Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La fuite en avant suicidaire du PS

La fuite en avant suicidaire du PS

Le PS et Hollande tiennent-ils réellement à battre Sarkozy ?

Si les responsables du PS, engoncés dans le confort de positions acquises depuis trop longtemps au sein de leur parti et jamais remises en cause au-delà d'arrangements, compromis, complaisances, et calculs ne prenant en compte que des intérêts personnels, n'ont pas pris conscience de la conjoncture, il n'en est pas de même de ses militants et sympathisants, y compris les mieux protégés par ce statut de fonctionnaires qui en fait le gros de leur électorat. Quotidiennement confrontés aux réalités qui caractérisent la crise majeure que nous traversons tous, ils commencent à comprendre qu'en matière de gestion notamment, l'idéologie a ses limites et qu'il est des circonstances dans lesquelles l'assistanat, non seulement n'aide durablement personne – pas davantage les pays que les individus – mais condamne au pire. Une gestion "en bon père de famille" implique : de ne pas dépenser plus qu'il n'est gagné, et que lorsque la nécessité pousse à l'emprunt, il faut penser à son remboursement ; sauf à vouloir prendre le chemin dans lequel des leaders, socialistes eux aussi, ont entraîné certaines nations dont la Grèce n'est hélas pas le seul exemple.

Il se rendent compte par ailleurs qu'une gestion d'un autre genre – celle du débat politique – ne se satisfait plus de prises de position dans lesquelles la démagogie le dispute à la facilité et à l'irresponsabilité. Si la législature écoulée a dévoilé une opposition se manifestant exclusivement par l'invective, le faux procès, les actions de retardement, la négation par principe de toute réforme, sans prendre le moins du monde en considération ce qui en résulte pour le pays face à une crise mondiale aux périls de laquelle il a échappé pour l'essentiel, le bon sens de ceux qui en subissent les effets au quotidien, les amène à s'interroger sur les motivations de leurs caciques.

Sans compter la crise idéologique dont les icebergs émergent avec les affaires, DSK/Guerini/Lang/Kucheida/Dalongeville, Kaltenbach/etc. qui n'ont rien d'imaginaire et qu'une presse complaisante à l'excès ne pourra pas éternellement couvrir de son silence et de ses diversions.

Toujours est-il que cette accumulation de casseroles, jointe au pitoyable spectacle que donne François Hollande, d'un candidat sans autre programme que celui de la surenchère alliée aux pires contradictions ainsi qu'au rabâchage de poncifs usés jusqu'à la corde, où la démagogie le dispute cette fois au simplisme, n'a rien pour convaincre ceux qu'un sectarisme archaïque n'aveugle pas.

Dans ces conditions, il est permis de se demander si le candidat socialiste brigue véritablement la présidence ou fait semblant, avec pour unique ambition de ne pas perdre la face. Peut-être le PS se résout-il à partager au grand jour avec d'autres le front de la contestation permanente, usant en cela davantage de la rodomontade que d'arguments politiques ?

Il est vrai que la tâche qui attend l'heureux élu s'annonce suffisamment ardue pour décourager bien des envieux. Certains ne voient -ils pas dans la prise (ou la reprise) du pouvoir, un acte suicidaire à terme, pour lui-même et pour son parti ? Certains candidats peuvent jouer le jeu en toute impunité, la probabilité de se voir élus étant nulle, mais peut-être Hollande et le PS ont-il opté pour ce suicide ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • minidou 6 mars 2012 15:11

    Article vide...Je ne demande qu’à être convaincu, mais là tant de mot pour ne rien dire...


    • Claudec Claudec 7 mars 2012 16:10

      N’empêche : Le nombre de ses lecteurs indique que l’article en question interpelle assez pour être lu. C’est l’essentiel.


    • christian pène 6 mars 2012 15:52

      on dirait de la gauche qui se vautre dans le mensonge et l’esquive , qu’elle a du mal à trouver un programme à part le clientélisme le plus éhonté....piller l’argent des riches date de la Ière République de 1792 , tout en pillant réellement les gens ^modestes par une TVA sournoise , injuste qui frappe les gens modestes à hauteur de 19.6% , bientôt 21.2% , sans le moindre résultat que d’amplifier la dette eh oui.....et de nous conduire vers la croissance zéro , voire la récession....plus l’impôt augmente , plus la croissance baisse.....donc les socialistes ne veulent qu’apparemment plus de justice fiscale sans cesser d’accabler ceux qui cherchent à survivre  ; certes , je vais déplaire à certains , mais quand je vois que tant de personnes font leur marché n’importe comment , j’ai parfois un peu de mal à les plaindre....se rappeler que HOllande n’a jamais été ministre , ce qui en dit long sur le choix des électeurs PS qui l’ont désigné.....

      Il n’y a de régime possible que libéral , l’ultra - libéralisme n’existe pas  ; Napoléon III était un vrai dirigeant honnête avec Turgot , mais cela déplaît à nos faux démocrates républicains qui veulent le pouvoir pour voler , le mensonge étant un levier pour accéder au pouvoir....mais combien de Français , combien de journalistes osent le dire ?





      • epicure 6 mars 2012 17:49

        commentaire nul vu que c’est Sarkozy, donc al droite qui augmente la TVA et tout ce qui pèse aux gens modeste tout en allégeant les plus riches.

        Si l’ultralibéralisme existe, c’est les bases du libéralisme historique débarrassé des contre pouvoir, de toute vision humaniste, encourageant une dérégulation totale, la disparition de l’état comme acteur.
        L’ultralibéralisme c’est le loup qui demande à la bergerie de se débarrasser de ses clôtures, de son chien berger et du berger, pour laisser les moutons à sa disposition.


      • NOJ71 7 mars 2012 05:15

        Grande confusion mentale. M. Christian Pène vous reprochez aux socialistes l’augmentation de la TVA décidée par l’actuelle majorité !

        Connaissances historiques erronées et anachronismes.
        Prière de ne pas venir polluer Agoravox avec un tel texte fangeux.

      • alain_àààé 6 mars 2012 15:53

        bel article qui relate plusieurs vérités tout d abord c est un fait les fonctionnaires sont pour le P S car ils un déroulement de carrire qui est imprssionnant alors que d autres veget. l auteur a raison lorsqu il dit que HOLLAND est a coté de la plaque et qu il n inspirent pas confiance et deux informations la droite a éliminé D S K pour etre sur de gagner l election et la deuxiéme est que depuis janvier j ai écri sur se site que les hautes sphéres europeenes étaient pour sarko.
         a ce jour HOLLAND et SARKO font des promesses qu il ne tiendront pas voila je pense que malheureusement HOLLAND eT dans sa bulle pour un mec qui déclare 8600E de salaire alors quela réalité et de 33000e par mois et toute sa clique.
        je ne sais rien de son programme et ce qui me fait mal s est que je vote a gauche


        • NOJ71 7 mars 2012 05:22

          alain_àààé Vous ne savais rien du programme de Hollande, cela ne vous empêche pas de le dénigrer. Au lieu de reprendre la propagande de l’UMP, informez vous.

          Manifestement, vous devriez consommer plus de poisson.

        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 6 mars 2012 17:01

          « Ils se rendent compte par ailleurs qu’une gestion d’un autre genre – celle du
          débat politique ne se satisfait plus de prises de position dans lesquelles la démagogie le dispute à la facilité et à l’irresponsabilité.
           »

          Mardi 6 mars 2012, 20h35, France 2 : « Des paroles et des actes »

          Énorme surprise ce soir ou manque de panache de Hollande ?

          Ce soir, Fabius devrait, au tout dernier moment, renoncer à débattre avec Sarkozy et être remplacé par Hollande que Sarkozy ne pourrait récuser sans passer pour un lâche.

          Cette manœuvre permettrait à Hollande de tenter de gagner encore des points dans les sondages d’opinion et d’asséner un « knock-down » à Sarkozy en attendant de lui infliger le « knock-out » à suivre lors du premier tour.

          Peut-être Hollande regrettera-t-il, dans un futur proche, son manque d’audace d’aujourd’hui...


          • Claudec Claudec 6 mars 2012 17:20

            Quelle audace attendre d’un candidat n’allant pas au-delà de la pâle imitation d’un autre François ? Il y met pourtant de la bonne volonté. Les intonations, les postures, le regard. Tout y est ou presque. Quant au contenu, là il semble avoir moins de mal. Rien de nouveau depuis 81. Toujours les mêmes revendications. Pas fort pour un « progressiste » et à croire qu’en une vingtaine d’année de pouvoir le PS n’a pas beaucoup fait progresser ses idées, sauf à créer le bourbier dont nous avons maintenant tant de mal à nous extraire.

            Il n’est pas possible que les moins sensés des électeurs ne s’en rendent pas compte.

          • illuminato 6 mars 2012 21:10

            la nullité du ps est une hypothèse, celle de la droite une certitude .


          • RBEYEUR RBEYEUR 6 mars 2012 17:29

            De minidou :

            « …Article vide...Je ne demande qu’à être convaincu, mais là tant de mot pour ne rien dire... ».

            Serai-ce une réaction d’analphabète ?

            Si d’aventure ce n’était pas le cas, devrait-on considérer comme « vide » toute révélation de la médiocratie socialiste (veuillez pardonner le pléonasme) ?


            • NOJ71 7 mars 2012 05:30

              RBEYEUR C’est évident, comme Claudec vous mangez du foin.


            • minidou 7 mars 2012 15:52

              Révélation ? vous y allez fort...Aucune révélation, mais une suite de lieux communs.
              Analphabète ? pourquoi donc...Saillir n’est pas argumenter, c’est valable aussi bien pour le texte que pour votre commentaire.
              Commencez par faire la preuvre que la médiocratie est une spécificité socialiste, quand je vois les 10 ans passés, et en particulier les cinq dernières années, j’en doute.
              Enfin bref ca fait très « j’aime pas hollande, j’ai rien à dire, mais je le dis quand même ».


            • henri1947 6 mars 2012 18:25

              ARticle quasi nul qui a du être écrit soit par Gaino, soit encore pire par Morano. 

              Pour rééquilibrer les problèmes judiciaires, je tiens cette liste à votre réflexion (Je sais, c’est un peu long, mais on manque encore l’affaire Woerth, Lagarde et Tapie :

              LA BANDE A SARKO

              Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

              Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.

              Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

              Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

              Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.

              Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

              Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.

              Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

              Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

              Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.

              Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.
              Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

              Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

              Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.

              Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

              Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

              Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

              Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en Dominique Républicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France.2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

              Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

              Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

              Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

              Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

              Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.

              Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.

              2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manœuvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.

              Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

              Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.

              Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.

              Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.

              Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

              Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

              Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.

              Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.

              Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.

              Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.

              Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.

              Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.

              Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.

              Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.

              Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.

              Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.

              Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

              Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.

              Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

              Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.

              2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.

              2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.

              Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

              Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

              Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.

              Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

              Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

              Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.

              Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.

              Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

              Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.

              Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

              Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.

              Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.

              2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

              René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.

              2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

              Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.

              2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.

              Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.

              2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.

              Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.

              Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.

              2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

              Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.

              Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.

               Xavier Dugoin (UMP) 1997 , condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption. 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt. 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.



              • Claudec Claudec 6 mars 2012 18:44

                Quelles que soient leurs opinions politiques, ceux qui écrivent ou se délectent à la lecture de telles âneries devraient se rendre compte que tout personnage politique, Président de la République de surcroît, a été, est et sera sujet à l’établissement de ce genre d’inventaire (en remontant du Fouquet’s de l’un aux diamants d’un autre, en passant par les suicidés d’un troisième).

                Pratique aussi fantasmagorique que stupide, dont le seul mérite pourrait être de démontrer l’existence d’une démocratie et d’une liberté d’expression permettant aux pires des nuls de dénoncer tout ... et n’importe quoi.

                Encore le font-ils en empruntant des idées toutes faites, sans même se donner la peine ni prendre le temps de les comprendre puisqu’ils procèdent le plus souvent par copier-coller.


              • NOJ71 7 mars 2012 05:39

                Claudec ;« Les pires des nuls dénoncent tout et n’importe quoi » : c’est autobiographique.


              • minidou 7 mars 2012 15:53

                ...je penche pour Morano, ou peut-être Estrosi....


              • minidou 7 mars 2012 15:55

                @Claudec, vous me donnez envie de citer notre grand philosophe français, Remy Gaillard : « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui »...A bon entendeur...


              • minidou 7 mars 2012 15:55

                ...Benjamin Lancard ?


              • Claudec Claudec 7 mars 2012 16:16

                Il faut parfois se répéter : Quelles que soient leurs opinions politiques, ceux qui écrivent ou se délectent à la lecture de telles âneries devraient se rendre compte que tout personnage politique, Président de la République de surcroît, a été, est et sera sujet à l’établissement de ce genre d’inventaire (en remontant du Fouquet’s de l’un aux diamants d’un autre, en passant par les suicidés d’un troisième).

                Pratique aussi fantasmagorique que stupide, dont le seul mérite pourrait être de démontrer l’existence d’une démocratie et d’une liberté d’expression permettant aux pires des nuls de dénoncer tout ... et n’importe quoi.

                Encore le font-ils en empruntant des idées toutes faites, sans même se donner la peine ni prendre le temps de les comprendre puisqu’ils procèdent le plus souvent par copier-coller. Mais seraient-ils capables d’autre chose ?


              • henri1947 6 mars 2012 18:53

                Cet article est un ramassis de lieux-communs anti-gauche écrit avec des banalités vagues. De la vrai langue de bois. Cela permet d’accueillir les derniers snippers de l’Ump sur ce forum.

                Je crains que l’auteur n’est pas compris que la France a besoin d’air. Et d’air frais. Autre chose que ce que l’on nous sert depuis 5 ans voire 10 ans. 
                Au lieu de réciter des phrases vides préciser donc sur quelle proposition de François Hollande votre suffisance se projette. On pourra peut être discuter.

                • NOJ71 7 mars 2012 05:40

                  Tract de propagande UMP rédigé par un demeuré.

                  Plusieurs réactions sont du même tonneau.

                  • Fergus Fergus 7 mars 2012 09:13

                    Bonjour à tous.

                    Si je n’approuve pas le mot « demeuré » utilisé par NOJ71, comme lui je pense que cet article est un pur tract de propagande UMP


                  • RBEYEUR RBEYEUR 7 mars 2012 11:12

                    Démonstrations amusantes de l’un des « flamboyants » de Flamby  (NOJ71) :

                    « …Tract de propagande UMP rédigé par un demeuré. Plusieurs réactions sont du même tonneau… ».

                    « …Claudec ;« Les pires des nuls dénoncent tout et n’importe quoi » : c’est autobiographique… »

                    « … RBEYEUR C’est évident, comme Claudec vous mangez du foin… ». 

                    « …alain_àààé Vous ne savais rien du programme de Hollande, cela ne vous empêche pas de le dénigrer. Au lieu de reprendre la propagande de l’UMP, informez vous. Manifestement, vous devriez consommer plus de poisson. .. ».

                    « …Grande confusion mentale. M. Christian Pène vous reprochez aux socialistes l’augmentation de la TVA décidée par l’actuelle majorité ! Connaissances historiques erronées et anachronismes. Prière de ne pas venir polluer Agoravox avec un tel texte fangeux… ».

                    Etalage fastueux de la médiocratie socialiste (veuillez pardonner le pléonasme).

                    On notera que, comme tous les cloportes, il se planque lamentablement derrière un anonymat absolu…

                    Lâcheté quand tu nous tiens…


                    • Zord Zord 7 mars 2012 12:03

                      A part dire que vous êtes de l’UMP, et que vous vous faîtes dessus parce que c’est très mal barré, que voulais dire l’article ?


                      • spartacus spartacus 7 mars 2012 12:06

                        Le programme de Hollande tiens sur deux feuilles de papier à cigarette.

                        Le principal des mesures sont démagogiques, uniquement a caractère clientéliste.

                        Exemple : éducation nationale :
                        Il sait que l’éducation nationale, c’est le premier employeur de France avec 1,3 millions de personnes. Le premier employeur Français et le second employeur européen.
                        Leur promettre quelque chose c’est s’assurer de leur vote et de leur entourage. C’est avec cette supercherie qu’il c’est fait élire (les électeurs PS primaires sont tous issus des bénéficiaires des régimes spéciaux).

                        Exemple : sur-taxation des revenus du travail :

                        Déja avec 62Milliards c’est le premier budget, encore 2.5 milliards de plus par an. Tant pis pour la dette....On dit ce qu’ils ont envie d’entendre. Et qu’importe le déficit, les générations futures paieront les retraites...Il ne sera plus là.

                        Promettre de taxer les riches, c’est se mettre dans les poche les gens qui ont du mal à vivre. Le sur-impôt est devenu taxation pour l’exemple, il ne rapportera rien et coûtera plus cher en charges de recouvrement que ses recettes. L’impôt a perdu sa fonction de redistribution pour devenir un instrument politique.

                        Danger démocratique :
                        Le PS est un exemple d’ascenseur social bloqué par des corporatismes. Les dirigeants sont tous issus de la même école. Le pouvoir est monopolisé depuis les années 70 par les Enarques, par la méthode du parachutage dans les villes sans risques. Une armée d’élus à vie.
                        Une représentation nationale fermée et non-diversifiée par le monopole des bénéficiaires des régimes spéciaux aux postes d’élus.

                        Passer du lobby des « riches » au lobby « des bénéficiaires des régimes spéciaux » n’augure rien de bon.
                        Comme a l’habitude, l’addition sera remise aux génération futures...


                        • Claudec Claudec 7 mars 2012 17:15

                          Ah bon ! ça nous rassure.


                        • Claudec Claudec 7 mars 2012 12:55

                          La déficiente prestation du richissime Fabius, autre prince des Bobos, hier soir face à Sarko, confirme, s’il en était besoin, le vide du pseudo programme de celui qu’il représentait.

                          Le PS n’est décidément pas disposé à y aller pour de bon et fait semblant. Ce qui est d’ailleurs de son intérêt à terme. Ne vaut-il pas mieux laisser les autres prendre les coups et poursuivre les réformes impopulaires qui s’imposent envers et contre tout ? Il sera toujours temps de tirer les marrons du feu et de se redorer le blason en recommençant à faire des cadeaux aux frais de ceux qui auront fait les efforts pour regarnir la tire-lire. D’autant plus que faute de ces mêmes réformes l’issue serait la même pour cause de faillite, alors à quoi bon se fatiguer ?
                          Un échec à la présidentielle assurera de plus au PS l’avantage de se retrouver dans la position confortable et si facile d’une opposition stérile.
                          Le PS n’étant décidément plus un parti de gouvernement, à quel titre l’un de ses représentants (n’ayant au demeurant jamais particulièrement brillé) pourrait-il devenir chef de l’Etat ? Nombre de ses militants et sympathisants doivent se poser la question.

                          • el barbar 7 mars 2012 13:51

                            Le niveau intellectuel de cette article frôle le Zéro absolu, c’est un record, peut-être l’auteur est-il fait pour la recherche scientifique.

                            Argumentation inexistante pour un parti prit osé,
                            Insultes en veux-tu en voilà - infondée,
                            Si cela avait au moins été raconté d’une manière marrante, mais non !!!

                            L’auteur de l’article prend ainsi une belle place dans le Top 10 des articles les plus mauvais de l’année 2012, encore qu’il reste du temps !

                            Vous mériteriez des insultes, monsieur l’auteur...
                            Agoravox prend un grand coup dans l’aile avec des articles de ce genre !

                            Une véritable honte au journalisme, d’un bloggeur qui ne devrait plus avoir le droit d’écrire dans cette tribune.

                            Première fois que je venais depuis un certain temps sur le site d’Agoravox,
                            Eh bien l’expérience m’a convaincu de ne point y revenir !

                            Bravo à l’auteur, vous avez fait perdre un de vos visiteurs unique journalier et ce, pour longtemps !


                            • el barbar 7 mars 2012 13:56

                              J’ai tenté de rechercher un passage un peu moins pourri que les autres mais non !
                              C’est vraiment un article de merde et qui pue d’une violence !

                              L’effet de plume de l’auteur rend le mélange encore plus glauque et nauséabond que si les invectives avait été écrites à la Sarkozy style !

                              Franchement, ce jour là, ça servait vraiment à rien de se lever...


                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 7 mars 2012 14:02

                                @l’auteur,

                                Etrange article complètement à côté de la plaque, vous êtes ici sans aucun doute pour faire de la propagande à Sarkozy, mais au moins faites le sur le terrain des idées et non pas d’hypothèses foireusse...
                                et soyez vraimment assuré de l’élection de François Hollande.
                                http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                                • Claudec Claudec 7 mars 2012 17:11

                                  Pour les idées, celles de Sarko sont assez connues et elles dérangent tellement que faute de pouvoir y répondre, c’est leur auteur qui est visé. C’est ce qui s’appelle l’antisakozysme primaire.

                                  Quant à Hollande il faudrait qu’il en ait pour pouvoir en parler. L’idéologie c’est pas des idées, c’est même le contraire et c’est à celle de gauche que nous devons le gouffre au bord duquel nous sommes et dans lequel nous tomberons nous aussi, si par malheur ....
                                  Au moment de mettre le bulletin dans l’urne, les électeurs s’en souviendront.

                                • hacheii 7 mars 2012 14:25

                                  Un journaliste a dit à propos de Martine Aubry,
                                  .
                                  « Quand elle parle, elle ment, elle ment tout le temps »
                                  .
                                  C’est la gauche qui peut tout faire avec bonne conscience, mentir, tromper les gens, se comporter en rapaces, monter une mafia, mais toujours innocents comme blanche neige.
                                  .
                                  De toute façon Hollande s’en fout, il a ses 25% de fonctionnaires pour lui, et tous les zombis gauchiste de la propagande qui lui assurent d’être au second tour.
                                  .
                                  Les fonctionnaires sont un électorat captif pour la gauche, ils sont tenus par l’intérêt, distribution de cadeau dès l’arrivée, postes pour les enfants, filfils et fifille auront eux aussi leur 2350 euros net pas mois à vie, crédit illimité, et avantages divers, le gôcho socialaud est un capitaliste aux dents qui raille le parquet. Son intérêt seul compte et le motive.


                                  • hacheii 7 mars 2012 14:36

                                    En même temps Hollande ne peut pas dire : Mon programme c’est l’augmentation de l’immigration, des impôts, du chômage et du nombre de fonctionnaire ........
                                    .
                                    Alors il ne dit rien mais sur un malentendu ça peut marcher, les gens de gauche penseront qu’il va réaliser le monde merveilleux de Candy où tout le monde s’aime et où la paix universelle et éternelle régne sur toute la terre, où tous les hommes vivent ensemble dans l’harmonie retrouvé du paradis perdu soupir ! .....,
                                    .
                                    Ben oui le monde de gauche ne dépasse pas ces aspiratons enfantines


                                      • soubise 8 mars 2012 18:50

                                        Si il est pas réelu, il s’en va et on en entendra plus parler, mais il n’a pas compris que 60% des citoyens ne demandent que ça, qu’il se tire, qu’il se casse ce con...
                                        Mais moi j’espère que l’on en entendra parler au moins dans les prétoirs, il faudra bien que la justice passe.


                                        • Claudec Claudec 8 mars 2012 19:56

                                          Attention à ce que vous dites, malheureux ! Car si la justice passe réellement, il y aura encore moins de monde au PS que partout ailleurs.

                                          (Relire l’article)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès