Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La bataille des extrêmes

La bataille des extrêmes

 

La crise économique et financière, qui sera supplantée dès 2009 par une crise sociale de grande ampleur, va indéniablement aviver un sentiment de colère et de protestation dans l’électorat français. Comme il en est coutume, les partis extrémistes seront traditionnellement en première ligne pour incarner le désespoir de cette classe sociale, désemparée et déçue par le quinquennat de Nicolas Sarkozy, qui au-delà de sa capacité (ou de son incapacité) à avoir tenu ses promesses, sera considérablement handicapé par la crise économique. Le vote contestataire avait d’ailleurs marqué un net reflux en 2007, témoignant de l’espoir porté en Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui incarnaient tous deux la nouvelle génération politique. Mais le climat économique conjugué aux querelles socialistes, ouvre la voie à une progression certaine de l’électorat contestataire lors des prochaines échéances de 2012, annonçant ainsi un accroissement des scores obtenus par les partis extrémistes. Lors des trois dernières élections présidentielles, ce vote contestataire s’était principalement replié sur Jean-Marie Le Pen, délaissant un Parti Communiste sur la pente du déclin. Mais la montée en puissance d’Olivier Besancenot et le départ de la scène politique de Jean-Marie Le Pen pourraient bel et bien inverser la tendance...

Et puisque le malheur des uns fait le bonheur des autres, Olivier Besancenot ne peut que se frotter les mains en constatant les dégâts de la crise. Les fermetures d’usines, les licenciements et chômage technique ne peuvent être que bénéfiques pour le facteur neuilléen, qui fustige depuis son arrivée sur la scène politique le patronat voyou, le capitalisme dépourvu d’humanité et le libéralisme sans pitié. Un message qui ne peut être qu’apprecié en temps de crise financière, et où le dégoût d’un certain "establishment" véhiculé par Olivier Besancenot trouve échos. Car si tout oppose idéologiquement ce trentenaire trotskiste au nationalisme et à la xénophobie de Jean-Marie Le Pen, il n’en est pas moins que ces deux extrêmes touchent le même électorat.

medium_besancenot.jpgDepuis la création de la Vème république et cela jusqu’aux présidentielles de 2007, c’est toujours dans l’extrême que s’est exprimé le mécontentement d’une classe, défiant ainsi les partis gouvernementaux. Jusque qu’à l’avènement des années 90 et le déclin du bloc soviétique, le Parti Communiste détenait un certain monopole en la matière, incarnant à lui seul les luttes socialistes et les colères du peuple. La montée de l’insécurité, qui coïncida avec l’accroissement des flux migratoires, s’est chargée de réduire considérablement l’influence du PCF au sein de l’électorat contestataire, et cela au profit du Front National, dont le discours nationaliste et xénophobe trouva enfin un sens.

Or, la tendance semble aujourd’hui s’être renversée, du fait des récentes difficultés économiques. Il est désormais indéniable qu’Olivier Besancenot s’est posé comme un personnage phare de la vie politique du fait d’un certain nombre de facteurs extrêmement favorables au facteur trotskiste. Tout d’abord, la situation actuelle du Parti Socialiste se compare à celle du RPR lors de l’avènement du Front National. La ligne idéologique du PS tend à s’éloigner de celle de son extrême, tout comme le RPR, qui sous l’emprise de Jacques Chirac amenait à évoluer vers le centre. Il n’est donc pas inenvisageable que la branche socialo-communiste du PS aille voir chez le voisin Besancenot. Par ailleurs, le message d’Olivier Besancenot trouve échos en période de crise économique, aux dépens du Front National qui ne parvient pas à en tirer profit. Le reflux constaté lors des présidentielles et législatives 2007 ne pourrait de ce fait qu’empirer...

Par ailleurs, le Front National traverse actuellement une crise inédite dont certains aspects ne permettent plus d’ignorer l’éventualité d’une absence de représentants frontistes lors des prochaines échéances présidentielles. Tout d’abord, le départ prochain de Jean-Marie Le Pen, président depuis la création du mouvement, va entraîner une guerre de succession qui s’annonce musclée entre trois prétendants, dont la défaite pourrait amener à une scission avec le FN. Selon un sondage paru en septembre dans Valeurs Actuelles, 76% des sympathisants FN souhaiteraient que Marine Le Pen succède à son père. Un score plébiscite pour "la fille", qui, si elle parvient à prendre les rênes du Front National, devra cependant maintenir une unité fragile.

2008-09-11T070349Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRTP-FRANCE-LE-PEN-20080911.jpgOr, le risque d’une dislocation du Front National est d’autant plus néfaste pour le parti frontiste que les difficultés éprouvées en 2007 par Jean-Marie Le Pen pour recueillir les 500 parrainages ne feront qu’empirer pour son successeur. En effet, plus de la moitié des élus ayant accordés leur signature à JMLP lors des élections présidentielles de 2007 n’ont pas vu leur mandat renouvelé lors des dernières échéances municipales. De ce fait, en cas de dislocation du FN, la multiplication des candidatures frontistes ne permettrait à aucun candidat issu du FN de se porter candidat. Pis, même si le schisme est évité, faute de réservoir de signature important, il n’est pas certain que le FN soit en mesure de présenter un candidat...

Retrouvez cet article dans son contexte original sur http://lenouvelhebdo.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • katalizeur 2 décembre 2008 09:59

     a 13 ans  tu ne vas pas a l’ecole ; mais je crois que tu n’as pas besoin tu as été bachelier a 3 mois.
     tu fais la promo, de la goche pour 2012
     sache jeune homme qu’il n’y aura pas d’election , alors arrete de faire de la politique fiction ;et va jouer avec les enfants de ton age

    monsieur REVELI vous prenez avec votre redaction de plus en plus les lecteurs pour des NANES ;

    LE SENTIMENTALISME JOUE A PLEIN


    • sisyphe sisyphe 2 décembre 2008 10:04

      Si c’est tout ce que vous avez à dire, vous auriez mieux fait de vous taire. 
      Publiez un article, ensuite vous vous permettrez de critiquer les autres. 
      Jaloux ? smiley

      Cet article est une juste analyse. Bravo à son jeune auteur. 


    • katalizeur 2 décembre 2008 10:18

      C’ est tout ce que j’ai a dire
      je n’ai pas lu l’article,donc rien a dire ni sur le fond nisur la forme

      il y a deux jour un pseudo doctorant pond un tas d’aneries et m’arrive pas a aligner deux arguments pour soutenir sa prose ;
       depuis quelques jours un gamin du CP livre chaque jour une analyse politicofinanciere ;
      je me demande deux choses :
       quand prend il son gouter ?
       quand fait il ses devoirs ?

      comme vous devriez le savoir je suis maçon ,fiere de l’etre ; donc aucune pretension a ecrire un ou des articles

      je ne suis qu’un simple lecteur qui cherche a s’informer, et a donner sa reaction si vous m’y autorisez ?


    • RilaX RilaX 2 décembre 2008 10:32

      Oui vous pouvez réagir ... si vous avez lu l’article.
      Sinon, c’est pas la peine de vous tordre le cerveau pour taper sur les touches.

      C’est pas parcequ’on a 13 ans qu’on est moins intelligent qu’un maçon, et ce n’est pas parcequ’on a pas encore gouté aux joies de la majorité qu’on a pas le droit de donner son avis sur la société dans laquelle on va evoluer.

      Je soutiens ce jeune auteur a 200%.


    • Absurde Absurde 2 décembre 2008 11:36

      @kataliseur :

      Rien ne vous empêche d’écrire un article sur la maçonnerie, métier noble dont beaucoup d’entre nous ont tout à apprendre. Le métier, le quotidien de l’artisan, des anecdotes de chantiers... et autant que possible en soignant son vocabulaire et son orthographe, simple question de respect de l’autre. 

      A titre d’exemple, permettez-moi de vous renvoyez, kataliseur, à cet excellent blog signé de l’un de vos confrères : pierreseche.over-blog.com/


    • katalizeur 2 décembre 2008 13:24

      comme j’ecris entre deux" lichette" de mortier et que j’ai de gros doigts je fais vraiment se que peux
      l’orthographe et le vocabulaire sont ceux de nos chantiers un peu filtrés .

      je n’ai pas vocation a ecrire ; mais si je devai un jour le faire j’ecrirai plutot sur l’islam que sur la maçonnerie qui pour moi n’est qu’une façon comme une autre de gagner sa croute donc vraiment aucune pretention de se coté là.

      siun jour DIEU me donne l’inspiration et la patience, je tenterai de vous pondre une prose qui je l’espere vous aidera a approfondire et pourquoi a vous convertire.
      mon voeux c’est que vous et moi a la priere de l’aube dans le meme rang

      c’est sincere et sans aucune provocation ; juste chercher le mieux pour son prochain

      quand a la manipe du gamin qui n’est pas encore au stade de l’adolescence ,et qui ecrit un article par jour quand ce n’est pas deux ; a d’autres

      etes vous son pere, mere, grand frere ?

      je suis lyonnais est je connais le torchon de l’hebdo de lyon.........vous aussi je crois.


    • Dr. Larsen Mr. Larsen (Paris) 2 décembre 2008 13:30

      Dis, tu vas laisser ce gosse tranquille !!

      NON MAIS !

       smiley


    • katalizeur 2 décembre 2008 14:04

      @larzen
      salam alikoum mon frere croyant

      alors tu as viré ta copine..........lol


    • Absurde Absurde 2 décembre 2008 18:01

      @Katalizeur :

      Non, je ne connais pas l’hebdo de Lyon. Je vis loin de Lyon, je n’ai aucun lien de parenté avec ce jeune auteur et, navré, même si je respecte les fidèles de l’Islam et des autres religions, je suis athée. 


    • Plum’ 2 décembre 2008 10:01

      Voici un jeune homme bien formaté qui met dans un même sac ceux qu’il appelle « les extrémistes », notamment Besancenot et Le Pen. Honte au « vote contestataire », dit-il, comment peut-on ne pas croire en « Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui incarnaient tous deux la nouvelle génération politique » (même Bayrou ressemble à un extrémiste) !

      Quant à exprimer un début de pensée politique, c’est autre chose, passez votre chemin. Il mérite le label AOC de formatage conforme aux normes des médias dominants.


      • Fergus fergus 2 décembre 2008 10:26

        Pas d’accord, Plum, l’auteur fait un constat assez juste de la situation politique en France, notamment par le pertinent parallèle entre le RPR-FN de naguère et le PS-gauche anti-capitaliste d’aujourd’hui.

        Cela dit, concernant l’avenir, bien malin celui qui se risquerait à des pronostics, tant la situation qui s’amorce peut se révéler chaotique et par conséquent imprévisible en matière de traduction électorale.


        • le mave 2 décembre 2008 10:45

          Ma parole ,il m’insulte ,oser assimiler le vote d’extrème gauche avec le vote d’extrème doite.
          Pour rester poli ,p’tit con.........


          • geko 2 décembre 2008 10:46

            Extrême : Qui est excessif et se dit d’une Personne qui ne garde aucune mesure, qui donne toujours dans l’excès.

            Ce qui est excessif c’est l’inégalité de la répartition des richesses et son lot de misères (racisme, violence, pauvreté matérielle et intellectuelle) d’un système inique qui nous amène à vitesse exponentielle dans le mur !

            Historiquement on peut effectivement observer le transfert de militants du PCF vers le FN ! Certes comme beaucoup j’y ai vu ressurgir les spectres du petit adolph et du petit père des peuples ! Néanmoins si le bipartisme a vu un temps la raison gagner, il n’en demeure pas moins qu’il a permis la mise en place de l’alternance politique véritable jeu de dupe de la transversalité politique répondant à une oligarchie bien loin d’un esprit démocratique représentatif de tous !

            Si le petit facteur traîne les gamelles historiques de la LCR il n’en demeure pas moins que je n’observe pas d’excès dans son discours sinon le désespoir des gens qu’on traîne dans le caniveau au quotidien et qui n’en demandaient pas tant ! S’il suffit de dire Trotsky pour condamner une personne alors appeler votre chat Trostky et tuez le !

            Je suis navré de voir qu’un esprit aussi jeune porte une regard sur le monde qui manque singulièrement de fraicheur ! Pensez à apprendre à douter votre "tuteur" ou vous finirez comme un disque dur formaté dans les normes de la pensée unique ! Est-ce donc tout ce qu’il y a à attendre de la jeunesse de ce pays ?


            • PtitLudo PtitLudo 2 décembre 2008 13:44

              Je suis navré de voir qu’un esprit aussi jeune porte une regard sur le monde qui manque singulièrement de fraicheur ! Pensez à apprendre à douter votre "tuteur" ou vous finirez comme un disque dur formaté dans les normes de la pensée unique ! Est-ce donc tout ce qu’il y a à attendre de la jeunesse de ce pays ?

              D’accord avec ce point, c’est assez angoissant de voir un jeune déjà formatté à cet age. Oui à des articles évoquant sa vision du futur, de la remise en cause de la société de consommation, des problématiques à venir et qui le concerneront au premier chef, que de s’occuper de petites combines politiciennes passéistes qui ne feront aucunement avancer le monde.


            • foufouille foufouille 2 décembre 2008 11:20

              politiquement, ce sont bien des extremes
              les uns sont anticapitalistes, les autres xenophobes
              il s’agit donc bien des extremes, pour l’instant.............


              • djib 2 décembre 2008 11:23

                Bon ... je passerai sur le côté conventionnel de l’analyse formulée ici. Rien qui n’ai été déjà entendu 20 fois. 

                Seulement l’âge de l’auteur me plonge dans une profonde perplexité. Et les gens qui le soutiennent à " 200% " également. J’ai peur d’avoir devant les yeux le Jordy du journalisme. Quel est la part de manipulation dans les coulisses ?
                Je suis conscient que, parfois, la sagesse n’attend pas le nombre des années. Mais ici j’ai vraiment l’impression d’assister à une plateforme de lancement promotionnel. La non-originalité du propos tenu me conforte encore dans cette idée. 
                Alors j’aurai aimé un peu plus de visibilité sur la source, tant sa nature tend à prendre le pas sur la qualité ou la pertinence du contenu.


                • Absurde Absurde 2 décembre 2008 11:30

                  D’abord, un grand, grand, grand bravo à l’auteur pour la maturité de son article, la pertinence de son propos, et ses qualités d’écriture que je salue tout particulièrement. 

                  Pour le reste je rejoins Fergus. 2009 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, politiquement parlant. 2009 sera ce que nous en ferons, nous le peuple, nous les citoyens, nous les gens : un tunnel de plus ou le passage d’un col, d’une frontière, d’un stade. Reste à voir si une majorité d’entre nous s’estime assez mûre pour se prendre en main dans le sens d’une réappropriation de notre présent et de nos lendemains, en un mot de la démocratie, et là ce sera un passage, ou si une fois encore il faudra s’en remettre à quelques-uns qui décideront pour tous les autres de ce que seront ces lendemains, et là nous entrerons dans un nouveau tunnel dont nous ne serons pas près de voir le bout. 


                  • geko 2 décembre 2008 11:37

                    "Reste à voir si une majorité d’entre nous s’estime assez mûre pour se prendre en main"

                    Vous avez eu votre réponse aux élections de 2007 avec l’avènement de la politique spectacle et son lot d’infantilisations !


                  • Absurde Absurde 2 décembre 2008 18:04

                    Vous savez, quand on a pris quelques coups sur les doigts, ça peut donner à réfléchir...


                  • bob 2 décembre 2008 11:34

                    Analyse politico-financiere effectuee par un eleve de 6e, il semblerait qu’une grande partie des lecteurs d’Agoravox soit excessivement influencable. Personne se demande si l’age est en adequation avec les propos ?
                    Demain, je fais ecrire mon chien et regarderai avec une certaine pointe d’humour les lecteurs qui acquieceront a ses propos.
                    Vous remarquerez le nombre d’articles prolifiques qu’ecrit cet enfant. A bon entendeur...


                    • Absurde Absurde 2 décembre 2008 11:38

                      Il y a des ados surdoués comme il y a des adultes frappés de débilité... L’intelligence, comme l’argent, est une denrée bien mal répartie. 


                    • John Nada John Nada 3 décembre 2008 18:13

                      Un gamin de 13 ans qui écrit 150 articles par jour sur la politique internationale avec le même style et le mêmes idées que les scriboullards de l’express et du point, en quoi est-ce étonnant ?

                      Sérieusement, c’est aussi crédible que 3 tours qui s’effondrent bien droite en 10 secondes après arrosage au kérosène islamique...et vous savez quoi, en regardant de plus près je suis a peu près certain que ce sont les mêmes qui y croient...  smiley


                    • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2008 11:44

                      Le reflux constaté lors des présidentielles et législatives 2007 ne pourrait de ce fait qu’empirer...


                      Rien n’est moins sûr ,la part grandissante de français vivant dans la précarité va donner echo à une volonté
                      de privilégier l’attribution des emplois , des logements et des ressources aux nationaux plutôt qu’au flux venant de l’immigration incontrolée avec qui ces personnes sont en conccurence directe !

                      comme la plus part des intervenants , je m’interroge et pense que Alex Joubert 13 ANS n’est qu’un prête nom, qui se cache derrière ?  smiley


                      • geko 2 décembre 2008 11:57

                        Je me suis fait la même réflexion le Chat. J’essaie toujours de m’attacher au contenu du texte !

                        Je sens bien aussi qu’AV, s’il est un outil de libre expression et d’echange très interessant, je suis beaucoup plus circonspect sur sa véritable finalité !


                      • geko 2 décembre 2008 12:03

                        Et en même temps connaître le profil de l’auteur permet de rapidement déceler les éventuelles manipulations ou préjugés  !


                      • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2008 12:09

                        @gecko

                        le profil a 13 ans est plutôt de traquer les pokemon sur sa PSP que de se livrer à des analyses politiques ou géopolitiques au quotidien .....


                      • geko 2 décembre 2008 12:21

                        Tout à fait le chat, les exemples de "surdoués" s’expriment surtout dans les sciences comme par ex Terence Tao docteur en mathématique à 21 ans !


                      • geko 2 décembre 2008 12:25

                        Nous participons peut-être involontairement à une étude psy smiley ou "on" souhaite nous montrer le caractère non objectif inéluctable à toute publication fusse-t-elle sur un media qui se pare de la belle robe citoyenne ! harf le joli mot !


                      • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2008 12:47

                        @Geko

                        mon petit dernier a eu 14 ans hier , alors je sais de quoi je parle ! smiley


                      • foufouille foufouille 2 décembre 2008 12:54

                        je vois pas en quoi ca peut deranger son age
                        il fait pas partie de la moyenne c’est tout


                      • geko 2 décembre 2008 13:19

                        @the Kat

                        J’en ai un de 13 ans chez moi qui ressemble étrangement au votre mais cela n’empêche pas sortir de son propre référentiel ! non ?


                      • geko 2 décembre 2008 13:26

                        Je pense qu’un argument plus recevable est qu’aucun enfant ne s’interesse à la politique sinon par la passion de ses parents ! Il s’agit plus d’un mimétisme par reconnaissance et admiration paternelle qu’une véritable compréhension du monde des adultes et sa complexité que seule l’expérience de la vie peut vous apporter !


                      • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2008 13:35

                        @geko

                         même ses ainés en ont rien à cirer de la politique ! il faut dire que c’est déjà pas clair pour les adultes de s’y retrouver , alors pour les gosses .... Quoi que les congrés du PS ressemblent de plus en plus à des batailles de pokemons smiley


                      • geko 2 décembre 2008 14:00

                        Tiens une nouvelle idée après les poupées vaudou  smiley


                      • foufouille foufouille 2 décembre 2008 16:56

                        en cherchant bien vous devriez en trouver des gamins comme lui
                        la fameuse experience empeche pas les gens de voter 2 fois chirac


                      • geko 2 décembre 2008 17:06

                        Oui foufouille les gens ont la mémoire courte ! Par ailleurs le bi-partisme fait qu’on ne vote par pour mais contre (cf Chirac-Lepen). Perso je n’ai pas voté pour SR mais contre Sarko !


                      • foufouille foufouille 2 décembre 2008 19:15

                        @ geko
                        moi aussi j’ai vote contre sarko/chirac
                        on peut esperer mieux


                      • sisyphe sisyphe 2 décembre 2008 12:45

                        Ah !
                        Je vois qu’un tas d’intervenants s’insurgent sur l’âge de l’auteur !
                        Alors, à 13 ans, on a le droit de les mettre en prison, mais pas de les laisser publier des articles ? smiley

                        Allez : en taule !!


                        • geko 2 décembre 2008 13:17

                          C’est pour cela que j’ai tendance à préférer l’anonymat ! Il permet de se focaliser sur le contenu !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès