Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > La droite en rêvait, Hollande l’a fait !

La droite en rêvait, Hollande l’a fait !

2 longues années se seront bientôt écoulées depuis l’élection d’un certain François Hollande,

2 années de déceptions, de renoncement en renoncements, et pour voir finalement appliquer par un président qui se prétend socialiste, le programme de son prédécesseur… ou presque.

Le « président de tous les français » continue à s’affirmer d’abord le président de son groupe socialiste, puisque contrairement à sa promesse, lors des municipales, il a clairement exprimé sa déception de voir les élus locaux socialistes pâtir du mécontentement national.

Il n’a manifestement pas compris le message délivré par les électeurs, puisqu’il a vu une « forme d’injustice » dans les scores du PS. lien

Il aura probablement la même réaction après le 25 mai puisque d’après un sondage récent, 39% des personnes interrogées affirment qu’elles profiteront de l’élection européenne pour sanctionner la politique menée par François Hollande, et seulement 6% chercheront par leur vote à le soutenir. lien

Le PS est annoncé en 3ème position derrière l’UMP, et le FN, et seulement 35% des français sont « tout à fait certains d’aller voter ». lien

Mais revenons au bilan de ces 2 années de ce qu’il faut bien appeler maintenant un programme social libéral, d’autant que les français jugent, pour 64% d’entre eux, que le nouveau premier ministre mène un politique de droite. lien

Ce dernier, à l’instar de l’ex président, mène depuis le début une campagne de discrimination des Roms, ainsi que le juge Saimir Mile, président de l’association de la Voix des Rroms, dénonçant en septembre 2013 des propos racistes. lien

Nous avions constaté, lors de la présidence Sarköziste, des liens entre l’église catholique et l’état laïc, et on se souvient des visites, voire de l’allégeance à l’autorité papale de l’ex-président.

Il faut croire que les habitudes ont la peau dure, puisque le nouveau premier ministre est une fois de plus dans la continuité. lien

Et puis, la volonté de faire vivre un état réellement laïc se complique un peu plus, lorsque l’on découvre les liens étroits qui existent entre Manuel Valls et Israël. lien

Oublions ces mélanges de genre et intéressons nous aux opérations de favoritisme qui perdurent, à l’identique de celles qui existaient sous le régime sarköziste, puisque François Hollande a décidé de « remercier » pour ses bons et loyaux services Pierre Moscovici, en s’engageant à faire de lui le choix de la France pour la future commission européenne, (lien) avec en prime un joli salaire de 24 374 euros mensuels, auxquels s’ajoutera une généreuse prime de 41 334 euros au titre des frais d’installation.

Ajoutons que le commissaire européen reçoit, lorsqu’il a fini d’exercer sa charge, une pension à vie qui dépasse les 1000 euros mensuels. lien

Il avait provoqué la colère présidentielle en évoquant à la fin de l’été 2013 « le ras-le-bol » fiscal des français, et apparemment Hollande a dû passer l’éponge. lien

A la fin de son mandat, il recevra 20 667 euros pour ses frais de désinstallation, et, cerise sur le gâteau, pendant les mois de transition, ses indemnités seront de l’ordre d’une dizaine de milliers d’euros mensuels.

On le voit, l’austérité n’est pas la même pour tous.

Et puis l’affaire Cahuzac, suivi de celle en cours d’Aquilino Morelle, lequel avait été placé en garde à vue en 2001 soupçonné à l’époque d’avoir échangé une légion d’honneur contre un séjour bon marché à Venise, et qui avait refusé, contrairement aux décisions présidentielles, de baisser son salaire de 30%, avait rappelé de bien mauvais souvenirs, dignes de la présidentielle précédente. lien

Pas sur non plus que la parution de l’ouvrage « Le président qui voulait vivre ses vies », (éditeur Fayard) signé d’Elise Karlin, (lien) contribuera à améliorer la popularité de Hollande. lien

En attendant, celui qui voulait faire du monde de la finance son principal adversaire est en train de devenir, s’il faut en croire Lutte Ouvrière, le président des patrons puisqu’il a inscrit dans son pacte de compétitivité un cadeau de 20 milliards annuels, auquel s’ajoute la légalisation du chantage à l’augmentation du temps de travail, le blocage des salaires et la mobilité forcée. lien

Il ne sera bientôt plus nécessaire de déclarer la « fin des 35 heures » chères à Martine Aubry, puisque les diverses récentes décisions l’annulent de fait.

Sarközi était le président des riches, et Hollande est devenu en quelques mois celui des entreprises, voire celui des patrons.

Les ménages ont vu leurs impôts augmenter, par le biais de l’augmentation de la TVA, l’abaissement du plafond du quotient familial, la hausse des cotisations retraites, la suppression d’un niche fiscale sur les mutuelles, la relève des droits de mutation, et la suppression d’une aide aux parents d’étudiants, ce qui correspond à une soustraction global de 10 milliards d’euros, qui vient s’ajouter aux 13 milliards d’impôts supplémentaires décidés depuis l’arrivée de Hollande au pouvoir. lien

Ajoutons-y la réforme de la TVA, et les hausses des taxes sur la bière ou le tabac. lien

Par contre pour les patrons, le CICE représentera en 2015, 20 milliards d’euros, qui viendront s’ajouter aux autres cadeaux : 17 milliards votés depuis l’été 2012, moins les 10 milliards de baisse. lien

Quant aux lois qui devaient réguler le monde bancaire, leur contenu est si timide que le monde de la finance peut se rendormir tranquillement sur ses 2 oreilles. lien

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le texte de loi décidé revient largement sur la promesse présidentielle, puisqu’il prévoit de limiter les activités de marché des établissements de crédit à des actions « utiles pour l’économie »… reste à définir ce qui est « utile », puisqu’une longue série d’activités spéculatives resteront possible dès lors qu’on les jugera « utiles » en haut lieu.

Comme l’écrit Samuel Laurent dans les colonnes du Monde, la promesse de Hollande destinée à « maitriser la finance » a vécu. lien

Sur ce lien, on peut découvrir le décryptage fait du contenu de tous les articles de la loi…

En en arrive à un point ou les français se demandent si François Hollande est-il toujours de gauche, question à laquelle François Delapierre, conseiller régional d’ile de France et secrétaire général du Parti de gauche répond catégoriquement non. lien

Dans les colonnes de Slate, Gérard Horny affirme qu’être socialiste aujourd’hui n’est pas compatible avec la rupture avec le capitalisme et qu’il n’est plus question de nationaliser les moyens de production. lien

Pourtant on se souvient qu’en mars 2013 Hollande assurait qu’ « être dans l’austérité, c’est condamner l’Europe à l’explosion (…) aujourd’hui prolonger l’austérité, c’est prendre le risque de ne pas aboutir à réduire les déficits et la certitude d’avoir des gouvernements impopulaires, dont les populistes feront une bouchée le moment venu »…il avait aussi promis de ne pas toucher aux petites retraites. lien

Promesses qu’il convient de méditer aujourd’hui.

Quant au non cumul des mandats, il est repoussé pour 2017…soit à la fin de son mandat, permettant à son successeur de l’annuler dès son élection s’il le souhaite.

L’histoire rattrape donc cruellement celui qui, en 1983, s’était fait passer sous le nom de Caton pour « un dirigeant de droite », en publiant une mystification politique qui avait défrayé la chronique à l’époque. lien

De là à s’interroger sur sa vrai nature, puisque après s’être fait passer pour un homme de droite à cette époque, se sera-t-il fait passer pour un homme de gauche 30 ans après pour accéder à la plus haute des fonctions. lien*

Revenons au programme annoncé par Manuel Valls, l’aficionado de la corrida. lien

Craignant d’être désavoué par l’assemblée nationale, il consulte à tout va les députés de la majorité, et est obligé de lâcher un peu de lest espérant que la fronde socialiste naissante ne va pas le mettre en difficulté lors du vote de programme de stabilité. lien

Ils ne sont pas moins de 100 députés socialistes à avoir contesté le programme du premier ministre, et les 20 autres députés qui viennent de signer une tribune de soutien ne semblent pas peser très lourd face à la fronde socialiste. lien

Heureusement quelques députés UMP et UDI sont prêts, semble-t-il, à voler à la rescousse de Manuel Valls afin de valider son plan. lien

Ce qui fait imaginer au politologue Thomas Guénolé, constatant l’impopularité présidentielle, et la fragilisation de la majorité parlementaire, la création d’un gouvernement d’union nationale dans lequel le centre serait partie prenante. lien

Mais pas sur que le Modem, et les autres partis centristes verraient d’un bon œil cette invitation.

Il n’est pas sur non plus que les français auront oublié d’ici le 25 mai, jour de l’élection européenne, ces différentes largesses faites au monde des patrons, et tout laisse croire que le parti présidentiel va durement pâtir de ces choix plus libéraux que sociaux.

En attendant, d’après un sondage récent, publié le 28 avril, il continue sa chute perdant 7 points supplémentaires de popularité. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « on ne marche pas deux fois sur les testicules d’un aveugle  ».

L’image illustrant l’article provient de « planet.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le changement, c’est pas tout de suite

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Qui Hollande trompe-t-il vraiment

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2

Blog de René Dosière


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 29 avril 2014 09:00

    dans les reformes contre les classes populaires le PS a toujours été plus loin que la droite...et ce n’est pas fini !

    voir : VALLS ANNONCE TRANQUILLEMENT LA FIN DE NOTRE PROTECTION SOCIALE


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 09:05

      merci Robert,

      en effet, c’est grave, le moins qu’on puisse dire.
      il faut arrêter ce gâchis au plus vite.
      mais comment... 
      s’abstenir aux européennes...pour exprimer son ras le bol, ou voter pour tenter de reprendre la main...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 17:42

      Robert Gil,
      Vals ne fait qu’appliquer les décisions européennes.
      « La Cour de justice européenne confirme la fin du monopole de la Sécurité sociale »
      Ce sont aussi les article 168 &169 qui imposent à la politique de santé les impératifs de rentabilité.


    • Yohan Yohan 29 avril 2014 09:16

      C’est comique de voir Cabanel et Gil se lamenter de leur impuissance. Un peu de vaseline, ça devrait le faire...


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:33

        yohan

        vous semblez avoir des compétences particulières dans le domaine de la vaseline...
        j’imagine que vous avez la tête assez grosse, et que vous avez du l’utiliser (la vaseline) pour la faire rentrer dans le casque.
        par contre, vous semblez avoir des difficultés pour l’enlever... (le casque)
        ce qui explique tout : il comprime votre tête, et vous empêche d’avoir une réflexion lucide.
         smiley

      • Fergus Fergus 29 avril 2014 09:58

        Bonjour, Olivier.

        Beaucoup de trompe-l’œil, de faux-semblants et d’indignations surjouées dans cette phase électorale : les Français, lassés de l’impuissance des gouvernements successifs face au chômage, veulent des résultats dans ce domaine, et cela par n’importe quel moyen, fût-il libéral.

        C’est ce message, et aucun autre, qui a été envoyé à Hollande. La preuve en est d’ailleurs dans la popularité affichée de Valls alors qu’il va manifestement être le maître d’œuvre d’une politique assez largement antisociale et délibérément pro-patronale.

        Tout le reste n’est fait que de postures partisanes destinées à servir les intérêts des élus de tous bords, bref d’un jeu que les Français ne supportent plus !


        • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:34

          bonjour Fergus,

          pas mieux !
          je partage et remercie.

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 29 avril 2014 23:05

          @ Fergus et Olivier


           Comme vous le savez, je suis Canadien et ne suis donc pas habilité à 
           CHOISIR de ne plus voter en France. Je regarde donc seulemnt de loin, avec détachement - mais une grande incomprehension - l’obstination que vous semblez mettre à croire que l’on pourrait changer le Systeme par un processus électoral qui a fait la preuve son inutlit et de sa turpitude

          Le vrai pouvoir n’est pas à l Élysée.  Il n’est dans la gouvernance en généal. Il est chez les financiers et dans le reseau de commis et de quislings qu’ils ont mis en place, qui dure, et que votre vote ne changera pas.

          Voter ? Aussi bien envoyer une lettre au Père Noel... Le vote ne decide - et en partie seulemnent - que de ceux qui recevont du fric et des avantages de l’État. c’est la consolation quon donne a ceux qui veulent jouer le jeu. Pourqoi cautionner cette supercherie, ce faisceau de gabegies et de trahisons, semblable à celui lui mis en place aux USA, au Canada et dans tous les pays dits de ’démocratie occidentale et qui est une clownerie scélerate ? 

          Vous ne POUVEZ pas en douter encore. Pourquoi ne pas enlever le bandeau, regarder la peite flamme au bout des fusils et dire MERDE ? L’abstention est le seul geste de dignité ... et celui qui justifie la désobéissance qui devrait suivre et qui seule pourrait mener à un changement.


          Je le disais il y a 5 ans. Je ne le dirai plus. J’attendrai l’insurrection qui vient.



          En toute amitié


          Pierre JC




           
           

           




        • Roubachoff 30 avril 2014 05:05

          Bonsoir Fergus,

          Ce n’est pas très fréquent, mais je suis en total désaccord avec vous. Je doute qu’il y ait en France beaucoup de gens persuadés que Valls et sa politique résoudront le problème du chômage. Primo parce qu’ils sont assez malins pour voir que cet individu est ignare en économie, secundo parce qu’il dirige un gouvernement composé à 90% des mêmes ministres que le précédent. La popularité de Valls - promise à être éphémère - il faut aller la chercher dans un très vieux registre qu’on aurait pu espérer obsolète en ces temps. C’est celle de « l’homme à poigne » (en d’autres termes du « matamore ») qui a déjà tant bénéficié à Sarkozy, pour ne citer que le plus récent. En ciblant les fonctionnaires, les chômeurs, les retraités, les bénéficiaires des minimas sociaux et les étrangers (les Roms), ce triste personnage se met au niveau de tous les Cafés du Commerce du pays. En temps de crise, taper sur « l’autre », celui qui a nécessairement beaucoup plus d’avantages que soi, vous savez très bien que c’est l’exercice préféré de tous les peuples du monde. Dans quelques mois, quand ses rodomontades seront restées sans effet, la baudruche Valls se dégonflera et rejoindra le naufragé Hollande. Et ça ira très vite, car la plus grande partie de sa popularité lui vient de la droite, qui, devant ses échecs annoncés, s’en retournera très vite vers ses « héros » naturels.

          En essayant de rationaliser un phénomène absurde - un Premier ministre immensément plus populaire que le président dont il applique pourtant à la lettre la politique - je crains que vous ne fassiez qu’ajouter à la confusion. D’autant plus que le chômage n’est pas la seule préoccupation des Français, qui se soucient également, et à juste titre, du pouvoir d’achat, de la protection sociale, de la sécurité et de bien d’autres choses.

          Cordialement 


        • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2014 07:22

          Pierre JC

          la tentation de l’abstention se comprend, mais perso, j’ai encore en mémoire ceux qui ont laissé leur vie pour que le citoyen puisse voter.
          je préfère me battre pour rendre valide le vote blanc, afin qu’il entre en compte des voix, et qu’il permette d’annuler une élection si les blancs l’emportent.
          et puis, il y a les réseaux parallèles qui existent déjà, et qui permettent aux citoyens de choisir leur vie, sans tenir compte de ce qu’on veut nous imposer.
          ils concernent tous les domaines : économie, transport, énergie etc basé sur l’échange, la solidarité, le partage.

        • Fergus Fergus 30 avril 2014 08:32

          Bonjour, Roubachoff.

          Vous avez raison, peu de Français croient que Valls sera en mesure de réduire le chômage de manière significative. Mais beaucoup sont désemparés et espèrent pourtant que ce sera le cas. En l’occurrence les clivages politiques et les dogmes économiques leur paraissant dépassés, ils veulent croire que la solution viendra, quelle qu’en soit l’inspiration. 


        • Fergus Fergus 30 avril 2014 08:36

          @ Roubachoff.

          Certes, il n’y a pas que le chômage, mais les autres considérations sont plus secondaires, et Valls apparait effectivement comme un homme à poigne capable de bousculer les habitudes. Tout cela à tort, à mon avis, mais je pense pourtant que c’est cette vision qui l’emporte actuellement.

          Bonne journée.


        • ahtupic ahtupic 30 avril 2014 10:53

          @Fergus
          Mais, vous, en bon petit larbin du PS actuel, vous y croyez à Valls, ce petit arriviste et opportuniste incapable et incompétent.


        • julius 1ER 30 avril 2014 11:45

          Faire la Révolution lorsque l’on est une minorité, c’est de l’aventurisme... ne pas la faire 

          lorsque l’on est une majorité c’est de l’opportunisme ..... Lin Piao.
          Merci à Jc Allard pour le lien sur l’insurrection qui vient, excellent constat sur l’état sur l’état de déliquescence de cette économie qui ne profite plus qu’à une minorité, ce qui nous ramène à l’article de Cabanel sur Hollande qui finalement n’est le candidat d’aucun changement avec son Laval (Valls ) qui lui continue à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Cette comédie tragico-comique qu’ils jouent sur la croissance et la résorption du chômage, qui peut-y croire alors que depuis 40ans la courbe est continue, on détruit plus de travail que l’on en produit par la simple mécanisation et optimisation maximisée du travail, à qui veut- on encore faire croire que l’on va inverser la courbe ???
          Petit rappel, l’émission un été 44 sur FR3 lundi soir, où cet état de Vichy exportait les 2/3 des richesses produites en Allemagne alors qu’ils organisaient la pénurie sur le sol français tout en vantant la Révolution Nationale, le comble du grand-écart porté à son paroxysme, je trouve beaucoup de ressemblances et d’analogies avec cette époque, où l’on fait le contraire de ce qu’on dit et avec le sourire en plus .....

        • Fergus Fergus 30 avril 2014 11:46

          Bonjour, Ahtupic.

          Merci de bien vouloir débattre plus aimablement, SVP.

          Je suis d’autant moins un « larbin » du PS que j’ai toujours voté pour ce parti en 2e choix après avoir soutenu d’autres candidatures lors des 1er tours.

          Et si vous aviez mieux lu ce que j’ai écrit, je n’ai jamais affirmé que je croyais en Valls, c’est même exactement le contraire. Mais, de manière générale, les Français ont envie d’y croire, et l’on peut le comprendre après des années de difficultés.


        • gogoRat gogoRat 30 avril 2014 11:55

          @ Pierre JC
           
           « Pourquoi cautionner cette supercherie, ce faisceau de gabegies et de trahisons »
           
          ... Bien vu !
           s’il est vrai que la trahison n’existe que par ceux qui se sentent trahis ... on ne pourra par contre pas demander aux abstentionnistes de ne s’en prendre qu’à eux mêmes :
           ceux qui subissent la légitimation procédurière par notre actuel système de scrutin ne l’ont ni demandée ni cautionnée !


        • olivier cabanel olivier cabanel 30 avril 2014 11:57

          Ahtupic

          je pense que votre commentaire n’est pas justifié, et l’agressivité déployée ainsi n’est pas de nature à faire vivre le dialogue.
          merci d’en tenir compte.

        • ahtupic ahtupic 30 avril 2014 14:23

          Bien sûr, il faut rester correct ...pendant que l’on vous entube. Vous dîtes la popularité affichée de Valls ...mais qui a été complétement fabriquée par les merdias. Vous avez eté sondés ? Vous. A la télévision, est-ce qu’ils ont passé la vidéo : « le vrai visage de Valls » Bien sûr que non !
          Vous êtes vaincus avant d’avoir pris les armes car vous ne voulez pas vaincre. Prenez une rose entre les dents et allez vite faire la révolution.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 avril 2014 18:18

          @ Olivier


          Il y a un point sur lequel nous avons été, nous sommes et resterons toujours d’accord : Chacun, durant cette crise qui vient, devra agir selon sa propre conscience.


          Pierre JC

        • Bergegoviers Bergegoviers 1er mai 2014 18:30

          Jc Allard, c’est comme toujours un plaisir de vous lire.

          Si chacun doit agir selon sa propre conscience, la mienne considère ceux qui votent comme des collabos.
          Car ce sont eux qui donnent sa légitimité à ce système mafieux et qui empêchent qu’on en change.

        • Garance 29 avril 2014 10:11

          Cabanel

          En ces moments de grandes souffrances pour vous voici ce qui pourrait mettre un baume sur votre petit coeur meurtri

          http://www.lepoint.fr/politique/elysee-reconstitution-de-ligue-dissoute-28-04-2014-1816866_20.php

          Reconnaissez qu’il y met du sien votre président pour que les choses aillent mieux

          Et puis il a aussi les médias qui font tout ce qu’ils peuvent pour le soutenir

          Il y à 15 jours il y avait ça à lire :

          http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/11/popularite-hollande-13-opinions-favorables-nouveau-record-baisse_n_5125272.html

          Aujourd’hui il chute encore : mais :

          http://www.leparisien.fr/politique/sondage-la-popularite-de-hollande-toujours-en-baisse-28-04-2014-3801973.php

          Il chute de 7 % mais se retrouve à 21 %..... !!!!

          Les médias font ce qu’ils peuvent : mais qu’ils nous prennent pour des cons : ça commence vraiment à se voir

          Boudiou.... !!!! la branlée qu’il va se prendre le Casqué de la rue du Cirque aux européennes

          Tiens ; en parlant de çà : paraitrait : (mais ne le répétez pas ) que Valérie et lui.....bref....que sous les cendres couve la braise

          Si cela se faisait tous les espoirs alors seraient permis à la France qui en a tant besoin

          Haut les coeurs Cabanel : l ’amour au secours de la France ?

          http://www.musicme.com/Colette-Magny/videos/Dis-Quand-Reviendras-Tu-0200200000619.html

          En écoutant cette chanson : une larme a perlée sous la paupière de mon oeil gauche (évidemment)


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:37

            Garance

            oui, la rumeur d’une renaissance de cette liaison m’est venue aux oreilles.
            il est possible que, si elle se confirme, l’intéressé craignant de voir quelques secrets dévoilés, (dans l’affaire cahuzac par exemple), il aurait décidé de ...
            mais ce n’est qu’une rumeur.
            en tout cas, merci pour tous les messages d’espoir.
             smiley

          • claude-michel claude-michel 29 avril 2014 10:29

            Hollande est un traître envers la nation...un collabo du genre Pétain (avec la déportation des juifs en moins)...En 45 il aurait été fusillé.. !


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:38

              claude-michel

              on ne va peut-etre pas aller jusque à ces extrémités...
              mais c’est vrai qu’il est insupportable de voir le candidat, une fois élu, faire le contraire, ou presque, de ce qu’il promettait.
              vivement une nouvelle constitution qui ne permette plus ce genre d’imposture.

            • claude-michel claude-michel 29 avril 2014 10:43

              Par olivier cabanel...Et qui pour changer la constitution..ce joyeux système qui engraisse nos oies politiques.. ?


            • Fergus Fergus 29 avril 2014 10:49

              @ Olivier.

              Cela ne pourrait changer que si les députés français, soit refusaient de jouer les godillots (on peut toujours rêver !), soient étaient élus à la proportionnelle, le gouvernement étant le plus souvent issu de coalitions comme en Allemagne. A ce détail près que pour réintroduire la proportionnelle en France, il faudrait un changement constitutionnel (vote des 3/5e au Congrès) auquel les députés UMP et PS sont très hostiles, une partie importante d’entre eux étant menacés de chômage par cette perspective !


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:58

              Fergus

              la réponse à ta question ?
              tout à l’heure, en fin d’après midi... mais je ne me fais pas d’illusion.
              par contre si un jour, Hollande était obligé de faire alliance avec la droite modérée, je pense qu’il va avoir de gros problèmes.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 10:59

              claude-michel

              prendre l’exemple sur la Tunisie... ou l’Islande.
              impossible n’est pas français, disait-on !
               smiley

            • Fergus Fergus 29 avril 2014 12:14

              @ Olivier.

              Si Hollande est lâché par un nombre significatif de députés PS-EELV, il dissoudra et finira son quinquennat en roue libre, à la Chirac. Ce qui veut dire que 80 % des députés de l’actuelle majorité mordront la poussière. C’est pourquoi je ne crois qu’à une fronde très limitée. Mais comme tu le dis, réponse cet après-midi.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 17:51

              La Constitution n’a d’intérêt que si elle est respectée..
              Elle impose la langue française, la mère Fioraso s’est assise sur l’article 5 pour imposer l’anglais 1ere langue dans l’enseignement supérieur.

              La Constitution est garante de la souveraineté nationale, ils se sont tous assis dessus en signant les Traités qui transfèrent les droits régaliens.

              La Constitution de l’ URSS était super, elle n’a jamais été appliquée...
              La Constitution n’est qu’un moyen en apparence, il faut ensuite des politiques qui l’appliquent...
              Le problème c’est que les médias nous vendent aux élections des branquignols choisis pour leur docilité aux intérêts de l’ Empire...


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2014 18:04

              FiFi

              d’où l’intérêt d’avoir une instance juridique (indépendante, ça va de soi) ou un « conseil de sages » qui soit au dessus de tout ça, et qui puisse intervenir lorsque la constitution est bafouée.

            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 30 avril 2014 07:07

              Une organisation indépendante pour pallier aux manquements orientés du Conseil Constitutionnel. Rappelons par exemple que cela ne coûte rien pour un traître aussi matois que Hollande de pondre, aussitôt élu, une loi sur la baisse des émoluments et indemnités des ministres. Ce qui permit jadis à François II de clamer haut et fort que bien que plus fourni, son gouvernement revenait moins cher que le dernier Sarkö... Sauf que le Conseil Constitutionnel est souvent là pour juger ce qui est constitutionnel comme ne l’étant pas. En plus de ce qui n’est pas tenu nous avons aussi à gober des engagements qui ne sont que des effets d’annonce. « HOLLANDE DÉMISSION ! »


            • julius 1ER 30 avril 2014 12:13

              La Constitution de l’ URSS était super, elle n’a jamais été appliquée...
              La Constitution n’est qu’un moyen en apparence, il faut ensuite des politiques qui l’appliquent

              @fifi
              c’est bien là le problème, Fifi et quand à longueurs de Forums tu dis qu’il faut sortir de l’Europe, oui mais pour faire quoi et avec qui et que fais-tu du droit au travail, inscrit dans l’actuelle Constitution, pourquoi en changer si l’on n’est même pas capable d’appliquer celle qui existe ???
              Tout le monde peut se gargariser avec des mots seuls les faits et les actes sont importants !!! 

            • Garance 29 avril 2014 10:55

              Claude-Michel

              Il est vrai qu’il y a des parallèles à faire entre ces 2 Géants de l’ Histoire de France

              L’un a fait don de sa personne à la France

              L’autre a fait don de sa personne à Julie

              L’important n’est-il pas de donner ?

              http://www.youtube.com/watch?v=veVCIbAE0ss

              .


              • claude-michel claude-michel 29 avril 2014 13:01

                Par Garance...Excellent..++


              • Dwaabala Dwaabala 29 avril 2014 11:30

                Bonjour l’auteur.
                Au sujet du vote aux européennes je pense qu’il vaut mieux voter Front de Gauche que s’abstenir, parce qu’un « parti de l’abstention » est par nature invertébré, alors qu’il faut structurer une opposition. Non sans traîner les pieds à cause de la reconnaissance de l’UE telle qu’elle est, et restera, qu’une telle participation implique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès