Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La dette de Sarkozy 3

La dette de Sarkozy 3

La droite est morte, vive l'extrême droite !

Sarkozy n'aura pas réussi grand chose en cinq ans, mais il a quand même le mérite d'avoir construit quelque chose. La plus grande, et la plus rapide voie de circulation, une vraie autobahn qui permet aujourd'hui à l'extrême droite de foncer à des vitesses jamais vues.

Avec perspicacité Marine Le Pen a su analyser la situation, et adoucir l'image de son parti. Demain le FN s'imposera à droite, là où l'UMP dérivera de plus en plus. 

Le Front National sera le parti de droite incontournable des années à venir.

Non content d'avoir privilégié l'endettement, les allègements d'impots pour les plus riches, et les entreprises. Notre président a donné un dernier cadeau à son pays bien aimé :

Le Front National.

Petit parti sans grande envergure, incapable d'être à la mesure des enjeux économiques du 21ème siècle, dirigé par un vieillard bruyant et vindicatif. Ce parti avait autant d'avenir que tous les partis d'extrême. Résumé en une phrase "J'existe mais je ne dirigerai jamais".

Pourtant comme dans toute organisation il suffit d'un changement pour tout faire basculer. Ce changement, choquant au demeurant, car incarné par la famille même de son ancien leader aurait pu être vu comme un point final. En effet était-ce un parti ou une rente familiale ? Dans quel pays des militants acceptent de verser leurs cotisations pour enrichir une famille ?

La nomination de la fille de Jean Marie Le Pen aurait donc du anéantir le FN, la raison, et le bon sens l'auraient voulu. Mais impossible n'est pas français !

Et c'est tout l'inverse qui s'est produit ! La question que tout le monde devrait se poser c'est pourquoi ?

Elle est blonde !

Effectivement mais ça devrait plutôt l'handicaper dans le cas qui nous intéresse. Non Marine Le Pen n'est pas blonde, pas intellectuellement en tous les cas. Elle a prouvé qu'elle savait observer, analyser, et tirer profit des opportunités. Par bien des qualités elle est au-dessus de la majorité des hommes, et des brunes.

Et je dirai même au dessus, des petits hommes mariés avec des brunes...

On ne peut pas seulement expliquer la percée du front national par deux crises mondiales. La crise des années 70 avait produit l'alternance. Et même aujourd'hui François Hollande reste le mieux placé pour les présidentielles.

Non, aux 600 milliards de dette de notre président, nous lui devons aussi un cadeau formidable : le renouveau du national socialisme ! Vous pouvez l'appeler fascisme, nazisme, nationalisme, ce que vous voulez. Le plus important est de comprendre l'essence de cette politique. Laissez de coté les chambres à gaz, les croix gammées, et les saluts hitlériens car nous n'en sommes pas encore là. Au contraire il faut comprendre le coté attractif, et séduisant d'une politique nationale premièrement, et sociale deuxièmement. Du travail aux nationaux, des allocations aux nationaux, une redistribution des richesses aux nationaux. Et que faire des immigrés ? Soient ils acceptent de travailler pour les nationaux pour trois fois rien, soient ils dégagent. La France tu l'aimes ou tu la quittes !

Ce slogan n'est pas l'exclusivité du FN, ce slogan a été repris par l'UMP en début de mandat. Sarkozy a su banaliser ces deux termes pour laisser un boulevard à Marine Le Pen. Nous avons dans le sac à malices du président : le débat national, la supression des soins gratuits aux sans papiers, l'abaissement des naturalisations, l'augmentation des expulsions, la condamnation sans démission de ministres pour propos racistes, ... Mais si ce n'était que ça, aujourd'hui accroché à son parti, il ne semble pas prêt à lacher le pouvoir ni à le partager. Son image dégueulasse, ou ses fautes de comportement comme disent les analystes sont des indicateurs très forts pour expliquer une chose : Sarkozy est déjà battu. Son parti, sa création l'UMP ne tardera pas à imploser suite aux différentes affaires de corruption, et de réglements de compte. Que restera-t-il à ce moment là ?

Le danger n'est pas imminent, Marine Le Pen lorsqu'elle deviendra la leader d'un parti incontournable d'opposition à la gauche ne pourra pas gouverner sans faire consensus. N'oublions pas que rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. Nos anciens députés UMP résisteront, lutteront sûrement, des figures nouvelles émergeront, mais il restera un fait indéniable c'est que le FN gagnera de plus en plus d'élections, il aura de plus en plus de poids dans l'opinion dégoutée et incrédule. Là où l'intéret commun passe superbement bien dans un manuel de science politique, la réalité est qu'en fait elle est la dernière des priorités d'un député qui souhaite garder son mandat, et les privilèges s'y attachant : retraite, remboursement de frais, logement et voiture de fonction, ... Nous assisterons à un glissement vers l'extrême droite plus par besoin de survie politique que par conviction.

C'est là qu'apparait généralement le mirage du front républicain.

Un front républicain de députés UMP ? Ils vont se rallier à qui ? A Bayrou ? Villepin ? Aucun poids politique, ce n'est pas eux qui va leur faire garder leur jeune et jolie secrétaire. Il restera la gauche. Et je les vois mal devenir brutalement socialiste ; la blondeur de Marine est nettement plus séduisant.

La mégalomanie, et le désir de toute puissance de notre ex-président auront conduit son parti l'UMP à être lié à son destin, et à sa survie politique. En d'autres temps, la droite se serait transformée, relevée mais aujourd'hui telle une loi darwinienne, l'animal le plus faible laissera sa place à l'animal le plus fort. Non entaché par des affaires de corruption, pas assez critiqué par l'opposition qui ne croit pas en sa victoire, avec une nouvelle image et un discours économique surréaliste mais en phase avec l'opinion. Le Front national gagnera, oui, il gagnera. Le processus sera plus ou moins lent mais il sera irréversible. Un second tour Marine Lepen - Hollande n'est pas impossible, et des chiffres de plus de 20% aux législatives non plus. 

Vous aussi avez détesté les cinq ans de Sarkozysme ! Dites vous qu'il n'aura été qu'un président médiocre, navrant et sans vision. Et comme tous les petits hommes face aux situations catastrophiques il a préparé le terrain pour encore plus de catastrophes.

Demain sera pire qu'hier.


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • morice morice 3 février 2012 11:42

    La droite est morte, vive l’extrême droite !


    marre des publicités même pas déguisées pour la blondasse.
    cet auteur nous assaille depuis toujours de propos extrémistes, de droite, et aujourd« ’hui il se pointe avec son baril de poudre Marine..

    de la PROPAGANDE, ça s’appelle.

     »Le danger n’est pas imminent, Marine Le Pen lorsqu’elle deviendra la leader d’un parti incontournable d’opposition à la gauche 

     DANS TES REVES, Raymond, dans tes rêves !!

    • Prometheus Jeremy971 3 février 2012 11:54

      mais bien sûr. C’est pultôt une mise en garde qu’un encouragement. Ca me ferait mal que ça arrive...


    • Hermes Hermes 3 février 2012 15:15

      Bonjour Jeremy,

      belle analyse et bonne mise en garde. Tout celà est mécanique et difficile à éviter. Sauf à sortir de la mécanique politique telle qu’on nous l’impose.

      Un détail cependant, vous parlez d’un président médiocre, navrant et sans vision concernant l’actuel président de la France. Ne soyons pas trop naïf, sa vision était claire, puisque l’oeuvre de déconstruction des créations du CNR (programme initial ICI) a été menée de façon systématique et persévérante (et même publiquement avouée).

      C’est simplement que ce n’est pas la vision des 99%. Quand aux préfachismes montants, un de leurs grands atouts auprès des peuples (cf Hongrie) est leur apparente opposition au pouvoir des banques. Je parierai fort sur la capacité du système financier à en tirer profit au final, même si ça le dérange dans un premier temps.

      Cdt.


    • DSKprésident 3 février 2012 17:41

      Cela fait 40 ans que le Nationaliste de Gaule à été viré par les internationalistes sionistes (Cohn-bendit en tête de gondole), et cela fait 40 ans que la France s’enfonce dans le trou, dans les dettes, dans les dictatures Européenne, etc...

      Et il faut continuer sur cette voie ? Mettre la France sous dictature Américano-israéllienne ?
      Voir tous les emplois partir loin...
      Voir l’euro s’effondrer...

      Continuons à creuser notre tombe avec les Sarko-Hollande et Mélenchon, les pions du système oligarchique financier...

      La France ne mérite en fait que DSK président : le meilleur des pions sionistes...


    • non667 3 février 2012 17:41

      à morice

      autant en aviation ça vole haut !
      autant en politique ça vole bas !
      on ne peut exceller en tout ! smiley smiley smiley smiley

      ce qui te fait suer momo c’est que tu ne peux caricaturer marine en hitler sans paraître ridicule !  smiley smiley smiley
      remonte dans ton avion momo !


    • morice morice 3 février 2012 11:45

      votre première apparition sur le net



      tout un programme en effet....

      • Prometheus Jeremy971 3 février 2012 12:07

        Après l’article parait trop complaisant vis-à-vis de MLP et casse trop Sarkozy. C’est pas un parti pris mais une réalité, son discours est séduisant, son image aussi. Et c’est en ça qu’elle est dangereuse. 

        Après en lisant mon site, vous voyez que je suis à dix milles lieues de son programme qui est un programme qui puise ses racines dans celui des nazis et autre parti fasciste. Après elle l’emballe bien, et surfe sur le déclin de la droite. C’est le fond de mon article.


      • Scorsonère noire géante de Russie 3 février 2012 14:02

        Oui, Scipion. J’en viendrais presque à souhaiter une telle issue, après un deuxième tour Marine versus Flamby. Cinq années de privations, de trahisons supplémentaires, et ils seront mûrs. Les autoroutes allemandes sont les plus rapides et les plus sûres, mais surtout, les plus libres ! smiley


      • Scorsonère noire géante de Russie 3 février 2012 14:05

        « ils », ce sont nos compatriotes dits « de gauche », pour la plupart des braves gens désireux de plus de justice sociale...


      • latortue latortue 3 février 2012 14:12

        C’est sur MLP a un bel avenir devant elle, et c’est pas en la traitant de’’ blondasse ou de fasciste’’ que ça va changer quoi que soit, certain urluberlu n’ont pas encore compris que seul le débat peut changer les choses, et elle ne se défend pas trop mal même dans les débats. ,je l’ai vu sur BFM BUSINESS en face de quelques patrons de pmi pme , elle c’est tres bien défendue ses propos étaient tres cohérent et on eu l’air d’intéressé ces Messieurs Dames certain ont même avoué avoir envisagé et simulé une sortie de l’euro dans leur entreprise.
        Personne ne peut contester que nous ne sortirons jamais de notre dette même en mettant le peuple a la diète sévère a suer sang et eau ,sans changer la loi de 73 nous allons droit dans le mur, il suffit de regarder la courbe de la dette et sa monté vertigineuse depuis cette date . Qu’avons nous en face de ça que des mesures d’austérité qui ne servent a rien ,alors comment voulez vous que MLP ne fasse pas des bons scores .
        l’insulte est l’arme des cons je le dis et redis depuis toujours, le FN change n’en déplaise a certain il évolue même toutes les tentatives pour le faire passer pour ce qu’il n’est plus n’y ferons rien ,cela devient un parti sur lequelle il faudra compter dans les futures élections car les autres partis n’ont pas encore compris que ne rien faire ne fera que faire monter le FN a chaque élection il nous font le coup, ces Messieurs enregistrent le mécontentement et le vote de soit disant rejet mais il ne font rien. Et le FN monte de quelque % il est maintenant a plus de 20% même avec toute les tentatives d’enterrer le FN rien ne change il faut voir et revoir l’émission des paroles et des actes de MLP pour comprendre la manipulation médiatique a son encontre et constater la différence avec les autres candidats ,attaque insulte mensonge ,les Français ne sont pas dingue et savent faire la différence même les journaliste et intervenant n’était pas les même que pour les autres mais soigneusement choisie pour écraser Madame le Pen ..
        le jour ou le FN sera au pouvoir et a ce train là ce jour n’est pas loin, il sera trop tard pour hurler au scandale .


        • morice morice 3 février 2012 14:56

          C’est sur MLP a un bel avenir devant elle, et c’est pas en la traitant de’’ blondasse ou de fasciste’’ que ça va changer quoi que soit, certain urluberlu n’ont pas encore compris que seul le débat peut changer les choses, 


          on ne discute pas avec quelqu’un qui serre la main à Strache, nazi édulcoré.

          C’esst simple, pourtant.


          blondasse ou pas....

          ah j’en ai trouvé une bonne là !

          LISEZ ça 

          « A l’Union des Français juifs, nous savons encore faire la différence entre nos amis et nos ennemis. »

          des néonazis à Vad Yashem et ça ne le CHOQUE PAS...

          déclaration dégueulasse de Strache 

          Des propos du dirigeant de l’extrême droite en Autriche (FPÖ), Heinz-Christian Strache, provoquent l’émoi dans le pays. Ce dernier aurait comparé le controversé bal des corporations estudiantines à « la Nuit de cristal », un pogrome déclenché par les nazis contre les juifs en novembre 1938, proclamant, par allusion à la contre-manifestation : « Nous sommes les nouveaux juifs. »

          cet homme n’a AUCUNE DIGNITE....

          allez une petite photo de mecs en smoking


          c’est qui à gauche ???

          jacques cordonnier, identitaire alsacien 

          membre du bureau exécutif du BI !!! 

          Jacques Cordonnier (1950 - ), cadre du mouvement identitaire en Alsace.

          Jacques Cordonnier fut, en 1981, un des fondateurs du Forum d’Alsace, affilié aux Comités d’action républicaine deBruno Mégret, qui devint le plus important club d’opposition en Alsace.

          En 1989, il est candidat aux élections municipales de Strasbourg sur la liste du Front national conduite par Robert Spieler. Il est élu conseiller municipal et conseiller de la Communauté Urbaine de Strasbourg. La même année il participe à la création d’Alsace d’abord.

          Il conduit la liste d’Alsace d’abord dans le Haut-Rhin aux élections régionales de 1992 et est élu conseiller régional. Il est réélu en 1998. En 2004, il fait campagne aux élections régionales sur la liste Alsace d’abord menée par Robert Spieler qui obtient 9,42% des voix. La modification du mode de scrutin (la barre est portée de 5 à 10% par le gouvernement Raffarin) ne permet pas au mouvement d’avoir des élus.

          Secrétaire-général d’Alsace d’abord, il en est élu président à la fin du mois d’avril 2008 suite au départ de Robert Spieler.

          Jacques Cordonnier est un des trois fondateurs de la Fédération identitaire, avec Christian Chaton et Fabrice Robert, le 21 juin 2007.

          En mai 2009, Jacques Cordonnier, tout en restant président d’Alsace d’abord, a rejoint le Bloc identitaire et a intégré son bureau exécutif.

          source : l’extrême droite !!! 


          sacré nœud pape, hein, le facho !!!


          • latortue latortue 3 février 2012 15:54

            bla bla que tout ça tout le monde peut en faire autant quand on passe son temps sur le net ,et pour n’importe quel parti politique des moutons noir il y en a partout ,il y a une différence entre se complaire les deux mains et la tête plongé dans un saut de merde et la brasser avec délectation ça c’est une attitude néfaste et indigne ,par contre démonter et argumenter par le dialogue est bien préférable .
            mon pauvre momo vous êtes là a éructer sur votre chaise ou votre fauteuil plutôt ,car vue le temps que vous passez devant votre ordinateur c’est préférable d’être assis confortablement .
            vos interventions sont en droite ligne de vos articles truffées de liens et références d’un autre age dont tout le monde se fou ,vous devez vous nourrir de la détestation que vous soulevez sur ce site ,quand d’autre aurait abandonné vous vous persistez ,pour ça je vous félicite quel obstination !!!!!!!
            parfois je me demande le temps que vous devez passer devant votre ordinateur vous êtes tellement prolifique que cela dépasse l’entendement quasiment un article par jour et des commentaires a la pelle.
            Vous devriez vous aérer un peu le froid dégonflerait votre haine .


          • hacheii 4 février 2012 10:00

            Les fascistes ont toujours été des gens de gauche, dans les années 1930 comme aujourd’hui, ce sont les mêmes. Idolâtrie de l’état, autoritarisme, respect des« autorités » constituées.
            .
            Il faut arrêter le baratin ani fasciste, de toute façon aujourd’hui tout le monde à compris que les fascistes étaient les socialiste, c’est pourquoi personne n’en veut plus, sauf les fonctionnaires qui votent PS par intérêt.


          • cassios 3 février 2012 15:14

            Aucun risque, il y a tellement de monde qui voterait contre Marine LePen au 2ème tour qu’il faudrait 2 partis d’extrême droite au 2ème tour pour que cela passe.

            En encore, aux législatives, ils ne seraient pas élus et cela serait les partis traditionnels/vendus qui seraient au pouvoir.

            J’ai du mal à comprendre que les sympathisants FN ne voient pas que UMP-PS-FN ne sont qu’une seule et même triade destinés à nous faire croire à une alternance politique....


            • Prometheus Jeremy971 3 février 2012 16:34

              Imaginons que les votes de droite se reportent sur le FN, et la victoire à gauche n’est plus si assurée...

              C’est aussi l’objet de l’article de montrer qu’une implosion de l’UMP ouvrirait le champ de tous les possibles. Avec un début de campagne où on normalise le FN, et une défaite aux premiers tours de Sarkozy. Pourquoi un électeur ne voterait pas juste un peu plus à droite ?

              Le FN sur bien des aspects est moins piquant que l’UMP actuel. C’est qu’une image c’est clair mais ça marche ! Regardez l’actualité, les commentaires sur ce site, des tas gens sont prêts à voter pour elle sans faire attention aux incohérences de son programme, où à ses conséquences.

              Et un électeur de gauche votant pour Chirac c’était plus que possible, un électeur de Sarkozy votant pour Hollande ? Pas si sûr que ça...


            • latortue latortue 3 février 2012 19:03

              jeremy je suis en accord avec cassios pour le moment il n’y a aucun risque, le fait que le FN se retrouve au deuxième tours des élections déclenchera un tollé de protestation et les Français voterons en masse contre le FN sauf l’électorat habituel 20 ou 25% .
              pour le moment le FN n’est pas en mesure de diriger le pays il lui faudrait trop de concessions et des alliances ,le pays serait ingouvernable pas de député FN et je ne pense pas qu’il arriverait a avoir une majorité de gouvernement au parlement .
              mais si les dirigeants de ce pays ne font rien c’est sur que le FN prendra une ampleur incontestable .de 20 ou 25 il passera a 30 et surement plus .
              les abrutis qui ne voit pas ça et qui continue a brailler des anneries devraient mieux inciter leur poulain a enfin écouter les électeurs du FN et a mettre en place les mesures qui dégonfleraient le FN incontestablement .Oui mais voila !!!!en sont il capable ????Toutes les mesures du FN ne sont pas irréalisables loin de là il y a du bon partout, il ne faut stigmatiser a outrance et prendre le bon laisser le mauvais.


            • Prometheus Jeremy971 3 février 2012 21:13

              On est plus en 2002... J’aimerais avoir cette confiance aveugle mais je sais pas je sens que les extrêmes attirent en ce moment. Les gens veulent un virage radical, le vote Sarkozyste était déjà en 2007 poussé par cette volonté de changement. Ca n’a pas vraiment fonctionné...

              Aujourd’hui on va passer à la vitesse supérieure, UMP-PS ne fait plus recette. Et entre nous entre les extrêmes je préfère Mélenchon passe que l’autre walkyrie


            • soi meme 3 février 2012 16:17

              Il faut dire la droite n’est plus en odeur de sainteté, Bilderberg a déjà choisi Hollande pour la France !

              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bilderberg-a-deja-choisi-hollande-109048


              http://www.voltairenet.org/+-Bilderberg-Group-+?lang=fr

              Je sens que je vais en énerve uns avec sa bénédiction extrême droite !


              • hacheii 4 février 2012 09:56

                C’est la dette de la gauche, c’est elle qui a ouvert le boite de pandorre dont tous les maux sont sortis en imposant l’immigration et les 25% de fonctionnaires. Les autres n’ont fait d’emboiter le pas.

                Un jour, bientôt espérons, on organisera un grand procès public de la gauche.
                La dette qu’elle laisse à payer est colossale, c’est la dette des gauchistes.


                • lsga lsga 4 février 2012 11:08

                  mauvaise analyse.

                  En fait, le FN est sur le point d’exploser.

                  Les militants historiques ne se retrouvent plus dans le discours gauchiste et sionniste de Marine Lepen. Le remplacement de Lepen le selfmade man par Marion la fille à papa passe mal. Les exclusions des militants les plus compétents et les plus engagés au profit d’anciens gauchistes électeurs coca-cola affaibli considérablement le parti. Le FN n’avait presque plus de cadres compétents (la faute à Marion et aux exclusions des megrettiste), il n’a désormais presque plus de militants éclairés. 


                  Aujourd’hui, la masse des militants FN ne connaissent même plus la différence entre la droite et la gauche, et ne savent même pas qu’ils sont dans un parti d’Extrême Droite. Or, le FN est un parti NEO-NAZI. Le petit voyage de Marion Lepen en Autriche l’a rappelé (Heider copiait/collait des pans entiers des discours de Hitler sans même changer la ponctuation). Quand cette masse de militants imbéciles et incultes réalisera que le FN est un parti Néo-Nazi, ils s’en iront voir ailleurs la tête basse et tenteront de faire oublier leur implication dans le parti des fanatiques du 3ème Reich. 

                  • Scorsonère noire géante de Russie 4 février 2012 11:15

                    Ses discours devaient être très bons. smiley


                  • Switcher 4 février 2012 17:31

                    L’article présente une bonne analyse, hélas entachée des éternels clichés liés à la droite patriotique.


                    Le Point Godwin, ça dessert forcément un argumentaire construit : ressortir ce cliché pour qualifier le FN, c’est un peu au niveau de l’argument de la petite taille de notre Président.
                    A savoir sans intérêt dans un débat construit - enfin, qui se veut construit et donc pertinent.

                    Et je ne parle pas de certains commentaires ici qui n’ont d’arguments que « Les heures les plus sombres »
                    M’est avis que certains adversaires de « la blondasse » feraient mieux de mettre à jour leur logiciel. C’est urgent pour eux.

                    • Nina888 5 février 2012 20:49

                      Quand je regarde l’histoire du meilleur des mondes qui parle d’une dictature déguisée en démocratie , ne vaut il pas mieu avoir une démocratie , déguisée en dictature ?
                      Ce simple fait est à réfléchire ...
                      Voyons leur systeme qu’il veule nous imposer ... nous saurons quoi faire comme alternative ... simplement le contraire de ce qu’il font ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès