Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > La France avance avec une canne

La France avance avec une canne

Avec une participation en berne, puisque l’abstention s’est élevé à 57%, avec seulement 15,6 millions de votants, le parti présidentiel ne récolte que 2,65 millions de voix, (13,9%) ce qui sur les 44,6 millions d’inscrits ne pèse pas lourd, et depuis le 26 mai François Hollande va devoir faire avancer le pays avec une canne.

Le gouvernement avait un œil au beurre noir depuis le coup de poing des municipales, mais il vient de se prendre un coup dans les tibias, obligé maintenant d’utiliser une canne pour avancer.

A Cannes, un autre « festival » vient de se terminer, et les films montrant la détresse humaine ont décroché la palme, mais pas besoin d’aller au cinéma puisqu’elle est sous nos yeux chaque jour.

Le chef de l’état récolte ainsi une deuxième punition, et les régionales qui devraient se dérouler à l’automne 2015 pourraient bien enfoncer encore un peu plus le clou s’il persiste dans ses choix politiques.

Sur ce lien, les résultats nationaux ville par ville.

En réalité, le score du PS est encore plus grave que ce que l’on pouvait imaginer, car s’il est vrai qu’il a déjà voisiné par le passé avec un score si modeste, le résultat actuel comprend l’alliance qu’il a fait avec le parti radical de gauche.

A cause de son parjure, trahissant ses promesses électorales, François Hollande a mis non seulement son parti en désespérance, mais a permis de donner la première place à l’extrême droite dans le pays.

Il devait renégocier le traité, il ne l’a pas fait.

Il devait s’en prendre au monde de la finance, il comble de cadeaux les entreprises sans de véritables contreparties.

Il devait combattre l’exil fiscal, et n’a réussi qu’à récupérer 10 milliards d’euros, (lien) alors qu’il est prouvé que la fraude fiscale coute au pays chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros. lien

Quant à la fraude à la TVA, mécanisme subtil qui permet à une entreprise qui a importé un produit, de le revendre à une entreprise complice, alors que celle-ci la déduit de sa déclaration d’impôt et disparait sans reverser au fisc la TVA collectée, elle a de beaux jours devant elle.

Et au lieu de donner comme priorité la transition énergétique, qui pourrait générer des centaines de milliers d’emplois, ou de relancer le pouvoir d’achat, permettant ainsi de relancer la croissance, il a accumulé les taxes et les impôts.

Il récolte aujourd’hui les fruits de ses actes.

Quant à la droite, plombée par l’affaire Bygmalion, qui faisait suite à une primaire désastreuse, elle est au bord du gouffre.

Henri Guaino, menacé d’exclusion, veut créer un nouveau parti, gaulliste celui là, (lien) et François Fillon appuyé par Lionel Tardy, un autre député UMP, demande à nouveau des comptes à Jean-François Copé, constatant que la parole donnée d’une direction bicéphale n’a pas été tenue. lien

Récemment, Lionel Tardy a même prophétisé : au mois de juin 2014, l’UMP n’existera plus. lien

Le parlement européen n’est pas non plus étranger à ce désamour, car cette Europe imposée à Lisbonne, malgré un référendum qui n’en voulait pas en France, est devenue une Europe de l’austérité, plongeant les plus pauvres dans encore plus de misère, faisant naitre une Europe du populisme, qui suite aux élections du 25 mai, met au première loges des parties d’extrême droite, voire néo nazi, comme en Grèce, puisque «  aube dorée » aura des élus au parlement.

Le résultat est accablant, car les français viennent d’envoyer au parlement européen 24 députés d’extrême droite, bien décidés à faire sortir la France de l’Europe, mettant du même coup la France sur la touche, un pied en dehors de l’Europe, rendant le couple franco allemand bancal, et donnant encore plus de poids à l’Allemagne, puisque la chancelière germanique vient de signer un nouveau succès.

Ceci dit, la situation peut être analysée différemment, puisque compte tenu de l’abstention, le FN ne représente pas plus que 10,75% du corps électoral.

De toutes les façons, la situation sur le terrain est plus complexe, car pour créer un groupe au parlement européen, les partis d’extrême droite doivent avoir au moins 25 parlementaires, issus de 7 pays différents.

Or, si d’une part le FN assure ne pas vouloir s’allier avec « Aube Dorée » qu’il juge trop raciste, ou le Jobbik Hongrois, d’autre part le parti d’extrême droite anglais Ukip, n’entend pas s’allier avec le FN estimant que « l’antisémitisme était inscrit dans son ADN  »

Alors avec qui l’alliance du FN serait-elle possible ?

Le parti d’extrême droite autrichien (FPO) a obtenu 20% des suffrages…le Parti Populaire (anti immigration) a obtenu au Danemark 27% des voix, et le KNP (parti europhobe polonais) enverra 4 députés au parlement grâce a ses 7,2%, le parti néo nazi allemand, le NPD a obtenu un élu, grâce à ses 300 000 voixlien

La partie n’est donc pas gagnée, mais le pied est dans la porte. lien

Pourtant une situation étonnante s’est de nouveau produite à Grenoble, sans retrouver beaucoup d’échos dans les médias : dans la capitale iséroise, EELV est arrivé en tête avec 20,44% des voix, suivi par le PS à 18,64%, puis l’UMP à 15,24%, laissant à la queue le FN avec seulement 13,34% des voix. lien

Ce qui a fait écrire à Hervé Kempf, dans les colonnes de son quotidien « Reporterre  » que l’alternative que nous avons aujourd’hui, se basant sur l’exemple grenoblois, c’est « l’alliance ou le fascisme », en précisant : « l’alternative prend plus de force que jamais : ou l’alliance de ceux qui savent que l’écologie est le nouveau paradigme de l’époque, ou le fascisme ». lien

En haut lieu, si on a bien écouté le discours de Manuel Valls, on a compris que le message ne l’a pas été, puisque le premier ministre n’entend pas changer de cap.

La réunion de crise tenue le 26 mai n’a duré qu’une heure, ce qui parait un peu court pour faire une analyse en profondeur de la situation, et prendre des décisions tranchées.

Quant au président, alors que les frondeurs socialistes qui s’étaient illustrés récemment réclament une autre politique, contestant le virage libéral pris récemment, il s’interroge. lien

Le discours creux, bourré de contradictions, qu’il a proposé au soir du 26 mai n’a rien arrangé.

Combien de sanctions électorales faudra-t-il encore pour que ce gouvernement revienne sur le terrain de la raison ?

Pour revenir à l’Europe, alors que de plus en plus de citoyens s’émouvaient sur les tractations en cours au sujet du grand traité commercial entre l’Europe et les Etats-Unis, suite au débat voulu par le Front de Gauche, la majorité socialiste a approuvé une nouvelle version du texte qui ne réclame plus la suspension des discussions mais « demande à la Commission européenne d’assurer la transparence des négociations ».

C’est le moment de se souvenir qu’en 2012, François Hollande, largement inspiré par un certain Jacques Attali, s’était nettement prononcé en faveur d’un gouvernement mondial, dans la droite ligne de son prédécesseur, aficionado du NOM. (nouvel ordre mondial) lien

Mais revenons au TAFTA.

On ne peut qu’espérer qu’avec les nouveaux venus, ce traité sera rangé aux poubelles de l’histoire…au moment ou un 5ème cycle de négociations vient tout juste de s’ouvrir. lien

Mais on n’est pas à l’abri de surprises.

Comme dit mon vieil ami africain : « c’est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu’on réalise qu’on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence  ».

L’image illustrant l’article vient de « aleteia.org »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Européennes, le syndrome de Lisbonne

Les cocus de la démocratie

Le caillou dans la chaussure

Cette Europe de tous nos malheurs

Le diable s’habille en Tafta


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 27 mai 2014 09:24

    Bonjour, Olivier.

    Le fait est que la claque pour Hollande et le PS est encore pire que prévu. Nos gouvernants ne l’avaient d’ailleurs pas vu venir, Le Canard Enchaîné de mercredi dernier indiquant que Valls voyait le PS entre 17 et 20 %.

    Mais comme prévu, Hollande et Valls ne changeront pas de ligne. Comment le pourraient-ils ? Si tel était le cas, ils s’attireraient les foudres de Bruxelles et risqueraient de voir les taux d’emprunts consentis à la France prendre une hauteur inopportune. Et sur le plan intérieur, ils induiraient une grande confusion dans l’opinion. C’est du moins ce qu’ils pensent.

    Les classes populaires, en situation de difficulté, voire de précarité, et les classes moyennes, de plus en plus soumises à un rabotage de leurs acquis et à une baisse de leur niveau de vie, sont donc priées de faire le gros dos en attendant que Hollande ait enfin la chance après laquelle il court depuis son élection et dont il fait le vecteur majeur de la réussite de son quinquennat.

    La France est décidément bien mal dirigée : après l’aventurier Sarkozy, spécialiste en magouilles de toutes natures, voilà l’inconsistant Hollande, de surcroît traître à ses engagements. Le peuple français ne méritait ni l’un ni l’autre. Ou plutôt si : en étant à ce point aveugle au fonctionnement des partis de gouvernement depuis tant d’années, en validant la pérennité des baronnies, et en reconduisant régulièrement des délinquants, il n’a eu que ce qu’il méritait : des nains politiques qui se prennent pour des phénix.


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 09:29

      merci Fergus,

      ça me parait parfaitement résumé !
      ça reflète exactement ma pensée, en mieux dit !


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 mai 2014 10:18

      Oui Fergus, inconsistant Hollande, certes, mais non moins aventurier que son prédécesseur et même peut être plus encore (Mali, Centrafrique, Syrie, Ukraine).
      Ce n’est pas avec une canne que la France avance, c’est carrément en fauteuil roulant poussé par Merkel et Obama.


    • colere48 colere48 28 mai 2014 07:00

      « La France avance avec une canne »  ????
      Je vois surtout un pouvoir décadent qui stagne avec une immense quenelle dans le derche !!!

       smiley smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 mai 2014 07:31

      colère48

      l’image est osée...
       smiley

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 15:00

      Bonjour Fergus


      Je crois que le résultat est à la fois moins - et plus -menacant qu’on ne le dit ce matin.  Moins, car il ne signifie PAS que la France aime la droite avec ce que la ’« Droite » signifie d’inegalités consenties et d’ordre aux ordre du 0,0001%. Je pense que voter FN a été l’equivalent d’une abstention - car aucun pouvoir réel ne pouvait en resulter - mais une abstention plue VÉHEMENTE. Passer le message clair qu’on ne veut plus que ceux qui sont là y restent. A aucun prix. Je suis persuadé qu’un parti de Gauche avec un programme « extreme » aurait fait encore beaucoup mieux que le FN.

      PLUS menaçant, toutefois, dans le sens que « ne plus vouloir que ceux qui sont là y restent, à aucun prix » annonce que plus de gens poseront des gestes plus radicaux et que le temps des socialistes rose-bonbon acheve. Le peu de succes de Asselineau, qui etait mon seul espoir au moins d’une petite reprise de conscience, montre bien que le prochain déebat ne sera pas mené a coups d’argument rationnels. C’est la démocratie même qui est en jugement et je ne vois PERSONNE dans la paysage politique francais qui pourrait prendre effiacement sa défense..

      Pierre JC 




    • rocla+ rocla+ 27 mai 2014 09:37

      c’est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu’on réalise qu’on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence  ».


      Au moustique il faut lui montrer la photo d’ une moustiquette en 

      porte-jarretelles et bas résilles .



      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 10:07

        capitaine, mon capitaine,

        vous démarrez tôt le matin !
         smiley

      • Abou Antoun Abou Antoun 27 mai 2014 10:58

        Mais alors dîtes nous Capitaine d’où vient cette expression « s’en battre les couilles ».
        C’était juste pour faire avancer le wiki (étymologie manquante ou incomplète)


      • rocla+ rocla+ 27 mai 2014 12:25

        @Abou , 


        se battre les couilles vient de l’ époque où le Fly-Tox 
        existait pas encore et tellement il y avait des moustiques 
        que c’ était le seul moyen de les chasser … smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 12:55

        abou antoun

        la proposition du capitaine est intéressante, cependant, je pense que, les organes en questions étant suspendus dans un sac, la formule indiquerait que l’on pourrait frapper un sac contre un autre, dans un geste affirmé de mépris total.
        qu’en pensez vous ?
         smiley

      • Tintin Tintin 27 mai 2014 20:53

        Bonjour Capitaine , un grand bonjour a tous !
        La discussion a commencé devant une bonne bouteille de rhum Capitaine. Et un bon verre cela fait du bien ! 
        Plaisanter aussi c’est notre force.
        La situation est des plus mauvaises comme tu dit olivier cabanel .
        Mais plus la situation est mauvaise , plus son potentiel d’amélioration est grand !
        Tiens voilà que je pense a Pierre Dac. De son temps la situation n’était pas brillante non plus. Avec le temps la libération est arrivée.
        Pour nous je pense que nous entrons dans la tempête et encore merci pour ce verre Capitaine !
         


      • rocla+ rocla+ 27 mai 2014 20:57

        Bonsoir Tintin , 


         Ca fait plaisir , à votre santé .

        Nestor , un autre verre pour Tintin .

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 mai 2014 07:33

        Abou

        grâce à vous, je découvre le sens de ce mot un peu oublié : le coquillard !
        merci.
         smiley

      • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 09:51

        Et si on prend le chiffre des personnes en age de voter (environ 10% de non inscrits) les résultats du parti au pouvoir sont encore plus effarants. Quelques pour cent ?

        On constate alors que le système politique en place -avec notre constitution en arrière plan- permet à un petit groupe de se maintenir au pouvoir malgré le désaveu des citoyens. C’est un système qui confisque le pouvoir. Bon, c’est entendu, ce n’était pas une élection Française, mais quelle claque.

        Et « Flamby » dans son rôle autiste qui continue comme si de rien n’était -échec total programmé-, et son premier ministre qui annonce qu’il refuse de laisser la place (malgré le vote des Français).

        Encore une belle démonstration de ce qu’ils appellent « démocratie ».


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 10:08

          Alpo

          oui, c’est totalement vrai, et le résultat n’en est que plus consternant,
          je ne comprend pas qu’Hollande ne prenne pas les décisions qui s’imposent ?!
          effarant ! 

        • Fergus Fergus 27 mai 2014 10:14

          Bonjour, Alpo47.

          Soyons objectifs. Certes, le pouvoir en place a subi un terrible revers, mais il s’agissait là d’une élection européenne, et il n’est pas anormal que Valls reste en place. De surcroît, n’ayant pris ses fonctions qu’il y a trois mois, il ne peut être tenu pour responsable de l’absence de résultats dans un délai aussi court, même si vous ou moi pensons que cette politique ne conduira à rien de bon.

          En revanche, si Hollande avait pris un tant soit peu la mesure de l’évènement, il aurait saisi la balle au bond et annoncé l’introduction immédiate dans la constitution d’une dose de proportionnelle significative (par exemple 25 ou 33 % des sièges).

          Le moyen : certainement pas le Congrès, avec ses arrière-pensées partisanes, mais le référendum. A charge pour les Français de valider cette proportionnelle partielle. Mieux : Hollande pourrait profiter de cette consultation pour poser le même jour une autre question sur la mise en œuvre de la réforme territoriale, manière de couper court, là aussi, à toute résistance des élus uniquement soucieux de leurs intérêts personnels.


        • Abou Antoun Abou Antoun 27 mai 2014 10:24

          Soyons objectifs. Certes, le pouvoir en place a subi un terrible revers, mais il s’agissait là d’une élection européenne, et il n’est pas anormal que Valls reste en place.
          D’accord, il n’y a pas d’autre solution que le statut quo dans le cadre institutionnel (je n’envisage pas ici une situation insurrectionnelle). Le F.N. même si l’on admet qu’il représente aujourd’hui 25% de l’électorat, est seul sans allié ou partenaire déclaré. On s’orienterait donc vers un gouvernement de coalition UMP-UDI totalement inféodé à Bruxelles qui appliquerait exactement la politique de Valls. 


        • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 10:35

          Salut Fergus,

          La personnalité même de M.Valls est en cause. C’est un homme dévoré par son ambition personnelle et qui accepte tout pour avancer. Il est par exemple passé instantanément de défenseur de la cause Palestinienne bien identifié à ultra-sioniste (une révélation peut être ?)... surement après avoir fait le constat que qui détenait les médias et le financement pour lui permettre de continuer d’avancer (?). Il n’a pas de vraie conviction, seulement des ambitions et il n’est absolument pas « de gauche ».

          Hier soir, c’est le ton et la manière de sa déclaration qui sont en cause, déclarant qu’il ne voulait absolument pas laisser la place (sous entendu, quelle que soit l’état de l’opinion). C’est entendu, ce n’était pas une élection française, mais son discours contient nombre de sous entendus. Il nous montre constamment qu’il est prêt à tout pour manipuler l’opinion (affaire Dieudonné, utilisation des antifas ...)

          La mise en avant de M.Valls est un vrai danger pour nos libertés. Je pense que c’est celui qui est maintenant préparé pour occuper le pouvoir à l’avenir et servir « le Système prédateur » en place.


        • bernard bernard 27 mai 2014 11:26

          Les deux énormes baffes étaient prévues...

          Stratégiquement, pourquoi changer de 1er ministre à la première ?

          Un peu d’attente n’aurait pas plus envenimé la situation que ce qu’elle était et lui aurait donné un peu plus de répit...

          Il a grillé le seul fusible qu’il avait !

          Mal joué !

          Mais peut-être était-ce le but recherché ?

          2017 n’est pas si loin et malgré ses promesses de ne pas se représenter si le chômage ne baissait pas... lorsque l’on connait sa capacité à mettre ses paroles en adéquation avec ses actions, ça laisse rêveur !

          Plus généralement, c’est l’ensemble de cette classe politique qu’il faut « éliminer ».

          Tous cons-fondus !

          Mais ce que j’en dis... smiley smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 11:35

          Bernard

          il est possible qu’Hollande ait en fait voulu se débarrasser de Valls, sachant que ce dernier est un concurrent redoutable pour 2017...
          en le mettant à cette place, il espère le rendre impopulaire, ce qui n’est pas dans le domaine de l’impossible.
          mais on s’en fout un peu, non ? vu qu’avec le bilan qui s’annonce, je me demande dans quel état sera le PS à la fin de son mandat...


        • bernard bernard 27 mai 2014 11:40

          « je me demande dans quel état sera le PS à la fin de son mandat... » (sic)

          Pire, dans quel état sera la France ?


        • Yohan Yohan 27 mai 2014 11:46

          Fergus rêve encore. Il ne voit pas que Valls est déjà condamné, son programme sera sans effet, le mal est déjà fait. Pendant deux ans, Hollande a envoyé un message néfaste aux patrons. Alors qu’ils étaient déjà au bord du gouffre, il leur a craché dessus avant de les pousser dans le vide. Maintenant, ils sont au fond du trou.Valls leur envoie une cuillère de bois pour les aider à remonter à la surface. Pour avoir un état de lieux de la France qui coule, il faut lire le Bodacc et vous verrez que les faillites vont bon train.


        • Fergus Fergus 27 mai 2014 12:27

          Bonjour, Yohan.

          Tu m’as mal lu !


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 12:58

          Bernard

          bien évidemment, ce sont les trahisons hollandaises qui mettent un doute sur notre vision citoyenne de la démocratie, et ce dernier, en reniant sa parole, a provoqué l’abstention massive de ceux qui, refusant l’impasse de l’extrême droite, ont préféré partir à la pêche.
          et je n’ai pas de difficultés à les comprendre.
          même si je suis allé voter, ne croyant pas trop à la stratégie de la chaise vide, tant que le vote blanc n’est pas comptabilisé.
          merci de ton commentaire.

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 15:24

          Bonjour Olivier


          Droite et Gauche confondues, la gouvernance actuelle de la France est un cloaque, mais surtout une bouffonerie. Est-ce qu’on comprend bien que l’alternative démocratique à Hollande est Copé ? Que le tribun du peuple est Melanchon , l’homme fort Mariane le Pen et le sage en reserve, Bayrou ? Cette période passera a l’Histoire de Fance comme un long mois d’aout où, meme avec des cothurnes en échasses, toutes les vedettes ne pouvaient jouer que du vaudeville. Dommage qu’on ne puisse faire relâche et envoyer ces histrions cracher du feu et avaler des sabres sous un autre chaoiteau en attendant que vienne du vrai talent


          Pierre JC
           



        • Neo Nestor 27 mai 2014 10:09

          Salut Olivier,

          Hier soir le président dans son intervention enregistrée a fait un MÉGA lapsus « C’est vrai, partout, les partis européens progressent. »

          Comment dans un discourt préparé à l’avance par son équipe de communication et répété par lui même une telle gaffe a pu passer sous leurs yeux et leurs oreilles sans qu’aucuns d’entre eux ne s’en aperçoivent ?

          Sans dec, là quant même c’est vraiment des grosses billes ... Les mecs ne sont même pas capables de préparer correctement un discourt qui va être retransmit à plus de 60 millions de français ! smiley

          Gouverner un pays quand on n’est pas même pas capable d’écrire correctement un discourt dans un moment aussi important ... Sont complet perdus au sommet ... Au sommet ils touchent les abysses, ils ont vraiment atteint le sommet ! 


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 10:11

            bonjour Nestor,

            oui, le lapsus a été relevé ce matin sur fr Inter, dans l’émission de pascale Clarke.
            ça confirme ce que beaucoup pensent depuis longtemps : ces énarques sortent de l’école des ânes.
             smiley

          • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 13:42

            Et pourtant « Flamby » vient de renouveler son équipe après le départ du médecin, rémunéré par les labos et amateur de chaussures de luxe.

            Une nouvelle méga réussite à mettre à l’actif des communicants du gouvernement, donc ...

            Ca me rappelle l’histoire de l’énarque qui rencontre un berger et fait le pari de pouvoir lui compter ses moutons ...


          • colza 27 mai 2014 13:48

            @ Olivier Cabanel
            ENA = ANE...
             même combat.


          • colere48 colere48 27 mai 2014 15:32

            Lapsus de sincérité ????
            C’est l’Europe telle quand elle même actuellement qui tue l’Europe...
            Et si les vrais amoureux de l’ Europe étaient les « eurosceptiques » ??

            Pensa pensa bene.... 
            Pensez-y, prenez votre temps... piano piano


          • Tintin Tintin 27 mai 2014 21:11

            Bonjour Nestor.
            Moi aussi le lapsus m’a étonné . Notre président se déstabilise et commence a faire des erreurs.
            Le président devait avoir écrit «  les partis anti- européens progressent. » dans son discourt mais il pratique la langue de bois !
            Le message oral qu’il doit faire passer avec la langue de bois : c’est l’inverse !
            Et la il a dit ce qu’il désire en sautant une partie du discourt .
            Le manipulateur s’est trahit.
            Notre président c’est Flamby le traitre, il dit une chose pour nous manipuler quand il en pense l’inverse.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 mai 2014 07:35

            Colza

            oui... c’était intentionnel, j’avais publié un article sur le sujet
             smiley

          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 15:33

            @Nestor


             Ca ressemble au lapsus de Dati parlant d’inflation... smiley La seule differnece est qu’on reve de lui en mettre une sur la gueule plutot que plein la gueule.

             PJCA

          • Aldous Aldous 27 mai 2014 10:12

            Une canne ou ? smiley


            • gaijin gaijin 27 mai 2014 10:22

              si on ajoute le FN et les abstentionnistes c’est une écrasante majorité de français qui sont écoeurés par cette europe qui nous protège de tout sauf de ce qui nous menace ( nous les gens )
              pendant ce temps les politiques de tout poil continuent a faire leur petits châteaux de sable sans voir que la marée arrive ....


              • Abou Antoun Abou Antoun 27 mai 2014 10:36

                si on ajoute le FN et les abstentionnistes.
                D’un côté il n’y a aucune raison de ranger les abstentionnistes dans le camp du FN, de l’autre certains votes FN peuvent être interprétés comme une forme efficace de marquer l’opposition à l’UE. Mais cela a un sens d’ajouter les votes FN aux abstentions pour dénombrer les eurosceptiques.
                20% est un taux d’abstention incompressible. On peut donc estimer à 35% les abstentionnistes exprimant par leur non-vote leur défiance vis à vis de l’UE. C’est donc actuellement 25+35=60% des Français qui ne veulent plus de l’Europe telle qu’elle est. C’est assez logique dans la mesure où en 2005 ils étaient déjà 55% et que depuis il y a eu des facteurs aggravants et pour n’en citer qu’un la réintégration dans l’OTAN désapprouvée par l’immense majorité des citoyens.
                C’est donc bien au minimum 60% de nos concitoyens qui refusent l’Europe telle qu’elle est. La réponse du gouvernement est stupéfiante.


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 mai 2014 16:55

                gaijin

                c’est un clin d’oeil à notre « jolemarteau » national ?
                 smiley

              • gaijin gaijin 28 mai 2014 08:15

                oui et non ...il n’est hélas ni le seul marteau ni le seul bâtisseur de châteaux de sable .......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès