Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’UMP veut-elle tuer le football ?

L’UMP veut-elle tuer le football ?

fii.jpgLes députés UMP Yves Bur et Marc Le Fur ont déposé deux amendements, approuvés aujourd’hui à l’Assemblée Nationale par 91 voix contre 22, dans le cadre du Budget de l’Etat 2010, qui mettent fin aux avantages fiscaux dont bénéficiaient les footballeurs, et qui seront désormais réservés aux footballeurs amateurs. Ainsi, disparaît le DIC (Droit d’Image Collectif), qui permettait aux footballeurs d’exonérer de charges 30% de leur revenu, considérés comme des droits à l’image. Les recrues en provenance de l’étranger, qui bénéficiaient de 30% d’exonérations, perdront également ce privilège. Lors de la dernière saison écoulée, le manque à gagner pour l’état s’élevait à plus de 30 millions d’euros.

Pour le député des Côtes d’Armor Marc Le Fur, ces amendements veulent faire en sorte que les footballeurs redeviennent des contribuables comme les autres alors que les départs chaque été, des figures de la Ligue 1 (Karim Benzema en 2009, Franck Ribéry en 2008, Didier Drogba en 2004, Michael Essien en 2005 etc...) ont démontré de manière éclatante l’inutilité des niches fiscales et sociales accordées aux sportifs professionnels. Les clubs français ne pourront jamais rivaliser avec la démesure financière du Real Madrid, de Chelsea et du Milan AC et les contribuables français ne doivent pas faire les frais d’une course à l’échalote sportive malsaine.

aulas.jpgA l’inverse, la ministre des Sports Rama Yade a estimé que la suppression du DIC était dangereuse, s’associant aux protestations des députés David Douillet et Jean-François Lamour, anciens champions sportifs de judo et d’escrime. Et c’est en toute logique que le milieu du football a également protesté. Ainsi, pour le directeur général de l’Union des clubs professionnels de football Philippe Diallo, la suppression de ces avantages va à l’évidence induire une perte de compétitivité et vont faire passer la France en deuxième division du football européen. Quant au président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, il assure que sans ces avantages fiscaux, il n’aurait pu compenser cet été le départ de Karim Benzema par l’achat de Lisandro Lopez (voir photo) et d’Aly Cissokho et a d’ores et déjà prévenu que nous serons obligés de vendre nos meilleurs joueurs la saison prochaine pour faire face.

Quant au gain que la suppression des avantages fiscaux des footballeurs va engendrer pour l’état, il ne représente que 0,01% du budget de la sécurité sociale ! Pas suffisant pour combler le trou de la sécu comme l’affirme M.Bur... De plus, les bonnes performances d’un club français en Ligue des Champions, voire une victoire, provoquent d’importantes retombées économiques, dues à la stimulation de la consommation des ménages. Quid de l’Euro 2016, où la France a déposé sa candidature mais qui risque de ne pas aboutir en raison de la suppression du DIC : on voit mal l’UEFA décerner l’organisation d’un championnat d’Europe à un pays qui se donne tant de mal à affaiblir l’influence du football...

Retrouvez cet article dans son contexte original sur le blog de l’auteur, http://lenouvelhebdo.com


Moyenne des avis sur cet article :  1.46/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Ceri Ceri 30 octobre 2009 10:51

    pour une fois, une très bonne idée de l’UMP

    Fini le panem et circences ?


    • CMB 30 décembre 2009 17:36

      Au final l’UMP a-t-elle mis en place ce projet de defiscalisation ? On n’en entends plus parler en ce moment...


    • Gabriel Gabriel 30 octobre 2009 11:21

      D’accord avec Ceri, l’idée est excellente et juste. On ne va quand même pas pleurer sur des sportifs gagnant entre 10 à 1000 fois le smic (sans compter les apports publicitaires) et quand plus ils puissent s’exonérer de certaines sommes !


      • non666 non666 30 octobre 2009 12:38

        Malheureusement cet element d’information est destiné a provoquer exactement cela : du pathos, du « oui bravo ».

        C’est la technique bien connue de l’etendard.

        On detourne la revolte, l’emotion de la population (en positif ou en negatif) vers un bouc emissaire (si c’est negatif) ou vers une icone destinée a nous emouvoir (si c’est positif)

        Quand la CGT de la RATP ou de la SNCF evoque dans les années 80 les pauvres mecaniciens qui travaillent en horaire decallé , pour moins de 6000 frs par mois, ils brandisse l’icone du malheur qui attire notre compasion : ce combat est legitime pensons nous et la « solidarité » des conducteurs de rame, mieux payé, a leur encontre perçu comme desintéréssé. Ils ne veulent qu’une prime de 200 frs !
        Quand on decouvre qu’en fait, cette prime etait destinée a tous et que les conducteurs vont recuperer 1000 frs en ayant agité leur icone, cela nous parait tres nettement moins genereux. 

        C’est l’utilisation de la technique de l’etendard pour communiquer en utilisant nos emotions et faire porter notre emotion sur le sort des plus malheureux.


        L’autre technique est celle que nous voyons se multiplier depuis quelques mois , sous le regime sarkoziste.

        La première fois ce fut en montrant du doigt les traders et en les faisant passer pour seuls responsables du krach financier. Cela permettait en agitant cet etendard de faire porter la colere des français ruinés sur quelques salariés. Cela permettait aussi et surtout de faire oublier la responsabilité ECRASANTE des etats , des banques, des outils de regulations, de Bale2 , des IAS/IFRS sur cette crise.
        L’etendard est ici utilisé pour detourner la colere des citoyens vers des victimes expiatoires.
        Si ils n’utilisaient pas cette technique, les français pourraient se poser la questions des mobiles avancés pour supprimer les compagnies d’agent de change et confier toute la bourse aux banques....
        Si ils n’utilisaient pas cette techniques, les français et les europeens pourraient se poser la question de la demossion des autorités de tutelle qui ont autorisé l’achat et le controle de la bourse de Paris par celle de New York..
        Si ils n’utilisaient pas cette technique, les electeurs pourraient demander des comptes a ceux qui ont organisés, voté et mis en oeuvre la dereglementation financiere, la creation des Clearstream et Euroclear, la presence des banques françaises dans les paradis fiscaux....

        Aujourd’hui, les courtisans de sarkozy livrent les sportifs aux lions.
        Nouvelle victime expiatoire, ils sont la pour eviter de remettre en cause le bouclier fiscal accordé a Boughes, Lagardere, Bolloré et toute la racaille des patrons de media qui ont organisé l’election de sarkozy et qui exigent que l’on respecte leur gain....

        L’etendart c’est de la technique, uniquement ça.


      • Alex Joubert 30 octobre 2009 11:26

        On est d’accord. Seulement, à défaut de règles européennes, si on « normalise » les salaires dans le milieu du foot, on perdra les retombées économiques qu’il engendre car en Angleterre, en Espagne et en Italie, rien ne changera.


        • Michel DROUET Michel DROUET 30 octobre 2009 11:33

          à l’auteur

          Pour la clarté de votre propos, merci de préciser ce que sont les retombées économiques auxquelles vous faites référence et à combien elles peuvent être estimées.


        • Ceri Ceri 30 octobre 2009 11:53

          retombées économiques ? Les vitines à remplacer, le mobilier de bar à réparer, les dégradations en ville à colmater, et les comas éthyliques à ramasser ?


        • Alex Joubert 30 octobre 2009 11:57

          Retombées économiques

          - L’agrandissement des stades, à ramener sur 10 ans, sachant que le prix moyen d’un billet de football coute 20€, en évaluant les agrandissements à, en moyenne, 25 000 places, et qu’il y a 25 matchs par an, fréquentation moyenne de 75% on arrive à 93 millions d’€. Et pour un seul stade. Donc en 3 ans on arrive à combler les avantages fiscaux rien qu’avec l’agrandissement des stades !


          - De plus, même si ce n’est pas le seul facteur, on observe une croissance étonnament élevée en 1998 (3,5%), soit plus d’un 1,2% de plus qu’en 1997 et 0,5% de plus qu’en 1999.

          - Enfin, en Allemagne, en 2006, l’organisation de la coupe du monde (et cela malgré une 3ème place) a contribué à 0,15% du PIB.


        • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 12:10

          Les stades, comme le parc des Prince par exemple, n’appartiennent pas au Club, mais à la ville et sont loués au Club, très très cher. Cela est déjà une source de revenus pour la municipalité.


        • Alex Joubert 30 octobre 2009 12:15

          Oui, raison de plus.


        • Michel DROUET Michel DROUET 31 octobre 2009 09:10

          Sauf qu’en creusant un peu, les « retombées économiques » ne profitent qu"à un petit nombre, alors que la fiscalité répond à un objectif plus large qui est celui de la satisfaction de l’intérêt collectif et ça change tout.


        • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 11:52

          C’est une connerie immense.

          On évalue un manque à gagner estimé à 30 millions d’euros. Mais c’est con parce que si cette mesure fiscale est appliqué, il n’y aura plus de grand footballeur avec un gros salaire qui viendra jouer en France, ce qui veut dire que les 30 millions ne seront jamais récupéré puisque la base de calcul fiscale sera beaucoup plus faible.....

          Les personnes qui sont éffarés par les sommes que gagnent un footballeurs sont des utopistes qui n’ont aucune conscience des réalités économique. Un footballeur gagne en proportion de ce qu’il fait gagner. Entre les supporters, les sponsors, les droits d’image et les produits dérivés.

          J’ai un principe de vie qui fait que je ne suis pas malheureux, c’est que je ne regarde pas ce qu’il y a dans l’assiette d’un autre. Si je ne suis pas satisfait de mon salaire, je n’ai qu’a m’en prendre quà moi, et je ne vais pas jalouser un autre, parce que selon moi il gagne trop par rapport à l’effort qu’il fourni. Faire cela s’appelle etre envieu et jalouser, et si on vit en regardant les autres forcèment on ne peut pas être heureux.

           


          • Alex Joubert 30 octobre 2009 12:16

             Un footballeur gagne en proportion de ce qu’il fait gagner.

            On est d’accord. C’est pas tant le footballeur qu’on paye des millions, c’est l’entreprise qu’il représente.


          • sleeping-zombie 30 octobre 2009 12:24

            "Mais c’est con parce que si cette mesure fiscale est appliqué, il n’y aura plus de grand footballeur avec un gros salaire qui viendra jouer en France, ce qui veut dire que les 30 millions ne seront jamais récupéré puisque la base de calcul fiscale sera beaucoup plus faible« 

            Etendons ton idée à l’ensemble de la population :
            Il ne faut pas taxer les citoyens qui ont les moyens de quitter le pays, parce que sinon ils partent.
            Donc a partir de 50K€ annuels, aucun impôt sur le revenu :)

            Non, plus sérieusement, les »retombées économiques« du football sont quasi-nulles, et l’argument du nombre de places dans les stades ne tiens pas. En effet, même si nos équipes »locales" étaient moins bonnes, y aurait pas forcément moins de spectateurs. Et même si y avait moins de spectateur, l’argent dépensé dans le prix des place serait dépensé dans un autre loisir, donc pas perdu pour autant....


          • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 12:49

            En ce qui concerne les stades, cela ne fonctionne pas tout a fait comme cela. Le stade est loué par la municipalité à lannée, s’il y a moins de spectateur, le cout de la location va forcément baisser.

            Mais j’ai l’impression que vous ne mesurez par ce qu’est le football. Au dela du cout qu’il génère, il s’agit du sport le plus pratiqué en France, dans le monde aussi, et c’est le sport qui, pour les particuliers, cooute le moins cher (après la course à pied bien sur) à pratiquer. Ne pas avoir de joueurs à la hauteur en France et se priver de grand Club, c’est se priver d’un attrait touristique supplémentaire, parce qu’aujourd’hui un amateur de foot qui va à Barcelone essaye d’aller au Stade voir un match. C’est se priver d’un statut et de revenu que cela peut rapporter. Sans compter ce que cela rapporte par la pratique des gosses...


          • Lapa Lapa 30 octobre 2009 15:18

            Les personnes qui sont éffarés par les sommes que gagnent un footballeurs sont des utopistes qui n’ont aucune conscience des réalités économique. Un footballeur gagne en proportion de ce qu’il fait gagner. Entre les supporters, les sponsors, les droits d’image et les produits dérivés.

            C’est faux. Le footbal ne fait rien gagner. TOUS les grands clubs européens qui peuvent prétendre à la Champion League sont endettés jusqu’au cou et dépensent largement plus qu’ils ne gagnent.

            Il s’agit d’une course en avant sur une bulle financière qui pétera à la gueule de ce joli monde. Il ne s’agit plus de sport mais de marque. Un club c’est une marque. jusqu’à quand permettra-ton à ces entreprises sportives d’être constamment dans le rouge en arguant les droits télé et la vente de T shirts ?

            le réveil sera brutal.

            Aussi les salaires et droits de transferts indécents font partie logiquement de cette spirale qu’il convient de briser, ou tout du moins de ne pas alimenter par de l’argent public. Et qu’est ce qu’on s’en fout de pas avoir Ronaldo sur nos pelouses...mais d’une force...


          • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 15:33

            A la fin d’une saison dans le championnat de France, le club qui n’a pas un bilan positif redescent.

            Un club de Foot francais n’a pas le droit d’etre endetté.
            C’est une question de gestion, et le problème que vous énoncé estr faussement posé.

            Effectivement en Espagne en Italie et en Angleterre, les club ont le droit d’etre endetté, mais ce n’est pas pour cela que ce sont les plus grands club. C’est uniquement pour des causes d’avantages fiscaux.
            La france avait des grands club jusqu’à l’arret Bausman. A cet époque les clubs francais n’avaient pas le droit d’etre endétté comme aujourd’hui, mais ils étaient plus forts simplement parce que les équipes n’avaient pas le droit d’avoir plus de trois joueurs étrangers (d’ailleurs je trouvaient ca mieux, mais c’est un point de vue personnel). Et les Real et autres étaient déjà endettés.... Le niveau d’endettement d’un club n’est pas significatif de sa qualité, c’est la fiscalité du pays qui fait qu’il y a des bons joueurs ou pas.


          • Lapa Lapa 30 octobre 2009 16:09

            il n’y a pas que les avantages fiscaux qui font que le real par exemple, est un grand club. Le fait qu’ils puissent avoir budget illimité et totalement hors rapport avec des gains sportifs lui permet (ainsi qu’à tous les « grands » clubs européens) d’acheter les joueurs qu’ils veulent, au salaire qu’ils veulent et en brisant les clauses des contrats puisque sans souci pour payer les transferts mirobolants.

            retirez les stars (étrangères) de l’équipe du Real il reste qui ? personne.

            Vous semblez vouloir accroître les avantages fiscaux des clubs français pour faire monter leur niveau.

            Outre le fait que cela ne suffira pas (puisque les clubs ne peuvent pas s’endetter, ils ne pourrotn jamais se payer les bons joueurs), on se retrouverait dans une situation qui personnelement me sacandalise :
            des millionnaires exemptés d’impôt tapotant la babale devant le bon peuple de gueux banquant à fond et les nourissant.

            Ah oui, un genre de féodalisme en quelque sorte.

            Ce genre de spectacle peut crever, le sport ne s’en portera que mieux.


          • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 16:26

            Et alors t’as bien Johny qui remplit le Stade de France pour chanter ses conneries, et en plus il faut que le president aille le supplier pour qu’il revienne vivre chez nous.

            meme bigard, qui a quand meme des qualité (0911), rempli ce stade.

            Tu connais le prix d’un eplace pourun concert de Johny.

            Laisse les gens etre heureux et vivre leur reve.

            Qu’est ce qui te passionne toi, etcombien tu paye pour ? Chacun ses passions mon grand, il se trouve que le Football est certainement la passion la plus populaire, donc celle qui génére le plus d’argent.

            Si ce n’est pas ca ce sera autre chose.... C’est la suite logique de la société de consmmation qui crée cela, supprimer le foot ne changera rien car la nouvelle passion la plus populaire génèrera autant de pognon, de toute facon.

            Tu peux te rebeller mais si tu veux mon avis tu ferai mieux de devenir ermite....


          • Lapa Lapa 30 octobre 2009 17:39

            Calmez vous un peu et n’allez surtout pas risquer l’ulcère. Je ne suis pas votre pote de comptoir.
            Vous voulez exempter de fiscalité les joueurs et les clubs de foot ?
            je vous répond que d’une part ça ne changera rien à leur niveau et qu’en plus c’est éthiquement et socialement injuste.

            Je n’ai rien contre le fait que voir des mecs en short taper dans la balle vos fasse bander ou oublier vos problèmes, laissez donc mes propres rèves de côté. L’amour du foot et trouver son bonheur dans ce sport ne nécessite pas d’exemptions ruineuses à la loi. J’ai des exemples proches de personnes de ma famille impliquées dans le foot associatif au niveau local et qui vivent parfaitement bien leur passion sans aller casser de l’abri bus en beuglant des slogans débiles. Le foot comme sport peut se passer des milliards spéculatifs dont j’ai parlé, le foot spectacle non.

            Vous voulez du foot spectacle, dans ce cas il faut non seulement des avantages fiscaux, mais en plus permettre aux clubs de s’endetter sans limite. L’un ne va pas sans l’autre. Si on n’a pas l’un , autant supprimer l’autre.

            Et comme tout spectacle dans ce cas, (notamment celui de Johnny), il est tout à fait possible de le trouver affligeant , pénible et injuste sans se faire lyncher ?


          • Fergus Fergus 30 octobre 2009 17:42

            C’est une colossale ânerie de justifier qu’un footballeur gagne en fonction de ce qu’il fait gagner. Rien ne justifie cela, que ce soit dans le football, le showbiz ou la banque. Ou alors, qu’on étende ce principe à toutes les composantes de la société en commençant par la recherche scientifique, encore bien loin de rapporter en rapport avec ce qu’elle produit au service de l’humanité.


          • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 17:52

            @ Lapa je ne lynche personne, et je suis calme.

            Vu mes consomations je risque de crever d’autre chose que d’un ulcère..... à la rigueur une cirose....

            Je bande bien plus devant le cul d’une gonzesse, mais effectivement, le football me permet de ne plus penser à rien d’autre pendant deux heures, et aussi de gagner ma vie (un peu seulement).

            Aujourd’hui il n’y a que très peu de passions qui ne sont pas devenus des biens de consommations. Le foot est le plus impressionant car il passionne beaucoup de monde c’est tout.
            N’y voyez pas d’agression, et si c’est le cas, je suis désolé.

            Quand on me dit que « le footballeur gagne en fontion de ce qu’il rapporte » c’est une connerie. Je ne comprend pas. Et en plus on rapproche cela aux banques.

            Mais que croyez vous que les banques et les actionnaires propriétaires de club (parce qu’aujourd’hui les propriétaires de club sot souvent des actionnaires) sont à ce point généreux pour donner de l’argent a leurs employés sans raisons comme ca pour le fun. C’est légèrement simpliste de penser cela. Ce qui est distribuer au footballeur c’est ce qu’on pense qu’l va rapporter au moment ou on le recrute. Et meme si ca vous choque, le bonus qu’on distribu au trader, n’est que la retribtion d’une partie de ce qu’il a fait gagner à son employeur.


          • meccano44 30 octobre 2009 18:41

            Un amateur de foot toulousain va à Belgrade et revient dans un cercueil !!


          • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 11:53

            En tout cas, si tu as vraimen t14 ans chapeau.

            J’ai plussé ton article rien que pour cela.


            • Shaytan666 Shaytan666 30 octobre 2009 14:49

              Il y a une chose que l’auteur a oublié de préciser, il est né un 29 février, de ce fait il n’a son anniversaire que touts les quatre ans car cela fait déjà un certain temps pour ne pas dire un temps certain, qui affiche 14 ans au compteur.


            • Alex Joubert 30 octobre 2009 14:57

              14 x 4 = 56


              Je fais si vieux que ça sur ma photo ? 


            • plancherDesVaches 30 octobre 2009 12:07

              Alex, retourne jouer au foot avec les gosses de ta rue...

              Ou si tu es déjà obsédé par l’argent à ton âge, là, tu es vraiment irrécupérable.
              Tu voulais accéder au cercle sarko, peut-être... ?? Pardon, alors.


              • plancherDesVaches 30 octobre 2009 15:46

                Marrant que cet auteur ne réagisse pas à mes écrits, non ?



                Doit y avoir un truc, dans l’histoire.




                Je cherche.



                Il a pas vu.


                Je vais écrire plus grand smiley


              • plancherDesVaches 30 octobre 2009 16:38

                Y doit être en vacances scolaires, le minot...


                La bonne blague.



                décidemment, ce site descend en flèche.



                C’est de pire en pire.



                La preuve, j’arrive même à faire des commentaires qui déplaisent à un auteur sans qu’il réagisse.




                Et quel auteur... 14 ans.. vous y croyez, vous ?


                C’est du buzz, rien de plus.


                14 ans... vu l’orientation politique, c’est encore du piège à cons. Comme d’hab.


              • plancherDesVaches 30 octobre 2009 17:03

                Boaf...


                Je vais faire comme je fais d’habitude :


                Suspence.


                Comme pour le foot : l’angoisse du score final.


                Comme pour le loto : c’est pas joué tant que la dernière boule est pas sortie.


                Comme pour les jeux en général, au plus on flippe, au meilleur c’est.


                Et vous vous laissez encore attrapé ?



                L’auteur a mis en plein dans la lucarne, alors.


              • sleeping-zombie 30 octobre 2009 18:07

                Que l’auteur ait 14 ou pas, qu’il soit membre de l’UMP ou autre, qu’il soit un scientologue ou dirigeant de club de sport ou ... je ne sais quoi... Qu’est-ce que ça change ? Le contenu de ce qui est dit n’est pas changé par la nature de son auteur...
                Allez, un point Godwin : si Hitler avait dit « j’aime le chocolat » (on peut rêver) tu te serais mis a éviter les m&m’s ?


              • plancherDesVaches 30 octobre 2009 20:23

                Merci sleeping-connerie, de faire un point Goodwin.

                Bien vu dans la confiance de la bêtise dont nous avons tous pu mesurer ta grandeur.


              • Alex Joubert 30 octobre 2009 21:28

                J’ai répondu... 

                Mais AgoraVox a supprimé le message pour insultes...

              • Pi@h 30 octobre 2009 12:23

                La billeterie c’est peanuts en France, la plupart des stades appartiennent aux municipalités.

                Le coup du contribuable ça me fait bien marrer, le footballeur est un bouc émissaire facile, le contribuable on s’en souci quand ça les arrange hein !

                Par contre préserver nos intérêts face aux banquiers, patrons, voyoux en cols blancs là c’est plus difficile !

                C’était dans les tuyaux, on coupe une tête ou deux histoire de calmer la plêbe.


                • stephanemot stephanemot 30 octobre 2009 12:29

                  le football pro represente un poids non negligeable dans l’economie de nombreuses regions. et en cas de perte de competitivite des clubs francais le soutien populaire ne se maintiendra pas. La France aime le foot et en a besoin, mais n’est pas encore une vraie nation de foot.

                  il y a valeur a ne pas se tirer une balle dans le pied a l’heure ou l’Europe envisage une DNCG continentale et ou les gros clubs tentent une secession.

                  si cette loi se maintient, les clubs pros pourront se retourner contre Aulas qui en fait parfois trop quitte a braquer des allies potentiels.


                  • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 12:50

                    Un ville comme Lens ne pourraient pa vivre sans le Football.


                  • Jovial Jovial 30 octobre 2009 14:10

                    @ Albatar et Alex
                    Je sais pas si vous vous rendez compte de quels salaires on parle ?
                    La moyenne en Ligue 1, c’est 47000€/mois, c’est juste n’importe quoi et effectivement, c’est encore pire dans certains pays.
                    J’aime bien le foot, mais rien ne justifie une niche fiscale pour des privilégiés pareils. Même le bouclier fiscal est injustifiable avec des revenus de la sorte ! Faut quand même pas oublier que ces gamins font du sport 4h/jour comme seul travail.
                    Qu’on harmonise au niveau européen, j’en rêve, mais surement pas en harmonisant vers moins d’impôts pour ce genre de salaires....


                    • Alex Joubert 30 octobre 2009 15:01

                      Je suis entièrement d’accord, d’autant plus que 47 OOO€/mois, c’est une moyenne, et certains joueurs gagnent des sommes encore plus astronomiques ! Le salaire maximum en L1 c’est Lisandro à l’OL avec 420 000€/mois (pour un joueur blessé aux adducteurs 2 matchs sur 3, c’est cher...) Le problème c’est qu’en prenant des décisions en solitaire visant à « normaliser » les salaires de L1, on se ferme la porte à toutes les retombées économiques du foot ! Sans compter l’aspect humain, le foot ça engendre de la joie, du bohneur... Nous avons besoin d’une législation européenne de toute urgence sur le sujet ! Après il ne faut pas oublier que les clubs payent aux footballeurs non seulement leurs prestations sportives, mais également les produits dérivés qu’ils permettent de vendre ! 


                    • King Al Batar Albatar 30 octobre 2009 15:22

                      C’est bien que tu en parle, alors on va faire un calcul très simple
                      47 000 euros par mois multiplié par 12 multiplié par 15 ans qui correspond a peu près à la durée d’un carriere. Cela fait 8 460 000 euros. Dans la esure ou le mec n’a pas fait d’étude, il n’y a que très peu de footballeurs, sauf les très bon qui se recasent bien après (Guivarch champion du monde 98 vends des piscine aujourd’hui)

                      Donc le mec qui n’a pas fait d’etude, allez on va dire qu’il bosse 25 ans (ce qu’il lui reste) à 2000 euros mois en moyenne (et on est gentil).

                      Cela fait 600 000 qu’on ajoute au 8 460 000 cela fait 9 060 000 euros sur toute une carriere.
                      9 060 000 euros pou une carriere de 40 ans rapporté au mois ca fait : 18 875 euros le mois. C’est beaucoup mais ce n’est pas atronomique. J’ai des clients (je suis banquier) qui gagne beaucoup plus que ca tout le long de leur carriere.....

                      Si on parle en focntioin d’année d’etude , le footballeur il a juste passé 15 ans a étudier le Football avant de travaillé. Et si on compare au salaire de certains pseudo artiste dans la musique actuelle, c’est pas tant que ca. Il faut relativisé.

                       

                      Et si c’est si astronomique que ca, t’avais qu’à jouer au foot, plutot que de chialer sur ce qu’il gagne. C’est dingue la jalousie collective des francais.....


                    • Jovial Jovial 30 octobre 2009 15:31

                      @ Albatrar, 18000€/mois, ce n’est pas astronomique ?!
                      Bah euh, si ! C’est astronomique, surtout pour avoir « travaillé » pendant 15 ans seulement
                      Et je te rassure, je pense la même chose de toute les personnes qui touchent plus que 20x le SMIC.
                      Donc je ne fais pas une « fixette » sur les sportifs, je pense la même chose de toutes les activités qui génère ce genre de revenus immoraux !
                      Vous trouvez normal qu’un footballeur gagne plus qu’un astrophysicien ou n’importe quel autre chercheur ? Si ça ne vous choque pas, effectivement, on peut penser qu’on n’a pas le même idéal de société

                      Et puis au passage, banquier, c’est encore pire que footballeur comme métier. Ca sert encore plus à rien et c’est surtout l’activité d’escrocs légale par excellence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès