Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La barre à zéro ! Droit devant !

La barre à zéro ! Droit devant !

Dans les régates, le vainqueur n’est pas nécessairement le meilleur barreur ! Le vainqueur est celui qui a commis le moins d’erreur !

Nous aurons, Dimanche, la possibilité d’éviter une erreur.

Ne la laissons pas échapper !

Que l’on me comprenne bien : les lignes qui suivent ne représentent un soutien à François Fillon que fort indirectement.

Mais toujours avec le même souci de justice et d’efficacité, et après avoir attentivement écouté la très vipérine diatribe de m. Juppé à Toulouse, il me semble bien que la prochaine priorité, celle de Dimanche prochain, soit de faire emprunter à ce dernier la même sortie que celle indiquée à N. Sarkozy Dimanche dernier !!!

 

Quatre raisons importantes (au moins) motivent à mes yeux une telle prise de position :

 

1) Entendre cette personne prêcher implicitement la guerre aux Proche et Moyen-Orient dans le cadre de son obédience à l’axe mondialiste tout en se référant au général de Gaulle et à l’intérêt de la France, m’a profondément choqué.

 

2) Bien que je sois personnellement opposé à la vision socio-économique de François Fillon, il me paraît d’une malhonnêteté crasse de passer sous silence que la suppression envisagée de 500.000 emplois n’aura pas nécessairement comme corollaire 500.000 situations de chômage. Il suffit pour cela d’abandonner la politique sociétale volontairement destructrice de la France et de revenir à une politique socio-économique reprenant en considération les impératifs nationaux !

À titre d’exemple, si les irresponsables qui ont institué un numerus clausus absurde en médecine et qui continuent à supprimer des lits d’hôpitaux, avaient orienté les étudiants et étudiantes vers la formation de médecins et d’infirmiers et d’infirmières, il y aurait moins de chômeurs, et plus de médecins et d’infirmiers !!! Et des exemples de ce type, il y en a d’autres !

 

3) Puisque une nouvelle fois le quatrième pouvoir et ses maîtres mondialistes ne nous laissent que le choix entre deux ultra-libéraux, ayons au moins le bons sens d’écarter celui des deux qui n'aurait jamais dû être contraint à partir à six mille kilomètres de la France pour y prendre des notes sur les vertus du Capitalisme exclusivement financier !!!

 

Entendons-nous bien ! Ce jour d’hui 23 Novembre 2016, je ne suis pas en train d’essayer de vendre du « Fillon Président » à l'encan !

D’autres se présenterons contre lui à partir de Lundi prochain, et il appartiendra alors au corps électoral français, s’il parvient à rester éveillé jusqu’au mois d’Avril 2017, de sélectionner le meilleur (ou le moins néfaste) pour la France !

Mais de toute façon qu’il s’agisse de F. Fillon, d’A. Juppé, de F. Macron, ou de n’importe quel autre candidat, aucun, je dis bien aucun, ne parviendra à recréer ne serait-ce qu’une apparence de prospérité nationale sans le recours à un protectionnisme bien élaboré, sévère mais juste, seul capable de faire revenir en France les entreprises et leurs emplois  !!! Ces mêmes entreprises et emplois délocalisés par les capitalistes exclusivement financiers au seul motif de leur rentabilité personnelle et immédiate.

 Il restera donc, dans tous les cas de figure, à expliquer et à faire admettre ceci à monsieur Fillon ainsi qu’à tous ses partenaires mondialistes.

Toutefois, il est clair que cette révolution socio-économique ne se fera certainement pas mieux avec une personnalité politique telle que m. Juppé plutôt qu’avec la personnalité de m. Fillon tel qu’il est connu !!!

Dimanche, le choix qui se posera est de toute façon infiniment plus simple : il s’agira seulement de choisir entre deux hommes dont certaines différences de parcours permettent d’ores et déjà une sélection sans risque d’erreur !

L’un deux, Alain Juppé, est en outre soutenu par l’ensemble des partis politiques dont celui de F. Hollande, président dont la brillante démonstration au « service de la France » depuis cinq ans est en elle-même plus qu’explicite !!! Cela devrait tout de même constituer un élément de jugement décisif  !!!

Quant à l’autre, François Fillon, nous ne serions pas trop surpris s’il lui arrivait de tomber, lors du dernier débat, dans une embuscade médiatique ourdie par des « journalistes » devenus experts en la matière.

 

Comme dans les régates, le vainqueur n’est pas nécessairement le meilleur barreur !

Le vainqueur est celui qui a commis le moins d’erreurs !

 

Nous aurons, Dimanche, la possibilité d’éviter une erreur. Ne la laissons pas échapper !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Shawford Tyrann’s orchid 24 novembre 09:06

    Quiche Squaw Président !!!!

    --------------------------

    Sauf à ce que MA Jeanne d’Arc vienne présenter ici même ses créances et que soit décidé une retraite de Venise bien méritée pour AJ, avec Dœlorean équipée toutes options smiley smiley smiley smiley


    • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 09:07

      ils sont tellement proches ces 2 « adversaires » de la droite extrême .....

      que cela soit l’un ou l’autre la France connaîtra des heures bien sombres et avec les 50 000 flics promis plus question d’aller manifester ..... 

      • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 10:12
        @zygzornifle

        Bonjour zygzornifle,

        Des heures sombres, cela je n’en disconviens pas...
        Encore faut-il admettre qu’elles peuvent être plus ou moins sombres suivant la personnalité de celui qui nous cache le soleil...

        Merci d’être passé.

      • non667 24 novembre 15:00

        @Parrhesia
        certains socialistes sont allé voter « contre » sarko
         de même moi j’estime que jupé serait un moins bon adversaire contre marine et lui permettrait peut être même de gagner
        les vrai sondage connu des initiés doivent le dire d’où la propagande pro fillon ?


      • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 16:39
        @non667
        Intéressant point de vue !
        Très honnêtement, je ne vois la chose que par le petit bout d’une lorgnette solitaire.
         Je ne suis donc pas au fait des combinaisons plus ou moins scabreuses entre les partis et encore moins du détail de malversations « sondagières » devenues de règle ainsi que de l’usage méprisable qui en est fait !
         Je ne puis donc juger qu’au travers d’une certaine expérience des pratiques et des hommes de ce « milieu » !
         Il me semble néanmoins qu’à la minute où je vous adresse cette réaction, le soutien à F. Fillon provient d’abord d’une partie du corps électoral de plus en plus rebelle aux combines de toutes sortes. 
        Cet électorat « rebelle » a très vite été rejoint par un pourcentage non négligeable de l’État-Major Ump lui-même. Ce pourcentage a immédiatement compris, le soir-même des propos à l’arsenic de Juppé à Toulouse, que ces propos n’allaient pas empoisonner que F. Fillon...
        Par contre, je crois bien reconnaître, chez les partenaires d’A. Juppé, donc chez les adversaires de F. Fillon, les inconditionnels d’une politique étrangère fort belliqueuse ainsi que les adversaires forcenés de la Russie de Poutine : un soutien juppéiste qui, soit dit en passant, se moque pas mal (et je pèse mes mots) des intérêts nationaux français !
        De là peut venir une ambiguïté entre certaines positions du Front National et les convictions de François Fillon.
        Je reste persuadé que le clan Juppé a joué sur cette ambiguïté avec une malhonnêteté intellectuelle confondante.

        Quoi qu’il en soit, merci, non667, pour votre visite.

      • devphil devphil 24 novembre 09:23

        Moi je comprends pas notre futur monarche de la Sarthe nous promet le plein emploi avec le retour au 39 heures et la suppression de 500.000 postes de fonctionnaires.


        Je l’ai bien entendu parler de retour au plein emploi , il faut quand même pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.

        Et oui avec une possible arrivée de François , un autre François , ce sera François III de Sarthe , il faut commencer à utiliser des métaphores religieuses.

        Attendons de voir les résultats mais des deux il n’y a pas beaucoup de différences.

        Je n’ai pas été versé mon obole à la messe dimanche dernier et je n’irais pas non plus ce dimanche.

        Philippe 

         

        • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 10:06
          @devphil

          Bonjour Philippe,
          Vous n’avez pas tort sur le fond, mais je n’ai pas écrit qu’il y avait une grosse différence de politique socio économique entre les deux.
          J’ai attiré l’attention sur une grosse différence de mentalité, différence sur laquelle il vaudrait peut-être mieux ne pas faire l’impasse ... 
          Mais, bonne journée à vous.


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 novembre 10:08

          @devphil

          ... la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires tout en renforçant les effectifs de la police !
          Amoins de muter les infirmières dans les forces anti-émeutes, cette équation se traduirait par une saignée encore plus importante.

        • fred.foyn fred.foyn 24 novembre 09:33
          Dimanche, faudra encore payer pour être rasé de « PRÊT »...
          Bonnet blanc..blanc "Benêt..
          hein Siphon.. !

          • leypanou 24 novembre 09:45

            L’un deux, Alain Juppé, est en outre soutenu par l’ensemble des partis politiques dont celui de F. Hollande : l’autre est soutenu par le patronat (MEDEF (pas officiel), Sophie de Menthon (ETHIC), Croissance +, etc, etc) (dit tout à l’heure sur LCP).


            • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 09:59
              @leypanou
              Bonjour leypanou,
              Ce que vous me dites me semble parfaitement exact !
              D’autant que sous le règne du « socialisme » selon Hollande, Macron et consorts, je ne crois pas qu’il soit actuellement possible à qui que ce soit de parvenir à ce niveau politique sans avoir obtenu la bénédiction du MEDEF et de la « Corbeille » sous une forme ou sous une autre...
              Mais je peux me tromper...
              Bonne journée à vous

            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 24 novembre 10:10

              @Parrhesia

              «  l’autre est soutenu par le patronat (MEDEF (pas officiel), Sophie de Menthon (ETHIC), Croissance +, etc, etc) (dit tout à l’heure sur LCP). »
              ... et par les évêques qui ont biffé leurs troupes de la manif pour tous.

            • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 10:19
              @Jeussey de Sourcesûre

              Bonjour Jeussey de Sourcesûre,

              Certes ! Certes !

              Encore que dans le présent contexte, les évêques et les participants à la manif pour tous ne me semblent plus représenter le plus grand danger qui nous menace !

              Mais, merci d’être passé !

            • Parrhesia Parrhesia 24 novembre 09:49
              Bonjour fred.foyn,

              Tant qu’à être rasé de « Prêt », comme vous le dites si justement, encore est-il préférable de l’être en faisant l’économie de multiples guerres engagées à nos frais pour le compte de pays tiers qui ne nous veulent pas nécessairement du bien...
              Du moins, il me semble...

              Bonne journée à vous.

              • ddacoudre ddacoudre 24 novembre 19:32

                bonjour Parrhesia.
                Il suffit pour cela d’abandonner la politique sociétale volontairement destructrice de la France et de revenir à une politique socio-économique reprenant en considération les impératifs nationaux !
                j’avoue que cela aurait besoin de précision
                quand en 2017 je suis entrain de peser s’il ne serait pas moins dangereux d’élire le pen que l’un ou l’autre de ces deux candidats, car au moins il est assuré qu« zllz n »aurait pas la majorité au parlement.
                 cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


                • Parrhesia Parrhesia 25 novembre 10:41

                  Bonjour ddacoudre,

                   >>> J’avoue que cela aurait besoin de précision <<<

                   C’est effectivement le moins que l’on puisse dire car la phrase de mon papier que vous citez recouvre la nécessité d’une révision quasi-totale des quatre fonctions régaliennes du pays, dont une refonte du Code et de la jurisprudence, ces derniers étant été rendus inaptes à dire le Droit et à rendre la Justice.

                  Cette phrase implique également un changement de l’esprit et de la lettre de presque toutes nos Grandes Écoles (Cf. l’E.N.A. pour ne citer qu’elle) ainsi que des grands corps de l’État.

                  Toutes choses qui concernent évidemment et directement le cadre d’une élection présidentielle, mais je suis sûr que vous comprendrez qu’il n’est pas possible de les développer dans ce cadre.

                  À partir de là, et pour en rester plus précisément aux « mérites » comparés des deux candidats qui nous occupent, je ferai donc confiance aux internautes qui nous lisent pour extrapoler mon propos en fonction de leur expérience personnelle.

                   

                  Bonne journée à vous, ddacoudre, et à eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Parrhesia

Parrhesia
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès