Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La CPNT capturée dans les filets de l’UMP

La CPNT capturée dans les filets de l’UMP

Les portes de l’UMP n’ont jamais été autant ouvertes que depuis les élections européennes du mois de juin dernier. Après avoir attiré Philipe de Villiers dans ses filets, l’UMP pratique de plus en plus à droite, la politique d’ouverture chère à Nicolas Sarkozy, en attirant dans ses rangs la CPNT (Chasse, Pêche, Nature et Tradition) de Frédéric Nihous.

Dans un entretien au Figaro du jeudi 13, le leader de CPNT, Frédéric Nihous annonçait le rapprochement de son parti avec celui de la majorité parlementaire : "CPNT est prêt à devenir un partenaire de l’UMP sur la base d’un accord programmatique gagnant-gagnant. Le secrétaire général de l’UMP s’est montré ouvert. Si ça marche, on intégrera le comité de liaison de la majorité présidentielle".
 
Cette décision a été prise après une rencontre entre Frédéric Nihous et Xavier Bertrand courant juillet.
 
Comme pour le MPF, ce rapprochement signe la fin pour la formation politique rurale à moins d’un miracle électoral venant de l’UMP lui permettant de grappiller quelques voix de plus lors des prochaines échéances, qui en élargissant sa stratégie électorale, a perdu la quasi-totalité de ses élus. Lors de la dernière élection présidentielle , le candidat rural, n’a réuni que 1.15 % des voix, contre 4.23% pour Jean Saint-Josse.
 
Pour Frédéric Nihous, les raisons de cette alliance sont claires et établies d’emblée, comme pour Philipe De Villiers : "Nous nous sommes longtemps tenus à l’écart des partis politiques classiques (…) jusqu’en 2004, on a pu afficher cette ligne et avoir des élus aux différentes élections".
 
« Face aux claques sur claques » prise à chaque élection, le choix d’effectuer un partenariat gagnant-gagnant avec l’UMP s’est imposé car il est le seul parti à avoir accepté après un énième refus de la part du PS. Cette décision reste tout de même suspendue au vote des membres du conseil national de la CPNT, réuni exceptionnellement en septembre avant le Conseil national prévu en octobre.
 
La coalition UMP-MPF-CPNT, ne fait pas l’unanimité dans les rangs de l’UMP, qui dans un premier temps par la voix de l’ancien PS Jean-Marie Bockel, qui n’« imagine pas Philipe De Villiers rejoindre la majorité présidentielle sur la base de ses anciennes positions », sans oublier Monsieur Coste, le conseiller de Jean Louis Borloo, pour qui ironiquement affirme que « la chasse est bien défendue par le gouvernement ». 
 
La Licra qui compte dans son comité d’honneur plusieurs personnalités de droite dont l’ancien Président de la République Jacques Chirac, le Président de la Cour des Comptes Philippe Séguin, l’ex-ministre et ex-Présidente du Parlement européen Simone Veil, ou encore l’ex-Premier ministre Alain Juppé, désapprouve, l’attitude de l’UMP de vouloir ramener dans son sillon des partis connus pour leurs positions anti-européennes et leurs discours intolérable sur l’immigration. 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • ALEXANDER 14 août 2009 10:18

    Un article pas faux, dont je suis en accord avec les idées, mais trop « léger » à mon goût et qui mériterait d’être plus développé.


    • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 10:36

      les masques tombent , le chasseur suit le vicomte ! piètre gibier pour le locataire l’Elysée ! bientôt le retour du «  rebelle » du Bearn avec ses 2 députés ?


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 14 août 2009 10:37

        La loi des partis, c’est la loi du plus fort. Le plus gros rafle toute la mise, et les petits sont bien obligés de s’agréger aux gros pour « avoir une place » sur la liste des candidats présentés (entendez, une chance d’avoir une place d’élu, puis une sinécure payée par la République). C’est pourquoi De Gaulle était opposé à la proportionnelle, qui encourage ce type d’ararngements internes aux partis.

        De ce côté, la politique de l’UMP est claire : absorber tous les petits partis dits « droitiers », et dézinguer toute la crédibilité du plus gros de partis « de gauche » à savoir le PS. Comme ça, plus personne ne voudra s’allier au PS, il ne restera plus que l’UMP, avec sa propre droite, son propre centre (« nouveau » !), sa propre gauche (Borloo, etc.), et en face quelques groupuscules.

        C’est-à-dire le Parti Unique, avec ses « colombes » et ses « faucons », comme du bon vieux temps du Soviet Suprême.


        • Papybom Papybom 14 août 2009 10:48

          Bonjour, Monsieur Halim.

          La Niouse de Fréderic. On part à la chasse aux voix, ce qui pêche chez nous est de nature à rompre une tradition de gagnants. Pour finir avec les pelles, ratissons large.

          Cordialement.


          • Gabriel Gabriel 14 août 2009 10:50

            Suite aux 11% d’inscrits sur les listes qui ont voté pour l’UMP à la dernière élection Européenne, je comprends l’attitude de sa sérénissime altesse qui serre les fesses pour 2012. Le but étant d’intégrer un maximum de représentant des différents partis de droite en leur offrant quelques postes honorifiques afin que leurs électeurs vote UMP. Peut importe les divergences d’idées (En autre sur l’Europe…) La sincérité étant absente de leurs propos et de leurs conduite, seul compte à leurs yeux de garder le pouvoir et les avantages qu’il procure. 


            • Pyrathome pyralene 14 août 2009 11:11

              Mon pied au cul ,ouais..............


              • LE CHAT LE CHAT 14 août 2009 11:15

                encore un petit effort et pour la plus grande satisfaction de Momo qui pourra voir l’aboutissement de ses thèses fumeuses sur un quatrième reich en devenir ,
                Nicolas 1er fera entrer Marine au prochain remaniement ! lol !


                • Georges Yang 14 août 2009 12:39

                  « Bonne chance » à Nihous face à l’aile écolo de l’UMP !
                  Cette aile qui a déja eu la peau de Claude Allègre fera tout pour anéantir les chasseurs.


                  • Actus Politikus 14 août 2009 14:34

                    une UMP auberge espagnole, c’était assez prévisible.
                    Les motivations de Nihous sont exprimées de manière très (trop) directe : il rejoint l’UMP car il en a marre de prendre des « claques » aux élections, et non car le programme du CPNT peut être réalisé grâce à l’UMP ...
                    mais ce ne sera sans doute pas suffisant pour reprendre les 22 régions à la gauche ...
                    Les premières réactions montrent que l’erreur de casting est évidente : l’UMP aura sans doute plus à perdre avec les chasseurs que sans eux.


                    • Gorg Gorg 14 août 2009 15:06

                      Quelle équipée !!! Foutriquet, Mad Max et Michu. Quel bel attelage …… Enfin ça a au moins le mérite de clarifier les choses. Petit à petit les masques tombent.

                      Excellent on en redemande. Bientôt ce sera le tour de Valls, Ségolène, Dray ...etc...


                      • Gorg Gorg 14 août 2009 15:34

                        « Face aux claques sur claques » prise à chaque élection, le choix d’effectuer un partenariat gagnant-gagnant avec l’UMP s’est imposé car il est le seul parti à avoir accepté après un énième refus de la part du PS. »

                          Phrase intéressante et qui prouve bien que pour lui peu importe la crèmerie pourvu qu’il conserve son siège (la soupe est bonne) et qu’il puisse flinguer son gibier en paix ....


                      • charles-edouard charles-edouard 14 août 2009 19:11

                        bientot ump parti unique, en 2012 pas besoin d’aller aux urnes


                        • Dzan 14 août 2009 20:06

                          Leur but ? Faire voter des lois pour pouvoir flinguer du 1er Janvier au 31 dec., au mépris de toutes les lois europ^éennes.

                          Chasseurs = beaufs= viandards

                          J’ai été chasseur. Au chien d’arrêt. Des matinées entières à courir, derrière une compagnie de perdreaux ( des vrais, pas des sacs de farine), pour en « avoir un.
                          Mais communion avec la nature.

                          Traditions qu’ils disent. Mais surtout, ne tenir aucun compte que les biotopes ont considérablement évolué, les munitions aussi.

                          Pauvres volatiles, lachés la veille du massacre, qui se dérobent à pattes, et que l’on n’hésite pâs à tirer au sol.

                           »Si c’est pas moi, ce sear un autre qui le fera.

                          Pour la pêche, pas mieux : truite d’élevage deéversée au su de quelques initiés qui les traqueront, jusqu’à la dernière.

                          C’est vraiment dans la bonne ligne de l’Union Pour les Massacreurs.


                          • monbula 14 août 2009 21:20

                            Vous avez oublié Europe Ecologie dans le futur paquet .


                            • ladhraa ladhraa 14 août 2009 23:19

                              Et ça continue la France va ètre à parti unique semblable à ses anciennes colonies tout chavire vers la dictature des loobys orchestrée par l’équipe gouvernementale en l’occurence M.Kouchner qui a ouvert le bal et M.Sarkosy qui regarde la France à l’envers croyant opérer des changements justes tout celà fait courir les roublards vers le gateau promis.


                              • morice morice 15 août 2009 00:39

                                la chasse aux chasseurs est ouverte, si je comprends bien ? Passez moi ma carabine !


                                • Halim Derres Halim 15 août 2009 02:05

                                  Le fond de ma pensée est que l’UMP lance une rafle aux petits partis politiques dans un but unique de grossir ses rangs.
                                  En 2007, sarkozy capait dans son sillage les electeurs FN en affichant du BBR de partout et en pronant la karchérisation des banlieues. cette meme manoeuvre est beaucoup plus difficile avec les electeurs de la CPNT et du MPF, qui de part leur petit nombre forment une secte suivant un gourou respectivement Nihous et PDV.


                                  • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 août 2009 09:37

                                    Par « BBR », vous entendez « Bleu Blanc Rouge » (c’est-à-dire Bien Blanc) ou « Black Blanc Beur » ? parce que justement, Sarko avait « ses beurs », comme Dati, bien mise en avant.


                                    • Halim Derres Halim 17 août 2009 09:45

                                      Il est évident que BBR signifie « Bleu Blanc Rouge »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès