Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP : Explosion ou Implosion ?

L’UMP : Explosion ou Implosion ?

Ode aux frontières, présomption de légitime défense pour les gendarmes, ou éloge du « vrai travail » … La droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy, à la traîne dans les sondages, dérange et divise sa majorité. Pour le Parti Radical, l’après 6 mai redistribuera les cartes d’un nouvelle droite.

« Nous avons compris les inquiétudes des électeurs du Front National », affirme Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône et membre de la Droite Populaire, l’aile droite de l’UMP. Arrivé derrière François Hollande (PS) au premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy (UMP) a opté pour une stratégie claire : siphonner les électeurs du Front National qui ont crédité Marine Le Pen de 18% des suffrages.

Le 1er mai la candidate déchue du FN, sans grande surprise, a renvoyé dos à dos Nicolas Sarkozy et François Hollande en déclarant qu’elle voterait blanc. Mais qu’importe, « Marine Le Pen n’est pas propriétaire de ses électeurs », rappelle Nicolas Sarkozy. Le président-candidat n’hésitant pas le matin même sur RMC à durcir le ton, au risque de diviser davantage son camp déjà inquiet de ses positions. Gérard Longuet, l’actuel Ministre de la Défense, annonce ce 1er mai, dans une interview au journal d’extrême droite, Minute, que « Marine Le Pen peut être un interlocuteur de l’UMP », tandis que Rachida Dati déclare dans le même temps : « Je n’adhère absolument pas au fait qu’on puisse dire que Marine Le Pen est un interlocuteur (…) De même que je suis pour l’intégration des immigrés venus légalement en France et non pas pour le tri entre ‘bons’ et ‘mauvais’ immigrés ».

L’énergie du désespoir ?

« Nous avons pensé qu’il fallait revenir aux fondamentaux de la campagne de 2007  », poursuit Dominique Tian qui s’enorgueillit « du choix » de cette campagne initié par la Droite Populaire. Il y a quatre ans, « l’immigration choisie  » et « le ministère de l’immigration et de l’identité nationale  » avaient contribué à la victoire du président.

Durant la première semaine de l’entre deux tours, Nicolas Sarkozy a multiplié les appels du pied aux électeurs frontistes : proposition de la présomption de légitime défense pour les gendarmes au Raincy, une mesure « piquée » au programme du Front National, amalgames sur l’immigration, éloge des frontières à Toulouse, lui qui en 2007 défendait bec et ongle le traité de Lisbonne.

Nicolas Sarkozy serait-il inquiet, lui qui après avoir fait un pas vers l’extrême droite, en proposant une fête du « vrai travail », s’est rétracté en attaquant les responsables syndicaux ? « Bien sûr que Nicolas Sarkozy est inquiet. Nous le sommes tous  », confirme Dominique Tian. Selon le Figaro.fr, un rendez-vous a été fixé le 5 mai, veille du scrutin décisif, entre Nicolas Sarkozy et sa garde rapprochée pour évoquer une défaite possible.

L’UMP en crise


 

La majorité républicaine commence à sortir doucement (mais sûrement ?) de ses rangs : « On entend parler que d’immigration, de sécurité ou de vrai travail », se désole Arlette Fructus, secrétaire nationale adjointe du Parti Radical. Elle, qui avec Jean-Louis Borloo s’est ralliée à Nicolas Sarkozy « se distingue  » du choix de cette campagne. « Les Français attendent que l’on s’exprime sur leurs problèmes du quotidien : l’emploi, le logement…  »

Dominique Tian se défend : « nous parlons des problèmes qui intéressent les Français  ». La manière « frontale » de le faire est synonyme, pour le député, de « convictions » .

Ce clivage se ressent chaque jour un peu plus de dans les discours des ténors de l’UMP. A la veille du 1er mai, sur RTL, le Premier Ministre François Fillon prend ses distances avec les propos de Nicolas Sarkozy en déclarant : « nous devrions éviter toutes les remarques désagréables à propos des syndicats  ».

Un autre poids lourd de la majorité, Jean-Pierre Raffarin, désavoue à mots couverts, dans Le Monde du 20 avril, certains choix de campagne du président sortant. De son coté, Arlette Fructus est convaincue « qu’il y aura une réorganisation du paysage politique français. Les choses ne pourront plus être en l’état à cause de ces postures ». Et de conclure : « le candidat qui l’emportera sera celui qui aura su le plus rassembler les Français ». Réponse le 6 mai !

 

Sarah Arnaud

Retrouvez notre vidéo sur News of Marseille


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • les 2 SVP..................

    QU ON N ENTENDE LUS CES MAFIEUX PARISIENS qui rackettent les entreprises du cac 40 (comme loreal)

     et de l’immobilier parisien.

    la FRANCE N A PAS LE MOYENS DE PAYER UNE TELLE MAFIA...soit elle politique

    DEHORS VOYOUS MAFIEUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • QU ON N ENTENDE PLUS............(des demain)


    • benedicte_gab 5 mai 2012 10:56

      Tous ces faux-culs de la majorité, qui commence « seulement » à prétendre et encore plus à demi-mots que clairement se démarquer de la ligne de l’agité du bulbe, uniquement parce qu’ils savent qu’il ne sera pas réélu et cherchent à garder leur rente de situation, ils me donnent envie de vomir. Parce que Sarko n’aurait rien pu faire de ce qu’il a fait sans la complaisante complicité et active collaboration de tous ces minables qui n’ont jamais fait preuve jusqu’à maintenant du moindre état d’âme sur la politique et les lois mises en place !


      • Iren-Nao 5 mai 2012 14:17

        Bénédicte

        Pas de quoi s’étonner, c’est ca la démocratie : servir la soupe aux électeurs pour garder son boulot.

        Des promesses courageuses, c’est l’échec garanti donc rien a espérer.

        Reste la rue.

        Iren-Nao


        • L'Auvergnat L’Auvergnat 5 mai 2012 16:04

          Atomisation je me gausse !!!!!!!!!!!!!!!

          Hibernation !!!!!!!!!!!! ah ah ah ah....................

          A moins que Marine la haine donne un coup de main aux « gogols » de droite..................

          La honte ........................


          • Defrance Defrance 5 mai 2012 22:20

             Les deux, l’explosion suit toujours une implosion pour un « tube cathodique » vieux modèle !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès