Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Courneuve, une ville aujourd’hui gagnable

La Courneuve, une ville aujourd’hui gagnable

Les dernières élections législatives ont vu débarquer de nouveaux visages d’homme et de femme venant de tout courant politique, partant à l’assaut de ville et circonscription imprenable, comme la circonscription de la Courneuve ou Kamel Hamza, attaché parlementaire du vice-président de l’Assemblée nationale et maire du Raincy, Eric Raoult a fait la surprise des élections législatives en se qualifiant pour le second tour, éliminant ainsi le candidat PC et maire de la Courneuve, Gilles Poux.

«  Ce n’est pas parce que je m’appelle Kamel que j’ai vocation à me faire élire à la Courneuve, mais parce que je suis Français », voilà comment Kamel Hamza, 39 ans se justifie lors de son meeting de lancement des élections municipales de la Courneuve, c’est aussi parce qu’il est issu d’une « minorité visible » qu’il a été choisi par l’UMP pour affronter Gilles Poux, maire communiste sortant de la Courneuve.

Le parcour de Kamel Hamza n’a rien d’un parcour normal, enfant de la Courneuve ayant comme il aime le rappeler un "chromosome de gauche" a cru pendant des années "à la parole des dirigeants de gauche sur la diversité, l’égalitarisme". Il est également l’un des enfants d’une famille de huit frères et soeurs qui ont tous réussi : "Mes sœurs sont infirmière, psychologue, prof des écoles à la Courneuve, assistante sociale. Un de mes frères a fondé sa boîte. Il était chef de travaux au Stade de France et a supervisé l’installation du réseau informatique, un autre est commercial dans les Telecom, le dernier chef de rang dans un grand restaurant".

Après le bac, il veut faire Sciences Po, mais quand il voit que toutes les prépas étaient à Paris et qu’il ne pourrait pas suivre financièrement, il est allé à la fac. "J’ai fait un Deug de sciences éco puis j’ai suivi des cours du soir - stats, informatique, base de données, marketing - et j’ai travaillé en parallèle, pion dans des écoles primaires, animateur dans un centre de loisirs..." Il termine sa formation et entre au Centre de recherche de France Telecom pendant deux ans ; il a travaillé dans une start-up et créé sa société NTIC.

C’est de là que commence son engagement politique à la Courneuve en créeant d’abord une association France 2000. Baignant dans un environnement communiste, il a toujours voté à gauche sans vraiment s’interroger. "Nous avons organisé des rencontres avec des politiques. Je me suis rendu compte que le terme Beur ne correspondait à rien, qu’il traduisait une absence d’identité, les récupérations et manipulations politiques, SOS Racisme. Qu’étaient-ils devenus ceux de la marche des Beurs de 1983 ? On les avaient instrumentalisés, mais on ne leur avait jamais permis de devenir acteurs de leur vie. C’était ça les années Mitterrand, le bilan de la gauche, mon droit d’inventaire."

S’investissant pleinement dans la vie politique et associative locale, prend sa carte au Rassemblement pour la république, RPR, et va voir Eric Raoult en lui disant qu’il a une équipe derrière lui, chose qui était fausse car aux cantonales de 2004 ils étaient à peine quatre ou cinq personnes à militer sur toute la ville. Aujourd’hui sur la Courneuve "plus ça va, plus je pense que je peux la gagner. Plein de gens viennent me voir maintenant... On sent un engouement : Si c’est toi, j’y vais, je te suis."

Cet engouement est aussi dû à l’investissement des jeunes de l’UMP de la Courneuve, les "jeunes pop" comme le dit son responsable sur la circonscription, Jean-Baptiste Borsali. Il a une "bonne tête" disait un des responsables, et il a raison, Borsali, joli garcon, cheveux brun, est devenu avec une autre jeune, Rebecca Battiato, l’un des lieutenants de Kamel Hamza. "J’ose pas dire que nous sommes devenus sa tête et ses jambes, mais lorsque j’ai pris ma carte à l’UMP, j’étais le seul jeune sur la Courneuve, aujourd’hui nous comptons une dizaine d’adhérents jeunes et une vingtaine de sympathisants jeunes sur la ville, je le dois aussi à Rebecca Battiato qui m’a rejoint et qui occupe des fonctions aussi importantes que moi chez les jeunes". Ce succès vient aussi du fait que son chef de file lui ait donné carte blanche sur les actions des jeunes sur la Courneuve. "Ce succès s’associe aussi à mes responsables jeunes du département, Fabien schaller le président des jeunes du département et son vice-president et candidat à la mairie de Saint-Ouen, Mike Borowski".

Aujourd’hui Kamel Hamza, Jean-Baptiste Borsali et Rebecka Battiato se lanceront dans les élections municipales des 9 et 16 mars 2008 pour faire basculer cette ville à droite car ils le savent bien à la Courneuve comme dans d’autres villes de Seine-Saint-Denis l’affrontement PS-PC peut tourner à l’avantage de l’UMP, l’élection de Kamel Hamza à la mairie communiste de la Courneuve avec l’appui de ses jeunes Courneuviens serait une victoire à plusieurs symboles dans cette ville que Nicolas Sarkozy voulait passer au kärcher.


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 26 novembre 2007 11:26

    Il faut etre fou pour essayer de récuperer ce bation du communisme béton qui mettra 20 ou 30 ans à disparaitre du paysage.

    Le résultat de la politique des communistes et des socialistes dans une politique de la ville du tout béton et qui excluent les citoyens

    Il faut etre fou pour etre Maire de cette ville


    • morice morice 26 novembre 2007 11:38

      Troisième texte pro UMP er pro sarkozien du jour... ça fait un peu beaucoup là.. « Cette engouement est aussi du a l’investissement des jeunes de l’ump de La Courneuve, les »jeunes pop"... on dirait les reportages de camapgne de Telé Sarko... on a télé Sarko maintenant dans Agoravox ? Purée, on y gagne, c’est sans abonnement...


      • mylena mylena 26 novembre 2007 15:23

        je ne vois pas pourquoi ces opinions là ne pourraient pas s’exprimer ! Agoravox, c’est la tolérance et le respect de tous les points de vue. Pas l’intimidation ni la dévalorisation de l’autre. Respectons les différences. Quand on voit d’ ailleurs, aujourd’hui, votre déchainement machiste contre Rachida Dati, on comprend que la nuance n’est pas votre point fort.


      • snoopy86 26 novembre 2007 15:33

        @ Ludo

        Vous êtes trés agaçant en ce sens que vous exprimez les propos d’une gauche intelligente.

        Un arabe UMP à la place d’un dinosaure sous-chien du PCF comment peut-on envisager un tel scandale ?


        • Forest Ent Forest Ent 26 novembre 2007 23:57

          Un article ? Ca me semble être plutôt un tract. Je suppose qu’il s’agit du journalisme citoyen tel que conçu par l’UMP. Il n’y aura en tout cas aucun mal à le faire accréditer quand le projet ad hoc sera passé.

          Sur le fond, c’est la ligne UMP depuis mai dernier cherchant à dékarchériser l’image de Pinocchio, image anti-racaille qui lui a permis de gagner les élections, dékarchérisation qui doit lui permettre, après avoir neutralisé l’extrême droite, de neutraliser le centre. C’est bien joué, tout ça.

          Le problème, c’est qu’entre deux campagnes électorales, trois apparitions télé quotidiennes, 8 promesses démagogiques horaires scandées de martiaux « je veux », les réalités finissent par se voir quand même, et qu’il faudra bien un jour choisir une ligne politique et gouverner.

          Karchère Anne ma soeur, votre lider maximo me gonfle un max.


          • Marc Bruxman 27 novembre 2007 01:21

            Cela serait une bonne chose d’épouiller la courneuve mais je plains le pauvre qui va avoir la lourde tache de réparer les résultats de dizaines d’années de bolchevisme. Ca ne va pas être un boulot facile. En même temps, une belle carriére politique est assurée si il réussit à réhumaniser cette ville !

            Bonne chance !


            • Zora la Rousse Zora la Rousse 27 novembre 2007 10:16

              Et oui, la tâche sera dificile.

              D’autant plus que « le communisme municipal » ne laisse quasi aucune place à l’opposition, aux contres-pouvoirs, y compris aux déçus du Parti qui ne peuvent prendre le risque de perdre job à la mairie, logement et place à la colo pour s’opposer à la politique de clientélisme.

              Je vis la même situation dans mon coin de 9cube, où d’ailleurs PS=PC : ils feront liste commune dès le 1er tour en amrs prochain, au grand désespoir des militants et sympathisants de gauche qui voté à 65% pour Ségo et à moins de 5% pour Marie-Georges et Olivier...

              Les logiques d’appareil se moquent des habitants. Alors, tant mieux si l’ump et/ou le modem parviennent à s’imposer pour ouvrir enfin ses villes trop longtemps abandonnées par tous les camps dans un yalta électoral qui arrange bien tout le monde : « chacun dans ses ghettos »...

              Les élus PC-PS sont pourtant les 1ers à scolariser leurs enfants dans le privé à Paris, tant la ville souffre de non-mixité...

              Je dénonce cette « schizophrénie » politique sur mon blog et sur Agoravox http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=32098


            • Le péripate Le péripate 27 novembre 2007 08:54

              Voilà qui devrait faire réfléchir la gauche, si un jour elle veut revenir aux affaires.

              Cette droite, hier la plus bête du monde, est devenue intelligente. Elle mêle aux vieux expédients libéraux et autoritaires des éléments pris à gauche comme à l’extrème droite, perturbant toutes les grilles de lecture possible.

              Notamment elle a su rendre visible politiquement les minorités, ce que la gauche n’a pas encore su faire.

              C’est donc une urgence pour la gauche.

              Et aussi repolitiser le débat à la fois en démontant le piège du consensus mou ni gauche ni droite et en révélant la main autoritaire dans le gant libéral.


              • vinvin 1er décembre 2007 23:14

                La cour-neuve.....

                (où tout est vieux....)

                La courneuve 93 n’ est plus un département français, mais une « enclave » islamiste, donc on s’ en fout !

                Bien cordialement.

                VINVIN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ANNE


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès