Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Frondeuse : Moi, Président de la République, j’écris au juge (...)

La Frondeuse : Moi, Président de la République, j’écris au juge !

Confirmation de jours en jours que la gouvernance Hollande est exactement de même nature que la gouvernance Sarkozy : le Président de la République cherche à régner sur toutes les institutions.

L’actualité apporte un flot d’informations plus ou moins intéressantes aux citoyens. Le procès contre les auteurs du livre "La Frondeuse", un essai biographique qui a publié beaucoup d’informations d’ordre privé sur l’actuelle "première dame" Valérie Trierweiler a donné lieu, ce 10 décembre 2012, à la confirmation que tous les citoyens pouvaient constater dès les premières journées de la Présidence Hollande : pas de changement de gouvernance dans l’arrogance du pouvoir.

Il faut d’abord bien préciser et bien séparer les choses : séparer toutes les informations qui évoquent la vie privée des personnages publics des informations politiques. La vie privée de ceux qui nous gouvernent ne m’intéresse pas particulièrement tant qu'elle n'influence pas leurs décisions politiques et ce qui est dit à ce propos, qu’il soit juste ou faux, me laisse souvent indifférent. On n’élit pas un Président de la République (ou des parlementaires, maires etc.) en fonction de sa vie privée, qu’elle soit de toute bonne moralité (selon ses conceptions) ou qu’elle puisse laisser tomber quelques reproches ou réprobations, tant qu’elle reste dans le cadre de la loi.

D’ailleurs, je trouve tout à fait normal que Valérie Trierweiler veuille protéger sa vie privée et celle de ses proches et en passe par la justice si nécessaire. Sa plainte pour « diffamation et atteinte à la vie privée » me paraît même très opportune. Je comprends tout autant la plainte de Patrick Devedjian lui aussi cité dans le livre. On n’a pas le droit de dire n’importe quoi sur n’importe qui. Chacun a droit à la protection de sa vie privée et aussi à la protection de son honneur, et ceux qui révèlent la vie privée des autres ou affabulent sur le même sujet (« pure affabulation ») sont susceptibles d’être sanctionnés par la loi. C’est ce que le juge devra apprécier dans cette affaire (qui a été reportée au 28 janvier 2013 où le juge prendra une décision sur sur une question de procédure).

yartiFrondeuse02

L’information qui est en revanche très politique, c’est que le Président de la République François Hollande a envoyé le 25 novembre 2012 une lettre au juge pour faire pression en faveur de sa compagne dans ce procès au tribunal de grande instance de Paris. L’imitant, son ami et Ministre de l’Intérieur Manuel Valls a fait de même. Alors que François Hollande a écrit sur un papier sans entête, Manuel Valls a utilisé un papier à entête de son ministère.

L’avocat défendant l’éditeur du livre en question, Olivier Pardo, n’a pas hésité à pointer du doigt la grande ingérence de l’Élysée dans une affaire de justice, brandissant Montesquieu et son inaltérable principe de séparation des pouvoirs : « Si on voulait impressionner votre tribunal en faisant intervenir les plus hautes autorités de l’État, on ne s’y serait pas pris autrement. ».

Lors de son débat avec Nicolas Sarkozy le 2 mai 2012, François Hollande avait lâché sa mémorable tirade à quinze étages, et en particulier, dans les premières salves : « Moi, Président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante. ».

Eh oui, les mots, les mots, les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

yartiFrondeuse03

L’entourage présidentiel peut toujours chercher à déminer en dédramatisant, le mal est fait : « Il s’agit d’un témoignage personnage de François Hollande à travers une lettre rédigée à titre privé sur papier libre dans le cadre d’une affaire qui concerne sa compagne. (…) Il ne s’agit en aucun cas de propos de nature à influencer le jugement étant donné la transparence totale de ce témoignage. ».

Il serait assez intéressant d’imaginer les réactions de l’actuelle majorité si jamais le Président Nicolas Sarkozy avait envoyé, en son temps, une lettre à un tribunal pour faire pression sur un juge. Et également son Ministre de l’Intérieur, par exemple un Brice Hortefeux ou un Claude Guéant. Que n’aurait-on pas entendu !

Par ces petits gestes qui se voulaient pourtant discrets, la réalité se montre au grand jour. La gouvernance de François Hollande est la même que celle de Nicolas Sarkozy. Chaque jour en apporte une preuve supplémentaire.

Il y a la même boulimie législative dans la précipitation, parfois sans concertation (voir l’îlot autonomiste du Ministère de l’Éducation nationale par exemple), la même volonté de régenter la vie des citoyens (que ce soit sur l’identité nationale ou le mariage), la même volonté de cliver durablement la société française déjà fragile par des sujets qui ne sont pas prioritaires en temps de crise économique (41 700 emplois salariés détruits au troisième trimestre de 2012), la même volonté de transgresser (que ce soit sur les tests ADN ou sur les embryons humains), la même volonté de proclamer que rien n’est tabou (le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault l’a même dit pour les 35 heures !), la même instrumentalisation de l’immigration ou des gens du voyage, les mêmes atermoiements sur Gandrange ou Florange, et surtout, car cela permet d’être élu, les mêmes duperies verbales, tant sur des éléments symboliques (on réduit les indemnités des ministres mais on augmente bien plus leur nombre et donc, le nombre de cabinets ministériels ; on fait mine de réduire la rémunération du Président de la République puis un organisme indépendant vient annuler la mesure pour raison d’inconstitutionnalité, annulation qui a fait bien moins de bruit médiatique ; on veut se déplacer en train et on doit utiliser la voiture pour le retour qu’on avait fait amener sur place, etc.) que sur des éléments majeurs de la politique nationale (renégociation du TSCG, pas de hausse de la TVA etc.).

yartiFrondeuse04

Ce n’est pas un hasard si les candidats soutenus par le PS dans les trois élections législatives partielles du 9 décembre 2012 ont perdu 9% en moyenne par rapport à leur score du 10 juin 2012. À ce rythme-là, dans trois ans, François Hollande descendra en dessous du seuil de 0% ! Mais heureusement pour lui et ses amis, l’UMP en crise depuis le 18 novembre 2012 fait actuellement tout pour lui ménager un peu de répit… Qu’il en profite vite, car cela ne devrait quand même pas durer pas des mois.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (11 décembre 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Hollande en conférence de presse.
Le clown est lâché !
Ayraultisation des esprits.
Valls dans la tourmente.

yartiFrondeuse05
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 11 décembre 2012 13:05

    Peut-on prendre connaissance du contenu de cette lettre ?
    Il serait bien de pouvoir juger par soi-même s’il s’agit d’une pression ou d’un témoignage.


      • devphil30 devphil30 11 décembre 2012 14:02

        Erreur politique sans nom .....


        Philippe 

        • Yvance77 12 décembre 2012 07:48

          Mais si cela porte un nom « manipulation et pression sur la magistrature » !


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 décembre 2012 12:26

          C’est n’importe quoi.


          Vous n’êtes pas capables de faire la différence entre un témoignage écrit dans une affaire et une pression politique ?

          Cela vous arrive de réfléchir ? Si le Président avait vraiment voulu faire pression, pourquoi laisser une trace écrite alors qu’une rencontre physique entre deux portes ou un coup de fil ne laissent aucune traces visibles ?

          Ce d’autant que l’affaire étant devant une juridiction civile, le Président a le droit de porter un témoignage écrit, chose qu’il n’aurait pas pu faire devant une cour pénale.

        • ZenZoe ZenZoe 11 décembre 2012 14:12

          Bonjour
          Le lien ne marche pas. J’ai été voir sur Atlantico, mais bernique, dommage. partout on nous en parle, on commente, mais dur dur de lire la pièce originale.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 décembre 2012 14:15

            C’est pourtant écrit... Vous le citez vous-même.

            « Il s’agit d’un témoignage personnage de François Hollande à travers une lettre rédigée à titre privé sur papier libre dans le cadre d’une affaire qui concerne sa compagne. (…) Il ne s’agit en aucun cas de propos de nature à influencer le jugement étant donné la transparence totale de ce témoignage. »

            Sauf votre respect Sylvain, soit vous ne savez pas lire, soit vous ne voulez pas.
            Vous remuez la merde que vous avez vous-même cherché.
            L’avocat, encore, on le comprend, c’est son job, un peu désespéré, mais on le comprend. Et que la presse de caniveau ou un Ciotti enchaîne, on comprend aussi, ils en vivent... Mais vous... Sylvain, ne valez-vous pas mieux ?


            • Ouallonsnous ? 11 décembre 2012 17:02

               Emmanuel Aguéra , mais non Sylvain ne vaut pas mieux car il écrit sur la merde qu’il remu, et c’est devenu une constante dans ses articles, il en est devenu « généraliste » !


            • foufouille foufouille 11 décembre 2012 14:18

              ben oui, UMP=PS


              • alinea Alinea 11 décembre 2012 15:16

                La voie a été ouverte : elle semble très confortable au pouvoir qui en use et abuse !
                C’est comme un privilège acquis ! Il est difficile de revenir en arrière.
                Bien sûr ce n’est pas pour tout le monde le cas ;les ouvriers, les retraités, eux, sont bien contraints de « faire machine arrière » !!!


                • LE CHAT LE CHAT 11 décembre 2012 16:11

                  certes ,on dira que c’était un courrier envoyé à titre privé , mais faudrait bien être naïf pour penser que ceux à qui il était destiné peuvent faire abstraction de la personalité de l’expéditeur , la justice n’est pas indépendante dans notre ripoublique bananière .


                  • Yohan Yohan 11 décembre 2012 18:38

                    Vive la meute


                  • LE CHAT LE CHAT 12 décembre 2012 13:49

                    @sampiero

                    c’est- quand même maladroit , il aurait pu confier l’écriture de la lette à un second couteau ....


                  • Yohan Yohan 11 décembre 2012 16:13

                    « Moi Président, je vais vous mentir tout au long de mon quinquennat ; mais j’ai ma licence de super menteur en règle et je suis en paix avec ma conscience de gôche » smiley


                    • Taverne Taverne 11 décembre 2012 18:17
                      Moi, Président de la République, je traduis en justice une poignée de misérables paysans pour offense au chef de l’Etat. Leur crime : ils lui ont envoyé des miettes de pain dans une enveloppe en guise de manifestation de leur mécontentement.

                      • Taverne Taverne 11 décembre 2012 18:18

                        Peine encourue pour ce crime de lèse-majesté : jusqu’à 45000 euros !

                        « Car tel est mon bon plaisir. »


                      • Romain Desbois 11 décembre 2012 18:36

                        Moi Taverne avec un C aigri tellement de perdre les élections hait les autres de ne point avoir choisi son maître qu’il en devient laid mais laid, tellement laid que c’est à se demander si Dorian Gray existe vraiment.

                        IL n’y a jamais eu plainte de l’Elysée pauvre pomme.


                      • Yohan Yohan 11 décembre 2012 18:43

                        ça nous fait la miette de pain largement au dessus du prix du caviar....C’’est à ces détails qu’on devine le monarque qui se cache sous l’habit de républicain


                      • BlackMatter 11 décembre 2012 21:19

                        L’Elysée a pour consigne d’enquêter sur tout courrier qui contiendrait autre chose que des lettres dans une enveloppe, histoire qu’on ne mélange pas de l’anthrax avec des miettes de pain. C’est une pure question de sécurité et de procédure. Effectivement, aucune plainte n’a été déposé et personne ne risque rien en terme d’amende.


                      • Taverne Taverne 11 décembre 2012 21:39

                        "Une initiative qui n’a pas eu l’heur de plaire au chef de l’Etat : les expéditeurs font aujourd’hui l’objet d’une enquête du parquet de Paris. Le chef d’accusation ? Offense au président de la République, un délit prévu par l’article 26 de la loi sur la liberté de la presse de 1814. Ils encourent jusqu’à 45 000 euros d’amende." (Le Monde)


                      • BlackMatter 11 décembre 2012 21:48

                        Et bien, Le Monde peut se tromper, surtout en reprenant sur un blog les supposés meilleurs articles du net. L’Elysée a bien confirmer qu’aucune plainte n’avait été disposée.


                      • Taverne Taverne 11 décembre 2012 22:29

                        "Le parquet de Laon a commencé à entendre lundi 10 décembre plusieurs anciens exploitants qui ont envoyé mi-novembre de lettres contenant des miettes de pain au président de la République pour protester contre la faiblesse des retraites agricoles." (lien)

                        Par qui croyez-vous que le parquet de Laon a su que l’Elysée avait reçu ces courriers, sinon par l’Elysée ?


                      • Taverne Taverne 11 décembre 2012 22:37

                        L’Elysée n’a pas besoin de porter plainte, l’Elysé donne ses instructions à ses subordonnés : les procureurs.


                      • BlackMatter 12 décembre 2012 10:34

                        Taverne, vous faites semblant de ne pas comprendre.

                        On peut écrire au Président de la République sans mettre dans l’enveloppe des éléments qui posent question. Sinon, il faut bien comprendre qu’il y aura une enquête préalable qui ne préjuge en rien d’éventuelle poursuite.

                      • Yohan Yohan 11 décembre 2012 18:38

                        Moi Président monarque, je vais vous soumettre , car vous êtes des buses


                        • eric 11 décembre 2012 19:06

                          C’est dans tous les domaines, fait ce que je dis, pas ce que je fais. Mariage pour tous, sauf pour le président. Qu’ils aillent tous se faire marier pour tous chez les grecs !


                          • Yves Dornet 11 décembre 2012 21:32

                            en fait ... SARKO, c’était de la gnognotte par rapport à HOLLANDE.

                            Pauvre FRANCE ! smiley


                            • Insomniac Insomniac 11 décembre 2012 23:08

                              Le « moi président » fait désordre maintenant non ? lol


                              • Yohan Yohan 11 décembre 2012 23:18

                                D’après nos experts en voyance de Gala de gôche, j’ai cru lire tout au long de l’année que Carla quitterait Sarko dès mai dernier. A ce que je vois, ils voyaient mal. Moi qui ne suis pas expert en voyance, je me risque tout de même à un pronostic. Valérie ne tiendra pas 5 ans avec un Flamby démoulé smiley


                                • SEPH 12 décembre 2012 10:29

                                  Tout ceci est affligeant de voir un chef d’État plus préoccupé par les ragots concernant sa compagne que par les pauvres qui meurent dans les rues ou qui ont faim.


                                  • Nemrod Nemrod 12 décembre 2012 11:58

                                    La différence avec Sarkozy c’est que lui aurait écrit en tant que le président de la république et à couvert. La différence avec Sarkozy c’est que lui aurait ordonné et non pas témoigné.
                                    Ceci concerne cette « non-affaire ». Après, vous pouvez penser tout ce que vous voulez de François Hollande, mais alors ce sera sur le terrain politique.


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 décembre 2012 12:29

                                      Encore un qui aurait mieux fait de réfléchir avant de nous polluer le net avec un article mensonger.


                                      • 1871-paris 1871-paris 12 décembre 2012 12:43

                                        @l auteur

                                        apres de l anti-SARKOZYSME dont vous vous plaignez a longueur sur votre blog vous voici.vous dans de l anti hollandisme sans finesse ni lyrimse ! meme si sur le font votre contestation.sur cette article est fondee
                                        precision la gauche ne ni pas la crise, mais comme la cours des comptes elle impute 64% de l accroissement de la dette sousle quinquennat sarkozy a sa seule politique economique et social (surtout social pour les riches) comme la plus part des organes de presse etrangers d ailleur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès