Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP, ses penchants homophobes et extrémistes

L’UMP, ses penchants homophobes et extrémistes

Dans le cadre du sommet UE-Russie qui s’est tenu cette semaine les 9 et 10 juin, les parlementaires européens ont adressé un message clair aux dirigeants européens : le paragraphe 17 du texte, condamnant le non respect des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT) par la Russie, a été très largement voté dans l’hémicycle européen. Les eurodéputés UMP, seuls dans leur groupe ont voté contre. Cette prise de position scandaleuse traduit une tendance générale de radicalisation que l’on observe à l’UMP sur des thèmes comme le mariage homo ou encore l’étude des orientations sexuelles et des genres dans les nouveaux programmes de biologie (SVT) à l’école. Explications.

Ainsi, le Parlement européen regrette que la Russie, qui est membre du Conseil de l’Europe, ne respecte toujours pas ses engagements en matière de droits de l’Homme : Il dénonce le manque de liberté des médias et l'absence de liberté de réunion, comme ce fut le cas lors de la dernière Gay Pride, organisée pour la sixième année consécutive à Moscou, le 28 mai dernier. Les autorités avaient en effet interdit la manifestation. Malgré cela, plusieurs personnes s’étaient rassemblées et des violences avaient alors éclaté pendant la marche, attaquée par des fondamentalistes orthodoxes. La police avait alors procédé, de manière violente, à de nombreuses arrestations, non seulement d’extrémistes mais également de militants LGTB.

La situation des personnes LGTB est bien différente selon les pays et malheureusement, les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre sont encore légion, même dans les pays qui accordent des droits aux homosexuels. Toute personne, croyant fermement aux valeurs de notre pays, ainsi qu’en la démocratie, la liberté, l’égalité, la fraternité et aux droits de l’Homme se doit de condamner cette attitude choquante de la droite française qui a voté, en somme, comme ses collègues nationalistes et populistes, tels que Marine Le Pen ou encore Bruno Gollnish. Cette prise de position ne peut que cautionner et encourager des comportements homophobes au sein de la société mais aussi conforter les pays dans leur politique de discrimination et d’intolérance envers les personnes LGBT. Nos valeurs humanistes ne doivent pas être soumises à de quelconques opportunismes politiques et économiques. Malheureusement, l’UMP, en s’exprimant ainsi, s’éloigne des valeurs de la République pour se rapprocher de celles des extrémistes.

Il y a quelques semaines, des associations catholiques, rejointes par Christine Boutin (membre de l’UMP), s'alarment des nouveaux programmes de SVT, qui parlent d'orientations sexuelles et de genre. De la « propagande » selon l'ancienne ministre. Se disant indignée, elle craint une banalisation de l’homosexualité. Ne pas aborder la question de l’homosexualité à l’école reviendrait à ne pas prévenir les comportements homophobes et par conséquent à les encourager indirectement. La prévention passe par l’éducation. Madame Boutin devrait pourtant savoir que l’école n’est pas là pour former des croyants mais des citoyens !

Outre cette affaire, le débat d’une proposition de loi socialiste, visant à légaliser le mariage homosexuel, s’est invité ce jeudi 9 juin à l’Assemblée Nationale. Moment historique. Pour la première fois, cette question de société a fait l’objet d’un (bref) débat au Parlement, même si selon le rapport de force politique de l’Assemblée, la loi n’a pu être adoptée. En réalité, derrière son opposition au mariage des couples de même sexe, la droite craint que la question de l’adoption par les couples LGBT ne soit posée. En effet, ces deux questions sont indissociables. Ainsi, elle se prononce contre le principe sacré d’égalité, inscrit dans notre Constitution et condamne les familles homoparentales à vivre sans droits et protection juridique.

Bien que choquante, cette réalité chez nos représentants UMP n’est pas si surprenante. Depuis l’accession de Nicolas Sarkozy au pouvoir, un virage à droite à l’UMP a été amorcé, surtout lors de ces derniers mois : les Rroms, le débat sur l’islam, les accords de Schengen, les polémiques n’ont pas manqué. Sans compter les déclarations homophobes de quelques députés UMP, comme le célèbre Christian Vanneste, mais nous pouvons citer, plus récemment, Brigitte Barèges, qui comparait le mariage gay à la zoophilie et Jacques Myard, pour qui, ils ne sont que des pervers sexuels. Dans un contexte économique difficile, on assiste à une radicalisation de la droite qui surfe sur les thèmes des partis national-populistes, au mépris des valeurs fondamentales de notre République. Vivement 2012 !

 

Sources :

Parlement européen

Résultats des votes par appel nominaux

Communiqué de la Délégation socialiste française au Parlement européen


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • tannhauser72 16 juin 2011 10:24

    Que de couleuvres ont veut faire avaler à travers l’argument fallacieux de l’égalité des droits et des prétendus Droits de l’Homme ! Déjà l’anthropologie des « Droits de l’Homme » présente une nature humaine très appauvrie, où l’homme perd ses qualités qui lui sont pourtant reconnues par la philosophies la plus respectable : avec l’animal, l’homme n’a pas une différence de degré (où il serait considéré comme un animal simplement plus « perfectionné » que les autres) mais de nature, d’essence. Il est doté de volonté libre et d’intelligence (à ne pas confondre avec l’ingéniosité que l’on peut trouver dans le monde animal). Or l’anthropologie des lumières « obscures », basées sur l’erreur philosophique appelée « nominalisme » , présente l’homme comme un animal, pire, comme une machine. On nie alors la liberté, la volonté, voire l’intelligence.

    Mais passons, avec l’idéologie des Droits de l’Homme et de l’égalité des droits, on peut faire absolument gober n’importe quoi. Des hommes politiques qui, au nom de la plus haute idée qu’ils se fond de leur charge, s’oppose à ce stupide projet de loi sont ainsi coiffés du bonnet de l’extrémisme. Pratique n’est-ce pas, pour disqualifier tout opposant.

    Oui, Monsieur Rotvic, l’Ecole a pour but de faire des citoyens et non des croyants. Mais précisément l’idéologie égalitariste est une croyance que l’on cherche à imposer à la jeunesse, qui justement, en raison de sa fragilité, a besoin de trouver des repères forts et convaincants ; or, l’enseignement de l’idéologie du genre a pour objectif l’effacement de ses repères, afin que tout soit recevable, tout soit équivalent.

    Vous parlez, Monsieur Rotvic, des valeurs de la République. L’idée que je me fais de la république est bien tout autre que la vôtre. La république, en réalité, transcende les différents régimes politiques possibles, elle désigne tout simplement la chose publique, de sorte qu’être républicain revient à vouloir le bien de cette chose publique, le bien de tous, autrement dit le bien commun. Or la reconnaissance des unions insolites et « étranges » ne va pas forcément dans le sens du bien commun, elle peut même s’y opposer, surtout quand elle a pour résultat la fragilisation de la civilisation, du tissu social.

    Je suis moi-même enseignant, et si un jour le mariage est ainsi dénaturé, je m’autoriserai à dire à mes élèves que le mariage dans sa forme authentique n’existe tout simplement plus. Ce contrat civil que l’on appelait mariage ne pourra plus être désigné comme tel si on l’étend aux pédérastes. Pourquoi en effet ne pas instituer officiellement la polygamie, puisque cette polygamie est une réalité dans la société ?


    • LE CHAT LE CHAT 16 juin 2011 10:43

      Si on légalise le mariage homosexuel , au nom de quoi refuserait on la polygamie s’il faut plaire à toutes les minorités et leur faire des lois sur mesure ? on marche sur la tête , n’y a t il pas de débats plus importants à faire à l’assemblée ? Il est vrai qu’elle n’est pas représentative de l’opinion et qu’il n’y a plus de vrais débats .....


      • King Al Batar King Al Batar 16 juin 2011 11:59

        A mayotte, département francais, la polygamie est autorisé pour les personnes qui ont eu 18 ans avant 1998...
        Entre nous, fiscalement le fait que les enfants illégitime (donc qui peuvent être d’une maitresse) dispose des memes droit en cas de décès que les enfants légitime, n’est pas réellement comme tolérer la poligamie, mais ca veut dire que l’adultère est complétement accépté.
        Entre la poligamie et l’adultère, je ne sais pas vraiment ce qui est mieux.

        A titre perso, je suis contre le mariage homosexuel, en revanche je serai plutot pour la polygamie, si elle est pratiquée de la meme manière pour les hommes et les femmes.


      • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 18 juin 2011 16:23

        Bravo Monseigneur Juluch ! Quelle audace et quelle flegme dans vos propos !
        Remercions au passage vos géniteurs qui ont si bien accompli leur tâche !
        Sombre abruti !


      • Strawman Strawman 16 juin 2011 11:27

        Une fois de plus, ajouter le suffixe « phobie » suffit à faire passer tout contradicteur, ou simple objecteur face à des revendications communautaristes pour un malade atteint d’une pathologie psychiatrique, comme au bon vieux temps de l’URSS où toute contestation du communisme vous envoyait dans un hôpital qui n’était bien évidemment qu’un goulag.
        Bien qu’usé jusqu’à la moelle en Europe avec le fameux « islamophobie » inventé par l’ayatollah Khomeyni, on nous ressert ce vieux stratagème pour imposer avec véhémence, et même agressivité, des « aménagements » au sujet desquels, comme d’habitude, aucun citoyen n’a été consulté, de peur qu’ils ne « votent mal »...


        • Gabriel Gabriel 16 juin 2011 11:45

          Et pendant ce temps, 10 millions de chômeurs, des SDF de plus en plus nombreux, une ardoise qui s’allonge car il faut financer le coût exorbitant des guéguerres du prince (Libyenne, Afghane et ….). L’ossature sociale qui s’écroule (Ecole, Hôpitaux, recherche ect…) Tous ces effets de manches ont des noms : « Leurre, chiffon rouge, regarde ma main droite pendant que la gauche te vole .... »


          • anty 16 juin 2011 11:51

            De toute façon les homos historiquement étaient contre le mariage contre le concept même de famille...
            Depuis quelque temps ils réclament pour faire ch.... la majorité tout comme avant quelque chose
            qu’ils ne pourront pas vraiment être
            Un couple c’est une femme et un homme qui s’unissent pour procréer pour vivre ensemble et c’est le cas d’au moins 97%de couples en France


            • King Al Batar King Al Batar 16 juin 2011 11:56

              Je suis déjà très surpris par le premier paragraphe ....
              « Dans le cadre du sommet UE-Russie qui s’est tenu cette semaine les 9 et 10 juin, les parlementaires européens ont adressé un message clair aux dirigeants européens : le paragraphe 17 du texte, condamnant le non respect des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT) par la Russie, a été très largement voté dans l’hémicycle européen. »

              Si en Russie les droits des individus (dans leur globalité et pas que les homos) j’ai énormément de mal avec cette distinction. Pourquoi les homos devraient ils faire l’objet d’une surveillance particulière ???? Ne peut on pas faire un article sur le droit des personnes sans particulièrement préciser leur sexualité.

               

              Ensuite en ce qui concerne le mariage homosexuel, c’est quand même un comble de penser que parce qu’il n’est pas voté, ils sont homophobe. Etre contre ne signifie pas être homophobe.

              C’est quand même dingue que les homos se battent depuis des decennies, à juste titre, pour que nous reconnaissions leur différence, mais qu’ils sont incapables d’en assumer les conséquences.
              Le mariage est un concept traditionnel (qu’il soit civil ou religieu), ce qui est déjà une revendication surprenante de la part d’une communauté des plus progressistes, et consiste en l’union d’un homme et d’une femme.
              Petit détail pratique, en cas de mariage qui prendrait le nom de qui ?
              A quand l’adoption aussi tant qu’on y est ?

              Si l’amour que peut avoir un individu pour un autre individu du meme implique certaines conséquences, il est normal que votre amour soit reconnu, mais il faut que vous acceptiez les conséquences.

              Le PACS ne convient plus ? quelle est la différence ? Je ne comprends pas l’interet d’une telle revendication (hormis faire chier le monde bien sur)


              • Strawman Strawman 16 juin 2011 12:08

                "Ensuite en ce qui concerne le mariage homosexuel, c’est quand même un comble de penser que parce qu’il n’est pas voté, ils sont homophobe. Etre contre ne signifie pas être homophobe.« 

                Exactement, voire mon message précédent sur la portée totalitaire de définir comme »phobique« tout individu qui n’affiche pas un soutien inconditionnel pour une idéologie donnée.

                 »A quand l’adoption aussi tant qu’on y est ?« 
                C’est bien évidemment l’un des buts, bien qu’ils s’en défendent. Le mariage homosexuel est à l’adoption ce que le minaret est à l’appel du muezzin : une première porte ouverte.

                 »Le PACS ne convient plus ? quelle est la différence ? Je ne comprends pas l’interet d’une telle revendication (hormis faire chier le monde bien sur)"
                J’ai cru comprendre qu’il y avait quelques différences, notamment sur la succession (quelle succession ? Ils ne peuvent pas procréer, à moins d’adopt... ah, mais bien sûr...). Quand bien même ils voudraient des avantages supplémentaires présents dans le mariage, il aurait suffi de demander une réforme du PACS. Le fait qu’ils s’attaquent à l’institution du mariage montre bien que leurs intentions sont autres...


              • tikhomir 16 juin 2011 12:12

                La Russie a bien raison de faire ce qu’elle fait et comme vous le dites : "La police avait alors procédé, de manière violente, à de nombreuses arrestations, non seulement d’extrémistes mais également de militants LGTB."

                Il n’y a donc pas de discrimination puisqu’ils ont arrêté un peu de tout le monde. Au delà de ça, il n’y a vraiment que les personnes homosexuelles militantes pour faire étalage de leur sexualité, c’est indécent et cela le serait tout autant avec une « hétéropride ». Sans compter les clichés que beaucoup de « gayprides » véhiculent, type plumes dans le derrière et autres imbécilités, cela ne peut que nuire aux personnes homosexuelles.

                La Russie a raison de ne pas se laisser dicter sa conduite par une bande de moralistes à deux ronds.

                Le reste de l’article, c’est simplement de la propagande type communiste doublée d’une diatribe.


                • zelectron zelectron 16 juin 2011 12:47

                  Pride c’est pareil que shame ?


                  • King Al Batar King Al Batar 16 juin 2011 16:56

                    quand les mecs situent leur fierté à hauteur de leur trou du cul, on est en droit de se questionner quand à la légitimité de leur revendication....


                  • ottomatic 16 juin 2011 14:35

                    Je suis contre le mariage gay mais je n’ai rien contre les gays...

                    Je suis bien loin d’être fan de l’UMP, mais voter contre le mariage gay n’en fait pas un parti d’hommophobe...

                    • eric 16 juin 2011 15:25

                      Ce texte est une honte. Il est en rupture avec l’ensemble de nos traditions républicaines, avec les droits de l’homme et avec toutes nos valeurs les plus chères. l« homophobie est un droit imprescriptible.

                      En l’etat actuel de la »science« ( psychanalyse, theorie des genres) toute personne a des pulsions combinées hetero et homo. Pour fixer son identité sexuelle et son genre, chacun developpe un sorte de »résistance« a d’autre genres. Un Homme homo pourra être très gêné par des invites sexuelles d’une femme hetero. Un homme hetero poura developper une sorte de rejet de tout comportement homo. Tous cela serait parfaitement naturel normal et peut être même nécessaire a l’equilibre des uns et des autres.
                      Interdire »l’homophobie« , serait du même genre que mettre en prison des enfants qui se masturbent ou de stigmatiser des ado qui rejettent leurs parents, des divorces qui en veulent a leur ex conjoint. Tous ce que l’on peut faire, c’est leur apprendre que si leur parents leur sont odieux, ce n’est pas une raison pour leur taper dessus. De la même manière, il n’y a pas a imposer aux gens de considérer l’homosexualité comme quelque chose de sympathique, mais a ne pas manifester son antipathie par de la violence.

                      Sur la question du mariage, il n’y a pas de problème, les homo ont exactement les mêmes droits a ce type de rapport juridique entre un homme et une femme que les citoyens non homo. ’importe quel homosexuel peut se marier demain avec une personne du sexe oppose. Ce qu’ils demandent, c’est un droit qui n’intéresse pas la majorité des gens. Un statut juridique concernant des liens entre personnes du même sexe. Donc un droit supplémentaire pour eux seul, en fonction de leurs besoin a eux. Pourquoi pas, mais qu’ils ne s’etonnent pas que cela ne passionne que les medias. D’autant que le PACS offre cette possibilité tout en etant ouvert a tous.

                      Quand a l’adoption, elle est évidemment dissociable de tous le reste. Ce n’est un droit pour personne, c’est une possiilite ouverte a tous sous reserve du plus important qui est le droit des enfants et que l’État a pour charge de préserver. Une adoption concerne en gros un enfant qui pour une raison ou une autre n’a pas un ou deux parents et donc a priori fragilise.
                      Les gens, y compris les homo, maries ou célibataires, peuvent postuler a l’adoption.

                      Il existe surement toutes sortes de situations très particulières dans lesquels les choses sont un peu compliquées. mais sans que les textes actuels ne constituent un obstacle insurmontable pour des gens de bonne volonté.
                      En gros et en tendance, et dans un contexte ou il n’y a pas assez d’enfants a adopter, le devoir de l’État est sans doute dans la mesure du possible de ne pas les priver a priori et dans tous les cas ou cela est possible, de pouvoir dire Papa et Maman.

                      Il n’est pas exagéré de qualifier ce texte de stalinien populiste, des lors qu’il refuse tous les acquis de la psychanalyse, stigmatise collectivement des gens en fonction de leurs choix électoraux, constitue manifestement un refus de la »diversite"et un refus des autres cultures.
                      Car pour finir si il est vrai que les baboushka moscovite ratonnent les homo a grand coup d’icônes sous le regard attendris des omons, cela correspond a la culture locale qui est d’interdire a peu prêt toute manifestation sans distinction de race de couleur de religion ou de genre....


                      • eric 16 juin 2011 16:37

                        J’ajoute que vouloir interdire l’homophobie a l’école, aux enfants, a des ages ou formant leur « identités »sexuelles, leur « sur moi », leur « conscient », leur « inconscient » et tous le tralala et autre fatras psycho quelque chose habituels, ne peut que les culpabiliser, les stigmatiser si ils osent encore s’exprimer, les traumatiser durablement pour des pulsions sur lesquelles ils n’ont pas prise.

                        On avait la dictature : qui veut obliger les gens a dire quelque chose

                        On avait les totalitarismes mous : qui veulent les obliger a penser quelques chose

                        On avait les totalitarisme dur qui voulait maitriser jusqu’aux consciences

                        On a ici quelque chose de pire encore qui veut triturer les âmes même des gens en général et des enfants en particulier. Ils veulent obliger l’inconscient. Les mots manquent pour les qualifier.


                        • anty 16 juin 2011 19:38

                          Les groupuscules homos veulent nous imposer une vision sur leur caprices,un langage sur mesure pour contrôler ou contrecarrer nos discours,ou nos actions....
                          Ainsi si on est pas d’accord avec ces groupuscules on passe pour homophobe et on est en plus accusé d’entretenir la pseudo homphobie qui règne chez tout hétéro qui n’a pas pu se rangé du bon côté....


                          • Agoratonlaveur 30 juin 2011 14:44

                            « groupuscules » MDR !!


                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 juin 2011 20:51

                            LIONEL JOSPIN : « Je vois s’esquisser une nouvelle tentation bien-pensante, voire une crainte de l’imputation homophobe qui pourrait empêcher de mener honnêtement la discussion [sur le mariage homosexuel et l’adoption] On peut pourtant réprouver et combattre l’homophobie, tout en n’étant pas favorable au mariage homosexuel, comme c’est mon cas. […] Je ne crois pas qu’il soit pertinent d’en [les institutions] dénier le sens. Le mariage est, dans son principe et comme institution, « l’union d’un homme et d’une femme ». Cette définition n’est pas due au hasard. Elle renvoie non pas d’abord à une inclination sexuelle, mais à la dualité des sexes qui caractérise notre existence et qui est la condition de la procréation et donc de la continuation de l’humanité. C’est pourquoi la filiation d’un enfant s’est toujours établie par rapport aux deux sexes. Le genre humain n’est pas divisé entre hétérosexuels et homosexuels – il s’agit là d’une préférence –, mais entre hommes et femmes. Quant à l’enfant, il n’est pas un bien que peut se procurer un couple hétérosexuel ou homosexuel, il est une personne née de l’union – quelle qu’en soit la modalité – d’un homme et d’une femme. […] On peut respecter la préférence amoureuse de chacun, sans automatiquement institutionnaliser les mœurs. »
                            « Mariage homosexuel : un problème d’institutions », Le Journal du dimanche, 16 mai 2004.

                            http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2011/05/le-mariage-homo-retour-de-la-theorie-du.html


                            • franc 16 juin 2011 21:27

                              quand je vois l’expression « le mariage c’est un HOMME et une FEMME » ou « les enfants doivent être élevé par un HOMME et une FEMME » (dixit juluch), j’y vois si ce n’est pas toujours une forme d’homophobie ce serait une certaine forme d’esprit borné voire d’intégrisme d tout au moins une forme de conservatisme

                              pour ma part je pense plutôt qu’un enfant a besoin d’une ou des personnes aimantes pour être bien élevée et pas nécessairement un homme et une femme au sens strict c’est à dire un mâle et une femelle------------------------------des exemples abondent pour contredire cette affirmation de la nécessité d’un homme et d’une femme en même temps que des contre-exemples

                              comme contre-exemple l’actualité nous le donne avec la famille Bettencourt qui se déchire ,la fille bien élevée par un père et une mère bien hétérosexuels ne se conduit pas moins comme une peste ou une criminelle qui veut interner sa mère dans un hôpital psychiatrique pour lui piquer tout son argent 

                              le grand nombre de familles monoparentales montre aussi la négation de cette nécessité

                              et il ne faut pas confondre le concept de mâle et femelle et celui de masculin et féminin -------------------------------------chez tout être humain il ya une part de masculin et du féminin sinon ce serait un monstre ou ne serait pas viable

                              en fait la division sexuelle de l’être humain en homme-mâle (homme) et en homme-femelle (femme) procède des conditions primitives animalières à l’aube de l’histoire de la nature humaine selon le processus de l’évolution du passage de l’animalisation à l’hominisation

                              car l’homme est par nature et par essence autre que la nature animale ,il évolue et n’est pas prisonnier de son déterminisme biologique comme l’animal ,--------------de plus il est à la fois un être individuel et social ,et le corps de l’homme ne se réduit pas au corps individuel ,le corps de l’homme est l’univers tout entier aussi bien physique que biologique et psychique (dixit le philosophe catholique Gabriel Marcel ) et par la grâce aussi de son intelligence relevant de son esprit transcendantal qui représente l’ordre surnaturel qui conduit l’ordre naturel jusqu’à sa perfection


                              l’ordre naturel est imparfait ,l’ordre humain d’essence spirituelle le transcende


                              • mathe-rob 17 juin 2011 18:46

                                @ Franc


                                 Vous parler de ce que vous ne connaissez pas : l’adoption !

                                Un enfant adopté est un enfant qui doit faire face à une souffrance incroyable : celle d’avoir été abandonné à sa naissance avec un grand sentiment de rejet et l’amour qu’on peut leur porter n’est pas toujours suffisant à pour atténuer cette souffrance.

                                Il est de fait marginalisé car il n’est pas l’enfant biologique de ses parents, et croyez moi les enfants ne sont pas tendres entre eux, et VOUS VOULEZ RAJOUTER DE LA SOUFFRANCE A LA SOUFFRANCE en les marginalisant encore plus en les faisant vivre au sein de couple homosexuels.



                                Vous êtes d’un égoïsme incroyable !!!!!!!!  smiley  smiley  smiley 



                              • Gargantua 16 juin 2011 22:09

                                Il faudrait arrête de confondre droit de l’homme et homosexualité, l’homophobie si cela existe, les homos en sont pour une grande part responsable, il y a d’autre sujet plus grave que de s’occuper d’affaire de trous du culs ?


                                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 juin 2011 22:42

                                  Il faut relire Rabelais, il avait une grande indulgence amusée pour ceux que l’on appelait alors bougre ou bardache.

                                  Dictionnaire français de l’homosexualité masculine (2011)
                                  http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre33677.html


                                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 juin 2011 22:59

                                  Il y a une longue tradition de condamnations religieuses de l’homosexualité, mais en ce qui concerne le présent, les militants LGBT et Gay Pride portent une bonne part de responsabilité dans l’hostilité aux homos, par exemple avec ce texte :

                                  Plateforme pour l’égalité des droits (25 mars 2004)

                                  [Le mariage homosexuel (gay marriage, homo-Ehe) est le point n° 5 de cette plateforme.]

                                  L’homophobie, la lesbophobie et la transphobie tuent : égalité des droits

                                  1 La modification de l’article premier de la Constitution, assurant l’égalité des citoyen(ne)s sans distinction d’origine, de race ou de religion, pour y ajouter la notion d’égalité sans distinction de sexe, d’orientation sexuelle, d’identité de genre.

                                  2 La condamnation des discriminations basées sur le sexe, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre de la victime au même titre que le sont celles liées au racisme ou à l’antisémitisme.

                                  3 La pénalisation des propos discriminatoires (injures, diffamation, incitation à la haine) sexistes, homophobes, lesbophobes et transphobes, au même titre que le sont les propos racistes ou antisémites. [obtenu avec la loi Halde de décembre 2004]

                                  4 La mise en place d’une politique efficace de prévention de l’homophobie, de la lesbophobie, de la transphobie et du sexisme, notamment en milieu scolaire et dans les organismes accueillant du public (OFPRA, institution pénitentiaire, CNAM, Police Nationale...).

                                  5 Le droit au mariage civil pour les couples de même sexe ; l’extension aux couples homosexuels de l’ensemble des avantages (sociaux, fiscaux, séjour...) dont bénéficient les couples hétérosexuels ; l’égalité des droits entre les différents statuts civils et fiscaux : PACS, mariage, concubinage et célibat.

                                  6 L’accès à la procréation médicalement assistée et à l’adoption quelles que soient l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou le statut marital du/de la ou des demandeur(e)s.

                                  7 Que les trans ne soient plus classé(e)s comme malades mentaux par le système de soins français. [obtenu]

                                  8 La simplification de la procédure de changement d’état civil pour les trans (transsexuel(le)s et transgenres) qu’elles ou ils soient opéré(e)s ou non, et l’accès à une prise en charge médicale choisie, rapide et efficace.

                                  9 La suppression de toute mention relative au sexe sur les papiers d’identité et documents administratifs.

                                  Ces exigences sont un pré-requis pour lutter contre les discriminations, dans la loi, dans les faits, dans les têtes.
                                  Nous invitons les structures associatives et politiques et les individu(e)s dont la lutte contre les discriminations fait partie du combat politique, à rejoindre le Collectif pour l’égalité des droits et à soutenir cette plate-forme de revendications.

                                  Organisations signataires :
                                  Académie Gay & Lesbienne, Act Up-Paris, Act Up-Lyon, Alternative libertaire, CADAC (Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception), CCP (Collectif Contre le Publisexisme), CLF (Coordination Lesbienne en France), CNDF (Collectif National pour les Droits de Femmes), Conservatoire des Archives et des Mémoires Homosexuelles, DEGEL (Debout Étudiant-es Gais Et Lesbiennes), Etudions Gayment, Femmes Publiques, Fierté LGBT Lille, FTCR (Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives), GLB (Gais et Lesbiennes Branchés), GAT (Groupe Activiste Trans), Gay Kitsch Camp [Lille], Homonormalité, JCR (Jeunesses Communistes Révolutionnaires), La Dixième Muse, La voix de l’âme, LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire), Les Mauves, Les Panthères roses, Les Verts, LGBT-Formation, Mix-cité, PASTT (Prévention Action Santé Travail pour les Trangenres), ProChoix, Ras l’front, Scalp-Reflex, SNEG (Syndicat National des Entreprises Gaies), SOS-Homophobie, SUD Étudiant, SUD PTT, Tasse de Thé (association et portail pour les lesbiennes), Tiresias, Trans Action, Vamos !

                                  Personnalités politiques signataires :
                                  Clémentine Autain (adjointe au maire de Paris), Olivier Besancenot (porte parole de la LCR), Patrick Bessac (conseiller régional PCF d’Ile-de-France), Jean Brafman (conseiller régional d’île de France, Groupe communiste, alternative citoyenne, républicain), Sergio Corronado (Adjoint au maire du 14e ardt de Paris), Jean-Luc Estournel (adjoint au maire de Villeurbanne), Hélène Flautre (députée Européenne, les Verts), Christophe Girard (Adjoint au maire de Paris), Noël Mamère (Député de Gironde, les Verts), Pierre Quay-Thevenon (adjoint au maire (PC) de Saint-Denis), Roseline Vachetta (député Européenne, LCR).


                                • phiconvers phiconvers 17 juin 2011 01:37

                                  Cet article est ridicule :
                                  - d’abord, je me fous royalement du parlement européen et de ses membres grassement payés qui ne représentent que les lobbies qui ont le « courage » de se les coltiner ;
                                  - refuser le mariage de deux personnes du même sexe ne relève pas de l’homophobie sinon d’un choix de société où tout ne se vaut pas ; c’est un courageux refus du relativisme ;
                                  - la France et l’Europe doivent cesser de donner des lecons au reste du monde et se concentrer sur le bien-être de leurs citoyens et la préservation d’une civilisation judéo-chrétienne qui a fait ses preuves justement en se construisant sur des repères.

                                  Tout le reste relève du fantasme d’un jeune étudiant qui se prend un peu trop au sérieux...


                                  • docdory docdory 17 juin 2011 11:44
                                    @ Hugo Rotvic
                                    1°) On ne voit pas au nom de quoi l’Union Européenne s’ingère dans les affaires intérieures d’un pays souverain tel que la Russie .
                                    2°) Le fait que la gay pride soit interdite en Russie n’est pas forcément une atteinte aux droits des homosexuels, mais simplement pour des raisons d’ordre public ( crainte de réactions hostiles violentes d’une partie de la population ). Par ailleurs, si l’ensemble des groupes de citoyens présentant une particularité quelconque se mettaient à défiler , les rues seraient bloquées en permanence : à quand le défilé des fiertés des chauves, des gauchers, des rouquins, des pêcheurs à la ligne, des joueurs d’échec, des unijambistes, des manchots, des porteurs de dentier, des victimes de crise d’hémorroïdes etc ...)
                                    C’est absurde, à la fin, personne n’empêche qui que ce soit d’être homosexuel, quelle est l’utilité actuelle de ces gay pride ? N’importe qui peut être homosexuel sans avoir pour autant à le proclamer urbi et orbi dans une manifestation géante .
                                    3°)Le mariage homosexuel est la porte ouverte à l’adoption homosexuelle, et vous le savez très bien. Or , l’adoption n’est pas un droit reconnu aux couples d’avoir des enfants, même s’ils ne peuvent pas en avoir, mais un droit reconnu à ceux des enfants qui sont dépourvus de parents connus d’avoir un père et une mère non biologiques qui les élèveront comme leurs enfants.
                                    Je pense qu’aucun enfant à adopter ne choisirait, si on lui demandait son avis ou s’il était en âge de l’exprimer, d’avoir deux pères sans mère, ou deux mères sans père. tout ce à quoi ils aspirent, c’est de vivre comme les autres enfants !
                                    4°) Si l’on autorise le mariage homosexuel, il n’y a plus aucune raison d’interdire la polygamie, la polyandrie, le mariage frère-soeur, etc ...Pourquoi certains auraient ils ce qu’ils appellent « leurs droits » reconnus , et pas les autres ?
                                    5°) Les questions d’orientation sexuelle et de genre n’étant pas des questions scientifiques, elles n’ont rien à faire dans les cours de sciences naturelles ou SVT, qui sont déjà réduits à la portion congrue. Il n’est nullement du rôle de l’éducation nationale d’apprendre aux enfants les diverses orientations sexuelles . Personnellement, je n’envoie pas mes enfants au collège et au lycée pour qu’ils assistent à des « cours d’orientation sexuelle », qui n’ont rien à voir avec l’instruction qu’est censée dispenser l’éducation nationale !

                                    • franc 17 juin 2011 15:32

                                      je suis contre aussi la pénalisation des propos homophobes tout aussi que des propos islamophobes ou la phobie d’un propos quelconque ,j’irais même plus loin je comprend d’une certaine manière les propos homophobes vu les comportements de certains homosexuels voire même l’état naturel imparfait d’une partie d’entre eux ,mais ce serait une grave erreur et une faute criminelle de généraliser et d’assimiler tous les homosexuels à cet etat imparfait et dégénéré d’une partie d’entre eux à un moment donné de l’histoire ,il ya des êtres imparfaits et des dégénérés dans toutes les classes sociales ,et je dirais encore plus chez tous les êtres humains car l’imperfection est dans la nature humaine sans compter que celle -ci est appelée à évoluer et progresser ,-----------------------------------critiquer les imperferfections ou les défauts ,d’accord et c’est même un devoir ,mais il faut être juste ,il faut aussi respecter et même défendre et promouvoir la part de perfection ou les qualités qui y sont aussi contenues,il ne faut pas jeter le bébé en même temps que l’eau sale ---------------------------------------il ya des homosexuels qui ne sont pas des follasses ou des tantouzes qui se promènent avec la plume au cul ( par exemple le footballeur Gourkuf),il y en a qui sont parfaitement beaux et intelligents voire des génies dans tous les domaines,on trouve beaucoup de grands hommes qui sont des homosexuels ou tout au moins des bisexuels qui ont oeuvré pour le bienfait et le progrès de l’humanité

                                      je ne citerais qu’un exemple mais qui est frappant pour tous les internautes ---------------------------Alan Turing ,le père de l’informatique ,le premier inventeur du principe de l’ordinateur avec la machine de Turing est un homosexuel et un informaticien de génie ------------------------pendant la seconde guerre mondiale il a travaillé pour les services secrets britaniques et a réussi à décodé les messages codés des allemands---------------------------------------


                                      alors pour tous les homophobes ou misophobes de la toile à chaque fois que vous utilisez un ordinateur et tapez sur le clavier vous aurez une pensée et rendrez un hommage à un homosexuel pour punition




                                      • franc 17 juin 2011 16:23

                                        erreur ci-dessus-----------------------remplacer misophobe par mishomo

                                        docdory ,vous vus avancez un peu trop vite quand vous dites qu’aucun enfant s’il est en âge de l’exprimer ne choisirait un couple homosexuel --------------------------------j’ ai vu il ya quelques années un reportage où un enfant a choisi de vivre avec son père homosexel et non avec sa mère après un divorce --------------------------------qu’un enfant aspire à vivre comme les autres ,je suis d’accord ,raison de plus de porter à l’égalité et ne pas discriminer les couples homosexuels

                                        vous dites encore la légalisation du mariage emmène la légitimité de la polygamie ou du mariage incestueux ----------------------c’est une simple affirmation gratuite qui n’est qu’un amalgame et une extrapolation injustifiée

                                         contrairement à vous je pense que les questions d’orientation sexuelle et de genre sont aussi des questions sientifiques,là où il est question de vérité ,il ya question de science ,car la science est la seule méthode sure pour arriver à la vérité -----------------------------------l’ or ientation sexuelle est une vérité scientifique ,l’expérience scientifique le prouve -----------------l’existence de genre aussi est une vérité scientifique

                                        mais pour aller plus loin, la théorie du genre est aussi une théorie scientifique en plus d’être une théorie philosophique ,une théorie philosophique serait inconsistante si elle ne se repose pas sur une théorie scientifique,d’ailleurs le mot théorie implique le concept de science

                                        maintenant la théorie de l’évolution pourrait bien être plus métaphysique que scientifique ,n’empêche elle se base aussi sur la science sinon elle serait inconsistante ------------------------------et la théorie du genre peut tout à fait et même doit se greffer sur la thérie de l’évolution étant une partie concrète ou une application particulière de celle-ci 


                                        • franc 17 juin 2011 17:17

                                           par l’intuition de mettre en rapport la théorie de genre et la théorie de l’évolution en considérant le sens de l’Histoire , on peut émettre la thèse suivante que les deux genres actuelles mâle (prédominance masculine ou tout simplement masculin) et le genre femelle(prédominane féminine ou tout simplement féminin ) pourraient évoluer vers un genre unique fémino-masculin , qui n’est ni mâle ,ni femelle ni non plus à la fois mâle et femelle ,car les genres mâles et femelles auraient disparues par un dépassement dans l’élèvation à un genre unique plus parfait et plus complet où les caractères masculins et féminins seront au complet et à l’égalité accompagnant ainsi la fin de la division sexuelle de la nature primitive et animalière de la nature humaine dans un saut décisif vers une étape supérieure de l’histoire humaine où l’homme retrouve sa nature originelle complète et parfaite qui réunit toutes ses qualités et ses caractères dispersées par cette division sexuelle imposée par les conditions historiques de sa naissance dans un monde sauvage et brutal ,plein de violence et de férocité ; et ceci comme l’a déjà envisagé Platon dans le Banquet avec le Mythe d’Aristophane ,

                                          cela est conforme au sens du Progrès de l’Histoire marxiste comme du sens du Plan de la Providence chrétienne ,tous deux marquant le cheminement historique de l’homme de sa nature imparfaite vers une nature parfaite ,suivant le processus d’hominisation puis de divinisation en passant par l’étape d’angélisation ,de l’homme-animal vers l’homme-dieu ------------------------------ « ne savez vous pas que les Ecritures ont dit ceci que  »vous serez des dieux « a rétorqué le Jésus de l’Evangile à ses contradicteurs ,mais encore le Christ a dit à ses disciples »soyez parfait comme le Père céleste est parfait ------------------------------en effet s’il n’en est pas ainsi ,Dieu ne serait pas parfait et qu’Il ne serait pas justifié par l’existence de tant de mal dans le monde 


                                          • mathe-rob 17 juin 2011 18:55

                                            @ Franc


                                            Qu’est ce vous pouvez raconter comme ânerie !!!!

                                            A quand les humains gastéropodes ?



                                          • franc 17 juin 2011 21:21

                                            mathe-rob j’ai l’impression que c’est vous qui commettez une ânerie en confondant ou ou ne savant pas pas faire la différence entre progression et régression -----------------------------------------------------les humains sous forme de gastéropodes ou équivalent ont existé il ya des centaines de millions d’années ,depuis le temps ils ont évolués et ils ont disparu pour devenir les êtres humains sous la forme actuelle

                                            les humains du futur sont des êtres complets ayant des caractères masculins et féminins parfaits à égalité et en harmonie de sorte qu’ils sont absolument beaux et intelligents en même temps que absolument viril et doux ,un corps masculin d’adolescent parfaitement vigoureux et un visage féminin d’enfant parfaitement charmant comme dans les mangas japonais ,un ange incarné ,et ils se reproduisent sans être enceint et subir la déformation de la grossesse mais par un utérus extérieur créé par son intelligence


                                            • Gargantua 18 juin 2011 01:14

                                              le franc ne prend pas le marc de café pour du schiste. L’enfer est pave de bonne intention, méfie toi de ton romantisme il va te fourvoyer.


                                            • mathe-rob 18 juin 2011 13:44

                                              @Franc


                                              Je vous cite :
                                              mathe-rob j’ai l’impression que c’est vous qui commettez une ânerie en confondant ou ou ne savant pas pas faire la différence entre progression et régression 

                                              Le problème est bien là vous vous prenez pour un savant en copiant/collant des bouts de phrases et vous ne savez même pas conjuguer le verbe savoir !!!

                                              Dans votre phrase il faut écrire SACHANT




                                            • franc 18 juin 2011 16:01

                                              excusez moi de cette grosse faute d’inattention,parfois j’ai la tête en l’air,cependant je maintiens la phrase en recopiant sans faute : j’ai l’impression que c’est vous qui commettez une ânerie en confondant ou en ne sachant pas faire la différence entre progression et régression ---------------------------------j’ajoute que c’est là une faute bien plus grave qu’une faute d’orthographe 


                                              • franc 18 juin 2011 16:05

                                                gargantua,il est vrai que mon romantisme me fait parfois fourvoyer,mais là je ne pense pas ,ma raison me dit que mon intuition est proche de la vérité du moins de la vérité transcendantale .


                                                • Gargantua 18 juin 2011 21:41

                                                  mon intuition est proche de la vérité du moins de la vérité transcendantale ????????????


                                                • franc 19 juin 2011 19:35

                                                  gargantua ,au lieu de mette de points d’interrogation en série vous auriez du dire tout simplement qu’est-ce que la vérité transcendantale ,et je vous auriez répondu bonne question

                                                  la vérité transcendantale est à mettre en symétrie avec la vérité expérimentale qui est la vérité tout court en langage courant pour mais elle est différente de celle-ci en ce qu’elle ne se trouve pas sur le même plan ni qu’elle est de même nature bien que l’une soit une image ou un reflet de l’autre ,plus exactement une projection homomorphique de l’autre ---------------------------------------------la vérité transcendantale est de l’ordre de l’absolu alors que la vérité expérimentale est de l’ordre du relatif en étant ancré dans le domaine de l’immanence ,celle-là transcende celle-ci ----------------------par exemple les Idées de Platon telle que le Vrai en soi ,le Juste en soi ou le Beau en soi et en général toutes les valeurs absolues sont des vérités transcendantales appartenant au domaine transcendantal 

                                                   Selon Kant ,le transcendantal est le mécanisme supra-objectal ou supra-réel (réel de l’immanence) qui permet l’existence du réel immanent et des objets de l’existence concrète ,ce sans quoi le réel immanent ou le réel objectal ,tout simplement l’objet concret , ne peut pas exister ou ne peut pas être perçu par les sens physiques ------------------------ainsi l’espace et le temps seraient des êtres transcendantaux 

                                                  il est à remarquer que le domaine mathématique pur appartient au domaine transcendantal par rapport au domaine physique ------------------------------la mathématique manie des entités comme l’infini ou l’ensemble vide qui sont des objets transcendantaux

                                                  la Raison hégélienne ,créatrice et conductrice de l’Histoire est un être transcendantal ,et plus fortement le Logos grec

                                                   Selon la théorie de la connaissance ,l’Esprit transcendant projette par le mécanisme de la raison transcendantale ses lois propres ou ses Idées absolues dans le champ de l’immanence du réel relatif pour être perçu par les sens d’un esprit humain immanent ,en relativisant ses principes absolues en principes relatif à la logique ,au temps et à l’espace de lêtre humain,transformant ses Idées transcendantales en objets immanents 


                                                  • franc 19 juin 2011 20:29

                                                    La loi fondamentale de la théorie de la connaissance est donc que le phénomène objectal ou tout simplement objet est la projection homomorphique voire isomorphique d’une Idée transcendantale ou un principe absolu de la raison transcendantale ---------------------------------opposition kantienne entre phénomène qui appartient au domaine immanent perceptible et le noumène (Idée en soi ou objet absolu du transcendantal correspondant à l’objet phénoménal) imperceptible par les sens concrets humains

                                                    Il est à remarquer que les anciens grecs avaient déjà émis une intuition de cette théorie de la connaissance avec le solipsisme qu’habituellement on confond à tord avec un idéalisme pur où on nie même l’existence extérieure des objets concrets 

                                                    Il ne faut pas avoir peur de cette théorie que l’on pourrait taxer à tord d’idéalisme pur ou abstrait inexistencialiste ,mais si l’on développe bien cette théorie on peut tout à fait conceptualiser des objets concrets dans le cadre de cette théorie (je n’ai pas le temps ici de la développer ) 

                                                    En effet grâce à cette théorie on comprend mieux la mathématique et la magie qui en émane par ses prédictions dans les lois physiques ---------------------------comment une loi mathématique qui est purement idéelle pourrait prédire des phénomènes physiques qui sont purement objectaux ,quel est le rapport entre l’idée et l’objet ,comment une idée pure peut influencer réellement un objet concret ------------------------------------jusqu’à maintenant on en est incapable de le comprendre tout en constatant l’effet et le fait 

                                                    avec cette théorie de la connaissance on peut avoir une certaine compréhension --------------------------------en effet si on postule que l’objet physique ou le phénomène objectal qui obéit à une loi physique est la résultante de la projection isomorphique d’un principe transcendantal décrit par une loi transcendantale ,et que le principe même dumécanisme transcendantal est transformer une loi transcendantale en loi mathématique pure qui se projettant dans le champ de l’immanence forme la structure physique du phénomène objectal image de l’objet transcendantal (noumène),alors connaitre la loi mathématique immanente qui régit le phénomène objectal c’est connaitre la loi logique qui définit le principe transcendantal ,et inversement connaitre la loi transcendantale fait connaitre la loi mathématique de la structure physique et du même coup fait connaitre d’avance le déroulement de l’action physique dans sa totalité globalisante (car la loi logique transcendantale est absolue et abstraite ou indépendante du temps et universelle) permettant ainsi la prévision du phénomène physique----------------------------------------------------------------en résumé connaitre la loi mathématique d’un phénomène physique c’est connaitre la loi transcendantale qui est à l’origine de sa projection immanentisante et donc de son existence ,et connaitre cette loi de projection transcendnatle permet la prévision du phénomène physique correspondant 


                                                    • franc 19 juin 2011 21:25

                                                      mais quel est le rapport entre cette théorie de la connaissance et mon idée initiale qui fait polémique ,ce rapport est le suivant :


                                                      la Raison hégélienne est un principe transcendantal qui ,selon cette théorie de la connaissance ,projette l’Histoire de l’Esprit (de l’Homme transcendant absolu) dans le champ de l’immanence ,donc dans le temps et l’espace en l’Histoire de l’homme qui se compose en histoire des indivudus humains ----------------------------l’Homme transcendant absolu est ,en son essence absolu ,parfait et donc régi par les Idées trancendantales ou valeurs absolue et parfaites ,mais projeté dans le champ de l’immanence n’est parfait qu’au bout de toute la durée et la longueur de l’histoire des hommes si l’on respecte l’isomorphie transcendantale,donc pris dans un segment de l’histoire ,les hommes sont imparfaits et pétris de valeurs relatives et non parfaites,les hommes se perfectionnent ou progressent vers la perfait qu’au fur et à mesure du temps et c’est seulement à la fin des temps que l’l’homme aura recouvré sa totalité de la perfection ,c’est la signification du Progrès et le sens de l’Histoire marxiste comme du plan de la Providence chrétienne

                                                      Ainsi j’ai pu émettre une prévision d’une certaine condition idéale de l’humanité où les hommes sont plus complets et plus parfaits relativement à une certaine étape historique de l’évolution humaine dans le futur suivant le sens de cette Histoire humaine projection de l’Histoire transcendantale de l’Esprit ----------------------------------------comme le dit Hégel dans« la Raison dan s l’histoire » :-------« -la Raison a déjà déterminé ses révolution »--------------------------c’est à dire que la Raison ou l’Esprit transcendantal a déjà prévu et dessiné le plan de chaque étape historique dé l’évolution décisive vers le progrès ,plus précisément du perfectionnement de la natutre humaine
                                                       
                                                      C’est pourquoi je me suis permis d’envisager d’émettre ce propos idéal et utopique d’une certaine manière du futur mais qui n’en reçoit pas moins une certaine réalité suivant la théorie de la connaissance et de l’histoire hégélienne ,et donc une certaine vérité ,et vérité transcendantale car s’exprimant dans le cadre de cette projection transcendantale de l’Histoire---------------------------le progrès avance inexorablement et rien ne peut arrêter le vent de l’histoire (Marx ,Hégel ,mais aussi Platon étant entendu que selon la république ,le Bien est préférable au mal ,et le juste préférable à l’injuste )

                                                      mais encore que le Beau qui est le réel dans sa quintessence et l’immanence parfaite du divin selon Platon régit tout l’univers 

                                                      mais il faut avoir foi en ce que le Bien l’emporte sur le Mal à la fin de l’Histoire et c’est cela la foi ou la religion 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès