• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’Union Européenne c’est la guerre !

L’Union Européenne c’est la guerre !

Le Prix Nobel de la Paix a été attribué à l'Union européenne, au moment même où, de l'Afghanistan à la Libye, et de l'Irak à la Syrie, l'Union européenne apparaît désormais clairement comme le simple paravent politique d'une alliance militaire euro-atlantiste voulant imposer la loi du plus fort à la planète entière.

Cette attribution n'est donc pas seulement choquante du point de vue politique : tout le monde a compris que son objet est de tenter - bien inutilement d'ailleurs - de redonner un peu de prestige à une construction européenne dont les conséquences apparaissent désormais de façon criante comme désastreuses dans tous les domaines sans exception : économique, social, financier, monétaire, politique, social, industriel, scientifique, commercial, culturel, diplomatique et militaire.

Une décision orwellienne

Cette attribution est également choquante du point de vue de la morale et de l'éthique, En procédant à une inversion totale des valeurs qu'elle sous-tend, l'attribution du Prix Nobel de la Paix à l'UE/OTAN revêt un caractère "orwellien", en rappelant cet infernal univers décrit dans le roman 1984 : "De son poste d’observation, Winston pouvait encore déchiffrer sur la façade l’inscription artistique des trois slogans du Parti :

« LA GUERRE C’EST LA PAIX - LA LIBERTÉ C’EST L’ESCLAVAGE - L’IGNORANCE C’EST LA FORCE »

Du reste, le caractère orwellien de cette décision se retrouve également dans le fait - insuffisamment souligné - que le Prix Nobel de la Paix a été officiellement attribué à l'Union européenne, non seulement pour avoir prétendument fait œuvre de paix mais aussi « pour avoir contribué pendant plus de six décennies à promouvoir la démocratie et les droits de l'homme en Europe ».

Passons outre le caractère ubuesque qu'il y a à attribuer un prix pour de prétendus mérites s'étalant sur « plus de six décennies » à l'Union européenne qui n'existe que depuis 20 ans.

C'est en effet le traité de Maastricht de 1992 qui a créé l'Union européenne, avec sa monnaie, sa politique étrangère et de sécurité commune, son caractère fédéral, etc., et qui est à l'origine de la Bérézina tous azimuts que je rappelais précédemment.

Mais ne passons pas outre au fait qu'en matière de démocratie et de droits de l'homme :

- l'Union européenne se développe selon le principe du « despotisme éclairé », de l'aveu même de certains de ses plus éminents responsables (http://rhone.u-p-r.fr/articles-thematiques/articles-qui-a-ose-le-dire/qua-ose-dire-tommaso-padoa-schioppa)

- l'Union européenne considère comme nuls et non avenus tous les référendums populaires qui ne se plient pas à sa volonté (comme ceux du 29 mai 2005 en France, du 1er juin 2005 aux Pays Bas, du 12 juin 2008 en Irlande, etc),

- l'Union européenne viole ouvertement ses propres traités (comme l'article 125 du TFUE qui interdit le renflouement financier d'un Etat par un autre,

- l'Union européenne accepte les commémorations officielles d'anciens Waffen-SS dans les pays baltes et fait même front commun avec eux sur cette question à l'ONU (cf. vote à l'Assemblée générale des Nations Unies du 22 décembre 2010 : http://fr.rian.ru/world/20101222/188193064.html),

- l'Union européenne impose d'authentiques "dictateurs" pour diriger les États récalcitrants, c'est-à-dire des dirigeants cooptés par la Commission européenne et par Goldman Sachs, mais qui ne se sont jamais soumis au suffrage universel (comme MM. Papademos en Grèce et Mario Monti en Italie),

- l'Union européenne vide de sens ce qui restait des démocraties, notamment avec le TSCG qui retire aux parlements leurs prérogatives essentielles en matière budgétaire,

- etc.

Mais il faut aller au-delà de ce cynisme révoltant. Il faut examiner de près cette affirmation, véhiculée par l'attribution de ce Prix, selon laquelle la construction européenne aurait installé la paix sur le continent européen. Cette affirmation doit être étudiée avec beaucoup de précision car il s’agit de l’un des arguments les plus efficaces de la propagande européiste.

Non, la paix en Europe ne doit rien à l'Union européenne

Tirant parti de ce qu’il n’y a pas eu de conflit armé, en effet, entre la France et l’Allemagne depuis 1945, la propagande européiste nous assure que cette situation heureuse découle indubitablement de la construction européenne et que celle-ci ne saurait donc être remise en question, sauf par de dangereux va-t-en guerre.

Pour beaucoup de Français, cet argument selon lequel « l’Europe, c’est la Paix » est d’autant plus intimidant qu’il semble incontestable. Il joue même un rôle décisif pour les Français qui ont personnellement des souvenirs d’enfance de la Seconde Guerre mondiale. Comme l’ont révélé les sondages post-électoraux effectués par tranche d’âge après le référendum de 2005, l’argument de la paix explique principalement pourquoi ce sont les électeurs de plus de 60 ans – et davantage encore ceux âgés de plus de 70 ans – qui ont été les seuls à voter majoritairement en faveur de la Constitution européenne.

Pourtant, cet argument selon lequel « l’Europe, c’est la Paix » est à la fois faux et très dangereux. Et l’UPR tient non seulement à ne pas le passer sous silence mais elle tient par-dessus tout à en expliquer la fausseté. Car, comme bien souvent dans l’histoire des hommes, une construction politique prétendument porteuse de paix est en train de nous conduire à la guerre.

Examinons pourquoi.

La construction européenne n’a été pour rien dans le maintien de la paix en Europe depuis 1945

Contrairement à ce qu’assène la propagande, la construction européenne n’a été pour rien dans le maintien de la paix sur le continent européen depuis 1945 (plus exactement dans sa partie occidentale, car le continent a connu plusieurs conflits très meurtriers dans l’ancienne Yougoslavie).

Qu’est-ce qui permet de l’affirmer ?

Tout d’abord la simple chronologie des faits.

En effet, si la fameuse Déclaration Schuman date du 9 mai 1950, le Traité de Rome n’a été signé quant à lui que le 25 mars 1957 et les institutions communautaires ne se sont mises en place que très progressivement ensuite. Ce simple rappel des dates a une conséquence logique immédiate : si la paix a prévalu entre 1945 et, disons, le début des années 1960, il est tout simplement impossible d’en attribuer le bénéfice à quelque chose qui n’existait pas.

Ainsi, ce n’est pas grâce à la CECA balbutiante ou au Traité de Rome, puisqu’il n’existait pas, que le blocus de Berlin de 1953 ou que l’insurrection hongroise de 1956 n’ont pas dégénéré en conflit mondial. Si la France et l’Allemagne ne sont pas entrées en guerre l’une contre l’autre pendant les années 50, c’est parce que ce n’était tout simplement pas le sujet du moment, loin s’en faut. La guerre qui menaçait d’ensanglanter l’Europe ne risquait pas d’opposer les deux rives du Rhin mais le camp occidental sous influence américaine et le camp socialiste sous influence soviétique.

Or, ce qui a préservé la paix porte un nom : l’équilibre de la terreur. C’est-à-dire la perspective d’une « destruction mutuelle assurée » – c’était le nom même du concept stratégique (« MAD » pour « Mutual Assured Destruction » en anglais) entre les troupes de l’OTAN et celles du Pacte de Varsovie -, à l’issue d’une apocalypse nucléaire qui aurait anéanti le continent et sans doute même la planète entière.

Ainsi donc, et l’on se sent presque gêné de devoir le rappeler tant la propagande européiste a occulté la réalité des faits, si la paix a prévalu entre 1945 et la chute du Mur de Berlin en 1991, c’est parce que l’Europe était, de part et d’autre du rideau de fer, armée jusqu’aux dents. C’est une triste réalité mais elle est indéniable : ce sont les bombes thermonucléaires, les sous-marins lanceurs d’engins, les forces aériennes stratégiques et les missiles balistiques ou de croisière, qui ont assuré la paix en Europe. Ce ne sont pas les montagnes de paperasses des technocrates de la Commission de Bruxelles visant à harmoniser l’éclairage des voitures ou le pourcentage de matières grasses dans le beurre de cacao…

D’accord. Mais maintenant ? Eh bien maintenant, il faut regarder le monde tel qu’il est en 2012 et non pas le monde tel qu’il était il y a cinquante ou cent ans.


- Exercice "FIESOLE 2009" de l'EUROFOR en Italie. Des militaires de 5 pays membres de l'UE, réunis dans l'EUROFOR, s'entraînent à d'éventuelles « opérations de stabilisation » de l'Alliance Atlantique : il s'agit en fait d'opération de déstabilisation ou de guerres d'agressions prédatrices -

Les trois évolutions majeures de l’Occident depuis 1945

Trois évolutions structurelles extrêmement puissantes se sont imposées en Europe occidentale depuis la fin du second conflit mondial.


1. – Première évolution majeure : la fin des guerres classiques entre pays développés

La première de ces évolutions concerne la fin des guerres classiques entre pays développés.

L’histoire européenne a été marquée, depuis la Renaissance, et surtout depuis la Guerre de Trente Ans et le Traité de Westphalie de 1648, jusqu’en 1945, par la guerre classique, c’est-à-dire des conflits opposant les armées d’État à État (armées de mercenaires d’abord, régulières ensuite).

Or ce type de conflits classiques tend désormais à disparaître, sinon de toute la surface de la planète, du moins de tous les pays très développés.

Pourquoi ? Pas du tout sous l’effet des institutions communautaires. D’ailleurs, les Français envisagent-ils davantage de faire la guerre à la Norvège qu’à la Finlande parce que la première n’est pas dans l’Union alors que la seconde l’est ? Évidemment non.

Autre exemple : un coup de chasse-mouche du dey d’Alger contre l’envoyé de Charles X avait été un motif jugé suffisant pour que la France intervienne militairement en Algérie en 1830. Mais, un siècle et demi après, le gouvernement français n’a jamais même simplement envisagé d’envoyer des soldats français en Algérie pour empêcher qu’un nombre significatif de nos compatriotes s’y fassent assassiner pendant les années 1980 et 1990. L’Algérie n’étant pas dans l’Union européenne, ce refus français d’entrer en guerre, si exactement contraire à ce que fut l’attitude française en 1830, tient donc à des causes qui n’ont rien à voir avec la construction européenne.

Quelles sont ces causes ?

Si la guerre classique d’État à État tend à s’éteindre dans l’ensemble des pays développés, c’est essentiellement sous le double effet :

– d’une part d’un profond changement des mœurs, découlant de la hausse des niveaux de vie et de la généralisation de l’éducation,

– d’autre part de la généralisation des moyens de communication visuels et instantanés : la télévision, puissamment relayée désormais par Internet.

Les États-Unis ont perdu la Guerre du Vietnam en 1975, d’abord et avant tout parce que le peuple américain ne supportait plus de voir les appelés du contingent mourir en direct sur le petit écran jour après jour, et que la conscience universelle n’aurait pas toléré que Washington usât de l’arme nucléaire dans ce cas.

C’est l’instantanéité et l’omniprésence de l’information qui rend la guerre classique de plus en plus inacceptable aux yeux des opinions publiques des pays développés, et nullement les institutions bureaucratiques de Bruxelles.

Cet état de fait entraîne deux conséquences majeures :

a) l’apparition de guerres nouvelles et d’un type inconnu entre les pays développés

La première conséquence, c’est que les États développés ne peuvent plus réellement se faire de guerre classique entre eux. Cela ne signifie hélas pas qu’ils ne se font plus la guerre du tout ! Cela signifie seulement que les guerres qu’ils se livrent sont d’une toute autre nature que les guerres classiques.

Désormais, les guerres entre pays développés sont beaucoup plus sournoises. Elles se font de façon invisible pour l’homme de la rue : il n’y a plus de déclarations de guerre, les armements classiques n’apparaissent plus, les destructions matérielles et humaines sont devenues très faibles.

Les guerres du XXIe siècle usent d’autres moyens, beaucoup plus perfides et sophistiqués :

- leurs armes sont les médias, les campagnes de propagande, les opérations de désinformation, les manipulations psychologiques, les actes terroristes à la paternité douteuse ;

- leurs cibles sont les cerveaux de chaque individu, leur mise en conditionnement pour accepter des évolutions et des prises de contrôle souvent bien plus totales que ce à quoi parvenaient les guerres classiques d’autrefois.

C’est en pensant à ce nouveau type de « guerre inconnue », de guerre du XXIe siècle, que François Mitterrand a livré, dans le testament politique qu’il a confié au journaliste George Marc Benamou quelques semaines avant sa mort, ces terribles phrases que j’évoque dans certaines de mes conférences :
 

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

(Source : Le dernier Mitterrand de Georges-Marc Benamou – Date de publication : 27/1/1997 – Editeur : Plon – Omnibus).


b) – la relégation des guerres classiques dans des zones périphériques et hors du champ des médias

La seconde conséquence, c’est que lorsque les pays très développés ont encore recours à des interventions militaires, ils ne le font désormais que dans des zones périphériques du monde, éloignées et difficiles d’accès pour les médias, et sous des contraintes très fortes : en n’utilisant plus de conscrits mais une armée de métier, en ayant pour objectif le « zéro mort » pour leurs propres soldats, donc en privilégiant les bombardements aériens aux opérations terrestres, en visant à ce que le conflit soit le plus bref possible, et enfin en verrouillant le plus possible la couverture de presse.

C’est ce type de guerre qui se déroule dans plusieurs régions du monde, et notamment en Afghanistan, en Irak, ou en Libye, où les armées des pays membres de l’Union européenne ont été ou sont d’ailleurs très largement engagées, sous couvert d’opérations de l’OTAN.



2. – Deuxième évolution majeure : le déclin du taux de natalité dans les pays d’Europe

La deuxième évolution structurelle concerne le déclin du taux de natalité dans les pays d’Europe, qui entraîne depuis des années un vieillissement accéléré des populations.

Cette évolution est tout spécialement spectaculaire en Allemagne puisque l’un des scénarios démographiques probables envisage que l’Allemagne perde 13,7 millions d’habitants d’ici à 2050, et cela malgré l’immigration annuelle massive de 100 000 personnes. En 2050, les personnes de plus de 60 ans représenteraient plus de 40 % de la population allemande et seraient presque trois fois plus nombreuses que les moins de 20 ans. (source : article « Démographie de l’Allemagne » dans Wikipédia).

Ces données démographiques sont capitales car tous les historiens savent que les guerres naissent très généralement entre des zones pauvres enregistrant une forte croissance de leur population et des zones riches de faible pression démographique. De ce point de vue, quel historien ou spécialiste des conflits peut sérieusement croire que la guerre est plausible entre les pays de l’ouest européen, alors que ceux-ci sont menacés de dénatalité et que les personnes âgées y sont d’année en année plus nombreuses ?

3. – Troisième évolution majeure : la démographie des pays du sud de la Méditerranée (Maghreb et Afrique)

Enfin, la troisième évolution structurelle concerne justement la démographie des pays du sud de la Méditerranée (Maghreb et Afrique), ainsi que, de façon plus éloignée géographiquement, celle du sous-continent indien.

Pour les raisons que l’on vient de rappeler, tout spécialiste sérieux ne peut pas ignorer que la disparité des situations démographiques et économiques entre les deux rives de la Méditerranée constitue le principal risque de guerre pour l’Europe dans les décennies qui viennent.

Or, et c’est là la tragique ruse de l’Histoire, le principe même de la construction européenne consiste précisément à repousser les pays du Maghreb et d’Afrique à l’extérieur du périmètre européen (la candidature du Maroc à l’entrée dans l’Union européenne ayant d’ailleurs été officiellement rejetée).

Les européistes peuvent évidemment rétorquer que les pays du Maghreb ou d’Afrique n’ont pas leur place dans une « construction européenne ».

Mais cette réponse fait comme si la définition purement conventionnelle de ce que sont des continents devait primer sur une réflexion sage sur ce qu’il convient de faire pour préserver la paix des futures générations des deux côtés de la Méditerranée.

CONCLUSION : Par son principe même, l'Union européenne nous conduit tout droit à la théorie du "Choc des Civilisations"

En réalité, ce raisonnement cynique et dur des européistes prouve en quoi l’Europe, loin de nous assurer la paix, est au contraire en train de nous amener la guerre.

Si les européistes croyaient sincèrement que ce sont les dizaines de milliers de pages de directives d’harmonisation émanant de la Commission de Bruxelles qui ont empêché une nouvelle guerre en Europe depuis un demi-siècle, alors ils devraient logiquement proposer d’intégrer au plus vite les pays du sud dans cette construction politique censée garantir la paix.

En rejetant au contraire ces pays, ils font la preuve de leur terrible inconséquence et ils révèlent à leur corps défendant que la construction européenne n’est bien qu’une opération conçue depuis des années à Washington pour faire de l’Europe un glacis géostratégique américain. Une opération qui présente toutes les allures d'un apartheid au niveau planétaire, distinguant les pays en deux catégories : les serviettes euro-atlantistes d'un côté, et les torchons de l'autre côté.

Cet asservissement politique nous conduit donc tout droit au Choc des Civilisations, théorisé précisément par Washington.

En accordant le Prix Nobel de la Paix à l'Union européenne, qui n'est que la face civile d'une médaille dont la face militaire s'appelle OTAN, le Comité Nobel d’Oslo et ses commanditaires viennent d'accorder le Prix Nobel de la Paix à la pensée et à la stratégie les plus inquiétantes et les plus dangereuses pour la paix du monde.

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook :
http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter :
https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog :
http://www.francoisasselineau.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (186 votes)




Réagissez à l'article

257 réactions à cet article    


  • Parchis Parchis 13 octobre 2012 15:41

    Ce prix Nobel est une farce, il est à la paix ce que l’eurovision est à la musique.

    S’il vise désespérément à clouer le bec à tous ceux qui sont contre le dogme de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN, l’évolution catastrophique des choses dans l’Union Européenne cassera cette ficelle aussi grosse soit-elle.

    Merci François Asselineau de vos éclairages (continuez) !!!


    • Marc Chinal Marc Chinal 14 octobre 2012 02:18

      On ne vous dit pas merci Mr Asselineau, car vous n’éclairez rien, vous obscurcissez !
      Ceux d’en face sont des cons aussi, et alors ?
      Les nazionalistes n’ont qu’un seul avenir : aller faire une psychothérapie pour comprendre que l’autre n’est pas « un ennemi » (la peur, ça se soigne) et que le champs de bataille, c’est la mort, sans gloire.
      Le problème, c’est le système de la monnaie, quelle que soit la « marque » de la rondelle.
      (merci de cliquer un max sur ( - ) car j’essaye de battre un record avec les frustrés de vos genres)


    • Roubachoff 14 octobre 2012 02:30

      Les Allemands, prix Nobel de la paix ?

      Les Norvégiens n’ont pas eu peur de faire un four ?

      A part ça, très bon article.


    • Romain Desbois 14 octobre 2012 07:29

      Quand on connait le CV de l’auteur, on lit sa prose d’un autre oeil  !!!!!!

      Rien que le mot « Occident » résonne différemment ......


    • taberleroi 14 octobre 2012 16:13

      ASINUS ASINUM FRICATE !
      Dans ces conditions, cela risque de durer longtemps et les citoyens continuerons d’être bernés.

      SERMENT DE CITOYEN

      DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE

      Les dix volontés

       

      Considérant que :

      - La vie nous est transmise et qu’elle est une  espérance vers un avenir de noblesse de pensées, de passions, d’actions et de paix, de connaissances, de tranquillité, de bien être, de prospérité  en toute responsabilité de chacun et  de dignité pour éradiquer l’esclavage, la prostitution et la misère .

      - Le savoir, l’éducation, la convivialité, ne sont pas innés et s’apprennent pour une vie individuelle et en communauté riche et disponible pour le plaisir de recevoir et apporter, de participer au progrès sans lequel il n’y a pas de liberté, dignité et paix.

      - Nul ne doit porter atteinte à la vie et au bien-être de tout individu pour des motifs personnels ou de société, de capital et moyens de production, spirituels ou politiques, par soumission, allégeance, idolâtrie et autres. Les besoins vitaux dus au progrès social, l’hygiène e la santé font partie de la dignité humaine.

       - La démocratie représentative, le capitalisme d’Etat et les multiples organisations politiques couvrant de privilèges les aristocrates, castes et oligarchies, n’ont pour but que de prendre en otage les citoyens et détourner leurs pouvoirs à décider par eux-mêmes, de faire les lois, d’occulter la vraie Démocratie et autres, sont les causes de la corruption des gouvernants, de l’humiliation et des malheurs du Peuple taillable et corvéable à merci.

      - Le citoyen conscient de son utilité dans la société et des aspirations au bonheur pour chacun en fonction de ses moyens et  connaissances, s’engage à les respecter sans idéologie, à les promouvoir et porter assistance, à ne pas créer ou encourager tout acte pouvant atteindre le rayonnement des valeurs humanitaires contribuant à la cohésion de la famille et de la société.

       

      Moi, Citoyen maître de moi-même et de ma destinée, déclarant solennellement la  Liberté et la Dignité de la personne comme étant les principales qualités d’une Démocratie directe basée sur la responsabilité de chacun, prête serment.

       

      1- Je jure par Clisthène, fondateur de la première démocratie, par mes aïeuls outragés et opprimés par les tyrans, despotes et dictateurs de participer à la restitution de la liberté, de la responsabilité et de la prospérité pour chacun des citoyens acteur de l’économie et non comme ressource, à la restauration du pouvoir du peuple pour changer les institutions par l’égalité citoyenne, que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, l’engagement sous serment que je prends.

      2- Je mettrai au rang de représentant du peuple tout citoyen candidat indépendant de tout parti politique qui, une fois élu, prendra l’engagement de respecter le présent serment, au titre de citoyen et d’élu, ne commandera pas la force publique à son service ni contre le peuple, remettra ses actions au vote citoyen pour approbation au moins une fois par an et par référendum à son initiative ou à celle des citoyens à chaque fois que nécessaire et qui ne s’immiscera pas, directement ou indirectement, dans la vie privée de chaque citoyen et de sa famille.

      3- J’utiliserai la place publique appelée « Place de la Démocratie, de la Liberté et de la Dignité humaine » qui sera aménagée et organisée  par une commission indépendante,  élue par les citoyens afin de permettre à la population de s’exprimer pour la proclamation de l’organisation du référendum d’initiative populaire et y déposer la demande de référendum qui tiendra d’obligation de procéder pour l’élu qui y procédera, dans un délai d’un mois , dès que le nombre de deux pour cent des votants inscrits sera atteints.

      4- Je participerai toujours à l’épanouissement de la personne et à l’amélioration de la vie en commun, je partagerai mes connaissances, je pourvoirai aux besoins de la famille sans autre contrainte que son intérêt, j’apporterai mes moyens matériels, physiques et  intellectuels au service du citoyen afin que la vie de chacun en soit améliorée, et en certaines circonstances, j’accepterai l’aide de la cité à qui je serai toujours moralement redevable.

      5- Je dirigerai l’action politique toujours à l’avantage de la personne seulement, non en faveur de toute institution ou administration ; suivant mes forces et mon jugement, je m’abstiendrai de toute injustice. Je ne remettrai à personne mon pouvoir de représentation par intérêt personnel autre que la santé et l’éloignement principalement si on me le demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion.

      6- J’exercerai mon pouvoir de citoyen comme  dans le respect d’autrui, de la justice et de l’indépendance totale.

      7- Je ne provoquerai pas d’élection stratégique en faveur de qui que ce soit et pour quelque motif que ce soit ; je ne pratiquerai que la participation aux élections suivant les vraies considérations d’intérêt public et mon vote ne sera entaché d’aucune hypocrisie.

      8- Je respecterai la dignité de toute personne, dans quelque maison que je rentre pour l’utilité des habitants, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur.

      9- Je ne ferai pas étalage de l’action citoyenne pour aider les familles dans la nécessité et  je tairai ce qui n’a jamais besoin d’être divulgué, observant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

      10- Je jure à mes descendants de préserver la Démocratie, la Liberté et la Dignité humaine de toutes mes forces ; de m’opposer à toute personne et/ou  formation qui viserait de spolier le Citoyen de ses droits inaliénables, imprescriptibles et sacrés .

       

      Si dans l’honneur et la dignité je remplis ce serment, jouir  heureusement de la vie sera mon but.

      Si dans la déloyauté et la trahison je me parjure, mourir dans la tristesse et le tourment sera mon sort.

       


    • Romain Desbois 14 octobre 2012 16:16

      leroi

      Dis tu ne vas pas nous le coltiner sous tous les articles !!!!!
      c’est du parasitisme !


    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 18:16

      L’intention est belle, mais méfiez vous, le diable se cache dans les détails.

      Mille fois sur le métier remettez votre ouvrage
      et jamais considérez le parfaitement achevé.

      LaoTseuAvosSouhaits, 62 ap. 1950

       smiley


    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 18:21

      s’adressait à
      aberleroi

      pas à ce je ne sais trop quoi venu desbois la bave aux lèvres pour mordre François Asselineau qui pourtant parle à Jacques Nikonoff, entre autre...


    • taberleroi 14 octobre 2012 18:32

      Du parasitisme dites-vous ?
      Et tous ces articles de journaux s’appuyant sur des documents politiques et déclarations politiques sujets à caution rien qu’à voir le résultat de tout et pour tout à ce jour et qui disent la chose et son contraire c’est quoi ?
      Des affirmations et des contradictions d’initiés intéressés comment vous appelez cela ?
      Si vous n’êtes pas en mesure de lire 10 articles parmi lesquels celui qui traite des souhaits du citoyens je n’y peux rien. Ne pas les lire c’est votre choix !


    • Romain Desbois 14 octobre 2012 19:05

      leroi

      Vous collez votre texte sous tous les articles, ca va ?

      Faite un lien sur votre article , ca sera bien suffisant et ca cessera de polluer les fils.


    • lionel 14 octobre 2012 21:05

      Aberleroi, 


      Vous n’écrivez pas des sottises mais des idées nobles, ce n’est pas du bruit du tout, que l’on adhère à chaque partie de votre texte ou non. ce n’est pas mal venue du tout à un moment où nous devons sortir de l’hédonisme narcissique qui a caractérisé notre société, même si cela nous a été imposé, par hypnose, par viol psychique. 

      Comment être membre d’une société digne ? quelles qualités pour mériter la véritable démocratie et un système économique où une poignée de psychopathe oligarchiques ne nous tond pas la laine sur le dos ?

    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:33

      Ecoute Desbois, si il y en un qui pollue ici, c’est bien toi.

      Lis son texte avec attention, tu auras écouté un citoyen avec attention.

      Tu commences à me gonfler sur ce fil, tout ce que tu postes pue la haine et la connerie.


    • Romain Desbois 14 octobre 2012 22:18

      Jean-Marc M
      Tu parles sans savoir
      Il a mis son texte qui est un article de lui partout sous tout les articles et parfois plusieurs fois. La taille encombre la liste des commentaires et on ne peut plus suivre .

      Je ne jugeais pas le texte donc de quoi tu te mêles pauvre type. Sais tu le sens des mots,Que le fait que je m’exprime pas comme tu le souhaite , que ca t’emmerde , pas de soucis mais je ne pollue pas ; je ne caviarde pas des textes à moi au milieu des commentaires des autres.

      De plus je lui ai conseillé plusieurs fois de le mettre en lien mais il s’en fout éperdument.

      Donc monsieur il faut savoir de quoi on parle quand on se mêle des histoires des autres.

      Quand à la haine, donnez moi un exemple de propos haineux que j’aurais tenu. Il semble que vous ne connaissiez pas le sens des mots.


    • Galen Posta 14 octobre 2012 22:27

      Il faut bien reconnaître que votre intervention est légèrement puérile, pour ne pas dire ridicule.
      Je ne défends personne, je constate simplement.


    • Galen Posta 14 octobre 2012 22:31

      Mon post précédent s’adressait à Famine, car l’arborescence des messages n’est pas toujours des plus limpides.


    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 23:29

      Vois tu Desbois,

      Je comprends même si je n’approuve pas forcément que Taberleroi puisse être tenté de déposer ce texte un peu partout plutôt qu’un lien, comme tu le dis.

      Par contre, je désapprouve complètement la manière dont tu te comportes sur ce fil, très envahissante, et n’apportant RIEN en contenus !

      Donc, tu lui passes sa petite « erreur »,

      et tu essaies de poster enfin un truc qui arrive au moins à la cheville de ce que Taberleroi dit avec son coeur et sa tête !

      Message reçu, « citoyen » ?!!!


    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 23:31

      Galen Posta
      à qui s’adresse votre remarque ?


    • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 23:35

      Par Galen Posta (xxx.xxx.xxx.106) 14 octobre 22:31

      Ok, vu.
      Ce site est une torture pour internaute en effet.

      Connaissant un peu Revelli et les savants tout autour, m’étonnerait qu’à moitié que tout agoravoxien ne soit pas aussi un cobaye.
      Mais bon, si c’est pour une bonne cause...  :)


    • Romain Desbois 15 octobre 2012 00:05

      "Par contre, je désapprouve complètement la manière dont tu te comportes sur ce fil, très envahissante, et n’apportant RIEN en contenus !" R

      Pardon , je ne savais pas qu’il ya avait sur ce fil des juges en valeur de contenu.

      Mais je lis vos commentaires, tellement plus enrichissant .


    • jean-marc R jean-marc R 15 octobre 2012 08:39

      Ce qui me tue chez vous Desbois, c’est que vous avez le picto « je soutiens agoravox » !

      Vous êtes impayable !!!

      Sur ce, ciao, vous êtes un boulet.


    • easy easy 13 octobre 2012 16:16

      Il ne peut pas y avoir de regroupement de personnes, de coagulations autour d’un mot d’ordre (y compris pour constuire un hôpital, un pont ou un vaccin) sans que surgisse l’idée d’utiliser cette Force pour tuer.

      Toute entente à plus de deux personnes, même pour faire une promenade, ouvre la voie de la meute et de la guerre.

      Si en temps de paix, il semble à chacun que les masses séduites par une rhétorique peuvent faire des choses agréables à tous, chacun sait qu’en un éclair, la même masse peut changer d’objectif et passer meurtrière.
      L’aspect kermesse des rassemblement pacifiques sert de fonds et d’entraînement à la guerre.

      La majorité des squelettes de nos très lointains ancêtres portent des marques de coups infligés par une arme. la guerre est une très vieille histoire/
      Le mensonge le plus secret que font tous ceux qui participent ou organisent quelque rassemblement autour d’un leitmotiv où il ressort que le groupe gagne quelque chose à penser d’une seule manière, à agir d’une seule manière, est qu’ils ont des dispostions à la guerre.

      Un rassemblement pacifique est un comble de mensonge.


      Les mégaphones, les microphones, les hauts-parleurs, les expositions, les musées, les conférences, les concerts, les feux d’artifice, les manifs, les bals, tout ça révèle qu’une super Puissance est possible dès qu’on devient complices et forme le versus bon enfant de la guerre.




      • Romain Desbois 14 octobre 2012 07:30

        « Toute entente à plus de deux personnes, même pour faire une promenade, ouvre la voie de la meute et de la guerre. » easy

        C’est tellement vrai.


      • taberleroi 14 octobre 2012 16:17

        Cela me paraît être tout à fait dans l’idée de polichinelle qui a dit :
        « La compagnie c’est bien, mais deux personnes sont de trop »
        Il ne reste plus que déménager sur une ile déserte avec canne à pêche et fusil pour tenter de se sustenter !


      • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:06

        « Toute entente à plus de deux personnes, même pour faire une promenade, ouvre la voie de la meute et de la guerre. »

        C’est de qui cette connerie digne d’un céphalopode
        qui n’a jamais regardé ni la Tour Effeil
        ni surfé sur Wikipedia
        ni ni ni ni ni...
        bref,
        comme un céphalopode  ???!!!!


      • lionel 14 octobre 2012 21:08

        Tout désaccord entre deux personne ou plus conduit à... des bisoux.


        C’est tellement ... philosophique.

      • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:34

        Par lionel (xxx.xxx.xxx.87) 14 octobre 21:08

        J’ai été tenté de te linker une vidéo des bisounours  ;)


      • Romain Desbois 14 octobre 2012 23:56

        « C’est de qui cette connerie digne d’un céphalopode » jean-marc R

        C’est mal connaître la psychologie humaine.


      • suumcuique suumcuique 13 octobre 2012 16:45

        Quand on a la chutzpah de déclarer, comme c’est le cas de l’auteur de cet article, que la Tunisie a plus de liens avec l’Europe que les pays baltes ou la Slovénie, non seulement on adopte une position qui est non-, extra- et même anti-européenne, mais, à sa façon, on prépare aussi la guerre. 


        • caillmi 13 octobre 2012 16:49

          Article tendencieux, qui se veut pseudo-scientifique.


          Citoyen européen, je suis satisfait d’avoir vécu 65 ans en paix, ne donner aucun mérite au processus européen est un mensonge énorme. Un déni de réalité.

          Et l’Europe , grace à ses instruments certes de « soft pawer » a contribué à stabiliser de nombreuses régions dans le monde : l’Amérique centrale, le Cambodge, le Népal, et meme les balkans......

          En 1912,il y avait une agitation guerrière et.une manipulation éhontée. D’autres manipulateurs résistent en 2012, et l’UE est leur cible favorite. « Le nationalisme c’est la guerre » (.Mitterrand). On y est toujours avec le type de thèse que je viens de lire. 

          • Soi même Soi même 13 octobre 2012 21:00

            @ caillmi, Citoyen européen, je serais curieux comment tu as vécus jusqu’à aujourd’hui cette Citoyenneté. Car ton cas fait partie des privilégiées, celle de cette stratosphère élitistes ?


          • caillmi 14 octobre 2012 08:29

            Seulement 40 Millions de morts dans la première moitié du XXème siècle : merci les nationalismes.


            Grâce au processus européen, la seconde moitié du XXème a été un peu mieux, mis à part les morts sur les routes du fait de la liberté de circulation.......

          • taberleroi 14 octobre 2012 16:35

            L’Europe, un degré de gouvernement en plus, pour des multinationales et des politiques pour berner le peuple et lui voler le peu qu’il lui reste de Démocratie et de Liberté ; quant à la dignité elle n’en sera jamais capable ! Le peuple est juste bon à payer ses fonctionnaires avides et cupides, arrogants, fermes avec la force publique à leur service, fourbes pour nous inventer des histoires et des mensonges et nous obliger à les croire et à payer pour ceux qu’ils représentent vraiment mais qui se cachent.

            Nous subissons l’Europe des politiques, des technocrates, des marchands, des banquiers etc ; nous sommes contraints de renier nos alliés dans l’Europe actuelles, vous savez ceux qui nous ont rejoint après tant d’efforts ; ceux qui produisent pour moins cher que nous par exemple ; ceux qui viennent chez nous parce qu’ils gagnent plus que dans leur pays même en avec un salaire plus bas que les travailleurs locaux. Les mêmes que l’on reconduit chez eux avec des indemnités puis reviennent au motif de la libre circulation des marchandises et des citoyens et qui ne comprennent pas la différence entre droit de circuler et droit de s’installer.

            Tant que l’Europe ne sera pas celle des citoyens et que le citoyen ne sera pas placé au centre des décisions, toute proposition de texte constitutionnel ou autre ne touchera plus l’intérêt de celui-ci et les difficultés continueront car la corruption n’aura jamais cessé comme aujourd’hui, le pillage des institutions et la gabegie continueront comme aujourd’hui, le progrès social sera sélectif comme aujourd’hui, la famille sera éclatée et la société également comme aujourd’hui. C’est ainsi que nous reviendrons au point de départ après un tour pour rien.


          • RickLow25 15 octobre 2012 01:14

            Ouai sauf que si il y a eu la paix en Europe occidentale depuis 1945 jusqu’a disons la chute du mur de Berlin, ce n’est pas grâce aux institutions européennes ou l’euro ! Mais grâce à un procédé qu’on appel « MAD » pour « Mutual Assured Destruction » La destruction mutuelle assurés car on a presque honte de devoir le rappeler : il y a eu la guerre froide qui opposait de chaque coté du rideau de fer l’OTAN à l’Ouest et le pacte de varsovie à l’Est,et que tout ce petit monde etait gorgés de bombe thermonucléaire et de missiles intercontinentaux qui pouvaient faire sauter 15 fois la planète !! C’est la peur d’un conflit nucléaire qui a maintenu la paix et pas toute la paperasse de directives européennes pour règlementer la taille des sièges de tracteur ou le pourcentage de matière grasse dans le cacao !


          • dadascope dadascope 13 octobre 2012 17:57

            Vous etes pathetique Judas Bricot. De quoi avez vous peur ? :)


          • Soi même Soi même 13 octobre 2012 20:50

            @ Judas Bricot va faire ton quinquin ailleurs,surtout que tu te répètes !
            Tu as aucun argument à opposé à ce que François Asselineau avance.
            Comme tu n’as rien à dire tu es priée de rentré dans ton écurie.


          • zany 13 octobre 2012 17:06

            « leurs armes sont les médias, les campagnes de propagande, les opérations de désinformation, les manipulations psychologiques, les actes terroristes à la paternité douteuse »


            Bah moi qui suis un fan d’histoire j’ai toujours sus que Hollywood c’étais une boite de propagande, le peuple Français est moins atteint que vous le croyez sauf sur certain points.(la grippe h5n1 par exemple hein hein)

            Tous état (dont la France) qui peu nuire à la domination américaine, fusse-elle allier se doit d’être soumis par une guerre économique, tous état indépendant se doit d’être soumis (exemple la Serbie) et ses industries d’armements disperser de part le monde.

            Les usa base leur force dans la division du vieux continent (comme l’Angleterre jadis) et ont sus par un odieux procédé corrompre nos élites via la french american fondation, le cfr, le siècle etc...

            Vous vous devez de lire sun tzu l’Art de La Guerre qui décris parfaitement ce qu’il se passe.

            Le fn et le ps surfe sur la division des français en misant sur l’ethnique, ce qui est une tare anglo-saxonne repérable à des kilomètres.

            A titre personnel je suis pour une europe des nations lier par des alliance ancienne mode, mais cela est impossible en l’état.

            Quand le peuple bougera-il je ne le sais, mais il bougera et navré pour les ouiouiste qui aurons à subir la colère populaire car depuis trop longtemps ont nous ment !

            Vous êtes un homme d’état cela se vois, je suis avec vous.



            • Yves Dornet 13 octobre 2012 17:07

              le prix nobel est mérité. L’U.E est une force de paix. En Europe d’abord et par ses actions dans le monde aussi.

              quand on voit ce qui se passe en chine, en russie, en iran...on se dit que vivre la liberté est une chance qui a coûté cher à nos ascendants. Ne les décevons pas.

              A nous maintenant de construire une Europe toujours plus fraternelle, juste et libre.


              • Relladyant Relladyant 13 octobre 2012 20:49

                Quelles actions dans le monde ? la guerre impériale en Libye ? L’armement de rebelles d’Al-Qaida en Syrie ? Le silencre sur le génocide Palestinien ?



              • Roubachoff 14 octobre 2012 02:36

                Dornet, il est con ou il fait semblant ?

                Un prix Nobel à la France pour l’ensemble de son oeuve en Indochine, en Algérie et en Iraq ?

                Un prix Nobel pour l’Allemagne et ses ventes massives d’armes ?

                On continue, ou ça suffit ?


              • kimbabig 14 octobre 2012 07:29

                Récemment, les lybiens ont pu goûter aux délices de la force de pacification à coups de bombes sur la gueule... Les Espagnols et les Grecs ont pu y goûter à coups de matraque sur la gueule quand ils protesté contre le fait de se faire dépouiller par les plans d’austérité imposés par l’ue... Mais faut pas trop s’en réjouir car on est sur la liste (juste après l’Italie dont ça commence à être le tour), si par malheur l’ue n’a pas explosé avant...

                Mais il y en a encore qui sont assez mous du bulbe ou malhonnêtes pour s’imaginer que l’europe c’est la paix !

                Alors que toute guerre entre grandes puissances type 39-45 est impossible depuis la conclusion de cette dernière par Hiroshima... Et que la seule chose qui nous protège vraiment des désagréments type juin 40 est, depuis 50 ans, la Force Nucléaire Stratégique.


              • Romain Desbois 14 octobre 2012 07:35

                « Mais il y en a encore qui sont assez mous du bulbe ou malhonnêtes pour s’imaginer que l’europe c’est la paix ! » kimbabig

                Quand on est comme vous dites « mous du bulbe ou malhonnête » , on fait comme vous du révisionnisme.

                Le prix Nobel reçu est au nom de la paix entretenu entre les Etats de l’UE.

                Donc rien à voir avec les guerres que l’UE fait à l’extérieur de l’UE.

                ëtes vous en capacité intellectuelle de comprendre cela ou va-t-il falloir que vous redoubliez votre maternelle ?


              • Laulau Laulau 14 octobre 2012 10:06

                Ah parce que si l’on fait la guerre à l’extérieur ça ne compte pas ?
                La France, prix Nobel ! Plus de guerre interne depuis deux siècles.
                Les USA, prix Nobel, plus de guerre interne depuis plus d’un siècle.
                Non mais sans blagues !


              • Romain Desbois 14 octobre 2012 10:24

                Laulau

                Est-ce j’ai dit ca ?
                Je ne cautionne pas ce prix Nobel, j’explique.

                C’est comme si on refusait un cadeau à un gosse qui a eu une bonne note à la dictée sous prétexte qu’il s’est vautré à un devoir de maths.

                Cu si comprenas min ?


              • kimbabig 14 octobre 2012 10:48

                Mais M.Desbois, si vous êtes trop bête pour comprendre que ce sont justement les armes nucléaires et l’équilibre de la terreur qui en découlent qui nous maintient en paix depuis 1945, je n’y suis pour rien ! Car ça, c’est quand même un fait historique.

                Le révisionnisme consiste justement à attribuer le mérite du maintien de la paix en europe de l’ouest à l’ue.

                Alors que la guerre froide a empêché les conflits entre pays d’europe de l’ouest jusqu’en 1989, et que l’extension de l’Otan à l’est a depuis 1989 permis d’instaurer une sorte de protectorat US sur la plupart des pays d’europe. D’ailleurs, comparez la carte des pays membres de l’ue avec celle des pays membres de l’otan, vous verrez vite la similitude, à moins d’être de mauvaise foi... Seuls manquent dans l’otan les pays neutres de l’ue.

                Donc l’ue ne compte actuellement que des pays membres d’une alliance militaire préexistante (l’otan ->1948, la cee ->1957), ou neutres. Si vous ne voyez pas que c’est justement ça qui réduit massivement le risque de conflit entre états, je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus !

                Sachant que la France dispose d’une force nucléaire autonome (conçue au départ comme garante de l’indépendance nationale, nous sommes d’ailleurs le seul pays de l’ue à en disposer, puisque la bombe anglaise est sous clef US), elle n’a plus aucun besoin de cette alliance (l’otan) ; vu qu’elle tend à se comporter de façon agressive et à nous entraîner dans des guerres qui ne nous concernent pas, nous, français, il serait préférable de la quitter.

                Car si l’équilibre de la terreur maintient la paix, un de ses acteurs peut finir par le briser s’il se croit ou veut s’afficher supérieur aux autres (bouclier anti-missiles, Syrie...). Et là, en général, commencent les problèmes...

                Une France souveraine a largement les moyens d’exister pacifiquement dans le monde du 21ème, mais certainement pas de le dominer. Or l’Otan et son rejeton ue n’existent que pour tenter de préserver une domination de plus en plus contestée, ce qui met en danger la Paix.


              • Romain Desbois 14 octobre 2012 11:20

                kim
                Est-ce que vous êtes trop bête pour voir que les états nucléarisés ne se font pas la guerre entre eux mais se la font dans les états non nucléarisés.

                C’est ce qui fait que les USA, l’Israël, la Russie, la chine sont intouchables.

                Et c’est ce qui pousse légitimement les états non nucléarisés à vouloir s’équiper de la bombe.

                Ce mythe du bouclier nucléaire est pour les gogos comme vous, tous comme le mythe de la paix des états européens grâce à l’UE..


              • kimbabig 14 octobre 2012 23:34

                M.Desbois,
                C’est pourtant simple à comprendre, pour éviter les guerres, il faut :
                1-ne pas agresser les autres pays
                2-avoir les moyens de dissuader les autres pays de nous agresser
                Les armes nucléaires permettent le 2-. C’est triste, mais c’est ainsi, et vous le reconnaissez vous-même quand vous dites « C’est ce qui fait que les USA, l’Israël, la Russie, la chine sont intouchables.Et c’est ce qui pousse légitimement les états non nucléarisés à vouloir s’équiper de la bombe. » . N’est-ce pas Alfred Nobel qui justement voulait créer un explosif si puissant qu’il rendrait toute guerre impossible en effrayant par les conséquences de son usage ? Ce n’est pas la dynamite qui y parvint mais l’arme nucléaire. Mais c’est vrai qu’il peut exister d’autres formes de dissuasion, comme celle pratiquée par la Suisse avec sa neutralité et son système bancaire peu curieux (mais le relief escapé ainsi que la tradition du citoyen-soldat régulièrement exercé ont aussi dû décourager des appétits)

                Tandis que le 1- ne dépend que d’un peu de bonne volonté, et on ne peut pas dire que ce soient les russes ou les chinois qui en aient manqué ces vingt dernières années. Ce sont plutôt les US et leurs supplétifs de l’ue qui tendent à manifester de la mauvaise volonté, avec leurs interventions militaires.

                Aussi, il semble logique que la France, si elle était déliée de l’otan et de l’ue, soit, de part sa taille naturellement plus encline à manifester de la bonne volonté, et donc soit plus capable de satisfaire le 1-, sachant que 2- est garanti par la FNS.
                Comme je le disais, la France au 21ème siècle a les moyens d’exister mais pas de dominer, et finalement c’est pas plus mal car on a pu voir au cours de l’histoire que toute tentative d’exercer une domination finit par se retourner tôt où tard contre son ou ses auteurs


              • RickLow25 15 octobre 2012 01:25

                Yves commencé par lire l’article en entier avant de balancer votre propagande européiste ! L’Europe c’est la paix !!! Mais de qui se moquent t-on ?!! Intéresser vous au concept de MAD et à la guerre froide !! Revoyez votre histoire non d’une pipe !! Et allez dire aux Grecs, aux espagnols, aux portugais, aux italiens, aux irlandais, ou aux Lybiens, aux Irakiens, aux Syriens,aux Russes, que l’Europe c’est la Paix ! C’est comme si vous disiez que les Etats-Unis oeuvraient pour la Paix dans le monde ! désoler mais tous ces bobards ne prennent plus !


              • dadascope dadascope 15 octobre 2012 16:54

                @ Yves Dornet

                Meyer Habib, vous etes demasque ! hehehe.



                • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 18:35

                  Soyons sérieux, un peu !

                  "Le cas de Geir Haarde a montré toutes les limites d’un tel dispositif judiciaire", analyse la politologue Rosa Erlingsdottir, professeure à l’université de Reykjavik.

                  Tout est là, en Démo-cratie.


                • jaja jaja 13 octobre 2012 17:47

                  Etre pour la paix c’est dénoncer toutes les interventions extérieures et notamment celles de la France....

                  De l’Afghanistan à la Libye ou la Syrie en passant par le soutien Français aux forces criminelles d’Arabie saoudite qui ont écrasé la révolte au Bahrein.... des gendarmes Français partis mater la révolte et la grève en Guadeloupe, au Mali où Hollande prépare le terrain à une intervention militaire, Monsieur Asselineau est-il partisan du retour sur le sol national de toutes les troupes françaises présentes sur les théâtres d’opération extérieurs et les colonies ?
                  Oui ou Non ? Cette solution de paix est-elle la sienne ?

                  L’Europe capitaliste actuelle n’est rien d’autre que la volonté de la majorité des oligarchies dirigeantes « nationales ».... et parmi elles, au premier chef, celles d’Allemagne et de France qui mènent le bal....
                  Sortir de cette Europe là ne peut se faire qu’en anéantissant les pouvoirs politiques, économiques et militaires de cette oligarchie....(à l’échelle européenne ou à l’échelle nationale suivant les possibilités et le nombre de pays soulevés)....

                  Autrement dit il faut socialiser toutes les banques et exproprier les gros actionnaires, sans indemnités ni rachat pour édifier le pôle bancaire unique qui aura le monopole du Crédit et de la création monétaire...

                  Il faut annuler la dette détenue par les capitalistes (nationaux ou étrangers)

                  Il faut socialiser les grands moyens de production en commençant par ceux des secteurs de l’énergie, de la santé etc....

                  Le simple repli nationaliste nous laissant sous la domination des capitalistes et des banquiers privés, donc des politiciens bourgeois à la Asselineau, n’est d’aucune utilité pour les travailleurs...Changer de maîtres n’est pas notre but....

                  L’échelle européenne est bien la bonne pour agir pour les exploités après avoir renversé, partout où ils le peuvent, la domination des oligarques et des multinationales qu’ils représentent....


                  • dadascope dadascope 13 octobre 2012 18:41

                    Dabord pour commencer, j’aimerai rappeler que la valeur d’un contradicteur se mesure a l’exactitude des contres arguments qu’il utilise. Pas a son lyrisme.

                    Vos interventions demontrent a chaque fois la volonte delibere de deformer, voir d’inventer des arguments, parce que vous avez peur de suivre une conference du debut a la fin, et d’etre violer par la dure verite qui y ait exposer..

                    jaja, dans un precedent echange plein d’action, j’avais reussi a faire sauter vos oeilleres, nous etions arriver a la conclusion qu’il fallait envoyer valser la BCE et donc l’Euro, et qu’a partir de là seulement il serait possible de controller a nouveau la finance en france. Vous vous souvenez ? Vous voulez le lien ?

                    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/vote-du-tscg-une-trahison-sociale-124056?debut_forums=0#forum3498808

                    Vous vous souvenez donc aussi qu’on ne pas peut juridiquement sortir de l’euro, sans sortir aussi de l’Union Europeenne, selon les texte de l’article 50 qui autorise un Etat a sortir de l’UE sur une duree de 2ans, sereinement et avec accords avec les pays. L’un ne va pas sans l’autre.

                    Vous etes malhonnete et dans la demi mesure. Autant que quand le NPA envoit des pauv gens manif dans la rue,sans leur dire que le probleme vient de l’’article 63, et de l’Union europeenne.
                    La france dans l’union, c’est 1/27, 3.7 % au parlement E. je crois. Donc tu peux manifester, y’aura pas d’exception francaise en industrie, a moin de sortir de l’union. Maintenant il faut cibler, il faut denoncer la source du probleme et arreter les belles phrases. Tu te joue du malheur des gens, a croire que c’est un fond de commerce.

                    Vous etes malhonnete quand vous parlez des guerres de l’OTAN. Encore une fois vous sauter sur l’occasion pour medire. Vous etes un contradicteur en toc qui ne prend pas le temps de se renseigner, et votre mauvaise foi est un cadeau.
                    Vous savez que c’est double jeu dangereux, car vous gagnerait le coeur des ignorants pour un temps seulement, mais vous revulserez les realiste et veritable resisatnt pour l’eternite.

                    Rappelez vous ce que je vous ai ecris a propos du NPA sur l’OTAN :

                    "le NPA a propose un debat dans ma ville sur le theme de la Syrie. Avec un soit disant combattant syrien. J’etais tres interresse mais le terme de combattant syrien est vague alors j’ai decider de m’interresser a ce qui pourrait etre un details pour certains.
                    Le personnage en question est Ghayath Naïssé et soutient de l’ ASL, voyez vous. C’est dire qu’il encourage, et donc le NPA encourage l’ingerence etrangere et le viole du droit internationnal ainsi que le colonialisme de l’Otan et l’imperialisme des USA. Les terroristes jihadiste de toutes factions, groupes extremistes, pays d’ Arabie saoudite, Qatar, Barhein (qui sont eux des regimes monarchiques dictatoriaux mais arriere base des USA donc ca va ...), armes par l’Otan et par la France, que l’on combattait hier, et qu’on laisse aujourdhui demonter un pays faisant parti des plus democratique de la region.

                    Le plus flippant c’est que j’habite dans une ville pleine de misere social et intellectuelle du 76, et que certain esprits ici pourrait facilement se faire seduire par le Jihad que decrit cette homme. D’ailleurs ce sont les positions ambigues de nos gouvernements qui craient des Merah. Double jeu dangereux quand on sait que le Jihad est a terme destine a finir en Palestine. Bref.

                    Pourquoi le NPA ne propage t’il pas plutot ce message ? :
                    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/radio-iran-interview-de-bassam-36603
                    http://www.dailymotion.com/video/xtg5uy_bassam-tahhan-il-y-aura-un-hiatus-entre-hollande-et-fabius_news
                    "
                     
                    Comment osez vous continuer a raconter vos sornettes avec tant d’aplomb ? c’est vraiment, mais vraiment tres tres tres louche.

                    Soyez sur que des que j’en aurai le temps, je me ferai un plaisir de repondre a vos commentaires depourvus de fond et manipulateurs.


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 19:01

                    Je crois mon cher Dada qu’on n’arrivera pas à se convaincre...La mauvaise foi c’est vous qui la possédez jusqu’au trognon....Aller jusqu’à me proposer mes propres liens comme si je ne savais pas ce que j’écrivais....

                    Donc je répète puisque vous semblez avoir des difficultés de lecture : sortie de l’euro oui si nous sommes les seuls en Europe à faire la Révolution et ce après avoir socialisé les banques et annulé la dette...c’est entre autre la position d’Antarsya en Grèce et non celle que vous m’auriez soufflé comme vous le laissez entendre... Capito....

                    Si des Révolutions éclatent partout en Europe nul besoin de changer la monnaie, c’est là d’Europe que l’on change....car l’Europe est la bonne échelle du combat politique des travailleurs...C’est le cas de figure le meilleur pour nous !

                    Occupez-vous de vous et arrêtez de me donner, de façon hautaine, des leçons politiques stupides dans un Français approximatif ....


                  • dadascope dadascope 13 octobre 2012 19:40

                    @jaja

                    « c’est là d’Europe que l’on change....car l’Europe est la bonne échelle du combat politique des travailleurs... »

                    Hey, tu m’as dit que tu veux faire valser l’euro oui ou non ? Tu sais maintenant que qu’on ne peux le faire juridiquement seulement en quittant l’union europeenne. Article 50. Donc changer d’europe en sortant de l’euro CEST PAS POSSIBLE, colle toi ca dans le crane.
                    A moin de vouloir te mettre tout les pays europeens a dos en agissant comme un bourrin sans respecter droit et economie de chacun, et commun.
                    Ensuite seulement on pourrait reformer la constitution. Parler de dettes odieuse etc...Et je te renvois a Chouard.

                    Je reformule : si tu veux sortir de l’euro, tu es OBLIGE de sortir de l’UE. Union Europeenne et son article 63 par exemple, dont tu evites aussi de parler, et qui autorise les entreprises a delocaliser a leur guise, et a emmener avec eux tout leur capitaux sans demander l’avis de l’Etat.

                    Si tu ne denonce pas cela, tu brasses de l’air.

                    Sort de ton petit monde, etre anarchiste ce n’est pas proner la guerre civile, et libertaire ca ne veux pas dire brute stupide. Ca releve plus du hooliganisme ton comportement.

                    Et avec ou sans UPR jetais deja contre l’UE en 2005.

                    Tu connais Etienne Chouard ? T’as pris le temps d’ecouter ou ca t’as fatiguer au bout d’une minute ? cest un vilain facho lui aussi ? x)))

                    Ah bah.. tu as tendu le baton aussi hein....


                  • dadascope dadascope 13 octobre 2012 19:56

                    @jaja

                    Pardonnez mon orthographe. J’espere que ce n’est pas cela qui vous empeche de parler de l’article 50 et du 63. du TFUE.

                    Voyez vous je ne recopie les texte de personnes, j’ecris spontanement et malheureusement il n’y a pas d’editeur de texte. Et je prefere encore relire mes petites fautes, que de vous voir effacer messages plein de contradictions :)

                    Pardonnez moi aussi si je vous trouve bien loin de l’idee que je me fais du socialisme. Votre tolerance est inexistante, vos argument infondes, et vous sombrez dans l’insulte facile des que vous ne savez quoi repondre. Un pur produit du capitalisme finalement.

                    Oui vraiment, excusez mes ecarts orthographiques, j’aurai tant de chose a vous dire. Je prefere focaliser sur le fond que sur la forme.

                    Excusez moi.

                    Aussi je me demandai si les responsables du NPA accepteraient d’assister a un debat en compagnie de Chouard, Nikonov, Jorion, Stiglitz, Delamarche, Saphir, Menard, Messan, Collon,Benajam, Bricmont ou encore un Asselineau ?? Jen doute fort !!!!
                    t’en pense quoi ?? des fachos aussi tout ces honnete gens ? x))) hein ?? Au bucher ?


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 19:59

                    Tu ne comprends pas (ou plutôt tu fais semblant de ne pas comprendre) que la rupture avec l’UE et ses traités que je prône n’a rien à voir avec celle de ton gourou.... Si ce n’est pas un gouvernement des travailleurs soulevés qui est à la manoeuvre la sortie de l’UE ne m’intéresse pas..

                    Un repli nationaliste et une sortie légale de l’UE, menée par un politicien bourgeois comme Asselineau, n’a aucun intérêt sinon de placer les travailleurs sous la domination de la fraction « nationaliste » de la bourgeoisie française....

                    C’est changer de maîtres mais pas le système capitaliste d’exploitation de l’homme par l’homme.....

                    C’est par l’irruption des masses sur le devant de la scène politique que seront déchirés pour de bon tous les traités et que disparaîtra le système capitaliste défendu par tous les politiciens bourgeois, pro ou anti-européens réunis....


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 20:07

                    Le NPA organise déja des réunions publiques avec Nikonoff....

                    http://npa-savoie.fr/npa/spip.php?article653

                    Mais aussi avec des économistes comme Michel Husson, François Chesnais... et les textes de Sapir (et non Saphir je vous l’ai déja dit mais vous semblez ne pas me lire ou alors en diagonale) bref tous économistes de gauche.....


                  • dadascope dadascope 13 octobre 2012 20:58

                    Appellez-les gourous si vous voulez. C’est ainsi que beaucoup de grands penseurs ont ete calomnies durant l’histoire. Ce n’est qu’un exces de plus de votre part.

                    J’appelle cela culture. Proudhon doit se retourner dans sa tombe en vous lisant.

                    Par contre, concretement, y’a des traites europeens qui inscrivent 27 pays allies dans le droit et une economie commune. Dans ce droit il y a la solution. Dont l’article 50 qui nous permet de sortir de la zone euro a la seule condiion de sortir de l’UE, sans violence, sur 2 ans.
                    Mais vous preferez la revolution par le sang plutot que par les esprits.


                  • dadascope dadascope 13 octobre 2012 21:27

                    Par soucis d’exactitude -

                    Tiens voila ta source :

                    http://alencontre.org/europe/euro-en-sortir-ou-pas.html

                    Michel Husson l’europeiste convaincu, partisan de l’autre europe, et surtout ne veux pas sortir de l’euro ! Apocalypse ! On y voit aussi apparaitre le nom de Sapir effectivement mais on a pas du lire le meme Sapir http://russeurope.hypotheses.org/133&nbsp ; ).

                    Ca me fait penser a Melenchon qui cite le prix nobel d’economie Stiglitz en reference lui aussi, on a pas du lire le meme Stiglitz 
                    http://www.observatoiredeleurope.com/Stiglitz-les-premiers-qui-quitteront-l-euro-s-en-sortiront-le-mieux_a1710.html&nbsp ;

                    Idem pour Francois Chenais, « la sortie de l’euro est une fausse solution »
                    http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1739

                    Donc Michel Husson, François Chesnais sont en contradiction avec ton souhait de sortir de l’euro.

                    ... de gauche, ca veux dire quoi de gauche aujourd’hui en France....


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 21:35

                    Je n’ai jamais émis le souhait de sortir de l’euro sauf si une Révolution triomphait en France et nulle part ailleurs en Europe dans ce cas nous n’aurions pas le choix.....

                    Et il faudrait le faire après avoir socialisé toutes les banques
                    et avoir refusé de payer la dette....

                    Tu vas me faire répéter combien de fois la même chose ? smiley


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 21:40

                    Quand à se dire de gauche je suis bien près d’être d’accord avec toi...ça ne veut plus dire grand chose dans la mesure où des partisans du capitalisme s’en réclament....

                    Ce qui est bien d’actualité par contre c’est la vieille contradiction entre dominants et dominés, exploiteurs et exploités....

                    Se dire communiste, communiste libertaire, anarchiste, autogestionnaire ou que sais-je aurait sans doute plus de sens que de continuer à se dire « de gauche »....


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 21:49

                    Bof Babylon avec des bémols mais dans le fond c’est un peu ça.... smiley

                    Tiens c’est dit dans la chanson envoyée à Alinea tout à l’heure...

                    http://www.dailymotion.com/video/xh...

                    De rien Babylon.....


                  • jaja jaja 13 octobre 2012 22:22

                    L’impérialisme étant suivant la formule consacrée de Lénine le « stade suprême du capitalisme » j’en conclue que ça se bouscule un peu (beaucoup) dans ta tête quand tu m’attribues de m’en revendiquer... smiley

                    STP lâche moi vas raconter tes idioties à d’autres.....


                  • Soi même Soi même 14 octobre 2012 00:13

                    Jaja va dormir, nous avons assez souper avec le dialectique stérile Stalinienne.


                  • Romain Desbois 14 octobre 2012 09:24

                    "Vous vous souvenez donc aussi qu’on ne pas peut juridiquement sortir de l’euro, sans sortir aussi de l’Union Europeenne, selon les texte de l’article 50 qui autorise un Etat a sortir de l’UE sur une duree de 2ans, sereinement et avec accords avec les pays. L’un ne va pas sans l’autre."

                    Merci de bien vouloir vouloir fournir des liens qui permettraient de vérifier vos infos.

                    Parcece je n’ai rien trouvé qui aille dans ce sens !


                  • lionel 14 octobre 2012 10:46

                    Sur le forum, vous êtes à la limite de l’invective. Dans le monde tri-dimensionel réel, si vous habitiez dans le même quartier, vous chercheriez à vous voir et continuer à vous chamailler car vous avez tous avalés la pilule rouge. 


                  • kimbabig 14 octobre 2012 10:58

                    L’échelle européenne n’est pas la bonne, bien au contraire !
                    C’est justement celle du repli sur un continent en décrépitude (voir les courbes de natalité, la France doit être le seul pays de l’ue ou elle ne décline pas)
                    C’est à l’échelle mondiale que tout se joue désormais.
                    Et c’est plus en Amérique Latine qu’en europe que la France trouvera des partenaires progressistes et sociaux. Entre Chavez et Merkel, y a pas photo...



                  • Romain Desbois 14 octobre 2012 17:14

                    dadascope

                    Vos liens ne donnent rien d’autres que des commentaires pas sur le texte officiel qui affirmerait que nul ne peut sortir de l’euro.

                    C’est marrant mais à chaque fois que l’on demande le texte sur lequel on s’appuie pour affirmer une chose, il est très difficile de l’obtenir.


                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 18:40

                    @dadascope

                    "Dabord pour commencer, j’aimerai rappeler que la valeur d’un contradicteur se mesure a l’exactitude des contres arguments qu’il utilise. Pas a son lyrisme.« 

                    Et bien je crois que vous vous trompez fondamentalement.

                    Et que c’est une des multiples raisons qui font que la forme démocratique actuelle n’est plus viable, à cause de l’avancée de certains »sciences" notamment.


                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 19:32

                    Romain Desbois (xxx.xxx.xxx.102) 14 octobre 17:14

                    Vous êtes pénible...

                    Le lien que vous demandez alors que vous pourriez le trouver vous même :
                    http://eur-lex.europa.eu/JOHtml.do?uri=OJ:C:2010:083:SOM:FR:HTML
                    Article 50 du TUE pointant vers article 218.3 du TFUE.
                    Au passage, je décèle comme un micro bug possible au niveau du 50.3, mais je ne suis pas juriste.

                    Juriste...
                    Ce qui ramène à une question posée ailleurs par un visiteur et ramenant en fait à légalité/légitimité.
                    Mais bon, c’est un autre débat.


                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:10

                    Ben dites donc, vous, vous avez par coeur votre fascicule !

                    C’est bien...

                    Léger détail  : vous avez conscience tout de même que le peuple, prolétaires y compris, il vous a tourné le dos depuis belle lurette, n’est ce pas ?
                    Les chiffres, les chiffres, eux, ne mentent pas et en rentrent pas dans votre fascicule...  smiley


                  • lionel 14 octobre 2012 21:18

                    En janvier le slogan de Merluchon était : « Réinventer la gauche ». Sans commentaire. 


                    L’UPR, c’est retrouver ensemble la démocratie.

                    Il n’y aura pas de gouvernement d’ouvriers en colère, il pourrait y avoir un gouvernement patriote de toutes tendances comme le CNR. Dans ce cas là, nous avons en effet des personnes de grandes qualité éthiques et intellectuelles, ayant des point de vue différents, mais qui ne supportent plus la tyrannie et l’avilissement.

                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:38

                    Par jean-marc R (xxx.xxx.xxx.65) 14 octobre 21:10

                    C’était pour Jaja le sans peuple, sans prolétaires, sans plus rien.

                     smiley 

                    Dingue cette incapacité chez certains à ne pas pouvoir se compter, comme si ça les faisait flipper la réalité.


                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 21:40

                    Par lionel (xxx.xxx.xxx.87) 14 octobre 21:18

                    Hugh.
                    Insuffisant.
                    Le // avec 40 est insuffisant.
                    Hugh.


                  • lionel 14 octobre 2012 22:34

                    Oui mais Jaja il est là, il argumente, avec sa vision, mais il argumente. Il ne fait pas du bruit en invective et en humour douteux. Et puis nous on est quand même un peu le peuple... Il est pas tout seul à vivre dans une famille métissée.


                  • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 22:45

                    Par lionel (xxx.xxx.xxx.87) 14 octobre 22:34

                    Je me méfie énormément de ceux qui sont 500 mais crient comme 5000 contre tous ceux qui ne sont pas exactement comme eux les 500,
                    et ont pour objectif plus ou moins conscient et calculé d’imposer leur seule vision à 65 millions.

                    J’ai la démocratie vissée au corps.


                  • jaja jaja 15 octobre 2012 00:14

                    Le « sans plus rien » doute de la véracité de votre profession de foi démocratique....On en rediscutera à l’occasion...


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 00:21

                    @ Jean marc

                    Ce que j’ai voulu dire, c’est justement qu’il vaut mieux avancer des argument concrets plutot que de se perdre dans de belles phrases.


                  • Romain Desbois 15 octobre 2012 01:33

                    Par jean-marc R (xxx.xxx.xxx.65) 14 octobre 19:32 

                    "Romain Desbois (xxx.xxx.xxx.102) 14 octobre 17:14

                    Vous êtes pénible...

                    Le lien que vous demandez alors que vous pourriez le trouver vous même :
                    http://eur-lex.europa.eu/JOHtml.do?...
                    Article 50 du TUE pointant vers article 218.3 du TFUE."

                    Non mais vous vous foutez de moi ? Quand on affirme une chose , on se donne la peine de donner le lien direct et pas refourguer un lien sur l’ensemble du document.

                    sortez moi l’article et le texte officiel qui dit qu’un pays ne peut sortir de l’euro, puisque c’est ce qui affirmé. C’est tout ce que je demandais .

                    Mais c’est étrange tout de même de ne pas avoir la preuve de ce que l’on affirme.


                  • jean-marc R jean-marc R 15 octobre 2012 08:26

                    Insuffisant, oui, incontestablement, désolé...
                    Faut il le dire, là est la question  :)


                  • jean-marc R jean-marc R 15 octobre 2012 08:31

                    Par dadascope (xxx.xxx.xxx.234) 15 octobre 00:21

                    Je ne suis pas certain que vous n’essayiez pas à tort de transposer sur le net 100% des pratiques telles que venues d’un autre « espace-temps ».

                    Penchez vous sur l’ensemble de mes posts sur ce fil, c’est arc en ciel et multi fonctions.
                    Et revenez me dire si cela vous a inspiré quelque chose qui aurait infléchi votre affirmatiion péremptoire, votre avis m"intéresse, sincèrement.


                  • jean-marc R jean-marc R 15 octobre 2012 08:36

                    Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 15 octobre 00:14

                    Soyons clair, je ne représente pas UPR, je n’ai pas mission pour cela à ce jour.
                    Je m’intéresse à UPR, c’est différent.

                    Comprenons nous bien.
                    En démocratie, si on laisse de petits nombres prendre trop de pouvoir ou trop de parole, de manière déséquilibrée par rapport à la réalité politique du corps social,
                    que ce soit des banquiers, des politiciens professionnalisés coupés du peuple, ou des partisans de ceci ou de cela, ou que sais je comme « groupe » ou « classe » ou « caste »,

                    il n’y a plus de démocratie.

                    On ne peut qu’être d’accord sur ce point il me semble, n’est ce pas ?


                  • Rounga Roungalashinga 15 octobre 2012 08:45

                    sortez moi l’article et le texte officiel qui dit qu’un pays ne peut sortir de l’euro

                    Justement il n’existe dans les traités aucun article permettant la sortie de l’euro (ou alors me citer lequel). Par conséquent, le seul moyen de quitter l’euro est de sortir des traités, ce qui revient à quitter l’UE.


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 14:57

                    Les chiens aboient, la caravane passe


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 15:29

                    @ Romain Desbois

                    "Article 49 A (2008-2009). Tout Etat membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union. « 
                    http://www.traite-de-lisbonne.fr/Traite_de_Lisbonne.php?Traite=2

                     »Article 50 (30/03/2010) Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union."
                    http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/2012/02/TUE.pdf

                    (2007) Le nouvel article 49 A suivant est inséré :
                    « Article 49 A. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles,de seretirer de l’Union.
                    http://www.decapactu.com/spip/IMG/pdf/Traite_de_Lisbonne_article_49A.pdf

                    etc etc, google it.

                    Alors Je ne peux pas vous trouver la phrase qui dit mot pour mot qu’il est obliger de sortir de l’euro pour sortir de l’UE. Tout simplement parce que  : « Le traité ne prévoit pas de sortie de la zone euro sans sortie de l’UE ».
                    C’est du Droit. Il faut comprendre et lire entre les lignes. Ce qu’on a le droit de faire, ou pas.

                    Autrement dit, juridiquement, pour pouvoir sortir de l’euro, la seule possibilte est sortir de l’union europeenne par l’art 50 du TUE. Aucun autre choix.


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 15:37

                    [ fatigue et petite inversion _ 15 oct 15h29_ Je voulais bien sur dire : *je ne peux pas vous trouver la phrase qui dit mot pour mot qu’il faut sortir de L’UE pour sortir de l’euro(...)* ]


                  • Romain Desbois 15 octobre 2012 18:02

                    Merci dadascope

                    je vais y jeter un oeil.

                    Par contre en droit ,tout ce qui n’est pas explicitement interdit est autorisé. C’est un des fondements des droits de l’homme.


                  • Romain Desbois 15 octobre 2012 18:29

                    Désolé mais je n’ai rien trouvé qui dit que l’on ne peut sortir de l’euro dans ce traité. Ce traité ne parle pas de ça , donc on ne peut pas dire qu’il l’interdit.

                    C’est comme si je disais qu’il interdisait de boire de l’eau parce qu’il n’en parle pas.

                    Il se peut que je me trompe, Asselineau et Dupont Aignan ainsi que d’autres ont plus de compétence que moi pour se dépatouiller de ces textes.

                    Mais désolé je n’ai pas trouvé de preuves de ce que l’on affirme dans ce traité.

                    PS : au fond on perd notre énergie à pas grand chose car les traités ne sont jamais respectés et quand bien même la France déciderait de sortir de l’euro, qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire, Nous sortir de l’UE ?
                    Mais ils n’oseront jamais, ils savent que sans la France l’UE ne peut tenir longtemps. Du moins le pensent-ils


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 19:29

                    @ Romain

                    Je ne vous vois pas deplorer l’absence d’un article du TUE explicitant ce qui est implicitement entendu...
                    Aussi vous n’avez pas du lire ceci correctement, alors je me permet de vous y renvoyer de nouveau (tres bon blog au passage, gere entre autres par https://www.facebook.com/MagaliPernin?ref=ts&fref=ts)
                    le lien : http://contrelacour.over-blog.fr/article-sortir-legalement-de-l-euro-et-de-l-ue-reponse-a-cedric-mas-99553597.html

                    ...qui pose justement et bien plus savament que moi la question en des termes juridiques.

                    Et qui demontre que« l’exécution de l’euro ne peut s’entendre sans participation à l’Union européenne », et que « Sans la participation de la France, la zone euro n’aurait vraisemblablement pas existé. »
                    Pour finir avec « Ainsi, à la question, peut-on sortir de l’euro sans sortir de l’Union européenne ? La réponse serait non ». Je vous laisse y trouver les articles du TUE et de la convention de Vienne relatif a cette conclusion.

                    bien a vous.


                  • Romain Desbois 15 octobre 2012 21:12

                    Merci dadascope

                    Oui vous avez certainement raison. ce qui est sur c’est que entrer dorénavant dans l’UE il faut impérativement être passée à l’euro.
                    Ce qui fait des pays comme l’Angleterre profite d’un droit que d’autres n’ont pas.

                    Mais bon de toutes façons, la plupart des gens qui veulent sortir de l’euro, veulent aussi sortir de l’UE, non ?


                  • dadascope dadascope 15 octobre 2012 22:05

                    @ Romain

                    Bonsoir,
                    Pour ce qui est de la GB, en effet, elle a ete assez maline pour ne pas adopter l’euro, pour ne pas y etre encore plus emprisonne de fait.
                    Mais son economie ultra-liberale, base sur la speculation lui fait defaut.

                    Aussi, elle fait parti de l’UE et encourage les plans de sauvetages incessant et ruineux.
                    Elle a du participer a recapitaliser les banques, comme la France et d’autre, et contribue aux cadeaux et a l’evasion fiscale de par sa politique economique.
                    Elle subit aussi le meme type de loi que nous (la notre : 1973 Pompidou Rothschild http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_3_janvier_1973_sur_la_Banque_de_France&nbsp ; ) qui interdit a l’etat de se financer aupres de sa banque nationale, et a emprunter sur les marches prive a fort taux. Ce qui contribue a la fois a encourager les dervives (ex : budget mal votes, achats, financements, partenariats inutiles ou crapuleux), a perdre le pouvoir de creation monetaire, et a faire gonfler la dette souveraine par les interets.

                    La GB est donc tributaire elle aussi du TFUE et ses regles contre nature. Et donc, par exemple subit l’article 63 comme tout les pays de l’union - qui interdit a l’etat d’interdire toute delocalisation - toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les etats membres et entre les etats membres et les pays tiers sont interdites - toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.
                    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2010:083:0047:0200:fr:PDF
                    http://www.europedia.moussis.eu/books/Book_2/3/6/07/?lang=fr&all=1&s=1&e=10
                    Autrement dit, le milliardaire peux deplacer son pactole sans demander l’avis de l’etat. D’ou la fuite des industries, et un Arnaud Montebourg qui fait du vent.

                    Mais il y a aussi l’article 123, l’art. 32..... Asselineau en parle tres bien :
                    http://www.u-p-r.fr/actualite-facebook/hollande-declare-la-guerre-a-largent-roi


                  • dadascope dadascope 5 décembre 2012 19:46

                    3 novembre 2011 une porte-parole de la Commission européenne, alors que le débat sur un départ éventuel de la Grèce bat son plein :
                    "Le traité européen de Lisbonne ne prévoit pas en l’état actuel qu’un pays puisse quitter la zone euro sans sortir aussi de l’Union européenne"
                    http://www.dailymotion.com/video/xm4ctp_pas-de-sortie-de-l-euro-sans-sortie-de-l-ue-selon-le-traite-de-lisbonne_news


                  • victor latent 13 octobre 2012 18:39

                    Judas Bricot,

                    Voici les sources que vous avez omises :

                    - le CV de M. Asslineau.

                    - les liens de M. Asselineau avec M. Pasqua.


                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 18:51

                    Ah ben au moins on est heureux de connaitre la mention que Mr Asselineau a eu au BAC.

                    Est-il possible de connaitre la note qu’il a eu au Brevet en Histoire-Geo ?

                    Non parce qu’il nous explique qu’une des raisons de la prochaine guerre c’est la baisse de la natalité en Europe, ce qui n’est pas du tout tiré par les cheveux...

                    Est-il au courant qu’encourager les tensions entre les peuples et le repli sur soi est également défavorable à la Paix ?


                  • ZebulonWhateley ZebulonWhateley 13 octobre 2012 19:34

                    @tf1Groupie


                    « Est-il au courant qu’encourager les tensions entre les peuples et le repli sur soi est également défavorable à la Paix ? »

                    En effet, je suis sûr que grâce à l’euro il n’y a pas de tensions entre l’Allemagne et la Grèce... http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20121009trib000723713/merkel-a-athenes-une-visite-sous-haute-tension.html
                    Ceci n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres dans les pays soumis à l’austerité voulue par l’Europe.

                    Quand au repli sur soi, nous sommes d’accord : l’UE, notamment grâce à son agence FRONTEX, ressemble de plus en plus au rêve des Nazis : « Festung Europa », la « Forteresse Europe », repliée sur elle-même et fermée face au reste du monde : http://ueberwachungsbuerger.files.wordpress.com/2011/06/mm15_festung-europa.gif La Forteresse Europe en 2012...

                    Nous sommes donc d’accord : l’UE encourage les tensions entre les peuples et le repli sur soi ; elle est donc défavorable à la paix smiley

                    CQFD.

                  • SEPH SEPH 13 octobre 2012 18:19

                    Un prix Nobel de la Paix à ceux qui ont tué plus de 100 000 civils libyens, ramené 50 ans en arrière la Serbie en dépeçant la Yougoslavie., à ceux qui ont semé le cancer avec les bombes à uranium appauvri en Serbie et ailleurs (Irak,....), à ceux qui soutiennent le terrorisme d’ Israël, à ceux qui soutiennent le néocolonialisme : c’est à vomir.

                    Un Nobel de la Paix à ceux qui gouvernent l’Europe : qui pillent, tuent, affament les peuples . Quel honte.

                    Faut-il être un nouveau colonialiste sanguinaire pour être bien considéré ?

                    Après la farce tragique du Nobel de la Paix à un tueur avec des drones nommé Obama, Voilà qu’un quarteron de voyous au service des banques, à leur tour, est récompensé. !!! 

                    Le monde marche sur la tête !!!


                    • BIEN DIT PLUTOT ....................BIEN ECRIT STEPH


                    • lionel 13 octobre 2012 18:22

                      Description objective de ce qu’est vraiment l’union européenne. Merci


                      • Edmon Edmon 13 octobre 2012 18:52

                        « Le Prix Nobel de la Paix a été attribué à l’Union européenne, au moment même où, de l’Afghanistan à la Libye, et de l’Irak à la Syrie, l’Union européenne apparaît désormais clairement comme le simple paravent politique d’une alliance militaire euro-atlantiste voulant imposer la loi du plus fort à la planète entière. »


                        Meyssan , on t’as reconnu .
                        Toi et ton réseau voltaire avez piraté le compte d’ Asselineau mais ça prend pas .



                        • emphyrio 13 octobre 2012 19:29

                          (suite d’une discussion engagée dans un post + ancien)

                          Cher Edmon vous faites semblant de ne pas comprendre, ça s’appelle aussi de l’évitement. La question posée était : contestez-vous l’augmentation de notoriété de l’UPR ?
                          Nous en sommes actuellement à plus de 1800 adhérents, cela monte de manière significative depuis le passage de FA à CSOJ, les media dominants ayant un rôle stratégique essentiel sur la pédagogie des masses. Le fait que FA y fut invité est d’ailleurs le signe d’un profond malaise au sein des européistes. L’arbre UPR s’enracine et je comprend votre exaspération de voir mis à mal tous vos pronostics.
                          Quant à prouver la pertinence des interventions de FA, je vous renvoie simplement à leurs résultats en terme de ralliement.

                          « L’ Europe ne correspondra jamais aux différents partis français , c’est une évidence mise en gras dans cette phrase »
                          Mais elle a tout de suite correspondu à ce que voulaient en faire les banques et les multinationales. Vous pensez que nous arriverions à un consensus stable et satisfaisant si le compromis pouvait s’exercer entre tous les partis français + ceux des 27 états de l’UE. Foutaises ! En vérité la crise impose aujourd’hui aux Européens un pouvoir arbitraire et décisionnaire qui n’a plus rien de démocratique.

                          « Le vote est un rapport de force , c’est d’ailleurs le premier. » Les Français constatent à chaque élection que leur vote est utilisé et détourné par des parlementaires dont on n’a pas fini de critiquer la représentativité. Au niveau du parlement européen, l’intérêt national passe après celui des lobbies. Les salaires et indemnités scandaleusement élevés des députés européens, s’ils sont censé les mettre à l’abri de la corruption, les coupent au contraire de leur mission initiale de service de la nation et sert davantage à professionnaliser les différents partis.

                          Pour finir, je ne ferai pas de pronostics sur l’avenir des eurosceptiques, même s’il paraît très favorable. Mais tout porte à croire que cette UE qui nous promettait monts et merveilles a du plomb dans l’aile... ou une balle dans le pied.


                        • Edmon Edmon 13 octobre 2012 21:28

                          @ emphirio


                          Je m’amuse de vous savoir attendre ma réponse 

                          Vous en aurez une , c’est promis .D’ailleurs je l’ai déjà et mon petit doigt me dit que vous allez encore vous rectifier .
                          En attendant , je savoure ...

                        • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:00

                          Quoi, l’electorat de l’UPR aurait dépassé les 1% et on ne m’aurait pas prévenu ???


                        • gorgonzola 14 octobre 2012 04:01

                          L’UE est l’OTAN sont les deux faces d’une même médaille comme dit la maxime. Je renvoi à l’article 42 du TFUE pour ceux qui veulent décoder le juridique.

                          A partir de là nul besoin de s’appeler Thierry Meyssan pour faire quelques conclusions élémentaires.

                          En complément, lire « le grand échiquier » de Zbigniew Brzezinski au prix incroyable de 9€03 sur internet... Assurément l’outil indispensable pour appréhender la géopolitique américaine et ne pas se ridiculiser sur Agoravox.


                        • Edmon Edmon 17 octobre 2012 16:14

                          Bon ! J’ai cinq minutes à consacrer à vos affirmations gratuites .

                          Pour ça je vous demanderai déjà de vous référer à la définition de notoriété , voir si le terme est approprié , je dis non .Pour vous en convaincre , vous sortez de chez vous puis vous demandez à , disons 20 inconnus s’ils connaissent François Asselineau .
                          Même la page youtube fait des scores qui ne sont pas en adéquation avec vos dires .
                          Pourquoi Youtube et pas Dailymotion ?Demandez à vos camarades , ils vous expliqueront comment gonfler les compteurs .
                          Pour conclure , commencez par admettre que progression est différent de notoriété et nous pourrons passer au point suivant , même si , comme disait Albert , tout est relatif .
                          Pour ce qui est de vos autres questions , je copie/colle quelque chose que vous avez oublié : 

                          « Ah ! Technique typiquement conspirationniste , l’ évitement.


                          Dans le cas précis il s’agit de ne pas discuter de ses 5 affirmation que je conteste avec des éléments simples ( Je peux étayer et même y ajouter AgoraVox qui selon vous est une énième preuve de notoriété ; ceci évidemment dans l’attente du moindre développement de votre part ) en se rabattant sur une chose anodine , évidente , dans l’espoir que d’autres éléments formulés dans la réponse fassent eux-aussi l’objet d’une diversion . » 


                          Vous êtes sélectif , et dans les questions qu’on vous pose , et dans les réponses .Pire encore vous vous permettez de me chasser comme on traque un animal , content d’avoir trouvé un semblant d’argumentaire.
                          Au fait ! Alors ces corrections ( 1 par commentaire , deux com. postés) vous les avez trouvés ?





                        • emphyrio 30 octobre 2012 22:20

                          Pauvre Edmon tu es un virtualiste selon ddf : je maintiens que sa notoriété augmente


                        • tf1Goupie 13 octobre 2012 18:55

                          En tous cas le Populisme c’est la guerre, mais il n’en dit pas un mot l’Asselineau ; il ne va quand même pas bousiller son fond de commerce ...


                          • emphyrio 13 octobre 2012 19:24

                            la palme à tf1Goupie pour la plus grosse connerie du jour...


                          • tf1Goupie 13 octobre 2012 21:54

                            ça me fait vraiment plaisir que tu penses que c’est une connerie.

                            Tu es bien une groupie d’Asselineau, le patriote éclairé.
                            ça doit te manquer la periode des années 30 quand il y avait des méchants à détester ... « on va pas se laisser emmerder par les schleus quand même »

                            Et tous ces petits franchouillards qu’étaient prêts à aller écraser la gueule à leur voisin, fanatisés comme il se doit par les petits asselineaux de l’époque.

                            T’es vraiment un bon client, tu as tout compris à l’Histoire.

                            En fait construire l’Europe c’est vraiment donner du caviar aux cochons


                          • emphyrio 13 octobre 2012 22:12

                            De mieux en mieux avec les « franchouillards fanatisés par des petits asselineaux ». Tu vises une sélection aux championnats du monde ?


                          • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:18

                            Faut avoir de l’auditoire quand on veut jouer avec les neuneus : là où passe Asselineau on a du haut de gamme, genre le dîner de cons.

                            Tu as fini de construire ta Tour Eiffel en allumettes ??


                          • emphyrio 13 octobre 2012 22:31

                            @ tf1Goupie

                            tu vois, quand tu ne te mêles pas d’Histoire, tu es tout de suite plus marrant


                          • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:39

                            Ah pardon, j’avais pas compris que c’était trop dur pour toi, scuz ... mais alors ce qui t’intéresses dans les conférences d’Asselineau, c’est juste les images ?
                            Avec les templiers en armures, les cartes de l’empire austro-hongrois avec les fléches et tout ?

                            Alors là tu es justement celui qu’on cherchait, quand est-ce qu’on se se fait une bouffe, avec juste Le Blanc ?


                          • emphyrio 13 octobre 2012 22:50

                            Comme tu n’inspires pas la sympathie, je peux t’inviter à manger une bouffe à la rigueur


                          • gorgonzola 14 octobre 2012 04:23

                            « Le populisme c’est la guerre »...

                            Encore une phrase tiré de je ne sais quel chapeau (sûrement celui d’un clown vu la tournure comique de la phrase ^^).


                          • Zobi Aldo Rifort 13 octobre 2012 20:02

                            Les masses ne se révoltent jamais de leur propre mouvement, et elles ne se révoltent jamais par le seul fait qu’elles soient opprimés. Aussi longtemps qu’elles n’ont pas d’élément de comparaison, elles ne se rendent jamais compte qu’elles sont opprimés.

                            George Orwell - 1984

                            Pourquoi s’évader de prison quand on n’a pas conscience d’être prisonnier ?


                            • L'enfoiré L’enfoiré 13 octobre 2012 20:14

                              « L’Union Européenne, c’est la guerre ! »

                              Ah, bon, où ça en Europe ?


                              • ZebulonWhateley ZebulonWhateley 13 octobre 2012 20:23

                                Ah, évidemment, la guerre contre les « basanés » ne compte pas selon les européistes...


                              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 octobre 2012 21:22

                                Tout-à-fait, l’enfoiré. Mais je sens que serai bien seul à te plusser... A 52 balais, je pense être le premier de ma famille à être arrivé là sans avoir connu la guerre... Certains ont beau jeu à la fois de l’oublier et de n’en même pas avoir, du coup, au moins la reconnaissance du ventre...
                                Putain de merde, ma copine me dit : « tu t’es trompé, Manu, c’est pas 52, c’est 54 ans ! »... Raté !


                              • emphyrio 13 octobre 2012 21:55

                                On peut même ajouter que dans notre balance commerciale, on exporte plus de guerres qu’on n’en importe. Et que si l’équilibre de la terreur a été rompu, il vaut mieux être celui qui terrorise non ? Alors qu’est-ce qu’on dit ? Merci l’Europe !


                              • tf1Goupie 13 octobre 2012 21:58

                                Alors quitte l’Europe si elle est si insupportable que ça, on souffrira sans ta présence et tu arrêtera de creuser le trou de la sécu


                              • Edmon Edmon 13 octobre 2012 22:17

                                @ZebulonWhateley


                                Depuis quand vous vous préoccupez des bazanés à l’ upr puisque vous les noyez dans les théories du complot et que ceux de l’ étranger vous ne leur permettez même pas de recevoir d’aide étrangère qui les libérerait de leur tirant ? 

                                Pensez-vous que c’est leur rendre service de les mettre dans une position victimaire tout en niant l’ intégrisme ?

                                Je vous rappelle que si l’ upr arrivait au pouvoir ( J’en ai des frissons rien que de l’ écrire ) il y aura un référendum sur la question immigration .Autant vous dire que le résultat dépendra surtout du contexte économique forcément dégradé en cas de sortie de l’ euro .

                                Mais que suis-je bête , si vous ne parlez pas d’intégrisme , pire que vous le couvrez , c’est parce que c’est un sujet « clivant » .Et pour les références à De Gaulle reprises en coeur par les sympathisants , c’est le bon coté que vous prenez .Et puis l’ upr n’est pas un parti gaulliste , hein , puisque Asselineau le dit.










                              • emphyrio 13 octobre 2012 23:40

                                @tf1
                                Creuser le trou de la sécu : tu dois être un nostalgique des années 80 pour ressortir ce vieux serpent de mer. Parce qu’à l’heure de l’Europe, chacun va pouvoir creuser son propre trou : la preuve
                                NB : Je ne coûte pas un « centime » à la sécu.


                              • gorgonzola 14 octobre 2012 04:31

                                « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. [...] Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, … »
                                Citation de François Mitterrand qui fut président de la France durant 14 ans, rapportée dans Le dernier Mitterrand (G.M.Benamou)


                              • L'enfoiré L’enfoiré 14 octobre 2012 08:21

                                Emmanuel,

                                 Etre moinnsé ne me touche absolument pas.
                                 Le problème est loin d’être là.
                                 Je ne comprends pas le but de l’auteur dans cette déclaration.
                                 Oui, nous avons eu la guerre en Serbie dans le passé.
                                 L’auteur n’a pas dit « c’était la guerre » ou alors c’est un lapsus lingua de sa part ?

                              • lionel 14 octobre 2012 10:54

                                Mr aguerra,


                                Soyons sérieux.

                                Vos impôts n’ont t’ils pas financés des conflits sur d’autres continents durant toute votre vie adulte (et en ex-yougoslavie) ? 

                                Combien de dictateurs avez vous financés (Eyadema, Campaoré, Bongo etc...)

                              • zelectron zelectron 14 octobre 2012 12:11

                                L’Europe c’est comme l’amour, ça ne se commande pas. Elle est belle, généreuse, d’une immense variété, riche, joyeuse, cultivée, philosophe, adulte politiquement, merveilleuse, pour peu que d’aucuns parlent quelques langues la construction de notre Europe se produira encore plus vite.


                              • lionel 14 octobre 2012 21:23

                                Ben non que les guerres contre les basanés ça ne les dérangent pas ! ils veulent cacher leurs abominations derrière le pugilat causé par le « Choc des Civilisation » des néo-conservateurs qui perpétuent la pensée pathologique de Léo Strauss.




                              • lionel 14 octobre 2012 21:50

                                Détrompez vous, on parle de l« ’intégrisme » (interprétations rigoriste exotérique appelées Wahabbisme, Salafisme ou Takfirisme).


                                 Nous savons que ces groupuscules sont financés par les magnat despotiques du Conseil de Coopération du Golfe, alliés financiers de la structure économique de l’Empire. Nous savons aussi que ce sont les troupes françaises qui ont assistées les Salafiste de Belhadj (sorti de Guantanamo) à prendre Tripoli. Ce sont les mêmes troupes françaises (c’est à dire payés par les Français) qui ont aidés les takfiristes dans leur tentative de détruire la Syrie (pour des intérêts gaziers et géostratégiques. L’affaire plus que douteuse de l’agent Merah à cachée l’affaire des 12 Français capturés par l’armée régulière Syrienne. Nous savons aussi que pas plus tard que cette semaine, l’armée de la France a entraînée des troupes de l’Arabie Saoudite, dont les Princes financent la prédication Wahabite et ont financés depuis plus de trentes ans les Jihadistes contre la soit disante menace « communiste ». Nous savons que sarkozy Nagy Bocsa louait ces régimes de « Musulmans modernes » en y investissant, en y prostituant nos grandes écoles alors que l’éducation nationale était totalement sabotée, crime contre nos enfants, nos concitoyens. Nous savons que ces « Zintégristes » sont des mercenaires qui ont été utilisés en Tchétchénie, en Bosnie herzégovine, au Mali.

                                Sur notre territoire. Les versions les plus rétrogrades de la version Sunnite de la civilisation Islamiques ont été promues par les chaines Saoudiennes et Qataris. Nous savons ce que fait le Qatar dans des quartiers de notre pays, nous savons qui est l’Emir du Qatar, ce qu’il acquière sur notre territoire géographique, économique, culturel, lui qui opprime (comme ses collègues) les ouvriers qu’ils maintiennent en quasi-esclavage, son peuple obligé de porter l’opprobe des saloperies qu’il perpétue grâce à la finance. Les Salafistes etc.. dangereux sont pour l’écrasante majorité des incultes totalement manipulés et très peu nombreux. La majorité des Musulmans ne veulent que la Paix, certainement pas le Jihad, mais les merdias contrôlés par une poignée de psychopathes, provoquent, irritent, salissent afin d’aboutir à engendré un choc soit disant « civilisationnelle » (alors que les Musulmans de France sont pour la majorité parfaitement intégrés, consommateurs déresponsabilisés de la chose publique comme la majorité des Français de souche. Les pervers qui nous manipulent tous, pointent du doigt, désigne l’ennemi, le finance, le met en valeur, mais ce sont eux qui sont responsable de la crise totale que nous traversons. 

                                Nous sommes en guerre, une guerre encore essentiellement psychologique, psychotronique. 

                                 

                              • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 22:18

                                Lionel
                                que pensez vous de l’affaire Amesys Qosmos hum ?


                              • lionel 14 octobre 2012 22:40

                                salut Jean Marc R


                                Je ne connais pas ce dont vous me parlez, vous pouvez m’éclairer ?

                              • jean-marc R jean-marc R 14 octobre 2012 22:55

                                Vous éclairer ?
                                Pas besoin.
                                Grâce à internet,
                                il suffit d’un lien offert.

                                La question, c’est lequel donner. Voyons voir...
                                Bon, restons neutre, je pointe donc vers l’affligeant mediaticosme franco français. J’ai parcouru pour vous le papier vite fait, il y a tout ce qu’il faut pour se faire une idée, et titiller votre curiosité j’espère.
                                Rajout quand même : évidemment, grâce ou « changement » de Mai, ça a changé... (cynique)

                                http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-la-societe-francaise-qosmos-a-t-elle-aide-le-regime-d-el-assad_1142406.html


                              • esteban 14 octobre 2012 23:26

                                Manu, l’enfoiré,

                                On parle bien sûr de guerre économique, de casse sociale, de services publics, de tout ce qui structurait nos pays. Mitterand le disait sur son lit de mort, et c’est bien de celle ci dont il s’agit, ici en Europe sans avoir besoin des américains. Ils nous embarquent de force dans le bateau fantôme du dogme de la dette.

                                Soyons sérieux, vous vous faites de loin bien plus bête que vous êtes en réalité.


                              • lionel 15 octobre 2012 00:05

                                Merci pour le lien Jean Marc R,


                                Je n’avais pas entendu parler de ça. Vous vous doutez que je ne suis pas surpris du peu que j’ai lu. Je fouillerais un peu.
                                Bonne nuit

                              • jean-marc R jean-marc R 15 octobre 2012 08:45

                                De rien Lionel.
                                C’est un merveilleux fil d’ariane, croyez moi...


                              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 15 octobre 2012 10:14

                                @ lionnel

                                Question bizarre... mais enfin passons ; réponse :
                                - autant que vous, je pense, pourquoi ?"
                                Quel rapport avec le fait que je n’ai jamais connu de guerre ?
                                Ah, les convictions...

                                @ l’enfoiré

                                Le triste conflit yougoslave était pour faire court, un épilogue de guerre froide et une lointaine conséquence de la 1ère guerre mondiale.
                                Justement, d’ailleurs, ce n’était pas un conflit dans l’UE... (n’était-ce pas la CEE à l’époque ?) mais on ne va pas refaire l’histoire. Mais je partage votre avis sur le fond.


                              • gorgonzola 15 octobre 2012 17:29

                                Toujours à la pointe de l’info mon cher Jean-Marc smiley


                              • audrey.thesse 17 octobre 2012 08:20

                                a zeboulon

                                Il faut cesser cette Europe , la corruption est trop grande, c’est une idée telle le stalinisme dans le résultat. Vous êtes un petit oiseau dans son nid qui piaille.

                              • Soi même Soi même 13 octobre 2012 21:18

                                Merci pour c’est article François Asselineau, par ce fait la chasse va être ouverte à tous les dissidents qui ne correspond pas au critère de cette Paix-Européanisé.
                                Nous somme bien dans les petits pas Farbein, le noueux coulant liberticide est en marche.


                                • Soi même Soi même 13 octobre 2012 21:46

                                  @ tous ceux qui pensent que François Asselineau est un nationaliste, je les invité à lire ses articles et conférences, car il montre en rien il est nationaliste, par contre il montre son grand attachement à la Patrie, donc c’est un Patriote.
                                  quand à ceux qui gobe la farce aux alouettes, je les pleins car si ils ne sont pas du premier cercle, il souffriront plus que les autres de se faire berner, car cette histoire Européisme n’a rien avoir avec le destin de l’Europe. C’est une métastase qui va nous conduire aux chaos et à la guerre !

                                  Ce que l’on a du mal à comprendre, que l’Europe est avants tout, une Europe de l’Esprit.
                                   Cela à toujours existé. Il y a une Europe Chrétienne couverte d’ordre Religieux, une Europe des Bâtisseurs de Cathédrale, , une Europe Johannique,.pour le meilleur comme pour le pire, Une Europe de la Culture, , de l’Art, des Savants, des Génies, des Artistes.

                                   Bref une Europe de l’Esprit qui c’est éteint à l’orée de la fins du XIX siècles et qui a fête ses noces de sang dans la guerre de 14-18.

                                  Depuis cette Europe, n’est plus cette Europe que Novalis prévoyait dans son essais L’ Europe Chrétienne. Mis celle de Schiller dans ses Lettres sur l’Éducation Esthétique de l’Homme.

                                  Cette Europe à pris d’autre voie, celle du Chauvinisme, du Nationalisme exacerbé, du Militarisme, du Mercantilisme, qui se retrouve par un tour de force dans cette tentative mort nées qu’est cette UE. L’antithèse de cette Europe du passé qui certes avait aussi des défauts et en même temps tous les espoirs étaient possible. Qui n’est plus le cas aujourd’hui ! Car cette Europe Artificielle aujourd’hui est en trains de nourrir de fait qu’elle a foulé au pied l’Esprit des Hommes !


                                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 21:56

                                    Eh bien si vous allé jusqu’au bout des conférences d’Asselineau, c’est vraiment que vous êtes atteint d’insomnie aigue ...


                                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:23

                                    Nationaliste c’est s’enfermer sur soi-même : genre, ton cerveau s’oxygène plus.

                                    C’est pas mauvais en soi, mais au bout d’un moment tu manques de globules rouges, tu crois vraiment que ton nom c’est Babylon et puis tu penses que tu es plus intelligent que tes voisins ... tu te mets à bruler quelques juifs, à jeter des bazanés dans la seine, et à croire que la France peut inventer des Iphone et des ordinateurs que tu vendras à la planète entière.

                                    Le problème c’est que tous les flics sont pas aussi racistes que toi et qu’ils vont finir par t’arrêter ... à condition que tu sortes de chez toi, donc ne t’inquiète pas tant que tu restes dans ton bunker


                                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:43

                                    Tu veut dire, tu rases les murs et quand t’es à dix avec tes copains tu te fais une racaille ?
                                    Vache tu dois trop faire peur, un peu comme le mec de ton avatar.
                                    Tu fais vraiment trop fort...
                                    Comment ça se fait que t’aies pas gagné la guerre avec ta famille qu’êtes trop des durs à cuirs ?

                                    Je peux voir tes tatouages STP ?


                                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 22:44

                                    En tous cas, les électeurs d’Asselineau c’est vraiment des mecs subtils, ceux qui nous font presque regretter d’avoir des compatriotes...


                                  • tf1Goupie 13 octobre 2012 23:05

                                    Désolé, en matière de grossiereté (fosse sceptique, caca, tout ça) je ne t’arrive pas à la cheville.

                                    Mon pays d’origine c’est la France : le pays de la Haute Couture ... non pas la la couture du pantalon qui est en haut ... tu sais les vêtements de créateurs ... pardon les fringues très classe ... non, tu vois pas ? Bon laisse tomber, tu es libre Babylon, c’est l’important


                                  • Soi même Soi même 14 octobre 2012 00:16

                                    @ tf1Goupie à dose homéostatique c’est tous à fait possible.


                                  • lionel 14 octobre 2012 11:00

                                    TF1 groupie,


                                    L’adversaire, en démocratie, amène des éléments de débats, quelque part, il respecte l’intégrité morale de ses contradicteurs. 

                                    Le Troll en revanche, solitaire ou rémunéré, n’est là que pour faire du bruit, empêcher tout dialogues entre les participants d’un forum. Il provoque, chatouille, pince, fait des grimaces, de jeux de mots. Pour être efficace, il lui faut une certaine dose de narcissisme.

                                    Dans quel catégorie pensez vous vous situer ?

                                    Personnellement, je considère Jaja par exemple comme faisant partie de la première catégorie. Jus d’abricot appartient de toute évidence à la deuxième catégorie.

                                  • tf1Goupie 14 octobre 2012 11:41

                                    Cher Lionel,

                                    Vous me paraissez être ici dans le jugement ; l’accusation de trollage est un phénomène courant sur Avox, parfois pour essayer de détruire la crédibilité de l’adversaire.
                                    Mais je vais vous répondre, pour vous montrer que je suis capable d’argumenter, faculté qu’apparemment vous me déniez.

                                    Si vous allez voir dans mes commentaires vous pourrez voir qu’il m’arrive souvent d’argumenter ; ce n’est pas parce que je le fais éventuellement sur le ton de l’ironie, par exemple quand je taxe Asselineau de populisme, que ce ne sont pas des arguments ; après si vous confondez le fond et la forme, le problème n’est pas chez moi.

                                    De la même façon si je vais observer vos commentaires, ou ceux de Jaja, j’y vois régulièrement des commentaires qui ne contiennent que de la moquerie, voire de l’agression personnelle ; cela arrive à tout le monde, pourquoi serais-je le seul à être critiquable ??

                                    Enfin pour terminer sur les échanges qu’on voit ici et semblent vous préoccuper, vous pouvez facilement constater que je me fais traiter de noms d’oiseaux par Babylon ou d’autres. Est-ce que ce sont vos copains pour que vous oubliez de les citer dans votre procès-verbal de trollage ?
                                    Où respectent-ils mon « ’intégrité morale », selon vous ?

                                    Le terme « ou rémunéré » (employé par vous) est-il moralement neutre ... bien sûr que non !

                                    Etes-vous l’arbitre déontologique qui distribuez les bons et mauvais points ? Ou bien est-ce juste que vous n’aimez pas mes opinions ?


                                  • JL JL 14 octobre 2012 12:31

                                    TF1groupie,

                                    ce qui définit un troll, c’est qu’il n’a aucune suite dans les idées, contrairement à l’honnêteté intellectuelle.

                                    Je vais vous expliquer avec une image : vous connaissez les systèmes experts ? Ce sont des logiciels d’IA (intelligence artificielle) composés d’une base de connaissance et d’un moteur d’inférence. Le moteur d’inférence représenterait l’un des hémisphères cérébraux de l’homme, et la base l’autre ; l’un est la connaissance, l’autre la logique.

                                    Le troll semble, être comme un système expert déplorable, soit parce que son moteur d’inférence est cassé (raisonnement déficient), soit parce que sa base de connaissance est sélective : le tri a été fait au chargement qui a éliminé tout ce qui est en opposition au principe de plaisir, aux dogmes, ou à tout ce qu’on veut.

                                    Vous comprenez ça ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès