Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La défense indécente de la réforme du collège

La défense indécente de la réforme du collège

La réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem a déclenché une vive polémique. La majorité a déclenché une contre-offensive dont les principales lignes de défense ne sont pas la défense des mesures mais bien plus une caricature outrageuse de ceux qui osent s’y opposer.

 
Insultes et caricatures
 
Le débat sur la réforme du collège prend une mauvaise tournure, avec l’alliance de la droite, plus par réflexe d’opposition que par réflexion puisqu’elle prolonge ses propres réformes, ainsi que le note Natacha Polony, et d’une partie de la gauche, avec la pétition lancée par Marianne notamment (que j’ai signée et que je vous invite à signer également). De nombreux intellectuels sont montés au créneau pour en dénoncer les dangers ainsi que l’argumentation effarante de la ministre, qui y voyait un moyen pour lutter contre l’ennui des élèves à l’école. Pour sauver cette réforme, la majorité n’a plus recourt désormaisqu’à l’anathème et la caricature, se contentant d’essayer de disqualifier les opposants.
 
Trois lignes de front ont été ouvertes, aussi ridicules l’une que l’autre. D’abord, on instille le soupçon que les opposants seraient racistes et viseraient la ministre pour cette raison. Argument effarant pour la quasi totalité des opposants, de Marianne à Jean-Pierre Chevènement en passant par Natacha Polony. Puis, la ministre a osé qualifier les opposants de « pseudo-intellectuels  ». Argument aussi effarant quand on parle de Marcel Gauchet, Jean-Paul Brighelli ou Alain Finkelkraut. Enfin quelques membres de Terra Nova et des amis ont écrit dans le Monde pour dire « Halte à l’élitisme conservateur  » et ainsi sous-entendre que tout opposant refuserait de vouloir traiter l’échec scolaire par refus arriéré du progrès.
 
Un problème de fond et de forme
 
L’attitude des défenseurs de la réforme a des aspects totalitaires. En ressortant à ces arguments, ils refusent de facto le débat intellectuel, préférant les invectives qui escamotent l’échange d’arguments rationnels. Et ils ont un sacré culot de prétendre vouloir « combattre l’échec scolaire (…) par des programmes moins lourds et des stratégies pédagogiques pensée à l’échelle de l’établissement  » ! C’est précisément en agissant de la sorte que cela a abouti aux « médiocres résultats du collège français dans les comparaisons internationales ». Pire, le triste visage du système éducatif étasunien démontre bien que la direction qu’ils souhaitent prendre ne réduira en aucun cas l’échec scolaire.
 
Comme le note un professeur de lettres membre du collectif « Sauver les lettres  » dans Marianne, « encore heureux que l’école sélectionne », car cela valorise le mérite et évite de finir dans un système aristocratique où l’effort ne sert à rien puisque l’enfant travailleur et doué de milieux populaires ne pourra jamais franchir le mur d’argent qu’il aura devant lui et les enfants de familles riches n’auront plus besoin de travailler pour réussir, comme aux Etats-Unis. Et il tout de même effarant que l’on ne souligne pas davantage à quel point cette réforme s’inscrit dans la droite lignée des réformes menées depuis 30 ans, qui ont abouti à la situation désastreuse dans laquelle nous sommes aujourd’hui.
 
Bref, il faut absolument continuer à mener le combat et signer la pétition lancée par Marianne, qui a suscité des réactions extrêmement encourageantes. Et pour cela, il faut absolument dissiper les rideaux de fumée que représentent ces lignes de défense effarantes pour revenir sur le débat de fond.

Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • baron 16 mai 2015 12:54

    Ils n’ont pas d’argument voilà leur problème.

    Le dernier imbécile venu comprend très bien qu’il faut une base solide avant d’utiliser les connaissances acquises.
    Certains corrompus et ou idiots pensent faire croire que l’on peut apprendre sans avoir de formation académiques.
    En vérité, dans ce projet seront avantagés ceux qui auront les moyens de donner les connaissances de base à leurs enfants à la maison ou à l’aide de cours particuliers, les autres auront encore plus de difficultés pour maitriser les fondamentaux.
    La solution tout le monde la connait, il faut des classes à effectif réduit, en finlande la loi interdit plus de 24 élèves dans une classe, dans la pratique il n’en mettent pas plus de 20. 
    Une étude (mise au placard) démontre qu’un élève en plus dans une classe c’est en 0,4 et 07 points en moins aux tests cognitifs et de connaissances
    Il y a un concensus là dessus parmi les chercheurs en éducation et cela dans le monde entier.
    Donc, cette personne est soi incompétente soit très bêtes soit elle veut finir d’achever notre modèle éducatif gratuit qui a fait ses preuves durant plus d’un siècle.
    Pour info les systèmes éducatifs des pays nordiques sont eux aussi en train d’être détruit, pourtant ils ont les meilleurs résultats, l’enjeu n’est donc pas l’intèrêt des jeunes.

    • Sarah Sarah 16 mai 2015 13:13

      @baron

       

      Ils n’ont pas d’argument parce que c’est une politique délibérée qui n’est pas destinée à améliorer l’instruction publique, au contraire.

       

      De ce point-de-vue, il ne sont pas ni « incompétents » ni « très bêtes », au contraire ils réussissent dans ce qu’ils veulent faire.


      Ce n’est pas « une réforme de plus », ils appliquent le même programme depuis plus de 40 ans.

      La même politique depuis plus de 40 ans ne peut pas être une « erreur », c’est une stratégie.


      Si vous faites l’historique, vous vous apercevrez que les idées sous-jacentes à cette évolution ont éclaté publiquement en mai 1968, pour ensuite être mises en oeuvre à partir de 1974 (arrivée au pouvoir du mondialiste pro-U.S. Giscard).


    • Sarah Sarah 16 mai 2015 13:14

      @baron

      « les systèmes éducatifs des pays nordiques sont eux aussi en train d’être détruits » : c’est donc parfaitement cohérent et preuve qu’il s’agit d’une stratégie d’ensemble.


    • Allexandre 16 mai 2015 14:15

      @Sarah
      Absolument d’accord !! Les politiques sont à la solde des lobbies et autres détenteurs du vrai pouvoir. Le but est de rendre les peuples incultes et incapables de trop réfléchir. Ce travail de sape est à l’oeuvre depuis plusieurs décennies. Chaque réforme va plus loin dans la destruction de la culture. Ils veulent inculquer aux jeunes une pensée unique et simpliste pour être sûrs que le jour venu, ils seront des adultes obéissants et peu rebelles. Ce n’est pas pour rien que l’Histoire est déstructurée, falsifiée et réduite à la portion congrue. Quoi de plus dangereux que de connaître le passé ? L’école est devenue une mascarade d’apprentissage. Comme les journalistes nous désinforment, les profs sont obligés (je dis bien obligés) de désapprendre. Voilà où nous en sommes arrivés, et ce n’est pas fini....croyez-moi !


    • Crab2 16 mai 2015 17:25


      Najat Vallaud-Belkacem trébuche. Habituellement prudente, elle a entamé la défense de sa réforme par une incroyable bourde. En qualifiant de « pseudo-intellectuels » Pierre Nora, Luc Ferry, Michel Onfray et les autres contempteurs de sa réforme, elle a commis une faute de débutante. Une lourde erreur qui a révélé son sectarisme.

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

      ou sur

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/12/les-lumieres-5620621.html

      Suite 2 :

      Enseigner le fait athée ! Par Michel Onfray

      http://atheisme.org/onfray.html


      • Aristide 16 mai 2015 21:06

        Un seul chiffre qui démonte cette théorie fumeuse du complot mondial etc ...


        Plus de 50% des personnes en situation illettrisme ont plus de 45 ans. Preuve s’il en est que l’école d’il y a 40 ans n’était pas ce que de faux spécialistes voudraient qu’elle fut, un idéal indépassable que l’esprit de 68 et la mondialisation etc, etc ... On connait les analyses simplistes de ces quelques petits profs. 

        Les petits profs d’une histoire à la mode des gaulois, du vase de Soissons et autres galéjades devraient avoir plus de circonspection dans leurs conclusions, surtout quand cela touche des sujets sèrieux.




        • Cadoudal Cadoudal 17 mai 2015 03:04

          @Aristide


          Ils sortent d’ou ces chiffres ?




          D’ailleurs on ne dit plus illettré mais lecteur inefficace :


          « 30% d’illettrés en France

          Chaque année, lors de la Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD), des tests de lecture sont effectués parmi les appelés afin de tester le niveau national. Le cru 2011, d’après un document officiel de l’Éducation Nationale, indique que 30% de ceux qui l’ont passé sont illettrés ; sachant que ces jeunes ont 17 ans et qu’ils ont passé 12 ans dans le système éducatif français, qui engloutit chaque année 17% du budget de l’État. Belle performance ! Pourtant, les auteurs du rapport se congratulent de satisfécits mutuels, à tel point que l’on pourrait passer à côté de cet échec cuisant, et croire à une belle victoire de l’équipe olympique française de lecture. Le rapport annonce en effet 80.3% de lecteurs efficaces, ce qui fait tout de même 19.7% de lecteurs inefficaces, car il ne faut pas dire illettrés. »


        • Aristide 17 mai 2015 10:52

          @Cadoudal

          Voilà, voilà mes sources :  L’évolution de l’illettrisme en France


          Bizarre vous indiquez un lien qui argue de 30% d’illettrisme, en le suivant, ce Jean Baptiste Noe donne lui même un lien qui dément les chiffres que vous reprenez sans aucune vérification. La suite de votre discours est au niveau de cette manipulation ...Chiffres-clés

          750 000
          c’est le nombre de jeunes de 17 ans évalués dans le cadre de la JDC en 2014

          82 %
          proportion de lecteurs efficaces

          4,1 % 
          proportion de lecteurs pouvant être considérés en situation d’illettrisme

          Toutes ces manipulations de statistiques sont éreintantes.


        • zygzornifle zygzornifle 17 mai 2015 12:01

          Belkasème le vent et récolte la tempête ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès