Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La cohabitation à la sauce hollandaise

La cohabitation à la sauce hollandaise

La droite a remporté les municipales, mais n'a pas gagné la guerre ...

François Hollande est beaucoup plus rusé que certains le croient. En fait, c'est un fin stratège.

Au soir du second tour des municipales, il avait déjà tout prévu : un remaniement gouvernemental extrêmement rapide avec Manuel Valls comme premier ministre. Le nom de ce dernier circulait chez tous les médias et dans toutes les rédactions de presse comme aussi sur les plateaux de télévision.

Avec une telle habileté, le président de la République a pris tout le monde de court et a détourné vite les regards qui se portaient obligatoirement sur le désastre électoral socialiste.

Ainsi, on a oublié tout de suite les 170 villes perdues par la gauche et on s'est porté vers le ministre de l'Intérieur, l'homme providentiel pressenti pour remplacer Jean-Marc Ayrault, désormais montré du doigt.

Très rapidement les esprits ont changé. Manuel Valls qui jouit d'une certaine popularité va masquer immédiatement les nombreux déboires de François Hollande, et ce dernier conspué depuis longtemps par une majorité de français, est considéré soudain comme un homme sensé et respectable ayant clairement entendu le mécontentement populaire. Bonne stratégie de la part du chef de l'État qui a compris qu'avec Manuel Valls, il pouvait conquérir un certain électorat de droite séduit par les méthodes libérales du ministre de l'intérieur semblables à celles d'un certain Nicolas Sarkozy ... ancien président de la République.

Ainsi, aux yeux de certains, François Hollande a fait preuve de bon sens dans son choix politique, une position confortée par un grand nombre d'électeurs de droite et même par certaines personnalités de l'UMP comme Jean-Pierre Raffarin.

Dans les faits réels, nous vivons maintenant une sorte de cohabitation fabriquée de toutes pièces par le chef de l'État et jamais connue sous la Vème République : un gouvernement en grande partie social-démocrate avec un soupçon de gauche pure (Benoît Hamon par exemple) et un Premier ministre beaucoup plus à droite qu'à gauche, mais dans la capacité de ramener un certain nombre de « brebis égarées » et bien proches de l'UMP.

Voilà. Le tour est joué. L'opposition a été prise de court par François Hollande qui a su retourner une défaite électorale en un succès politique ou ... presque.

Sans qu'il y ait dissolution de l'Assemblée Nationale, on est entré désormais dans une période de cohabitation qui risque de durer jusqu'en 2017.

Si François Hollande n'est pas le meilleur de nos dirigeants, il est par contre un excellent « général » qui sait conduire ses troupes au-delà des difficultés et des batailles perdues.

Dans ces conditions, le Chef de l'État qui paraissait être plongé dans une débâcle politique sans précédent, renaît de ses cendres, et conserve ses chances d'être réélu aux prochaines présidentielles.

Quoi qu'il en soit, les esprits sont apaisés à l'heure actuelle, et il est fort possible que le Parti socialiste fasse un score très convenable aux prochaines élections européennes. Un résultat qui serait une bonne revanche après le couac des municipales.

Pierre Reynaud

Essayiste

http://www.la-revolution2014.fr/

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.7/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 8 avril 2014 11:14

    Tout dépendra en fait de son adversaire en 2017.
    Il fait tout pour que ce soit Marine Le Pen, mais ça m’étonnerait.
    Si c’est quelqu’un comme Copé, il a ses chances, si c’est Juppé, il est cuit.


    • Martha 8 avril 2014 11:41

       @ Pierre Reynaud

       C’est la méthode Coué ?
       Ou bien est-ce de l’humour ?

       Les Français qui regardent « ce qu’il se passe » et qui restent libres de leur choix électoraux, doivent bien représenter 40% des « inscrits » : ce sont eux qui emportent les décisions à chaque élection.
       Ils ont compris ce que UMPS signifie. Il suffit de regarder le pauvre spectacle de la vie politique que nous donne les médias matin midi et soir. Les mêmes têtes, les mêmes discours usés, les mêmes mensonges (Lybie, Syrie, Ukraine - les sujets bidons pour faire focaliser dessus et éviter de parler du problème central : l’effondrement économique Français et la soumission à l’Empire).

       Les « Européennes », dont on entend si peu parler, vont être pour eux l’occasion de s’exprimer. Pensez-vous vraiment ce que vous dites dans votre conclusion ?
      Cette majorité là est hostile au FN (ses côtés sombres, ses non-dits, son mensonge d’européiste "réformateur). Quel porte-parole vont-ils trouver pour dire : stop y en a mare ! On veut sortir au plus vite de ce bin’s !


      • doctorix doctorix 8 avril 2014 15:32

        Valls est un arriviste raciste ( http://www.youtube.com/watch?v=pTZn7aqBVQc ) , sécuritariste pire que les Le Pen, opportuniste, prêt à trahir tout et tout le monde. C’est sans doute pourquoi il plait tant à la droite, tant il ressemble à sarko. Comme lui, il n’est guidé que par l’ambition. Comme lui, il est fou dans sa tête. Il n’y a rien à en attendre, que d’autres désastres.

        Je ne peux pas comprendre ni croire qu’il soit le personnage politique préféré des Français. J’imagine aisément que cette réputation a été inventée de toutes pièces par le lobby sioniste, au travers de son pouvoir sur les média, tout comme il l’a fait pour Fabius, tout aussi détestable et incompétent (qui serait l’autre personnage préféré des Français...), et qui nous emmène au désastre sur le plan international.

        Tous deux sont dangereux, car ils obéissent en rampant à deux puissances étrangères, lesquelles détestent la France. Ce sont des criminels de haute trahison.

        Tous deux suivront aveuglément la politique américaine, et nous conduiront à la guerre :

        http://resistance71.wordpress.com/2014/04/08/ingerence-occidentale-en-ukraine-la-russie-ne-joue-plus-au-monopoly-avec-washington/



      • Garance 8 avril 2014 11:56

        Pour l’auteur tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes

        Hollande c’est Machiavel : donc proclamons le

        De quoi mettre du baume au coeur meurtri de tout bon socialiste

        Hélas  !!! mille fois hélas !!!!

        Les Chiffres , ces horribles Chiffres , courent toujours vers des abysses sans fonds sans que Hollande le boulimique et Valls le carnassier allergique au gluten y puissent et pourront jamais rien

        Deux ministres de l’économie , toutes hontes bues , se déplaçant dans 2 avions différents pour aller en Allemagne y vanter la rigueur de l’économie du pays tout en y demandant ce qu’ils refuseraient à d’autres ; cela pourrait faire sourire si ce n’était pathétique

        N’est pas Machiavel qui veut


        • Pierre-Yves Martin 8 avril 2014 12:15

          Possible qu’il limite les dégâts, mais il a un problème de fond insoluble :
          - les électeurs de droite préfèrent toujours l’original à la copie ;
          - le PS ne peut gagner qu’avec le report des électeurs de gauche au second tour.

          Le PS a perdu définitivement ce report, et c’est la cause principale de son désastre aux municipales. Les européennes étant à un seul tour et à la proportionnelle, cela se verra effectivement moins. Mais, pour les présidentielles, c’est déjà cuit.

          Espérons que la manifestation de samedi à Paris (République- 14 heures) sera un grand succès. Elle témoignera du divorce entre la gauche et le PS et le renforcera.

          Il sera intéressant d’observer comment le gouvernement et les médias vont la minimiser et la combattre : chiffres du ministère de l’intérieur résultant d’une division par 3 ou par 5, provocations en fin de cortège ?


          • Garance 8 avril 2014 13:14

            Pierre

            Ne vous inquiétez pas : tout est sous contrôle

            Ayant déjà visionné les reportages à venir je suis en mesure de vous donner les chiffres

            https://www.google.fr/search?q=photos+de+manifs&client=firefox-a&hs=KJq&rls=org.mozilla:fr:official&channel=sb&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=jdlDU9mALuyT0AW-6IGwDw&ved=0CC8QsAQ&biw=1920&bih=948

            700 000 manifestants selon les Forces de Progrés

            20 000 selon le ministère de l’Intérieur

            Tout est sous contrôle vous dis-je


          • zygzornifle zygzornifle 8 avril 2014 14:06

            Et le nappage est fourni par le CRIF .....


            • vesjem vesjem 8 avril 2014 18:31

              « En fait, c’est un fin stratège »

              flambi est entouré d’un millier de conseillers (payés par nos impôts) qui ont su lui indiquer la bonne stratégie de détournement rapide de la cible « déroute » (aidé en cela par nos très chers merdias)


              • izarn 8 avril 2014 20:45

                Peu importe, le PS ne fait que démontrer l’équation UMPS de Marine Le Pen, et la posture de Mélenchon « Qu’ils s’en aillent tous »
                Ensuite, à droite on votera à droite, et à gauche à gauche comme d’habs.
                Bref, Hollande est débile, ou plutot le caniche de la Troika, qui n’a visiblement rien à fiche des français, ni meme de la France.


                • bernard bernard 8 avril 2014 21:20


                  Hollande en Machiavel ?

                  Trop drôle !

                  Il a dû, juste, oublier de lire l’art de la guerre...

                   smiley


                  • zygzornifle zygzornifle 9 avril 2014 08:27

                    Aux municipales Hollande à pris sa gifle et aux Européenne il va tendre l’autre joue .....


                    • oncle archibald 9 avril 2014 18:24

                      Ce que vous appelez « l’habileté politique » de François Hollande est un jeu qui ne trompe plus personne, et c’est prouvé. Il n’y a qu’à lire le taux d’abstention plus celui des bulletins blancs ou nuls pour comprendre que les Français ont compris !

                      Cerise sur le gâteau de « l’habileté politique »le recyclage de Monsieur Désir en secrétaire d’état juste parce qu’il a prouvé son incapacité à gérer le parti socialiste. 

                      Ces hommes politiques habiles préfèrent donc qu’il gère « au nom de peuple Français » « les affaires européennes ». Merci du cadeau ! C’est vraiment nous prendre à tous pour des cons. Mais on les aura ! Un jour, on les aura !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès