Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La fuite dans l’impasse de François Hollande

La fuite dans l’impasse de François Hollande

Jeudi soir, François Hollande est intervenu sur TF1 devant huit millions de téléspectateurs citoyens. Une présentation qui lui a attiré des critiques quasiment unanimes, qui démontrent à quel point le président de la République et sa majorité s’enferrent dans une impasse.

Du pain et des jeux ?
 
Lors de ces près de deux heures d’émission, le chef de l’Etat a été relativement avare d’annonces. S’il a annoncé qu’il n’y aurait pas de nouveaux impôts et qu’il simplifierait les procédures administratives, il y a eu deux annonces, qui misent à côté, donnent un relief particulier à son mandat : le retour d’une allocation pour les chômeurs proches de la retraite et l’annonce d’une candidature de la France pour les Jeux Olympiques de 2024. Même si je suis plutôt d’accord avec ces deux annonces, limiter ses annonces à ces deux rappelle douloureusement une expression tristement célèbre…
 
Droit dans l’impasse

C’est sans doute un signe que quand on se réduit à ne plus que gérer l’existant sans jamais questionner le champ des possibles politiques, le chef de l’Etat peut se retrouver réduit à ne plus pouvoir promettre qu’un peu de pain et des jeux à la population. Quand il n’est pas occupé à vendre l’agenda néolibéral. Il y avait de quoi être assez estomaqué par le discours du président de la République, qui ne semble plus avoir de limite dans la droitisation depuis janvier. Nous avons eu droit à un plaidoyer pour l’amélioration de la compétitivité qui est pourtant le nom politiquement correct pour designer la baisse du pouvoir d’achat et la déconstruction de la Sécurité Sociale et des services publics, plus financés.

François Hollande en a également rajouté dans la dénonciation des lourdeurs administratives, sans même se rendre compte du paradoxe que cela représente de la part de l’ancien candidat du Parti Socialiste, qui a été au pouvoir pendant plus de 17 ans depuis 1981…Ce faisant, même s’il a levé le pied sur la pédale de l’austérité, qui explique en grande partie l’échec de la première moitié de son mandat, le pari de jouer son mandat sur une politique de l’offre, outre le fait d’adopter la pensée de la droite la plus bête et dogmatique, pour paraphraser Paul Krugman, sera forcément perdant pour un pays comme le nôtre où les salaires sont 10 fois plus élevés qu’en Afrique du Nord ou en Europe de l’Est.
 
Hollande ne dirige pas notre pays. Il le gère à la marge, à la petite semaine, en se contentant de réagir aux évènements sans jamais explorer des idées qui remettraient en cause le champ étroit de sa pensée. Pas étonnant que l’on ne retienne que ses petites phrases sur les bistrots et les frites.

Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 8 novembre 2014 10:35

    Bonjour,


    Il y a encore 8 millions de gens en France pour regarder ce mauvais acteur ?

    Si au moins il était comique et nous faisait rire, nous lui pardonnerions. (Personnellement, je regardais parfois Sarkozy parce qu’il me rappelait Louis de Funès).

    Mais là...

    Je ne comprends pas. Les téléspectateurs s’attendaient-ils à des révélations mirobolantes ? A un revirement spectaculaire ? A des promesses qu’il tiendrait cette fois ?

    Bof !

    Bonne journée quand même.



    • Croa Croa 9 novembre 2014 10:23

      Il y a longtemps que l’inquiétude a remplacé l’espoir. Or l’inquiétude oblige plus encore à regarder ce pantin que l’espoir ne pourrait le faire... Tout simplement !


    • Croa Croa 9 novembre 2014 10:57

      Dit autrement : Sachant que les gens se demandent bien ce qui va encore leur tomber dessus, comment pourraient-ils ne pas écouter attentivement les annonces du Président ?


    • Yohan Yohan 8 novembre 2014 10:56

      Hollande ressemble de plus en plus à sa marionnette. Allez ciao pantin


      • Jean Keim Jean Keim 8 novembre 2014 13:06

        Il n’y a pas que Hollande qui est sidérant mais également la pauvreté du contenu des questions sûrement que tout était filtré.


        • Le421 Le421 9 novembre 2014 14:59

          Déjà, à la base, il fait son intervention sur TF1 et pas sur le service public...
          Question de déontologie !!
          Il a peur qu’à France Télévisions, avec Pflimlin, ils soient trop à gauche !!  smiley


        • lsga lsga 8 novembre 2014 14:22

          Rappelons que dans le cadre de la République, c’est la Haute Bourgeoisie Nationale qui décide du vainqueur des élections (car les français sont des veaux, et qu’ils font gentiment ce qu’on leur dit : cracher sur BHL, encensé Margerie, etc.)

           
          Bref, vu le travail de Hollande en termes de réformes, il est très probable que le Hollande Bashing cesse un an avant la présidentielle, et qu’il soit réélu haut la main.

          Seul un Sarkozy très à gauche pourrait changer la donne... 

          • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 2014 15:02

            « Seul un Sarkozy très à gauche pourrait changer la donne » 

            Hollande et son gouvernement ont tellement viré à droite que Sarkozy n’a même pas besoin de virer à gauche , en restant tel qu’il on va finir par penser qu’il est de gauche.... C’est comme les pays qui ne changent rien à leur fiscalité et qui deviennent des paradis fiscaux tellement la France en devient un enfer.....

          • rocla+ rocla+ 8 novembre 2014 18:52

            Et  Isga un farceur mondial .


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 2014 09:09

            isga,
             Hollande est Young Leader, ainsi que plusieurs de ses Ministres. « Washington sur Seine »


          • Croa Croa 9 novembre 2014 10:36

            C’est quoi un bashing  ? (Franchement je ne vois pas quel truc devrait cesser pour sauver sa réélection... Ce n’est par exemple pas la presse qui enfonce le FHromage ; : Il fait ça très bien tout seul ! Par ailleurs je ne le vois pas subitement lancer des réformes sociales, reconstruire nos retraites, protéger l’activité au lieu de la vouloir plus « compétitive », etc... Dans la dernière année de son mandat !!! )


          • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 2014 14:55

            Quand Hollande prend la parole on dirait qu’il vapote ......


            • Crab2 8 novembre 2014 15:06

              Quand Sarkosy s’occupe de «  » politique «  », c’est quand son couple commence à battre de l’aile :

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/le-couple.html

              ou sur :

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/08/le-couple-5485568.html


              • Bruce Baron Bruce Baron 8 novembre 2014 16:35

                Dans un commentaire plus haut, où Hollande était comparé à un mauvais acteur, quelqu’un écrivait « Moi je regardais Sarkozy parce qu’au moins il me rappelait Louis De Funès ». Moi je dirais que Hollande fait un peu le Gérard Jugnot.


                • cevennevive cevennevive 8 novembre 2014 16:55

                  En effet, Bruce.


                  Mais il serait bien plus amusant s’il avait la voix qui monte dans les aigus comme Jugnot !

                  Vous avez raison. L’imaginer dans le rôle de Jugnot dans « le Père Noël est une ordure » serait bien plus rigolo et inoffensif.

                  Que pouvons-nous faire de mieux qu’en rire ?


                • bernard bernard 8 novembre 2014 22:13

                  « Hollande...en se contentant de réagir aux évènements sans jamais explorer des idées qui remettraient en cause le champ étroit de sa pensée. »(sic)

                  Très très étroit le champ de sa pensée...
                  Juste un sillon et encore...
                  petit petit le sillon !
                  Mais y a t’il seulement une pensée au bout ?

                  Pas grave, il est Président !
                  Et c’est bien ce qui compte pour lui.

                   smiley 


                  • Croa Croa 9 novembre 2014 10:42

                    Effectivement il a réussi sa vie smiley  !
                    *
                    En plus il a un boulot, lui ! Et même une retraite assurée !


                    • eric 9 novembre 2014 10:09

                      A mon avis, mauvaise compréhension de la politique de Hollande.


                      1) Il n’est rien : l’ensemble des gauche l’a choisit à son image. Un processus de sélection long, minutieux, tous le monde à voté, tous le monde a négocié. Avec les écolos, cela a été millimétrique, au nombre de députés offerts et à la centrale nucléaire fermée prêt.

                      2) Chez ces gens qui sont tour, au niveau des militants et des élus, des gens qui émargent à la dépense publique, du précaire intermittent jusqu’’à l’énarque à la Cour des comptes, en passant par les journalistes dont les fins de mois dépendent des subventions, ils ont voulu surtout, quelqu’un qui ne se mêle pas trop de leurs affaires. Qui ne tranche pas. Qui ne décide pas à leur place.
                      Ainsi, il est douteux que Hollande soit très porté sur la théorie des genres. C’est une production interne aux milieux enseignement recherche depuis des décennies. On ne lui demande en fait que d’entériner et de financer.

                      3) Le contrat est de préserver les avantages acquis et mieux si fond disponibles.
                      Il n’y a pas une mesure holande qui porte atteinte aux intérêt de ces gens. Jour de carence, exonération d’impôts des « riches ». L’IR est payé par la moitié la plus riche des français. Exonérer les premières tranches est un cadeaux aux riches. On voit bine lesquels. On sabre les allocs touchées par tous le monde et financés par les cotisations de tous. On ne touche pas au sur-salaires familiaux fonction public, croissant avec les revenus ( plu s tu es riche, plus tu touche) et prélevés directement sur le budget de l’Etat, sans cotisations.

                      Le plus grand symbole, c’est les classes prépa. Peuplées de rejetons de profs, de journalistes, de haut fonctionnaires, elles bénéficient de toutes les attentions et de tous les moyens. 
                      La seule mesure de vraie justice sociale envisagée par ce pouvoir, était de faire participer, un peu, les parents. Peut être pas autant que pour les facs, mais bon. A ma connaissance, cette mesure a été enterrée.
                      Il y a aussi les « emplois avenir » initialement réservés aux secteurs qui votent à gauche, et qui permettent de contourner les contraintes de recrutement des fonctionnaires. On fait faire les sales boulots par des gosses de pauvre payés au lance pierre.

                      Hollande a une politique cohérente : maintenir le niveau de vie de ses électorat et clientèle, mais en limitant les effets dévastateurs sur l’économie et sans effrayer les prêteurs internationaux. Sans que cela se voit trop.

                      Il est absurde de parler d’immobilisme pour une politique qui déplace des pans entier de notre richesse nationale au détriments des plus fragiles d’abord, et des salariés du privé en général.





                      • colza 9 novembre 2014 11:17

                        La fuite dans une impasse ?

                        Sûr qu’il n’ira pas bien loin...
                        Encore qu’il ne soit pas sûr qu’il ait seulement démarré smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès