Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La « grand-messe » des nostalgiques de la Sarkozie

La « grand-messe » des nostalgiques de la Sarkozie

Mercredi 20 février, se déroulait le second colloque de « l’Association des Amis de Nicolas Sarkozy » à la Maison de la Chimie, à Paris, ayant pour thème « la place de la France dans le monde durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. » 

Toute la « Sarkozie » était réunie, comme au temps de sa splendeur, autour de Brice Hortefeux, le gardien du temple érigé à la gloire de l’ancien président : Morano, Estrosi, Balkany, Guaino, Copé, Wauquiez, Guéant, Boutin… Même Fillon y a fait une apparition furtive, sans toutefois prendre la parole. Par contre, on a beaucoup parlé d'un absent, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui avait été l'auteur d'une charge assez virulente contre Nicolas Sarkozy. Une sorte de « crime de lèse-majesté »...

A noter également la présence « surprise » de l’ex-otage Ingrid Betancourt – à ne pas confondre avec Liliane Bettencourt, comme l’a fait Christine Boutin dans ses tweets – qui a rendu un vibrant hommage à Nicolas Sarkozy, pour le rôle déterminant qu’il a joué dans sa libération. Il aura au moins fait quelque chose de bien pendant la durée de son quinquennat.

Dans la salle, il y avait environ 600 nostalgiques, plus très jeunes d’ailleurs, qui buvaient littéralement les paroles des intervenants. Une sorte de grand-messe où officiaient les prêtres du culte de l’ancien chef d’Etat, qui n’était pas présent et d’autant plus qu’il y a quelques jours un sondage indiquait que la majorité des Français (62 %) ne souhaitait pas qu’il se représente à l’élection présidentielle de 2017… De quoi porter un coup dur au moral et de ne pas avoir envie de se montrer en public !

Il y a quelques mois, j’ignorais qu’il existait une « Association des Amis de Nicolas Sarkozy. » Lorsque j’ai appris son existence, je suis tombé des nues. Sans blague, il y a encore des personnes qui pensent que Sarkozy a été un bon président de la République ? C’est à désespérer !

« Réhabiliter le bilan de Nicolas Sarkozy » est l’un des buts de cette association surprenante. Il y a encore du travail à accomplir, même Hercule n’aurait pas été en mesure de le faire lors de ses mythologiques travaux ! 

Le bilan de Sarkozy est bien peu reluisant : bouclier fiscal pour aider les plus riches à s’enrichir encore, augmentation importante du chômage, perte du triple A, mise à sac de l’Education nationale, soumission totale à l’Allemagne, mépris envers les plus défavorisés qualifiés « d’assistés »… La liste des méfaits est bien longue ! Certes, il y a eu la crise mondiale et alors ? Elle a bon dos la crise lorsque c’est pour se dédouaner de sa propre incompétence !

Merci au « Messie » Nicolas Sarkozy et à ses « apôtres » d’avoir plongé notre pays dans une telle situation, si si ! Ce qui est certain, c’est que je ne suis pas prêt d’adhérer à « l’Association des Amis de Nicolas Sarkozy. » Je ne suis pas dupe. On ne peut pas défendre l’indéfendable !


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Yvance77 23 février 2013 09:14

    Salut,

    Ces démontés du bulbe savent très bien le résultat catastrophique de la politique pipolesque en général. Rien qu’à comparer les 600 milliards de plus qu’il a mis sur le baudet France, vaut son pesant d’enfermement à Fleury-Mérogis !

    Mais non pour les Estrosi, Lucas, Peceresse etc... et tous ces manges-boules de la république de n’est pas assez, il faut nous en remettre pour au moins 5 ans et quelques milliards...

    Tous ces nantis va falloir un jour s’en occuper sérieusemlent !!!


    • eric 23 février 2013 12:01

      Hausse de la dette sous quinquennat Sarkozy ; un tiers 35 heures, un tiers exonérations fiscales pour l’electorat socialiste decidde par Jospin et Fabius au pretexte de cagnotte fisclae pendant une période internationale de croissance, un tiers crise, relance et mauvaise gestion sarkoziste insuffisamment économe. Source, Cour des Comptes sous la présidence de Migaud.
      ( 9 mois Hollande 119 milliards a titre de comparaison).


    • Oliver HACHE Oliver HACHE 23 février 2013 15:02

      J’aimerais savoir ce que vous entendez par nantis...


    • eric 24 février 2013 10:04

      Nantis ? Il y a une réponse détaillée de Gonzales plus bas, ce sont au minimum les 48,36% d’électeurs qui ont bénéficié de postes et d’avantages sous Sarko, plus un nombre difficilement appréciable au jour d’aujourd’hui de gens qui se mordent les doigts de ne l’avoir pas fait..


    • Loup Rebel Loup Rebel 23 février 2013 11:13

      Des questions me sont venues spontanément à l’esprit en lisant ce billet :

      Quel en est l’objectif ? Sous-entendu : quel est l’objectif de l’auteur ?

      Quelle en est l’utilité ?

      Est-ce pour évaluer le pourcentage des anti et pro Sarckozy parmi les commentateurs sur avx ?

      Car en effet, on ne manquera pas de lire les réactions des uns et des autres en forme de répliques les uns contre les autres.

      Alors si le but est d’allumer des polémiques entre fachos de droite et facho de gauche, je ne vois pas bien l’intérêt de ce billet.

      Mais ce n’est que mon avis


      • eric 23 février 2013 12:15

        Oh c’est simple. Du reste on retrouve ce genre de truc un peu partout a gauche. Des articles sur Sarkozy.

        C’est ce que l’on nomme un exorcisme...

        62%, cela signifie 38 %. Pour un premier tour, c’est quasiment un plébiscite, En face on a Hollande a 4% de très satisfait en tendance.

        La catastrophe que représente ce gouvernement est perçue même a gauche, et même au PS.

        Sur chaque évènement concret, le bilan sarkosiste est en pratique meilleur que ce que fait l’actuelle équipe. Dans un certains nombre de cas, c’est lie a un contexte, mais quand même.
        C’est le décalage entre les attentes et le réel qui entraine ces bouffées délirantes.

        Ils ont vote autour de l’idée que le seul départ de Sarko serait en soi la garantie que tout irait mieux et c’est le contraire qui se passe. Une sorte de rite sacrificiel autour d’un bouc émissaire, et qui ne fonctionne pas...

        Il y a de très intéressantes descriptions des exorcismes sur wikipedia et notamment les "possessions présentées au sein même du territoire africain à comparer aux bouffées délirantes présentées par des africains transplantés en Europe par exemple et subissant les effets pathogènes de l’acculturation" . On est, a gauche, face au réel quelque part entre ces deux trucs.


      • Pyrathome Pyrathome 23 février 2013 13:44

        Toute la « Sarkozie » était réunie....
        .

        Le grotesque et le ridicule ne tuent pas, c’est dommage.....


        • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 23 février 2013 14:43

          Une « Association des Amis de Nicolas Sarkozy », il fallait oser smiley


        • eric 24 février 2013 10:08

          Il fallait oser, et ils l’ont fait ! On comprend et on compatit a votre étonnement. Il ne viendrait a l’idée a personne de créer un club des amis de hollande. Ni avant ni pendant, ni apres les élections. On aime ses amis avec leurs forces et leur faiblesses, leurs qualités et leurs défaut. Cela vous viendrais a l’idée de passer un weekend avec francois et valerie ?


        • Oliver HACHE Oliver HACHE 23 février 2013 14:59

          Sans blague, il y a encore des personnes qui pensent que Sarkozy a été un bon président de la République ? C’est à désespérer !

          Vous savez, l’Homme est parfois surprenant. J’ai appris récemment que certains de nos concitoyens (en un mot.. !) ont encore une carte du parti socialiste. C’est pour dire.. !

          Blague à part, comme quelqu’un qui s’interroge également un peu plus haut, j’ai du mal à saisir la portée de l’article. Si c’est juste pour dire que vous n’aimez par M. Sarkozy,c’est un peu long. Si c’est pour tirer un bilan de son quiquennat, c’est un peu court. Si c’est pour l’accuser d’être le mal de tous les maux, c’est à côté.

          Quand nous regarderons en arrière dans quelques années, nous nous rendrons compte que Sarkozy aura fait plus de social que Hollande, comme on a pu le constater entre VGE et Mitterrand. Car quand Hollande tirera sa révérence, les riches ne seront pas moins riches, ni les pauvres moins pauvres. C’est écrit dans la marbre.

          Oliver HACHE

           


          • gonzales gonzales 23 février 2013 15:22

            tous ces soi-disats pro sarko ce n’est pas lui qu’il leur manque mais les places et les avantages qi’ils avaient .c’est pour cela qu’ils n’ont pas encore admis la defaite de sarko


            • eric 24 février 2013 10:14

              C’est surement vrai ! Je ne les connais pas tous, mais si vous le dites... Un bilan donc hors concours. 48,36% de gens qui ont eu des postes et des avantages ! Hollande est loin du compte avec ses 4% de satisfait. Au rythme ou il va ( un qaurt dit-t-on des préfets, Segolene et leur pote etc...) il n’est pas prêt de refaire son retard. Un bon point de plus pour Sarko


            • COLRE COLRE 23 février 2013 16:49

              Ce genre d’article sert au moins à se faire plaisir… c’est déjà ça ! merci. smiley

              Le mieux est d’ailleurs d’en profiter un max, car les hommes politiques ne meurent jamais : ils y croient jusque dans la tombe, aussi nuls ou aussi décatis soient-ils… et souvent, ça marche.
              C’est une maladie bien française pour laquelle on n’a pas trouvé encore de vaccin.


              • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 23 février 2013 17:06

                C’est exactement ça !

                Une association de nostalgiques de Sarkozy, faut pas déconner smiley !


              • eric 24 février 2013 10:35

                C’est assez normal d’avoir envie de se regrouper quand on est majoritaire dans un pays. Sarkozy a donne peu de raisons a ses électeurs de changer d’avis depuis la présidentielle.... Il n’en va pas de même de hollande. Tous les sondages successifs le confirment. « Même » au PS, certains ont de forts doutes. Du reste, on en a ici la preuve. En être réduit a faire de l’antisarkozisme....

                A croire que la politique du gouvernement, par ailleurs peut être excellente, mais de toute évidence rejetée par une très large majorité de la population, n’aurait pas besoin de pédagogie, d’explications, d’avocat, de decrypteurs.

                Il y aurait a faire.

                Certains par exemple, ne comprennent pas que faire cadeaux de 240 millions d’euro a 5 millions de fonctionnaires quand on en a donne 500 de plus au 11 millions de pauvres est un acte de justice sociale.
                 
                Les memes ont « injustement » tendance a penser que tant qu’a supprimer des jours de carence, on aurait pu s’occupper des 20 a 30% de salaries public et prive melange, qui eux n’ont pas du tout de compensation salariale en cas de maladie.

                Et j’en passe.

                Devant l’ampleur de la tache, votre obstination a parler de Sarkozy, donc a le faire exister politiquement, s’apparente nettement a une trahison de classe...


              • COLRE COLRE 24 février 2013 12:04

                Eric, 

                Vous ne pouvez pas être tranquillement sarkozyste, même inconditionnel, et vous passer de mensonges ou d’agressions gratuites pour soutenir votre héros ?
                Moi, je suis bien anti-sarkozyste (inconditionnelle…) et je n’ai pas souvenir d’avoir eu besoin de propagande pour décrire le personnage, ses actes, son comportement, son idéologie, ses mensonges, ses faveurs, son indignité…

                Par exemple, il est amusant de lire sous votre plume : « C’est assez normal d’avoir envie de se regrouper quand on est majoritaire dans un pays »… d’accord, c’est une grosse blague, mais vous avez l’air d’y croire… Vous avez une curieuse notion de la « majorité » et du fonctionnement républicain de la Vè (qui a pourtant été écrite par votre camp…).

                Pour quelqu’un qui a perdu, lui ou son camp, à part les présidentielles dans les conditions que l’on connaît, TOUTES les élections (municipales, européennes, cantonales, régionales, sénatoriales…), on devrait être moins péremptoire sur la conception de ce qu’est une majorité.

                Autre exemple : « Certains par exemple, ne comprennent pas que faire cadeaux de 240 millions d’euro a 5 millions de fonctionnaires »… amusant de la part d’un sarkozyste qui ne s’est jamais étonné que son mentor fasse des cadeaux de plusieurs dizaines de MILLIARDS à quelques dizaines de MILLIERS de personnes de ses amis…

                Une droite qui a pratiquement DOUBLÉ la dette depuis Jospin, et l’a augmentée de 7 à 800 milliards (!) je m’interrogerais, soit sur son incompétence totale à gérer le pays, soit sur son honnêteté…



              • eric 24 février 2013 16:49

                Vous êtes un grand rigolo ! L’analyse de l’évolution de la dette, est un chiffre officiel, comptable, conteste par personne. C’est un tiers cagnotte fiscale Jospin Fabius avec leurs exonérations d’IR et de TVA pour la classe moyenne sup qui vote pour eux, un tiers 35 heures, essentiellement pour les mêmes. Un tiers Sarko et crise. Hollande en est a 119 milliards en 9 mois...Face a cela, les 0,75 milliards de bouclier, font pale figure. Et puis eux au moins, avaient une justification sociale et et économique. Sociale parce qu’en nombre de bénéficiaires, ce sont les petits les plus nombreux a en avoir profite. Économique, parce que si en masse cela a profite a des « gros » auquel on a pris moins de « leur argent » et pas fait un cadeau,
                1) après la reforme hollande, madame Bettencourt touche plus qu’avant ... ! ( voir a nouveau cour des comptes et canard enchaine)
                2) L’agitation autour du projet parfaitement irréaliste d’aller taxer les exiles fiscaux, constitue enfin la reconnaissance qu’une fiscalité excessive a fait fuir l’argent. Je suis sur que vous êtes ravis de payer a la place de ceux que Hollande a fait fuir. pas moi.
                Enfin, cela avait le mérite de ne pas être électoraliste. Vous imaginez bien que ce ne sont pas les 1500 personnes, donc quelques centaines de foyer fiscaux, qui vont être taxes a 75% qui font une élection.

                Quand a la « majorité » elle ne conteste pas les élections ( comme cela se faisait du temps de Sarko, pourtant très largement élu), je parlais bien de rassembler les 60% d’électeurs ayant vote a droite au premier tour, et qui sont nécessairement plus nombreux encore aujourd’hui.

                Quand a ce qui est de confondre 600, 700, ou 800 milliards, cela me parait typique de la manière dont ce gouvernement gère le pays. Au fond, quand c’est pas vous qui payez, 100 milliards de plus ou de moins...


              • COLRE COLRE 24 février 2013 17:40

                Bien sûr bien sûr… la dette de la droite, c’est Jospin… smiley Vous ne croyez quand même pas que je vais me remettre à discutailler vos éléments de langage cuits et recuits ?
                Si Sarko était si fier de son bilan, que ne l’a-t-il défendu pendant sa campagne !

                Non, je pointais juste vos 2 beaux mensonges sur votre victoire majoritaire, et sur les cadeaux aux ultra-riches que vous avez glissés sous le tapis pour préférer vous en prendre à ceux qui vous défendent contre la délinquance et risquent leur vie, jugent les justiciables, éduquent vos enfants, vous soignent, s’occupent des vieilles personnes, vous transportent, distribuent votre courrier, etc etc etc.

                Je n’ai rien de plus à dire, j’ai déjà donné, ouf ! Je sais que vous ne l’avez pas avalé et que le pouvoir appartient quasi de droit divin à la droite (pouvoir « par effraction » de la gauche… ? mmmh ? Wauquier, je crois, en pleine Assemblée nationale…)

                Rdv dans 5 ans, un peu de patience.


              • eric 24 février 2013 18:01

                Non ! La dette de la « droite » sous le quinquennat sarkozy, crise, relance et insuffisance d’économie, c’est un tiers de l’augmentation de la dette sur la période, soit plus ou moins 200 milliards. Et ce n’est pas un objet de discutaillerie, c’est un chiffre comptable certifie, qui plus est par un socialiste.

                Les cadeaux cumules de Jospin Fabius Aubry a leur électorat ont coute 400 milliards sur ces seules 5 années a l’État.

                D’autre part, je ne vois pas d’urgence sociale a faire cadeau d’un jour de carence aux fonctionnaires titulaires, quand les 17% de salaries précaires que fait travailler le public pour faire les sales boulots, n’ont pas de compensation salariales du tout en cas de maladie.
                Il est vrai que ceux la votent plus a gauche que PS contrairement aux titulaires qui vont bénéficier de 240 millions de dette supplémentaire.

                C’est pas sous Sarkozy qu’on aurait vu une politique aussi impudemment clientéliste au détriment des plus pauvres de la fonction publique.


              • Oliver HACHE Oliver HACHE 24 février 2013 00:46

                Bien sûr que M. Sarkosy rassemble encore autour de ses idées. Il ne s’agit pas de 38% de Bettencourt, mais de partisans d’une valeur qu’on nomme travail, de personnes qui considèrent que gagner de l’argent n’est pas forcémenent sale et/ou malhonnête. Vous pensez sincèrement que M. Montebourg vit dans un deux pièces à St Denis.. ? Que dire des ministres de M. Hollande qui roulent en Ferrari le week-end.. ? Que croyez-vous.. ?

                On peut choisir de reste la bouche en coeur à attendre les subsides de l’état, de défiler pour crier qu’il n’y en a jamais assez. On peut aussi choisi de prendre son destin en main de se sortir les doigts du c.. en quelque sorte.

                Qu’est-ce que les nantis.. ? Les puissants.. ? Les « riches » dont beaucoup parlent tant.. ? A partir de quand, de combien l’est-on.. ?

                Pour ma part, je paie plein pot la cantine des enfants, les transports en commun, les taxes locales, l’énergie et j’en passe. Je gagne suffisamment, et c’est une chance j’en conviens, pour faire vivre malgré tout ma famille confortablement. Avec ce que me prend l’état en impôt sur le revenu, il y a encore suffisamment pour financer les assedic de 2 ou trois chômeurs. Je ne me sens pas coupable, je n’ai pas honte de ce que possède. J’ai le sentiments d’être solidaire.

                Quand à côté de cela, j’ai toutes les peines du monde à recruter du personnel stable qui vient bosser plus de trois jours de suite, je me dis que les profiteurs, les arnaqueurs, ne sont pas forcément là où on les cherche.

                Oui, M. Sarkozy défend des valeurs qui me sont chères, qui vont bien au-delà de ce à quoi s’arrêtent les nostalgiques arrièrés de la lutte des classes, qui focalisent sur la marque d’une montre ou l’enseigne d’un restaurant.

                Depuis que M. Hollande a été élu, la bourse a bondi de 10%, ce qui ravira les rats de marchés, comme au bon vieux temps de M. Mitterrand. Bis repetita. Il n’est qu’un gouvernement de gauche pour conduire une véritable politique de droite, et vice versa. Si M. Sarkozy avait cherché à imposer la moitié de ce qui est déjà passé sous les 6 derniers mois, la France serait rapidement descendue dans la rue, bien plus qu’elle ne l’a fait.

                Et comme le disait le grand philosophe P. Bruel, « Et si on se donnait rendez-vous dans dix ans ».. ?

                Oliver HACHE


                • sophie 26 février 2013 19:07

                  Merci , j’ai immédiatement pensé à l’association des amis du maréchal pétain ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès