Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La gauche divertit M. Bruni

La gauche divertit M. Bruni

La gauche à l’assaut du château : l’ex-future leader socialiste se réapproprie micros et caméras tandis que l’ancien Premier ministre s’essaie à l’extrême gauche caviar en proposant une « pétition populaire pour l’égalité audiovisuelle ». M. Bruni tremble déjà.

Passons sur le détail Voici : M. Sarkozy se serait marié à l’Elysée jeudi dernier, selon le journal préféré de Cécilia, L’Est Républicain. L’Elysée attend pour confirmer. En attendant, le nouveau M. Bruni se fait allumer par la gauche socialiste, qui ne peut s’empêcher de voir dans les municipales le quatrième tour, au moins, de la présidentielle. Les trois premiers (législatives comprises) ont été perdus, il est plus que temps de sauver l’honneur pour le peuple de la rose. Mais ce peuple a un problème : il n’a plus de tête. Beaucoup prétendent : Mme Ségolène tout d’abord, qui croit dur comme fer que ce trône lui est dû. Mais ni M. Moscovici ni M. Delanoë ni M. Lang ni même M. Fabius et encore moins M. Dray ne l’entendent de cette oreille. Ce n’est pas avec des cacahouètes qu’on attrape des éléphants et, pour eux, manifestement, les 47 % de Royal au second tour de la défaite de 2007, c’est des cacahouètes. Tout cela n’est pas sans divertir le petit homme régnant, qui, entre deux virées chez Disney, dans le Golfe ou bientôt en Inde, se marre bien en lisant le grand quotidien de « M. Joffrin », entre autre.

Mais hier, en écoutant une des radios officielles du gouvernement, Europe 1, et un de ses porte-parole les plus efficaces, Jean Pierre Elkabbach, M. Bruni a dû avaler son cookie de travers : il y a entendu Ségolène le traiter de « Louis XIV » d’opérette, ou pas loin : « Nicolas Sarkozy a choisi de faire des événements de la vie privée des événements publics, comme Louis XIV : vous avez le petit matin du roi, le déjeuner du roi, le coucher du roi, les maîtresses du roi », a déclaré l’ancienne Mme Hollande, comparant l’exercice du pouvoir façon ex-maire de Neuilly à la monarchie « où chaque événement privé du roi était un événement politique ». Diantre ! En voilà une autre qui ose traiter Sarkozy de monarque ! Comme si gifler Joffrin n’avait pas suffi ! Pis : Mme Royal prétend que la presse étrangère se demande même « si Nicolas Sarkozy a la carrure », là où tout le monde au Monde, ou dans Le Point se demande juste s’il est déjà marié, ou non. La presse étrangère ne connaîtrait donc pas le sens du mot pression ? Ou serait-elle simplement... lue, contrairement à nombre de quotidiens français, n’est ce pas M. Joffrin ?

Mais la charge de Royal n’a pas pour but d’énerver notre envahissant président, elle est juste là pour montrer aux militants socialistes, qui ne sont plus très sûrs de leur choix, ni de leurs envies, que miss Ségolène est de retour, qu’elle n’a rien perdu de sa pugnacité, et qu’elle est prête à relever bien des défis : « Ceux qui disent que les élections municipales ne sont pas politiques ne disent pas vraiment la vérité » (sic) ose-t-elle révéler, sans ciller, avant d’ajouter qu’elle « pense » que ceux qui voteront contre un maire UMP voteront contre Sarkozy. Quelle vision ! Quel style ! Elle avait annoncé il y a quelques semaines déjà qu’elle avait compris que sans parti derrière elle elle ne gagnerait jamais une présidentielle, mais aujourd’hui elle va plus loin dans l’audace : « Il faut proposer une ligne politique claire sur laquelle les militants socialistes auront l’opportunité de se prononcer lors du congrès. Et ensuite je prendrais mes responsabilités s’il le faut ». C’est beau, c’est limpide, ça sent le deuxième quinquennat à plein nez pour M. Bruni !

Plus drôle encore, toujours à gauche, Fabius s’y met aussi. Toujours anti-Royal, toujours éléphant, et toujours pas prophète pour deux sous en son pays rose, nullement populaire, l’ancien plus jeune Premier ministre de Mitterrand a proposé hier de lancer une « pétition populaire pour l’égalité audiovisuelle » censée lutter contre l’omniprésence de l’omniprésident à la télévision. Il veut que le temps de parole du président soit comptabilisé dans le temps de parole du gouvernement, alors que la règle actuelle (un tiers pour le gouvernement, un tiers pour la majorité, un tiers pour l’opposition) ne définit pas clairement de temps de parole pour le président de la République. Il faut dire qu’on n’a jamais connu jusque-là monarque si disant. « L’équilibre de notre démocratie est bafoué puisque le temps de parole considérable du président de la République et de ses conseillers dans les médias n’est pas comptabilisé », psalmodie Fafa, qui estime que « les chaînes dégoulinent de la présence de Nicolas Sarkozy ». Jamais avare dans ses excès, Fabius espère « convaincre le PS que cette question est beaucoup, beaucoup plus importante que les autres aspects de la réforme institutionnelle ». Ce qui est en fait, « beaucoup, beaucoup plus important » que tout pour Fabius, c’est de barrer, ou d’essayer, une nouvelle fois, la route des sommets à son ennemie du Poitou. Il ne pense qu’à cela, Fabius, en se rasant, à longueur de journée, depuis le 6 mai dernier : faire payer à Ségolène sa défaite. Il sera prêt à tout pour cela : embrasser Delanoë, soutenir Jack Lang ou supporter Mélenchon. Ou faire des pétitions. N’importe quoi pour exister plus fort que sa rivale.

Nicolas Sarkozy Bruni Tedeschi entend mugir ces féroces soldats, seul, en privé, son sabre des Emirats au-dessus de la cheminée, à la Lanterne. L’avenir du PS se joue tout autour de lui, selon ses propres humeurs, son mariage caché ou ses jets prêtés. L’équilibre de notre démocratie est bafoué lorsque le président en place joue sans opposition. Cette opposition qui aujourd’hui se résume à un simple divertissement. Le roi et ses bouffons.


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 15 janvier 2008 09:26

    Voila un article qui aurait du apparaitre dans la rubrique PEOPLE d’AGORAVOX tellement il est superficiel et qu’il n’analyse pas la situation réelle du PS.

    Ce qui fait la force de Nicolas Sarkozy c’est la faiblesse du Parti socialiste et la prise des commandes au sein de ce parti d’une gauche plus orienté MARKETING que projet et programme socialiste.

    Ségolène ROYAL est-elle la meilleure candidate pour représenter la gauche qu’elle a détruite aux présidentielles ?

    La réponse est NON et il est d’ailleurs étonnant de ne pas voir aucunes personalités du PS venir contester Me ROYAL.

    Encore une fois,cela risque d’être un rejet de Ségolène ROYAL et sa "compassion sociale des restos du coeur"

     


    • La Taverne des Poètes 15 janvier 2008 09:46

      Pas faux. Mais ça fait de l’audience alors Avox le référence immédiatement sur Yahoobeaufs.fr

       

       


    • spartacus1 spartacus1 15 janvier 2008 09:59

      Toujours aussi affilgeants vos commentaires lerma mais que vous a donc fait (ou pas fait ) Ségolène ?

      En tout cas, lorsqu’elle prétend que la presse étrangère se demande même « si Nicolas Sarkozy a la carrure », elle n’a pas franchement tord.

      Extrait de la Tribune de Genève de ce jour :

      En outre, les noces élyséennes calmeront sans doute les électeurs catholiques et traditionnels dont les nerfs furent mis à rude épreuve récemment par l’étalage médiatique de ses amours. Enfin, à en croire les livres qui ont paru sur le président et sa vie sentimentale, il apparaît que Nicolas Sarkozy éprouve l’absence de femme à ses côtés comme une épreuve particulièrement déstabilisante. Voilà donc la République sauvée.

      Ironie qui fait mal aux français. C’est assez navrant pour les français de voir à quel point notre guignol national fait rire de nous à l’étranger.

      Mais jusqu’où ira-t-il donc dans l’ignominie ?

      Et même dans la forfaiture, extrait du discours de Sarkubu en Arabie saoudite :

      « le Dieu unique des religions du Livre. Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme. Dieu qui n’asservit pas l’homme mais qui le libère. Dieu qui est le rempart contre l’orgueil démesuré et la folie des hommes. Dieu qui par-delà toutes les différences ne cesse de délivrer à tous les hommes un message d’humilité et d’amour, un message de paix et de fraternité, un message de tolérance et de respect. »

      Je voudrais rappeler ici que le président de la république est le garant de la Constitution, dont il est "le gardien" et que la constitution dit La France est une République laïque. En tant qu’agnostique, je suis profondément choqué des constantes références du président d’une république laïque à un dieu que je considère comme pour le moins, très hypothétique. Je parle de forfaiture, parce que le président ne respecte pas une Constitution qu’il est chargé de défendre.

      Il est vrai qu’il s’agit d’une pose électoraliste : rassurer son électorat catholique, un peu traumatisé par la vie de patachon qu’il mène. Vie assez peu compatible avec ce que des catholiques sincères sont en droit d’attendre.


    • COLRE COLRE 15 janvier 2008 10:37

      Bien vu, @Spartacus !! le discours de Sarkubu, je découvre. En voilà encore un qui fait tache ! mais jusqu’où ira-t-il, le Chanoine ??!!! Je suis de plus en plus scandalisée.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 janvier 2008 10:45

      Et le discours apocryphe de Nicolas Sarkozy ?

      Qui confirme ce que dit Lilian, Sarkozy, il s’en amuse du PS


    • voixexpatriee 15 janvier 2008 16:46

      il est assez navrant de ne lire que des commentaires sur la vie privee de notre president dans ces colonnes, alors que justement l ;’homme a prouve depuis son election son ardeur infatigable a s’attaquer aux vrais problemes de notre pays. Enfin un president qui bouge et qui fait. Pour preuve la remise en mouvement du dialogue social avec le nouveau contrat de travail deja supporte par 3 syndicats sur 5, et gageons que la CFDT le soutiendra egalement. Quant a la CGT... rien de nouveau ... Ceci est le resultat d’une methode, n’en deplaise aux esprits chagrins


    • Djanel 16 janvier 2008 00:31

      le juste milieu c’est la raie duc


    • Lairderien 19 janvier 2008 22:35

      Bonjour,

       C’est fou ce que cette phrase écrite par un Curé me trotte dans la tête en ce moment :

       Je voudrais, et ce sera le dernier et le plus ardent de mes souhaits, je voudrais que le dernier des rois fût étranglé avec les boyaux du dernier prêtre."
      (Jean Meslier / 1664-1729 / Testament)

      Nota : ce curé vivait au temps de Louis le 14ème… Il est considéré comme le 1er athée véritable connu
       

      Lairderien

       

       

      "


    • spartacus1 spartacus1 15 janvier 2008 14:25

      Je suis d’accord avec toi Ludo, on ne devrait pas mélanger. Mais il faut reconnaitre que c’est Sarkubu qui veut à tout prix politiser ces élections, les autres ne faisant que le dire chiche.

      Il y a de bons maires de droite, je le confirme, et on peut être de gauche (et même d’une gauche radicale) et néanmoins voter pour un maire de droite efficace et honnête.

      Mais, Sarkubu est tellement nuisible à la grande majorité des français que je crois qu’il faut absolument prendre le risque de perdre un bon maire d’une petite ville pour pouvoir dire "NON, maintenant ça suffit vos guignoleries et vos cadeaux à vos copains du CAC40 au détriment de la plus grande partie du peuple français.


    • Plum’ 15 janvier 2008 11:23

      J’avais arrété de lire les articles de Lilian Massoulier. J’ai fait un effort pour celui-ci. L’humour est toujours aussi lourd, gratuit, sans intérêt, et le côté nauséabond est davantage présent. A se complaire dans la médiocrité, on s’y enfonce.


      • superesistant superesistant 15 janvier 2008 12:07

        la dernière phrase est plus intéressante que tout le reste de l’article

        bof


        • spartacus1 spartacus1 15 janvier 2008 13:54

          Calmos, on voit bien d’où viennent vos références : Louis-Ferdinand Céline.

          Bel écrivain, je vous l’accorde, mais piètres qualités humaines : antisémite notoire, collaborateur encore plus notoire. Quitte la France en 1944 (même pas l’élémentaire courage d’assumer ses opinions) dans les fourgons de l’armée hitlérienne en déroute, se retrouve à Baden-Baden, puis à Sigmaringen, s’enfuit au Danemark (encore occupé par les Allemands) pour y récupérer de l’or qu’il y avait planqué, là il est arrêté (aprés que les Allemands se soient débandés), il passe une année et demi en prison, puis pratiquement 5 ans en résidence surveillée. Condamné en France à une année de prison et à l’indignité nationale, il est amnistié en 1951 grâce au travail de son avocat, Tixier-VignancourT (une belle autre crapule d’extrême droite celui-là). Il fait de tristes magouilles pour pouvoir percevoir une retraite de médecin, profession qu’il a apprise mais pratiquement jamais pratiquée.

          Voila ce que valent vos références Calmos, plutôt minables, mais venant de vous, celà ne me surprend pas.


        • tSbeNjY tSbeNjY 15 janvier 2008 14:35

          Spartacus1, quel est le rapport avec l’article ?

          N’est-on autorisé qu’à des références politiquement correctes approuvées par le secrétariat du PS/PC ?

          Faut-il brûler tout Céline pour vous complaire ? Sartre est sans doute un modèle plus approprié de comportement humain... ou peut-être Staline, un grand homme qui revient à la mode en Russie...


        • armand armand 16 janvier 2008 09:30

          Nuance : Céline est actuellement encensé à la fois par la droite et par la gauche. Son côté imprécateur dégueu plaît à une certaine gauche, ses sympathies politiques à une certaine droite.

          La droite ferait mieux de méditer la phrase d’Ernst Jünger : "la vraie politique n’est possible que là où la Poésie lui a frayé les voies". On en est loin.


        • Basebou Basebou 19 janvier 2008 15:47

          Calmos t’es qu’un plouc


        • Crikizou 19 janvier 2008 22:38

          "Quitte la France en 1944 (même pas l’élémentaire courage d’assumer ses opinions)"

           

          Rigolo, va ! Entre ça ou l’exécution sommaire...


        • maxim maxim 15 janvier 2008 12:22

          la Ségolène ,elle est repartie pour se prendre un belle branlée ....

          à part critiquer ,qu’est ce qu’elle propose de positif ?

          au Ps,il n’en veulent même plus ,ils sont déjà en débandade ,elle va finir de les achever !

           


          • Djanel 15 janvier 2008 15:53

            Le négatif, c’est du positif car lorsque vous payez, pour vous, c’est une soustraction et pour celui qui reçoit, c’est une addition. Tout dépend de sa place. Elémentaire.


          • Djanel 15 janvier 2008 16:05

            Calmos le chat Alpha de la meute rugissante de la droite tordue a parlé de mâle dominant sans les dominos. Poil au dos. Qu’est-ce qu’on se marre avec vous.


          • armand armand 16 janvier 2008 09:32

            maxim :

            Ségolène est piètre oratrice - c’est ce qui l’a perdu aux élections. En revanche, question dignité elle en a à revendre face à l’histrion lubrique qui campe à l’Elysée. Et on finira par comprendre que ça compte aussi en matière politique.


          • armand armand 16 janvier 2008 09:35

            Calmos :

            Sarko ne sait y faire qu’avec des femmes que tout le monde (ou presque) de sa jet-set de référence a eues. Et le mâle dominant qui laisse sa femme se parader aux bras de son amant... on trouve plus viril. C’est plutôt un pitoyable maso qu’un implacable macho.

            Ségo présidente n’aurait pas remplacé Hollande par Rocco Siffredi.


          • wesson wesson 15 janvier 2008 12:28

            roooh ,carla elle a fait çi,

            rooh, et ségolène elle a fait çaa

            mais oui madame michu, c’est pas dieu possible...

            Et avec ça, ou va la France !

             

            Excellent article ... pour le point, le monde ou le JDD.

            Par contre, recalé pour closer ou match : il manque la photo putassière.


            • Mathieu L. 15 janvier 2008 13:40

              Article à la paris match, sans intérêt donc, et avec un style lourd à lire en plus.

               


              • morice morice 15 janvier 2008 13:44

                "Petite saucisse entouré de ses faillots", on dit Lilian. Pas "le roi et ses bouffons".


                • 65beve 19 janvier 2008 12:23

                  Morice, tes faillots, c’est ta faye


                • ronchonaire 15 janvier 2008 14:24

                  Dans le même ordre d’idée, quoi qu’écrite de manière beaucoup plus fine et analytique, la tribune de Michel Rocard dans Libé d’aujourdhui ( http://www.liberation.fr/rebonds/303858.FR.php ) est assez savoureuse.


                  • Bulgroz 15 janvier 2008 14:39

                    "Jouer explicitement ce jeu, c’est-à-dire pour le PS choisir son prochain premier secrétaire en pensant choisir du même coup son candidat présidentiel, c’est offrir un surcroît de chances à Ségolène Royal. Or le problème est que cette candidate avenante et charismatique n’a à l’évidence pas les capacités nécessaires aux responsabilités qu’elle postule. Elle représente une certitude de défaite, au prix en plus d’une très grave crise dans le Parti."

                    Michel Rocard (Liberation)

                    Monsieur Massoulier ne peut pas tout savoir.

                     

                     


                  • jako jako 15 janvier 2008 15:03

                    "qu’elle postule" = auxquelles elle postule (traduction gratuite)


                  • samedi 15 janvier 2008 20:12

                    Agoravox se situe décidément sur le front sarkozyste. On baille d’ennui. Les 47% n’empêche vous ne les avez vrament pas digérés. Quoique je me demande si en fait ce dont vous êtes frustrés ne serait pas que Bayrou n’ait pas été reconnu comme l’ "élu" seul capable d’évincer le monarque en CDD.

                    Encore un torchon plébiscité par Yahoo. Décidément, on est dans le quinquenat de la récupération. Vous triez les poubelles du PS ?

                     

                    lol


                    • moebius 15 janvier 2008 22:27

                      ..Roccard a une dent contre le PS.. et aucun candidat du Ps n’est en mesure de gagner les présidentielles .Pour lui la meilleurs statégie consiste à choisir un candidat un an avant les prochaines présidentielles et pas avant sinon il se fera éreinté de l’intérieur. Mais c’est ce que le PS a fait dans la précipitation pour ces élections et la candidate s’est fait éreinter.Roccard pense donc que le secrétaire du PS ne doit pas forcément etre le candidat à la présidentielle. Roccard n’a pas l’air de croire a une victoire de la gauche en 2012, trop de contradiction, manque d’unanimité et puis la gauche a peut etre pour son plus grand malheur le sens de notre destin collectif. Le PS et donc la gauche doit donc plutot que tergiverser (et aprés jospin et sego c’est hollande qui en prend ici un coup) assumer ses divisons et ses problèmes doctrinaires à savoir : y a t’il compatibilité entre les nonistes et les ouistes, entre la gauche qui pense que l’on peut encore échapper à la loi du marché et celle qui pense que c’est impossible. Il y’a fort a parier que l’orsqu’elle aura enfin résolu ses contradictions dans la douleur ce ne sera pas pour pratiquer une ouverture et convoler en juste noce avec une ex manequin. Mais faute de pouvoir vider l’abcés c’est pas demain la veille. Mais en attentant dans cette piéce lisez donc ces vieux gala qui traine sur la table ...


                      • Christoff_M Christoff_M 16 janvier 2008 02:41

                          En disant c’est de la faute de et cherchant les maux chez Sarkozy, on ne règle pas le problème, c’est pire on l’escamotte !! le problème est au sein du PS, un immobilisme, un manque de réaction, de programme concrèt, c’est quand meme la méthode Hollande de faire de l’opposition systématique, en ne faisant pas autre chose que d’etre dans l’opposition.... au moins Segolène a t elle eu le courage de se présenter face aux éléphants puis face à Sarkozy, meme si elle n’a pas toujours bien fait...

                         Le discours de Rocard est interessant à lire.... je pense que des gens comme Vals, Moscovici, Peillon, la gauche a les moyens de faire autre chose et de tirer un trait sur la période Hollande !! c’est comme si la droite UMP avait encore comme secrétaire Pasqua, Debré ou Balladur, à un moment il faut savoir tourner la page etsortir enfin de l ère Mitterrandienne !!


                        • Céphale Céphale 19 janvier 2008 14:47

                          Rien dans les propos de Fabius ne peut laisser croire qu’il veut « faire payer à Ségolène sa défaite ».

                           

                          Je vous conseille de l’écouter sur Arrêt sur images


                          • Sébastien Sébastien 19 janvier 2008 14:49

                            Les seules critiques au PS sont des critiques de forme. Quel triste spectacle de les voir rivaliser a qui mieux mieux pour sortir la phrase ou le jeu de mots qui tue. En attendant ils ne proposent rien de neuf et j’espere que les electeurs ne s’y laisseront pas prendre.


                            • Basebou Basebou 19 janvier 2008 15:50

                              Sego, elle a pas tout tort quand elle dit que Sarkozy se prend pour le roi soleil


                              • moebius 19 janvier 2008 22:09

                                cette article est superficielle

                                 


                                • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 15:48

                                   La gauche mr Fabius et Mr Mamère font le guignol à l’assemblée braillent fort proposent des grèves.....

                                  je crois qu’en France on a jamais plus con et borné et tenant du non non non alors moi elle ne me divertit meme pas Mr Fabius mélé à de nombreuses affaires, sang, Rainbow warrior devrait avoir le courage de se retirer mais comme beaucoup, il est accroché à son rond de cuir.... quitte à venir pourrir la candidature d’un potentiel successeur à la tete du PS

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès