Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La chasse aux sorcières continue ! El Khomri licencie un délégué syndical (...)

La chasse aux sorcières continue ! El Khomri licencie un délégué syndical d’Air France !

Par une décision du 5 aout, la ministre du travail Myriam El Khomri vire un délégué syndical, contre l’avis de l’inspection du travail mais conformément aux ordres donnés par le patronat.

A nouveau le gouvernement PS montre son vrai visage, celui de la haine de classe contre les travailleurs, en prenant partie contre l’inspection du travail et au coté du patronat pour renforcer la répression anti syndicale. Le 27 juin dernier la ministre El Khomri avait ainsi validé le licenciement d’un délégué syndical CGT de la SODEXO… pour avoir fait grève…

Seule la mobilisation populaire pourra stopper les exactions de Myriam El Khomri, du PS et du gouvernement Valls UE MEDEF.

El Khomri : une ministre se moquant des institutions et des procédures

C’est par courrier que Vincent Martinez – délégué CGT Air France – a appris le 5 aout 2016 que la ministre du travail – en véritable homme de main du MEDEF – a signé une décision validant son licenciement par la direction d’Air France.

L’inspection du travail s’était pourtant prononcée contre le licenciement du délégué syndical, un licenciement jugé absolument injustifié étant donnés que les « faits invoqués pris dans leur ensemble ne permettent pas d’établir l’existence d’une faute lourde commise par le salarié, caractérisant son intention de nuire vis-à-vis de l’entreprise ». l’inspection du travail constatait d’ailleurs qu’il était impossible sur les images fournies de voir si le délégué CGT mis en cause était l’auteur d’une bousculade ou s’il en était la victime. Pourtant, le patronat d’Air France avait alors formé un recours hiérarchique gracieux auprès de la ministre du travail déposé le 3 février 2016, et ce en vertu de l’article R2422-1 du Code du travail

Le ministre chargé du travail peut annuler ou réformer la décision de l’inspecteur du travail sur le recours de l’employeur, du salarié ou du syndicat que ce salarié représente ou auquel il a donné mandat à cet effet.
Ce recours est introduit dans un délai de deux mois à compter de la notification de la décision de l’inspecteur.
Le silence gardé pendant plus de quatre mois sur ce recours vaut décision de rejet.

Le 3 juin, en raison du silence, le recours interjeté par le patronat d’Air France était donc rejeté en raison du silence de la ministre. Le courrier notifié le 5 aout à Vincent Martinez ne respecte donc pas les délais légaux ! Faut il s’en étonner de la part d’une Ministre du travail incapable de citer les règles élémentaires applicables aux renouvellement des CDD et qui d’autres part a pour unique projet avec la Loi Travail de supprimer le code du travail ?

 Il est tout à fait probable que la ministre n’a pas voulu prendre cette décision avant le 3 juin, une décision qui à n’en pas douter aurait exacerbé la colère populaire et élargi le mouvement social, préférant donc agir au cœur de l’été, en violant le code du travail donc. Manœuvre minable dont les travailleurs ne sont pas dupes et à laquelle il sauront – par exemple le 15 septembre prochain – donner la riposte massive qui s’impose !

Au non respect des procédures, la ministre ajoute le mépris des institutions : sa décision d’autoriser le licenciement répond point pour point à l’ordre donné par le MEDEF et le patronat d’Air France, mais elle bafoue ainsi la décision légitime et juridiquement argumentée prise par l’inspection du travail, autorité indépendante elle. Contrairement au gouvernement Valls qui s’illustre une nouvel fois en caniche du MEDEF et de l’oligarchie capitaliste.

Pour justifier cette décision inique, la ministre argumente que :

« Cette décision [de valider son licenciement] est cohérente avec celle qui concerne les quatre autres salariés impliqués dans le même dossier, qui ne bénéficient d’aucun mandat syndical et dont le cas n’est donc pas soumis à l’autorisation de l’inspection du travail » Myriam El Khomri

Faut-il faire remarquer à la ministre du travail que son argument revient à bafouer la loi ? Une loi qui prévoit explicitement la protection des délégués syndicaux et notamment la validation de leur licenciement par l’inspection du travail. Se prévaloir des licenciements – tout aussi non fondés d’ailleurs selon les témoignages des salariés, des syndicats et selon des enquêtes de la presse qui mettent en évidence une provocation organisée par la direction d’Air France – de 4 salariés non protégés par la loi, licenciements donc non examinés par l’inspection du travail comme d’une raison nécessitant de valider a priori le licenciement d’un délégué du personnel par souci « de cohérence » c’est se moquer de la loi et des institutions. Montrant une nouvelle fois le peu de cas que fait ce gouvernement de droite (PS) de l’état de droit.

Mobilisation et solidarité pour stopper la répression anti syndicale

loi el khomri-49-3De la condamnation politique des 8 de Goodyear à la répression qui s’abat sur les 5 d’Air France en passant par la justice de classe, expéditive qui s’abat sur les travailleurs mobilisés pour le retrait de la loi travail, c’est la même répression anti syndicale, la même dangereuse dynamique de fascisation pour écraser les travailleurs qui est à l’œuvre. Afin d’imposer les dures mesures réclamées par le patronat et ordonnées par la Commission Européenne, le seul argument du gouvernement c’est le recours à une violence tout azimut qui s’exerce tant dans la rue par une féroce et violente répression policière que par l’instrumentalisation d’une justice de classe via des parquets aux ordres pour tenter d’éradiquer le mouvement syndical ou encore par l’écrasement du parlement à coup de 49.3.

Cette décision, au-delà des seuls salariés et syndicalistes réprimés à Air France vise l’ensemble du mouvement social et avec lui tous les travailleurs. Alors que le mouvement social pour le retrait de la Loi Travail s’apprête à reprendre à la rentrée le gouvernement par cette nouvelle décision inique tente d’intimider les travailleurs.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez appelle à la mobilisation et à la solidarité. Et il dénonce une décision politique et revancharde

« C’est une attitude revancharde par rapport au mouvement social que nous connaissons »

Philippe Martinez indique qu’il est « proprement scandaleux que la ministre casse cette décision « . Annonçant que la CGT va « étudier tous les recours possibles. On ne laissera pas cette décision en l’état »

Pour sa part, la Commission Lutte du PRCF a tenu à faire part – via Initiative Communiste – de son total soutien aux travailleurs d’Air France en butte à la répression, à tous ceux qui malgré cette répression continue la lutte à Air France et ailleurs et à renouveler son appel à la solidarité de tous les travailleurs.

Comment ne pas constater que oui contre cette violence de classe, nous sommes tous des Goodyears, nous sommes tous des Air France…. et la meilleure défense des travailleurs, c’est le tous ensemble et en même temps, la solidarité de classe. Et c’est bien le sens des appels lancés par le PRCF pour une grande mobilisation contre la répression anti syndicale.

www.initiative-communiste.fr

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/chasse-aux-sorcieres-continue-el-khomri-licencie-delegue-syndical-dair-france/

Communiqué commun de la confédération CGT, de la Fédération CGT Transports et du syndicat Ugict d’Air France : Air France : La chasse aux sorcières continue !

Il n’y a pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales. Gouvernement et Medef, en pleine lune de miel depuis 2012, l’ont bien compris : ils veulent museler le monde du travail pour imposer leurs réformes antisociales !

La chasse aux sorcières, qu’ils mènent contre toute forme de lutte et de contestation notamment envers les militants de la CGT, continue de plus belle.

Suite à l’affaire dite de « la chemise », le 5 octobre 2015, la direction d’Air France a décidé de licencier Vincent Martinez, délégué du personnel, élu CGT. L’Inspection du Travail s’est alors saisie du dossier, et après enquête, a invalidé le licenciement de notre collègue le 20 janvier 2016.

Air France, ne pouvant accepter cette décision, pourtant motivée sur un courrier de quatre pages, a envoyé un recours hiérarchique auprès de la Ministre du Travail, Myriam El Khomri. Celle-ci avait quatre mois, à compter du 3 février 2016, pour statuer sur cette demande de licenciement.

N’ayant reçu aucune réponse en date du 3 juin, le licenciement de Vincent a été implicitement rejeté, conformément à l’article R2422-1 du Code du Travail. Or, le 5 août, Vincent a reçu un courrier du Ministère du Travail lui notifiant l’annulation de la décision de l’Inspection du Travail, c’est-à-dire donnant l’autorisation (tant recherchée) à Air France de le licencier. Nous nous étonnons d’une telle décision !

Myriam El Khomri désavoue ainsi l’Inspection du Travail en revenant sur une décision pourtant longuement motivée. Après ceux déjà utilisés pour La loi Travail, il s’agit ni plus ni moins d’un nouveau 49.3 !

Après les Goodyear, condamnés à des peines de prison ferme, le pouvoir décide de frapper un grand coup contre les salariés d’Air France qui ont osé se dresser contre une politique « sociale » désastreuse et mortifère pour l’emploi. 16 de nos collègues d’Air France seront jugés à Bobigny.

La CGT condamne toute forme de répression visant à tenter de museler la moindre contestation. Elle apporte son soutien à tous les salariés injustement incriminés et appelle à manifester les 27 et 28 septembre 2016 devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny pour la relaxe des 16 d’Air France.

Montreuil, le 8 août 2016


Moyenne des avis sur cet article :  3.65/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • fred.foyn fred.foyn 9 août 09:25

    Les Français laissent une marocaine faire la loi en France, bizarre non ?
    Remarquez ils ont voté pour un Hongrois comme président.. !


    • @fred.foyn

      elle KONNERIE n’en ai pas a UNE PRES !!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Ben Schott 9 août 09:58

       
      « La CGT condamne toute forme de répression visant à tenter de museler la moindre contestation. »
       

      Ce qui ne l’empêchera pas d’appeler à voter Juppé au deuxième tour...
       
      Tant qu’il gagne, le pouvoir continue de jouer, il aurait tort de s’en priver.
       


      • taktak 9 août 10:06

        @Ben Schott

        « Pour 2017, il n’y aura pas de consigne de vote » Philippe Martinez

        Cela dit vu les déclarations haineuse de la fifille Le Pen contre les travailleurs, les syndicalistes et la CGT, il est logique que les travailleurs refusent de voter pour la chatelaine de Montretout qui a chaque mouvement sociale demande à ce qu’on fasse donner la troupe contre le peuple. Retraite en 2010, Loi Travail en 2016 à chaque fois le FN soutient le grand patronat contre les petits et les sans grades.
        Le FN, le PS et LR c’est bien le même parti, celui de l’oligarchie capitaliste.


      • Onecinikiou 9 août 21:27

        @taktak


        FAUX, menteur et faux cul en plus. Voici la déclaration exacte de Martinez, complice objectif des ploutocrates, et éternelle caution du Front des pourris :

        Philippe Martinez a indiqué qu’« à titre personnel », la seule consigne de vote qu’il donnerait en 2017 serait « de faire barrage au Front national ».




      • rocla+ rocla+ 9 août 10:39

        Quelle bonne nouvelle que celle-ci .


        La racaille syndicale outrepassant  de façon scandaleuse se scandalise 
        quand   la sanction tombe . 

        Les entreprises n’ ont pas besoin de voyous au comportement éhonté 
        pour fonctionner . 

        Bravo  pour cette éviction .

        • Furibard Furibard 9 août 12:08

          @rocla+ T’es patron d’ une grande entreprise pour lâcher de telles inepties ?


        • rocla+ rocla+ 9 août 12:58

          @Furibard


          rien de tout cela , 

          Juste  je n’ aime pas les islamistes qui tuent , les Cégétistes qui arrachent 
          les chemises , et les  embrumés du cerveau qui font grève depuis 50 ans . 

          Comprenez-vous ? 

        • chantecler chantecler 9 août 13:03

          @rocla+
          Cher vieux Rocla :
          le whisky , et la colère , c’est mauvais pour la tension (l’attention) et l’appareil cardio-vasculaire ..
          Tu ne voudrais pas m’endeuiller prématurément ?


        • foufouille foufouille 9 août 15:05

          @rocla+
          « les embrumés du cerveau qui font grève depuis 50 ans . »
          200 ans, grosse crevure.
          et renonces à ta retraite acquise par des grèves et payé par les salariés.



        • socrate socrate 9 août 17:00

          @rocla+

          Vous n’êtes certainement de ces salariés qui pendant des décennies attendent que les syndicats obtiennent gain de cause pour pouvoir améliorer un peu leur ordinaire.
          Ce n’est pas votre univers, celui des fins de mois difficiles, des trahisons des politiques et l’arrogance des tenants.
          Vos réactions vous classent parmi les nantis qui n’ont donc pas d’avis à donner sur des problèmes qui sont pour vous bassement matériels.


        • rocla+ rocla+ 9 août 17:12

          @socrate


          Bonjour Monsieur , 

          à une époque et jusqu’à l’âge de 24 ans j’ étais salarié . un collègue a même voulu 
          que je me syndique dans son syndicat . 

          Je me suis mis à mon compte  et j’ ai fait ma vie . 

          À l’ heure où je vous parle il est toujours en location et se traine une petite retraite . 

          Devinez lequel de nous deux a été le moins con ? 

          C ’est vrai qu’ avec un cerveau rétréci on arrive pas à grand-chose . 

          Désolé pour vous . 


        • foufouille foufouille 9 août 18:50

          @socrate
          après avoir coulé une boulangerie payé par papa ou haque c’était trop fatiguant quinze employés qui vendaient des beignets, raclaure a été marchand ambulant 25 ou 35 ans.
          enfin suivant ses versions de mytho.
          au RSI, tu cotises peu car ce sont les autres qui payent le déficit depuis quarante ans.
          les dirigeants ont des copains dans la france d’en haut.


        • rocla+ rocla+ 9 août 19:12

          @foufouille


          La  mondiale de la saloperie ambiante dont tu fais partie avec Tonimarius
          Auxi et autres connards  du même genre est réunie pour sortir  des dégueulures 
          et vomissures . 

          Je dis que ce type qui est viré c ’est très bien .


        • foufouille foufouille 9 août 19:54

          @rocla+
          sortir des dégueulures 

          et vomissures . ????
          pas pire que les tiennes.
          cas social du RSI. stricte vérité : tu es un assisté.

        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 10 août 01:33

          @clone sampiero
          Vous osez encore qualifier le parti gouvernemental de gauche ? Il faut changer vos lunettes !


        • @rocla+

          non c’est un simple FN matiné de RIPOUBLICAIN  la DROITE DURE QUOI  !!!!!!!!!!!!!!!


        • @rocla+

          encore un RIPOU-FN :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :


        • Alren Alren 11 août 17:25

          @rocla+

          Les entreprises n’ ont pas besoin de voyous au comportement éhonté 

          pour fonctionner . 

          Si les manifestants avaient été les « voyous au comportement éhonté » que vous dites, le DRH serait reparti en sang !

          Il est clair qu’il a perdu sa chemise parce que quelqu’un l’a retenu par ce vêtement alors que lui ne voulait plus discuter. Mais il n’a pas été frappé. De même la vidéo et l’analyse image par image de Libération montre que M. Martinez voulait retenir ce vigile qui n’avait d’ailleurs pas légalement sa place ici, en lui prenant le poignet et ne l’a pas poussé, car lui aussi voulait que le DRH réponde aux questions sur la contrainte économique (inexistante sauf pour la maximisation des profits) des licenciements.

          Ce vigile n’était pas sportif car il n’aurait jamais dû tomber en la circonstance ... À moins qu’il se soit laissé tomber ...

          Mais rocla+ au mieux vous avez été roulé dans la farine !

          Contrairement à ce que vous pensez, les patrons ont intérêt à avoir des syndicats dans les grandes entreprises. Les syndicalistes sont des négociateurs expérimentés et réalistes si la direction reste raisonnable. Tout le monde a intérêt à maintenir l’outil de travail qui assure profit pour ladite direction et les « actionnaires » et salaires pour les autres.

          En l’absence de syndicats, si dans un premier temps le patronat peut se réjouir, "les faits étant têtus", une exploitation trop féroce et abusive du personnel à la faveur de cette absence peut amener une explosion sociale d’exaspération qui sera bien plus dommageable pour tous.


        • tonimarus45 9 août 13:10

          bonjour —Cela est d’autant plus inadmissible c’est que d’abord l’inspection du travail avait refuse ce licenciement et en suite que cela vient d’un gouvernement ce pretendant socialiste et qui est a la tete d’une chasse au sorciere contre un syndicat qui est un des seuls a defendre les ouvriers


          • rocla+ rocla+ 9 août 13:19

            Que ce soit l’ Inspection du Travail , un ministre quelconque ou un autre 

            représentant des gogols réunis , il est inadmissible que quelques hurluberlus 
            se comportassent comme la pire racaille des banlieues citizen . 

            Même  si ici , un genre de melting-popote  de gonzinards illuminés à la 
            sauce  grève-revendication-et mal-baisés en tout genre voudrait faire passer 
            comme normal un comportement d’autistes  professionnels réunis en bande organisée . 



            • chantecler chantecler 9 août 14:12

              @rocla+
              Mais mon vieux Rocla , j’essaie de te suivre et j’ai du mérite ...
              Tu n’as jamais été grand patron , à moins que tu ne sois issu d’une famille de ...
              Tu as été boulanger , et avant/après , effectué des "petits boulots...
              D’après ce que tu m’a appris ...
              C’est certain : le fisc t’as fait des misères ...
              Mais rassure -toi tu n’es pas le seul , avec ces pignoufs là ... !
              Ouais , des fonctionnaires !
              Ce que je veux te dire , c’est que la chemise de ce cadre d’Air France, ça n’a jamais été la tienne , la tienne , la tienne ...
              En outre , dans ce pugilat , ce n’est pas forcément un responsable syndical , excuse le gros mot , qui est à l’origine de la forfaiture ...
              Il y avait du monde au balcon ....
              ça c’est pour te faire rire !...
              Alors , un conseil : fais la sieste et oublie !
              Personne ne t’en veut , et personne ne veut te piquer tes groles et ta chemise ....
              Ni ton camping car , que tu n’as probablement plus , sinon tu ne serais pas sur agx , à éructer tes frustrations ...
              Allons : un peu de lexomil : 1/4 ? , et au dodo .
              Nous t’aimons , et un polo Lacoste , fera l’affaire !
              Mais oui , je t’aime !
              Cr.


            • tonimarus45 9 août 14:27

              @rocla+-bonjour---Cher ami,que ce soit directement ,ou par des moyens detournes, merci d’avoir la gentillesse et l’amabilite de m’ignorer ,comme je le fais moi meme a votre egard.D’ailleurs vous avez pu constater que je ne reponds plus a vos elucubrations et autres delires,ainsi d’ailleurs qu’a vos insultes ?????Donc encore mille fois merci-cordialement-


            • Auxi 9 août 13:25

              Ah, Raclure+ est de retour. Dommage, j’espérais qu’il se soit viandé dans un accident de la route ou noyé quelque part, déception… Ça va se remettre à puer la merde, ici.


              • mmbbb 9 août 16:26

                @Auxi la merde, ca pu avec toi, et ton commentaire temoigne de ta tres grande tolerance et cela prouve que les gauchos sont de la chiure Je te retourne le compliment, creve sale con, etron du ventre de ta mere. El Komri a pris une tres bonne décision.


              • rocla+ rocla+ 9 août 16:42

                @mmbbb


                Auxi  et son Bescherelle  est un sinistre connard  , comme beaucoup de ses 
                congénères . 

                Des sous-développés mentaux croyant  aux différentes sornettes des 
                beaux parleurs  s’ adressent  à leurs neu-neus  préférés . 

                * Neu-neu  préféré pour un beau parleur  ? 

                * Handicapé de gauche croyant aux sornettes des beaux parleurs . 

              • Auxi 9 août 19:26

                @mmbbb

                 smiley

              • Auxi 9 août 19:27

                @rocla+


                 smiley

              • tonimarus45 9 août 14:03

                Le DRH d’Air France Xavier Broseta (à dr.) et Pierre Plissonnier, DRH du long-courrier, pris à parti par des manifestants le 5 octobre 2015., SOLAL/SIPA
                Plus

                bonjour-INFO 20 MINUTES - « 20 Minutes » s’est procuré le texte de la Direction générale du Travail motivant la décision de licencier Vincent Martinez…

                Le salarié CGT Vincent Martinez n’a pas été licencié pour avoir agressé directement Xavier Broseta, le directeur des ressources humaines d’Air France. 20 Minutes s’est procuré la décision par laquelle

                le ministère du Travail a validé, lundi, le licenciement du salarié d’Air France pour avoir pris part aux violences ayant émaillé le comité d’entreprise de la compagnie aérienne le 5 octobre 2015.

                >> Les faits : Myriam El Khomri valide le licenciement du délégué CGT d’Air France

                Et contrairement à ce qui a été relayé jusqu’ici, ce n’est pas pour avoir directement agressé le DRH que Vincent Martinez a été officiellement licencié. Pour rédiger cette décision de trois pages, la Direction générale du Travail s’est appuyée sur deux séquences vidéo.

                « A plusieurs reprises, il a tenté de repousser les manifestants »

                Et la première est plutôt de nature à dédouaner le salarié. « Lors de la première séquence, M. Martinez, pris dans des mouvements de foule, a, à plusieurs reprises, tenté de repousser des manifestants (…) Dans ces circonstances, le caractère fautif de son agissement ne peut être caractérisé », indique d’abord la décision..


                • tonimarus45 9 août 14:08

                  bonjour -Et ensuite et afin que certains sachent de quoi ilas parlent ????

                  «  »En clair, le représentant syndical (CGT) a, comme il l’a toujours affirmé, tenté de calmer les manifestants en colère, dans un premier temps. « Il a toujours expliqué, preuves à l’appui, qu’il voulait, au contraire, protéger la direction qui était prise à partie », explique à 20 Minutes, une source proche de l’enquête.

                  « Il a poussé l’un des deux vigiles »

                  C’est donc au regard de la seconde séquence vidéo produite lors de l’instruction que le ministère du Travail a fondé sa décision de licencier le salarié. « La seconde séquence vidéo montre M. Broseta (DRH) pendant qu’il était procédé à son évacuation du site, l’intéressé étant à demi vêtu, encadré et soutenu par deux vigiles qui couraient avec lui », rappelle la décision officielle..«  »"


                  • tonimarus45 9 août 14:12

                    bonjour -et je continue

                     

                    >> Réaction : Le délégué CGT juge son licenciement « politique »

                    En clair, c’est pour avoir poussé l’un des vigiles qui soutenaient le DRH – et par conséquent entraîné sa chute – que Vincent Martinez a été licencié. Dénonçant une « décision politique », ce dernier a annoncé qu’il allait « contre-attaquer » et déposer un recours devant le tribunal administratif..


                    • mursili mursili 9 août 14:48

                      Les ratés (ou dysfonctionnements) du « dialogue social » à la française...

                      Ce que je ne comprends pas, c’est en quoi consiste le pouvoir de décision du ministre du travail dans cette affaire. Quelqu’un peut-il avoir la bonté d’éclairer ma lanterne ?


                      • sahb 9 août 15:10

                        @mursili
                        oui c’est bien la question ! la beurette de service est-elle au-dessus de l’inspection du travail ?
                        oui ! pour se mettre aux ordres du merdef !


                      • tonimarus45 9 août 15:42

                        @sahb---bonjour— tout a fait d’accord avec vous


                      • tonimarus45 9 août 15:46

                        @mursili—On se demande surtout comment un gouvernement dit socialiste, se pretendant «  »de gauche’, se pretendant heritier de « jaures », peut anisi se mettre au service du liberalisme exteme et bien sur du « merdef »( entre nous pareil pour la cfdt sensee defendre le monde du travail ????)


                      • tonimarus45 9 août 15:50

                        @mursili- il serait bon de lire ce qu j’ai poste, concernant, le pourquoi de la decidion de « komri »

                        Cete decision comme l’on dit par chez moi «  »c’est tortiller du deriere pour faire droit"( j’ai edulcore ,en fait c’est plus cru)

                      • tonimarus45 9 août 15:57

                        @sahb-bonjour il serait bon de lire ce que j’ai poste,(juste au dessus de votre post) concernant, le pourquoi de la decision de « komri »

                        Cette decision comme l’on dit par chez moi « »c’est tortiller du derriere pour faire droit"( j’ai edulcore ,en fait c’est plus cru)

                      • tonimarus45 9 août 15:59

                        @tonimarus45— a mursili--bonjour- il serait bon de lire ce que j’ai poste,(juste au dessus de votre post) concernant, le pourquoi de la decision de « komri »

                        Cette decision comme l’on dit par chez moi « »c’est tortiller du derriere pour faire droit"( j’ai edulcore ,en fait c’est plus cru)

                      • sampiero sampiero 9 août 16:17

                        @tonimarus45


                        C’est la dernière goutte d"eau qui va faire déborder le vase smiley 
                        Avec ça, sûr que Hollande n’a pas besoin de se représenter, c’est plié.

                        Et dire que les droitistes se plaignaient que la loi travail n’allait pas assez loin
                        Le Medef c’est normal, mais tous ces millions de salariés pas riches qui votent à droite !! demander le fouet pour se faire battre !!

                        Dommage pour ce syndicaliste provisoirement sacrifié (ça m’étonnerait que ça reste comme ça), mais dans un sens, montrer aux aveugles et sourds ce qu’est la philosophie de droite, c’est un mal pour un bien. Beaucoup finiront par comprendre.
                        On ne peut que lui dire Merci.

                        Quand à la pauvre ministre, si ça se trouve ce n’est même pas elle qui a décidé. Comme pour la loi. c’est peut être une chèvre émissaire smiley

                      • mursili mursili 9 août 16:25

                        @tonimarus45

                        Ma question porte sur le cadre légal. J’aimerais comprendre quelle est la valeur juridique de l’oukase ministériel dans ce cas précis ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès