Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP propose une « allégeance aux armes »

L’UMP propose une « allégeance aux armes »

Cette année, la France fête les quinze ans de la suppression du service militaire obligatoire orchestrée sous la présidence de Jacques Chirac, et remplacée par la JAPD ou Journée défense et citoyenneté. Mais l’UMP semble effectuer un petit bond en arrière en proposant, par le biais de son secrétaire général, Jean-François Copé, de faire à la majorité une "allégeance aux armes" pour la France.

Le mardi 20 septembre 2011, dans le cadre de la préparation de son projet pour la défense pour 2012, Jean-François Copé a proposé que lors du passage à la majorité de tous les jeunes français ou lors de l’obtention de la nationalité française, il soit fait allégeance aux armes pour la France « dans l’hypothèse (…) qui serait celle où notre pays serait en danger ». La proposition lâchée hier ne fait pas l’unanimité dans la classe politique à gauche comme à droite, il semble que le terme d’« allégeance aux armes » dérange. Mais Jean-François Copé appuie son idée en s’emparant d’une phrase de John Kennedy : "Ne demandez pas à votre pays ce qu'il peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays" puisqu’au Etats-Unis, l’allégeance au drapeau existe depuis longtemps. Mais peut-être faut-il rappeler que les armes sont en libre circulation là-bas et qu’il y a une politique de l'armement et de la défense bien différente de notre pays. Et l’allégeance aux armes qui doit être effectuée dans le cas où le pays est en danger intègre-t-elle le cas où la France parte en guerre contre les pays oppresseurs, comme ont pu le faire les Etats-Unis et comme a pu suivre la France en Afghanistan ou en Irak.

On peut alors se demander quelle est le but de cette nouvelle proposition à sensation, peut-être récupérer les partisans Front National qui hésitent encore, même si Marine Le Pen a dénoncé un projet « utopique » et a ajouté que « cette américanisation de la vie politique quelque soit le domaine commence à m’agacer profondément ». Ou est-ce alors un moyen détourné de tacler la double nationalité, dont les usagers seront forcés de choisir pour quel pays ils devront prêter allégeance.

Alors peut-être l’UMP doit-il revoir sa copie et reformuler cette idée ou l’abandonner avant de faire enfler la polémique au sein du parti du président quelques mois avant la présidentiel. Mais peut-être que si il y a avait une copie à revoir, ce pourrait être celle de la JAPD, qui a encore aujourd’hui mauvaise réputation et que tous les jeunes perçoivent comme une journée de recrutement féroce et non comme une journée d’information sur la défense du pays.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 22 septembre 2011 08:20

    Juste une nouvelle polémique, histoire de maintenir l’écran de fumée qui fait oublier l’incapacité et les turpitudes du gouvernement...
    Au fait, est ce que les amis franco-israeliens de Mr Copé qui vont faire leur service militaire en Israel, devront également faire allégeance aux armes Françaises ? Ou l’histoire de l’arroseur-arrosé.


    • Taverne Taverne 22 septembre 2011 08:41

      = allégeance aux guerres décidées par l’OTAN.
      = sus aux pacifistes ! Aux objecteurs de conscience, aux binationaux, aux immigrés qui ne trahissent pas leur pays...


      • bnosec bnosec 22 septembre 2011 14:27

        « sus aux immigrés qui ne trahissent pas leur pays »

        Eh oh le rougeot orangé, tu lis un peu avant de dire des conneries ?

        Il est bien écrit « lors du passage à la majorité de tous les jeunes français ou lors de l’obtention de la nationalité française ». Leur pays c’est donc la France, non ? A moins que vous ayez une échelle de « francité » ? Vous ? Roooooooh !


      • BHL=MST 22 septembre 2011 09:13

        Vécu en octobre 1990 à Canjuers. Pour la première soirée de notre incorporation, il est décidé un moment de détente. Des raiders en veux-tu en voilà, j’espère la grande vadrouille. Ce sera Rambo contre les super-nazis vietnamiens, ennemis du monde libre. Vive la France, et vivement la libération !


        • Fergus Fergus 22 septembre 2011 09:16

          Bonjour à tous.

          Cette idée, calquée effectivement sur le modèle américain vise à brosser une nouvelle fois les électeurs du FN dans le sens du poil.

          Une idée grotesque et inappropriée qui rappelle le serment d’allégeance au maréchal Pétain, dernier en date des engagements de ce type.

          Que les personnalités politiques aient une conduite irréprochable de nature à donner l’exemple au peuple et à rendre les citoyens fiers de leur pays, et il ne sera nul besoin d’un quelconque serment !


          • HELIOS HELIOS 22 septembre 2011 15:12

            plutot que de stigmatiser les sympatisants du FN, qui sont apres tout des français aussi respectables que vous, vous ne voulez pas vous rendre compte que cette proposition n’est a considérer que dans le sens où on est français d’abord avant d’être musulman, français d’abord avant d’etre juif (cf les propos de DSK), c’est le propre d’un systeme républicain laïque.

            Rien a voir avec Petain, rien a voir avec le modèle américain, rien a voir avec le FN....
             
            Copé, dans ses basses oeuvres nous ressort pour de mauvaises raisons une mesure legitime et interressante. Je suis toutefois d’accord avec vous, si nous avions une classe politique responsable et respectueuse, cette idée ne serait pas d’actualité ! 


          • Fergus Fergus 22 septembre 2011 15:35

            Bonjour, Hélios.

            Une part non négligeable des sympathisants du FN, de ceux notamment qui faisaient coprs avec Jean-Marie Le Pen, sont très nationalistes, et parfois de manière outrancière. Ce sont ces gens-là que Copé entend séduire avec son discours. Il ne s’agit donc pas de « stigmatiser » les sympathisants du FN (ils sont ce qu’ils sont !), mais bel et bien Copé et ceux qui lui emboîtent le pas sur une proposition franchouillarde des plus contestables.

            Jamais un serment, pas plus qu’une charte ou un engagement de résolutions signé, croix de bois croix de fer, la main sur le coeur, n’a eu d’effet sur le comportement d’un individu.

            A noter que parmi les sympathisants de l’UMP très favorables à cette allégeance, certains d’entre eux planquent du fric en Suisse pour échapper au fisc. Beaux citoyens que ces gens-là ! Cela ne les empêche pas, lorsque l’occasion s’en présente, de chanter la Marseillaise la main sur le coeur, à la manière de nos tennismen exilés fiscaux. Et leurs enfants, élevés dans ce modèle, prononceront le moment venu cette allégeance, sans sourciller le moins du monde...


          • HELIOS HELIOS 22 septembre 2011 17:59

            ...merci Fergus pour votre réponse. Si j’adhère a vos propos ci dessus, c’est parce que je considère que dans la vie nous devons a voir des valeurs qui nous servent de guide et qui nous permettent de nous regarder dans la glace le matin.

            Des personnages comme François Copé ont directement ou indirectement participé a la destruction de ces valeurs, et voila maintenant qu’ils se drappent dans des sentiments patriotiques (oui, je dis bien patriotiques) pour tenter de replatrer... quand cela les arrange.

            Quel que soit le domaine, quel que soit le niveau, tout est autorisé pour ces vermines qui disent nous representer et oeuvrer pour notre bien. Remarquez, ils ont (partielement) raison puisqu’ils sont tous plus ou moins elus. Je me demanderai toujours, comment les gens de Meaux, que j’ai connu dans ma jeunesse, ont pu elire un maire tel que lui, a se demander quelles magouilles ont été faites... mais là c’est de la diffamation.

            Vous m’avez lu par ailleurs, vous savez comme moi qu’il faut se sortir le plus rapidement possible de ce mauvais pas. Actuellement il y a tres peu de députés UMP ou de sénateur, maire et autres representants du même parti qui ne soit « godillot », c’est a dire qui ont eux-mêmes renoncé a la moindre parcelle d’intelligence, de dignité et de respect pour le modele republicain qu’ils sont censés défendre.

            On ne peut pas leur (les UMP) faire grief de mauvais choix comme nous pouvons le penser pour leurs homologues du PS et apparentés puisqu’ils se sont eux même exclus
             de toute reflexion politique et ne sont que des porteurs de voix . C’est pour cela qu’il faut les eliminer de toute action politique dans l’avenir et je pretends, sans peur ni crainte que comme moi, tout citoyen conscient des enjeux doit faire face a un grand defi douloureux au premier abord et j’espere payant dans l’avenir, en votant pour des hommes et femmes nouveaux lors des prochaines legislatives en 2012.

            Il faut elimiminer du paysage politique ce parti qui a acceptée ne sais combien de mesures aussi inhumaines que non conforme a l’esprit de notre république et qui continue a detruire ce que le CNR avait edicté pour le bien de tous et qui « fait » ce que certains appelent « l’exception française ». Il n’est pas question de dogme « CNR » mais juste d’utiliser ce que nos parents nous ont laissé comme heritage.

            Le serment d’alleance n’est pas necessaire lorsque nos enfants, eduques dans un contexte apaisé et dans une ecole publique performante, integrés dans une cité où ils ont leur place et partagent notre communauté d’avenir. Helas, pas plus l’ecole que la vie courante ne renforce le lien national aujourd’hui, il le detruit même et c’est pour ajuster cette destruction, lorque l’egoisme devient genant pour nos elites qui le pratiquent au quotidien, qu’on se rappelle qu’il faudrait penser a la nation.

            Plus de communauté d’avenir plus de valeurs... l’UMP et François Copé découvrent le serment d’allégeance. lamentable et inconsequent.

            Pour ne pas donner raison a ce personnage, qui souvenez vous bien de sa maniere de parler la langue de bois il y a quelques années, pensait se donner une virginité en declarant sa sincerité... alors qu’aujourd’hui il est le pire representant de ce polyglottisme infect... nous devons choisir d’autres representants et helas, mille fois helas, pour arriver a notre fin, nous devons accepter, dans un premier temps, de nous faire violence.
             
            Nous devons d’abord voter, bien sur, mais surtout nous devons voter efficace. Il serait illusoire de voter pour Montebourg qui n’est même pas encore representant du PS, ou pour Melanchon qui n’est qui ne propose que de l’irrealisable... il ne nous reste donc qu’une seule solution et plus nous seront nombreux a soutenir cette alternative, plus celle ci devra tenir compte de notre volonté et donc des valeurs de ceux qui en ont encore.

            C’est par cette voie que nous reviendrons a une France dont nous seront fier, envers las vents et marées provoqués par nos pays voisins gangrenés eux aussi par cette decheance humaine.

            Ouf, j’ai déja trop ecrit, je vais bientôt avoir le RG a ma porte si je continue comme cela.
            Votez utile, votez Marine, apres tout, si ce n’est pas meilleurs, est-ce que cela pourait etre pire ?


          •  IL EST FOU CE COPE QU IL AILLE JOUER AU SOLDAT AVEC TAKKIEDINE...ET l ’autre fou d hortefeux...SUR LA COTE D AZUR OU AU LIBAN...ILS FERONT DE BONNES CIBLES...POUR TERRORISTES.


          • focalix focalix 22 septembre 2011 10:11

            (2)II. ALLÉGEANCE n. f. XVIIe siècle, comme terme du droit féodal. Emprunté de l’anglais allegiance, dérivé de l’ancien français lijance, liejance, « état d’un homme ou d’une terre lige ».
            MOYEN ÂGE. Fidélité, vassalité de l’homme lige vis-à-vis de son suzerain. Serment d’allégeance. Par anal. Soumission. Refuser toute allégeance personnelle. Donner acte d’allégeance, faire acte d’allégeance, ou faire allégeance à un dirigeant, se rallier à lui, reconnaître son autorité. Faire allégeance à un parti. - DROIT. Obligation de fidélité à une nation, d’obéissance à un État.

            (1)LIGE adj. XIe siècle. Issu du bas latin *laeticus, *liticus, désignant les hommes appartenant à une classe intermédiaire entre celle des hommes libres et celle des serfs.
            FÉOD. Vassal lige, qui était lié plus étroitement qu’un vassal simple à son seigneur, et tenu en conséquence à une fidélité et à un dévouement qui primaient sur tout autre devoir. L’homme lige du roi de France. Par méton. Hommage lige, par lequel on se reconnaissait homme lige de quelqu’un. Fief lige, terre lige, dont le propriétaire était lié au seigneur par un hommage lige. Auj. Expr. fig. Être l’homme lige d’une personne, lui être entièrement dévoué, le servir et lui obéir sans condition.

            Dictionnaire de l’Académie, neuvième édition
            _________________________________________________________________

            L’allégeance implique donc une soumission sans condition.
            Les nouveaux Français devront-ils prêter serment sur l’épée de Clovis ? Se prosterner devant un Rafale de chez Dassault ?
            C’est ça l’identité française ?
            La Statue de la Liberté (la petite, au pont de Grenelle) en pleure de rage dans la Seine !

            On s’agite, on fait n’importe quoi, on ne sait plus quoi faire pour masquer la panique, les casseroles au cul, la déconfiture sociale, économique, politique, morale de ce régime.


            • Fergus Fergus 22 septembre 2011 10:42

              Bonjour, Focalix.

              Dans un récent article, je parlais précisément de Sarkozy comme un « homme lige » ayant fait allégeance à l’oligarchie et au grand capital.


            • focalix focalix 22 septembre 2011 12:04

              Eh oui, arrogant devant le petit peuple et humble devant les grands de ce monde... au point de ne pas recevoir le Dalaï Lama.

              Tu crois qu’il finira par avoir le prix Nobel de la Paix ?

              Bonjour Fergus et aux zotres ossi.


            • HerveM HerveM 22 septembre 2011 11:33

              Mais quelle bande d’escroc !

              Chirac supprime le service militaire, sarko ferme les casernes et maintenant, ils veulent que l’esprit de Mars anime ceux qui aiment la France. Ou plutôt leur france, celle sans majuscule qui s’est fourvoyée dans leur mondialisme abject.


              • RougeVif 22 septembre 2011 11:45

                Bonjour,

                Cette société du spectacle produit régulièrement des écrans de fumée cachant la réalité de la vie, comme des trains qui passeraient à intervalles réguliers. HIer les Roms ou la pénalisation des clients de prostituées, aujourd’hui ce « problème », demain la neige qui bloque nos routes. Tenter d’analyser ces faux problèmes c’est cautionner (inconsciemment bien sûr, je dédouane l’auteur de l’article) ce jeu de dupe, cette partie de poker menteur que nos élites nous imposent.

                Je pense sincèrement que ce genre de débit gouvernemental ou parlementaire (les seconds couteaux sont régulièrement avancé tels les pions de l’échiquier) mérite l’ignorance afin de laisser s’évaporer ces bidules, ces trucs.

                Par exemple il me semble que cette semaine se joue à l’ONU quelque chose de plus grave, et en Europe quelque de chose de très très grave avec une crise alimentaire annoncée pour les plus démunis cet hiver. Crise humanitaire dans les pays dits « riches » ?

                Revenons au monde réel, à celui du vivant. Restons lucides face à ces attaques grossières.

                Cordialement.


                • interlibre 22 septembre 2011 12:19

                  Personnellement autant je donnerai ma vie (encore que personne ne sais comment il réagira en temps de guerre ! le % de résistants par rapport aux collabos pendant la deuxième guerre n’était pas bien élevé...) pour mes amis, ma famille, mes valeurs (liberté, égalité, fraternité).
                  Autant jamais je ne me sacrifierai pour une clique de corrompus qui mérite la taule. Il ne faut pas s’y tromper, l’allégeance aux armes porte bien son nom. Allégeance aux marchands d’armes et aux exportateurs de la ploutocratie, jamais.
                  L’ump sais bien que le peuple n’a plus aucune confiance en eux (et en sa classe politique en général) et ils veulent s’assurer qu’en cas de grabuge ils pourront manipuler jusqu’à la mort leur propre peuple. Leurs valeurs ne sont pas les miennes. Ma France n’est pas la leur.


                  • ffi ffi 22 septembre 2011 13:51

                    Ne vous inquiétez pas, la clique de corrompu, si cela tourne mal, prendra la caisse et s’enfuira vite fait en avion. Vous pourrez à loisir défendre les vôtres.


                  • JL JL 22 septembre 2011 13:38

                    Cet engagement pourrait bien valoir enrôlement de fait aux cotés des mercenaires US dans les guerres impérialistes de pillage des ressources planétaires. Ou plus grave, dans le maintien de l’ordre sur notre territoire si un jour le totalitarisme qui s’installe se trouvait menacé par des mouvements populaires de masse.

                    Il est clair que ces immigrés n’auront aucun droit aux aides sociales (cf. le trop fameux RU imbécile ). Quand ils seront au chômage, ils n’auront d’autre choix que l’alternative charter ou armée.

                    A ce sujet, et aussi l’assassinat récent de Troy Davis, je conseille la lecture de l’excellente nouvelle (petit roman d’une centaine de pages, basé sur des faits vécus par l’auteur) intitulée : « OK, Joe ! » écrite par Louis Guilloux, un auteur comparable à Céline mais politiquement moins engagé, plus objectif, plus neutre, plus factuel. Louis Guilloux ne dit pas, il donne à voir, et ce qu’on voit est terrible.


                    • robin 22 septembre 2011 16:04

                      Le nouvel ordre mondial dont notre cher président est un thuriféraire se donne tout les moyens pour détruire les nations par agences de notation et banksters interposés donc cette allégeance à la nation se transformera en allégeance aux mafias oligarchiques mondialistes qui mettent le monde en coupe réglée : très peu pour moi, il y a déjà les laquais médiatico politiques pour ça .


                      • zakari 22 septembre 2011 16:39

                        Notre Président Sarkozy le borgne , nico pour les intimes , fait son possible pour servir votre Nation et ceci contre vents et marées , donc soyez plus respectueux de l’élus du coeur de la France


                      • Serpico Serpico 22 septembre 2011 16:51

                        L’auteur : "un moyen détourné de tacler la double nationalité, dont les usagers seront forcés de choisir pour quel pays ils devront prêter allégeance.« 

                        ********************

                        Je crois que c’est même Copé qui l’a dit avec l’air étonné de ce qu’on s’en étonne.

                        On comprend donc que le détenteur de la double nationalité doit être OBLIGATOIREMENT pour la France : s’il critique l’intervention française en Libye, par exemple, il se fait sauter les papiers.

                        Mais les français »de souche« peuvent critiquer cette intervention sans risque.

                        Donc des catégories de population dépendant de régimes juridiques différents : comme les »français« et les »français musulmans« de l’Algérie française avec les deux collèges électoraux.

                        Sinon, on demande au bi-national de faire le harki purement et simplement (on sait combien la république a été reconnaissante aux harkis) et de n’avoir aucune position critique, d’être un mouton intégral et d’opiner sans réfléchir.

                        Mais pour apprendre à vivre aux immigrés, on nomme un soldat de l’armée israélienne, un bi-national....qui n’a pas besoin de faire allégeance à l’armée française.

                        Mais ce n’est pas la »même chose"....

                         smiley


                        • zakari 22 septembre 2011 17:14

                          mon intime conviction Serpico

                          Même si je prête allégeance pour la France, je sais que la France est la reine des Faux Culs , révisionniste ne pouvant se remettre en question que par personne interposée ceci dit sa dissidence salvatrice


                          • zakari 22 septembre 2011 17:16

                            « Mais ce n’est pas la »même chose« .... »
                            Oui
                            ce n’est que de « l’hypocrisie »


                          • Bardamor Bardamor 22 septembre 2011 17:45

                            Moi je propose plutôt, comme en Angleterre où la monarchie envoie symboliquement sur le front des troupes un de ses rejetons, que les députés de l’UMP en fassent autant et envoient quelques-uns de leurs gosses se battre sur le front des troupes, pour qu’on ne ramasse pas indéfiniment à la petite cuillère les mêmes ploucs bretons ou picards.


                            Quant à la défense du territoire national, il me semble qu’elle fut justifiée en 1870, 1914 et 1939 par la volonté d’empêcher l’Allemagne... de diriger l’Europe.
                            A moins que la guerre soit la seule façon connue des régimes républicains ou libéraux de remédier à la crise, il n’y a plus aucune raison de se mobiliser derrière le drapeau ou les armes de la France.
                            Ce Copé n’est qu’un sinistre ambitieux de plus, disposé aux déclarations les plus ordurières tant qu’il croit qu’elles peuvent servir son destin. Il veut sans doute pousser Le Pen à citer Jaurès une fois de plus pour déstabiliser le PS qui soutient sans faillir les industriels de l’armement ?
                            Redisons-le : il n’y a de patriotisme raisonnable que proportionnel à ses avoirs en banque. Tout le reste n’est que sentimentalisme démodé.

                            • fredleborgne fredleborgne 25 septembre 2011 12:22

                              Je suis un grand sentimental, et je ne pense pas être démodé.
                              Le désespoir des jeunes se creuse car l’exemple de leurs ainés est pitoyable. Les mots perdent leur signification, nous vivons dans une jungle où nous ne pouvons nous fier à personne.
                              Tout a été fait pour atomiser les groupes solidaires afin que nous soyons seuls face à la dictature des médias.
                              Le patriotisme passe par la vraie citoyenneté, et le sentiment d’appartenir à une collectivité, collectivité qui commence autour de soi. Il est normal que dans l’état actuel d’individualisme forcené, il ne puisse pas être perçu à sa juste valeur...
                              Si en plus, il est galvaudé par des manipulateurs traitres aux intérêts des citoyens, il ne peut être autre chose qu’une contrainte.
                              Les faibles se soumettent : la majorité. Ces faibles, dans notre système, sont les chaines qui pèsent sur les citoyens plus éclairés...


                            • chti595 22 septembre 2011 18:56

                              Cette idée et formulation me sont ..insupportables...L’abandon de la conscription par J. Chirac...le « bien-aimé !!! a fait de l’armée...un métier..Dont acte..et une »privatisation« avérée de cette responsabilité régalienne de la Nation..
                              Et avec cette clique » Copé et compagnie« et consorts, nous devons avoir les plus grandes craintes sur »l’utilisation" de cette...armée de métier...vis à vis des concitoyens..


                              • njama njama 25 septembre 2011 11:16

                                @ l’auteur
                                « puisqu’au Etats-Unis, l’allégeance au drapeau existe depuis longtemps. »
                                C’est faux !
                                Et puis ce n’est pas parce son voisin fait quelque chose que nous devrions faire la même chose !
                                Cela me paraît assez inconstitutionnel de prêter publiquement serment.

                                Le Pledge of Allegiance a été écrit en 1892 par un pasteur baptiste dans une revue pour ados. C’est dire !!!
                                version originale : « I pledge allegiance to my Flag and to* the Republic for which it stands, one nation, indivisible, with liberty and justice for all »

                                Ce n’est qu’en 1942 dans le contexte de la guerre, qu’il est reconnu et adopté par le Congrès, sous la forme :
                                I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation indivisible, with liberty and justice for all.

                                Le UNDER GOD date de 1954 pour satisfaire des évangélistes et témoins de Jéhovah qui voyaient dans ce serment au drapeau de l’idolâtrie.
                                I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible, with liberty, and justice for all.

                                Comme on sait les serments n’engagent que ceux qui les prononcent, puisque c’est leur choix. Les franc-maçons l’exigent de l’impétrant, comme d’autres officines appellent aux crédos ...
                                Les serments sont donc contraire à la liberté d’expression qui prévaut dans l’espace public.


                                • fredleborgne fredleborgne 25 septembre 2011 11:50

                                  Choquant et imbécile.
                                  Réduire le patriotisme à une « allégeance » est bel et bien l’acte de dégénérés qui ne comprennent même pas ce que citoyenneté veut dire.
                                  Un patriote n’est pas un âne qui défend mordicus une entité supérieure appelée nation qu’il adore comme une divinité.
                                  Un patriote est un citoyen altruiste, avec une certaine vertu républicaine basée sur de grands principes d’égalité, de respect et de solidarité.
                                  La Nation n’est qu’un cadre qui ne demande qu’à s’élargir lorsque c’est possible dans l’intérêt de tous.
                                  Se battre pour défendre ces valeurs est une vocation qui demande certains sacrifices qui n’ont rien à voir avec une allégeance quand ils sont librement consentis, et qu’ils sont honnêtement « compensés » dans l’exercice de cette fonction (qu’elle soit militaire, civile (fonction publique) ou sous forme d’un mandat électif, car servir la France peut prendre différentes formes).
                                  C’est la dégénérescence de cette « vocation républicaine » qui salit aujourd’hui l’institution militaire par cette « déclaration » volontairement polémiste.
                                  Aux âmes mal nées, la valeur n’attend pas au clairon des Armées

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marine9


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès