Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La crise ?

C’est la crise, l’horreur, des cohortes de chômeurs s’agglutinent derrière les portes de Pôle emploi, les riches fuient le pays pour ne pas laisser un euro de plus au gouvernement socialo communiste, la patronne du Medef montre chaque jour sa tête de cocker triste dans les médias pour dire que les entrepreneurs n’ont plus le moral.

Tout va mal ! Tel est le message que véhiculent les économistes patentés dans les médias. L’opposition, qui n’a jamais accepté l’alternance en rajoute une couche chaque jour pour stigmatiser le gouvernement. La France est le premier pays consommateur de tranquillisants : à quand les suicides collectifs ?

Bon, il ne faudrait pas tout de même sombrer dans la déprime totale. Il y en a tout de même pour qui les choses vont bien.

Prenez par exemple ce bon M. Arnault qui est en train de choisir l’exil fiscal en Belgique pour ne pas avoir à payer des frais de successions dont le montant couvrirait à lui seul la moitié de l’effort budgétaire de l’Etat pour 2013.

Savourez en silence les 14 Millions d’euros versés à une « star » du football du PSG.

Pensez un moment à ces chanteurs et ces sportifs qui n’en peuvent plus de la fiscalité française et qui oublient ce qu’ils doivent à leur pays avant de se réfugier en Suisse pour compter tranquillement leurs sous.

Pensez au marché du luxe qui ne s’est jamais si bien porté.

Je vous sens déjà mieux, moins angoissés, prêts à relever tous les défis pour que le pays s’en sorte. Vous êtes désormais prêts à ne plus suivre les clameurs des quelques pigeons qui ont réussi à faire bêler des milliers de moutons.

Vous êtes prêts également à ne plus écouter les sorties front nationaliste de Copé sur les pains au chocolat et vous vous fermez la télé lorsqu’apparait Mme Kosciusko Morizet qui est devenue infréquentable depuis qu’elle est dans l’opposition.

Vous vous dites que vous êtes prêts à contribuer à l’effort demandé, à condition toutefois qu’il soit partagé et que les exilés fiscaux passent également à la caisse. Vous êtes disposés vous-mêmes à investir dans votre logement pour réaliser des travaux d’économies d’énergie plutôt que de thésauriser inutilement et c’est là que ça se gâte et que vous réalisez que le sens du collectif, si nécessaire en période de crise, fait défaut.

Vous allez sur Internet pour chercher des entreprises qui œuvrent dans ce domaine et vous en sollicitez cinq pour avoir un devis.

L’une vous répond à peine et vous n’aurez pas d’autre contact qu’un mail de réponse impersonnel.

La seconde (spécialiste de l’isolation) vient vous voir rapidement et vous promet sous huitaine un devis que vous attendez encore deux mois après.

La troisième (une PME importante) qui vient d’installer une agence sur votre commune est également sollicitée (un premier chantier sur la commune peut être intéressant) et n’a toujours pas pris contact pour un rendez-vous un mois après.

La quatrième s’est déplacée, a fait un métré sérieux et a envoyé un devis trois semaine après.

La cinquième est venue rapidement et a envoyé non moins rapidement un devis 35% plus cher que le précédent, pour les mêmes prestations.

C’est la crise, on licencie à tour de bras mais vous avez l’impression qu’on se fout quand même de votre gueule, que certaines entreprises ne courent pas après les commandes, que d’autres se moquent ouvertement des clients potentiels ou bien essayent de vous arnaquer en gonflant les devis.

Bref, vous avez l’impression, même si la situation est difficile pour certaines, que des entreprises sont dans une logique bizarre, faite de prudence et d’attentisme sans doute, mais aussi de chacun pour soi, bref rien qui ne corresponde au monde idéal de « l’entrepreneuriat » et des PME glorifié par les économistes et par le Medef et qui est censé sortir le pays de la crise.

Au final, vous vous demandez si vous devez engager des travaux ou bien laisser votre Codevi en l’état, sachant par ailleurs qu’une autorisation de travaux est nécessaire et que le service instructeur, pointilleux, va sans doute couper les cheveux en quatre comme il l’a fait la fois précédente en rallongeant arbitrairement d’un mois le délai d’instruction du dossier.

Allez, vous reprendrez bien un petit lexomil ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Rensk Rensk 23 octobre 2012 14:39

    Salut l’auteur,

    Tu avance beaucoup de choses totalement différentes dans un seul « paquet »... Dis toi que tu dois parler a un pauvre débile qui a cru en l’État vu qu’il a osé les séparatistes créer leurs propre État dans l’État... et ce par vote populaire de l’ensemble de l’État « central » et qu’on se retrouve avec un État nullement « séparatiste » à la fin...

    Les chômeurs chez-nous c’est a cause des polonais, des germains, des français... tout ces cons ne respectent nullement les accord pourtant signés entre États dit « de droit »...

    Tu parle d’artiste et de sportifs « fuyant » la France... mais sache qu’il y a 1’400 français en Suisse qui ont une bien plus grande fortune que les artiste et sportifs si décriés ! Mème des journaux français en ont donné la liste et aucune « star » en vue, ils y a bien des plus riche qu’eux... Peugeot ??? Vais retrouver la liste et je reviens...


    • Rensk Rensk 23 octobre 2012 15:05

      Voilà, j’ai quand-même trouvé alors...

      En France, http://www.latribune.fr/vos-finances/impots/fiscalite/20111201trib000668201/decouvrez-la-liste-des-44-grandes-familles-francaises-exilees-en-suisse.html

      et RMC http://www.rmc.fr/editorial/205355/les-44-francais-les-plus-riches-exiles-en-suisse/

      Tous ont pris la liste du journal Bilan de Suisse et vous y trouvez combien d’artistes, de sportifs ???


    • Rensk Rensk 23 octobre 2012 15:29

      PS : Cliquez sur RMC qui est plus précis (combien et quelle boîte)...


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 octobre 2012 21:09

      Bonjour Rensk

      En même temps, mon sujet ce n’était pas les exilés Suisses divers et variés, mais l’absence de confiance et son origine ainsi que l’absence de conscience collective pour sortir le pays de la crise.


    • kalagan75 23 octobre 2012 20:24

      « Savourez en silence les 14 Millions d’euros versés à une « star » du football du PSG. »  : justement c’est génial , les qataris vont verser 100 M€ par an de charges sociales et impots pour payer ce gars !!
      pour un ancien directeur , on pourrait attendre des exemples et un développement plus rigoureux .


      • foufouille foufouille 23 octobre 2012 20:51

        tu oublies les exonerations special qatar
        tres libertaryen


      • Michel DROUET Michel DROUET 23 octobre 2012 21:12

        Ben voyons, tout le monde est content.

        A quand l’élargissement du système à tous les smicards ?


      • foufouille foufouille 23 octobre 2012 23:06

        c’est pas libertaryen
        seul les riches ont des droits
         


      • vieux grincheux 24 octobre 2012 10:16

        salut à tou-te-s


        Un exemple : il manque des logements sociaux dans ce pays, qui manque, du moins en ce qui concerne ceux qui prétendent le gouverner, singulierement d’ imagination.

        Car on a un Ministere de l’ Economie Solidaire.Or le budget fait apparaitre 33 milliards pour la défonc.....oups !!! la Défense et 404 millions pour le RSA et les experimentations sociales, ou un intitulé similaire, mais j’ ai pas el temps d’ aller chercher le techno-intitulé et comme zoneper ne sait ce qu’ il veut dire sous la plume du techno-citoyen qui l’ a pondu, on s’ en fout un peu (et même beaucoup) car l’ essentiel n ’est pas là.

        Comme l’ Auteur le fait remarquer ,les artisans et métiers du BTP ne sont pas vraiment inquiets au sujet du remplissage de leurs carnets de commande......or, nous manquons de logements sociaux....

        Ce qui signifie, que DE NOMBREUX CITOYEN-NE-S SONT A LA RUE......et zoneper ne se précipite pour construire. 
        Je dirai même plus, se précipiter pour construire personne ne le fait. (C ’est la méthode Dupon-t-d : répéter la même chose différemment plusieurs fois afin que la redondance fasse entrer l’ info dans les neurones du lecteur distrait ou qui lit en « lecture universitaire », c a d en « diagonale ».) 

        Or, parmi la population qui est SDF, moult-e-s sont aussi sans « emploi ». Et, nous avons à notre disposition les technos écolos qui permettent la construction de logis qui produisent de l’ énergie, au lieu d’ en consommer.(sic) renseignez-vous.....c ’est sur la toile.

        Les artisans , ces bougres de congres, sentent bien que des effets d’ aubaine pourraient voir le jour, tellement ce gouvernement semble être assez con pour leur servir la soupe avec des « primes » et autres joyeusetés que le simple citoyen ne peut obtenir qu’ en faisant réaliser « des travaux ». Travaux dont le montant subit une hausse qui tient compte (ben tiens !!!) de la prime octroyée qui ne profite plus vraiment au citoyen mais à l’ opportuniste avisé (à viser ?) qui nous prend pour des GEONPIS... 
        Ces tronpas sont comme les autres, leur compta est établi hors TVA, ce qui signifie qu’ il ne reverse pas la TVA sur leurs FOURNITURES, ils en sont dispensés (merci pour le cadeau), certains même peuvent se voir reverser de l’ argent par le Trésor Public, en cas d’ immobilisation par investissement supérieure à la TVA collectée sur les CLIENTS. 

        Une idée qui pourrait être du domaine de l’ Economie Solidaire serait de proposer (et non d’ imposer) aux SDF de construire leurs logis TOUT EN ETANT PAYés POUR CE FAIRE.

        Et des logements collectifs qui évitent les cages à poules HLM, avec des jardins sur les toits, des sortes de ECO HAMEAUX (voir François Plassard), où s ’étudient l’ orientation des façades,la place des parkings, la crêche pour les petits, l’ alimentation en eau,etc.....

        Formés par des constructeurs écolos qui remplacent la laine de verre par du chanvre, en utilisant moteur stirling, electricité 12V et leds, ne gardant le 220V que pour les machines à laver (communes à un éco-hameau, de même que le chauffage, les jardins, la recup d’ eau de pluie, les éoliennes, les panneaux photo voltaïques,etc....), les SDF construisent donc les logements où ILS NE PAIERONT PAS DE LOYER, mais qu’ ils devront quitter si leurs situations s’ améliorent. Ils n’ en sont pas propriétaires mais en jouissent. Et construire ensemble, ça CREE DU LIEN. Tu ne verras jamais plus ton-ta voisin-e avec le même oeil si tu en as chié avec lui/elle pour lisser les plâtres.....Comme tu ne verras plus jamais les femmes avec le même oeil, man, si tu as participé à l’ accouchement de ton enfant.

        L’ artisan, lui, peut devenir formateur, il ajoute alors une dimension sociale à son activité qui ne se résume plus à FAIRE DU PROFIT, mais A SATISFAIRE DES BESOINS.....

        Tu vas m’ objecter, citoyen-ne : C ’est pas dans leur « culture ».....

        et mon pied au cul, ça l’est dans leur culture à la con ? qui consiste à mépriser l’ apprenti, à le bizuter, à lui « apprendre la vie » en reproduisant les mêmes schemas dominants/dominés qu’ ils ont subis , ces congres !!!!

        CETTE IDEE EST GRATUITE, ce qui veut dire que TOUT CE QUI PEUT ALLER DANS LE SENS DE LA GRATUITE EST BON POUR LE PROGRES SOCIAL.....

        KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!!

        VG


      • Michel DROUET Michel DROUET 24 octobre 2012 10:37

        Bonjour Vieux grincheux

         

        Houlà ! et que faites vous des énarques, des ingénieurs, des inspecteurs de finances qui nous gouvernent ?

        Votre proposition n’est pas politiquement correcte ! (je blague)

        Tiens, pour rallonger la sauce : dans mon quotidien d’aujourd’hui une pleine page de Pub de la fédération française du bâtiment « Le bâtiment en colère », qu’ils disent.

        C’est très tendance en ce moment : quelques uns, par calcul personnel ou politique essayent de propager la morosité (cf les « pigeons ») en instrumentalisant les autres.


      • Michel DROUET Michel DROUET 24 octobre 2012 11:47

        Bonjour Calmos

         

        j’en pense que ce n’est pas la première fois qu’il y a un cafouillage parlementaire et que toutes les majorités ont connu la même chose.

        C’est regrettable, mais ça montre bien le climat détestable qui règne au Parlement et la guerre de tranchée que se livrent majorité et opposition.

        Pendant ce temps là, on ne règle pas les problèmes et on continue à subir les communiqués des différents partis et lobbies.

        C’est vieux comme la république.


      • Michel DROUET Michel DROUET 24 octobre 2012 13:16

        « Cafouillage parlementaire »

        C’est le terme utilisé par le Figaro et je ne fais que le reprendre.


      • ecolittoral ecolittoral 24 octobre 2012 12:51

        Oui, c’est vrai que de nombreux artisans font n’importe quoi. 


        Il faut quelques fois les surveiller pendant les travaux pour éviter les mauvaises surprises. J’en arrive à faire une partie des travaux moi même.
        Les logements sociaux sont une abbération économique.
        Construire pour loger et entasser les chômeurs, alors qu’il y a des millions de logement vides et à rénover sur toute la France !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès