et vieux camion diesel  : direction expirante mauvais freins , moteur usé , boite de vitesse édentée , filtres encrassés.............
        Et tu nous dit « ^ù^)=)== de ùù$^^ùù » mais il va prendre le virage ce «  !:pùmùm ! » de « m*$^ù ;; »
        Et majestueux , imperturbable , comme une force tranquille le « $^ù*^ :ù : ;^ » continu tout droit !

        C’est très dur.

        Surtout quand on est dans le camion !


      • moebius 2 juin 2014 21:58

        jusqu’a preuve du contraire gros con de Coluche c’est le peuple qui a a elu democratiquement cette classe de ripoux Le peuple est souverain meme quand il se trompe ..Connard, imbecile heureux en salopette a rayure obese Non les rayures n’amaigrissent pas ? Sache le, on t’a mentis 


      • LE CHAT LE CHAT 2 juin 2014 12:15

        Nadine Morano vient de déclarer qu’elle n’accordait aucune légitimité au triumvirat autoproclamé , qui n’est d’ailleurs pas conforme aux statuts du parti qui prévoient que c’est le président adjoint qui doit tenir les rènes jusqu’au prochain congrés .

        pour une fois , elle ne dit pas que des conneries !


        • morice morice 2 juin 2014 12:23

          pour une fois , elle ne dit pas que des conneries !


          rassurez-vous : on lui a soufflé, car elle est bien incapable de lire et comprendre des statuts...

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 juin 2014 01:52

          Quelqu’ un est volontaire pour lui dire que TOUT le staff de l’ UMP a démissionné ? Qu’il y a donc PLUS de président adjoint ?


        • morice morice 2 juin 2014 12:21

          AH Pinsolle vient nous faire la pub pour son héros Dupont. En filigrane de son article, bien entendu. Aignan, si proche d’une Le Pen....




          • LE CHAT LE CHAT 2 juin 2014 13:16

            salut Momo ,

            oui ,il la joue honteuse , mais ça arrange bien les autres , car en additionant en plus les voix qu’il a détourné , le FN ferait 29%


          • zygzornifle zygzornifle 2 juin 2014 15:12

            il a entièrement raison le pire serait le retour de Sarkozy.....


            • devphil30 devphil30 2 juin 2014 16:07

              Je ne peux plus les voir , ces ripoux auto proclamés ....

              Que faire pour que cette mascarade démocratique soit remplacé par des politiciens avec du coeur et des coui......
              Des gens qui ne soit pas là juste pour leur égo , leur indemnité , leur retraite , leur bien être.

              UMP-FN en 2017 : ce sera blanc mais je me dérangerais.



              • Tintin Tintin 2 juin 2014 16:34

                Inéligibilité a vie pour les ripoux il faut l’imposer comme d’autres pays avant nous l’on voté.
                Le problème c’est quand il y a beaucoup de ripous et qu’ils ont la majorité : alors la c’est rappé !
                Nous en somme la !


                •  C BARRATIER C BARRATIER 2 juin 2014 16:38

                  L’UMP et le PS, partis de gouvernement, ont négligé ce qui se passe dans le pays. Ils sont coulés et nous avec, aux premières loges pour la guerre civile intégriste. Une spiritualité intégriste monte en puissance, la France est loin de donner le bon exemple

                  Français, mémoire courte confirmée

                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=260


                  • devphil30 devphil30 2 juin 2014 17:58

                    « Ceux qui ne connaissent pas l’histoire sont condamnées à la revivre »
                    K.Marx


                  • Un_lecteur 3 juin 2014 04:11

                    « Après tout, les cyniques peuvent se dire qu’une répétition des élections européennes en 2017 ne pose pas de problème puisque le candidat de l’UMP ne devrait pas avoir de problème à battre Marine Le Pen au second tour, l’essentiel étant l’élimination de François Hollande dès le premier »

                    Ce serait risque de faire ce pari, il vaudrait beaucoup mieux avoir un candidat et un programme crédibles.
                    - rien ne dit qu’il faudra attendre 2017 pour les prochaines présidentielles.
                    - rien ne dit que hollande sera candidat. A mon avis, ce serait même étonnant.
                    - dans l’hypothèse d’un duel UMP FN au second tour, rien ne dit que le FN ne serait pas le gagnant. 
                    La position facile qui consiste à dire - peu importe nos conneries, la débilité de notre programme ou la nullité de notre candidat, ils seront obliges de voter pour nous car ils ne voteront pas FN - est de plus en plus risquée.
                    La dernière élection européenne à montre 
                    - un FN arrive premier
                    - une très forte masse d’abstentionnistes dont nul ne sait ce qu’ils feront.

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 2014 07:15

                      L« affaire Bygmalion » ne fait que commencer...

                      Quelles sont exactement les relations entre l’ UMP, le FN, France Télévision et Bygmalion, qui a bénéficié de juteux contrats avec l’UMP, mais aussi avec la Télévision publique, et qui a même financé le candidat FN dans le Lot &Garonne ??

                      Tout cela, bien entendu, aux frais du contribuable !

                      L’UPR demande à ce que la lumière soit faite sur ces relations.


                      • berry 3 juin 2014 08:25

                        Qu’est-ce qu’il faut pas faire pour piquer quelques voix au FN...


                        • berry 3 juin 2014 08:19

                          et 99,9 % ne veulent pas de l’UPR.

                          Avec 0,1 % des inscrits, ce parti a perdu toute crédibilité.


                        • LE CHAT LE CHAT 3 juin 2014 13:09

                          oui , UPR , c’est Un Petit Rien ......


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 2014 18:36

                          Si vous voulez, le FN donne ses temps de parole dans les médias à Asselineau, vous allez voir si les Français n’en veulent pas !

                          En 1981, au bout de 9 ans d’existence, sans les médias, le FN avait 270 adhérents et obtenait 0,18% des suffrages aux législatives.....

                          Ce qui bien en dessous des 5000 adhérents de l’ UPR et de son score de 0,41% qui correspond à 77 136 électeurs !

                          Allez donc faire un pèlerinage à la Roche de Solutré !


                        • Laury 3 juin 2014 15:27

                          Tous les deux coupables et surtout bien a l’abri derrière le mal de la France
                          Depuis 45 ans l’« alternance » le plus grand mal de ce pays ,j espère le plus rapidement possible la disparition de l’UMP et du PS a eux deux il nous ont
                          mis dans la cave de 2000 milliards !!!!! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès