Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Corée du Sud se cherche un premier ministre

La Corée du Sud se cherche un premier ministre

La Corée du Sud n’en finit plus de chercher à se trouver un nouveau premier ministre suite au départ de Chung Un-Chan cet été, poussé vers la sortie après la défaite cinglante aux élections locales de début juin.


Car oui, depuis deux mois, le Pays du Matin Calme ne porte pas si bien son nom. Le gouvernement de Lee Myung-Bak aimerait bien retrouver ce fameux « calme », mais les errements politiques de ses prétendants au poste de premier ministre font qu’il ne trouve pas chaussure à son pied.
 
Après le jeune Kim Tae-Ho (plus jeune premier ministre de l’histoire de Corée) qui le 9 août était nommé pour prendre le poste mais qui finalement n’obtenait pas les faveurs du parlement suite à des affaires personnelles le concernant, c’est au tour du très récemment nommé (16 septembre) Kim Kwang-Sik de connaître les premières critiques à son égard.
 
Afin d’obtenir le poste de premier ministre, cet ancien président du Conseil d’audit et d’inspection passe actuellement son « examen d’admission » auprès de l’Assemblée nationale. Et l’on ne peut pas dire que les députés l’épargnent. Ayant échappé au service militaire pour cause de problèmes de vue (comme c’est souvent le cas dans les riches familles qui souhaitent faire éviter les longs mois dans les camps sud-coréens à leurs enfants), des accusations voient le jour dénonçant une falsification de document de la part de Kim Kwang-Sik pour éviter le service.
 
Le nouveau (?) futur (?) ex (?) premier ministre se défend en justifiant ses problèmes de vue qu’il rencontre encore actuellement. Seul souci : les résultats donnés lors de l’admission aux services militaires en 1972 lui permettant d’être exemptés étaient différents deux ans plus tard lorsqu’il passa l’examen d’admission pour devenir juge. 
 
Pour prouver ses dires, Kim Kwang-Sik a apporté devant l’Assemblée les documents nécessaires, justifiant une anisométropie (différence de focus entre les deux yeux).
 
Du côté de l’opposition, on s’étonne du nombre étrangement élevé de personnalités politiques ayant été exemptées du service militaire, à commencer par le président de la république lui-même. Vendredi sera le moment de vérité pour la Corée du Sud qui pourra enfin tenir son premier ministre. Pour cela, il faudra que la moitié de l’Assemblée nationale soit convaincue…
 
Arosmik - 20100930

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Philou017 Philou017 30 septembre 2010 14:45

    Tiens, l’instrumentalisation de l’accident du Cheonan et l’exacerbation du sentiment nationaliste qui auraient du s’en suivre n’ont pas suffi aux dirigeants en place pour se maintenir.

    Il faut dire qu’il y a pas mal de gens en Corée qui doutaient de la version officielle. Les Coréens s’émancipent, on dirait...


    • morice morice 30 septembre 2010 14:52

      en face, ils n’ont pas le problème y paraît...


      « l’instrumentalisation de l’accident du Cheonan » : je ne vous le fait pas dire, une torpille de 40ans qui remonte tout à coup c’est rare..

      QUI AVAIT MONTRE LES PHOTOS DES « PREUVES » ??? les mêmes, toujours les mêmes, là pour GARDER leur base au JAPON, uniquement !

      • Pyrathome pyralene 30 septembre 2010 18:32

        Qu’on leur envoie Fillon, il va être dispo....


        • morice morice 1er octobre 2010 00:01

          déjà assez torpillé par son propre chef, non ?


          • ung do 1er octobre 2010 01:33

            Je voudrais rectifier une erreur usuelle
            Le nom de la Corée , c’est Chao Xian , chao veut bien dire matin ( et non royaume ) ; xian= lumineux brillant , frais ( on rencontre ce mot

             

            dans les poissonneries chinoises qui accompagne le mot poisson et veut dire frais )
            L’erreur vient de ce que les experts asiatologues ( sinologues et autres langues ) n’apprennent
            presque jamais les caractères chinois ( trop difficile ) sauf superficiellement et se basent pour connaitre le sens des mots , au mieux , sur leurs interprètes et au pire , sur leurs domestiques !!!! Eh ouais .
            Ceux ci qui ne connaissent pas les caractères chinois ne connaissent que le sens usuel de xian qui veut dire ermite

            . Par extension , les francophones interprètent le mot « tien, ermite » par calme
            Les anglophones se trompent différemment et doublement , pour eux , Corée = royaume ermite
            La même erreur énorme , c’est le mot Chine , Trung Hoa , soi disant fleur du milieu ; hoa veut dire en vérité magnifique , la bonne adaptation traduction serait magnifique centre
            Ces erreurs risquent de se perpétuer jusqu’à la fin des temps
            C’est comme abuse en anglais ; ça doit se traduire en français par agression mais les journalistes sont paresseux comme des poux , ils traduisent mot à mot sans se donner la peine de consulter un dictionnaire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès