Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La diversion de Minc

La diversion de Minc

Alain Minc n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Pour lui, le fait que Benoit XVI soit allemand le disqualifie pour parler sur la question des roms, au regard du passé de l’Allemagne. C’est gros, c’est énorme, mais parfaitement calculé, car ainsi, il déplace le débat et la polémique, évitant de répondre sur le fond aux propos du pape, qui a lancé une belle pierre dans le jardin de Sarkozy. Le pire, c’est que ça marche, Christine Boutin ayant immédiatement embrayé.

Pour qu’Alain Minc fasse une telle sortie, c’est que la prise de position du pape devait être bien embarrassante. Et elle l’est, pas tant sur le contenu que sur le simple fait qu’elle existe. Le pape n’est pas spécialement intéressé par la vie politique française et n’y fait jamais d’ingérence. Cette rareté rend les quelques interventions, même très allusives comme celle sur les roms, d’autant plus remarquables. C’est aussi le signe que le malaise n’est pas seulement en France. En effet, et les médias français ne se privent pas de le souligner, la presse étrangère a traité ce sujet, souvent sous un angle peu flatteur pour la France "pays des droits de l’homme".

Cette intervention pontificale a aussi des répercutions internes, car il est reconnu comme leader d’opinion par les catholiques français. Ces derniers avaient déjà leur idée de ce qu’il fallait penser des dernières initiatives sécuritaires de Sarkozy, mais cette petite phrase du pape, c’est le signal qu’on peut se lâcher. Il n’y a qu’à voir l’effet que cela a eu sur Christine Boutin ! Elle n’avait déjà pas sa langue dans sa poche depuis qu’elle a été virée du gouvernement, mais maintenant, elle est déchaînée. Et cela risque de prendre des proportions plus importantes, car plus qu’un désaveu d’une initiative particulière, ce signal peut être celui d’un désaveu d’une position politique globale.

Depuis la création de l’UMP en 2002, les centristes qui s’y sont ralliés se sont sentis marginalisés. Depuis 2007, ce sentiment s’est accentué, et ça ou là, des mouvements de mauvaise humeur se sont exprimés. On se rend compte que certains centristes ne restent à l’UMP que pour des raisons d’investiture aux élections, mais ne s’y sentent plus idéologiquement chez eux. Comment voulez vous qu’un centriste démocrate-chrétien se retrouve dans Frédéric Lefebvre ou Nadine Morano ? Pour le moment, il n’y a eu qu’un seul départ de l’UMP vers le Nouveau Centre, Hervé de Charette, car toutes les conditions ne sont pas encore réunies. Mais tous les ingrédients ou presque sont là !

Il existe un réel mécontentement d’une partie des troupes et des élus de l’UMP, qui ne se reconnaissent pas dans la dérive droitière de Sarkozy. L’abstention d’une partie de l’électorat de droite aux dernières régionales est un signal qui ne trompe pas. Et depuis ce message, les choses ont encore empiré ! Rien, absolument rien n’a été fait pour caresser cet électorat dans le sens du poil, bien au contraire. Sarkozy croit que cet électorat est captif, et que le moment venu, une bonne dose de démagogie les fera taire et les ramènera au bercail. Il se trompe lourdement, car la faille se creuse.

Une structure d’accueil existe, avec le Nouveau Centre et les petits partis centristes (comme l’Alliance centriste d’Arthuis, le micro-parti de Boutin ou le parti Radical Valoisien). Pour l’instant, c’est très éclaté, ça manque de leaders charismatiques, mais cela peut changer très vite. La campagne présidentielle s’annonce et c’est l’occasion de voir émerger un candidat de cette mouvance de centre droit. S’il se révèle à la hauteur, il peut fédérer autour de lui, créer une structure politique suffisamment forte pour engager un dialogue d’égal à égal (ou presque) avec l’UMP, capable d’avoir des candidats crédibles dans toutes les circonscriptions, un bon réseau d’élus locaux. Il manque juste le leader, et encore, si Jean-Louis Borloo voulait bien se bouger un peu, il pourrait l’être, ce leader qui manque tant au centre.

Enfin, il faut un détonateur. Les expulsions de roms et la surenchère sécuritaire de ce mois d’août 2010 peuvent jouer ce rôle. Autour d’un événement, d’un symbole, tout se cristallise et ce qui était latent devient tangible.

Je pense que s’il y avait eu aujourd’hui un vrai leader au nouveau centre, capable de fédérer les hommes et d’incarner les valeurs du centre droit, on assisterait à une vague de départ de l’UMP. Beaucoup veulent partir, mais pas pour rejoindre le quasi-vide. C’est ce qui sauve Sarkozy et l’UMP. Il n’empêche, la situation est sérieuse, et c’est ce qu’à du sentir Alain Minc, qui quoiqu’on en dise, à un talent inné pour sentir d’où vient le vent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • COLRE COLRE 27 août 2010 12:38

    L’auteur,

    Je ne suis pas sûre que Minc ait tapé juste, qu’il ait été, ou non, en service commandé de l’Elysée. C’est un gros flop qui intervient à un moment où les membres de l’Eglise s’expriment, et cela ne doit pas être du gout de Sarko qui doit quand même réaliser l’énorme boulette de se mettre à dos son coeur de cible : l’électorat traditionnel et catholique…

    J’ai entendu ce matin sur France Inter (infos de 7h, plus après…) une intervention d’un ecclésiastique de Poitiers, c’était saignant !


    • morice morice 27 août 2010 12:45

      Vie personnelle 

      Fils d’un dentiste juif polonais naturalisé français en 1947, Alain Minc est né le 15 avril 1949 à Paris dans le 19e arrondissement. Il est marié, et père de trois enfants.


      fils de polonais, qui vient cracher sur un pape « allemand ».. ouais, ouais.... les cons osent tout, on dit, hein.... remarquez le précédent était... polonais !


      • anvil mac lipton anvil mac lipton 27 août 2010 16:30

        Quel rapport ?
        Je veux dire, quel rapport entre la nationalité de son père (français), ou l’origine de son père (la Pologne) et le fait que le panzer-cardinal - pardon, le pape - soit allemand ?
        Pourquoi parler de la religion (supposée) de Minc comme d’un fait qui éclairerait le débat ? Quand c’est Henri Gaino ou Patrick Buisson qui émettent une opinion (ou Martine Aubry, ou Nicolas Dupont-Aignant, ou Lionel Jospin, ou d’autres), personne ne met en avant leur religion pour éclairer leurs propos.
        Que Minc soit un cloporte dont les propos sont souvent dénué de pertinence n’étonne personne, mais je ne vois pas le rapport avec sa religion supposée (vous êtes allés voir ?), ou le pays de naissance de son père.


      • thaumaetopea 28 août 2010 05:14

        Minc voudrait d’un pape juif ! ..... si, si, c’est possible.... ! dans le passé il y a déjà eu un archevêque de Paris... non ?


      • morice morice 27 août 2010 12:45

        « d’un ecclésiastique de Poitiers, c’était saignant ! »


        sang du christ oblige....

        • COLRE COLRE 27 août 2010 12:51

          Non, morice, justement, c’est ça qui était amusant (et fort !) c’est qu’il a déclaré parler en citoyen, en citoyen qui vote ! et il a même donné des leçons de laïcité au Pouvoir ! un comble…

          Votre anti-christianisme vous aveugle, comme toujours.


        • morice morice 27 août 2010 18:18

          Votre anti-christianisme vous aveugle, comme toujours.


           on dit athéisme, banane flambée.

        • COLRE COLRE 27 août 2010 19:04

          « athéisme » ?!! je ne vous ai jamais vu vous gausser du Coran ou de son dieu, bien au contraire… 

          En revanche, c’est tout le temps chez vous pour la bible, les juifs, curés, pape, cathos et autres Chrétiens… 


        • zarathoustra 27 août 2010 13:44

          J’aimerais demander à Alain Minc si en tant que français j’ai le droit de parler du régime de Vichy, d’esclavage, de colonialisme,...

          Ai-je le droit de prendre le train SNCF et d’acheter une Renault ou bien dois-je leur faire payer la collaboration ???

          Allez je vous lance un défi : lire l’article ci-dessous sans ne jamais sourire...

          http://www.lefigaro.fr/debats/2009/03/23/01005-20090323ARTFIG00239-lettre-ouverte-a-mes-amis-de-la-classe-dirigeante-.php


          • Massaliote 27 août 2010 16:02

             smiley smiley smiley


          • Gabriel Gabriel 27 août 2010 13:47

            Minc, c’est quoi ça ? Ca sert à quelque chose ?


            • Voltaire Voltaire 27 août 2010 14:19

              Bonne analyse. Une grande partie de l’électorat modéré se réfugie actuellement dans l’abstention ou le vote par défaut. Le recentrage de François Bayrou, seul « centriste » ayant une certaine audience, suggère que ce message est entendu, mais l’éclatement de la famille centriste et modérée en plusierus micro-structures, et les haines recuites entre responsables, ne sont pas pour inciter à l’optimisme pour cet électorat. Néanmoins, il faudra suivre avec attention les éventuels efforts de réunion qui on été initiés au printemps, car il existe certainement un électorat modéré orphelin, qui s’il était prêt à voter DSK, serait très hésitant entre le Sarkozy actuel et la première secrétaire du PS.


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 août 2010 15:37

                Voilà qui va encore plaire à l’électorat de droite catholique...
                Il voudrait que Sarko ne soit pas présent au second tour qu’il ne s’y prendrait pas autrement.


                • Taverne Taverne 27 août 2010 15:41

                  Non ! Il fallait titrer « La déversion de Minc » !

                  Je ne lui prête pas beaucoup d’intelligence...


                  • mac 27 août 2010 15:58

                     

                    Et moi je me demande pourquoi doit-on se payer les avis de ce monsieur Minc sur d’aussi nombreux sujets et dans bon nombre de médias qui lui ouvrent de larges boulevards.

                    Ses avis sont-ils si brillants qu’on veut peut-être nous le laisser croire ?

                    Le fait de sortir de l’ENA rend-t-il ses propos inoubliables et le fait-il automatiquement passer à la postérité ?

                    Peut-être que de passer pour un des chantres du libéralisme vous donne plus de droits d’exprimer vos opinions dans les médias ?
                    Mais, n’y a-t-il pas dans ce pays des intellectuels tout aussi brillants voire nettement plus et également plus reconnus sur le plan international (des prix Nobels par exemple) ?

                    Enfin, cette suffisance et cette condescendance que l’on peut ressentir à l’écoute de ses propos ont de quoi en irriter plus d’un.



                    • Massaliote 27 août 2010 15:58

                       smiley Minc hantait déjà l’Elysée du temps de Chirac. Ce « grand penseur » était (est) paraît-il très écouté. On voit où ça nous a conduit. smiley

                      La parole d’un Minc est plus sacrée que les évangiles smiley C’est notre ministre de la Pensée à nous.

                      Oser traiter Minc de sinistre crétin prétentieux est une abomination : j’ose : Ta gueule, pov’con (ça c’est la classe présidentielle !) . smiley


                      • morice morice 27 août 2010 18:20

                        bref, Minc hante. Les couloirs. C’est un métier ça. Les polonais étaient plombiers, leurs fils font dans les tuyaux pourris . Tout est normal.


                      • Rounga Roungalashinga 27 août 2010 16:48

                        Minc a atteint un nouveau sommet de la médiocrité et de la mesquinerie. Qu’y a-t-il à dire de plus sur ce pauvre homme ?


                          • Taverne Taverne 27 août 2010 16:57

                            Il refuse tout droit à la parole au pape pour son origine allemande et s’attribue sans doute un droit supérieur et inaltérable à l’expression parce qu’il est le fils d’un juif polonais. On se souvient qu’il avait comparé Bayrou à Le Pen. On voit combien est torve sa pensée...

                            Je vais essayer de lui trousser un slam qui pourrait commencer comme ça :

                            Alain Minc
                            M’incommode
                            Plus que les concours de pets
                            De l’UMP...


                            • Pyrathome pyralene 27 août 2010 17:46

                              Trop gentil ! il faut trancher.......


                            • Taverne Taverne 27 août 2010 18:31

                              Alain Minc
                              M’inquiète
                              Autant que Jean-Marie Le Pen. (*)
                              Me peine.

                              (*) coup de l’arroseur arrosé.


                            • non667 27 août 2010 18:57

                               a tous
                              Pour lui, le fait que Benoit XVI soit allemand le disqualifie pour parler sur la question des roms, au regard du passé de l’Allemagne

                              le fait que alain minc soit juif le disqualifie pour parler sur la question des problèmes français , au regard de son passé de défenseur des intérêt judéo-capitalo-mondialistes !


                              • pierrot123 27 août 2010 19:11

                                Citation :
                                " ...Il manque juste le leader, et encore, si Jean-Louis Borloo voulait bien se bouger un peu, il pourrait l’être, ce leader qui manque tant au centre."

                                 smiley  smiley  smiley  smiley


                                • Pyrathome pyralene 27 août 2010 20:37

                                   smiley smiley smiley smiley un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts.....


                                • Salsabil 27 août 2010 20:39

                                  Chaton,

                                  Tu t’es encore planté de fil ! Pfff..... smiley


                                • Pyrathome pyralene 27 août 2010 21:09

                                  Non pas du tout ! c’est un alcolo....
                                  bon je vais le répéter chez Cabanel alors.... smiley


                                • Radix Radix 27 août 2010 20:34

                                  Bonsoir

                                  Bon d’accord le pape il va un peu à la pêche sur ce coup là, mais il faut le comprendre, il a une boutique a tenir et les affaires ne sont pas brillantes.
                                  Il a les musulmans sur le dos, les juifs qui font rien qu’a l’embêter, les Gitans ont virés secte et pour une fois qu’il peut s’attaquer à un marché libre et en pleine expansion : vous lui casser la baraque !

                                  Les Roms ils sont tous neufs, ils sortent du nid et les évangélistes n’ont pas réussit à leur mettre la main dessus et il va rater çà ?

                                  Quel chef d’entreprise se relèverait d’une bourde pareille ?

                                  Radix


                                  • Antoine Diederick 27 août 2010 22:12

                                    Bonsoir,
                                    Alain Minc va bientôt voir « son monde » s’écrouler et tout intelligent qu’il soit, il n’y pourra rien.

                                    J’aime bien les réflexions de Minc , elles sont pondérées de raison et de prudence.

                                    Pour un nouveau centre droit, oui, cela manque.


                                    • Torvald 28 août 2010 10:24


                                      Ah ??? la République des blogs n’a pas assez d’echo
                                      Assiste-t-on à un transfert des Maître es Web Eolas, Versac, Authueil et d’autres vers Avox
                                      http://www.republiquedesblogs.net
                                      lien inaccessible, ceci explique sans doute cela

                                      Déjà 4 articles, bientôt modérateur !!!
                                      Je compte sur toi Samuel pour accélérer le processus de validation.
                                      12 jours de délai pour cet article (lié à l’émission de France2 le 30 juin)
                                      donc hors sujet lors de la parution.

                                      Juste une remarque au sujet de l’article AM, chaque fois qu’on parle de lui on le valorise de toute manière. Il est étonnant de voir tant de gens aussi subtils tomber dans ce piège publicitaire grossier.
                                       
                                       


                                      • apopi apopi 28 août 2010 11:18

                                         Il est très bien ce Minc, qu’il continue de conseiller aussi efficacement notre super président et jusqu’en 2012 !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès