Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La danse des éléphants verts

La danse des éléphants verts

On connaît bien les éléphants roses. Eléphants et -phantes d’ailleurs. L’égalité hommes-femmes dans l’importance auto-attribuée est la règle. Le « Moi » n’a pas de sexe. Enfin un domaine où les études de genre pourraient s’appliquer avec à-propos.

Et bien les éléphants accrochent une couleur de plus à leur palmarès. Il n’y avait pas besoin d’avoir un ver(t)re dans le nez pour les voir roses. Pas besoin non-plus d’avoir fumé la moquette pour identifier les éléphants Verts. Il y en a cinq bien connus.

Le plus jeune est une femelle vigoureuse et ambitieuse. Elle est dotée d’une voix reconnaissable entre toutes : en une phrase de son ton pointu elle est capable de vous rouvrir les cicatrices de vos tympans déchirés lors d’anciennes otites contractées pour ne plus entendre les réprimandes parentales ou les punitions de la prof de géographie. Elle surfe sur la vague et fait du parachute. Il s’agit bien sûr de Cécile Duflot. Elle décide donc de se parachuter dans une circonscription parisienne pour les législatives de 2012, alors qu’elle est originaire non pas de la 6e circonscription ou du Loir-et-Cher, mais du Val-de-Marne.

Euh... dites-moi, ne sont-ce point les Verts qui recommandent une politique de proximité, la défense des terroirs, une consommation régionale ? Oui, oui. N’est-il pas contradictoire dans ce cas d’aller se faire élire dans une circonscription facile, loin de chez soi, sans en connaître le terrain, N’est-ce pas flirter avec l’esprit de la mondialisation ? Et quel sera le bilan carbone de son déménagement ? Oh mais c’est qu’elle a des arguments, la bougresse :

« J'ai décidé, après une longue réflexion, d'être candidate sur la 6e circonscription à Paris (XI e et XXe arrondissement), dit-elle. Les militants m'ont donné envie de cette aventure parisienne. J'aime Paris et je sais que la parole des écologistes y est fortement attendue. »

Déjà, "sur" la circonscription : confirmation qu'elle survole. On est bien dans le parachutage. Ensuite, "longue réflexion", du genre : « J’y pense tous les matins en m’épilant... » ? Les militants lui ont donnée envie... Ooohhh, trop chou ça. Les militants lui ont donné envie de lâcher son terroir pour la grande ville, celle qui vous met en lumière. Ne pourrait-elle pas dire ouvertement qu’elle veut une première place avec en vue la Mairie de PARIS ou la présidentielle de 2022 ? Allons, Cécile, ma fille, pas de langue de bois. Les Verts se doivent elephant-vert2.jpgd’être différents, honnêtes, courageux. Pas d’ego trip chez eux.

Pfff... Faut pas rêver : les Verts sont de la même couleur que celle du porte-feuille de ministre, et du bois dont on fait les mêmes flûtes à gauche comme à droite. Ils font seulement semblant de penser à autre chose. Les autres assument leurs ambitions personnelles : Fanfan la tulipe, Sarkoïdose, Bayrouflaquette, Royalcanin. Pas les Verts. C’est mal, c’est immoral l’ambition personnelle, c’est elle qui a poussé le monde dans une décharge à ordure, alors il ne faut surtout pas en parler. « Ce n’est pas moi, ce sont les militants qui m’ont donné envie... Et puis Paris attend la parole des écologistes ! » Comme si la parole écologiste attendait Cécile pour exister à Paris !

Elle gonfle, elle gonfle, la Cécile. Elle élargit sa base personnelle. Elle renforce son assise. Au fond elle est rassurante : les Verts sont des politiciens comme les autres, aussi arrivistes. Vous vous rendez compte : s’ils étaient moraux et parfaits on ne pourrait plus entretenir ses petits travers personnels sans se sentir infiniment coupables.

Les autres éléphant-e-s ont les connaît bien mais ils n’arrivent pas à rattraper médiatiquement la Cécile. Joly peine à susciter l’adhésion et reste péniblement autour de 5% d’intentions de vote. Noël Mamère cultive avec talent l’art d’être désagréable, au point qu’on le verrait bien prendre en main le Ministère du Père Fouettard. Dany-le-Roux démontre avec fierté qu’il existe des éléphants oranges et qu’il n’a pour autant aucun effet défoliant. Enfin Nicolas Masque-et-Tuba est un peu à l’écart ces temps. On le reverra sûrement un de ces jours derrière un hublot passer la brosse à dents à de quelconques requins en mal de célébrité. Il ne risque pas de tomber dans l’oubli : la pub pour les produits Ushuaïa passe toujours à la télé avec la jolie zik de Deep Forest.

Bon, au moins les éléphants ne sont pas en voie de disparition. En politique au moins.


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • La râleuse La râleuse 17 novembre 2011 14:16

    « ...elle est capable de vous rouvrir les cicatrices de vos tympans déchirés lors d’anciennes otites contractées pour ne plus entendre les réprimandes parentales ou les punitions de la prof de géographie. Elle surfe sur la vague et fait du parachute. Il s’agit bien sûr de... »

    Bonjour hommelibre,
    Telle que vous en dressez le portrait, Il n’était même pas besoin de nommer Cécile Duflot.
    Il faudrait être « neuneu » pour ne pas savoir de qui vous parlez.

    Je ne suis pas anti écolo mais quand je vois le panel qui se veut représentatif en France, ça me donne plutôt envie d’être alcoolo histoire de continuer à voir les éléphants en rose.


    • cevennevive cevennevive 17 novembre 2011 14:44

      Bonjour la râleuse,

      S’il est malvenu de choisir son candidat sur son apparence, sa voix ou sa culture au lieu de regarder son programme, là, pour le coup on ne peut y couper lorsqu’il s’agit des verts, hélas... je dis hélas car je suis un peu orpheline en ce moment. Je ne peux guère me raccrocher aux verts, je n’y arrive pas...


    • hommelibre hommelibre 17 novembre 2011 15:06

      Héhé La râleuse, attention quand-même : si vous êtes alcolo + écolo + daltonienne avec protanopie ou deutéranopie, les éléphants pourraient bien devenir turquoise !

       smiley


    • cevennevive cevennevive 17 novembre 2011 14:52

      Bonjour Hommelibre,

      Là, ils sont tous « habillés pour l’hiver » nos écolos... Ce ton ironique leur sied bien à mon avis !

      Dommage pour les éléphants (les vrais). J’aime bien ces gros animaux, si intelligents.

      Peut-être devrions-nous ne plus les prendre comme totem de ces hommes et femmes politiques bien moins intelligents qu’eux semble-t-il. Il y, dans la nature, bien d’autres espèces plus proches...


      • hommelibre hommelibre 17 novembre 2011 15:09

        Bonjour Cevennevive,

        C’est vrai que ce n’est pas valorisant pour les éléphants. Ils sont choisis pour la place qu’ils prennent.

        Orpheline, j’aime bien cette manière de dire les choses. C’est aussi un peu mon cas.


      • Papybom Papybom 17 novembre 2011 17:51

        Bonjour Hommelibre,

        Voila une façon de présenter un sujet que j’aime bien. Les vers partant à la pèche aux circonscriptions gagnantes. Le vers qui rampe et qui asticote les éléphants, je n’ose vous croire. Ils ne rejoindront pas l’hameçon de la droite, dans ce parti, on trouve encore des partisans de deux gaulles !

        Cordialement.


        • plumedange plumedange 17 novembre 2011 18:20

          Eva, elle a trouvé comment faire parler d’elle : en se retirant... Une manière de ne pas prendre position sur l’accord trop différent de ce qu’elle devrait défendre comme ligne des verts ?

          « Eva Joly a décidé d’un retrait médiatique provisoire du fait de l’incertitude planant sur l’accord entre le PS et Europe Écologie-Les Verts (EELV), mais assure ne pas remettre en cause sa candidature à la présidentielle, a dit jeudi son porte-parole. »

          Et

          « Yannick Jadot, porte-parole d’Eva Joly, avait expliqué que celle-ci souhaitait attendre que ce point soit clarifié. »

          On aimerait bien savoir ce qu’elle pense quan meme avant de voter pour elle. Peut etre qu’elle veut pas qu’on vote pour elle.

          Eva-la-Retirette ? C’est du Joly !...


          • Ptetmai 17 novembre 2011 19:23

            Votre article est à ré-écrire

            Le plus ridicule dans le propos de l’arriviste Duflot, c’est « J’aime Paris » ... et pas seulement au mois de Mai.

            Eléphant a été inventé en politique pour les vieux socialistes, or à part les arrivistes en chef Mamère (l’homme boosté en politique par le fils Mitterrand qui appelle vélo un taxi et répond aux questions que ne lui ont pas posé les caméras de surveillance des distribanques) et Cochet (qui s’est présenté un peu partout) et Voynet la Francomtoise parachutée « , les autres sont des éléphanteaux, Duflot en tête

            Il y a longtemps que la majorité des pionniers de la présence écolo aux législatives de 1978 et la majorité des fondateurs des Verts ont quitté, écoeurés, ce parti d’éGologistes où on trouve encore quelques purs qui résistent une épingle sur le nez

            Tapez donc »Verts + Tourniquet"’ et constatez l’évolution de ce parti qui affirmait vouloir faire de la politique autrement. 

            Pire que les autres .. pour certains


            • Micromégas 17 novembre 2011 21:39

              Je ne comprends pas bien le sens de cet article. Beaucoup de dénigrement impulsif sans argumentation. Que reproche l’auteur aux Verts ? De vouloir se présenter aux législatives ? C’est pourtant la moindre des choses pour un parti politique qui évolue dans une démocratie !


              • hommelibre hommelibre 18 novembre 2011 08:26

                @ Micromegas :

                Le ton est plus humoristique et acide qu’analytique. C’est fait pour.

                Je souligne ce qui me semble être une contradiction chez les verts : le refus idéologique de la politique politicienne et l’attachement au terroir d’un côté, avec ce parachutage de Mme Duflot qui me semble peu cohérent avec l’idéologie de l’autre. Et je souligne aussi que l’ambition personnelle (pas très bien vue chez les Verts) refait surface sans le dire. Se défausser sur les militants n’est ni élégant ni courageux. Il serait plus clair qu’elle dise ouvertement son ambition personnelle, comme Sarko disait : j’y pense tous les matins en me rasant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès