Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La formation professionnelle chamboulée par la nouvelle réforme

La formation professionnelle chamboulée par la nouvelle réforme

La formation professionnelle, crée en 2004, va bientôt subir une série de changements notables. La ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, Christine Lagarde, avait promis à la fin de l’été 2008 une nouvelle réforme en profondeur de la formation professionnelle. En cause : des inégalités face à l’accès aux formations et le retour sur investissement insuffisant des sommes engagées.

Nouvelle réforme de la formation professionnelle : des changements sur le plan financier

La première clé de la nouvelle réforme de la formation professionnelle vise le financement des OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agrées) et notamment la mutualisation des fonds, le calcul des excédents, le niveau des frais de gestion et l’adaptation du plan comptable, tout cela dans le but d’optimiser les circuits de financement.
Les OPCA reçoivent actuellement de la part des entreprises assujetties à l’obligation de participer au financement de la formation professionnelle, certaines contributions (dans le cadre du DIF ou du CIF). Il se pourrait que l’obligation légale de verser 0,9 % de la masse salariale pour ces plans par les entreprises de plus de 10 salariés (et de 0,4 % par celles de moins de 10 salariés) soient supprimées… Ce qui pourrait amener les OPCA financières à disparaître.

Nouvelle réforme de la formation professionnelle : des résultats sur le plan social

Le deuxième point majeur de la nouvelle réforme sur la formation professionnelle concerne le DIF transférable d’une entreprise à l’autre pour le salarié, dans le but de sécuriser les parcours. En effet, il sera désormais possible de transférer son DIF en cas de changement d’emploi. Jusqu’ici, les salariés qui démissionnaient devaient solder leur compte DIF avant la fin de leur préavis, sous peine de perdre leurs heures de formation acquises. Le transfert du DIF sur un compte épargne formation permet aussi d’améliorer l’accès à la formation professionnelle. Une bonne nouvelle pour de nombreux salariés.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • non666 non666 6 janvier 2009 17:05

    En fait derriere tout ceci, il y a la mise a mort de L’AFPA , du GRETA , des formations des chambres de commerce qui est planifiée.

    Les amis des amis trouvent que si la privatisation de l’enseignement scolaire risque de foutre le feu aux poudres, celui de la formation professionelle est un enjeu bien moins risqué politiquement et au moins aussi rentable financierement.

    Le BTP, Urba -graco , la mairie de Paris, la filière nivernaise, les finances du PCF a base de bureau d’etude bidon, l’EPAD , les arnaques sur les constructions de lycée en ile de france, c’est du passé....

    trop facile a controler....

    Non l’mmateriel, la formation, a plein d’avantages
    On peut prendre l’argent des organismes publics précités pour le fournir aux entreprises "amies" qui financeront votre prochaine campagne .
    On peut detourner les fonds non consommés de certaines entreprises pour payer des salariés fictifs.

    Que de nouvelles arnaques allons nous découvrir dans 10 ans , en faisant semblant de s’etonner !

    Il y a trop d’argent dans la formation professionelle pour que ceux qui ont besoin de se refaire n’y aille pas.
    Je suis un peu devin.
    On parie que TF1 et le figaro vont nous faire des demonstrations de la "gabegie" financiere dans ce domaine , dans les mois qui viennent ?
    On parie qu’ils montreront des coupables du doigt ?

    On parie pour une redistribution des formations vers des "instituts privés" appartenant aux copains des copains ?

    Dans quelques mois je pointerais ce message du doigt et vous m’acclamerez comme le nouveau messie.... Je vois dans l’avenir c’est sur !



    • anny paule 6 janvier 2009 18:18

      Une bonne nouvelle ? Vous rêvez !!!


      • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 6 janvier 2009 18:42

        Encore une réforme comptable ; la formation et les fonds afférents vont servir de valeur d’ajustement budgétaire ; de fornir des formations à but patronal non reproductibles d’un secteur à l’autre donc le salarié, l’ouvrier n’aura pas ou peu droit à de la form pro pour se reconvertir à son devenir professionnel. Le seul avantage réside dans le transfert mais à quel prix. smiley

        Le but de la formation professionnelle avait pour principe l’élévation des compètences dûment fondées sur la détermination personnelle des demandeurs ; les cotisations ne sont que des attributs de salaire qui iront dans un seul sens renflouer les caisses de l’état et former du personnel à la solde de l’employeur à moindre coût.

        Pour le salarié, cela relèvera du parcours du "combattu" pour se voir former au métier de son choix...
         


        • Yohan Yohan 6 janvier 2009 19:17

          Je n’attends rien de cette énième réforme. Le DIF transférable, c’est une goutte d’eau dans un ocean de problèmes non résolus. D’ailleurs, la moitié des salariés qui veulent faire valoir leur droit au DIF découvre que tout le monde se défausse, les OPCA, les entreprises rechignant à mettre la main à la poche et quand c’est oui, c’est pour constater le plus souvent que 2 tiers du coût de la formation resteront à la charge du salarié. 
          Par ailleurs, parler de sécurisation du parcours, quand on supprime le peu de droits à la formation qui restait aux chômeurs, c’est du foutage de gueule. La seule vraie voie, ce n’est pas le DIF tranférable, mais bien le CIF transférable pour celui qui perd son emploi et qui aurait absolument besoin d’une formation pour rebondir. Et là, tout le monde se barre en criant "j’ai un train à prendre". L’Etat, Le Pole emploi, les Régions ne voudront abonder au côté du FONGECIF et des OPCA. Pourtant, c’est là que réside l’enjeu de la sécurisation des parcours.
          Je parie donc que cette réforme accouchera d’une souris et les souris qui dansent dans le paysage de la formation professionnelle seront content de voir que rien ne change.

          Enfin, à l’auteur
          Votre papier est très léger......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Marisa


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès