Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La démocratie à l’encan (vous remercie)

La démocratie à l’encan (vous remercie)

La honte est un sentiment que nos politiques ont oublié depuis longtemps, mais il convient de rappeler qu’en la matière la France dispose de champion hors normes. Il est truculent de rappeler le palmarès de M. Estrosi qui a su apprendre de son passé de sportif motocycliste ; Fort de ses 31 participations en grands prix avec au mieux une onzième place, il a vite compris qu’en politique on peut être mauvais et gagner.

Le motodidacte, va vite comprendre la piste politique, elle passe par les réseaux, ceux maçonnique lui ont mis le pied a l’étrier, mais quand on devient un bourgeois de la politique, il ne faut plus s’embarrasser, la démocratie chez certains n’est pas plus vertueuse qu’une poule de luxe, il suffit juste de mettre le prix, et en la matière les écolotartuffes savent monnayer chèrement leur peau. C’est le cas de Jean Marc Governatori, tête de liste de l’Alliance écologiste indépendante, arrivé en cinquième position au premier tour des dernières élections régionales, derrière les quatre « grandes » listes avec 4 % des suffrages en PACA. Placé à 2,5 points derrière la liste d’union Europe écologie-les Verts et du Front de gauche à l’issu du premier tour, ce dernier veut un rendez vous directement avec M. Estrosi pour échanger ses voix contre la création d’un institut pour « l’écologie et la qualité de vie », doté par le futur président de la modique somme de 30 millions d’euro, au frais du contribuable bien sûr.

Avec moins de 72.000 voix, faites le compte, ça fait presque 420 euros le bulletin ! Et dire qu’il y a des millions d’électeurs qui sont aller voter en se pinçant le nez au nom des grandes valeurs républicaines pour pas un rond !

Le mandat de M. Estrosi commence d’ailleurs fort bien en matière d’écologie et ne manque pas de saveur, comme nous le relations hier dans nos informations, par le massacre d’un parc naturel au patrimoine mondial de l’UNESCO. Maintenant que M. Governatori a été adoubé grand chevalier de l’écologie, il serait intéressant de voir a minima un commentaire, surtout quand on connaît le nombre d’associations grassement rétribué par le contribuable à ne rien faire. A l’AIL, nous parions que l’institut pour « l’écologie et la qualité de vie » va remette pas le problème des calanques aux calendes grecques. La démocratie vous souhaite une bonne et fructueuse année, comme elle se présente pour nos élus.

Denissto


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Le421 Le421 31 décembre 2015 15:15

    Parmi les propositions phares d’une 6ème République, l’arrêt de la « professionnalisation » des politiques, notamment au même poste.
    Le nombre de mandats successifs limités amène de fait un élu à se préoccuper de son mandat plus que de sa réélection puisque celle-ci serait impossible.
    Quand on voit de quelle compromission sont capables les dirigeants actuels et passés, notre système actuel ferait plutôt vomir.
    Le mal n’est pas dans la démocratie, mais dans ce qu’en font les politiques.
    A peine élus, ils pissent copieusement sur leur profession de foi pour mieux passer à la caisse !!


    • fred.foyn Le p’tit Charles 1er janvier 12:40

      Estrosi et la mafia niçoise...tout un programme...Nous le remercions d’avoir augmenté la dette de la ville...une de ses grandes réussites...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès