Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP, leçon d’un échec

L’UMP, leçon d’un échec

La défaite de Nicolas Sarkozy aux dernières élections présidentielles relève autant d’un rejet du candidat que d’une erreur stratégique de l’UMP. L’UMP n’a pas su rassurer l’électorat sur sa capacité à préserver « la France » dans ses valeurs, son modèle social et sa position sur l’échiquier planétaire. Le slogan « la France Forte » dénotait par rapport aux discours sur la puissance de la crise et la faiblesse des Etats. Le candidat sortant est apparu comme le candidat de l’Europe, soumis à la finance internationale, et proposant aux français de se résigner à obéir aux lois de l’économie. A l’inverse, les autres candidats n’ont cessé de vouloir redonner des marges de manœuvre à l’Etat : Hollande avec les attaques répétées contre l’Europe, Marine le Pen avec les droits de douanes, Mélenchon avec le pilori réservé aux banquiers. L’idée la plus emblématique de ce patriotisme économique émane de François Bayrou avec le logo « made in France ».

François Hollande a bien compris cette idéologie passéiste qui reste dominante en France. Il l’a pleinement exploité dans la rhétorique (le candidat normal venant de Tulle), dans l’image (un simple coup d’œil à sa photo présidentielle est éloquent) et dans les idées avec le contrat de génération, sorte de résurgence moderne d’une vision artisanale du monde du travail.

Ne pas comprendre cela a été une erreur stratégique grave pour Sarkozy. C’est en effet ce qui lui a clairement fait perdre les voix du FN et donc l’élection. En 2007, 70% des voix du FN s’était reporté sur lui, seulement 51% l’ont fait en 2012.

En étudiant le vote FN, on se rend compte que la perte des valeurs prédomine. L’islam, est ainsi cité comme troisième raison du vote FN (57% des sondés, devancé d’une courte tête par la sécurité) (sondage opinionway du 28 avril 2011). Un racisme religieux semble avoir pris le pas sur un racisme basé sur l’origine ethnique. Ce qui est des plus surprenants dans un pays où la pratique religieuse se marginalise. C’est donc très clairement un vote identitaire, la religion catholique structure la France, l’église trône sur la place centrale du village et l’arrivée de l’Islam remet en cause l’héritage historique de la France. L’idée répandue que les électeurs du FN pensent que les immigrés prennent le travail des nationaux semble fausse, l’emploi arrivant en 8 positions des motivations du vote FN.

Les deux candidats qui se sont attachés à prendre les voix du FN, Nicolas Sarkozy avec la sécurité et Jean-Luc Mélenchon avec la fibre sociale, ont très largement échoué. Ils ont fait un très mauvais calcul, en particulier pour N. Sarkozy qui s’est coupé des électeurs centristes.

Au-delà des simples électeurs du FN, ces idées sont fortement partagées par les français. Ainsi 50% des français voient la mondialisation comme une menace (TNS Soffres novembre 2011) mais ils sont en même temps bien conscient s qu’elle est inévitable. Ils sont aussi conscients du retard de la France dans la compétition internationale (moins de 34% pensent qu’elle est bien armée contre 78% des allemands).

Partant de ce constat, une mondialisation inquiétante mais perçu comme inévitable, l’UMP doit effectuer sa révolution idéologique après la défaite probable des législatives. Il ne peut plus rester dans cette position ambivalente qui associe le sérieux budgétaire et économique avec une méfiance du libéralisme économique. Si elle veut reconquérir le pouvoir ils devront convaincre que la France est prête à affronter la concurrence internationale et que la mondialisation est une formidable opportunité. Pour cela, ils devront abandonner les thèses racistes et sécuritaires qui se sont montrés peu efficaces et globalement pernicieuses. Le parti doit se moderniser et expliquer que la France de demain ne s’arrêtera pas à nos frontières mais qu’elle rayonnera à travers le monde. Il faudra expliquer que la France ne se définit pas par son modèle social qui est voué à changer mais par sa culture, ses valeurs et son style de vie. Le monde n’envie pas les 35 heures mais il envie notre gastronomie, notre cinéma, notre histoire, notre industrie de mode et tant d’autres choses. C’est ces valeurs qu’il faut défendre et exporter.

Le parti socialiste passe son temps à se refonder mais l’UMP, trop attaché à l’héritage gaulliste, n’a jamais su effectuer sa propre refondation. Les cinq années à venir offre la possibilité de construire un parti moderne, ouvert sur le monde et offrir une vision d’avenir pour la France.


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • quel échec ce ramassis de mafieux immoraux et anormaux l UMP UNION DES MAFIEUX PARISIENS

    aurait du subir un echec cuisant genre 30% au 2ème tour.MAIS ILS ONT OBTENU 48% PARCE QU IL Y A DES ACCORDS DE DROITE POPULAIRE UMP/FN par buisson...gueant...hortefeux...myard...vaneste...luca..mariani..ciotti  ILS ONT RECUPERE LES 18% DU FN

    ils auront leur échec cuisant aux législatives...une super claque ...genre 30% DES DEPUTES

    EN 1 SEMAINE ILS SE SONT MONTRE MAUVAIS PERDANTS...RACISTES ...immoraux et belliqueux(pulvar...taubira...benguigui ..vals)


    • plancherDesVaches 24 mai 2012 16:11

      Il est clair que la Justice est en train de les rattraper.
      En gros, être de droite signifie le droit de piquer dans la caisse.
      5 ans de Droit, et tout le reste de travers, disait Coluche.

      Juste pour faire un léger parallèle avec le fonctionnement américain :
      http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/24/1361229-polemique-9-4-millions-d-euros-de-sondages-sous-l-ere-sarkozy.html

      Quasi DIX MILLIONS de sondages commandés...........................................
      Je passe les montants des spots publicitaires de la campagne US, c’est du délire. smiley
      Et prouve bien qu’ils sont complètement lobotomisés par la télé.


    • antoine1705 24 mai 2012 18:34

      Quel est le lien avec l’article ?


    • Cigogne67 24 mai 2012 09:29

      les Français sont très attachés à leur modèle et pour cause il a fallu en passer par du sang et des larmes pour construire notre république démocratique, sociale et...laique. Pour affirmer ce modèle il faut rester intransigeant contre tout et tous ceux qui entendent imposer leur mode de vie ici via l’immigration.

      la laicité n’est pas très répandue dans le monde, c’est ce qui fait notre charme. 

      si la mondialisation est une réalité nous entendons protéger notre socle commun par un protectionnisme qui assure la cohésion de notre nation. Notre gastronomie, notre industrie de la mode, notre cinéma passe par là.

      L’union des Français pour la France n’est pas slogan mais une proposition forte pour l’avenir


      • Scual 24 mai 2012 10:15

        J’ai arrête de lire quand l’auteur parle d’idéologie passéiste quand il se référe à l’avenir.


        • BlackMatter 24 mai 2012 17:04

          Bien sur que si Copé a des talents.

          Il est menteur, arriviste, arrogant et « hypocrite » comme dirait Fillon.

        • antoine1705 24 mai 2012 17:55

          Bonjour,


          Pour revenir sur votre commentaire, je ne suis pas un fan de l’UMP et ne vote pas à droite. Ceci étant dit, je pense que vous n’avez pas bien compris mon propos.

          Je pense que la droite traditionnelle doit se réinventer en défendant une vision plus ouverte sur la mondialisation et se couper des thèses pernicieuses du FN. C’est ce type « d’idéologie » (même si je n’aime pas le terme) que les ténors de l’UMP , Coppé ou un autre, doivent défendre, et non pas l’art culinaire en particulier. 

        • antoine1705 24 mai 2012 18:39

          Bonjour,


          A quelle ligne exactement ?


        • LE CHAT LE CHAT 24 mai 2012 11:06

           l’UMP, trop attaché à l’héritage gaulliste

          C’est là le problème , L’UMP n’a plus rien à voir avec le gaullisme , elle est maintenant aux mains des tenants du néolibéralisme , des européistes , des atlantistes !

          les gaullistes authentiques , Dupont Aignan et Asselineau qui sont partis , et le FN qui défend le souverainisme et un état fort , et rejette les organisme supranationaux sont bien plus proches des idées du Général


          • justice99 justice99 24 mai 2012 11:41

            Vous devez bien comprendre que Nicolas Sarkozy a fait le travail qu’on lui a dit de faire. Il a été soutenu et conditionné par les Américains, par les sionistes, par le patronat en tant que classe. Tous ces courants s’inscrivent dans le milieu de l’oligarchie.

            L’oligarchie est une union formée autour d’intérêts. Et Sarkozy a fait en cinq ans ce pour quoi il a été payé : détruire le peu qu’il reste du Gaullisme – soit comme je vous l’ai dit, la dernière poche de résistance. Il a détruit le Quai d’Orsay, soit la politique extérieure philo-arabe qui avait permis de trouver un équilibre avec le Proche-Orient, politique qui n’était pas totalement soumise au diktat sioniste. Pour la détruire il a coopté Bernard Kouchner, un sioniste américain, masquant la manœuvre comme étant une « ouverture à gauche ». Il ne s’agit nullement d’une ouverture à gauche. En réalité il s’agit d’une alliance implicite avec l’atlantisme.

            Il a détruit l’État Social gaulliste, qui était le fils du CNR, le Comité National de la Résistance au lendemain de la seconde guerre mondiale. La raison de cela c’est que la France est en retard sur l’Angleterre de Thatcher. Comme l’explique bien Emmanuel Todd. Nous sommes un pays égalitaire avec une grande tradition socialiste. On ne peut pas rapidement exporter comme cela a été le cas en Angleterre, qui est un pays de tradition inégalitaire et monarchique, un modèle néo libéral. Enfin, Nicolas Sarkozy a encore renforcé l’union entre la droite libérale et la gauche libertaire par son mariage avec Carla Bruni.

            Ce travail de destruction lui a fait perdre de la crédibilité auprès des électeurs et il est logique qu’il ait perdu en matière de consensus. Il est difficile qu’il soit réélu après avoir mené une telle politique anti-française, mais vous devez savoir qu’avec tout cet argent Nicolas Sarkozy pourra demain aller aux États-Unis. Et il remboursera en même temps qui l’a financé pour sa campagne électorale de 2007.


            Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-donne-par-Alain-Soral-au-quotidien-italien-Rinascita-12001.html


          • BlackMatter 24 mai 2012 17:06

            Encore de la faute des juifs ! Cela tourne à l’obsession chez vous.


          • antoine1705 24 mai 2012 18:32

            Merci pour votre commentaire,


            Il est vrai que l’UMP s’est un peu détaché du Gaullisme avec l’ère Sarkozy. Cependant il me semble que ses racines avec le Gaullisme ne se sont pas totalement coupées et le libéralisme tant annoncé avec Sarkozy n’a pas vu le jour. Toutes les grandes mesures propres au libéralisme de Tatcher ou Reagan n’ont pas eu lieu en France. L’annonce l’a plus libérale de Sarkozy, le contrat unique, n’a été qu’un leurre, et un nouveau contrat a été ajouté au contrat existant.

            Pour l’européisme, je pense que c’est assez vrai, en particulier dans une période de crise qui a vu le pouvoir de l’Europe s’amplifier (politique monétaire prédominante, eurobond, convergence des politiques fiscales...)

          • justice99 justice99 25 mai 2012 11:08

            Encore de la faute des juifs ! Cela tourne à l’obsession chez vous.


            Mais comment voulez vous que des hommes qui sont liés à un autre pays, des hommes qui ont un amour fou pour un autre pays, aient une politique étrangère égalitaire ?
            Comment peuvent ils penser au bien de leur pays avant le bien d’un empire ?

            Sarkozy remplacé par Copé, donc le chef de ce partie doit obligatoirement appartenir à ce peuple qui a tant souffert et que personne ne peut citer ?


          • BlackMatter 25 mai 2012 13:54

            Vous devriez être content.

            Fillon risque d’être le futur président de l’UMP.
            Et ça n’est pas un amoureux de la viande cacher.

          • justice99 justice99 25 mai 2012 15:59

            Vous devriez être content.

            Fillon risque d’être le futur président de l’UMP.
            Et ça n’est pas un amoureux de la viande cacher.

            Répondez à mes questions.

          • communauthic communauthic 24 mai 2012 12:02

            la cause de l’échec, c’est sarko et rien d’autre.


            Combien d’élections depuis 2007 ?

            Municipales :
            Le PS dirige les 3/4 des villes de plus de 100 000 ha, la quasi totalité des intercommunalités et récupère une grande partie des villes de moins de 100 000 ha. Merci qui ?

            Régionales de 2010 :
            La gauche récolte 54 % des suffrages. merci qui ?

            Cantonales de 2011 :
            La gauche recueille 50% des suffrages alors que la Droite parlementaire atteint tout juste les 30 %.

            Merci la super machine à perdre.
            Si la Droite veut se redresser, elle doit très vite tourner le dos au Sarkozisme ;
            • Quitter l’OTAN,
            • Chercher la paix,
            • Dire ce qu’elle fait, et faire ce qu’elle dit,
            • Reconnaitre le FN comme une composante de la Droite,
            • Chercher le bien du peuple contre les lobbies,
            • Bref faire tout le contraire 
            Rien n’est perdu, mais c’est pas Cop Cop Coppé qui va la redresser.

            • plancherDesVaches 24 mai 2012 16:14

              En effet, le bruit des bottes est trés efficace pour calmer la populace.


            • Martha 24 mai 2012 16:39

              Ds ses vies multiples « sur » internet : La mul’ du pap’.

               Comment se fait-il que 48,2% des français ont donné sa voix au sortant ? On est passé bien près de la catastrophe. 5 ans de plus, sans rien pour l’arrêter et ne craignant plus rien puisque ensuite inéligible... Il était question de la démocratie... Elle ne fonctionnait plus, entendait-on dire, y en avait-il encore bien besoin, n’était-elle plus qu’une mauvaise routine dépassée ?...
               Une semaine de plus peut-être bien que le rapport des voix se serait inversé. Tout d’un coup les médias retenaient leur souffle, se taisaient, marchaient sur des oeufs et les français pouvaient tout d’un coup croire que tout allait bien.
               La différence de voix est bien maigre, mais le vote démocratique à démontré sa puissance et sa nécessité. Un coup de balai méga, une page tournée. Un grand coup de pied au cul des fachos en herbe. Ce qui s’est passé en Lybie puis en Syrie, du Mussolini + Franco & C°, en était la démonstration, beaucoup de français l’ont bien compris. Les morts de Libye, par nos armes, je ne pourrai jamais l’accepter, ceux qui s’en sont rendus responsable, il s’agit là, bien sûr, de nos décideurs, doivent en répondre.
               


            • antoine1705 24 mai 2012 18:17

              Bonjour Martha,


              Je ne comprends pas le lien entre votre message et l’article. 

            • Martha 24 mai 2012 22:57

              @ Antoine,
               Ce n’est pas bien compliqué, le monde politique croit tenir ses électeurs. Je ne me place pas comme vous dans la cuisine politique, mais du point de vue des français. Il se trouve qu’ils agissent intelligemment, sont passionnés et font des choix logiques. Finalement je pense exactement comme plus de la moyenne des français. On savait que ce vote serait un tournant : la plupart des français l’attendait pour cela. Quel soulagement depuis... Ce 48,2% pour le sortant m’interroge, comment est-ce possible ?
               J’ai essayé de vous donner les vrais raisons qui font que l’UMP est cuit et recuit. Si vous avez suivi les débats importants du quinquennat précédent à la chambre parlementaire, c’est facile de comprendre pourquoi : la morgue, le suivisme systématique à été exaspérant pour les français (trompés) qui avaient mis cette majorité au pouvoir pour favoriser la gouvernance du nouvel élu. Horrifié ils n’ont pu constater que leur impuissance face à la dérive facho à laquelle ils ont assisté, maintenant impuissants et réduit au silence....
               L’UMP est mort pour la simple raison qu’il a triché pour accéder au pouvoir (financements occultes), qu’il a utilisé le mensonge et le cynisme comme mode de gouvernement, en utilisant toute la puissance de la plupart des médias de l’hexagone qu’il contrôlait totalemment, les réduisant à transcrire des messages bidons de l’AFP (l’oscar : les os du « charnier de Tripoli) : si ce n’est pas facho qu’est-ce donc ?
               Leur chef en prenant la décision absurde, tout seul, face à 60 ou 70 M. de français, de rentrer sans limite dans l’OTAN. Connaissant les causes du »911« , les précédents de l’Afghanistan et de l’Iraq ; a disqualifié définitivement son parti. La plupart des français savent que la »VO" est fausse, que le Président sortant à maintenu le mensonge et l’omerta sur ce sujet.
               Pour finir Il a attaqué, sans raison valable deux pays qui nous voulaient traditionnellement plutôt du bien. Et réélu on l’aurait bien vu participer à une attaque contre l’Iran, c’était mûr, les médias n’avaient pas ménagé leur peine et leur intox. Quand on voit ce à quoi on est arrivé en Libye, le nombre de morts + l’assassinat barbare de son chef légitime, c’est à s’arracher les cheveux. Peut-être bien que NS a été placé à la tête de la France uniquement pour parvenir à ce basculement en Libye, parfaitement abject. Reste que l’UMP et son chef en portent l’entière responsabilité.
               Vous comprenez que l’on sort là de considérations politiques pépères. 50 à 70.000 morts c’est inacceptable : ce parti porte sur son dos ce massacre. Ce n’est pas pardonnable, je le redis : ils doivent en répondre.
               De ce fait ce parti abject est lysé.
               De profondis....


            • Martha 25 mai 2012 17:32

              * PS : Ce matin, trouvé sur Voltairenet, cet article de T.Meyssan : « L’Otan magnifie son déclin ». Je le crois bien informé et attaché à dire la vérité. Il parle du nombre de victimes de la guerre facho Libyenne : 160.000 morts. On ne parle pas comme tjs des blessés.
               Le tribunal pénal international est tout d’un coup devenu bien silencieux.
               Les images où l’on voyait, les bombardements aeriens, les voyous du CNT tirer des roquettes sans aucun scrupules, l’air goguenard, sur les populations civiles, sont insupportables et on ne peut les oublier.
               BHL, NS, Mrs les députés, vous avez rendu les français responsable de ça ! Et on s’est réjoui du caractère dissymétrique de cette guerre, il faut le faire : zéro mort chez nous. Au fond pourquoi ne pas recommencer ailleurs si ça nous chante ! Il faudrait quand même se rendre compte de ce que cela veut dire. Cela n’atténue absolument pas la responsabilité de nos décideurs : ils ont ces morts sur la conscience, sont responsables de l’anéantissement de la libye et maintenant du chaos au Mali. Où cela s’arrêtera-t-il ? I M P A R D O N N A B L E .


            • antoine1705 27 mai 2012 01:13

              Bonjour Martha,


              Merci pour vos réflexions mais je pense qu’il serait plus judicieux d’en faire un article car elles n’ont pas grand chose à voir avec cet article.

              Par ailleurs, je pense qu’il faut faire très attention avec les termes utilisés. Fascisme ? En France ? S’il vous plaît ! Toute la presse est controlée...ça doit faire longtemps que vous n’avez pas écouté Daniel Mermet ou feuilleter Libération, le nouvel Obs ou Marianne...
              Pensez-vous que dans une dictature un citoyen pourrait dire au président « je ne te serres pas la main, ça me salit » sans risquer une peine de prison/peine de mort appliquée sur le champs !
              Je comprends le fait de ne pas aimer Sarkozy, ni la droite dans son ensemble mais parler de dictature pour la France, c’est un manque de recul et disons le de respect pour les peuples soumis à un régime dictatoriale.

            • Martha 27 mai 2012 12:28

              Je tiens à ce terme de facho qui est contenu dans celui d’impérialiste. De moins en moins « rampant ».
               Effectivement on ne peut en débattre ici, bien que je tienne à cette idée : c’est elle qui a motivé les français dans ce coup de balai salutaire. C’était l’urgence N°1. Tout le reste me paraît négligeable à côté. Les français ont choisi Hollande, mais comment faire autrement ? On ne peut espérer qu’une chose, c’est qu’ils ne soient pas déçus : on connaît les pouvoirs de « l’Empire » !
               La nomination du Parlement après celle du Président, pour un mandat de même durée est une catastrophe, à tout point de vue. En cas de forte majorité pour le Président on a vu ce que cela donne.


            • Martha 28 mai 2012 11:00

              RePS : On veut à la tête de l’état français un vrai Président qui représente la France et leurs intérêts, pas un Consul de l’Empire Etazunien. C’est pourtant simple ! Le parlement est là pour le lui dire en représentant honnêtement les Français. Le traité de Lisbonne avec la bénédiction de la chambre des députés c’est scandaleux. La mise à 100% dans L’OTAN et par là la disparition de la souveraineté française c’est encore pire. La guerre odieuse, impardonnable, à la Libye et la Syrie c’est le sommet. => l’UMP, son chef + BHL doivent en rendre compte devant la nation et les instances internationales ONU et TPI.


            • Soi Même 24 mai 2012 12:15
              L’UMP, leçon d’un échec, et surtout due que les Français en 2007, il avait compris qu’ils avaient élue un tocard !

              • antoine1705 24 mai 2012 18:14

                Ce sera effectivement une tâche difficile mais la politique nécessite du courage. Il est impossible de continuer à se mentir, la part des produits manufacturés produits dans les pays émergents ne cessent d’augmenter et rien ne pourra stopper ce mouvement.

                Le retour au droit de douane est incensé, du fait même que l’on est bien incapable de produire de nombreux biens en France. Les Iphone, ordinateurs, écran plats...n’ont jamais été produits en France et une taxe à l’importation ne conduira pas à les produire en France.

                Je pense que les politiques doivent proposer une vraie stratégie économique pour notre pays et débattre de cette stratégie devant le peuple qui les élit. 

              • jacques jacques 24 mai 2012 13:22

                Très bonne analyse ,je suis fier de vous !
                Surtout ne changez pas et dans 5 ans les français ne se souviendrons même plus de l’UMP .
                Je ne comprends pas votre aveuglement, mais traiter les français de « malcomprenants » et de racistes ne fera pas avancer le bouzin.Je pense qu’au contraire les français ont très bien compris la situation économique mais vous je n’en suis pas sur.


                • antoine1705 24 mai 2012 18:05

                  Je suis désolé de vous dire cela à vous en particulier mais ça devient blessant de partager ses réflexions pour se faire insulter. Dans cette article, je ne prends pas parti et je ne parle pas d’économie.


                  Mais je reconnais ma méconnaissance sur certains sujets et je serai ravi de vous lire pour comprendre la situation économique qui nous entoure.

                • jacques jacques 24 mai 2012 22:23

                  Puisse que vous me le demander ,en quelques mots.
                  Le libéralisme est une imposture économique ,il est basé sur l’idée que la liberté totale et l’égoïsme feront avancer les sociétés.Ceux qui le promeuvent font régner un ordre strict dans leurs propres sociétés, donc eux mêmes n’y croient pas .


                • jacques jacques 24 mai 2012 22:25

                  PS:Je pensais avoir été respectueux contrairement à vous envers les autres.


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 24 mai 2012 16:23

                  bon avec Sarko c’est :
                  - échec aux municipales
                  - échec aux cantonales
                  - échec aux régionales
                  - échec au sénat
                  - échec à la prèsidentielle
                  - et bientôt échec aux législatives.

                  Moi je serai de droite je me poserai sérieusement des questions..
                   http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                  • arobase 24 mai 2012 21:55

                     « L’UMP n’a pas su rassurer l’électorat sur sa capacité à préserver « la France » dans ses valeurs, son modèle social et sa position sur l’échiquier planétaire. »


                    valeurs, modèle social, position planétaire ? si vous saviez combien les ens s’en foutent de ces mots vides de sens ! 
                    quand vous ne pouvez plus travailler, vous êtes au chômage, vous allez être licencié, ne pouvant plus assurer vos fins de mois, votre loyer, élever vos enfants, quand tout s’écroule parce que les copains de droite de ce régime déchu s’emparent de tout le résultat de votre travail, vous pensez aux valeurs, à la place de la France, son modèle social ?

                    les valeurs de la droite sont mortelles pour le peuple et ne profitent qu’à une poignée. voilà pourquoi sarkosy (et sa clique) a perdu.

                    de peu d’ailleurs grâce à lepen la millionnaire qui lui a offert plus de 70% de ses voix sur un plateau.
                    normal , entre nantis de droite ! 
                    .
                    .«  l’UMP, trop attaché à l’héritage gaulliste, n’a jamais su effectuer sa propre refondation. Les cinq années à venir offre la possibilité de construire un parti moderne, ouvert sur le monde et offrir une vision d’avenir pour la France. »

                    il ne peut y avoir de vision d’avenir pour le peuple avec des politiques de droite.
                    seuls les riches seront plus riches.
                    Si l’UMP veut rendre service au pays qu’il se saborde. ce sont des malfaisants.




                    • arobase 24 mai 2012 22:05

                      Arrêtez de vous gargariser avec le gaullisme ! plus personne ne sait ce que ça veut dire mais ça fait bien de s’y reporter !

                      Le gaullisme ce fut un cauchemar ! le sac, la francafrique, les magouilles , les réseaux, les copains et les coquins, jusqu’à mettre des millions de personnes dans rue et la grève générale pendant un mois ! tu parles d’un succès !

                      Vous confondez avec le Conseil National de la Résistance. c’est autre chose !
                       mais là heureusement qu’il y avait des gens de gauche, des communistes et autres humanistes pour donner au peuple les meilleures lois sociales, que les soit -disant « gaullistes » d’aujourd’hui se sont évertués à liquider les une après les autres.

                      • eric 25 mai 2012 10:45

                        Je pense que vous vous trompez. L’UMP a fait la tentative de faire bouger notre pays en tenant compte des aspirations de tous. Cela partait de l’idée que nous sommes profondément conservateurs et que tous mouvement, tout progrès, toute tentative de faire quelque chose se heurte très vite à des coalitions d’immobilisme.

                        Avoir une vraie politique libérale impliquerait de s’en prendre de front aux immobilismes de gauche qui sont les plus dramatique pour notre société. Cela pourrait facilement déboucher sur des conflits ouverts. Le pari fût fait de tenter de bouger avec eux plutôt que contre eux.

                        Les revendications du Front national en particulier en ce qui concerne l’immigration et la sécurité, sont de l’avis de tous les chercheurs des revendications légitimes et de bon sens.. L’idée de continuer a entasser dans des citées de transit ( ce que sont les banlieues à problème) de nouveaux arrivant en immigration de regroupement familiale et non de travail est une aberration ne serais ce que sur le plan humain. Consacrer le meilleur de notre effort de solidarité a ces questions au détriment des plus défavorisés dans notre société, quelque soit leurs origines ethniques, est une injustice. Aujourd’hui, le petit fils du beur arrivé dans les années 60-70 a moins de chance que son grand père ou son père d’accéder à un logement social. Il a surtout moins de chance qu’un arrivant récent. Ce n’est pas une question de racisme. C’est un problème social. C’est bien ce qu’exprime le front parce qu’il rassemble des gens confrontés à ces problématiques.
                        Se débarrasser comme le fait la gauche de cette vraie problématique sociale en stigmatisant ceux qui la portent reviendrait pour l’UMP a faire comme les gauche : se désintéresser du « peuple ».
                        Il n’y a pas de « racisme », il y a un problème social, et il y a un vrai problème de sécurité. Comment pourrait il en aller autrement. Les « citées, ont une population qui se renouvelle très vite. Dès que quelqu’un peut partir, il le fait. Elles sont peuplées de nouveaux arrivant d’une immigration familiale, donc a priori de faible qualification, peu de chance d’accéder à un emploi. Comment voulez vous que cela n’entraîne pas d’insécurité ? C’est exactement comme ce que l’on apellait la »zone« au 19ème et il n’y avait pas un étranger.

                        Du reste, c’est bien en s’adressant ainsi a tous que Sarkozy a été le président sans doute le mieux élu depuis De Gaulle.
                        Mener les réformes indispensables, en tenant compte des pesanteurs, sans se soucier du fait qu’elles entraînent des impopularité de court terme pour des résultats à 5 ou 10 ans, telle a été la grandeur ce ce quinquennat. C’est la bonne formule. Elle reviendra sur le tapis. Les alternatives, c’est une exaspération des 56 à 60% de français qui votent pour l’une ou l’autre des droites et qui dépassant les nuances se rassemble dans une union très agressive contre les idéologies de gauche. Une gauche globalement minoritaires politiquement et donc hors d’état de mener des réformes qu’elle ne veut pas de toute façon, gouvernant au bénéfices de divisions entre les droites.
                        Il faut espérer que l’UMP restera sur sa ligne centriste au vrai sens du mot c’est à mon avis le meilleur espoir que nous ayons.
                        A quoi cela servirait il d’avoir un aprti exclusivment »moderne et tourné sur le monde" pour un pays ou des catégories entières sont conservatrice et nombrilique. Il faut se soucier des deux aspects. Marcher sur ses deux jambes et tenir compte de toutes les composantes de la population.


                        • antoine1705 27 mai 2012 01:48

                          Merci pour ce commentaire qui, chose rare sur agoravox, est constructif et témoigne d’une vraie lecture de l’article.


                          De bonnes explications parsèment votre commentaire, j’en retiens deux :

                          - plutôt qu’affronter la gauche, mieux vos s’en accomoder.
                          - la banlieue est un problème sociale et non « ethnique ».

                          Le problème du quinquennat Sarkozy a été pour moi un décalage entre les actes et le discours. Bien que menant pas une politique raciste et autoritaire, il n’a cessé de faire croire qu’il l’était ! Ainsi il veut réduire l’immigration et renforcer le pouvoir de la police ; l’immigration n’a jamais été aussi haute et le nombre de policiers diminué de 12 000 (Hollande pendant le débat de l’entre-deux tour).

                          Cette attitude l’a vraiment couper du centre comme l’illustre le choix de Bayrou pour Hollande. 
                          C’est pour moi une grosse erreur car chasser sur les terres du FN est inefficace. Comme vous le soulignez, les Français sont majoritairement à droites et conservateurs. Ceci étant, une grande partie de l’électorat frontiste, trop effrayé par la gauche, se reporteront mécaniquement vers l’UMP.

                          C’est donc à mon avis vers le centre et en offrant une véritable perspective d’avenir que la droite reviendra au pouvoir. C’est cette modernié qui avait fait gagner Sarkozy en 2007 et c’est cette modernité qu’il faut réinventer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

antoine1705


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès