Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP feint de redouter François Hollande ?

L’UMP feint de redouter François Hollande ?

L'UMP semble rangé en ordre de bataille comme rarement quand il s'agit d'évoquer l'éventuel affrontement entre un candidat de droite et F. Hollande. De leur propre aveu, "l'homme de la synthèse" serait l'adversaire qui ferait trembler l'ensemble des membres de la majorité présidentielle. Décodages et perspectives de cette posture de communication.

A l'heure où fleurissent de nombreuses rivalités au sein du parti présidentiel, il y a cependant un sujet qui semble faire l'unanimité : si François Hollande était le candidat du PS pour la présidentielle, il ne laisserait aucune chance à l’UMP. Gérard Longuet expliquait au mois de février que « Hollande est le plus dangereux car le plus banal, donc le plus rassurant » (Propos rapporté par le figaro). Quelques jours avant, sur l’antenne d’Europe 1, Jean-Pierre Raffarin, d’un ton grave, livrait son point de vue avec cette déclaration : « Je pense que quelqu’un comme François Hollande, il faut s’en méfier". Depuis le mois de février, ces déclarations sont légion au sein de la majorité présidentielle.

Chacun aura compris que ce message envoyé à l’électorat du PS est plus la retranscription d’éléments de langage que la somme des craintes réelles et assumées d’affronter celui qui a été le secrétaire du Parti Socialiste pendant 9 ans.

En multipliant les prises de parole autour de François Hollande, les grands médias s’attachent à le faire réagir. Ainsi, l’espace médiatique consacré au candidat non-déclaré DSK est plus limité. Moins, sa candidature occupe le paysage médiatico-politique plus il sera facile de convaincre l’électorat qu’il est un candidat trop à l’écart de la France et de ses problématiques. L’intention de vote est, dans ce cas précis, une fonction croissante de l’exposition médiatique.

Bien entendu, si le parti de la majorité présidentielle était convaincu de ne pas pouvoir rivaliser avec François Hollande, il se garderait bien de le dire. L’UMP témoigne donc d’une certaine conviction liée au fait que François Hollande serait un candidat vulnérable si il se trouvait être le représentant du PS pour l’élection présidentielle.

Cette vulnérabilité supposée peut s’expliquer et se nuancer.
L’éloquence est une qualité essentielle qui permet de mener candidat vers la plus haute fonction du pouvoir exécutif. En témoigne, notamment, les débats télévisés du second tour de l'élection présidentielle française depuis 1974. Systématiquement, ils ont pesé lourd dans la répartition des suffrages.
En 1974, la phrase de Valérie Giscard d’Estaing, « Vous n’avez pas le monopole du cœur », a très certainement couté la victoire au candidat socialiste. Plus récemment, en 2007, l’aisance de Nicolas Sarkozy dans le débat lorsqu’il rappelle à sa rivale qu’il faut « être calme pour être président de la république » a été terriblement dévastateur pour la représentante du PS.
Il ne s’agit pas d’un registre dans lequel François Hollande semble exceller. Ce doit être précisément la raison qui pousse l’UMP à vouloir faire de cet homme le candidat de l’opposition.

Aussi, L’UMP est peut-être en possession d’informations pouvant affaiblir un François Hollande en campagne pour l’élection présidentielle. La diffusion parfaitement planifiée de révélations suffisamment incriminante pourraient anéantir toute chance d’être élu pour quelque candidat que ce soit.

Mais à l’heure où l’opposition à Nicolas Sarkozy atteint chaque jour de nouveaux sommets, que pouvons nous penser d’un candidat qui se définit lui-même comme étant un « candidat normal ». Etre le parfait contrepied de celui qui a une très faible cote de popularité est un atout certain. Jacques Seguela avait d’ailleurs suggéré un slogan assez évocateur pour caractériser la candidature de François Hollande : « La force tranquille… le retour ». Être l’antithèse d’un Nicolas Sarkozy n’est-ce pas une ressource déterminante dans la course à la présidentielle de 2012 ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 18 mars 2011 09:44

    C’est vrai qu’il est impressionnant le nouveau flamby, avec 25% de matiere grasse de moins !


    • TOHT 18 mars 2011 09:57

      Hollande possède la légitimité, l’expérience un discourt coéherent car constant, une bonne conanissance des cadres et adhèrents de son parti politqiue. Larcher & consorts n’ont pas tord, il est le seul à pouvoir faire le plein à gauche pour un 2 eme tour. Face aux autres NS a ses chances. Observer, c’est bien discuter avec les militants terrains c’est bien aussi.

      Pour info : je ne suis pas PS loin de là et il n’y a aucun Machiavelisme dans mes propos, mon simple point de vue


      • leypanou 18 mars 2011 10:55

        « Ainsi, l’espace médiatique consacré au candidat non-déclaré DSK est plus limité. » : croyez-vous vraiment que l’espace médiatique est plus limité ? C’est assez extraordinaire cette faculté de dire le contraire de ce qui se passe, à moins que vous n’ayez pas allumé la télé ces temps derniers. On « mange » soit DSK soit ses partisans (Gérard Collomb, Le Guen, etc, etc) à toutes les sauces sur toutes les chaînes, le plus ridicule étant quand on l’a montré en train de faire cuire un tournedos -du même niveau d’intoxication que Kouchner avec un sac de riz sur l’épaule. Quant à Hollande, bof : toutes ces personnes ont un point commun, ils ont appelé à voter oui au TCE en 2005.Ce ne sera ni avec DSK ni avec F. Hollande que le PS pourra faire appel aux votes populaires !


        • Eric_Ly Eric_Ly 18 mars 2011 16:40

          Bonjour,

          Il y a une subtilité de langage qui vous échappe.
          En écrivant « plus limité » je ne dis pas que sa résonance médiatique est de faible importance, je dis qu’elle est freinée.
          Il n’est pas question de valeur mais plutôt d’impact sur la dynamique. Je pense que sans les diversions de l’UMP, DSK serait probablement plus présent.


        • apopi apopi 18 mars 2011 11:20

           Hollande meilleur candidat de l’UMPS ? Là on est vraiment dans la politique fiction...mais au moins on se marre.


          • slipenfer 18 mars 2011 11:33

            Les français ont fait la révolution pour avoir du pain
            maintenant ils gueulent parce-qu’il y a trop de beurre


            • LE CHAT LE CHAT 18 mars 2011 11:44

              Le Point a même Titré « François Holland , l’homme qui fait peur à Nicolas Sarkozy et à DSK »  !

              il a du boulot quand même ! faut qu’il se fasse la tête à Freddy Krüger !


              • non666 non666 18 mars 2011 12:52

                Hollende est en effet, pour un socialo, le moins ridicule des candidats possibles.

                Avec DSK et son siamois Fabius on aurait un Sarkozy bis, validé par la ploutocratie des habitués des diners du siecles et du CRIF..
                Avec Royal, la dinde destinée a valoriser son adversaire en le faisant passer pour un intellectuel (chose reussie en 2007)
                Les autres sont des michetons d’un soir...

                De toute façon, personne ne tremble devant la puissance du PD aujourd’hui, il faudrait vous en rendre compte.
                L’epoque ou les medias organisait la balance et la bascule entre « droite » et « gauche » d’apparence est terminée.
                Les Deux« Partis De Gouvernement » Autoproclamés ont collaboré a toutes les decheances et capitulations de la France depuis 40 ans.
                Le summum ayant été atteint au Congres de 2007 ou PS et UMP voterent ensemble la modification constitutionelle qui tuait la France sans qu’on trouve 50 justes pour faire un recours au conseil constitutionel.

                Bref PS = UMP pour bon nombre d’electeurs et cela , avec raison.
                Donc Hollende ou DSK , finalement on s’en fout.
                Ces gens la ne referont plus 30% des voix au premier tout avant longtemps.
                Ils sont deja incapable de gagner les voix que Sarkozy perd dans chaque sondage...
                Le PS est en cours de Particomministisation...


                • slipenfer 18 mars 2011 13:05

                  Clap ! Clap ! Clap !

                  simple et clair
                  A+


                • Ouallonsnous ? 18 mars 2011 20:11

                  Il est vrai qu’avec éflanby" l’UMP à tout à craindre, mais ils ne sont pas seuls, les autres aussi !


                • non666 non666 18 mars 2011 20:25

                  « ...personne ne tremble devant la puissance du PD »

                  Oupss, pour une fois, une vanne involontaire.
                  Il fallait lire : « personne ne tremble devant la puissance du PS », evidemment

                  Erreur de clavier comprehensible , le rose m’aveugle !


                • pierrot123 18 mars 2011 13:52

                  Très bon article...

                  Mais n’oubliez pas d’aller VOTER pour ces cantonales...
                  Ne les laissez pas enterrer la démocratie sous prétexte de vos abstentions.... !!!


                  • Furax Furax 18 mars 2011 15:37

                    Hollande est certainement le meilleur candidat socialiste. Effectivement. je crois que nous sommes un peu las des petits génies, des ruptures et des « messies ».
                    Surtout las des avocats d’affaires, ceux qui servent exclusiment les intérêts des riches (DSK après Sarko !).
                    Nous avons besoin d’un type relativement modeste mais patient et surtout excellent négociateur. Il me semble avoir le profil et maitrise parfaitement les « rouages » du parti.
                    Après un premier tour pour Mélenchon, je voterais pour lui sans me pincer le nez.


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 mars 2011 15:41

                      François Hollande est le plus brillant de tous au PS, le meilleur élève de F. Mitterrand. ;
                      Son parcoursaurait pu être tout autre s’il s’était prèsenté à la dernière prèsidentielle avec la légitimité qu’il était Premier secrétaire du PS.
                      Il ne l’a pas fait, les raisons ? Elles sont complexes et obscures.
                      On ne refera pas ici l’histoire.
                      Mais face à la « machine DSK » il aura beaucoup de mal à s’imposer.
                      et comme c’est aussi un « fin » politique il retirera probablement sa candidature si DSK se déclare.


                      • Eric_Ly Eric_Ly 18 mars 2011 16:52

                        Je crois que F. Hollande a engagé tellement d’énergie pour sa candidature aux primaires que je ne le vois pas se retirer si DSK confirme la sienne.
                        Si, in fine, DSK est bien le candidat du PS, F. Hollande sera très certainement bon joueur et se rangera en ordre de bataille tout comme M. Aubry.


                      • brieli67 18 mars 2011 17:01

                        va range tes billes et retourne au bac de sable !

                        va jouer au PMU avec le citoyen Woerth !


                        • jacques jacques 18 mars 2011 17:52

                          Ce qui est ridicule c’est que les candidats de l’UMP ne s’assument pas ,c’est même un véritable manque de courage et tout le monde doit se moquer de ces pleutres !


                        • tvargentine.com lerma 18 mars 2011 19:06

                          Hollande est à l’origine de la dérive libérale du PS sans parler de la faillite intellectuelle en 2002


                          Alors,pourquoi reprenez vous le plan média de ce politicien démago 

                          Mais d’ou vient l’argent de ces « socialistes » qui se présentent à la présidentielle ,car cela coûte beaucoup d’argent une campagne électorale



                          • brieli67 18 mars 2011 20:34

                            Tiens ! le soutien à l’auteur par la SQUADRA de l’ Elysée 

                            par le meilleur de ses fantassins.

                            On te croyait sur le terrain en bottes à côté de Juppé !

                            toujours LES CHICAS en calcas en station mon beau cochon ?

                            décidément Michou !


                          • Michèle DRAYE 19 mars 2011 10:34

                            C’est curieux que cette affaire qui remonte à 1991 ressorte actuellement....

                            Doit-on s’en réjouir ... ?

                            Dominique Strauss-Khan mis en cause devant le TGI de PARIS pour son implication dans une escroquerie internationale à 22 milliards de dollards

                            http://www.politiquedevie.net/pdf/ASSIGNATIONAJTDSKBASANO.pdf

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès