Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La fin de l’embauche à vie des fonctionnaires ?

La fin de l’embauche à vie des fonctionnaires ?

C'est bien connu, pour pouvoir exister, les hommes ou les femmes politiques ont besoin de se démarquer et de créer le Buzz.

Est ce la logique de la sortie de Christian Jacob, patron des députés UMP qui a lancé récemment une « réflexion » sur la pertinence de l'embauche à vie des fonctionnaires ?

On ne saura jamais ce qui est passé dans la tête de l'intéressé mais on pourra constater que sa sortie a fait un flop. Le Ministre en exercice de la Fonction Publique, Georges Tron, en a profité pour rappelé délicatement : « ...ils y a des formules qui permettent aujourd'hui de travailler comme agent public sans pour autant être titulaire  ». Belle métaphore pour dire que la précarité est désormais bien organisée dans la Fonction Publique.

La proposition de C. Jacob :

Il réfléchit à la pertinence de l'embauche à vie des fonctionnaires (pour bien sûr la restreindre) nous dit-il et comme effrayé par son audace il parle de contrats d'objectifs permettant de passer du secteur public au secteur privé et vice versa. Il précise quand même que cette mesure serait compliquée pour les ministères régaliens (finances, défense, intérieur, justice) et qu'elle ne concernerait que les cadres et les nouvelles embauches.

Autrement dit, C. Jacob ne propose rien et aurait mieux fait de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de proférer cette ânerie.

Mais finalement cette sortie n'était-elle pas destinée uniquement à stigmatiser la Fonction Publique en ces temps de crise, le reste n'ayant pas beaucoup d'importance. On peut le penser à la lecture de réactions enregistrées sur le web où l'on nous ressert les lieux communs des fonctionnaires payés à rien foutre et qui emmerdent le monde.

Un peu comme si M. Jacob, intrumentalisé par le « Château » avait voulu provoquer son petit débat polémique, à l'instar de celui sur l'identité nationale piloté par E. Besson dans le seul but de « cliver » à quelques mois de l'élection présidentielle.

Monsieur Jacob est tout sauf une buse. Il a exercé plusieurs fonctions ministérielles depuis 1992, dont celle de Ministre de la Fonction Publique dans le gouvernement de Villepin entre 2005 et 2007 et à ce titre il doit savoir que sa proposition de passerelles entre public et privé se heurte à quelques difficultés.

Quelques exemples

Tout d'abord il convient de rappeler que les objectifs du secteur public et ceux du privé sont antinomiques, les premiers visant à assurer l'intérêt général, les seconds visant la recherche du profit maximum pour les actionnaires.

Ensuite dire que bon nombre d'entreprises privées travaillent pour le secteur public par le biais de marchés publics et de délégations de service public et que le conflit d'intérêt serait omniprésent.

On voit mal par exemple un cadre de l'équipement (exemple pris par M. Jacob) s'occupant des marchés de construction ou de la gestion des contrats de délégations d'autoroute dans son ministère aller faire un tour pendant 5 ans dans ces entreprises ou dans leurs filiales et revenir gentiment à son poste tout en ayant gardé son sens de l'impartialité.

On imagine sans peine le débauchage auquel se livreraient ces entreprises afin de préserver leurs marges à deux chiffres dans la durée.

Monsieur Jacob semble par ailleurs avoir oublié (c'est bête pour un ancien Ministre de la F. P.) qu'il existe depuis 1995 une commission de déontologie ayant pour rôle de contrôler le départ des agents publics vers le secteur privé en veillant à ce que ces départs ne soient pas incompatibles avec leurs précedentes fonctions.

En fait, ce que propose M. Jacob, c'est le noyautage de la Fonction Publique par les intérêts privés et un système de corruption organisée. C'est grave.

Pauvre Fonction Publique

Elle n'avait pas besoin de cet énième sortie destinée à la destabiliser. Déjà mise au régime sec par le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, elle n'a déjà plus les moyens d'assurer les missions qui lui sont confiées, y compris dans les domaines régaliens de la police et de la justice sans parler des enseignants jetés en patûre devant des élèves sans formation préalable.

Le rêve absolu des libéraux qui nous gouvernent, c'est la suppression des statuts des fonctions publiques (Etat, Territorale, hospitalière) et l'intégration des salariés dans des agences dont les statuts permettraient le recours à l'embauche d'agents de statut de droit privé.

C'est en gros ce qui s'est passé à France Télécom où des carottes salariales ont été présentées aux fonctionnaires pour qu'ils renoncent à leur statut public. On voit à quoi on est arrivé dans cette entreprise ou les méthodes managériales ont abouti à pratiquer la destabilisation systématique à coup de réorganisations et de restructurations avec en prime des cas de harcèlement avérés dont certains se sont terminés tragiquement.

Sans attendre le changement de statut, certaines collectivités publiques (Etat et collectivités locales) pratiquent déjà ces méthodes : mobilité forcée, changement de métiers sans formation préalable (au nom de la polyvalence), projet d'organisation fumeux pilotés par des consultants extérieurs, externalisation de tâches (pour le plus grand profit financier de cabinets privés), deviennent la règle au mépris du service public et de ses usagers qui devront payer de plus en plus cher les services proposés et deviendront des clients.

C'est cela qui est à l'oeuvre actuellement et la sortie de M. Jacob s'inscrit parfaitement dans cette logique et ce contexte qui plairont tant aux « marchés » et aux agences de notation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 11 janvier 2011 11:50

    ce n’esy pas que les fonctionnaires qu’ils veulent virer, c’est toute la fonction public qu’ils veuelnt detruire. Voir l’article...

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/la-liquidation-des-biens-publics-en-france/


    • cathy30 cathy30 11 janvier 2011 13:40

      robert
      tous ces marchés que les banquiers vont pouvoirs prendre, la santé, les routes, l’éducation, l’urbanisme etc, ils en salivent d’avance.


    • Julien Julien 11 janvier 2011 19:10

      Voir en particulier ce qui se passe aux USA : les services publics passent dans les mains des banques, et du coup les prix augmentent.


      Qui plus est pour un autoroute, où il n’y a pas de concurrence (par définition, il n’y a qu’un autoroute qui passe à un endroit donné ; à moins qu’on veuille construire des autoroutes les uns à côté des autres, par exemple 3 autoroutes du Soleil parallèles, à quelques mètres de distance).

      « Le marché libre et non faussé » : pour une autoroute, comme peut-il être non faussé, puisqu’il n’y a pas de concurrence ?

    • Bulgroz 11 janvier 2011 13:41

      Ainsi donc, de 1982 à 2010, les 3 fonctions publiques d’état ont augmenté de « Un million deux cents quatre et un mille cent quatre vingt cinq » fonctionnaires (+1 241 185). soit +31%

      +31% d’augmentation du nombre de fonctionnaires alors qu’au même moment, la population française augmentait de 4%.

      C’est vrai qu’entre temps, il y a eu internet et l’ informatique et c’est devenu plus compliqué.

      Encore plus démentiel, les effectifs des communes et des groupements de communes censés mutualiser les services.

      De 1996 à 2007 :
      Communes : +108 609 (+11%)
      Groupements :+115 048 (+104%)

      mieux encore, les organismes départementaux ou régionaux :
      Départements : +85 452 (+53%
      Régions : +38 856 (+448%)

      La fonction publique en France c’est 25% des emplois, 15% en Allemagne.


      • cathy30 cathy30 11 janvier 2011 14:26

        bulgroz
        vous pouvez donner les chiffres que vous voulez, cela ne change rien. la fonction publique nous sauve de la faillite totale, bon là je me fais l’avocat du peuple, c’est à dire de la spéculation totale des banques sur notre dos.


      • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 2011 17:34

        @ Bulgroz
        Les augmentations que vous citez pour les départements et les régions incluent une partie des transferts de personnels en provenance de l’Etat pour les compétences transférées dans les domaines de l’éducation du social des transports et des routes. Ils incluent également une part de nouveaux recrutements pour faire face aux besoins dans le domaine du social notamment, compte tenu de la montée en puissance du chômage
        L’Etat, s’il avait conservé ces compétences à sa charge aurait lui aussi été amené à recruter dans ce domaine.
        La comparaison entre l’augmentation du nombre de fonctionnaires et celle de la population n’est donc pas pertinente, car c’est l’augmentation des publics en difficulté qu’il faut considérer.
        Par ailleurs il est admis que les services rendus par les collectivités locales aux usagers sont meilleurs qu’ils ne l’étaient lorsque les compétences étaient exercées par l’Etat : cela a un coût
        La véritable augmentation qui n’est pas totalement justifiée est celle intervenue dans les communes et les groupements ou des efforts de rationalisation n’ont pas été faits pour la bonne et simple raison que l’exécutif municipal et celui des groupements est souvent le même et qu’électoralement il etait payant de recruter des fonctionnaires supplémentaires.
        Cette dernière remarque vaut pour tous, droite ou gauche.


      • Bulgroz 12 janvier 2011 05:30

        "Les augmentations que vous citez pour les départements et les régions incluent une partie des transferts de personnels en provenance de l’Etat"

        On peut consulter le « jaune budgétaire » de Bercy : »EFFORT FINANCIER DE L’ÉTAT EN FAVEUR DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES »
        http://www.performance-publique.gouv.fr/farandole/2010/pap/pdf/Jaune2010pme.pdf

        Page 9
        Entre 1984 et 2007, les effectifs territoriaux4 ont augmenté de +56% à champ constant, soit +619 000 agents5, c’est-à-dire plus que l’augmentation de la fonction publique d’État et de la fonction publique hospitalière réunies

        2/ Une importante augmentation des dépenses hors décentralisation depuis 25 ans…

        Les dépenses des APUL ont augmenté fortement depuis 1980, progressant plus vite que la richesse nationale et passant de moins de 8 points de PIB en 1980 à plus de 11 points en 2008. Cette progression de plus de 3 points de PIB en un peu plus de 25 ans correspond à une augmentation de +3,3% en volume en moyenne par an. Cette hausse est le résultat de plusieurs facteurs :

        ■ Les effets de la décentralisation / extension de certaines compétences explique moins de la moitié de la hausse du poids des dépenses APUL dans le PIB (+1,7 point de PIB) : à titre d’exemple, la décentralisation du RMI en 2004 représente en 2008 près de 7,5 Md€ de dépenses, soit 0,4 point de PIB. Ces dépenses font l’objet d’une compensation.

        ■ En effet, la hausse des dépenses locales a, pour une part légèrement plus importante, eu lieu à champ de compétences constant3. Les dépenses progressent en effet hors décentralisation de +1,8 point de PIB entre 1980 et 2008, soit plus de la moitié de la hausse totale en part de PIB.



      • Michel DROUET Michel DROUET 16 janvier 2011 12:02

        Bulgroz

        le lien indiqué concerne les aides de l’Etat aux PME : rien à voir donc.

        Par ailleurs, l’augmentation des fonctionnaires territoriaux est réelle mais on doit faire le parallèle avec le service rendu au contribuable local, service qui avait tendance à disparaître lorsque la compétence était « exercée par l’Etat » et qui désormais est exercé dans toute sa dimension par les Collectivités territoriales : cela nécessite des moyens supplémentaires que l’Etat avait commencé à supprimer avant les transferts.

        Au bout du compte, l’augmentation du nombre de fonctionnaires locaux est réelle mais elle doit être relativisée par ce qui précède.


      • HELIOS HELIOS 11 janvier 2011 15:09

        Vous avez remarqué l’exemple qu’a donné mr Jacob... :

        «  »« cadre de l’équipement (exemple pris par M. Jacob) s’occupant des marchés de construction ou de la gestion des contrats de délégations d’autoroute dans son ministère aller faire un tour pendant 5 ans dans ces entreprises ou dans leurs filiales et revenir gentiment à son poste  »«  »

        Je vois tres bien l’employé municipal au smic apres 25 ans de service et lorsqu’il aura quarante cinq ans, avoir une offre d’aller se « ressourcer » dans le secteur privé, chez Vivendi ou Bouygues par exemple, juste le temps d’un grand chantier.
         Une fois signé et le contrat terminé, il pourra se gratter pour revenir dans la fonction publique ! Il aura l’age où on lourde les mecs comme un kleenex sale : plus de place dans le privé, plus de retour dans le public : au chomdu !

        Je suis d’accord avec Jacob... si il y a une mesure a prendre, ce sont les fonctionnaires et haut fonctionnaires, tous les cadres A de la fonction publique qui doivent y passer avec un cdd public ! Les autres, vous allez leur demander quoi dans leur contrat d’objectif ? que le balayeur face 330 m de trottoir par demi-journée au lieu de 300 ?

        Quand je pense qu’il y en a qui ont voté pour Sarkozy, et que d’autre s’apprettent par avance a le faire en 2012...


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 janvier 2011 15:42

          la dernière fois qu’on a touché a cela, c’était sous Pierre Laval si je me souviens bien, belle époque.....putain la honte....


          • pastori 11 janvier 2011 16:56

            le problème n’est pas au niveau des fonctionnaires. ils se servent de ça car ils savent qu’il y a une frange de la population jalouse des fonctionnaires, qui va applaudir. les pôvres !

             
            ce qu’il veulent c’est précariser tout les emplois. le grand patronat ne rêve que de pouvoir embaucher et licencier comme il veut.

            la prochaine étape pour sarkosy et les terroriches, c’est de :

            - supprimer définitivement le contrat CDI.   pas seulement pour les nouveaux contrats mais aussi pour ceux qui sont en cours.

            -supprimer les prud’hommes.

            puis viendrons enfin les fonctionnaires. tous les fonctionnaires !

            CDD pour tout le monde, sans exception !!

            alors que la simple annonce aurait dû faire un tollé, scandale, venant du patrons des députés ump !

            et je parie que les ânes très nombreux vont applaudir, y compris certains fonctionnaires eux mêmes !

            car la France est devenue un pays de masos !  bientôt vont fleurir les favelas !

            au premier de ces messieurs dames !



            • pastori 11 janvier 2011 17:02

              bouygues, pour l’EDF privatisée par sarkosy, vient d’embaucher des milliers d’ouvriers étrangers pour construire la centrale atomique.


              il parait que nos millions de chômeurs sont moins qualifiés que les turcs, les portugais, les maghrébins et les roumains qui sont arrivés en masse.

              les roumains ?? le retour des roms ?

              et dire qu’il y a quelques semaines on a réélu maire mr bouygues par personne interposée !!

              des tas de pauvres gens ont voté pour ! en 2010 ! C’est ça la droite !

              et dire qu’un paquet prétend aussi voter pour le pen ! à droite !  elle aussi n’aime pas beaucoup les fonctionnaires.

              masos et esclaves volontaires. 

              • pastori 11 janvier 2011 17:07

                d’ailleurs l’article voisin sur bongo fait le double de commentaire que celui-ci.


                même l’article sur le purin d’ortie fait mieux !  smiley

                les français se soucient plus de l’Afrique que de leur avenir. alors pourquoi ils de gêneraient, les terroriches et autres banksters ?

                • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 17:13

                  celui qui a inventé les fonctionnaires aurait mieux fait d’ inventer des trucs qui fonctionnent ...


                  • Le péripate Le péripate 11 janvier 2011 17:31

                     smiley  smiley


                  • la scene du crime 11 janvier 2011 17:20

                    Même les fonctions régaliennes de l’Eat sont gangrénées par la peste libérale : polices privées pour les mulinationales et les ghettos de riches, corps d’armées prvées en Irak et en Afghanistan, prisons privées... Rien n’arrête la marche victorieuse du rouleau compresseur de la mondialisation libérale... Il serait temps de se bouger, non ? 


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 17:24

                      Ce qui reste à inventer c ’est la famille de fonctionnaires à vie , de père en fils et de mère à fille , à petite fille et ainsi de suite pendant mille générations .... smiley


                      • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 2011 17:50

                        Cela n’existera que lorsque les statuts des fonctions publiques auront été abolis.
                        Pour l’instant, c’est impossible, car la règle générale de recrutement dans les fonctions publiques est le concours.
                        Pour le reste, la règle est celle du CDD, comme dans le privé.
                        Par contre le piston et les passe droits me semblent plus nombreux dans d’autres domaines, pour l’obtention de HLM dans la région parisienne par exemple ou dans les cabinets ministériels ou bien pour obtenir des permis de construire dans des zones protégées.
                        Citons également les promotions fulgurantes de certains ministres et secrétaires d’état ou conseillers sortis du dernier gouvernement, au Conseil d’Etat, à l’Unesco, à l’inspection des affaires sociales, au conseil économique et social ou à la cour des comptes, etc...
                        Je pense qu’il faut avoir une vision très large des choses si l’on veut s’attaquer aux privilèges et ne pas se contenter de ne cibler que les fonctions publiques.

                        J’allais oublier : parmi les rentes que l’on peut également dénoncer, il y a aussi le régime de retraites des parlementaires


                      • Redj Redj 11 janvier 2011 17:53

                        Ca existe déjà chez les politiques ! Aubry, Debré etc etc.


                      • Croa Croa 12 janvier 2011 00:03

                        « Pour le reste, la règle est celle du CDD, comme dans le privé. »

                        Non, c’est pire que dans le privé où un CDD ne peut être renouvelé mais transformé en CDI alors que c’est courant dans l’administration !

                        En pratique il n’y a quasiment plus de recrutements de fonctionnaires aujourd’hui. L’administration embauche des contractuels (en CDD !)à la place pour faire ce qui ne peut pas être carrément sous-traité au privé !


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 17:58

                        si on regarde bien le mot fonctionnaire on peut conclure que c ’est sur un air 

                        de fonction , ou bien une fonction en l’ air enfin un truc avec plein de vent , on 
                         dirait que c’ est une galéjade de Frédéric Mistral , ffffffffffffffffffffffffffffffffff ça fait 
                         comme bruit .... smiley c’ est peut-être pour ça que dans les bureaux c ’est plein de ventilateurs car si y a pas d’ air ça fonctionne pas .

                        • Julien Julien 11 janvier 2011 19:15

                          @Rocla


                          Vos messages avec smileys ne vous avantagent pas.
                          Votre pensée est celle d’un enfant de CM2.

                        • Cogno2 11 janvier 2011 19:55

                          Votre pensée est celle d’un enfant de CM2.

                          Non, c’est le troll bouffon d’AV, qui ne réponds jamais rien d’un tant soit peu réfléchi.
                          Par contre, il persiste dans des tentatives maladroites d’humour, malgré l’évidence de sa médiocrité.
                          Il fait ce qu’il peut, c’est à dire pas grand chose.


                          • ZEN ZEN 11 janvier 2011 18:19

                            La commission européenne et le dogme de la privatisation des services publics


                            • pastori 11 janvier 2011 18:36

                              rocla il rigole, imité par le péripate ! ils n’ont sans doute aucune descendance pour s’inquiéter du futur.


                              il est vrai que dire à un boulanger qu’il peut licencier comme il veut, c’est lui donner la possibilité d’avoir du personnel smicard à vie car dès que l’employé prend de l’ancienneté e-t réclame une augmentation, hop, on en embauche un tout nouveau à la place !

                              par contre ses enfants, petits enfants ne seront peut être pas boulangers et les smicards à vie ce seront eux ! il vivront dans les favelas car qui leur prêtera, eux les travailleurs précaires, pour se loger ?

                              j’avais dit dit : la prochaine étape pour sarkosy et les terroriches, c’est de :

                              supprimer définitivement le contrat CDI.  pas seulement pour les nouveaux contrats mais aussi pour ceux qui sont en cours.

                              -supprimer les prud’hommes.

                              puis viendrons enfin les fonctionnaires. tous les fonctionnaires !

                              CDD pour tout le monde, sans exception !!

                               je parie que les ânes très nombreux vont applaudir, y compris certains fonctionnaires eux mêmes !

                              car la France est devenue un pays de masos !  bientôt vont fleurir les favelas !

                              au premier de ces messieurs dames !

                              on attend rarement bien longtemps. smiley


                              • Julien Julien 11 janvier 2011 19:18

                                Les favelas ne rapportent pas.

                                Attali a une vision prophétique intéressante : vous aurez droit à tant de m² dans n’importe quelle ville, et le logement sera un logement de fonction.
                                Les gens n’auront plus les moyens d’acheter une maison.

                                Il y aura des favelas, mais on y retrouvera les exclus du système, c’est-à-dire peut-être la moitié de la population.

                                Donc oui, vous avez raison, il y aura des favelas smiley

                              • Croa Croa 12 janvier 2011 00:10

                                Non, pas exclus puisque ce sera la norme ! Celles des travailleurs du privé travaillant en fait pour l’administration via un « marché public » décroché par leur patron smiley , mais sur leur dos ! smiley


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 18:39

                                On a pas de descendance nous , ils sont tous remontés dans l’ arbre ..... smiley


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 18:40

                                  C’ qui a de bien avec Sarko , il va pas supprimer le jour qui se lève ...


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 18:42

                                    Ils devraient surtout supprimer les prudes femmes , on aime les délurées , nous .... smiley


                                    • pastori 11 janvier 2011 19:00
                                      a- tu seulement un seul argument d’adulte à faire valoir ?

                                      ça me ferait rigoler si vous n’étiez pas des millions, par mièvrerie, égoïsme et c   , à imposer à tout un pays ce qui se passe dans ce pays et ce qu’il adviendra.

                                      tiens au fait, si la meute rapplique , il faut lui rappeler ça :

                                       bouygues, pour l’EDF privatisée par sarkosy, vient d’embaucher des milliers d’ouvriers étrangers pour construire la centrale atomique.

                                      il parait que nos millions de chômeurs sont moins qualifiés que les turcs, les portugais, les maghrébins et les roumains  et ( roms ?)qui sont arrivés en masse.

                                       ils ne sont pas près d’être débarrassés de l’immigration. Bouygues et son copain dassault en ont besoin !

                                      fallait élire sarkosy mon pote ! smiley



                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 19:07

                                        Pastori 


                                        J’ ai aucun argument dans un sens ni dans l’ autre , juste que j’ ai 64 balais et que pendant cinq semaines dans l’ Est sur un marché de Noël  je suis allé aider mes enfants pendant 11 heures par jour  par pratiquement moins dix de chaleur , neige vent et si moins froid pluie . 

                                        J’ en retire une grande fierté , et ça fait depuis 1960 que je fais ce turbin . 

                                        Les gémisseurs ils m’ emmerdent .

                                      • Redj Redj 11 janvier 2011 19:16

                                        Oui mais il faut le comprendre le rocla, toute sa vie il a été emmerdé par les agents de l’ursaf, qui l’empêchait de faire du black comme il voulait. Mais qu’on se rassure, le black, ils connaissent les boulangers, car ils sont bien plus malin que des fonctionnaires de l’ursaf.


                                      • Julien Julien 11 janvier 2011 19:20

                                        @Rocla


                                        Et bien, moi, je propose qu’on divise votre salaire par 2.
                                        Car 11 heures par jour, ce n’est pas suffisant.

                                        D’ailleurs, j’espère que vous n’êtes pas à la retraite, espèce de fainéant !


                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 19:33

                                        L’ USSAF  un jour j’ ai voulu avoir un renseignement administratif , j’ ai appelé une vingtaine de fois dans la journée et jamais , jamais , jamais personne n’ a décroché le téléphone à l’ autre bout ...vous avez dit fonctionnaire ?


                                      • pastori 11 janvier 2011 19:46

                                        moi j’en ai 67 balais, j’ai pris ma pré- retraite il y a 12 ans après 38 années de dur labeur pour les terroriches, et j’ai bien assez travaillé comme ça.


                                        pendant que tu faisait tes 11 heures, je ramassait de la myrthe (pour faire de la liqueur) en bord de mer avec 22° en plein soleil, après j’ai pêché une petite soupe et quelques douzaines d’oursins, à la nuit je suis rentré pour un petit bridge devant un 51 bien frais, et la, je vais ferrailler un peu avec la meute qui va certainement rappliquer avant de me coucher smiley

                                        tu ferais bien mieux de profiter de ton gros chêne au lieu de creuser à ses pieds pour cacher les louis d’or gagnés sur les marchés de l’est par -15°, à vendre à des gogos des objets achetés 2 € en chine et revendus 10€. smiley

                                        non, pour la liqueur de myrthe, il faudra attendre un peu smiley


                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 19:56

                                        Donc si tu étais au marché de Noël tu ferais partie des escrocs vendant des produits de Chine et de Taïwan , libre à toi , on a le monde qu’ on mérite , perso je prends du sucre des amandes des pistaches du blanc d’ oeuf et suis très très très fier de savoir me servir de mes mains pour faire du nougat avec du miel de lavande , des macarons aux noisettes aux amandes aux noix , des sablés sortant dur four ,  un délice mais bon c ’est pour des connaisseurs , des qui ont une autre idée de la vie que d’ aller engraisser Leclerc et autres marketing , dont les hurleurs au loup vont comme des moutons de panurge se faire mettre les produits de Chine . 

                                        Certains ont la vie qu’ ils aiment  , et d’ autres ont la vie qu’ ils méritent ...




                                      • pastori 11 janvier 2011 20:34

                                        « Donc si tu étais au marché de Noël »  ça c’est pas possible, sauf en tant qu’acheteur. je vendrais moins cher que j’aurais acheté et serais vite en faillite !

                                        mais est qu’il est bon ton nougat ? dis voir, combien de sucre par blanc d’oeuf ?
                                        et le nougat, combien d’amandes ? il y a nougat et nougat ! 
                                        pour voir, j’échange liqueur de framboises contre nougats et macarons. smiley


                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 janvier 2011 20:40

                                        pour mon nougat j’ ai eu les félicitations de Madame Ochsenbein....... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès