Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP et les règles démocratiques

L’UMP et les règles démocratiques

Pendant que certains parlementaires UMP se laissent à aller à toutes les dérives : injures et violences entre autre, l’UMP reste en panade pour ce qui concerne sa présidence, faut-il ou non revoter ? De fait c’est la question de la légitimité de François Copé qui revient en premier plan.

On savait la droite française, dure et autoritaire, au point de ne pas considérer légitime la gauche au pouvoir, élue par le peuple. Pourtant cela fait un bail que les français à toutes les élections ont plébiscité les élus socialistes :

- aux municipales,

- aux cantonales

- aux régionales

- aux sénatoriales

- à la présidentielle

- aux législatives

On se demande ce que la droite demande de plus pour reconnaître à la gauche le droit de gouverner.

Mais les mauvaises habitudes ont la vie dure. Selon l’accord conclu entre Jean-François Copé et François Fillon, l’élection à la présidence de l’UMP devait se rejouer au mois de septembre 2013, lequel avance à grands pas. Après les mauvais épisodes joués devant une opinion publique abasourdie, on voit que peu à peu les copéistes tentent de reprendre la main, pour que rien ne soit rejoué et que leur chef de file reste président de l’UMP, malgré les nombreuses irrégularités constatées alors.

Les arguments sont fielleux : une nouvelle élection raviverait les tensions avec un duel nécessairement fratricide. Alain Juppé est intervenu énergiquement pour exiger que la parole soit tenue et qu’une nouvelle élection ait bien lieu.

Dans le climat actuel de haine et de violence ; il serait heureux que la droite parlementaire organise un débat démocratique pour savoir comment elle veut être gouvernée. Copé, élu sur une fraude, a montré quel était son parti pris : la contestation des socialistes par tous les moyens. Il semble qu’une autre voie soit possible, plus respectueuse des règles démocratiques.

Pour le bien être de nos institutions, il est capital que cette élection se déroule normalement comme prévu à la date dite.

A défaut de cela ce sont nos institutions qui seront menacées par un parti de droite tenté par les aventures les plus dangereuses. Copé avance l’idée d’un référendum à l’occasion de l’adoption des nouveaux statuts par les militants. Histoire de replâtrer un semblant de légalisme à sa présidence.

Oui, l’UMP a bien besoin d’une cure de jouvence pour retrouver les décors indispensables à un parti démocratique.

En même temps, personne ne sait si Fillon a l’intention de rejouer la partie. Laurent Wauquiez reste donc embusqué pour saisir, le cas échéant, sa chance. On sait François Fillon les yeux braqués sur la primaire, qui elle devrait avoir lieu, pour la prochaine présidentielle dans quatre ans.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 19 avril 2013 14:53

    C’est quand même plus simple au parti socialiste , de régler le problème entre apparatchiks pour nommer Harlem Désir au poste équivalent , un repris de justice qui donne des leçons de morale ........

    toujours pas de lumière dans votre cave , on dirait Jean Moulin tachant d’échapper à la Gestapo !!! smiley  smiley  smiley  smiley un petit sourire , ne faites pas une tête de Jospin 2002 !


    • Papybom Papybom 19 avril 2013 15:00

      Monsieur l’auteur,

      En critiquant l’UMP, vous pensez allumer un contre feux pour masquer les abus de votre parti.

      «  On savait la droite française, dure et autoritaire, au point de ne pas considérer légitime la gauche au pouvoir, élue par le peuple. Pourtant cela fait un bail que les français à toutes les élections ont plébiscité les élus socialistes  ».

      Avant de vous échauffer, rafraîchissez la mémoire sur les résultats du premier tour de la Présidentielle. C’est uniquement pour faire barrage à Sarkozy, que le peuple à voté Hollande. Cela défrise votre perruque de courtisant, je le comprend !

      Ne trouvez vous pas risible que le chantre du mariage pour tous, nous oblige à entretenir sa maîtresse  ?

      Parlez moi plutôt du cumul des mandats. C’est une promesse de votre héros qui va bientôt atteindre le zéro de satisfaction.

      Je reprends la phrase de la bataille de Poitiers :

      « Père, gardez-vous à droite ! Père, gardez-vous à gauche ! ».

       

      Serviteur  !


      • LE CHAT LE CHAT 19 avril 2013 15:31

        Salut Papyboum ,

        sachant que si on revotait aujourd’hui avec les mêmes qu’en 2002 , sarko 30% + LePEN 22% + Bayrou 10% + NDA 1,5 % = 63,5 % à droite 
        10 % de Méchelenchonistes qui lui pissent aussi sur les godasses , Normal 1er a des soucis à se faire quant à la poursuite de son règne .................


      • leypanou 19 avril 2013 16:16

        « Pour le bien être de nos institutions, il est capital que cette élection se déroule normalement comme prévu à la date dite. » : quel raisonnement bizarre ! En quoi serait-ce pour le bien être de nos institutions ?

        La manière dont ces élections se sont déroulées montre justement au peuple français de quoi certains sont capables pour arriver au pouvoir/à la tête et vous prétendez que pour le bien être de nos institutions, il est capital que cette élection se déroule normalement ? Vous n’êtes pas socialiste pour rien vous !

        En fait, vous confirmez l’utilisation par M Le Pen et les FNistes du mot UMPS !!!


        • Esprit Critique 19 avril 2013 18:36

          Il est vrai que la démocratie au PS a évincé Ségolène de la direction pour filer la place a Aubry, laquelle a nommé Jean Philippe Désir a sa succession.

          Et dans mon département, au moment de l’investiture pour les législatives, il y a eu du farcissage de liste de votant de dernière heure dans les sections. (Et ça, c’est pas des propos de Cahuzac !)

          Ne désespérez pas , un tout petit peu de patience, en 2014, la quasi totalité des élus socialos seront éjectés aux élections


          • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 19 avril 2013 19:24

            Bonsoir,


            Pinochet président Pinochet président Pinochet président !!!!!!!!

            Cordialement

            Franck

            • wesson wesson 19 avril 2013 19:38

              Bonsoir l’auteur, 


              je suis étonné, car vous n’avez pas parlé du véritable responsable. Vous n’avez pas parlé de cet ennemi de l’intérieur. Cet homme affreux qui est le responsable de la crise, dont le populisme et les paroles vulgaires ont forcé les députés UMP à imiter un certain député poujadiste des années 1956-58, qui s’appelait Jean-Marie Le Pen (et qui s’était à l’époque fritté dans l’hémiclique, contre Charles Hernu entre autres)

              Vous n’avez donc pas parlé de Mélenchon qui de toute évidence est responsable de tout ceci, et même du reste.


              PS : Au cas ou un pousse-au-jouir de l’anti-gauchisme primaire n’aurai pas compris mon propos, c’est bien évidemment du second degré.

              • babeuf babeuf 20 avril 2013 10:04

                je dirai que l ump est à bout de souffle par 10 ans de pouvoir , qu il cherche actuellement par le biais de la manif anti mariage de se refaire une santé, la peur également de ce voir vampiriser par le fn ,copé d ailleurs, est pour le rapprochement avec les idées du fn .
                le ps possède tous les pouvoirs comme @pelletier dit les on« plébiscité les socialistes »,c est une force ,mais aussi une grande faiblesse , parce que la politique que mène hollande et sont gouvernement vont a l encontre de ce que les français voulait , le candidat hollande est différent du président hollande , traité budgétaire, l ani , hausse da tva , cadeaux de 20milliads pour les entreprises j en passe et des meilleurs , un gouvernement pris dans la tourmente avec l affaire cahuzac , un chômage galopant , sans jamais savoir ou il veut vraiment allez , non je pense que les élections prochaines risque pour lui d être salé , surtout ! qu il est coincé les scores d un front de gauche qui d élections en élections progresse ,en lui faisant rappeler
                qu il na pas était élu pour cette politique là !!


                • Denzo75018 20 avril 2013 12:11

                  Ce qui se passe actuellement n’est guère plus Démocratique...... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès