Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La deuxième mort de Louis-Ferdinand Céline

La deuxième mort de Louis-Ferdinand Céline

Voilà une polémique bien française, une polémique dont la France a le secret et qui fait le bonheur des médias… français. Louis-Ferdinand Céline, la « victime expiatoire », s’en serait donné à coeur joie en répliques cinglantes, antisémites et accusatrices, s’il était toujours vivant.

Que la République célèbre le génie littéraire de Céline, cinquante ans après sa mort, le 1er juillet 1961 ? C’est ignoble et indigne, selon Serge Klarsfeld qui, tel un dictateur, apostrophe et exige : Sarkozy, Fillon, Mitterrand, retirez-moi cet infâme personnage de la liste des Célébrations Nationales !

Et ça marche ! Vite fait bien fait car il fallait éteindre l’incendie. Le « courageux » Frédéric Mitterrand fut commis d’office à la basse besogne. Avec l’accord de ses supérieurs, il s’empresse d’obtempérer à la requête du Maître, au nez et à la barbe du Haut Comité qui, sous sa tutelle, avait répertorié « l’infâme » dans son recueil 2011 de personnalités et évènements marquants de l’Histoire de la Nation. L’image de la République était sauve et Maître Klarsfeld pouvait retourner à ses dossiers. 

La démarche de Serge Klarsfeld, président de l’association des Fils et Filles de déportés juifs de France (FFDJF), est évidemment parfaitement respectable et nul ne peut lui contester le droit de s’être indigné, au nom de tous les siens bien moins médiatisés, ni d’avoir enfoncé le clou au sommet de l’Etat. Ce qui est « remarquable » dans cette histoire, c’est l’empressement de l’Elysée à satisfaire le diktat du « chasseurs de nazis ». Empressement d’autant plus remarquable qu’il survient juste après la tiède et discrète condamnation du régime Ben Ali. 

Fallait-il inscrire Céline, ne le fallait-il pas ? C’était risqué car l’opinion publique française reste profondément marquée par les réminiscences de son Histoire. Le Haut Comité aurait peut-être dû être plus prudent. Même si Céline est un écrivain majeur du 20ème siècle, son œuvre littéraire, novatrice et révolutionnaire pour l’époque, est malheureusement assombrie (euphémisme) par un antisémitisme forcené, atavique et obsessionnel. Faut-il le rappeler, les célèbres pamphlets, écrits avant-guerre, sont toujours interdits de réédition (Bagatelles pour un massacre et L’école des cadavres). 

Finalement, tout ce raffut n’est qu’une tempête dans un verre d’eau de Vichy. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 25 janvier 2011 10:34

    Ne mélangeons pas esthétique et morale
    Le beau et le bon . Et l’on sait depuis Villon et Rimbaud que le beau peut avoir ses noirceurs
    Comme disait déjà Bernanos (Le Figaro, décembre 1932)"Pour nous la question n’est pas de savoir si la peinture de M.  Céline est atroce, nous demandons si elle est vraie. Elle l’est. Et plus vrai encore que la peinture , ce langage inouï, comble du naturel et de l’artifice, inventé, créé de toutes pièces à l’exemple de la tragédie , aussi loin que possible d’une reproduction servile du langage des misérables, mais fait justement pour exprimer ce que le langage des misérables ne saura jamais exprimer, la sombre enfance des misérables."


    • antonio 25 janvier 2011 11:44

      @ Zen
      Bravo pour votre commentaire !


    • brieli67 25 janvier 2011 12:14

      Mr Zen

      Komm Komm, viens et on va pousser le portail de de Lorquin ou de Ravenel par exemple.

      Des novlangues, des triturations de syntaxes
      et des croûtes de Munch aux murs


    • noop noop 25 janvier 2011 10:35

      Céline est un écrivain, c’est certain, parmi les meilleurs même. Mais il faut reconnaître qu’il est difficile d’honorer un type qui s’est lui même déshonoré.
      Dans le climat de dictature de la pensée actuelle, où le délit d’opinion est recréé, il n’est pas étonnant qu’un Klarsfeld profite de l’occasion pour exercer son « pouvoir » de nuisance.
      En fait une autre dimension de l’épisode est le caractère définitivement jacobin de notre pays.
      Qui décide de célébrer ? Le pouvoir politique ? Il n’y avait pas d’autres organismes pour cela ? Indépandants. Resistants au climat de « bien pensance ». Ben non. Dans notre pays centralisé tout descend d’en haut, toujours. Et personne n’ose prendre des initiatives, sinon les censeurs. Il faut le dire une partie de l’oeuvre de Céline est immense. Est-ce à un ministre de le décider, et à un Klarsfeld de le contester ?


      • brieli67 25 janvier 2011 10:57

        Monsieur Colette, bonjour !

        j’éspère que vous avez parcouru les fils « Destouches » de ces derniers jours.
        .
        Corrigez votre contribution en fonction de ce que vous pouvez y lire et comprendre !
        A votre place, je la laisserai mourrir de sa juste mort sans intervenir
        sinon ce sera la déferlante en coupé-collés.

        BONNE JOURNEE.


        • frugeky 25 janvier 2011 11:01

          Trouvé ça sur rue89, dans les commentaires, de Ianeak .

          Il y a de l’ironie à voir Serge Klarsfeld, chasseur de nazis à la retraite, battre à nouveau la campagne pour rappeler à la République sa bonne conscience.

          Lorsque Nicolas Sarkozy a déterré l’identité nationale (jusqu’à en faire un ministère tout de même) il n’a non seulement pas poussé de hauts cris, il l’a même soutenu et appelé à voter pour lui.

          Pourtant, il aurait été extrêmement intéressant qu’à l’instar d’un certain nombre d’universitaires ( http://atheles.org/agone/passepresent/commentnicolassarkozyecritlhistoir... ) Serges Klarsfeld rappelle que née sous la plume de Barrès, la défense de l’identité nationale qui a cimenté pendant un siècle le corpus « d’idées » de l’extrême droite française, était tournée contre "les parties de l’étranger et les internationales juives".
          De Barrès à Le Pen, antidreyffusards, antisémites, xénophobes, nationalistes et j’en passe ont fait de l’identité nationale un joyau à préserver des souillures extérieures.

          Nous rappeler que Louis-Ferdinand Céline a pondu des textes infâmes que la république ne saurait honorer c’est mignon tout plein, j’aurai malgré tout préféré que Serges Klarsfeld nous avertisse qu’en créant un ministère de l’immigration et l’identité nationale Nicolas Sarkozy tripotait le corpus d’idées qui jadis conduisirent la France à jeter 75 000 des siens dans les trains de la mort, après leur avoir retiré leur nationalité française, au nom justement de la préservation de cette fameuse identité nationale.

          Quelle ironie vraiment de la part d’un fils et petit fils de déporté, d’avoir l’indignation si sélective.


          • non666 non666 25 janvier 2011 12:26

            Ce que Klarfeld prone, c’est l’alignement sur la pensée du jour.
            Comme dans la dictature marxiste, il faut d’abord avoir la carte du parti (en tout cas, ne pas l’avoir combattu) avant d’envisager d’etre édité ou meme lu.

            Nous sommes en train de revenir en arriere sur la révolution humaniste, l’accès direct à la bible sans passer par les commentaires de l’Eglise....

            Car c’est ça qu’il nous dit : les blasphemateurs ne peuvent etre adorrés, pour les siècles et les siècles. Qu’importe le genie de Celine, qu’importe la médiocrité de BHL.
            L’un est un maudit, l’autre est dans le camps des saints...
            N’achetez que du 100 % Kascher !
            Sinon, vous serez nettoyé au KARCHER...

            Regardez la TV de Bouyghes et Dassault sur TF1, celle de Beterlsmann sur M6 , celle de Lagardere sur ANAL+ ou celle de WEIL (BFM-TV) : elles sont conformes, c’est bon pour vous.
            Ecoutez la radio-lagardere (Europe 1 la mal nommée),
             ecoutez radio-Beterlsmann (RTL) ou radio-WEIL (RMC)
            Vous etes meme autoriés a entendre la radio remise au pas par madame kouchner et Valls(France-Inter)

            Mais n’ecoutez pas les faux prophetes, les etres inspirés par le diable sur internet, la ou siege Belial !

            Les pédophiles, s’ils sont juifs et polonais, sont de braves gens.
            Un ecrivain maudit, meme s’il ne fait l’amour qu’avec des adultes consentants, est a mettre au purgatoire, au minimum.

            C’est tellement caricatural que cela en est jouissif.
            Au fait, de quel droit quelqu’un qui a fait en sorte que son fils choisisse la nationnalité isralienne, serve dans l’armée de Tsahal , nous donne t’il son avis sur ce qu’il se passe CHEZ NOUS, qui sommes exclusivement français ?
            Pourquoi sommes nous assez idiots pour l’ecouter ?

            Ah oui, ce n’est pas notre choix, mais celui de Dassault, lagardere, Weil, Beterlsmann et Rottschild, j’oubliais.
            Les faiseurs de Roi sont en train (encore !) d’essayer de nous conditionner pour que nous votions DSK.






            • brieli67 25 janvier 2011 12:58

              alors là  : aucun lien Totenkopf.

              C’est vraiment pas l’heure de martyriser la communauté belgé, dont l’auteur.


            • King Al Batar King Al Batar 25 janvier 2011 12:53

              Comme je le disais a propos d’un précédent article sur le même thème.

              Dans el cas d’une oeuvre artistique incontestable, comme c’est le cas pour Celine, il convient de séparer deux élèments.

              L’ovre en elle même, et l’homme.

              Comme je le dis plus haut, et bien que n’ayant jamais lu une oeuvre de Celine (j’ai acheté voyage au bout de la nuit hier pour découvrir), il apparait aux yeux des amateurs de littérature que cet artiste possédait une magnifique plume. Et cela, on ne pourra jamais lui enlever. Son oeuvre doit absolument rester intouchable.

              Le personnage, en lui même, pour ses prises de positions, pour sa haine clairement et fièrement affichée, ne peut en aucun cas faire l’objet d’une célébration, si l’on prend en compte (et ce même sans être juif) que la seconde guerre mondiale, que la déportation ainsi que le nazisme font partie de notre histoire récente. Il a fait un choix, qui s’avère avec le recul comme étant le mauvais.

              Que l’on choisissent, même si il est certes dommage que le CRIF ou n’importe quel association communautaire s’en mèle, de ne pas celebrer la personne ne me parait pas chiquant si l’on considère son oeuvre, et qu’elle soit disponible à quiconque soihaite si interessé. Elle l’est puisqu’hier je l’ai trouvé sans auncune difficiulté à Gibert Jeune.

              Le temps fera certainement beaucoup plus pour la celebration de son oeuvre que les demande actuelle. Je veux dire que la Shoah, et même tout simplement la 2nd WW sont des évènements trop récents, à mon sens pour qu’on puisse occulter que cet artiste, probable génie dans son art. Mais si l’on regarde l’histoire, elle nous confirme bien que les ouevres restent bien au dela des individus. Ainsi Voltaire affichait un antiséjudaisme (cela me parait plus exact que de parler d’antisemtisme) aussi clairement que ne le fit Celine, et pourtant on l’enseigne à l’école. Wagner également....

              Peut être que la meilleur célébration que l’on fera à Celine, nous ne la verrons jamais car nous serons certainement dajà mort, mais tant que ses oeuvres restent à la disposition des citoyens, son génie l’est tout autant, et il ne se perdra certainement jamais.


              • brieli67 25 janvier 2011 12:56

                Cher Ami

                un copié-collé tu te foules pas !

                lis donc et ouvre les liens donnés sous ces articles !

                tu tournes en rond  !


                • King Al Batar King Al Batar 25 janvier 2011 12:59

                  Bonjour,

                  A qui vous adressez vous quand vous faites ce post ?


                • Arthur 25 janvier 2011 14:12

                  A dieu Céline qui a ue pour mission de nous rendre sénile.


                  • kéké02360 25 janvier 2011 15:38

                    Et si Céline était la secrétaire de Mélenchon smiley


                    • Montagnais Montagnais 25 janvier 2011 17:22

                      Bonjour l’Auteur,


                      Polémique française dites-vous..

                      J’ai mis Céline Degrelle dans Google et je sors 50 000 résultats. Idem dans le.com , le .ru, le.cn, le .co.il..

                      Mitron, Klarfeld ! Au Charbon, Purgez Google, virez Léon, virez Degrelle !

                      • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 25 janvier 2011 18:01

                        « Voilà une polémique bien française, une polémique dont la France a le secret et qui fait le bonheur des médias… français. »

                        L’auteur a raison et on a pas fini d’en parler !

                        « Copié / Collé » de mon commentaire laissé sur le blog de l’auteur hébergé sur le site du « Monde » où l’article a été publié :

                        Bien étrange pays que la France où c’est au gouvernement qu’il incombe d’évaluer les mérites littéraires d’un écrivain pour décider in-fine d’en commémorer l’anniversaire de la mort …

                        Ne pourrait-on pas tout simplement laisser au lecteur le soin de juger selon sa sensibilité et en son âme et conscience ?


                        • Claude Hubert rony 25 janvier 2011 19:03

                          Bonjour
                          Sans esprit polémique, ce genre d’affaire pourrait-il arriver dans votre pays et provoquer semblable polémique, ou non ?
                          Merci pour votre réponse, si possible.


                          • Vista Vista 26 janvier 2011 02:59

                            « malheureusement assombrie (euphémisme) par un antisémitisme forcené, atavique et obsessionnel. » 

                            Mais pas tout à fait faux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès